Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le désespoir .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 16:59



La désespérance nous conduit-elle vraiment à "Dieu" ?
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 17:20

Les Nymphes de papier a écrit:
La désespérance nous conduit-elle vraiment à "Dieu" ?

Parfois, oui, je pense que c'est possible.
Il faut parfois toucher le fond du désespoir pour que tombent les barrières qui empêchaient l'accès a cette partie de soi qui CONNAIT dieu, qui SAIT que dieu est là, toujours présent a nos cotés.
Et quand le murmure silencieux de cette partie de soi arrive a la surface de la conscience, on dit : " je crois en dieu".
Et c'est alors que, Ô miracle : voici que l'espoir apparait, la confiance dans la vie.
Car si le désespoir ne conduit pas toujours dieu, le did ne connait pas ce dieu qui ne donnerait pas l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 17:29

Oui le désespoir conduit à Dieu et quand on ne capte pas c'est parce qu'on fait encore de la résistance..... comme Papy.... Very Happy

Pour certains plusieurs couches de désespoir peuvent être nécessaire jusqu'à ce qu'on abdique sous le poids de la couche.

Le véritable désespoir qui mène Dieu est celui qui lorsqu'on en a marre, on jette l'éponge....et on jette TOUT ....à savoir la société telle qu'elle est...et ses conditionnements.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3292
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 17:55

Magnifique Klaus Nomi cheers 

Comme Did je serais amenée à dire que tant qu'on a pas touché le fond du fond on ne peut remonter.
Car le désespoir qu'est-ce que c'est ? Les illusions qui tombent une à une. Et y en a un paquet à embrocher.

Je serais aussi tentée de dire que plus on est parti de haut plus bas on tombera bas. Simple Loi cosmique en somme.
Et le puits où on se donne de sombrer peut se révéler profond et même insondable.

Ensuite arrivé au presque fond alors on n'est moins sensible au désespoir, à al douleur parce qu'on a perdu le faux espoir illusoire et le processus de mort commence.
Les mystique chrétiens appellent cela "la nuit noire de l'âme". A ne pas confondre avec une simple dépression. La dépression c'est le début de la chute : quand la dépression commence on n'est pas sorti de l'auberge surtout si on écoute la société qui cherche à nous remettre sur pieds le plus vite possible, rentabilité oblige.
Là c'est le début des montagnes russes.

Je ne sais pas quand ça s'arrête. Je n'ai pas encore connu la re-naissance.
Je sais juste que la clé est dans l'accompagnement et l'acceptation que le processus qui se fera avec ou sans notre accord n'est que l'agonie nécessaire qui en tant que crématoire des scories, précède toute mort.
Cela se fera. Dans cette vie ou dans une autre.

Et à un moment, dans ce processus, il y a aussi la traversée du désert où l'on est seul face à soi-même. Et si on refuse ce face à face en cherchant comme on peut à meubler la solitude, par des présences factices, on retarde le processus.

Toutes ces étapes sont parfaitement illustrés par le symbolisme de la vie de Jesus.

Après l'agonie, la mort psychique puis mystique, et ensuite la renaissance.

A moins que ? Question
Est-ce que cela peut se passer autrement ?

(il y a quand même un risque : se complaire dans un état que ne devrait être que passager et le laisser perdurer sans raison valable autre que celle d'exister par cela même qui est négation de toute vie.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3292
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 17:56

Totem nos messages se sont croisés et je suis en accord total avec ton post I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 18:18

Laam a écrit:



Je serais aussi tentée de dire que plus on est parti de haut plus bas on tombera bas. Simple Loi cosmique en somme.
Et le puits où on se donne de sombrer peut se révéler profond et même insondable.

Toutes ces étapes sont parfaitement illustrés par le symbolisme de la vie de Jesus.

Après l'agonie, la mort psychique puis mystique, et ensuite la renaissance.

A moins que ? Question
Est-ce que cela peut se passer autrement ?



Ca me fait penser à l'échelle du Soi de John Lilly qui explique bien ce processus.

Commençons par vous exposer abruptement un morceau la règle du jeu que nous jouons tous, sans forcément le savoir. Prenez un citoyen lambda, qui vit tranquillement sa vie, quelque-part autour de son centre de neutralité (métro-boulot-dodo, mais sans angoisse). Tout d'un coup, bim! sans qu'il ne l'ait vu venir, il se casse la figure (son amour le quitte, sa boite le fiche dehors, la maladie lui tombe dessus, etc). Comme si une trappe s'ouvrait sous ses pas et qu'il se ratatinait trois mètres plus bas sur une dalle de béton (ce que John Lilly appelle “ tomber en "-24" ”). Il lui faut ensuite, vous le savez bien, une énergie folle pour se rassembler, se réparer, puis remonter, barreau après barreau, jusqu'au niveau neutre, consensuel, où nous vivons habituellement en société.
L'embêtant, c'est que la chose va se renouveler, le piège se rouvrir sous ses pas, deux, trois, dix, cents fois. Nous retombons à longueur de vie dans les mêmes erreurs.
Jusqu'au jour où, "par miracle", au lieu de tomber inconsciemment, ce bonhomme-là a la chance (allez savoir pourquoi...) de parvenir à rester lucide pendant le très bref instant de sa chute. Alors il s'aperçoit, stupéfait, que la dalle de béton "-24", qu'il connait bien, puisqu'il s'y est si souvent cassé le nez, est en fait une planche, souple, un tremplin ! S'il parvient à rebondir dessus, à pieds joints, Whaaaouh! il remonte d'un coup, et directement en "+24" ! John Lilly appelle cela "l'effet trampoline".

Si vous avez la chance de vivre ça, vous vous apercevez que la chute en "-24", du moins cette façon-là de vous retrouver en état négatif de base, ne vous pose plus de problème. Vous avez définitivement désamorcé un "métaprogramme négatif" de votre biocomputer, dirait John.

Et pour la vie !

http://www.cles.com/enquetes/article/la-vertigineuse-glissade-de-john-lilly-sur-l-echelle-du-soi


Quand à la mort psychique et mystique elle est nécessaire pour que le Soi/ conscience remplace complètement l'ego/conscience qui reprend sa place d'instrument, au lieu que ce soit lui qui dirige en reléguant le soi/conscience au second plan c'est l'inverse qui a lieu c'est pour ça que certains parlent de retournement de conscience, on remet le vêtement à l'envers sur l'endroit.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 22:44

"Tout en moi se dissout dans une éclatante et voluptueuse rage de vie que seul exprime suffisamment le désespoir. Cette impuissance définitive à saisir, cette inexorable nécessité de n'enfermer rien seraient-elles supportées sans une ingénuité d'enfant ? Ce que j'espère de toi dépasse de cette façon la résolution sagace comme le désespoir ou le vide."
G. Bataille

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 22:45

@did a écrit:
Les Nymphes de papier a écrit:
La désespérance nous conduit-elle vraiment à "Dieu" ?

Parfois, oui, je pense que c'est possible.
Il faut parfois toucher le fond du désespoir pour que tombent les barrières qui empêchaient l'accès a cette partie de soi qui CONNAIT dieu, qui SAIT que dieu est là, toujours présent a nos cotés.
Et quand le murmure silencieux de cette partie de soi arrive a la surface de la conscience, on dit : " je crois en dieu".
Et c'est alors que, Ô miracle : voici que l'espoir apparait, la confiance dans la vie.
Car si le désespoir ne conduit pas toujours dieu, le did ne connait pas ce dieu qui ne donnerait pas l'espoir.
:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 22:46

@Totem a écrit:
Oui le désespoir conduit à Dieu et quand on ne capte pas c'est parce qu'on fait encore de la résistance..... comme Papy.... Very Happy

Pour certains plusieurs couches de désespoir peuvent être nécessaire jusqu'à ce qu'on abdique sous le poids de la couche.

Le véritable désespoir qui mène  Dieu est celui qui lorsqu'on en a marre, on jette l'éponge....et on jette TOUT ....à savoir la société telle qu'elle est...et ses conditionnements.....
:jap: sacré Papy Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 22:49

Laam a écrit:
Magnifique Klaus Nomi cheers 

Comme Did je serais amenée à dire que tant qu'on a pas touché le fond du fond on ne peut remonter.
Car le désespoir qu'est-ce que c'est ? Les illusions qui tombent une à une. Et y en a un paquet à embrocher.

Je serais aussi tentée de dire que plus on est parti de haut plus bas on tombera bas. Simple Loi cosmique en somme.
Et le puits où on se donne de sombrer peut se révéler profond et même insondable.

Ensuite arrivé au presque fond alors on n'est moins sensible au désespoir, à al douleur parce qu'on a perdu le faux espoir illusoire et le processus de mort commence.
Les mystique chrétiens appellent cela "la nuit noire de l'âme". A ne pas confondre avec une simple dépression. La dépression c'est le début de la chute : quand la dépression commence on n'est pas sorti de l'auberge surtout si on écoute la société qui cherche à nous remettre sur pieds le plus vite possible, rentabilité oblige.
Là c'est le début des montagnes russes.

Je ne sais pas quand ça s'arrête. Je n'ai pas encore connu la re-naissance.
Je sais juste que la clé est dans l'accompagnement et l'acceptation que le processus qui se fera avec ou sans notre accord n'est que l'agonie nécessaire qui en tant que crématoire des scories, précède toute mort.
Cela se fera. Dans cette vie ou dans une autre.

Et à un moment, dans ce processus, il y a aussi la traversée du désert où l'on est seul face à soi-même. Et si on refuse ce face à face en cherchant comme on peut à meubler la solitude, par des présences factices, on retarde le processus.

Toutes ces étapes sont parfaitement illustrés par le symbolisme de la vie de Jesus.

Après l'agonie, la mort psychique puis mystique, et ensuite la renaissance.

A moins que ? Question
Est-ce que cela peut se passer autrement ?

(il y a quand même un risque : se complaire dans un état que ne devrait être que passager et le laisser perdurer sans raison valable autre que celle d'exister par cela même qui est négation de toute vie.)
En accord :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 22:50

Le désespoir, c'est être complètement nu sur le sol glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 23:02

Le désespoir n'est-il pas la cime de la déréliction ?
Revenir en haut Aller en bas
Dominique V
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 40
Féminin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : Argenteuil

MessageSujet: Le désespoir.   Sam 6 Déc 2014 - 23:05

Personnellement, je fais partie de ceux que le désespoir à conduit à rencontrer "Dieu" , je l'ai déjà raconte lors de mon intervention dans d'autres sujet. J'avais alors 31 ans, ma mère s'est suicidée, à partir de là ma vie a basculé dans un univers dont je n'avais jamais auparavant soupçonné l'existence. DV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://villa_gallon@orange.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 23:08

Totem, tu écris le véritable désespoir c'est lorsque tu jettes tout. Tu jettes donc également le désespoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3292
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 23:14

"Avoir la conscience d’une longue agonie, c’est arracher l’expérience individuelle à son cadre naïf pour en démasquer la nullité et l’insignifiance, s’attaquer aux racines irrationnelles de la vie elle-même. Voir la mort s’étendre, la voir détruire un arbre et s’insinuer dans le rêve, faner une fleur ou une civilisation, vous porte au-delà des larmes et des regrets, au-delà de toute forme ou catégorie."


E. Cioran, Sur les cimes du désespoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre


Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 3292
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Sam 6 Déc 2014 - 23:15

Les Nymphes de papier a écrit:
Totem, tu écris le véritable désespoir c'est lorsque tu jettes tout. Tu jettes donc également le désespoir ?
Bien joué Nymphes... Smile
Il faudra aussi lâcher le désespoir, car c'est la dernière branche avant le saut dans le vide Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Dim 7 Déc 2014 - 0:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Dim 7 Déc 2014 - 0:35

Les Nymphes de papier a écrit:
Totem, tu écris le véritable désespoir c'est lorsque tu jettes tout. Tu jettes donc également le désespoir ?

obligatoirement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Dim 7 Déc 2014 - 8:00

@Totem a écrit:
Les Nymphes de papier a écrit:
Totem, tu écris le véritable désespoir c'est lorsque tu jettes tout. Tu jettes donc également le désespoir ?

obligatoirement. Wink
Et que reste-t-il après avoir tout jeté ?
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre


Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 3516
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Dim 7 Déc 2014 - 8:09

Les nymphes : "et que reste-t-il après avoir tout jeter ?"

Did : "Il reste a jeter le rejet... Wink ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre


Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 12499
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 61
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Dim 7 Déc 2014 - 12:53

Les Nymphes de papier a écrit:
@Totem a écrit:
Les Nymphes de papier a écrit:
Totem, tu écris le véritable désespoir c'est lorsque tu jettes tout. Tu jettes donc également le désespoir ?

obligatoirement. Wink
Et que reste-t-il après avoir tout jeté ?

As tu regardé la vidéo de Saptrem.....il donne la réponse... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le désespoir .   Lun 8 Déc 2014 - 19:30

Revenir en haut Aller en bas
Samarcande
Membre


Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 3890
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 54
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Mar 9 Déc 2014 - 0:36






la désespérance ... une errance qui peut se nourrir de poésie Les Nymphes ...
Dieu sait si j'aime la sonorité des mots ! mais il me semble que la poésie entretient ce mal d'espoir si l'on en sort pas la tête ... elle entretient l'illusion , la nostalgie  ... souvent la poésie broie du noir ...
J'avais envie de le dire là ! je l'ai vécu .... les mots , les mots
Et puis Satprem l'est pas gai , gai non plus ....  Rolling Eyes  Very Happy

Bon !!! je te laisse avec le sourire de cette petite fille porteuse de vie  ::800770

sunny  sunny  sunny  sunny  sunny  sunny  sunny  sunny  sunny  sunny  sunny

:BJR004: Sleep







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 7996
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Mar 9 Déc 2014 - 2:53

Laam a écrit:
Les Nymphes de papier a écrit:
Totem, tu écris le véritable désespoir c'est lorsque tu jettes tout. Tu jettes donc également le désespoir ?

Il faudra aussi lâcher le désespoir, car c'est la dernière branche avant le saut dans le vide.
:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre


Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 7996
Féminin
Lion Serpent
Age : 39
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Le désespoir .   Mar 9 Déc 2014 - 7:12

@Samarcande a écrit:

Dieu sait si j'aime la sonorité des mots ! mais il me semble que la poésie entretient ce mal d'espoir si l'on en sort pas la tête ... elle entretient l'illusion , la nostalgie  ... souvent la poésie broie du noir ...
J'avais envie de le dire là ! je l'ai vécu .... les mots , les mots...

Samarcande, ce que tu viens d'écrire m'interpelle et je me dis qu'il est bien possible que la poésie "entretenue à outrance", dans la lecture de celle-ci par exemple, pourrait fort bien nourrir une tendance à la nostalgie, à la mélancolie, voire à broyer du noir.. Vécu aussi.... et toujours. Merci pour ton éclaircissement. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le désespoir .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Discussion, rencontre, partage, écoute, dialogue :: Questions et réponses spirituelles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit