Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mar 29 Nov 2016 - 8:36



Pascal Picq - paléoanthropologue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre


Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 704
Masculin
Poissons Buffle
Age : 67
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 9:54

Cette affirmation péremptoire de Pascal Picq du muséum d'histoire naturelle n'engage que lui et ses collègues naturalistes matérialistes militants déclarés, comme Guillaume Lecointre, Tort et compagnie.
Cela situe le niveau de leurs pensées, bien sûr que l'homme appartient au règne animal, la question pertinente serait : est il qu'un animal?
Ces esprits forts aux pensées faibles, vous répondrons non, car ils pensent que l'homme est pire que les animaux.
Moi je vous répondrons simplement non, parce que je le pressens.... Embarassed


Dernière édition par Alaka le Mer 30 Nov 2016 - 11:19, édité 1 fois (Raison : Cadre de citation inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 10:41

L'Homme est toutefois le seul animal, à ma connaissance, qui détruise la chaumière où il vit. Conséquemment, et pour répondre à votre question, il en est moins qu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre


Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 704
Masculin
Poissons Buffle
Age : 67
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 11:00

@Figaro a écrit:
L'Homme est toutefois le seul animal, à ma connaissance, qui détruise la chaumière où il vit. Conséquemment, et pour répondre à votre question, il en est moins qu'un.
Embarassed Hum, hum...

Le vivant se développe presque toujours au détriment de son environnement, enfin disons souvent.
L' homme peut interagir plus, c'est lui qui effectivement a le plus de capacités pour modifier son environnement, mais il ne fait pas que le dégrader il peut aussi l'améliorer.
Après c'est une question de point de vue, il y a les pessimistes et les optimistes.

A mon âge je n'ai plus le choix, j'ai choisi définitivement d'être optimiste et raisonnable. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 11:10

Hum , " L'homme est le seul animal qui pense , que l'animal pense . ", love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biosphère
Membre


Date d'inscription : 14/05/2015
Nombre de messages : 1835
Féminin
Poissons Coq
Age : 47
Ville : Occitanie

MessageSujet: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 11:12



C'est également ma pensée du jour.
Bonne journée sous le signe de l'optimisme.  Razz

sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur


Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 11313
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 42
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 11:20

Modération: Topic créé à partir de vos échanges sur "Pensées du jour".  :jap:

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre


Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 704
Masculin
Poissons Buffle
Age : 67
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 12:04

Je dirai juste humblement au professeur Pascal Picq, que les différences qui font l'homme ou l'animal ne sont pas d'ordre biologiques mais culturelles.

Après si l'on se met à penser comme un animal, c'est sans doute parce que l'on en a la culture? Hum Hum...

Comparons ce qui est comparable et les vaches seront bien gardées... I love you flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre


Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 8197
Masculin
Capricorne Singe
Age : 47
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 14:20

Hum , à t'on déjà lu un animal s'exprimer sur ce sujet sur un forum ?, love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 16:34

@vertgandazert a écrit:
Je dirai juste humblement au professeur Pascal Picq, que les différences qui font l'homme ou l'animal ne sont pas d'ordre biologiques mais culturelles.

Après si l'on se met à penser comme un animal, c'est sans doute parce que l'on en a la culture? Hum Hum...

Comparons ce qui est comparable et les vaches seront bien gardées... I love you flower

On ne peut comparer ce qui est identique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 16:37

L'être humain est autre chose qu'un animal, mais il a oublié cela, en attendant il se comporte comme tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 16:44

@vertgandazert a écrit:
@Figaro a écrit:
L'Homme est toutefois le seul animal, à ma connaissance, qui détruise la chaumière où il vit. Conséquemment, et pour répondre à votre question, il en est moins qu'un.
Embarassed Hum, hum...

Le vivant se développe presque toujours au détriment de son environnement, enfin disons souvent.
L' homme peut interagir plus, c'est lui qui effectivement a le plus de capacités pour modifier son environnement, mais il ne fait pas que le dégrader il peut aussi l'améliorer.
Après c'est une question de point de vue, il y a les pessimistes et les optimistes.

A mon âge je n'ai plus le choix, j'ai choisi définitivement d'être optimiste et raisonnable. flower

Taratata ! L'humain accroît son pouvoir au détriment de la Nature, dont il fait intégralement partie, pis encore, au détriment de ses semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 16:45

@Professeur X a écrit:
Hum , " L'homme est le seul animal qui pense , que l'animal pense . ",  love .

Si seulement l'Homme pouvait se contenter de penser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 16:49

@Totem a écrit:
L'être humain est autre chose qu'un animal, mais il a oublié cela, en attendant il se comporte comme tel.

En admettant que l'Humain soit autre chose qu'un animal, tu penses sérieusement qu'un bouquetin se comporte mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coccinnelle
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 26/11/2016
Nombre de messages : 13
Féminin
Gémeaux Serpent
Age : 51
Ville : ailleurs

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 18:06

L'homme nait bon mais est corrompu par la société dixit Rousseau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andalou
Membre


Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 118
Masculin
Poissons Singe
Age : 36
Ville : Samsara

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 18:20

Peu importe l'espèce , c'est la taille du cerveau qui compte.
Imaginer le dauphin se posant la même question:
L'animal qui se prend pour un homme ,nous nomment "dauphin"
Le mot "animal" est une invention humaine :49552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre


Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 704
Masculin
Poissons Buffle
Age : 67
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 18:48

@Figaro a écrit:
@Totem a écrit:
L'être humain est autre chose qu'un animal, mais il a oublié cela, en attendant il se comporte comme tel.

En admettant que l'Humain soit autre chose qu'un animal, tu penses sérieusement qu'un bouquetin se comporte mal ?
La notion de bien ou de mal est strictement humaine, il n'empêche selon nos critères, oui un bouquetin peut faire du mal, c'est ainsi que les caprins ont détruit toute la forêt méditerranéenne à cause de leur surpâturage et en mangeant les écorces.

Maintenant je voudrais vous montrer les incohérences de Pascal Picq:" source wikipédia"

"Définition de l'humain"

 "Pour Picq, l'humain est loin d'être une évidence. Il donne alors sa définition conceptuelle de ce qu'est, selon lui, l'humanité :
 C'est une construction de notre psychisme qui s'appuie nécessairement sur un substrat cognitif dont les origines remontent au-delà du dernier ancêtre commun que nous partageons avec le chimpanzé. Au cours de leur évolution, les chimpanzés ne sont pas devenus des hommes ; quant aux hommes, il n'est pas certain qu'ils soient devenus humains11. »
L'humanité devient alors chez Picq un idéal philosophique qui permet d'affirmer que certains comportements que peut adopter l'homme en tant qu'espèce, puissent être qualifiés d'« inhumains ». L'humain est donc pour Picq, une invention de notre espèce animale. Ce point n'est pas propre à Picq mais s'inclut dans le changement de paradigme considérable qui s'est produit au cours des années 1960 et qui vise à rechercher une définition de l'homme, du genre Homo au sens biologique du terme. D'après les études actuelles dans son domaine de recherche Picq peut affirmer que l'homme n'a pas toujours été ou voulu être humain. Il dit à ce sujet
«  Je ne pense pas que les premiers hommes, quelque part en Afrique vers 3 millions d'années, s'interrogeaient sur leur condition humaine en descendant chaque matin de leur arbre et avant de partir quérir quelques charognes dans les savanes arborées1. »
C'est donc pour ces raisons et bien d'autres encore que Picq et les paléoanthropologues tentent de distinguer scientifiquement l'homme, en tant qu'espèce animale, de l'humain qui semble davantage être un concept philosophique ; une invention propre à notre espèce. Cette distinction conceptuelle permet aux paléoanthropologues d'étudier l'évolution de notre espèce, en décrivant spécifiquement l'objet de leurs recherches."

Approche concurrente
Il existe une approche importante actuellement qui ne va pas du tout dans la même direction que celle de Picq. Il s'agit de la thèse de la coévolution entre gènes et culture (theory of gene-culture coevolution) proposée par Edward Osborne Wilson. En effet selon Picq l'évolution biologique a précédé l'évolution culturelle, tandis que chez Wilson, l'hypothèse centrale est que les comportements sociaux sont dans toutes les espèces modelés par la sélection naturelle, y compris la nôtre. Ce que sous-tend cette position, c'est que l'évolution génétique est ce qui permet la culture. Wilson a une formule slogan qui résume son hypothèse : « les gènes tiennent la culture en laisse ». La conclusion de Wilson soutient que l'émergence de la culture n'a pas mis un terme à l'évolution biologique de l'humanité12, mais qu'au contraire, elle constitue un élément majeur d'une évolution biologique qui se poursuit13.

Vous noterez la contradiction et l'incohérence du raisonnement de Picq, il admet que l'humain ne relève pas de la biologie mais pourtant il l'assimile à un animal à partir de critères purement biologiques, c'est une approche idéologique.

Je me sens bien plus proche de celle de Wilson et surtout de celle de Mne Anne Dambricourt Malassé, qui démontre par son travail remarquable que l'espèce humaine est le résultat d'un plan précis qui a commencé par la flexion du sphénoïde chez les hominidés"  (M. Picq, reconnaît d'ailleurs à Mme Dambricourt ce mérite d'avoir mis en évidence cette flexion  début de la très longue évolution ayant aboutie à notre espèce).

Au delà, vous savez bien que ce qui fait l'humain c'est la culture et le langage, c'est évident, les enfants élevés au contact exclusif d'animaux, sont des animaux, il y a plusieurs exemples.

Pourquoi ces comparaisons? Ni les animaux ni nous n'avons rien à en espérer.
Il vaut mieux cultiver nos différences, ce sont elles nos richesses.

La nature est immensément diversifiée, c'est à peu près tout ce qu'elle nous dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimy
Membre


Date d'inscription : 12/05/2016
Nombre de messages : 416
Féminin
Verseau Serpent
Age : 38
Ville : La Terre

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 19:35

Ah..si on pouvait communiquer avec les autres être vivants de cette planète !!!... Hum Hum...

Déjà deux "humains" c'est difficile... dans la communication et difficilement cernable ..en tant que penseur...

Qu'est ce que t'en pense mon chien?..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Membre


Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 550
Féminin
Taureau Buffle
Age : 43
Ville : Au Québec

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 20:03

Je pense que les humains (enfin, la plupart !), ils expérimentent la vie avec des pensées.

Les animaux autres que les humains, qu'en sait-on ?
Moi je pense Exclamation qu'ils expérimentent autre chose tout en contribuant à notre expérience.

Je remarque qu'eux ont souvent un "sixième sens" plus développé que l'humain.
Tiens donc !
:smiley34)

Ce "sixième sens" émergerait-il chez les êtres libres de pensées ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 20:19

@Figaro a écrit:
@Totem a écrit:
L'être humain est autre chose qu'un animal, mais il a oublié cela, en attendant il se comporte comme tel.

En admettant que l'Humain soit autre chose qu'un animal, tu penses sérieusement qu'un bouquetin se comporte mal ?

Je n'ai rien dit de tel il me semble......, mais l'homme a pas mal de points commun avec l'animal dans son comportement habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3299
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 20:21

@Figaro a écrit:


Pascal Picq - paléoanthropologue
Il n'y a qu'un Hylique pour s'exprimer dans ces termes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 20:39

@Totem a écrit:
@Figaro a écrit:
@Totem a écrit:
L'être humain est autre chose qu'un animal, mais il a oublié cela, en attendant il se comporte comme tel.

En admettant que l'Humain soit autre chose qu'un animal, tu penses sérieusement qu'un bouquetin se comporte mal ?

Je n'ai rien dit de tel il me semble......, mais l'homme a pas mal de points commun avec l'animal dans son comportement habituel.

en attendant il se comporte comme tel.

J'y ai lu une certaine condescendance, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 4636
Masculin
Capricorne Rat
Age : 43
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 20:45

@vertgandazert a écrit:
@Figaro a écrit:
@Totem a écrit:
L'être humain est autre chose qu'un animal, mais il a oublié cela, en attendant il se comporte comme tel.

En admettant que l'Humain soit autre chose qu'un animal, tu penses sérieusement qu'un bouquetin se comporte mal ?
La notion de bien ou de mal est strictement humaine, il n'empêche selon nos critères, oui un bouquetin peut faire du mal, c'est ainsi que les caprins ont détruit toute la forêt méditerranéenne à cause de leur surpâturage et en mangeant les écorces.

Maintenant je voudrais vous montrer les incohérences de Pascal Picq:" source wikipédia"

"Définition de l'humain"

 "Pour Picq, l'humain est loin d'être une évidence. Il donne alors sa définition conceptuelle de ce qu'est, selon lui, l'humanité :
 C'est une construction de notre psychisme qui s'appuie nécessairement sur un substrat cognitif dont les origines remontent au-delà du dernier ancêtre commun que nous partageons avec le chimpanzé. Au cours de leur évolution, les chimpanzés ne sont pas devenus des hommes ; quant aux hommes, il n'est pas certain qu'ils soient devenus humains11. »
L'humanité devient alors chez Picq un idéal philosophique qui permet d'affirmer que certains comportements que peut adopter l'homme en tant qu'espèce, puissent être qualifiés d'« inhumains ». L'humain est donc pour Picq, une invention de notre espèce animale. Ce point n'est pas propre à Picq mais s'inclut dans le changement de paradigme considérable qui s'est produit au cours des années 1960 et qui vise à rechercher une définition de l'homme, du genre Homo au sens biologique du terme. D'après les études actuelles dans son domaine de recherche Picq peut affirmer que l'homme n'a pas toujours été ou voulu être humain. Il dit à ce sujet
«  Je ne pense pas que les premiers hommes, quelque part en Afrique vers 3 millions d'années, s'interrogeaient sur leur condition humaine en descendant chaque matin de leur arbre et avant de partir quérir quelques charognes dans les savanes arborées1. »
C'est donc pour ces raisons et bien d'autres encore que Picq et les paléoanthropologues tentent de distinguer scientifiquement l'homme, en tant qu'espèce animale, de l'humain qui semble davantage être un concept philosophique ; une invention propre à notre espèce. Cette distinction conceptuelle permet aux paléoanthropologues d'étudier l'évolution de notre espèce, en décrivant spécifiquement l'objet de leurs recherches."

Approche concurrente
Il existe une approche importante actuellement qui ne va pas du tout dans la même direction que celle de Picq. Il s'agit de la thèse de la coévolution entre gènes et culture (theory of gene-culture coevolution) proposée par Edward Osborne Wilson. En effet selon Picq l'évolution biologique a précédé l'évolution culturelle, tandis que chez Wilson, l'hypothèse centrale est que les comportements sociaux sont dans toutes les espèces modelés par la sélection naturelle, y compris la nôtre. Ce que sous-tend cette position, c'est que l'évolution génétique est ce qui permet la culture. Wilson a une formule slogan qui résume son hypothèse : « les gènes tiennent la culture en laisse ». La conclusion de Wilson soutient que l'émergence de la culture n'a pas mis un terme à l'évolution biologique de l'humanité12, mais qu'au contraire, elle constitue un élément majeur d'une évolution biologique qui se poursuit13.

Vous noterez la contradiction et l'incohérence du raisonnement de Picq, il admet que l'humain ne relève pas de la biologie mais pourtant il l'assimile à un animal à partir de critères purement biologiques, c'est une approche idéologique.

Je me sens bien plus proche de celle de Wilson et surtout de celle de Mne Anne Dambricourt Malassé, qui démontre par son travail remarquable que l'espèce humaine est le résultat d'un plan précis qui a commencé par la flexion du sphénoïde chez les hominidés"  (M. Picq, reconnaît d'ailleurs à Mme Dambricourt ce mérite d'avoir mis en évidence cette flexion  début de la très longue évolution ayant aboutie à notre espèce).

Au delà, vous savez bien que ce qui fait l'humain c'est la culture et le langage, c'est évident, les enfants élevés au contact exclusif d'animaux, sont des animaux, il y a plusieurs exemples.

Pourquoi ces comparaisons? Ni les animaux ni nous n'avons rien à en espérer.
Il vaut mieux cultiver nos différences, ce sont elles nos richesses.

La nature est immensément diversifiée, c'est à peu près tout ce qu'elle nous dit.

Il ne s'agit pas de définir l'humain, mais l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 21:21

@Figaro a écrit:
@Totem a écrit:
@Figaro a écrit:
@Totem a écrit:
L'être humain est autre chose qu'un animal, mais il a oublié cela, en attendant il se comporte comme tel.

En admettant que l'Humain soit autre chose qu'un animal, tu penses sérieusement qu'un bouquetin se comporte mal ?

Je n'ai rien dit de tel il me semble......, mais l'homme a pas mal de points commun avec l'animal dans son comportement habituel.

en attendant il se comporte comme tel.

J'y ai lu une certaine condescendance, non ?

Ce n'est que ton interprétation/ressenti de mes paroles et c'est surtout ton problème mais pas le mien mon cher... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12510
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mer 30 Nov 2016 - 21:31

@Figaro a écrit:


Il ne s'agit pas de définir l'humain, mais l'animal.

Tu peux donc définir l'animal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit