Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mourir de l'intérieur -> blocage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mourir de l'intérieur -> blocage   Mar 17 Sep 2013 - 20:08

Rappel du premier message :

Bonjour,

J'aurais besoin d'être aiguillé, ou conseillé, ou si vous avez déjà vécu ça, d'en connaitre votre expérience.

J'ai nommé ce titre, "Mourir de l'intérieur", car c'est l'impression que j'en es, et je bloque le processus, car j'ai réellement l'impression de mourir.

En ce moment j'observe pas mal ce que je suis, et les actions ou gestes qui en découle, le cause à effet, bref.

Autant je reconnais les émotions, comme tout le monde, être heureux, fatigué etc etc, mais je suis "tombé" sur une "émotion" que je ne connais pas encore et qui ce reproduit assez fréquemment, et j'aimerais bien géré, ou plutôt me géré face à ça.

Je me sent devenir vide, totalement vide, sans expressions, comme si je devenais une statue de marbre sans expressions, comme si je cédais ma place à autre chose, une présence, mais pour que cette présence s'installe, j'ai l'impression de mourir, et j'angoisse, de la je stop tout.

Je pense que je vivais ça, déjà avant, mais de manière inconsciente, sans cette impression de mourir, pour me lié en pleine conscience avec cette présence, et de la j'avais des inspirations venant de je ne sais ou, mais la prendre conscience de mourir de l'intérieur pour laisser place à autre chose me bloque.

Si vous avez des conseils, suis tout ouïe.

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Jean-Yves
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/12/2007
Nombre de messages : 1807
Masculin
Cancer Rat
Age : 57
Ville : Var

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Ven 20 Sep 2013 - 20:13

Invité a écrit:
Autant je reconnais les émotions, comme tout le monde, être heureux, fatigué etc etc, mais je suis "tombé" sur une "émotion" que je ne connais pas encore et qui ce reproduit assez fréquemment, et j'aimerais bien géré, ou plutôt me géré face à ça.
A ma connaissance, il n'y a pas besoin de gérer, ou même de "se gérer face à ça", car gérer, ou se gérer est encore une interférence, une action... ==> "être ce que l'on est"

Citation :
j'ai l'impression de mourir, et j'angoisse, de la je stop tout
Qu'y-a-t-il à stopper ?? Je pense que la méditation apparaît comme étant l'observation, mais cette observation n'est pas en soi une action... Car elle est on ne peut plus naturelle et spontanée... Référence texte du Bouddha à ce sujet...
"Un bon disciple pratique ainsi : il inspire et il expire, et en  inspirant il sait si son inspiration est longue ou brève, et en expirant il sait si son expiration est longue ou brève... (cette façon d'exprimer sous entend l'aspect spontané de "il sait", car c'est dans le champ de la conscience) Un bon disciple pratique ainsi : il observe les formations mentales... Etc." Là, même chose, c'est spontanée... il n'y a pas "quelque chose à faire dans le processus de méditation" (ou expérimentation du silence)... Ceci est d'ailleurs confirmé Kōdō Sawaki qui fut e Maître de Taisen Deshimaru, je cite : "La meilleure méditation est celle durant laquelle on ne fait rien". Car ainsi dans le fait de "ne rien faire", on laisse l'opportunité aux principes naturels en soi de prendre en charge notre propre mécanisme de guérison, ou d'approfondissement de soi... Pour plus de détail voir ICI

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritualite-laique.forumsactifs.com/
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16202
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Ven 20 Sep 2013 - 22:07

Ludovic2 a écrit:


Je pointe effectivement que l'ego s'insinue partout. Je ne dis pas que c'est mal et qu'il ne faut pas. Je dis que c'est normal et que l'on ne peut que le constater, au mieux le "voir", le percevoir, le sentir.
Je ne juge pas, je fais part de mon opinion née de mes observations. Partout où j'ai cru que l'égo s'était effacé, c'est lui qui tenait encore les rennes. Il faut beaucoup d'observation pour s'en rendre compte, mais au bout d'un moment, cela devient une évidence.
Il ne faut pas se le cacher, et il faut faire avec, sans rester dupe, et en observant son mécanisme du mieux possible.
C'est tout à fait vrai ce que tu dis là Ludovic, j'ai pu remarquer cela aussi par observation et je pense qu'il ne faut pas y voir du mal mais une occasion de rectifier le tir quand on prend conscience de la chose, c'est un exercice de tous les instants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Ven 20 Sep 2013 - 22:15

@brindeseigle a écrit:
L'ego, s'étiole dans une sorte de décrochage intérieur...un détachement de lui-même.
L'être devient observateur et uniquement cela, sans jugement de quelle que nature que ce soit.
Je ne sais pas si la vie terrestre peut se passer de l'ego, car il a son utilité, dans la vie de tous les jours.
Quand il y a identification, l'ego ne sert juste qu'à se justifier de lui même et c'est ce phénomène qui donne des forces à l'ego et l'empêche de décrocher...
Bien d'accord avec toi.
L'ego et l'identification sont utiles pour la vie en société.
Et sans ego, pas de prise de conscience possible. Il faut bien quelque chose dont prendre conscience, un point d'appui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Ven 20 Sep 2013 - 22:16

@Totem a écrit:
c'est un exercice de tous les instants.
Comme tu dis........Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 36
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 21 Sep 2013 - 1:39

hum; je crois que j'ai fais le tour de moi-même pompette de surcroit ça tourne la tête Arrow deux fois plutôt qu'une; je me vois double une vie et une vie; vivi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 21 Sep 2013 - 19:36

@anima a écrit:
coucou

je suis pas d'accord "invité" le fait de chercher ailleurs c'est aussi chercher en soi et justement c'est bien  de s'exprimer sur nos expériences ; raconter nos vies j'en reviens encore mais c'est bien là que nous sommes; chacun dans nos vies; alors même la vie est illusoire dans ces cas là c'est un peu réducteur là vos avis à toi et à ludo; égo ou pas égo si s'exprimer et toujours ralier à l'égo pourquoi vivre; on doit garder le secret jusqu'à notre mort; ça servira à quoi; comment voulez-vous qu'on s'y retrouve on pointe du doigt chaque expérience en disant c'est pas le soi c'est l'égo "spiritus" ça n'ouvre aucune porte à mon sens... à s'écouter parler et culpabiliser on dirait qu'il n'y a que l'égo qui oeuvre mais avant tout nous sommes bien une personne à part entière qui fait comme elle peut et qui de temps en temps oublie s'oublie

je ne connais pas ce vide dont tu parles; mais à l'image ça me fait penser que tu t'es vidé et que tu t'es peut-être répandu partout autour; de toute façon les expériences "spirituelles" ne sont pas concrètes; elles ne sont que ressentis unique mais c'est bête je trouve de se priver de le partager

perso je penses que tout ressentis est divin; c'est pour cela aussi que j'ai de plus en plus de mal à interpréter un ressenti; je veux dire que quand un ressenti arrive je me mets en état de recul pour essayer de comprendre le message; l'info mais j'y arrive pas; du coup je ne suis plus à 100 pour cent triste ou joyeuse et je sais plus vraiment la nature ou l'origine de mes émotions ou sentiments; et je peux un peu comprendre ton sentiment de vide d'être pas entier peut-être?

enfin voilà je m'exprime mais tu n'es plus là Lux; c'est dommage j'aime bien te lire

bonne route si on se revoit pas Like a Star @ heaven
La vie est comparable à un souffle Anima, je ne sais pas encore si je peux parler, et si je le fait, je le ferais en pleine conscience, en attendant, je m'y prépare.

En passant, prof x si tu passe par la, j'ai mit un sacré temps à comprendre le love à toute tes fins de textes, merci :jap: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 21 Sep 2013 - 22:34

Un vrai magicien, ce Lux. Il disparaît, et HOP! il réapparaît! Very Happy Que dis-je, un phénix!
Après cette mort intérieure et forumique, te voilà ressuscité!
Re-bienvenue! Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
kelly 7
Membre
avatar

Date d'inscription : 22/06/2013
Nombre de messages : 1405
Féminin
Gémeaux Chien
Age : 59
Ville : laval

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 21 Sep 2013 - 23:26

La mort de l'égo est l'abandon total du soi-mental pour réintégrer l'Amour Christique qui nous libèrent de nos chaînes pour faire rayonner notre véritable nature divine sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 21 Sep 2013 - 23:32

Laughing Laughing Laughing 

Et oui Ludovic2, le temps d'une transition, l'on disparait tous, même soi même, c'est dans le geste que l'on précède à l'action Wink

Citation :
La mort de l'égo est l'abandon total du soi-mental pour réintégrer l'Amour Christique qui nous libèrent de nos chaînes pour faire rayonner notre véritable nature divine sur terre.
Je t'es entendu, la chute de la tour de babel Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 19:44

Invité a écrit:
Bonjour,

J'aurais besoin d'être aiguillé, ou conseillé, ou si vous avez déjà vécu ça, d'en connaitre votre expérience.

J'ai nommé ce titre, "Mourir de l'intérieur", car c'est l'impression que j'en es, et je bloque le processus, car j'ai réellement l'impression de mourir.

En ce moment j'observe pas mal ce que je suis, et les actions ou gestes qui en découle, le cause à effet, bref.

Autant je reconnais les émotions, comme tout le monde, être heureux, fatigué etc etc, mais je suis "tombé" sur une "émotion" que je ne connais pas encore et qui ce reproduit assez fréquemment, et j'aimerais bien géré, ou plutôt me géré face à ça.

Je me sent devenir vide, totalement vide, sans expressions, comme si je devenais une statue de marbre sans expressions, comme si je cédais ma place à autre chose, une présence, mais pour que cette présence s'installe, j'ai l'impression de mourir, et j'angoisse, de la je stop tout.

Je pense que je vivais ça, déjà avant, mais de manière inconsciente, sans cette impression de mourir, pour me lié en pleine conscience avec cette présence, et de la j'avais des inspirations venant de je ne sais ou, mais la prendre conscience de mourir de l'intérieur pour laisser place à autre chose me bloque.

Si vous avez des conseils, suis tout ouïe.

Merci à vous

Bonjour,

Je réagis au 1er sujet posté par l'Invité (qui est peut être parti voir un autre forum..), l'administrateur me dira si c'est trop tard...vu la date, mais c'est un sujet important pour moi aussi.

Concernant cette expérience vécue, de mourir de l'intérieur, et la description précise ou une présence est là est peut prendre la place, et le sentiment de peur etc, voici ce que je peux en dire. Je parlerai uniquement de mon expérience qui pourra peut être rassurer.

C'était quelques années en arrière 2008, et ça s'est déroulé sur une période de quelques mois, mais l'expérience importante en quelques séances. La "présence" s'est manifestée au départ de manière très explicite, très forte chaleur, qui me suivait partout, à tel point que je demandais aux gens s'ils sentaient la chose.

Puis, chaque fois que je méditais, "je" devais dégager, la présence entrait, et la conscience s'ouvrait, j'avais le sentiment de m'écraser du haut d'un immeuble, parfois, des sensations de dédoublement partiel du corps, et une fois, un plan est descendu sur moi, et j'ai vu des êtres (d'apparence terrestre et d'autres extraterrestres).

C'était pour moi, comme s'abandonner lorsqu'on fait l'amour. Dans cet état, la conscience qui m'investissait (j'avais l'impression) pouvait tout savoir, l'avenir, le passé des gens. Des proches sont venus le partager en méditant avec moi et à titre de soutien pour ne pas perdre les pédales et faire certains tests.

Récit de l'expérience de mort : Il y a eu le calme mental, le guide était là, puis un processus durant lequel j’avais conscience et il me disait qu’il fallait que je perde mon humanité. En fait, je sentais que pour parvenir à un certain état de conscience, il ne fallait plus aucune attache avec le monde matériel, pas la moindre trace de ce qui fait de nous des humains. Peu à peu, je glissais dans l’autre forme de conscience. Non seulement l’égo, l’observateur n’avait plus sa place, mais à l’intérieur, c’était comme un basculement, une transformation. Un peu à l’image d’un humain, avec toutes ses caractéristiques, qui d’un seul coup peut se transformer et devenir complètement autre chose, un être qui n’a rien à voir avec un humain.
Peu à peu, je prenais conscience de ce basculement, et de la nécessité d’un abandon. Le guide m’a dit que c’était comme une mort symbolique. A haute voix, j’ai dit « j’accepte de mourir à mon humanité, pour servir Dieu ».
Puis, pendant un moment, même si le « je » est de trop, j’étais la conscience de la chose, ça a été une sorte de choc. C’est difficile à décrire, car c’est comme si on tombait d’un immeuble de 50 étages, comme si c’était la fin, que le cerveau allait se mettre en bouillie, plus de moyen de penser, plus de repère. Le corps astral était à un stade où il aurait pu se libérer en quelques fractions de seconde, comme si j’étais dans une machine (comme dans les films), où pour voyager dans le temps, on est soumis à une pression énorme.

Chaque méditation était comme un astronaute enfile sa combinaison et part en expérience.

La difficulté pour "moi" que je n'ai pas passée, c'est que je n'ai pas trouvé l'équilibre, et que ma conscience ordinaire pouvait se connecter n'importe où et quand, à cette conscience, qui sait, et l'ego se l'est approprié peu à peu et "je" me suis cru sortie des eaux...et non...j'aurais aimé avoir à l'époque un protecteur ou frère plus avancé car cela m'aurait peut être évité bien des désagréments. Car il n'est pas possible de vivre en tant que je et porter cette conscience, sans avoir quelqu'un qui éclaire certains passages.

 :matoulune: 

Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16202
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 20:17

Coucou Viktoriak

Arrives tu à te reconnecter à cette conscience??

Si oui, alors il faut le faire le plus possible en se tournant vers l'intérieur, en lui parlant comme l'on fait lors des dialogues habituels avec nous mêmes qui sont déjà un début de dialogue avec l'intérieur, mais comme tu as déjà vécu une expérience de connexion plus importante, elle doit être maintenue jusqu'à ce qu'elle devienne naturelle. J'ai connu ces passages à vides où la connexion disparaissait mais en persévérant, elle est revenue puis s'est installée définitivement. L'égo est toujours là mais en tant que serviteur, d'ailleurs je doute qu'on puisse s'en débarrasser en vivant dans un monde de dualité, je pense au contraire qu'il est utile pour vivre dans celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 20:23

Invité, nous mourons tous de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16202
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 20:30

Les Nymphes a écrit:
Invité, nous mourons tous de l'intérieur.

Oui mais cette mort là est spéciale, tu meurs vraiment, du moins tu cesses de respirer et tombe dans une sorte une sorte de vide très noir, c'est un phénomène assez bizarre qui n'a rien à voir avec une perte de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 20:47

L'invité est toujours la, j'ai écrit ce post les nymphes, une des périodes les plus "dingue" de mon existence, je ne l'es pas vécu une fois, mais à de multiples reprise, comme le dit Totem tu meurs vraiment, je retrouve également des faits similaires avec Vik.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 20:51

En effet, ce n'est pas que symbolique...mais quelque chose de spécial.

Oui, la connexion est toujours possible. L'ego est nécessaire en effet à notre vie ici, nos interactions humaines, et par le biais émotionnel à comprendre, prendre conscience et exprimer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 20:57

Tu meurs vraiment, lux ? C'est-à-dire ? Tu es pourtant bien là, avec nous ?  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 21:10

Les Nymphes a écrit:
Tu meurs vraiment, lux ? C'est-à-dire ? Tu es pourtant bien là, avec nous ?  scratch 

Imagine un animal pris dans un coin, impossible de s' enfuir, impossible de se cacher, tout les sens en éveil à 300%, un cerveau en pleine ébullition qui vois la mort, plus tu t'accroches et plus sa te dévore, et plus sa te devore, plus tu meurt, jusqu'a sentir ton corps, ton coeur imploser, et puis tu lache prise et paradoxalement tu commences à vivre, toutes les "morts" qui suivent deviennes une libération vers la vie, ou tu as une Foi tellement "insensé" que tu te laisse bercé par la vie, même dans la mort, mais ca reste trop abstrait à raconté, ca dépasse et de loin, toute imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 21:14

c'est cette foi insensée qui permet de surmonter les peurs sans doute
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16202
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Jeu 10 Avr 2014 - 22:12

@Lux a écrit:


Les Nymphes a écrit:
Tu meurs vraiment, lux ? C'est-à-dire ? Tu es pourtant bien là, avec nous ?  scratch 

Imagine un animal pris dans un coin, impossible de s' enfuir, impossible de se cacher, tout les sens en éveil à 300%, un cerveau en pleine ébullition qui vois la mort, plus tu t'accroches et plus sa te dévore, et plus sa te devore, plus tu meurt, jusqu'a sentir ton corps, ton coeur imploser, et puis tu lache prise et paradoxalement tu commences à vivre, toutes les "morts" qui suivent deviennes une libération vers la vie, ou tu as une Foi tellement "insensé" que tu te laisse bercé par la vie, même dans la mort,  mais ca reste trop abstrait à raconté,  ca dépasse et de loin, toute imagination.

Tout à fait ça ne peut être mis en mot et difficile à comprendre déjà par soi-même alors à un tiers c'est encore pire. :twisted: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4642
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 12 Avr 2014 - 3:40

Les Nymphes a écrit:
Tu meurs vraiment, lux ? C'est-à-dire ? Tu es pourtant bien là, avec nous ?  scratch 

Mais tous les morts sont là, Ô nymphes, avec nous tous, ils sont vivants, morts ou vivant c'est tout pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 12 Avr 2014 - 7:53

Ah non Did, mort ou vivant, ce n'est pas vraiment pareil !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Sam 12 Avr 2014 - 9:54

Les Nymphes a écrit:
Ah non Did, mort ou vivant, ce n'est pas vraiment pareil !

La chenille meurt t-elle ou devient elle un papillon ?

did, les nymphes, c'est pas faux
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4642
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Dim 13 Avr 2014 - 5:16

Les Nymphes a écrit:
Ah non Did, mort ou vivant, ce n'est pas vraiment pareil !

Pardon ?!

Ai je bien compris Ô nymphes : Vous me contredisez ?

Vous osez me tenir tête ?
Quelle est donc cette impertinence ?
Ne savez vous point que vous pourriez vous attirer mes foudres théoriques ?

Que ferai-je avec vous, Ô nymphes ?
Maintenant ça suffit : rentrez dans vos bosquets !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Dim 13 Avr 2014 - 9:23

Lux, quelquefois, la chrysalide est vide...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   Dim 13 Avr 2014 - 11:35

On ne remplis pas un verre plein les nymphes  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mourir de l'intérieur -> blocage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mourir de l'intérieur -> blocage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit