Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand donner ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
gil
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/04/2017
Nombre de messages : 238
Masculin
Capricorne Chat
Age : 53
Ville : hyères

MessageSujet: Quand donner ?    Ven 16 Juin 2017 - 20:30

Rappel du premier message :

Very Happy il n'est demandé à personne d'être l'abbé Pierre ou l'abbé Tonneuse  Razz , d'ailleurs il nous est rien demandé du tout puisque nous choisissons notre destin avant de venir ,
ce n'est pas pour ce qu'on fait que nous "travaillons" mais pour ce que nous sommes capables de faire ,
un ex pour être plus clair : qqun qui va aider son prochain dans le but caché d'atteindre l'éveil non seulement ne progressera pas mais devra se réincarner un peu plus que la normal pour qu'il comprenne cela , il n'aura pas encore rangé son égo au placard et s'imaginera beaucoup de choses sur lui même ,
mais ! mais mais !!  qqun qui sera véritablement prêt à aider son prochain sans qu'on le supplie , quand le destin l' aura fait il ne lui sera même plus demandé d'aider son prochain puisqu'il l'a déjà fait au moins une fois , quand je dis une ça suffit vraiment , aider c'est valable pour tout ce qu'on a à apprendre ici bas : compassion , tolérance , pardon , amour etc..
un professeur qui nous a déjà appris qque chose ne reviendra pas sur son cours sauf pour les redoublants , quand l'élève a compris la leçon inutile d'y rester 30 ans ! inutile de calculer le nombre de gens à qui on a donné 1€ pour savoir combien ça fait et si c'est assez pour atteindre l'éveil !
bien sur je ne dis pas qu'il faut aider qu'une seule fois dans sa vie et après on est tranquille , je crois à la sincérité d'une personne qui fera un geste d'amour d'une manière ou d'une autre et que l'amour ne se compte pas :ange10)


Dernière édition par Alaka le Ven 16 Juin 2017 - 22:07, édité 1 fois (Raison : Absence de majuscule dans le titre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9421
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Jeu 22 Juin 2017 - 16:58

@Néhémyo a écrit:
@Loryan a écrit:
J'avais une amie hélas décédée aujourd'hui qui m'avait surpris dans sa réponse sur le don.

Elle m'a dit que lorsqu'elle sortait elle donnait souvent une petite pièce aux clochards qu'elle rencontraient.
Comme j'étais assez jeune à l'époque je lui avait demandé "mais si il s'en sert pour acheter de l'alcool, n'est-ce pas l'aider à empirer son cas ? n'est-on pas responsable par le don d'encourager un travers comme l'alcool ?"

Elle m'avait répondu que le don fait était dans une proportion d'aide raisonnable et que ce qu'il pouvait bien en faire relevait de son libre arbitre à lui. Qu'on ne juge pas la portée du don que l'on fait.
Typique d'une réponse d'ignorant(e). Mais on a l'habitude d'entendre ce genre de propos déculpabilisateur.
Si on ne s'occupe pas de la portée des gestes ou des actes auxquels on s'adonne, qu'on se fait juste plaisir, en donnant, en prenant, en volant, en je ne sais quoi, on obtient...  beh le monde tel qu'il est.

Alors n'en déplaise à cette dame, si avec l'argent qu'elle donnait, le sdf était allé se prendre une cuite et qu'il ait fait un coma éthylique, eh bien elle était responsable autant que lui de sa mort.
L'ignorance ne nous fait pas échapper aux conséquences de nos actes, d'ailleurs le délit d'ignorance est une responsabilité qu'il faudra assumer.

L'enfer est pavé de bonnes intentions parait-il.

Alors avant de commencer à cultiver les "bonnes intentions" commençons à cultiver la conscience (et non la bonne conscience) et le discernement...
Donner à l'aveuglette et s'en laver les mains ne suffit pas il me semble.

Hum , il n'y pas de conscience sans conscience morale , c'est ce que nous enseignent les trois grandes religions monothéistes , cela n'a rien à voir avec la morale écrite liée à la culture , bien que parfois elles se rejoignent , tout ceux qui sont dans le besoin et que nous pouvons croiser ne sont pas tous des pochetrons qui vont allez se faire un coma éthylique grâce à notre générosité , c'est vraiment l'argument des avares , qui permet de se justifier , lorsque cette conscience moral nous titille faiblement à voir la misère de l'autre , si on ne pouvait ne pas surseoir à cet appel de notre être le monde serait autre , mais notre personnalité et nos idées sont bien plus fortes , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Jeu 22 Juin 2017 - 19:57

C'était juste un exemple, parmi d'autres.
A marseille des jeunes à la rue réclament de l'argent pour aller se payer leur shit. Tout le monde le sait, donc quand on veut aider, on donne des denrées plutôt que du flouze.
Y a de multiples façons de donner (autre que de l'argent)
Traiter les autres d'avares sans savoir ce qu'il font au quotidien, c'est vraiment un a-priori et un raccourci un peu faciles.
Mais bon on a l'habitude :BJR004:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimy
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/05/2016
Nombre de messages : 858
Féminin
Verseau Serpent
Age : 39
Ville : La Terre

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Jeu 22 Juin 2017 - 22:53

Il existe même une lois je crois contre les personnes qui n'assiste pas une autre personne en danger.
Selon la loi de Nehemyo,  quelqu'un qui tombe à l'eau il faut le laisser se noyer. Heureusement qu'elle n'est pas dieu et que la majorité des humains le se autrement. Selon une autre personne que j'ai pas le nom sous les yeux, il faut se cacher pour en aider un autre.
Alors on va attendre qu'il n'y a personne pour aider un accidenté de route.
Puis on laisse mourir de faim le tiercé monde car l'aide doit venir de dedans. Malheureusement le dedans à été spolié par les pays occidentaux.
En tant que humain spirituels, je crois qu'on devrait même pas se poser la question. L'autre est mon frère plus que je le veut. On est tous liés. Si chaque personne est exactement là au elle doit être dans la perfection de l'horloge cosmique ,si je me trouve là, quand quelqu'un a besoin d'un coup de main, c'est que je suis exactement la personne qui doit aider l'autre être, que ce soit humain ou animal. Je suis l'ange ,l'envoyé provisoire de cet autre être. Pas parce que je suis où pas dans un chemin de spiritualité, religion,où autre motif, mais je suis l'envoyé direct et cet acte est  inscrit dans ma mission terrestre. Sinon, pourquoi me trouver là, à ce moment précis? Juste comme spectateur ?
Les actes à ne pas manquer dans notre vie terrestre sont aussi ces actes de compassion, d'amour désintéressé, et juste que l'autre à besoin d'un coup de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3392
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Jeu 22 Juin 2017 - 23:45

Peut-être que porter les choses ainsi mettra plus de monde d'accord :

-Nous sommes responsable des dons que nous accordons, mais pas coupable de l'usage qui en sera fait.
- je crois aussi que donner demande une grande humilité, pas tant par la valeur ou l'action du don, mais parce je ne vois pas comment être sincère devant l'autre, l'univers et soi même, sans humilité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Jeu 22 Juin 2017 - 23:56

@Mimy a écrit:
Il existe même une lois je crois contre les personnes qui n'assiste pas une autre personne en danger.
Selon la loi de Nehemyo,  quelqu'un qui tombe à l'eau il faut le laisser se noyer.
N'importe quoi Rolling Eyes Où j'ai dit ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14491
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 0:09

Donner à son prochain en ayant une pensée pour la part divine qui est en lui change la donne. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3392
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 10:36

Il a quelques années je rentrais chez moi entre midi (expression lorraine).
J'étais pressé, pas de place, je garais ma voiture sur une place tendancieuse.

Quand soudain un jeune homme tapa à ma vitre pour me demander si j'avais pas un peu d'argent pour manger.
Pris au dépourvu, les pensées dans mon quotidien, voir légèrement agacé par cette sollicitation je lui ai répondu du tac o tac "non". Ce qui était vrai dans un sens car je n'avais aucune idée si j'avais du liquide sur moi.
Cependant son regard m'avait troublé.
Puis en baissant la tête je vois 5-6 euros en pièces dans le bac près du frein à main... ah *** censuré ***.

Le problème ... son regard....car en fait tout me disait dans ce regard qu'il avait faim, sauf que je ne m'écoutais pas.
la culpabilité est montée, un peu tard... il avait faim, j'avais des pièces il les a peut-être vu, j'étais dans mes stupidités d'habitudes quotidienne, j'ai dit "non".

Oh j'ai bien essayé par la suite de me dédouaner en faisant des dons ici et là en me disant que l'univers réparera peut-être ça.
Mais rien y fait, à l'heure d'aujourd'hui sa reste un souvenir désagréable d'un "raté" de la vie.

Ce n'est pas une souffrance de la personnalité à proprement parlé, qui elle s'en est très bien remis.
C'est plutôt une blessure du coeur spirituel, de l'âme, du refus de conscience de ce moment, du refus de présent.
En fait il n'existait pas de "non" à ce moment, mais j'ai quand même crée ce chemin.

Alors je dis pas que tout se passe comme ça à chaque fois qu'on dit non, mais il y a des moments ou le coeur parle, et qu'il faut apprendre à l'écouter.. sans s'emporter bien sur.

A priori je pense avoir crée ce qu'on nomme une dette karmique, pas ce jeune homme, mais moi.
Car mon âme réclame l'aboutissement de ce moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1293
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 49
Ville : Niort

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 11:18

Parce que chacun donne au moment ou l'autre doit recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimy
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/05/2016
Nombre de messages : 858
Féminin
Verseau Serpent
Age : 39
Ville : La Terre

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 14:08

@Néhémyo a écrit:
@Mimy a écrit:
Il existe même une lois je crois contre les personnes qui n'assiste pas une autre personne en danger.
Selon la loi de Nehemyo,  quelqu'un qui tombe à l'eau il faut le laisser se noyer.
N'importe quoi  Rolling Eyes  Où j'ai dit ça ?

Désolée Nehemyo,  c'est un raccourci dangereux que j'ai fais là. Mais comme tu disais que on doit pas trop aider l'autre car on ne sait pas comment il va employer l'aide...
Qui sait si celui qui se noie n'est pas un dangereux criminel ? Pourtant voilà que on sauve d'abord et on pose les questions après, comme les pompiers.

C'est comme la parole.. Imagine que tu sois responsable des toutes les interprétations de chaque parole écrite où dite, n'est-ce que sur ce forum, (pour les paroles écrites).

Donc, dans mon raccourci,  c'était une interprétation. Si tu es fidèle à ta parole,c'est toi la coupable de mon interprétation.

Voilà donc où je voulais en venir. Ta parole est tienne,  mon interprétation, mienne.  Ce que je fais avec ta parole, ton bien, c'est uniquement ma responsabilité.

Ainsi va de tout...même des enseignements spirituelles, religieuses et culturelles.
Proclamer la véracité où fausseté de quelq'un d'autre c'est juste une interprétation personnelle.
:bisous)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 15:18

Tu m'élanges un peu tout. Pour une amatrice de salade niçoise (sans thon) c'est normal en même tant...
Là clairement ta façon de prendre mon propos à fin de le le ridiculiser à ta manière est pratiquement manipulatoire.

Oui on est responsables de nos actes dans leur portée, c'est évident, mais les conséquences ne sont pas toutes aussi graves c'est la seule diférence.

Si tu interprètes de travers une parole ou si tu blesses l'égo (c'est tjs l'égo qui est blessé et d'ailleurs c'est souvent salutaire) de qq sans intention de le faire à travers un échange,
c'est sûrement moins grave que
si tu prêtes ton gun à un cinglé qui va abattre qq dizaines de personnes avec.
Ou si tu récapitules devant une personne très dépressive, les façons les plus rapides et sans risques de se foutre en l'air.  Razz

Pour la petite histoire on me l'a fait d'ailleurs (énoncer les deux façons les plus sûres et sans ratage de s'envoyer dans l'autre monde) et quand j'ai fait remarqué à la personne qu'il prenait un risque à me dire ça (à l'époque j'étais suicidaire),
il m'a répondu: je prends aucun risque, aucune femme à ma connaissance ne s'est jamais suicidé de cette façon là.
Heu et les exceptions alors ? Surprised

Voilà donc tout est question de proportion et/ou de prise de risque.

S'il s'agit d'aider un presque noyé je lui accorde le bénéfice du doute (je me pose pas la question) et tant pis pour moi le cas échéant.

S'il s'agit de donner du fric à un sdf alcoolo je sais pertinemment ce qu'il va se passer.
Même s'il a faim et besoin de manger avant tout, l'argent va servir pour acheter à boire.
Ayant eu une mère alcoolo (bien que non sdf) je me souviens que le frigo pouvait rester vide 72 heures (tu mangeras plus à la cantine), par contre y avait tjs des bouteilles d'avance dans le placard et des cigarettes sur le plan de travail.

D'ailleurs pour l'autre petite histoire, ma mère est décédée d'un AVC, elle avait donné la liste de courses à mon frère parce qu'elle n'arrivait plus à marcher (elle savait que l'aide ménagère ne lui ramènerait pas le sésame tant convoité. Mon frère n'a pas eu le coeur de lui refuser.), y avait dans la liste évidemment une bonne bouteille de ricard.
Qu'elle a finit en deux temps trois mouvements.
Et ça a été la bouteille de trop. Elle est morte 48 heures après.
C'était en 2004.
A l'heure qu'il est mon frère se pose tjs la question:
"et si j'avais refusé de ramener l'intégralité des courses ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 16:00

Au fait y a un truc que j'ai écrit plus haut et personne n'a relevé (et pour cause ça met à mal vos raisonnements):
On peut tout à fait aider qq à la rue sans lui donner du fric !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gil
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/04/2017
Nombre de messages : 238
Masculin
Capricorne Chat
Age : 53
Ville : hyères

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 16:13

@Loryan a écrit:
Il a quelques années je rentrais chez moi entre midi (expression lorraine).
J'étais pressé, pas de place, je garais ma voiture sur une place tendancieuse.

Quand soudain un jeune homme tapa à ma vitre pour me demander si j'avais pas un peu d'argent pour manger.
Pris au dépourvu, les pensées dans mon quotidien, voir légèrement agacé par cette sollicitation je lui ai répondu du tac o tac "non". Ce qui était vrai dans un sens car je n'avais aucune idée si j'avais du liquide sur moi.
Cependant son regard m'avait troublé.
Puis en baissant la tête je vois 5-6 euros en pièces dans le bac près du frein à main... ah *** censuré ***.

Le problème ... son regard....car en fait tout me disait dans ce regard qu'il avait faim, sauf que je ne m'écoutais pas.
la culpabilité est montée, un peu tard... il avait faim, j'avais des pièces il les a peut-être vu, j'étais dans mes stupidités d'habitudes quotidienne, j'ai dit "non".

Oh j'ai bien essayé par la suite de me dédouaner en faisant des dons ici et là en me disant que l'univers réparera peut-être ça.
Mais rien y fait, à l'heure d'aujourd'hui sa reste un souvenir désagréable d'un "raté" de la vie.

Ce n'est pas une souffrance de la personnalité à proprement parlé, qui elle s'en est très bien remis.
C'est plutôt une blessure du coeur spirituel, de l'âme, du refus de conscience de ce moment, du refus de présent.
En fait il n'existait pas de "non" à ce moment, mais j'ai quand même crée ce chemin.

Alors je dis pas que tout se passe comme ça à chaque fois qu'on dit non, mais il y a des moments ou le coeur parle, et qu'il faut apprendre à l'écouter.. sans s'emporter bien sur.

A priori je pense avoir crée ce qu'on nomme une dette karmique, pas ce jeune homme, mais moi.
Car mon âme réclame l'aboutissement de ce moment.


Very Happy ce qui aurait été génant c'est de voir dans le journal que le jeune homme est mort de faim pendant la nuit mais c'était pas le cas ?
tout ça me rappel l'excellent film : 'un jour sans fin' :

à 15 seconde on voit bill murray qui ignore un viel homme mais comme il revit toujours le même jours il va essayer par la suite de le sauver !
a si on pouvais revivre le même jour pour draguer andie macdowell !! :toietmoi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9421
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 18:02

@Néhémyo a écrit:
Au fait y a un truc que j'ai écrit plus haut et personne n'a relevé (et pour cause ça met à mal vos raisonnements):
On peut tout à fait aider qq à la rue sans lui donner du fric !

Hum, c'est bien parce-qu'on raisonne qu'on ne donne pas , donner de la raison quant on demande du pain ! , et qui nourrirait de paroles un être affamé , à oui c'est vrai le SDF ne fait la manche que pour l'alcool , dans ton labyrinthe de raison il y trop d'impasse pour que la générosité puisse s'en sortir , si tu peux "aider quelqu'un à la rue " en lui causant en priant pour lui et que tu prétends être un être spirituel , qu'est-qui t'empêche de vider tes poches dans ses mains tendus , de lui donner ton fric , y tiens tu donc tant , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 823
Féminin
Taureau Buffle
Age : 44
Ville : Sainte-Sophie

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 18:14

@Néhémyo a écrit:
Au fait y a un truc que j'ai écrit plus haut et personne n'a relevé (et pour cause ça met à mal vos raisonnements):
On peut tout à fait aider qq à la rue sans lui donner du fric !


Moi je crois qu'à l'échelle de la conscience humaine, personne ne peut contrôler l'issue d'un don.
Et ce n'est pas à nous de le faire.

Chercher à contrôler l'issue d'un don démontre une volonté de toute puissance, par opposition à une saine confiance en les Lois de la vie.

Pour illustrer ce que j'avance, je ramène ici tes réponses à mon soucis posé dans le topic ou je t'interpellais, puisqu'on en revient à la question du don:


@Néhémyo a écrit:
Aurora, tu t'es jamais demandé pourquoi les guides 'd'en haut' n'intervenaient pas plus dans nos vies alors qu'ils pourraient grandement en améliorer la nature et l'évolution ?
Parce que eux voient plus loin que la générosité immédiate et sans conscience.


Oui je me suis longuement posée la question et je crois que c'est là-dessus que nos avis divergent.
Passe d\'armes

Les guides sont pour moi des intermédiaires entre les petits humains incarnés que nous sommes et la Source de l'abondance (Dieu, le Tao ou tout autre mot qui désigne cette grandeur qui pourvoit à tous nos besoins).

De leur position, les guides savent que nous avons tout ce qu'il faut pour évoluer entre nous, alors oui, ils n'interviennent pas pas la force, mais laissent trainer des petits indices un peu partout, par une douce influence sur nos pairs, pour autant qu'on soit disposés à considérer leur point de vue.

Pour Sa part, Dieu offre l'abondance, à l'image de cette vieille dame qui est le centre du sujet initial.
Dieu donne sans compter et laisse ensuite le libre-arbitre de chacun façonner l'évolution des choses.


@Néhémyo a écrit:

Retiens une chose:
avant de vouloir aider les autres, à tout prix,
aide toi toi-même à accoucher de la capacité réelle (vertu divine) de faire des gestes en harmonie avec les lois de la vie tout simplement.

Combien de fois, ado, j'ai produit des catastrophes en voulant bien faire et sincèrement, dans une démarche d'aide et d'autres fois en faisant sciemment des choses répréhensibles du point de vue de la morale sociale, ça s'est révélé très positif sur le long terme...
Va comprendre.

Individuellement la plupart des gens sont bons et généreux.
Ils veulent bien faire mais le résultat c'est que ce monde est un enfer.

Conclusion ?
Ce n'est pas le coeur qui manque à l'homme c'est le discernement !


Tu donnes un splendide exemple pour lequel tu conclus:
"Va comprendre."
Hum Hum...

Qu'est-ce qui permet de distinguer une action en harmonie avec les lois de la vie d'une action qui ne l'est pas ?
Sommes-nous en mesure d'exercer ce fameux discernement, à notre niveau ?
Cette ignorance est-elle une faute ?
Neutral

Je crois que notre responsabilité ne se situe pas dans le "quoi faire" ou "quoi penser".
Je crois que notre responsabilité est de faire confiance à cette vertu divine qui pousse chacun à telle ou telle action.
Je crois que c'est le fait de résister ce que nous sommes portés à faire naturellement qui nous amène à percevoir la vie comme un enfer.
Parce qu'on essaie alors de s'opposer à l'influence des Lois de la vie, alors que c'est impossible de le faire.
Rolling Eyes

Alors quand je me sens poussée à donner, je donne.
Et quand je sens le besoin d'autre chose, je le fais aussi, même si c'est apparemment une faute dans la conscience collective.

L'enfer pour moi, c'est de me questionner sans relâche à savoir si je fais bien ou non.
Et Dieu sait que je l'ai fait !
Rolling Eyes
L'enfer selon moi, c'est d'essayer de contrôler l'issue des choses, notamment par le pouvoir de discernement qu'on croit devoir appliquer.
BienMal

Le paradis, c'est de savoir que les Lois de la nature ne se trompent jamais et qu'elles s'exercent à chaque instant à travers chacun pour le bien de l'évolution globale.
Le paradis, c'est quand chacun se sera abandonné à cette Foi.
Basketball


Et c'est là que j'ai été blessée en lisant ton jugement de l'ignorance:
Je ne suis pas toujours en paix avec le fait d'abandonner mon pouvoir de discernement aux Lois de la Vie.
Parfois, je crois encore que je peux réellement faire des erreurs, ce qui n'a de sens qu'au niveau de la dualité qu'on expérimente dans la matière.
Or au niveau de l'évolution globale, je suis persuadée que les erreurs sont impossibles, parce que justement, les Lois de la vie s'appliquent sans relâche.

Alors merci de m'avoir montré un petit défaut de Foi qui persiste en moi !
Au plaisir d'échanger avec toi !
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 18:19

@Professeur X a écrit:
@Néhémyo a écrit:
Au fait y a un truc que j'ai écrit plus haut et personne n'a relevé (et pour cause ça met à mal vos raisonnements):
On peut tout à fait aider qq à la rue sans lui donner du fric !

Hum, c'est bien parce-qu'on raisonne qu'on ne donne pas , donner de la raison quant on demande du pain ! ,  et qui nourrirait de paroles un être affamé , à oui c'est vrai le SDF ne fait la manche que pour l'alcool , dans ton labyrinthe de raison il y trop d'impasse pour que la générosité puisse s'en sortir , si tu peux  "aider quelqu'un à la rue  " en lui causant en priant pour lui et  que tu prétends être un être spirituel , qu'est-qui t'empêche de vider tes poches dans ses mains tendus , de lui donner ton fric ,  y tiens tu donc  tant , love .
Là... j'hésite: mauvaise foi, ou début d'alzheimer ?
Ou les deux entremêlés.
Hum Hum... Mouais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 18:45

Aurora, trop de questions, je suis pas omnisciente, ok, j'ai pas les réponses.

Je sais juste qu'il faut être responsable un minimum (quand on le peut) et donc circonspect et que la plupart du temps on n'est tellement aveuglé, ou désinvolte ou les deux, qu'on fait de très graves erreurs en pensant bien faire.
Mais l'ignorance, n'est pas une excuse (et oui c'est une faute), c'est là où je veux en venir.

Le karma qu'on se traîne depuis des millénaires fait son lit de l'ignorance, de l'inconscience  habillés des meilleures volontés.

Là j'en vois déjà arriver avec leurs gros sabots pour me dire qu'ils n'ont pas de karma et ne se réincarnent pas puisqu'il n'y croient pas. (la bonne blague)

Après c'est à chacun de voir, avec sa conscience, n'est-ce pas ?

Inutile d'aller jeter la pierre à ceux, qui ont une façon différente d'entrevoir l'aide (je parle pas que pour toi là).
Et puis tu as crée la confusion en amenant ce sujet sur deux topics à la fois et j'ai déjà répondu sur l'autre, je vais pas me répéter, encore une fois, je suis pas curé. Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 823
Féminin
Taureau Buffle
Age : 44
Ville : Sainte-Sophie

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 18:55

@Néhémyo a écrit:

Après c'est à chacun de voir, avec sa conscience, n'est-ce pas ?

Exactement!
Smile
J'ai beaucoup de foi en cette façon de dire: vivre et laisser vivre.
:jap:

J'ai lu attentivement ta réponse sur l'autre topic avant d'écrire ici.
Merci d'avoir partagé tes considérations avec moi.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 19:26

Je sais pas pourquoi ce sujet produit un tel tollé alors qu'il s'agit juste de la responsabilité de ne pas encourager certains comportements et habitudes pour ne pas s'en faire le complice tout simplement...

Bcp ici parlent des sdfs avec une vision colorée et un peu bisounours (comme d'hab), mais déconnectée des réalités.

La France c'est pas l'Inde. Des vrais crèves la faim y en a pas bcp.
Depuis 2013 je rappelle que le RSA est accessible à partir de 18 ans à toute personne qui a travaillé au moins 3 mois et qui est locataire et perçoit les AL.
Je rappelle aussi qu'il existe des bons alimentaires et des structures pour se nourrir gratuitement.

Donc rares sont ceux qui ont faim, comme on peut avoir faim en Afrique. Ils ont faim d'autre chose: de chaleur humaine, d'attention, d'échanges, de distractions aussi car ils s'ennuient bcp, et aussi de... femmes, d'alcool, d'oubli de leur condition.

Vous refusez d'en considérer la perspective, mais c'est pourtant une réalité, la drogue est presque en vente libre dans les grandes villes pour ceux qui connaissent les bonne adresses et pas mal de jeunes et moins jeunes qui ont un domicile, par ailleurs, mendient dans la rue la journée de quoi se payer leur dose à la nuit tombée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2661
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 19:32

Le don n' existe que par l' acte qui romp tout lien relationnel avec l' objet donné. Se sentir responsable de ce qu' il peut advenir de ce qui est donné est une façon de chercher à maintenir un contrôle sur ce dont on a prétendu se départir. Cela n' a rien à voir avec un don. Donc, quand donner? Simplement quand l' on est mûr pour laisser aller quelque chose, rendre les rennes à l' impersonnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 19:48

Si ton ado te demande du flouze et que tu aies un doute sur le fait qu'il aille s'acheter du shit avec, ou bien des cigarettes tout simplement, tu lui donnes, sans  sourciller, sous prétexte que "faut rendre les rennes à l'impersonnel" ?

Et là ne me réponds pas "mon gosse me demandera pas d'argent pour s'acheter des trucs de ce type, parce que je l'ai bien éduqué". Non-non, joue le jeu.

Parce que c'est bien les grandes théories dans l'absolu. Mais version pratique ça donne quoi ?

Alors après bien sûr le sdf on le connait pas, à la rigueur on s'en br.... de se sentir responsable de son sort n'est-ce pas ?
Et avec nos propres enfants ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9421
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 20:05

@Néhémyo a écrit:
Je sais pas pourquoi ce sujet produit un tel tollé alors qu'il s'agit juste de la responsabilité de ne pas encourager certains comportements et habitudes pour ne pas s'en faire le complice tout simplement...

Bcp ici parlent des sdfs avec une vision colorée et un peu bisounours (comme d'hab), mais déconnectée des réalités.

La France c'est pas l'Inde. Des vrais crèves la faim y en a pas bcp.
Depuis 2013 je rappelle que le RSA est accessible à partir de 18 ans à toute personne qui a travaillé au moins 3 mois et qui est locataire et perçoit les AL.
Je rappelle aussi qu'il existe des bons alimentaires et des structures pour se nourrir gratuitement.

Donc rares sont ceux qui ont faim, comme on peut avoir faim en Afrique. Ils ont faim d'autre chose: de chaleur humaine, d'attention, d'échanges, de distractions aussi car ils s'ennuient bcp, et aussi de... femmes, d'alcool, d'oubli de leur condition.

Vous refusez d'en considérer la perspective, mais c'est pourtant une réalité, la drogue est presque en vente libre dans les grandes villes pour ceux qui connaissent les bonne adresses et pas mal de jeunes et moins jeunes qui ont un domicile, par ailleurs, mendient dans la rue la journée de quoi se payer leur dose à la nuit tombée...

Hum, ça fait plus de trente ans que je suis bénévole d'assos d'entraide et caritative , j'en ai ouvert moi-même qui tourne encore , j'ai été "à la rue " pendant plusieurs années de ma jeunesse et je vivais de la manche , je ne n'ais jamais bu une goûte d'alcool , je me dis que je peux avoir une certaine objectivité à parler de ce sujet , ton propos est un propos bourgeois déconnecté de la réalité de la misère en France , bien sur que des gens ont faim et font la queue pour recevoir leur sac de bouffe, périmé pour la plupart , t'as même pas idée de comment les assos caritative sont dépassée , par ce que justement les gens ont ton programme dans la tête , ya pas misère en France c'est pas l'Afrique ni l'Inde , on invente des bancs où on peu pas dormir quant on les grillage pas , une petite info pour faire pleurer dans les chaumière sur le nombre de mort de froid l'hivers , la faim n'existe pas en France , c'est une honte d'écrire des truc pareil , mais tu ne t'en rends pas compte dans ton éloquente candeur spirituelle , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2661
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 20:11

L' éducation en elle-même est un objet. Quand le rôle est accompli tu n' attends plus rien de l' éducation qui construisit la relation parent enfant. Reste deux égaux. Alors seulement il y a don. Tant que tu n' es pas libre du rôle que tu joues, alors l' éducation n' est pas donnée mais conditionnée, un simple objet relationnel auquel les deux parties sont attachées pour des raisons liant chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4518
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 20:33

@mister lov, Tu ramènes le propos à ton expérience perso, je vois pas en quoi c'est objectif:
les temps changent, l'époque où tu étais toi-même SDF est révolue.

il y a seulement une dizaine d'années les conditions étaient différentes.
Maintenant tout le monde ou presque peut avoir le RSA, renseigne-toi un peu mieux.

Oui le seuil de pauvreté existe, car la vie est de plus en plus chère, mais non on ne meurt plus de faim aujourd'hui en France.
On meurt de solitude, d'ennui, de maladie, de malbouffe, de mal nutrition ou de consomption mais pas de faim proprement dit.

@pulsar a écrit:
L' éducation en elle-même est un objet. Quand le rôle est accompli tu n' attends plus rien de l' éducation qui construisit la relation parent enfant. Reste deux égaux. Alors seulement il y a don. Tant que tu n' es pas libre du rôle que tu joues, alors l' éducation n' est pas donnée mais conditionnée, un simple objet relationnel auquel les deux parties sont attachées pour des raisons liant chacun.
j'attends ta réponse concrète à une question concrète. pour une fois ça devrait te plaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3392
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 20:54

@néhémyo
Tu t'étonnes de beaucoup de choses dans ce sujet mais assez peu de ta manière d'exprimer, qui prends à partie un certains nombre de gens qui ne sont pas d'accord avec ce que tu as écrits.
Tu évoques assez régulièrement l'incompréhension, la mauvaise foi, voir la diffamation, et bien d'autres choses moins agréables proche de piques perso.
Tu évoques aussi les affirmations exagérées des autres sans semble-t-il voir que tu fais la même chose dans cette exagération mais aussi dans la déformation de ce que les autres disent.

Il m'est difficile d'exprimer mon opinion sans paraître moi même exagéré, blessant ou voulant avoir raison.
Mais ma réalité, c'est que tes écrits sur ce sujet du don, me sonne en partie faux. J'ai l'impression que tu te débats (mais tu le nieras) à essayer de retomber sur tes pieds alors que tu semble savoir toi même que tu es allé trop loin dans le jusqu'au boutisme de ta réflexion.

Il me semble que tous le monde a bien compris que le don n'est pas une chose irresponsable, qu'on balance pour se donner bonne conscience et qu'on oublie après.
Mais toi qu'as tu compris ?
Je me posais cette question depuis un moment... mais où veut-elle en venir, pourquoi est-elle aussi virulente, aussi froide voir blessante sur ce sujet (c'est vraiment ce que j'ai ressenti).

Merci de nous avoir partagé l'histoire de ta mère, cela m'a beaucoup aidé à te comprendre et sans doute à être moi même moins virulent, moins froid et moins blessant.

En toute affection (même si je pense que tu te soucies guère de mon affection), tu n'es pas une déesse Néhémyo, tu n'es pas Dieu. Tu n'as pas à être parfaite dans tout ce que tu fais.
C'est tragique l'histoire avec ta mère et ton frère et sincèrement je peux comprendre le ressenti de cette situation.
Mais.... c'était sa vie à elle, il y a un moment il faut accepter qu'on est pas tout puissant et qu'on ne peut pas avoir la parole, la pensée ou le geste juste à chaque instant de la vie.
Vous ne savez pas ce qui se serait passé autrement, peut-être que cela n'aurait que peu varié
On ne maîtrise pas tout, et je ne pense que ce soit le but de la vie. Par contre peut-être l'un et l'autre générez vous beaucoup de souffrance personnelle, je ne sais pas
Je n'aurais pas ma prétention de dire que je ressens ce que tu ressens, ni de prétendre une forme d'empathie.
Je ne peux que partager ma compréhension et te regarder différemment dans ce sujet.

Sur ce merci de tes interventions, qui même si parfois elles prennent le mauvais rôle pas assez bisounours, sont aussi une forme de réflexion enrichissante à tout un tas de choses qu'on ne veut pas forcément penser soi même.
Ce sujet est compliqué, car donner n'est pas aussi simple que de l'écrire.
Mais il recèle à mon avis de grand trésor de "spiritualité" au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2661
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Quand donner ?    Ven 23 Juin 2017 - 21:02

Ça tombe bien , j' ai des enfants à ma charge et une qui ne l' est plus.
Pour celle qui ne l' est plus, nous sommes deux égaux et je ne prends plus jamais l' initiative personnelle d' actes éducatifs, le travail ayant été fait avant. Je réponds cependant encore en ce sens uniquement pour répondre à sa demande comme je le ferais pour toute personne. Je ne lui impose jamais mes vues sur quoi que ce soit. Je ne suis même pas sur qu' elle sache la teneur de ma pratique spirituelle. Je lui ai transmis des outils pour qu' elle puisse être autonome capable d' assumer ses fonctionnements. Si je lui donne de l' argent ou un conseil pratique, je ne cherche jamais à obtenir un retour sur ce à quoi elle l' aura destiné.
Pour mes deux gars de 12 et 14 ans, la structuration de leur personnalité est en cours aussi je suis amené à compléter par ma volonté l' éclairage nécessaire  à l' exercice de la leur. Plus ils grandissent et moins je laisse de sujets ou ma perception personnelle ne puisse être discutée et remise en question. En l' état actuel de leur maturation, il serait hors de question que je leur donne de l' argent sans me renseigner auprès d' eux sur ce à quoi ils vont l' affecter. Ils sont sous ma tutelle, car la vie m' a confié leur éducation.
Ce qui n' est pas le cas de tous les individus que je peux croiser et vis à vis desquels je n' ai aucune autre responsabilité que celle que je veux bien prendre et assumer. Si j' donne un bifton à un type en galère qui n' attendra pas autre chose de moi, ma seule responsabilité est de gérer mon propre budget avec ce bifton en moins. Rien d' autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand donner ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit