Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Textes de sagesses...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Textes de sagesses...   Mar 15 Mar 2011 - 15:05

Rappel du premier message :

Etant une grande fan de textes diverses desquelles on peut retiré une moral, j'ai trouvé sympathique de faire un topic ou l'on pourrai mettre des textes qui nous plaisent et nous font reflechir sur diverses sujets ou même juste pour le plaisir...

Je me lance avec une
Legende Hindoue:



Une vieille légende hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci : "Enterrons la divinité de l’homme dans la terre." Mais Brahma répondit : "Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera."

Alors les dieux répliquèrent : "Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans."

Mais Brahma répondit à nouveau : "Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface."

Alors les dieux mineurs conclurent : "Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour."

Alors Brahma dit : "Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher."

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:27

Comblé

J’ai demandé à Dieu la force pour atteindre le succès ;
Il m’a rendu faible afin que j’apprenne humblement à obéir.

J’ai demandé la santé pour faire de grandes choses ;
Il m’a donné l’infirmité pour que je fasse des choses meilleures.

J’ai demandé la richesse pour pouvoir être heureux ;
Il m’a donné la pauvreté pour pouvoir être sage.

J’ai demandé la puissance pour obtenir l’estime des hommes ;
Il m’a donné la faiblesse pour que j’éprouve le besoin de Dieu.

J’ai demandé un compagnon afin de ne pas vivre seul ;
Il m’a donné un cœur afin que je puisse me réjouir de toutes choses.

Je n’ai rien eu de ce que j’avais demandé,
mais j’ai reçu tout ce que j’avais espéré.

Presque en dépit de moi-même,
les prières que je n’avais pas formulées ont été exaucées.

Je suis parmi les hommes, le plus richement comblé.
Texte gravé dans un institut de réadaptation à New York
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:28

L’inondation

Dans son rêve, le curé d’un village entendit Dieu s’adresser à lui : "La pluie arrivera demain. Ton village sera inondé mais je veille sur toi". Une forte pluie se mit à tomber le lendemain. Comme le risque d’inondation était réel, une équipe de secours évacua tous les habitants du village en leur faisant abandonner leur maison. Tout le monde partit, à l’exception du curé. Il répondit à la barque de secours qui se présenta : "Dans mon rêve, Dieu m’a dit qu’il veillait sur moi".
Le lendemain, l’eau atteignit le premier étage des habitations. Une équipe de pompiers en zodiac vint et tenta d’emmener le curé. De nouveau, il refusa. Il disait qu’il avait reçu un signe et qu’il lui fallait montrer au monde qu’il était un homme de foi.
Le troisième jour, l’eau monta encore et la situation devint vraiment critique. Le curé était tout seul, perché sur le toit de sa maison. Une dernière équipe de secours en hélicoptère survola sa maison et tenta de le ramener à la raison. De nouveau, il refusa et les renvoya en réaffirmant sa confiance dans la parole qu’il avait reçu en songe.
Peu après, l’eau recouvrit entièrement la maison, le curé du village mourut noyé. Comme il avait toujours été un bon chrétien, Saint Pierre lui ouvrit les portes du Ciel mais il refusa d’y entrer. Il disait que Dieu l’avait trompé, qu’Il lui avait promis le salut. Pourtant, il avait été le seul habitant du village à périr.
Saint Pierre rétorqua que cela n’était pas possible, Dieu ne mentait pas. Il devait y avoir une explication. Il partit le chercher, entra au Paradis et, une demi-heure plus tard, il revint pour dire au curé : "C’est vrai, Dieu a dit qu’il veillait sur vous. Il vous a envoyé une barque, un zodiac et un hélicoptère mais par trois fois vous avez refusé son aide.
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:29

Souhaits

Un génie proposa à un jeune homme :
- Formule trois souhaits, ils te seront exaucés. Quel est ton premier souhait ?
- Je souhaiterais être suffisamment sage pour faire un choix parfait lors de mes deux prochains souhaits.
- Te voilà exaucé, quel est ton deuxième souhait ? Le jeune homme réfléchit puis répondit :
- Merci. Je n’ai pas d’autres souhaits.
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:30

Faites-en un bon délinquant

Il s’agit de 12 règles, données par la police de Seattle, dans l’Etat de Washington, aux USA, proposées aux parents qui désirent faire de leur enfant un bon délinquant :

1. Dès l’enfance, donnez-lui tout ce qu’il désire. Il grandira en pensant que le monde entier lui doit tout.
2. S’il dit des grossièretés, riez, il se croira très malin.
3. Ne lui donnez aucune formation spirituelle. Quand il aura 21 ans, « il choisira lui-même ».
4. Ne lui dites jamais : « C’est mal » Il pourrait faire un complexe de culpabilité. Et plus tard, lorsqu’il sera arrêté pour vol de voiture, il sera persuadé que c’est la société qui le persécute.
5. Ramassez tout ce qu’il laisse traîner. Ainsi, il sera sûr que ce sont toujours les autres qui seront responsables.
6. Laissez-lui tout lire. Stérilisez la vaisselle, mais laissez son esprit se nourrir d’ordures.
7. Disputez-vous toujours devant lui. Quand votre ménage craquera, il n’en sera pas choqué.
8. Donnez-lui tout l’argent qu’il réclame. Qu’il n’ait pas à le gagner. Il ferait beau voir qu’il ait les mêmes difficultés que vous.
9. Que tous ses désirs soient satisfaits : nourriture, boisson, confort, sinon il sera « frustré ».
10.Prenez toujours son parti. Les professeurs, la police lui en veulent à ce pauvre petit !
11. Quand il sera vaurien, proclamez vite que vous n avez jamais rien pu faire.
12. Préparez-vous à une vie de douleur ; vous l’aurez.
Pour éviter qu’il devienne délinquant, le plus important est d’accorder du temps, de l’amour, des limites et, de la stabilité à l’enfant, de communiquer ouvertement avec lui et de lui montrer l’exemple. Ce n’est pas simple tous les jours, mais c’est le meilleur chemin.
Rosette POLETTI (infirmière, pédagogue et psychothérapeute) avec la collaboration de Barbara Dobbs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:33

Cadeau d’insultes

Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.
Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair.
Ce jeune et impatient guerrier n’avait jamais perdu un combat. Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire.
Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi.
Il se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes les offenses connues - y compris à ses ancêtres.
Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux guerrier se retira.
Dépités d’avoir vu le Maître accepter autant d’insultes et de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :
- Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous alliez perdre le combat, au lieu d’exhiber votre lâcheté devant nous tous ?
- Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? demanda le samouraï.
- A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.
- Cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes, dit le Maître. Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son cœur.
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:34

Préceptes pour un être humain

Tu recevras un corps. Que tu l'aimes ou le détestes, il sera à toi jusqu'à la fin de ta vie.
Tu apprendras des leçons. Tu es inscrit à plein temps à l'école de la vie. Chaque jour, dans cette école, tu auras l'occasion d'apprendre. Tu peux aimer ces leçons, ou, au contraire, les trouver inutiles et stupides.
Il n'y a pas d'erreurs, seulement des leçons. Grandir est un processus empirique, fondé sur des expériences. Les expériences ratées font tout autant partie du processus que l'expérience qui aboutit.
On répète chaque leçon jusqu'à ce qu'elle soit apprise. Chaque leçon te sera présentée sous différentes formes jusqu'au moment où tu l'auras apprise. Quand tu l'auras apprise, tu passeras à la leçon suivante.
L'apprentissage ne s'arrête jamais. Il n'y a pas une partie de la vie sans leçon. Tant que tu seras en vie, il y aura des leçons à apprendre.
Le « là-bas » n'est pas mieux que le « ici ». Quand ton « là-bas » deviendra ton « ici », tu obtiendras un autre « là-bas » qui te semblera mieux que ton « ici ».
Les autres sont simplement des reflets de toi-même. Tu ne peux aimer ou détester quelque chose chez quelqu'un d'autre, à moins que ce quelque chose ne te renvoie l'image de ce que tu aimes ou tu détestes en toi-même.
Tout ce que tu fais de ta vie dépend de toi. L'usage que tu en feras dépendra de toi et de toi seul. Le choix t'appartient.
Toutes les réponses se trouvent au fond de toi.
Quand tu auras lu tout ceci, tu l'oublieras
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:37

Gabriel Garcia Marquez

Gabriel Garcia Marquez a abandonné la vie publique pour des raisons de santé : cancer lymphatique. Dernièrement sa situation s'est aggravée. Il a envoyé une lettre d'adieu à ses amis, et grâce à Internet, elle est diffusée à travers le réseau.
Si pour un instant Dieu oubliait que je suis une marionnette en chiffon et qu'il m'offre un morceau de vie, je profiterais de ce temps le plus possible. Je suppose que je ne dirais pas tout ce que je pense, mais en définitive, je penserais à tout ce que je dis. Je donnerais une valeur aux choses, pas pour ce qu'elles valent, mais pour ce qu'elles signifient. Je dormirais peu, je rêverais plus, je crois que chaque minute passée les yeux fermés représente soixante secondes en moins de lumière. Je marcherais quand les autres s'arrêtent, je me réveillerais quand les autres dorment.
Si Dieu m'offrait un morceau de vie, je m'habillerais simplement, me déshabillerais sous le soleil, en laissant nu non seulement mon corps, mais aussi mon âme. Je prouverais aux hommes combien ils se trompent en pensant qu'on ne tombe plus amoureux en vieillissant et qui ne savent pas qu'on vieillit lorsqu'on cesse de tomber amoureux. Je donnerais des ailes à un enfant, mais je le laisserais apprendre à voler seul. J'enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l'âge, mais avec l'oubli.
J'ai appris tant de choses de vous, vous les hommes... J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le véritable bonheur réside dans la manière de l'escalader. J'ai appris que quand un nouveau-né serre fort de son petit poing, pour la première fois, la main de son père, il le retient pour toujours. J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider à se lever. J'ai appris tant de choses de vous, malheureusement elles ne me serviront plus à grand chose, car lorsqu'on me rangera dans ce coffre, je serai malheureusement mort.
Dis toujours ce que tu sens et fais ce que tu penses. Si je savais que je te vois dormir aujourd'hui pour la dernière fois, je t'embrasserais très fort et je prierais le Seigneur pour pouvoir être le gardien de ton âme. Si je savais que ce sont les dernières minutes où je te vois, je te dirais "je t'aime", sans présumer bêtement que tu le sais déjà. Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre occasion de faire bien des choses, mais si jamais je me trompe et que je n'ai plus que ce jour, j'aimerais te dire combien je t'aime et que je ne t'oublierai jamais.
Le lendemain n'est garanti à personne, qu'il soit jeune ou vieux. Aujourd'hui peut être le dernier jour où tu vois ceux que tu aimes. N'attends pas, fais-le aujourd'hui, car si demain ne vient pas, tu regretteras sûrement de n'avoir pas pris le temps d'un sourire, d'une caresse, d'un baiser, car tu étais trop occupé pour pouvoir faire plaisir.
Garde près de toi ceux que tu aimes, dis-leur à l'oreille combien tu as besoin d'eux, aime-les et traite-les bien, prends le temps de leur dire "je regrette", "pardonne-moi", "s'il te plaît, "merci" et tous les mots d'amour que tu connais. Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes. Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer. Montre à tes amis et aux êtres chers combien ils sont importants pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:39

[b]Ellle croit que j'existe ![/b]

Une serveuse prenait la commande d'un couple accompagné d'un jeune garçon.
Elle appartenait à cette classe de serveuse chevronnées qui ne sont jamais carrément irrespectueuses envers leurs clients, mais dont le regard "à égalité" et le calme démontrent clairement qu'elles n'ont peur d'aucun mortel, pas même d'un parent. Silencieusement et sans se presser, elle prenait des notes tandis que le père et la mère choisissaient les plats et donnaient gratuitement leurs instructions sur ce qui devait être substitué à quoi et quel assaisonnement changer pour quelle sauce.
Lorsqu'elle se tourna finalement vers le garçon, il passa sa commande avec une sorte de désespoir rempli de crainte. « Je veux un hot dog » commença-t-il. Et immédiatement les deux parents aboyèrent: « Non, pas de hot dog ! ». Puis la mère continua: « Apportez-lui des pommes de terre lyonnaises et du bœuf et un bouillon de légumes et un petit pain de blé entier et...» Mais la serveuse ne l'écoutait plus et dit au jeune garçon: « Que veux tu avec ton hot dog ? » Il sourit, étonné. « Du ketchup, beaucoup de ketchup et un verre de lait et des frites ». « Tout de suite », dit-elle en s'éloignant de la table, laissant derrière elle un silence de pierre, expression du désarroi parental le plus total.
Le garçon la regarda s'éloigner avant de se tourner vers son père et sa mère : « Vous avez vu ? dit-il, elle croit que j'existe ! Elle croit vraiment que j'existe ! »
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:39

La boite à bisous

C'était une famille dans une situation difficile. Ce jour là le père punit sa fillette de 3 ans pour avoir inutilement dépensé un rouleau de papier doré. L'argent se faisait rare et il ne put supporter que la fillette utilise le papier pour décorer une boite à cadeau pour occuper le dessous de l'arbre de Noël.
Le lendemain matin, la petite enfant apporta le cadeau à son père en lui disant : "C'est pour toi Papa !"
Embarrassé, son père regretta sa trop vive réaction. Toutefois, elle se raviva et ne fit qu'empirer quand il découvrir que la boite était vide. Il cria alors à sa fille "Ne sais-tu pas qu'en offrant un paquet-cadeau, il doit toujours y avoir quelque chose dans la boite ?
La fillette regarda son père les yeux pleins d'eau et lui dit : "Mais Papa, la boite n'est pas vide, je l'ai remplie de baisers, juste pour toi, Papi !"
Le père était chaviré. Il enlaça sa fille, la priant de lui pardonner sa réaction.
Mais peu de temps après, un accident vint faucher la fillette. Le père garda longtemps la boite, tout près de son lit. À chaque fois que le découragement l'assaillait, il prenait la boite, en tirait un baiser imaginaire et se rappelait l'amour que l'enfant y avait mis.
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:41

Le père, l'enfant et l'âne

Un enfant demande à son père :
- Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?
Alors le père demande à son fils de le suivre ; ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied.
Et les gens du village de dire :
- Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.
Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur âne et lui marchant à côté. Les gens du village dirent alors :
- Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.
Le jour suivant ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison. Les villageois commentèrent en disant :
- Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.
Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire :
- Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.
Arrivés à la maison, le père dit à son fils :
- Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur. Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.
Fais ce qui tu aimes et tu seras heureux !
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:45

Le moine et l'adversité

Le maître zen Hakuin vivait dans une ville du Japon. On tenait en haute estime et bien des gens venaient l'écouter dispenser ses enseignements spirituels. Un jour, la fille adolescente de son voisin tomba enceinte. Les parents de cette dernière se mirent en colère et la réprimandèrent pour connaître l'identité du père. La jeune fille leur avoué finalement qu'il s'agissait d'Hakuin. Les parents en colère se précipitèrent chez lui et lui dirent en hurlant que leur fille avait avoué qu'il était le père de l'enfant.
Il se contenta de répondre : "Ah, bon ?".
La rumeur du scandale se répandit dans la ville et au-delà. Le maître perdit sa réputation ne plus personne ne vint le voir. Mais cela ne le dérangea pas. Il resta impassible. quand l'enfant vint au monde, les parents le menèrent à Hakuin en disant :
"vous êtes le père, alors occupez vous en !"
Le maître prit grand soin de l'enfant. Un an plus tard, prise de remords, la jeune fille confessa à ses parents que le véritable père de l'enfant était le jeune homme qui travaillait chez le boucher. Alarmés et affligés, les parents se rendirent chez Hakuin pour lui faire des excuses et lui demander pardon.
"Nous sommes réellement désolés. Nous sommes venus reprendre l'enfant. Notre fille a avoué que nous n'étiez pas le père".
La seule chose qu'il dit en tendant le bébé aux parents fut : "ah, bon ?".
Le maître réagit de façon identique au mensonge et à la vérité, aux bonnes nouvelles et aux mauvaises nouvelles. Il permet à la forme que prend le moment, bonne ou mauvaise, d'être ce qu'elle est. Ainsi, il ne prend pas part au mélodrame humain. Pour lui, il n'y a que ce moment, ce moment tel qu'il est. Les événements ne sont pas personnalisés et il n'est la victime de personne. Il fait réellement un avec ce qui arrive et ce qui arrive n'a aucun pouvoir sur lui... Il a pris soin de l'enfant avec beaucoup d'amour. L'adversité se transforme en félicité grâce à son absence de résistance. et répondant encore à ce que le moment présent exige de lui, il rend l'enfant quand c'est le moment de le faire.
Imaginez un instant comment l'ego aurait réagi au cours de ces divers événements.
cité par Eckhart Tolle dans Nouvelle Terre, p. 169-170.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:48

Larmes de femme

Un petit garçon demande à sa mère "Pourquoi pleures-tu ?"
"Parce que je suis une femme" lui répond-elle.
"Je ne comprends pas" dit-il.
Sa mère l'étreint et lui dit "Et jamais tu ne réussiras"
Plus tard le petit garçon demanda à son père "Pourquoi maman pleure-t-elle sans raison ?"
Toutes les femmes pleurent sans raison" fut tout ce que son père pu lui dire.
Le petit garçon grandit et devint un homme, toujours se demandant pourquoi les femmes pleurent aussi facilement. Finalement il demanda à Dieu; "Seigneur, pourquoi les femmes pleurent-elles aussi facilement ?"
Dieu répondit "Quand j'ai fait la femme, elle devait être spéciale. J'ai fait ses épaules assez fortes pour porter le poids du monde; mais quand même assez douces pour être confortables"
"Je lui ai donné une force intérieure pour endurer les naissances et le rejet qui vient souvent des enfants."
"Je lui ai donné la force pour lui permettre de continuer quand tout le monde abandonne et prendre soin de sa famille en dépit de la maladie et de la fatigue, sans se plaindre."
"Je lui ai donné la sensibilité pour aimer ses enfants dans n'importe quelle circonstance, même quand ces derniers l'ont blessée très durement."
"Je lui ai donné la force de supporter son mari dans ses défauts et je l'ai faite d'une de ses cotes pour protéger son cœur."
"Je lui ai donné la sagesse de savoir qu'un bon époux ne blesse jamais sa femme, mais quelquefois teste sa force et sa détermination à demeurer à ses côtés sans faiblir."
"Et finalement, je lui ai donné une larme à verser. Cela est exclusivement à son usage personnel quand elle le juge bon."
"Tu vois : La beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle porte, ni dans le visage qu'elle montre, ou dans la façon de se peigner les cheveux."
"La beauté d'une femme doit être dans ses yeux, parce que c'est la porte d'entrée de son cœur - la place ou l'amour réside."
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:49

Les symptômes de la paix intérieure !

Voici quelques symptômes de la paix intérieure :
Tendance à penser et à agir spontanément, guidé par son intuition personnelle plutôt que conditionné par les expériences et les peurs du passé.
Une grande capacité à apprécier chaque moment.
Un manque total d'intérêt pour juger les autres.
Un manque total d'intérêt pour se juger soi-même.
Un manque total d'intérêt pour interpréter les actions des autres.
Un manque total d'intérêt pour tout ce qui est conflictuel.
Une perte totale de la capacité de se faire du souci.
Des épisodes fréquents et intenses d'appréciation de la vie en général et de soi-même en particulier.
Des sentiments très agréables d'unité avec les autres et avec la nature.
Des attaques répétées de sourire, de cette sorte de sourire qui vient du cœur et passe à travers les yeux.
Une tendance croissante à laisser les choses se produire plutôt qu'à essayer de les forcer à se produire.
Une capacité de plus en plus grande à aimer les autres aussi bien que soi-même et une envie d'aimer de plus en plus forte.
Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes mentionnés ci-dessus, sachez que votre état est probablement irréversible.
Dr Christian Tal Schaller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 12:53

Message de Paix

Bien-aimés,
Avez-vous oublié que vous êtes des êtres d’amour ? Ne vous rappelez-vous pas que vous vous êtes incarnés sur la Terre en cette période de transition pour faire l’expérience de la paix ? Ne vous êtes-vous pas laissé piéger par la propagande de l’ordre mondial au lieu d’établir votre propre ordre intérieur ?
Nous nous « rappelons » qui vous êtes, et nous sommes ici aujourd’hui pour vous aider à vous souvenir de votre vraie nature.
Vous êtes les Enfants des étoiles.
Vous êtes les Artisans de la paix.
Vous êtes des Etres d’amour.
Nous sommes les Etres de lumière.
Nous n’avons pas oublié qui nous sommes, et nous sommes ici, en train d’entourer la Terre d’amour et de lumière, pour vous aider à revenir à votre véritable nature.
Nous ne vous quitterons pas.
Vous êtes en sécurité.
Vous êtes dans les bras de l’Amour.

Si vous voulez vivre dans un monde en paix, commencez par établir un monde en paix à l’intérieur de vous-même.
Maintenez dans votre esprit des pensées de paix, et agissez avec de l’amour dans votre cœur.
Rappelez-vous que ce sur quoi vous vous focalisez augmente en intensité.
Laissez la paix entourer votre être. Laissez la paix être votre seul but.

Ne regardez pas l’état du monde, car personne ne peut être en paix en regardant les problèmes du monde.
Tous les problèmes apparents que la Terre et la vie sur la terre expérimentent vont très probablement augmenter en intensité à mesure que les vibrations supérieures d’amour et de paix deviendront visibles.
La période actuelle est une période de nettoyage, non seulement pour chaque être humain,
mais aussi pour la Terre elle-même.

Vous êtes inexorablement conduit vers la seule solution pacifique possible : établir la paix dans votre cœur, là où vous avez tout contrôle. Ceux d’entre vous qui ont encore de la haine dans le cœur, ceux qui n’ont pas encore guéri des relations avec leur famille ou des amis, ceux-là gaspillent leur temps à tenter d’apporter la paix dans le monde.

Voici plusieurs manières de commencer à vivre dans une paix immuable :

Prenez un peu de temps pour noter toutes vos relations non guéries.
Ce sont vos problèmes personnels au sujet desquels
vous pouvez faire quelque chose pour apporter davantage de paix dans vos relations et dans votre famille.
Choisissez une relation avec une personne en particulier, et ayez des pensées d’amour envers la personne concernée.
Prenez l’engagement envers vous-même et envers tous les autres êtres humains de contribuer à apporter la paix sur la Terre.

Voici un serment pour les artisans de la paix en n’importe quel lieu :
Moi, (votre nom), je m’engage envers tout être vivant à guérir mes relations avec les autres, et à vivre dans l’amour et l’harmonie avec ma famille, mes amis, mes voisins et mes collègues de travail.
J’entretiendrai des pensées de paix.
Et lorsque je me surprendrai à avoir de la haine dans le cœur, je cesserai mon activité, et j’attendrai jusqu’à ce que la paix me revienne.
Je sais que c’est en me guérissant moi-même que je peux guérir le monde.

Pourquoi ne pas vous engager à faire une pause chaque jour à midi et à avoir des pensées de paix ? Vous serez peut-être conduit à former chez vous un groupe de prière silencieuse ou de méditation. Vous pouvez vous rassembler une fois par mois ou une fois par semaine.
Partagez vos idées sur la paix, et travaillez ensemble à guérir votre esprit.

Bien-aimés,
Vous avez des armes de construction massive.
Servez-vous-en pour désarmer les pensées de haine et les terroristes qui se trouvent dans votre propre esprit.
Bombardez le monde avec l’amour.
C’est pour vous la seule façon de gagner !

« Je sais que c’est en me guérissant moi-même que je peux guérir le monde. »
Quelle puissance dans cette affirmation !
Nous sommes avec vous…
Phoebe Lauren (Pris sur le site : www.lespasseurs.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité20120128
Membre


Date d'inscription : 06/12/2010
Nombre de messages : 171
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 39
Ville : Chemin d'un nouveau moi

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 24 Mar 2011 - 14:06

@CARAVETE a écrit:
Les symptômes de la paix intérieure !

Voici quelques symptômes de la paix intérieure :
Tendance à penser et à agir spontanément, guidé par son intuition personnelle plutôt que conditionné par les expériences et les peurs du passé.
Une grande capacité à apprécier chaque moment.
Un manque total d'intérêt pour juger les autres.
Un manque total d'intérêt pour se juger soi-même.
Un manque total d'intérêt pour interpréter les actions des autres.
Un manque total d'intérêt pour tout ce qui est conflictuel.
Une perte totale de la capacité de se faire du souci.
Des épisodes fréquents et intenses d'appréciation de la vie en général et de soi-même en particulier.
Des sentiments très agréables d'unité avec les autres et avec la nature.
Des attaques répétées de sourire, de cette sorte de sourire qui vient du cœur et passe à travers les yeux.
Une tendance croissante à laisser les choses se produire plutôt qu'à essayer de les forcer à se produire.
Une capacité de plus en plus grande à aimer les autres aussi bien que soi-même et une envie d'aimer de plus en plus forte.
Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes mentionnés ci-dessus, sachez que votre état est probablement irréversible.
Dr Christian Tal Schaller


I love you MERCI I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:35

Prends bien garde

Prends bien garde à ce petit être
Il est bien grand, il contient Dieu.
Les enfants sont, avant de naître,
Des lumières dans le ciel bleu.

Dieu nous les offre en Sa largesse.
Ils viennent, Il nous nous en fait don.
Dans leur rire, Il met Sa sagesse.
Et dans leur baiser son pardon.
Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:37

Reprends courage, Dieu t'aime !

Je sais bien que tu ne le mérites pas ...
Je sais que tu es tourmenté, assailli par le doute; n'aie pas peur.
Il t'aime et son amour est gratuit.
Il ne t'aime pas pour ce que tu vaux, Il t'aime parce que Dieu ne peut s'empêcher d'aimer; Il est l'Amour.

Laisse-toi faire, laisse-toi embrasser.
Il te considère comme son enfant.
Je sais que tu as si souvent échappé, que tu as préféré les pays étrangers à sa maison.
Maintenant, ces choses sont passées, n'y pense plus :
le temps d'aimer est arrivé.
Carlo Carretto "Au delà des choses", Apostolat des Editions

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:37

J'ai fait un rêve !

J'ai rêvé qu'un jour, tous les vallons seront relevés, toutes les collines seront aplanies, tous les rochers seront arasés, tous les défauts seront corrigés, et que la gloire du Seigneur sera révélée à tous les hommes.
C'est notre espoir. Avec cette foi, nous arracherons à la montagne du désespoir le joyau de l'espérance. Avec cette foi, nous saurons transformer la cacophonie de la discorde en une splendide symphonie de fraternité. Avec cette foi, nous saurons travailler et prier ensemble, nous battre et aller en prison ensemble, nous dresser ensemble pour la liberté, sachant que nous serons libres un jour.
Ce jour arrivera quand tous les enfants de Dieu seront capables de chanter avec un esprit renouvelé : "Mon pays, douce terre de liberté, je chante pour toi. Pays où mes parents sont morts, pays de la fierté des pèlerins, de chaque versant des montagnes, fais sonner la liberté."
Faites sonner la liberté ! Et quand nous aurons fait sonner la liberté dans chaque village et dans chaque hameau, dans chaque état et dans chaque ville, nous pourrons hâter la venue du jour où tous les enfants de Dieu, les noirs et les blancs, les juifs et les chrétiens, les protestants et les catholiques, pourront se donner la main et chanter les paroles de ce vieux chant noir : " libres enfin, libres enfin, merci Dieu Tout-Puissant, nous sommes libres enfin ".
Martin Luther King Extraits, Washington, 28 août 1963.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:38

Pour que la paix vienne

Si tu crois qu'un sourire est plus fort qu'une arme,
Si tu crois à la puissance d'une main offerte,
Si tu crois que ce qui rassemble les hommes est plus important que ce qui les divise,
Si tu crois qu'être différent est une richesse et non un danger,
Si tu sais regarder l'autre avec un brin d'amour,
Si tu sais préférer l'espérance au soupçon,
Si tu estimes que c'est à toi de faire le premier pas plutôt qu'à l'autre,
Si le regard d'un enfant parvient à désarmer ton cœur,
Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,
Si pour toi l'étranger est un frère qui t'es proposé,
Si tu sais donner gratuitement un peu de temps par amour,
Si tu sais accepter qu'un autre te rende service,
Si tu partages ton pain et que tu saches y joindre un morceau de ton cœur,
Si tu crois qu'un pardon va plus loin qu'une vengeance,
Si tu sais chanter le bonheur des autres et danser leur allégresse,
Si tu sais accepter la critique et en faire ton profit sans la renvoyer et te défendre,
Si pour toi l'autre est d'abord un frère,
Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force,
Si tu préfères être lésé que de faire tort à quelqu'un,
Si tu crois que l'amour est la seule force de dissuasion,
Si tu crois que la paix est possible,
Alors la paix viendra.
Pierre Guilbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:38

Règles de conduite

Parlez aussi peu que possible de vous-mêmes
Occupez-vous de vos propres affaires
Évitez la curiosité
Ne vous mêlez pas des affaires des autres
Acceptez la contradiction et la rectification joyeusement
Passez sous silence les fautes des autres
Acceptez d'être blâmé(e) si vous êtes innocent(e)s
Acceptez les insultes et les blessures
Acceptez d'être méprisé(e) , oublié(e) et détesté(e)
Soyez bon(ne) et gentil(le) même sous le coup de la colère
Ne cherchez pas à être spécialement aimé(e) ou admiré(e)
Ne prenez pas les choses de haut
Cédez dans la discussion, même si vous avez raison
Choisissez toujours ce qui est le plus dur
Mère Teresa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:39

Confiance en Dieu

"Supposons que Dieu n’existe pas. D’où vient alors tout le mal dont l’homme est capable ? Vous êtes bien obligé de reconnaître qu’il vient de l’homme et de nulle part ailleurs. Ce qui m’émerveille chez les athées, ou du moins chez certains d’entre eux, c’est que, ayant perdu la confiance en Dieu, ils puissent continuer de la garder en l’homme."
Shafique Keshanjee "Le roi, le sage et le bouffon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:39

L’aigle des basses-cours

Un homme trouva un œuf d’aigle et le plaça dans un poulailler. L’aiglon vint au monde avec une couvée de poussins et poursuivit sa croissance avec eux.
Se prenant pour un poulet, l’aigle ne cessa d’imiter le comportement des gallinacés qui l’entouraient. Il grattait la terre afin d’y trouver des vers et des insectes. Il gloussait et caquetait. Il battait des ailes ne s’élevant qu’à quelques centimètres du sol.
Les années passèrent et l’aigle devint très vieux. Un jour il aperçut, volant dans le ciel sans nuages, un magnifique oiseau. Avec une grâce majestueuse, ce dernier se laissait porter par les courants, agitant à peine ses puissantes ailes dorées.
Le vieil aigle le regardait, émerveillé :
Quel est cet oiseau ? demanda-t-il.
C’est l’aigle, le roi des oiseaux, lui répondit un de ses compagnons. Il appartient au ciel. Nous, nous appartenons à la terre - nous sommes des poulets.
C’est ainsi que l’aigle, dans la certitude qu’il avait d’appartenir à la basse-cour, vécut et mourut en poulet.
Anthony de Mello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:40

L'invitation
Je ne suis pas intéressé par ce que tu fais pour vivre.
Je veux savoir ce qui brûle en toi et
Si tu oses rêver la réalisation de ce que tu portes dans ton cœur.

Je ne suis pas intéressé par ton âge.
Je veux savoir si tu prends le risque de passer pour un fou au nom de l'amour, de tes rêves et de l'aventure qu'est ta vie.

Je ne suis pas intéressé à savoir quelles planètes sont en carré avec la lune.
Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre tristesse, si tu as été ouvert aux trahisons de la vie ou
Si tu es devenu endurci et fermé par la peur d'une peine prochaine.
Je veux savoir si tu peux t'asseoir avec la douleur, la mienne ou la tienne, sans bouger pour la cacher, l'amoindrir ou l'arrêter.
Je veux savoir si tu peux être dans la joie, la mienne ou la tienne, si tu peux danser avec ferveur et laisser l'extase te remplir complètement, jusqu'au bout de tes doigts et de tes orteils sans nous dire de faire attention, d'être réaliste ou de ne pas oublier les limites de l'être humain.

Je ne suis pas intéressé à savoir si ce que tu me dis est vrai.
Je veux savoir si tu es prêt à décevoir les autres pour rester vrai avec toi-même et si tu peux supporter d'être accusé de trahison et ne pas trahir ton âme.
Je veux savoir si tu peux être fidèle et donc digne de confiance.
Je veux savoir si tu peux voir la beauté même lorsque ce n'est pas tous les jours bien joli, et si tu peux sentir que la source de ta vie réside en Sa présence.
Je veux savoir si tu peux vivre avec des échecs, les miens ou les tiens, et pourtant continuer à te tenir debout au bord du lac en criant à la pleine lune argentée "oui".

Je ne suis pas intéressé à savoir où tu vis et combien tu gagnes.
Je veux savoir si tu peux te réveiller après une nuit de chagrin et de désespoir, de lassitude ou de douleur, et de faire ce qui doit être fait pour les enfants.

Je ne suis pas intéressé à savoir ! qui tu es et comment tu es venu jusqu'ici.
Je veux savoir si tu peux te tenir au milieu du feu avec moi et ne pas te dérober.

Je ne suis pas intéressé à savoir ce que tu as appris, où tu l'as appris et qui te l'a enseigné.
Je veux savoir ce qui te nourrit de l'intérieur lorsque tout s'effondre autour de toi.
Je veux savoir si tu peux rester seul avec toi-même, et si tu jouis vraiment de ta propre compagnie dans ces moments de vide.
Sagesse Amérindiene
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:40

Le don

Vous ne donnez que peu lorsque vous donnez de vos biens.
C'est lorsque vous donnez de vous-même que vous donnez réellement. (...)
Il en est qui ont peu et qui le donnent entièrement.
Ceux-ci croient en la vie et dans la bonté de la vie, et leur coffre n'est jamais vide.
Il en est qui donnent avec joie, et cette joie est leur récompense. (...)
Tout ce que vous avez sera donné un jour;
Donnez donc maintenant, afin que la saison de donner soit vôtre et non celle de vos héritiers.
Les arbres de vos vergers, les troupeaux dans vos pâturages donnent afin de vivre, car retenir c'est périr. (...)
Celui qui a mérité de boire à l'océan de la vie mérite de remplir sa coupe à votre ruisselet. (...)
Car en vérité, c'est la vie qui donne à la vie alors que vous, qui vous imaginez être donneurs, n'êtes en réalité que témoins».
Almustafa, dans Le Prophète, de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 66
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 25 Mar 2011 - 12:41

Hier, aujourd'hui et demain

Chaque semaine compte deux jours pour lesquels nous ne devrions pas nous faire de souci, deux jours où il ne nous faudrait connaître ni crainte, ni appréhension.
Le premier jour, c'est hier, qui porte le fardeau de ses soucis, de ses erreurs, de ses fautes, de ses bévues, de ses souffrances et de ses chagrins. Hier nous a échappé à tout jamais. Tout l'or du monde ne pourrait le faire renaître. Nous ne pouvons défaire les actes accomplis, les paroles prononcées. Hier est un jour révolu.
L'autre jour qu'il convient de mettre à l'abri des soucis, c'est demain, plein de grandes promesses, de piètres résultats, de malheurs possibles et de fardeaux. Demain échappe à notre emprise. Le soleil se lèvera inexorablement dans la splendeur ou derrière un voile de nuages. Jusqu'à son lever, nous ne pouvons miser sur rien, puisque demain n'a pas vu le jour.
Il ne nous reste donc qu'aujourd'hui. Tous nous pouvons livrer bataille pendant une petite journée. Nous ne faiblissons et ne chavirons que si le poids d'hier et de demain - ces deux terribles éternités - s'ajoutent aux inquiétudes d'aujourd'hui.
Ce ne sont pas les expériences d'aujourd'hui qui nous désespèrent, c'est l'amertume du remords de la veille et la crainte de demain.
À CHAQUE JOUR SUFFIT SA PEINE !
Anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes de sagesses...
Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Méditation, relaxation, massage, affirmation positive, visualisation, sophrologie...-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit