Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7921
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Mar 29 Nov 2016 - 8:36

Rappel du premier message :



Pascal Picq - paléoanthropologue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10012
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Ven 2 Déc 2016 - 11:53

Hum , si l'on s'en réfère à la Bible , c'est le souffle de Dieu qui fait que les êtres sont animés , d'où l'animal , l'homme aussi est un être animé mais il fut créé à l'image de Dieu , ce qui n'est pas le cas de l'animal , ça n'a rien de paléontologique , mais vu qu'on est sur un site à vocation spirituel , ce genre d'argument à sa place , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7921
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Ven 2 Déc 2016 - 13:07

@vertgandazert a écrit:
Figaro, quand vous dites:"les animaux que nous sommes ne sont pas incréés."




Que voulez vous signifier exactement?
Je pense, que les animaux naissent avec moins de potentiel d'évolution que les humains, en effet, ils sont bien plus le produit de leurs gènes et du champ morphique de leur espèce que nous.
Pour résumer sommairement, l'on peut dire que les animaux naissent très déterminés par leurs gènes et les caractéristiques liées à leur espèce, par exemple, les oiseaux font toujours et partout le même nid, propre à chaque espèce, seul le coucou, copie les autres.
Nous, nous nous construisons tout au long de notre vie, car nous sommes le produit de nos gènes et de notre vécu, c'est pourquoi nous sommes des êtres culturels, plus évolutifs.
C'est peut être notre part co- créatrice.
Divine ou diabolique?
Allez savoir? Hum Hum...

Je voulais signifier que les attributs divins comme par exemples : l'omniscience, la Toute-Puissance, l'ubiquité, la Vérité, etc. ne sont pas propres à l'animal social.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dròlle
Membre


Date d'inscription : 30/08/2016
Nombre de messages : 552
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 50
Ville : dans ta tête

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Ven 2 Déc 2016 - 13:41

:BJR004: Pour moi, la seule chose qui différentie l'homme de l'animal c'est l'égo.:coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1376
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 10:18

Hum!hum.... Embarassed

L’homme n’est pas un animal comme les autres
par Francis Wolff

Philosophe, professeur à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm.

Je vous invite à parcourir ce livre, d'un honnête homme non religieux, mais plein de bon sens, car je suis persuadé que si l"homme s'animalise encore plus ce sera l'arrivée d'une grande barbarie, l'humanité disparaitra et les animaux n'y gagneront rien bien au contraire. Sad

Voici un résumé hyper-concentré:

"Un certain discours contemporain, celui qui prétend s’inspirer du paradigme naturaliste, affirme que la science actuelle « prouverait » que « l’homme n’est qu’un animal » – avec toutes les conséquences morales que je viens d’évoquer. Je le prends aux mots. Si la science a raison, c’est la preuve que homme n’est pas un animal comme les autres, puisqu’il est le seul être vivant capable de ce type de connaissance, la science. L’universalisme humaniste n’est donc pas contraire à l’âge de la science ; d’une certaine manière, l’un est l’envers de l’autre. De même, si nous avons des devoirs vis-à-vis des « autres animaux », comme on dit, c’est la preuve que nous ne sommes pas des animaux comme les autres, puisque nous sommes, nous, capables d’agir selon des normes, voire d’atteindre des valeurs universelles. Donc ceux-là même qui déclarent la fin de l’humanisme le présupposent. L’homme est sans doute un être naturel, mais cela ne suffit pas à le définir, puisqu’il est capable d’atteindre des procédures universelles pour établir les connaissances (les sciences) ou pour garantir la valeur des actions (l’universalisme moral). La bonne vieille définition de l’homme comme « animal rationnel » n’a donc pas dit son dernier mot. Elle traversera le paradigme naturaliste, comme elle a traversé les précédents."

Les religions nous disent que l'homme a une âme et si c'était vrai?

Je fais l'hypothèse que tout le vivant a une âme, c'est ce qui le rend vivant, chaque espèce ayant son âme et sa conscience propre, c'est de la diversité que nait la richesse spirituelle. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7921
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 10:22

Je fais l'hypothèse que tout le vivant a une âme, c'est ce qui le rend vivant, chaque espèce ayant son âme et sa conscience propre, c'est de la diversité que nait la richesse spirituelle.

Mon cher Watson, élémentaire ! Smiley (16).gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hazel
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/09/2016
Nombre de messages : 1500
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : ( catalunya/espagne)

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 10:33

quand je dis que je crois mon chat ( ou tout autre animal) plus eveillé que nous le sommes ,c'est parce que l'animal  est au maximum de son potentiel, je pense qu'il a reellemnt tout dévelloppé, alors que nous en tant qu'etre humain, nous n'avons pas encore exploité au sens mental et spirituel tout ce qui nous a été donné...

notre part animale est l'instinct:  les animaux ne sont pas des barbares, ils tuent par nécéssité pour se nourrir, se défendre, .. mais ils ne détruisent pas l'écosystème, ne polluent pas leur environnement, n'empèchent pas les migrations, et se comportent de façons respectueuses entre espèces, ils ne s'exploitent pas les uns les autres...c'est peut etre en cela qu'ils nous sont superieurs...Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1376
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 11:13

bonjour hazel,

Je comprends votre attachement, mais malheureusement les animaux ne sont pas plus parfaits que nous.
C'est d'ailleurs bien le moindre pour ceux qui prétendent que nous ne sommes que des animaux.

Je ne voudrais pas vous décevoir ou vous choquer, mais franchement je pense que les comparaisons: hommes/ animal sont ridicules et n'apportent rien, car nous sommes différents, c'est tout, cela n'implique pas de hiérarchie de valeur, juste des incohérences.

Je citerai juste deux exemples:

"Il fallu 50 ans d’observations pour convaincre des éthologistes et pour que l’on accepte enfin de reconnaître que l’homme n’y était absolument pour rien ("Nature", v. 513, p.414, 2014). Après le mythe du bon sauvage, celui du bon animal, se révèle n’être qu’une chimère."


"Le bonobo, surnommé le "primate kamasoutra" représente un "grand espoir" déçu

 Des chercheurs ont finit par remarquer que, dans la nature, la moitié des individus avaient des phalanges manquantes…du fait de morsures de congénères. Mais le pire a été découvert par G. Hohmann (primatologue de l’Institut Max Planck.), les "doux" bonobos sont aussi des prédateurs impitoyables, partiellement carnivores et on put les observer attaquant de jeunes chimpanzés et commencer à dévorer leurs victimes avant même qu’elles ne soient mortes. Le magazine "Life", revenu du "zoologiquement correct" se voyait contraint de titrer ainsi sa déception : " Free-love bonobos are vicious hunters" (15.10.2008)."

Si je vous choque excusez moi, je n'interviendrai plus ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hazel
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/09/2016
Nombre de messages : 1500
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : ( catalunya/espagne)

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 11:24

pour ma part je ne suis pas choquée de ce que je lis...
le monde animal est impitoyable , mais qu'en est il du monde humain??
je me garderais bien de prendre des exemples précis, car je ne suis pas la pour ça..ce n'est pas mon role. j'espere simplement que cette lucidité est partagée par d'autres..

le monde animal, est parfois un exemple, c'est ce que j'ai voulu dire:
on peut prendre l'étude de l'organisation de la ruche, dont l'homme social s'est inspiré..
on peut aussi parler du cheval, animal compagnon de l'homme jusque dans les guerres...
l'équi thérapie est reconnue pour soigner les maux des humains, on apprend de nous meme façE a un animal, meme si tu semble rejeter cette idée.. désolée.
je pense que drolle a raison, c'est certainement l'égo qui nous diffèrent ..Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1376
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 11:43

Quand vous dites:

"je pense que drolle a raison, c'est certainement l'égo qui nous diffèrent .."

Oui , mais n'est ce pas tout simplement parce que les animaux n'ont pas conscience d'eux mêmes?

Enfin c'est ce que disent les éthologistes,pourtant certains se reconnaissent dans un miroir et ils reconnaissent très bien les autres, alors ?

Moi je crois que la grande différence, c'est notre recherche de sens à notre vie.

Chacun la recherche et comme nous trouvons des sens différents voir opposés, cela alimente nos conflits, nos haines, qui ensuite s'entretiennent tous seuls, pauvre condition humaine Sad

bonne journée flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hazel
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/09/2016
Nombre de messages : 1500
Féminin
Gémeaux Cochon
Age : 46
Ville : ( catalunya/espagne)

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 11:51

oui, merci de ta réponse Smile
notre différence c'est la conscience..et son dévellopement.
mais comment expliquer alors que nous ne savons pas nous en servir pour des raisons "heureuses"??
bonne journée a toi flower Vertgandazert..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1376
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 12:03

Sans doute parce que nous avons assez de conscience pour avoir peur et pas assez pour trouver les solutions sages et spirituelles.
Les solutions matérielles voir matérialistes sont bien plus simples, la pub nous en propose tellement...

Que l'on ne s'en rend même plus compte, un comble Embarassed 

Du coup tout le monde est mécontent, enfin beaucoup :jap: sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10012
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 12:52

Hum , l'humain à de part sa nature biologique le destin d'être humain , si on peut observer des similitudes avec l'homme dans la différentiation sexuelle et la reproduction chez certaines espèces d'animaux , l'être humain est le seul être vivant sur Terre qui ait besoin d'autant de temps pour son développement post natale , l'animal titube en naissant et ne met pas longtemps à marcher et gambader dans un milieux où presque tout ses comportements sont préétablis selon son espèce .

L'être humain naît chétif , fragile et dépendant , la durée de cette dépendance implique pour le couple et le groupe humain des comportements différents de l'animal , de même presque tout est acquit chez l'être humain , tout dépend de la retransmission des différents savoirs , de l'imitation des comportements , des rites et coutumes , et cette retransmission est faite par l'expérience et l'ancienneté des êtres composant un groupe , l'être humain se doit de protéger sa progéniture et ses ancêtres , ce sont deux éléments fondamentaux de la cohésion du groupe .

Chez l'animal tout est inné ou presque , il est opérationnel dès sa naissance , l'être humain doit tout réapprendre et transmettre et met longtemps dans ce processus d'apprentissage et de développement , la plupart de nos comportements sont dictés par cette différence bio-psychique , est-ce pour ces raisons que la nature aussi divine qu'on puisse l'imaginer a donné à l'être humain une conscience différente , la conscience de lui-même , et à travers elle la possibilité d'une conscience plus objective du monde , ce qui n'était pas de trop pour rétablir un certain équilibre de chance entre l'homme et l'animal , love .


Dernière édition par Professeur X le Dim 4 Déc 2016 - 19:24, édité 1 fois (Raison : correctures)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7921
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 16:11

Chez l'animal tout est inné ou presque , il est opérationnel dès sa naissance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5109
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 16:35

Pas tout à fait...
Chez les grand mammifères marins comme par ex les orques et les dauphins, il y a une partie culturelle, d'ailleurs ils ont aussi des dialectes dans les sons qu'ils émettent pour se reconnaitre, selon les groupes auxquels ils appartiennent.
Lorsqu'ils sont capturés de différents lieux et se retrouvent en groupe dans des bassins comme marineland, le groupe formé va élaborer un langage nouveau, des modes de comportements de groupe différents de ceux qu'ils auraient à l'état naturel... etc De plus ils ont des formes de jeux très élaborés.
Un animal né en captivité n'a rien à voir avec un animal sauvage.
Même les renards peuvent être apprivoisés.

Maintenant plus proche de nous, si j'observe mon chat qui a pour ancêtre le serval, je peux facilement constater que son mode de vie et ses comportements sont bien différents de ceux de ses cousins éloignés.
Mais aussi éloigné d'autres chats de compagnie comme lui dans d'autres foyers.

A mon contact, il a élaboré un mode de communication particulier (il sait quand il peut venir me voir, quand il vaut mieux éviter car je suis occupée), il s'adapte à mon caractère, à mes habitudes...
des stratégies pour me tester, genre il se sauve par la porte ouverte, monte au 6ème étage de l'immeuble et alors qu'il sait parfaitement redescendre tout seul, il a déjà fait mais non, il miaule pour que je vienne le chercher et ensuite il redescend les étages à côté de moi en ronronnant. C'est comme un code pour s'assurer que je serai tjs là pour lui dans les moments difficiles.
Le matin il m'accueille au lever. Si je suis absente trop longtemps il boude etc etc
Il y a vraiment une forme d'intelligence adaptative indépendante des instincts chez le mammifère supérieur.

Au contact des humains les animaux s'humanisent, c'est pourquoi, il est dit que les animaux de compagnie sont assez proches certains de l'individualisation de l'âme et prendront bientôt un corps humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5109
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 16:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dròlle
Membre


Date d'inscription : 30/08/2016
Nombre de messages : 552
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 50
Ville : dans ta tête

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Sam 3 Déc 2016 - 17:33

C'est malin ça! Si un jour il retourne à la nature il nous fera de belles crottes direct dans les sources, ruisseaux, rivières... nous restera plus qu'à boire... drinking01.gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7921
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Dim 4 Déc 2016 - 11:00

Pas tout à fait...
Chez les grand mammifères marins comme par ex les orques et les dauphins, il y a une partie culturelle, d'ailleurs ils ont aussi des dialectes dans les sons qu'ils émettent pour se reconnaitre, selon les groupes auxquels ils appartiennent.
Lorsqu'ils sont capturés de différents lieux et se retrouvent en groupe dans des bassins comme marineland, le groupe formé va élaborer un langage nouveau, des modes de comportements de groupe différents de ceux qu'ils auraient à l'état naturel... etc De plus ils ont des formes de jeux très élaborés.


:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12862
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Dim 4 Déc 2016 - 15:51

@Néhémyo a écrit:
Pas tout à fait...
Chez les grand mammifères marins comme par ex les orques et les dauphins, il y a une partie culturelle, d'ailleurs ils ont aussi des dialectes dans les sons qu'ils émettent pour se reconnaitre, selon les groupes auxquels ils appartiennent.
Lorsqu'ils sont capturés de différents lieux et se retrouvent en groupe dans des bassins comme marineland, le groupe formé va élaborer un langage nouveau, des modes de comportements de groupe différents de ceux qu'ils auraient à l'état naturel... etc

Les "Marineland" sont un très mauvais exemple concernant les orques en particulier.
C'est tout l'inverse;
Les animaux sont "prélevés" de leur milieu naturel de manière violente, séparés de leur famille, de leurs petits;
Ils ne viennent pas des mêmes "familles", ne parlent pas le même langage, et cela les rend anormalement agressifs, entre eux et en particulier envers les Hommes qui s'occupent d'eux.
Sans compter ceux qui se laissent dépérir, et sans parler de la taille des "bassins", totalement inadapté pour leur offrir un lieu de "vie" propice à leur équilibre.
Une honte, oui.
Il y a eu beaucoup d'études en ce sens, en particulier suite à plusieurs drames où des orques ont tué ou blessé grièvement leurs "dresseurs".

Quelques liens, (entre autres):

http://www.dauphinlibre.be/laffaire-kasatka-et-les-orques-tueuses-du-marineland-dantibes/

A voir, pour comprendre; le film documentaire "Blackfish".
Bande-annonce:




_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1376
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Dim 4 Déc 2016 - 19:06

Bonsoir,

Les "animaux" semblent suivre une "évolution de type plus darwinien" dans la mesure où ils sont plus adaptés à leur milieu naturel que nous.
L'on remarque que les orques  seraient comme nous le fruit d'une évolution influencée par leur mode de vie?
Leur imposer nos règles de vie en captivité ne semble pas leur convenir?
Certains animaux semblent se satisfaire de notre compagnie, d'autres la refuse, jusqu'à refuser de se laisser dresser.
C'est un peu identique pour notre espèce.
Maintenant entre l'animal domestique et l'homme il n'est pas toujours évident de voir qui dépend le plus de l'autre. Hum Hum...

Finalement comme l'affirmait Claude Lévy Strauss, c'est bien le tabou de l'inceste dans toutes les cultures humaines, la grande différence, entre l'homme et les autres espèces animales.
Pourquoi?
A mon avis ce n'est pas seulement pour des raisons de consanguinité.


Dernière édition par vertgandazert le Dim 4 Déc 2016 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7921
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Dim 4 Déc 2016 - 19:39

Au temps pour moi Alaka. J'ignore totalement ce qui se passe pour les orques en captivité. Je voulais simplement souligner l'aspect social et culturel de l'épaulard. Ainsi que cette capacité assez remarquable de transmettre le savoir-faire aux jeunes générations. Merci pour l'information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5109
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Dim 4 Déc 2016 - 19:42

@Alaka a écrit:
@Néhémyo a écrit:
Pas tout à fait...
Chez les grand mammifères marins comme par ex les orques et les dauphins, il y a une partie culturelle, d'ailleurs ils ont aussi des dialectes dans les sons qu'ils émettent pour se reconnaitre, selon les groupes auxquels ils appartiennent.
Lorsqu'ils sont capturés de différents lieux et se retrouvent en groupe dans des bassins comme marineland, le groupe formé va élaborer un langage nouveau, des modes de comportements de groupe différents de ceux qu'ils auraient à l'état naturel... etc

Les "Marineland" sont un très mauvais exemple concernant les orques en particulier.
C'est tout l'inverse;
Les animaux sont "prélevés" de leur milieu naturel de manière violente, séparés de leur famille, de leurs petits;
Ils ne viennent pas des mêmes "familles", ne parlent pas le même langage, et cela les rend anormalement agressifs, entre eux et en particulier envers les Hommes qui s'occupent d'eux.
Sans compter ceux qui se laissent dépérir, et sans parler de la taille des "bassins", totalement inadapté pour leur offrir un lieu de "vie" propice à leur équilibre.
Une honte, oui.
Il y a eu beaucoup d'études en ce sens, en particulier suite à plusieurs drames où des orques ont tué ou blessé grièvement leurs "dresseurs".

Quelques liens, (entre autres):


Je parle juste des capacités d'adaptation culturelle de orques qui recréent avec le temps une nouvelle façon d'être pour réagir à l'idée que l'animal n'est qu'instinct.
Pour le reste je ne suis personnellement absolument pas favorable à la captivité animale pour les animaux sauvages et je n'ai pas besoin d'être convaincue Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12862
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Dim 4 Déc 2016 - 20:34

Bonsoir Néhémyo,

Mais je ne dis absolument pas le contraire, et je n'ai aucun doute sur les "capacités d'adaptation culturelle des orques". (pour ne citer qu'eux).
Et je donne simplement mon point de vue par rapport à ce que tu as donné comme exemple dans ton post, c'est tout, pas à "convaincre" qui que ce soit.  :jap:

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3745
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Dim 4 Déc 2016 - 20:43

Le monde dans lequel nous vivons est un monde du point de vue humain.
Tout y est classé et nommé selon notre perception des choses, il est très difficile de projeter la réalité de ce monde du point de vue d'un animal quelconque.

Le concept de maternité varie beaucoup selon l'espèce animale par exemple.
Une tortue semble se fichtre éperdument de ses bébés sortant de l’œuf, c'est l'humain qui y accorde une importance par une phénomène d’anthropomorphisme du sentiment maternel.
Les orques n'hésitent pas une seule seconde à attaquer un baleineau avec sa mère, pourtant leurs espèces sont très proches, et l'humain s'attend à une forme de "pitié empathique" que ne semble pas connaitre pas le groupe d'orque.
L'ours mâle n'hésite pas à attaquer un ourson si il a envie de s'en nourrir (seule sa mère le protégera)
Le lion mâle tuera les lionceaux du mâle dominant qu'il à chassé sans que la mère ne bronche, elle le laissera faire, seule condition pour qu'il y ai nouvel accouplement.
Etc..
La nature est régit par des lois qui ne sont pas humaines, de même pour chaque espèce.

Aujourd'hui nous sommes dans une situation ou globalement nous nous sentons fort. Ce qui nous permet de réfléchir à nos comportements envers les animaux... (ce qui n'était guère possible quand ils étaient plus fort que nous)
Ce sont les conditions de notre survie qui ont changé, et ceci nous permet d'être meilleurs (globalement).
Nous avons les moyens de faire moins de mal aux animaux, mais quelque part nous luttons aussi avec nos instincts.
Je ne sais pas par contre si il existe une autre espèce que l'humain qui soit capable de modifier sa nature.

Par contre je suis assez estomaqué par cette faculté animale de transmettre la "peur de l'homme", a des congénères qui n'ont parfois jamais rencontré un humain.
L'exemple des orques est assez intéressant en cela.
Bien qu'elles pourraient, il est assez rare qu'une orque attaque un humain pour le manger.
Soit nous avons mauvais goûts soit elles ont une curiosité à notre égard en tant qu'espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1376
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Lun 5 Déc 2016 - 12:14

Bonjour,

Merci de rappeler que:"La nature est régit par des lois qui ne sont pas humaines, de même pour chaque espèce."

Ainsi par exemple même si les mammifères semblent plus préoccupés par leur progéniture,que d'autres espèces l'instinct maternel n'existe pas vraiment, ainsi les nouveaux nés tètent n'importe quelle mamelle ou tétine et les mères ne reconnaissent pas particulièrement leurs petits.

En fait, le seul message de la nature semble être la survie et par tous les moyens.

Quand vous remarquez que: "Bien qu'elles pourraient, il est assez rare qu'une orque attaque un humain pour le manger.
Soit nous avons mauvais goûts soit elles ont une curiosité à notre égard en tant qu'espèce."

C'est peut être tout simplement parce que l'humain ne fait pas partie de leur biotope naturel ?

Nous mêmes nous mangeons peu d'Orques .... Embarassed ::413679png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7921
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.   Lun 5 Déc 2016 - 13:43

Eh bien non, la femelle épaulard prend soin de son nouveau-né. En outre, les orques vont par couple, et restent fidèles respectivement jusqu'au trépas. En revanche, la chair humaine a peu d'intérêt pour les orques; à l'instar du requin blanc, ils y goûtent davantage par curiosité que par goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Citation de Pascal Picq, paléoanthropologue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit