Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Textes de sagesses...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Textes de sagesses...   Mar 15 Mar 2011 - 15:05

Rappel du premier message :

Etant une grande fan de textes diverses desquelles on peut retiré une moral, j'ai trouvé sympathique de faire un topic ou l'on pourrai mettre des textes qui nous plaisent et nous font reflechir sur diverses sujets ou même juste pour le plaisir...

Je me lance avec une
Legende Hindoue:



Une vieille légende hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci : "Enterrons la divinité de l’homme dans la terre." Mais Brahma répondit : "Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera."

Alors les dieux répliquèrent : "Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans."

Mais Brahma répondit à nouveau : "Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface."

Alors les dieux mineurs conclurent : "Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour."

Alors Brahma dit : "Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher."

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:24

Merci Greenman
Il y a des textes qui me paraissent plus "riches", plus parlants, plus inspirants que d'autres, mais c'est selon... Parfois un peu d'humour

Voici la suite

Vis le jour d'aujourd'hui
Vis le jour d'aujourd'hui, Dieu te le donne,
il est à toi, vis-le en Lui.
Le jour de demain est à Dieu,
il ne t'appartient pas.
Ne porte pas sur demain le souci d'aujourd'hui,
Demain est à Dieu, remets-le Lui.
Le moment présent est une frêle passerelle :
si tu le charges des regrets d'hier,
de l'inquiétude de demain,
la passerelle cède et tu perds pied.
Le passé ? Dieu le pardonne.
L'avenir ? Dieu le donne.
Vis le jour d'aujourd'hui en communion avec Lui.
Et s'il y a lieu de t'inquiéter pour un être bien-aimé
regarde-le dans la Lumière du Christ ressuscité.
Prière trouvée sur une petite sœur du Sacré-Cœur, tuée en Algérie en 1995 - extrait de La Page de Saint-André n°3 juillet-août-septembre 2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:25

Un grand Amour m'attend

Ce qui se passe de l'autre côté, quand tout pour moi aura basculé dans l'Éternité…
Je ne le sais pas ! Je crois, je crois seulement qu'un grand Amour m'attend. Je sais pourtant qu'alors, pauvre et dépouillé, je laisserai Dieu peser le poids de ma vie.
Mais ne pensez pas que je désespère… Non, je crois, je crois tellement qu'un grand Amour m'attend.
Maintenant que mon heure est proche, que la voix de l'Éternité m'invite à franchir le mur, ce que j'ai cru, je le croirai plus fort au pas de la mort. C'est vers un Amour que je marche en m'en allant, c'est vers son Amour que je tends les bras, c'est dans la vie que je descends doucement.
Si je meurs ne pleurez pas, c'est un Amour qui me prend paisiblement. Si j'ai peur… et pourquoi pas ?
Rappelez-moi souvent, simplement, qu'un Amour m'attend. Mon Rédempteur va m'ouvrir la porte de la joie, de sa Lumière. Oui, Père ! voici que je viens vers toi comme un enfant, je viens me jeter dans ton Amour, ton Amour qui m'attend.
Saint Jean de la Croix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:25

La sandale du voyageur indien

Les chemins de fer indiens sont encore aujourd'hui très archaïques et il n'est pas rare de voir circuler des trains constitués de wagons de marchandises sommairement aménagés pour le transport de voyageurs, dans des conditions que nous n'imaginerions pas en occident.
Un tel train faisait le trajet de Jodhpur à Delhi, soulevant un nuage de poussière sous un ciel de plomb. En plus des ouvertures aménagées dans les parois des wagons, les portes avaient été ouvertes tellement la chaleur était insupportable, rendant le mélange des odeurs ambiantes particulièrement nauséabond.
Le train, bien qu'avançant à vitesse réduite, était secoué par les chaos et la station debout était pénible. Les objets comme les voyageurs ne pouvaient pas garder une place stable plus de quelques instants.
Un voyageur, assis sur le marchepied à la porte ouverte d'un wagon, regardait paisiblement le paysage qui défilait sous ses yeux tout en conversant avec son ami. Soudain le wagon fut secoué par un chaos plus important, et le voyageur, surpris, perdit la sandale de son pied gauche. Celle-ci roula au sol contre le rail et finit sa course sur le ballast. Aussitôt, sans hésiter, le voyageur jeta sa seconde sandale dehors.
- Mais que fais-tu ? lui demanda son ami. Pourquoi jette-tu ta deuxième sandale ?
- Je n'ai que faire d'une seule sandale. Et il faudra bien de toute façon que j'en rachète une paire complète. Par ailleurs celui qui trouvera celle qui est tombée ne pourra rien faire d'une seule sandale non plus. Alors si par chance il trouve les deux, j'aurais fait un heureux.
Adapté d'un conte indien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:26

L'atelier Divin

"Les cieux racontent la gloire de Dieu." Psaume 19, 1.
Lorsque David a dit : "Les cieux racontent la gloire de Dieu", il voulait dire : "Si vous prenez une minute pour visiter l'atelier céleste de Dieu, vous vous rendrez davantage compte de Son génie et votre foi en Lui ira en augmentant".
Considérez le soleil : Chaque mètre carré du soleil irradie 130.000 chevaux d'énergie, l'équivalent de 45 moteurs à 8 cylindres. Or, notre soleil n'est qu'une planète parmi les 100 milliards d'autres de la Voie Lactée. Si l'une d'elles bougeait, ne serait-ce que 2 degrés sans permission divine, ce serait une catastrophe pour nous tous !
Considérez la terre : Elle pèse 10.000 milliards de milliards de tonnes (10 puissance 20) et son angle d'inclinaison est exactement de 23 degrés, ni plus, ni moins ! Un seul degré de décalage et les saisons, telles que nous les connaissons, disparaîtraient et nous serions tous noyés par une fonte gigantesque des glaces polaires. Vous êtes l'un des passagers d'une navette spatiale qui voyage plus vite que la vitesse du son depuis des milliers d'années, sans jamais tomber en panne, ni exploser, ni sortir de son orbite. Pensez un peu au génie qui a créé tout cela ! (Esaïe 40:26)

Maintenant quelques questions :
(1) Si Dieu est capable de placer chaque étoile à sa place, ne pensez-vous pas qu'Il est capable de vous montrer où est votre place ?
(2) S'Il est capable d'enflammer le soleil, n'est-Il pas capable d'éclairer votre chemin ?
(3) S'Il est capable de garder en suspension dans le vide cette incroyable Planète Terre (Job 6,27), avez-vous un problème pour lequel Il n'aurait pas déjà trouvé une solution ? Non !
Aujourd'hui, Il est en train de vous taper sur l'épaule pour vous dire : "Laisse-moi ça. Je m'en occuperai à ta place."
Pasteur Bob Gass -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:26

Cadeau d'insultes

Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu'il était encore capable d'affronter n'importe quel adversaire.
Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d'une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l'éclair.
Ce jeune et impatient guerrier n'avait jamais perdu un combat. Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire.
Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi.
Il se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes les offenses connues - y compris à ses ancêtres. Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l'impétueux guerrier se retira.
Dépités d'avoir vu le Maître accepter autant d'insultes et de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :
" Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous alliez perdre le combat, au lieu d'exhiber votre lâcheté devant nous tous ?
- Si quelqu'un vous tend un cadeau et que vous ne l'acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? demanda la samouraï.
- A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.
- Cela vaut aussi pour l'envie, la rage et les insultes, dit le Maître. Lorsqu'elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui le porte dans son cœur. "
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:27

Un autre nom

Un homme se tourna vers son ami : " Tu parles de Dieu comme si tu le connaissais personnellement et savais même la couleur de ses yeux. Pourquoi ce besoin de créer quelque chose en quoi croire ? Est-ce tu ne peut pas t'en passer ?
- As-tu la moindre idée de comment l'Univers a été créé ? Sais-tu expliquer le miracle de la vie ?
- Tout, partout, est le fruit du hasard. Les choses arrivent.
- D'accord. Alors, " les choses arrivent ", c'est juste un autre nom de Dieu ".
Auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:28

La libellule

Au fond d’un vieux marécage vivaient quelques larves qui ne pouvaient comprendre pourquoi nul du groupe ne revenait après avoir rampé le long des tiges de lys jusqu’à la surface de l’eau. Elles se promirent l’une à l’autre que la prochaine qui serait appelée à monter reviendrait dire aux autres ce qui lui était arrivé.
Bientôt, l’une se sentit poussée de façon irrésistible à gagner la surface ; elle se reposa au sommet d’une feuille de lys et subit une magnifique transformation qui fit d’elle une libellule avec de forts jolies ailes. Elle essaya en vain de tenir sa promesse. Volant d’un bout à l’autre du marais, elle voyait bien ses amies en bas. Alors, elle comprit que même si elles avaient pu la voir, elles n’auraient pas reconnu comme une des leurs une créature si radieuse.
Le fait que nous ne pouvons voir nos amis et communiquer avec eux après la transformation que nous appelons la mort n’est pas une preuve qu’ils ont cessé d’exister.
Walter Dudley Cavert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caravete
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/06/2008
Nombre de messages : 518
Masculin
Balance Dragon
Age : 65
Ville : MONTPELLIER

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:53

Jeunes gens

Jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dites.
Tout peut sortir d’un mot qu’en passant vous perdîtes.
Tout, la haine et le deuil ! -Et ne m’objectez pas
Que vos amis sont sûrs et que vous parlez bas... -
Écoutez bien ceci :

Tête-à-tête, en pantoufle,
Portes closes, chez vous, sans un témoin qui souffle,
Vous dites à l’oreille au plus mystérieux
De vos amis de cœur, ou, si vous l’aimez mieux,
Vous murmurez tout seul, croyant presque vous taire,
Dans le fond d’une cave à trente pieds sous terre,
Un mot désagréable à quelque individu ;
Ce mot que vous croyez qu’on n’a pas entendu,

Que vous disiez si bas dans un lieu sourd et sombre,
Court à peine lâché, part, bondit, sort de l’ombre !
Tenez, il est dehors ! Il connaît son chemin.
Il marche, il a deux pieds, un bâton à la main,
De bons souliers ferrés, un passeport en règle ;
-Au besoin, il prendrait des ailes comme l’aigle ! -
Il vous échappe, il fuit, rien ne l’arrêtera.
Il suit le quai, franchit la place, et cætera,
Passe l’eau sans bateau dans la saison des crues,
Et va, tout à travers un dédale de rues,
Droit chez l’individu dont vous avez parlé.
Il sait le numéro, l’étage ; il a la clé,
Il monte l’escalier, ouvre la porte, passe,
Entre, arrive, et, railleur, regardant l’homme en face,
Dit : -Me voilà ! je sors de la bouché d’un tel.
Et c’est fait. Vous avez un ennemi mortel.
Victor Hugo, Toute la Lyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 15:56

Excellent, caravete !!

j'adore les histoires et j'en raconte de temps en temps aussi..

autre conte indien sur le détachement (auquel tu m'as fait penser avec l'histoire des sandales) :

Dans un train en Inde, 2 voyageurs étaient en face l'un de l'autre. Un homme d'affaires avec ses bagages et un Moine errant avec son baluchon.

au bout d'un moment, l'homme d'affaires arbora un grand sourire et fit :

"voyez comme tout chemin est dérisoire. je suis riche et j'ai des bagages ici auxquels je tiens beaucoup. soit. Mais vous, qui êtes moine, êtes exactement dans la même situation que moi.
Vous avez des bagages, votre baluchon, le détachement n'existe donc pas et il n'y a pas de différence entre nos comportements."

le moine resta silencieux, et l'homme d'affaires était satisfait de sa démonstration.

le voyage continua et au bout d'un moment, le train passa sur un pont, au-dessus d'un précipice.
Le moine baissa alors la vitre du compartiment, prit son baluchon et le jeta par la fenêtre, au fond du ravin.
puis il se rassit tranquillement.

l'homme d'affaires resta silencieux.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Ven 1 Avr 2011 - 16:05

Voici une histoire sur Shankaracharia, un très grand maitre essentiel de l'inde ancienne :

Un jour, à l'ashram de Shankara, tous les disciples se rassemblèrent au matin, pour bénéficier de son Satsang (entretien spirituel avec le guru).

Shankara arriva, s'assit au sol et attendit que les gens prennent place.
Les disciples arrivèrent en grand nombre, suivis des notables du village, des moines de passage, etc, et tous s'assirent au sol. Il y avait là des yogis réputés venus de toute l'inde, de grands pratiquants avides d'entendre ce que shankara avait à leur apprendre.

Mais ce dernier resta silencieux.

tout le monde se mit donc à méditer.

mais 3 heures passèrent, les disciples cessèrent leur méditation peu à peu et regardait shankara, qui restait toujours silencieux, en attente.
Personne n'osa dire mot pendant un moment puis les disciples les plus proches s'enhardirent et demandèrent doucement : "maitre, pourquoi ne commences tu pas le satsang ? on ne médite pas tant de temps habituellement, nous approchons de midi et le soleil est en train de nous cuire"

shankara répondit : " comment peux tu poser cette question ? tu vois bien que Totapuri n'est pas encore là."

Totapuri était un modeste jeune serviteur, illettré, un homme de ménage en quelque sorte, de basse caste et de basse condition sociale, qui vivait à l'ashram.

Les disciples , interloqués, n'osèrent dire mot et l'attente silencieuse continua.

au bout d'une heure, avec l'impatience grandissante, les demandes reprirent :

"maitre, sais tu que Totapuri est illettré ? il ne connait pas les écritures, ne pratique aucun discipline spirituelle ici, il ne sait rien, pourquoi l'attendre ?"

shankara resta silencieux.

au bout d'une heure, encore, les langues se délièrent et on interpella encore shankara, en collectif, de façon de plus en plus virulente et insolente :

"maitre, tu crois que Totapuri comprendra quoi que ce soit à ce que tu diras ? il ne sait même pas lire , c'est un ignorant, d'ailleurs son ancien professeur d'école qui est ici nous dit que c'était un imbécile parfait incapable de comprendre quoi que ce soit : il ne sait RIEN ! Peux tu commencer le satsang s'il te plait ?"

shankara resta silencieux et les disciples, désormais extrêmement irrités contre Totapuri, se mirent à sa recherche. en vain. Totapuri était introuvable.

les disciples reprirent placent en jurant contre Totapuri, parlaient injurieusement de lui, la haine s'installa désormais dans tous les corps cuits par plusieurs heures de soleil torride, tous promettaient de prendre des sanctions contre lui, une fois le satsang terminé.

les disciples reprirent donc leur demande auprès de shankara, très irrespectueusement et en insultant gravement totapuri :

"maitre, nous croyons tous ici que Totapuri est un idiot parfait, c'est un crétin incommensurable, très stupide, de basse caste, qui est introuvable, dieu seul sait quels mauvais actes il est en train de commetttre dans les rues du village ! commence ton satsang !"

Shankara resta silencieux.
une heure passa.

c'en était trop, les disciples cette fois se réunirent en conseil, et la résolution de tout l'ashram fut prise à l'unanimité, et, le coeur chargé de haine et d'orgueil, ils vinrent trouver shankara, toujours assis et silencieux :

"maitre, très bien, nous allons attendre mais c'est la dernière fois : nous avons collectivement pris la résolution suivante : Totapuri doit quitter cet ashram demain, définitivement, nous le bannissons, d'ailleurs il est de basse caste, il n'a rien à faire ici, nous avons fait une grosse erreur en l'accueillant ici parce qu'il était orphelin, nous te demandons pardon pour cette erreur, car vois, il est la cause de cette attente ! Il n'a pas de famille, mais il pourra toujours apprendre à pêcher, la mer n'est pas loin. l'attente qu'il nous a occasionné ici est un grave manque de respect pour nous et pour ton satsang, il doit être puni immédiatement, de par les lois mêmes du karma que tu nous a enseigné".

Shankara resta silencieux mais fut extrêmement peiné de voir le niveau réel de ses disciples.

il entra en méditation immédiatement pour voir où se trouvait totapuri.

et il le vit, à la rivière, joyeux et plein d'innocence, lavant les vêtements des disciples et les siens, sous le soleil ardent, et chantant des chants religieux avec une lumineuse dévotion.

Pris d'une immense compassion devant tant d'innocence et de dévouement, shankara éveilla et réalisa Totapuri sur le champ, à distance, lui permettant ainsi d'accéder à la perfection, à la sainteté et à la conscience suprême.

puis shankara sortit de sa méditation et s'adressa enfin à ses disciples :

"vous avez parfaitement raison, le satsang doit commencer, incontestablement, vous en avez tous besoin, pardonnez mon ignorance de vous avoir fait attendre alors qu'il s'agit d'une si impérieuse nécessité "

puis il se leva et commença à partir, en même temps qu'arrivait Totapuri dans un état de béatitude parfait.

Shankara s'arrêta , regarda une dernière fois ses disciples et leur dit :

" ah, j'oubliais de vous dire une petite chose, un détail... désormais, je me fais vieux, je suis inapte au satsang et j'ai trouvé un sage plus grand capable de vous enseigner, voyez, Totapuri ici présent, sera désormais le maitre de cet ashram, je lui ai tout donné... il va commencer le Satsang.... vous pouvez vous asseoir... "

:coeur)
Revenir en haut Aller en bas
DIEX AIE
Nouvellement inscrit
Nouvellement inscrit
avatar

Date d'inscription : 09/05/2011
Nombre de messages : 4
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 31
Ville : Yvoire

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Lun 9 Mai 2011 - 15:33

C'est pourquoi j'ai prié et l'intelligence m'a été donnée,
j'ai invoqué et l'esprit de Sagesse m'est venu.
Je l'ai préférée aux sceptres et aux trônes
et j'ai tenu pour rien la richesse en comparaison d'elle.
Je ne lui ai pas égalé la pierre la plus précieuse ;
car tout l'or, au regard d'elle, n'est qu'un peu de sable,
à coté d'elle, l'argent compte pour de la boue.
Plus que santé et beauté je l'ai aimée
et j'ai préféré l'avoir plutôt que la lumière,
car son éclat ne connaît point de repos.
Mais avec elle me sont venus tous les biens
et, par ses mains, une incalculable richesse.
De tous ces biens je me suis réjoui, parce que c'est la Sagesse qui les amène ;
j'ignorais pourtant qu'elle en fût la mère.
Ce que j'ai appris sans fraude, je le communiquerai sans jalousie,
je ne cacherai pas sa richesse.
Car elle est pour les hommes un trésor inépuisable,
ceux qui l'acquièrent s'attirent l'amitié de Dieu,
recommandés par les dons qui viennent de l'instruction. Sg VII 7-14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marylo
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/05/2011
Nombre de messages : 676
Féminin
Balance Cochon
Age : 58
Ville : Essonne

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Lun 9 Mai 2011 - 16:32

Belles paroles.

Ces récits me font sourire, surtout l'avant-dernière histoire sur le Satsang. Je me demande où j'aurais été : du côté des mécontents ? Certainement.

Le poème de Victor Hugo est très beau. J'ai toujours ressenti les mots (que j'aime passionnément) comme des armes mortelles. Mais parfois aussi, ils peuvent être si beaux, si consolants, si évocateurs...

Très beau post que celui-ci. Merci à vous.
Marylo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eclaircreative.canalblog.com
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Sam 28 Mai 2016 - 16:49



LE CHEVALIER DE LA LUNE

* Ce conte philosophique et humanitaire est dédié à toutes les personnes qui se dévouent pour le bien de l’humanité.    

Il était une fois la terre qui souffrait de la folie meurtrière de l’homme, sa souffrance fut telle qu’elle monta jusqu'à la lune.

La lune lui dit : tu me nourris de tes larmes, j’en suis bien triste, que vais-je donner à l’Univers ?

Ma tendre amie, répondit la terre, l’espèce humaine ravage tout, si cela continue, je vais mourir, aide moi

Si l’humanité disparaît, ainsi que toi, c’est tout l’Univers qui en serait bouleversé, il faut à tout prix sauver le monde, je t’envoie le Chevalier de la lune, il sera chargé de rassembler toutes les personnes ayant fait du bien dans leur vie de par leur action ou méditation, ces humains auront pour tâche de vibrer en harmonie même si des milliers de kms les séparent afin de soutenir le monde mais ce n’est pas tout, ils devront apprendre aux autres humains toutes leurs connaissances afin que la chaîne d’amour et de solidarité rende leur planète belle de vie et d’amour et que cet amour nourrisse tout l’Univers.

La terre bien faible répondit, je te remercie, chère lune de ton aide, mais je dois cependant t’avertir que ce nombre d’élus est bien restreint, il diminue de siècle en siècle, et c’est pourquoi mes forces diminuent.

Au clair de lune, glissant dans sa lumière un beau chevalier se posa sur la terre et revêtit l’apparence humaine, seuls les justes de cœur pourraient voir sa véritable âme.

Il courut à travers le monde, il vit la famine, la guerre , la destruction, l’indifférence de nos coeurs, la pollution et toutes les horreurs de notre terre.

Mais il vit aussi l’amitié, l’amour, la générosité, la beauté de notre monde à travers de belles contrées.

Puis, il trouva quelques humains ayant une élévation d’âme et en trouva beaucoup qui avaient la possibilité d’améliorer le monde, mais fatigués, endormis, ils ne l’utilisaient pas ou parfois dans de rares occasions.

Il demanda à tous les initiés de se rassembler et d’échanger leur connaissance et expérience afin d’augmenter leur force d’unité de leur esprit grâce à cela, ils pourraient étendre le champ d’action de leur prière.

Un an plus tard quand tous furent rassemblés , le chevalier demanda

Avec vos nouvelles connaissances unifiées, parcourez la terre comme je l’ai fait, et réveillez et initiez tous les endormis, parmi ceux-ci peu vous suivront, d’autres vous jetteront la pierre, mais ceux qui vous suivront agrandiront votre nombre ainsi que votre force tranquille.

Tout fut fait selon le plan du chevalier mais effectivement peu suivirent nos amis et le nombre d’élus ne s’accrut qu’au bout de deux cents ans, la terre était à son paroxysme au bord de l’anéantissement.

Le chevalier de la lune revint une troisième fois pour nous aider, voici ces mots

Maintenant que votre nombre s’est un peu accru, vos connaissances sont décuplées, le monde est prêt à se rompre, tendez la main à tous les déshérités qui maintenant talonnés par la peur ou le regret voudront vous suivre, unissez vos forces et votre prière, seule cette force d’amour sauvera notre planète.

Tout fut fait comme le Chevalier de la lune demanda, d'autres endormis se réveillèrent à l’approche de la nouvelle conscience de la terre, cette force dans l’union des coeurs et de l’âme fit que le mal diminua de notre terre et augmenta la force de bien de la terre, in extremis elle fut sauvée et put donner une nourriture plus subtile à l’univers.

La terre fut reconnaissante à jamais envers la lune et son chevalier pour leur aide ainsi qu’à tous ceux qui ont donné toute leur âme et leur amour pour l’évolution de l’univers.

♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Sam 28 Mai 2016 - 17:11


Le Voyageur de la Sagesse

1- J’endosse mes responsabilités. J’assume mon passé et mon avenir.
2- Je rechercherai la Sagesse. Je me mettrai au service des autres.
3- Je suis un être d’action. J’ai le sens de l’opportunité. Je choisis sur l’instant.
4- J’ai le cœur déterminé. Mon destin est assuré.
5- Aujourd’hui, je décide d’être heureux. Je possède un esprit plein de gratitude.
6- J’entame cette journée dans un esprit de pardon. Je me pardonne à moi-même.
7- Je persévérerai sans relâche. Je garde la foi.

Source: Le Voyageur de la Sagesse, d’Andy Andrews,

♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Sam 28 Mai 2016 - 17:35


LES SEPT MARCHES DE L'ÉVOLUTION
Source: Anonyme

Cette histoire se déroule en Orient.

Un jeune disciple s'approche de son Maître et lui demande :
« Maître, j'aimerais connaître le chemin qui m'attend et qui m'amènera jusqu'à la Lumière» ?

Le Maître, assis en lotus, en profonde méditation, ne répond pas.
Le disciple s'assied, à son tour, en posture de méditation et attend patiemment.

Le Maître dit :
« Tu as franchi la première marche de l'évolution,
car elle consiste à s'asseoir dans le silence pour te connecter à ta Mère la Terre.»

Le disciple, ravi et au bord des larmes, ferme les yeux et se concentre sur sa respiration.

Le Maître dit :
« Tu as franchi la deuxième marche de l'évolution,
car elle consiste à vivre ses émotions et à les laisser passer dans le silence. »

Le disciple respire encore plus profondément et calme ses pensées en visualisant le ciel bleu.

Le Maître dit :
« Tu as franchi la troisième marche de l'évolution,
car elle consiste à calmer ses pensées afin de les discipliner. »

Le disciple se centre dans son coeur et y ressent l'amour infini de son âme.

Le Maître dit : « Tu as franchi la quatrième marche de l'évolution,
car elle consiste à ouvrir son coeur et à baigner dans l'amour de son âme. »

Le disciple dit alors :
« Maître, j'aime la vie. »

Le Maître dit : « Tu as franchi la cinquième marche de l'évolution,
car elle consiste à exprimer l'amour que tu as ressenti dans ton coeur. »

Le disciple sent des larmes couler sur ses joues et dit : « Maître, je ne suis plus. »

Le Maître esquisse un léger sourire et dit :
« Tu as franchi la sixième marche de l'évolution,
car elle consiste en l'abandon de la personnalité. »

Le disciple ouvre les yeux et dit :
« Je suis le Soleil, je suis l'Amour, je suis la Vie. Je suis Toi, mon Maître. »

Le Maître éclate de rire et crie au Soleil, à la Terre et à l'Univers :
«Mon disciple a franchi la septième et dernière marche de l'évolution. Il est rentré chez lui... »

Et les deux Maîtres (l'ancien et le nouveau) se mettent à danser et à célébrer l'Amour et la Lumière.

Et les fleurs dansent avec eux ; et les arbres dansent avec eux ; et le soleil danse avec eux ;
et la terre danse avec eux car, lorsqu'un disciple rentre chez lui (dans sa patrie divine),
l'Univers entier s'en réjouit et chante l'Amour et la Lumière.

Youpi !! ♥♥♥ sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Sam 28 Mai 2016 - 18:30

C'est magnifique starchild :49552
Revenir en haut Aller en bas
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Sam 28 Mai 2016 - 18:40


Plein de Petits coeu ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Sam 28 Mai 2016 - 19:00

sunny Que dire d'aussi beau ♥ sunny
Merci :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Osolaris
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/04/2016
Nombre de messages : 638
Féminin
Sagittaire Chèvre
Age : 50
Ville : Digne

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Sam 28 Mai 2016 - 20:15

:jap:


" Ô disciple, la forme n'est pas différente du Vide, ni le Vide de la forme. La forme est Vacuité; la Vacuité est forme. Il en va de même pour les sensations, les perceptions, les formations mentales et la conscience.

Ô disciple, toutes les choses dans ce monde se résolvent dans la Vacuité, elles ne viennent pas à l'Être, elles ne cessent pas d'Être, elles ne sont ni altérées, ni immaculées, elles n'augmentent ni ne diminuent. Ainsi, dans la Vacuité, il n'y a pas de forme, pas de sensation,
Pas de perception, de formation mentale, ni de conscience. Pas d'yeux, pas d'oreille, pas de nez, de langue, de corps ni de mental.
Pas de forme, pas de son, pas d'odeur, de goût, de toucher, ni de pensée.
Pas non plus de conscience de ces choses depuis l'oeil jusqu'à la conscience mentale.
En soi seul, il n'y a ni interdiction, ni permission, ni aucun des douze chaînons, ni mort, ni vieillissement, ni souffrance, ni cause de souffrance, ni science, ni savoir."

Extrait du Soutra du Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Dim 29 Mai 2016 - 22:37


Épice de vie
Auteur: inconnu

Il y a dans ma vie, une épice rare, inespérée,
je dirais même, bénie des dieux.

Cette poudre magique transforme mon quotidien
en rayon de soleil dès qu'elle se répand sur
un problème à résoudre,
une solution à mettre.

J'ai cette chance inouïe de posséder
cette substance miracle !

Quand je traverse des temps difficiles,
que mon quotidien me fait mal,
qu'il y a un trop plein de vécu
et que j'ai besoin de courage et d'énergie
pour faire face au nouveau jour qui naît,

et qui doit se poursuivre malgré
la coupure du temps,
c'est alors que mon épice magique
vient poivrer ma journée de compréhension,
d'écoute active.

Son parfum me soutient, sa force me guide,
son arôme de discrétion me protège.

Le plus beau souhait que je puisse vous faire,
c'est de trouver cette poudre magique,
de la répandre avec amour.

Cette épice de vie a pour nom :

" Amitié "

♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Lun 30 Mai 2016 - 4:30

JE NE SAIS RIEN
Écrit par:  Thierry Vissac

Je ne sais rien. Je ne suis rien. Je n'ai pas de connaissances qui me distinguent. Je n'ai pas de statut, ni aux yeux de Dieu ni aux yeux des hommes. Rien ne me différencie de mon frère humain. Je n'ai pas de pouvoir ni d'intention de pouvoir. Je suis le mystère incarné de la vie. Je suis "complet" dans la simplicité de l'acceptation de ce mystère, sans attente, sans question.
 
Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment et je ne cherche pas à savoir. Je suis la Paix. Je n'ai pas mémorisé de conseils à fournir, pas de méthode à proposer. Mais je réponds aux questions, comme j'accueille un rayon de soleil ou une goutte de pluie. Je suis, dans l'accueil de "ce qui est".

Dépourvu de savoir, l'âme est simple, détendue.

ll ne manque rien à celui qui n'aspire pas au savoir. Le savoir est toujours incomplet, il en manque toujours un morceau. Le puzzle grandit à mesure qu'il semble se compléter. Je ne sais pas ce qu'est la vie après la mort du corps, mais j'ai clairement perçu qu'elle était éternelle. Je ne sais pas si Dieu existe, mais j'ai vu que la vie était Intelligence. Je ne sais pas si je suis toujours juste dans mes actions et mes pensées, mais je m'abandonne au flot de la vie.
 
Je ne sais pas s'il vaut mieux être spirituel mais j'ai vu qu'il était bon d'être vivant. Je ne sais pas s'il y a plus et plus loin mais je sens que je n'ai pas à y aller. L'ambition est réduite à l'impulsion de l'instant. Je ne sais pas ce que sera demain mais je vis ce qui est aujourd'hui. Vraiment, je ne sais rien et cette ignorance est Divine. Je ne peux plus être le réceptacle perpétuel d'informations, je ne peux plus être que l'accueil de la vie. Je ne suis pas un disque dur, je suis un cœur tendre.

Je ne sais pas pourquoi j'écris cela.

♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Lun 30 Mai 2016 - 20:43


Contes philosophiques du monde entier Jean-Claude Carrière
♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osolaris
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/04/2016
Nombre de messages : 638
Féminin
Sagittaire Chèvre
Age : 50
Ville : Digne

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Lun 30 Mai 2016 - 21:46

Merci Star :jap:

C'est un conte qui m'émeut aux larmes, il est sublime.

ôm namah shivaya :383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 2 Juin 2016 - 3:57

sunny :smitten)
♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starchild*Light
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Nombre de messages : 1951
Féminin
Capricorne Tigre
Age : 31
Ville : Source Universelle

MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   Jeu 2 Juin 2016 - 4:05

La vieille dame grincheuse...


Texte écrit par une vieille dame terminant sa vie en "gériatrie".
Les soignants ont retrouvé cette lettre sous son oreiller après son décès...02-2OO2



Que vois-tu, toi qui me soignes,
que vois-tu ?

Quand tu me regardes,
que penses-tu ?

Une vieille femme grincheuse,
un peu folle,
le regard perdu, qui bave quand elle mange et ne répond jamais
quand tu dis d'une voix forte
"essayez" et qui
semble ne prêter aucune attention à ce qu'elle fait...

Qui docile ou non,
te laisse faire à ta guise,
le bain et les repas pour occuper la longue journée.

C'est ça que tu penses,
c'est ça que tu vois ?

Alors ouvre les yeux,
ce n'est pas moi.

Je vais te dire qui je suis, assise là, tranquille,
me déplaçant à ton ordre,
mangeant quand tu veux...

je suis la dernière des dix,
avec un père, une mère ;
des frères, des soeurs
qui s'aiment entre eux...

Une jeune fille de seize ans,
des ailes aux pieds,
rêvant que bientôt elle
rencontrera un fiancé...

Déjà vingt ans,
mon coeur bondit de joie
au souvenir des voeux que j'ai fait ce jour-là.

J'ai vingt-cinq ans maintenant et un enfant à moi,
qui a besoin de moi, pour lui construire une maison...

Une femme de trente ans, mon enfant grandit vite ;
nous sommes liés l'un à l'autre par des liens qui dureront...

Quarante ans, bientôt il ne sera plus là,
mais mon homme est à mes cotés et veille sur moi.

Cinquante ans,
à nouveau jouent autour de moi des bébés.
Nous revoilà avec des enfants,
moi et mon bien-aimé.

Voici les jours noirs, mon mari meurt.

Je regarde vers le futur en frémissant de peur
car mes enfants sont très occupés pour élever les leurs

et je pense aux années et à l'amour que j'ai connus.

Je suis vieille maintenant et la vie est cruelle
et elle s'amuse à faire passer la vieille pour folle.

Mon corps s'en va.
Grâce et forme m'abandonnent.

Et il y a une pierre là où jadis il y avait un coeur.

Mais dans cette vieille carcasse,
la jeune fille demeure.

Le vieux coeur se gonfle sans relâche.
Je me souviens des joies et des peines.

Et à nouveau je revis ma vie et j'aime.
Je repense aux années trop courtes et trop vite passées
et accepte cette réalité implacable.

Alors, ouvre les yeux, toi qui me regarde et qui me soigne.

Ce n'est pas la vieille femme grincheuse que tu vois...

Regarde mieux et tu verras...


♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes de sagesses...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes de sagesses...
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Méditation, relaxation, massage, affirmation positive, visualisation, sophrologie...-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit