Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le déni et la spirale infernale de ses conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Ven 8 Mar 2013 - 4:09

Rappel du premier message :

Pour ce sujet que j'ai maintes fois abordé mais toujours pas exposé sous toutes ses coutures à ce jour, je ne peux que commencer par citer cet excellentissime article d'Alice Miller, un rarissime trésor de lucidité s'appliquant à la "civilisation" entière, à tout âge et non seulement aux enfants de chaque génération:

http://www.alice-miller.com/articles_fr.php?lang=fr&nid=5&grp=11

Sa longueur est à peu de chose près équivalente à 5 pages d'un livre de poche, et il se lit donc rapidement.

Je ne vois pas comment il est humainement possible d'être plus clair, concis et objectif dans la description du phénomène, et me contenterai donc de mettre de mon mieux en lumière sa perpétuation à tout âge, époque, endroit et circonstance, plutôt que cantonnée à la seule enfance.

Bien sûr, j'encourage également toute personne réellement motivée par la démystification à tous prix, à participer à ce travail s'il le souhaite sincèrement et profondément, sans la moindre complaisance ni croyance parasite.
Pour y parvenir, il y a une succession plus ou moins gigantesque de résistances à repérer puis neutraliser, et je ne vois pas ce qui pourrait être fait de plus "beau" sur un forum, sans toutefois rêver éveillé.

Polémique au niveau zéro de rigueur, il n'est ici question que de révéler un des plus grands mythes et générateur de mythes de tous les temps, aussi objectivement que faire se peut.
"C'est un sale boulot mais il faut bien que quelqu'un le fasse..." Very Happy

Vue l'heure qu'il est, un peu de sommeil ne sera pas du luxe avant d'attaquer le chantier Very Happy , donc à très vite pour la suite Wink .
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 20 Mai 2013 - 17:26

Un autre "pour la route":


La psychopathie est une stratégie de vie adaptative qui réussit extrêmement bien dans la société américaine, et qui a donc augmenté au sein de la population. En outre, conséquence d’une société adaptative à la psychopathie, de nombreux individus qui NE sont PAS des psychopathes génétiques se sont adaptés de façon similaire, devenant des psychopathes « dans les faits », ou « sociopathes secondaires ». Autrement dit, dans un monde de psychopathes, ceux qui ne sont pas des psychopathes génétiques sont induits à se comporter comme des psychopathes, simplement pour survivre. Quand les règles sont établies de manière à rendre une société « adaptative » à la psychopathie, elle fait de chacun un psychopathe potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12776
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 21 Mai 2013 - 16:09

Oui... Excellent article qui vaut la peine qu'on prenne le temps de le lire en entier... :jap:

Allez, moi j'ai choisis de cueillir celui-ci au passage:


"Les psychopathes sont des maîtres de l’Identification Projective.
C’est à dire qu’ils projettent sur les autres tout ce qui est mauvais (souvenons-nous que "mauvais" change en fonction de l’objectif du psychopathe), ils tentent de manière manipulatrice d’induire chez les autres personnes ce qu’ils projettent.
Ils cherchent à contrôler les personnes qu’ils perçoivent comme manifestant ces "mauvaises" caractéristiques. De cette manière, le psychopathe prend du plaisir et sent qu’il "contrôle la situation".

...




_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurbleue
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 169
Féminin
Gémeaux Dragon
Age : 41
Ville : Pyrénées-Orientales

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 21 Mai 2013 - 21:58

Projection, effectivement, c'est une bascule logique.
Mais en toute objectivité, à partir du moment où l'on connais et reconnais le mécanisme, à quoi bon jeter la pierre, si ce n'est pour continuer, pour mieux amener l'eau au moulin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurbleue
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 169
Féminin
Gémeaux Dragon
Age : 41
Ville : Pyrénées-Orientales

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 21 Mai 2013 - 22:02

Faire voler toutes les parois,
Dissoudre toutes les membranes, qui recueillent les résonances,
Etre libre et intègre dans ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 21 Mai 2013 - 22:27

fleurbleue a écrit:
Projection, effectivement, c'est une bascule logique.
Mais en toute objectivité, à partir du moment où l'on connais et reconnais le mécanisme, à quoi bon jeter la pierre, si ce n'est pour continuer, pour mieux amener l'eau au moulin ?

Pour informer dans toute cette soupe primitive de déformations et désinformations Smile .
Revenir en haut Aller en bas
fleurbleue
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 169
Féminin
Gémeaux Dragon
Age : 41
Ville : Pyrénées-Orientales

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 21 Mai 2013 - 22:57

Jeu qui au final s'avérera de dupe.
Mais c'était gagné, ou perdu d'avance, à qui connais les règles.
Et qui les connais ne s'y risque, ni s'y complais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 22 Mai 2013 - 0:40

Les prises de conscience, même si l'information ne suffit pas sans être validée par un certain vécu, peuvent éviter bien des duperies, dont celle de la notion de "jeu" particulièrement en vogue chez les psychopathes, il ne faut pas l'oublier Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
zohra
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2011
Nombre de messages : 388
Féminin
Lion Chien
Age : 35
Ville : Casablanca

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 22 Mai 2013 - 1:47

Nada_Karana a écrit:
Les prises de conscience, même si l'information ne suffit pas sans être validée par un certain vécu, peuvent éviter bien des duperies, dont celle de la notion de "jeu" particulièrement en vogue chez les psychopathes, il ne faut pas l'oublier Very Happy .

Du même article, un extrait des plus explicites quant au déni pathologique :
...Quand les psychopathes ne se préoccupent pas des faits, nous pensons que c’est intentionnel, qu’ils jouent un jeu avec nous. Nous pensons qu’ils sont bien au courant des faits, mais qu’ils ne veulent pas l’admettre.
Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Les psychopathes ne savent pas ce que sont les faits. Le concept de fait est en réalité une abstraction qu’ils ne peuvent saisir. Un cas illustrant cela est rapporté par un psychothérapeute : il demanda à sa patiente, une psychopathe, d’observer une chaise située à environ 1,80 mètre, près du mur. Il lui demanda ensuite de décrire la chaise. Ce qu’elle fit, de manière assez détaillée, excepté pour les pieds. La chaise qu’elle décrivit n’avait pas de pieds.

Le thérapeute le lui fit remarquer, et lui demanda comment la chaise pouvait être suspendue en l’air, sans pieds pour la soutenir. Elle répondit : « Je l’ai posée là. ». Le thérapeute demanda : « Si vous regardez ailleurs, tombera-t-elle par terre ? » Elle dit : « Non. Si je regarde ailleurs, la chaise n’est plus là ». Le thérapeute demanda : « Si vous regardez ailleurs, et qu’il s’avère que la chaise est toujours là ? ». Elle ignora la question.

L’idée populaire New Age basée sur l’adage « on se crée sa propre réalité » est un exemple de la manière dont la pensée psychopathique a infiltré notre société. Le principe est : « Si suffisamment de gens croient que quelque chose est vrai, alors ce qu’ils croient EST la réalité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 22 Mai 2013 - 2:11

Ceci pourrait être la suite, puisque tout se tient dans tous les sens. Encore et toujours du même article que nous allons finir par poster intégralement par "pièces détachées" Very Happy :

"Henry : Il est tout à fait possible — à vrai dire, terriblement commun — de devenir ponérisé, selon les termes de LOBACZEWSKI, c’est-à-dire d’être infecté par ce mal. C’est ce qui arrive quand vous commencez à accepter le raisonnement pathologique comme quelque chose de normal. Nous avons utilisé l’exemple de Madeleine ALBRIGHT plus haut. Prenez le sport professionnel, comme autre exemple. L’intimidation sur le terrain en tant que composante légitime d’un sport comme le football est aujourd’hui acceptée comme quelque chose de normal. Nous avons vu durant la dernière Coupe du Monde, l’an dernier, que MATERAZZI avait impitoyablement provoqué ZIDANE pendant le match de finale. Les gens n’ont rien trouvé à redire. Ils acceptent que cela fasse partie du jeu aujourd’hui. Cependant, une telle violence verbale n’a rien à voir avec le football. Elle ne fait partie du jeu que parce que le monde du sport professionnel, et le monde du sport en général, ont été ponérisés. Ce qui est pathologique a fini par être accepté en tant que norme.

Et dès qu’une influence de ce type est acceptée, cette infection s’étend. Quand nous commençons à faire nôtres des formes de pensées pathologiques, à les accepter en tant que normes, notre capacité à réfléchir se détériore."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 22 Mai 2013 - 2:26

Ca va finir par devenir de la citation compulsive Very Happy...

"dans une société ponérisée, beaucoup de gens deviennent infectés par la maladie. Ils voient ce que font les autres, et n’étant pas assez forts eux-mêmes pour suivre leur propre code moral, si ce code diffère de celui de leurs voisins, ils suivent le troupeau. Ces gens sont le soutien de base du statu quo. Ils ne sont peut-être pas eux-mêmes psychopathes, mais ils soutiennent et défendent le statu quo."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 22 Mai 2013 - 2:43

Ca y est, le cap de la compulsivité est franchi Laughing .

"Ron SUSKIND, ancien reporter au Wall Street Journal et auteur de The Price of Loyalty : George W. Bush, the White House, and the Education of Paul O’Neill, a écrit :

« Au cours de l’été 2002, après avoir écrit un article dans Esquire qui déplut à la Maison Blanche — article parlant de l’ancienne Chargée de communication de BUSH, Karen HUGHES — je rencontrai un conseiller en chef de BUSH. Il exprima le mécontentement de la Maison Blanche, puis me dit quelque chose que je ne compris pas totalement sur le moment — mais qui, je le crois maintenant, plonge au cœur même de la présidence de BUSH .
L’assistant déclara que les types comme moi faisaient partie “de ce que nous appelons la communauté fondée sur la réalité”, qu’il définit comme les gens qui “croient que les solutions émergent de [leur] observation judicieuse de la réalité discernable”. J’acquiesçai et murmurai quelque chose à propos des principes des Lumières et de l’empirisme. Il me coupa : “Le monde ne fonctionne plus réellement ainsi” . “Nous sommes un empire maintenant, et quand nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité — comme vous le faites, judicieusement — nous agissons à nouveau, créant de nouvelles réalités, que vous pouvez étudier aussi, et c’est ainsi que les choses se règleront. Nous sommes les acteurs de l’Histoire… et vous, vous tous, il ne vous restera qu’à étudier ce que nous faisons” ».

Ils ne mentent pas réellement — ils créent de « nouvelles réalités ». Rien de ce que nous appelons réalité n’est réel pour eux. Quand un être humain normal parle d’une chaise, il se réfère à une chaise qui tient sur ses propres pieds. Elle est là, que quelqu’un la voie ou non, que quelqu’un la mentionne ou non, que quelqu’un « déclare » ou non sa présence. Elle a sa propre existence souveraine. Mais il n’en est pas ainsi pour les vrais psychopathes. Les psychopathes, avec leur structure interne infantile, sont inaptes à comprendre que tout ce qui n’est pas eux existe en propre, séparé d’eux. Quelque chose ne devient réel qu’à partir du moment où ils reconnaissent cette réalité, et ils ne reconnaissent que ce qui est important pour eux en terme de ce qu’ils désirent, de ce qui leur procurera du plaisir."
Revenir en haut Aller en bas
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14425
Féminin
Scorpion Singe
Age : 36
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 22 Mai 2013 - 11:22

je viens de lire le lien d'Alice Miller ,la maltraitance des enfants est un sujet "sensible" , beaucoup de parents au nom des traditions imposent a leur progéniture , autant de sévices (mêmes et surtout moraux) quand ce ne sont pas des sévices corporels ...il y a tant à dire ...j'y reviendrais ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15112
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 22 Mai 2013 - 15:06

Eh bien, en mettant ce lien sur le forum, je me suis dis qu'il allait passer inaperçu comme LA CHAISE lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 12 Juin 2013 - 0:31

Histoire de relancer le sujet en se marrant un bon coup, voici une parfaite illustration du système déni-projection Very Happy:





Dernière édition par Nada_Karana le Mar 20 Aoû 2013 - 3:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 12 Juin 2013 - 9:21

"Tu attaque le monde rèel à chaque jour, à chaque heure, à chaque minute"
Ucem (Texte 12 VIII.1.3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brindeseigle
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/02/2013
Nombre de messages : 2212
Féminin
Bélier Rat
Age : 45
Ville : Au centre : les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Sam 15 Juin 2013 - 22:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 8:33

Le déni du déni? C'est tout sauf nouveau Smile . Rien que le ton du pseudo article se passe de commentaires, même si tout n'est pas faux. 
Il est simplement dommage d'exposer des Vérités morcelées en osant prétendre qu'on ne peut pas mieux faire. Ca, c'est réellement "réducteur" et ce n'est même pas fin.


A partir de là, à chacun de se forger non pas une "opinion" ni un "point de vue", mais encore une fois une vue d'ensemble, en toute honnêteté pour "corriger" ce qui doit réellement l'être.


Et surtout, il convient de ne pas demander à un chat d'aboyer. A chaque espèce ses compétences.
Il y a déjà bien assez de travail pour tout un chacun avec ce qu'il a à disposition et qui est trop souvent sous-exploité.
Si on écoute n'importe qui et n'importe quoi, on peut finir par s'en vouloir de ne pas savoir voler alors que ce n'est pas dans nos attributions.
Revenir en haut Aller en bas
Nouvelle_chance
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/03/2013
Nombre de messages : 592
Féminin
Scorpion Dragon
Age : 52
Ville : Basse Normandie

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 11:33

Et s'il existait autre chose. Quelque chose qui nous est caché. Quelque chose qu'on ne nous a pas apprit à voir, sentir, toucher, entendre, goùter ? Parce qu'on nous a conditionné ...

Une histoire certainement connue pour illustrer :

On raconte que, à l’arrivée des navires de Christophe Colomb dans les caraïbes, les indiens ne les voyaient pas ! En fait, le concept et l’existence même de ces bateaux n’existant pas pour eux, leur cerveau ne parvenait pas à se forger une représentation mentale de ce que leurs yeux avaient pourtant "vu". Seuls les chamans devinaient l’existence de ces bateaux, non pas en les "voyant", mais en observant les variations se manifestant dans l’eau…

Le déconditionnement ne serait il pas une des clés ?


source : http://espacerenaissance.wordpress.com/category/esoterisme-spiritualite/
a voir aussi éventuellement : http://www.youtube.com/watch?v=YNRdic-yTvc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 19:59

Quand ça commence par "on raconte que"... Ca se passe de commentaires Smile .


Par contre, il est très intéressant d'observer ce qui se passe autour de quelquechose d'occulte, et c'est d'ailleurs ainsi que les astronomes détectent les trous noirs.
Il en va de même avec le déni et ses "trous noirs humains", lorsqu'on observe attentivement les conséquences entourant le "pas vu, pas pris" Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 20:06

... Et donc oui, le déconditionnement est une fois de plus la clé, mais encore faut-il qu'il agisse comme son contraire, de manière globale, sans quoi chaque "déconditionné" paye pour tous les conditionnés que contient son environnement, et ça va loin, l'environnement Smile .


C'est précisément parce que chacun le sait au moins instinctivement qu'il y a si peu de tentatives. Il faut avant toute chose du courage et surtout lorsqu'on pense, parle et agit en connaissance de cause.
Echapper aux "déraisonnements" systématiques et même systémiques du genre "si tout le monde ment et que je n'en fais pas autant, je suis perdant", là est la véritable clé d'une survie qui ne se mord pas la queue jusqu'aux dents et qui laisse enfin de la place à une existence digne d'être nommée "vie".
Revenir en haut Aller en bas
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 20:47

Oui, connais tu un moyen, une porte d'entré?
appart notre propre volonté d'avoir cet rigueur d'aller voir ce qu'on ne veut pas voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 21:08

Si j'en savais plus, je l'aurais instantanément partagé, comme je le fais avec chaque chose me venant à l'esprit et me semblant cohérente, la moins inutile possible Very Happy .

Tu as donné toi-même celle qui me semble être une des plus indispensables ("portes d'entrée") dans cette très Juste phrase: "notre propre volonté d'avoir cette rigueur d'aller voir ce qu'on ne veut pas voir".
Tu crois vraiment qu'il existe un "truc" pour s'en dispenser? Very Happy
Si tel est le cas, cette seule forme de pensée éloigne déjà d'une compréhension pourtant si Juste et donc constructive au départ.
Les "trucs" ne doivent jamais remplacer l'esprit et la volonté consciente qui en sont à l'origine, même si c'est en général ce qui se produit.

Pour chaque chose que l'on fait, dit, pense, croit penser ou croit tout court, ce n'est jamais un luxe de se demander ce qui nous le fait faire, dire, penser ou croire. Si la réponse n'est pas en rapport direct et exclusif avec les aspirations les plus profondes et individuelles (à ne pas confondre avec ce qu'on appelle "individualisme"), ça signifie qu'il y a une ou plus généralement une succession d'erreurs, s'auto-entretenant la plupart du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 21:11

... Donc la "porte d'entrée" n'est autre que "soi", l'individu indivisible, ce qui est souvent mentionné en matière de spiritualité mais pas forcément compris et encore moins intégré, puisque la quasi unanimité des choses vécues s'oppose à l'intégrité.

Ne pas se laisser distraire de cette intégrité, je ne vois rien d'autre à ajouter dans l'immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
Nouvelle_chance
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/03/2013
Nombre de messages : 592
Féminin
Scorpion Dragon
Age : 52
Ville : Basse Normandie

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 21:34

Alors une nouvelle qui devrait te faire plaisir Nada_Karana. Very Happy et dont tu auras surement eu vent ...
Et oui, il existe des personnes qui ne vivent pas dans le déni et qui risquent leur vie pour défendre leurs idées ... et notre liberté à tous !



Source : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/06/14/surveillance-d-internet-la-vie-privee-de-snowden-exposee-en-ligne_3430270_651865.html

Edward Snowden s'est rendu mondialement célèbre en révélant l'existence du programme Prism, utilisé par les services de renseignement américains pour analyser les données des utilisateurs de Google, Yahoo!, Microsoft ou encore Facebook.

De Hongkong, où il s'est réfugié avant la publication des enquêtes sur le sujet par le Washington Post et le Guardian, l'ancien collaborateur de la CIA a justifié son geste en expliquant : "Je ne peux, en mon âme et conscience, laisser le gouvernement américain détruire la vie privée, la liberté d'Internet et les libertés essentielles pour les gens tout autour du monde."

Mais depuis, Edward Snowden est devenu l'une des personnes les plus recherchées. Soit le cadre idéal pour que plusieurs internautes et médias américains se livrent à une vaste opération de "stalking", (c'est-à-dire l'action de "récupérer toutes les traces numériques laissées par un individu, y compris sous différents pseudonymes, comme le définissait en 2011 Slate.fr).


source : http://www.guardian.co.uk/world/2013/jun/09/nsa-whistleblower-edward-snowden-why

   News
   World news
   The NSA files

Edward Snowden, NSA files source: 'If they want to get you, in time they will'

Source for the Guardian's NSA files on why he carried out the biggest intelligence leak in a generation – and what comes next

   Share 54801
   inShare212
   Email

   Ewen MacAskill
   The Guardian, Monday 10 June 2013

Link to video: NSA whistleblower Edward Snowden: 'I don't want to live in a society that does these sort of things'

Edward Snowden was interviewed over several days in Hong Kong by Glenn Greenwald and Ewen MacAskill.

Q: Why did you decide to become a whistleblower?

A: "The NSA has built an infrastructure that allows it to intercept almost everything. With this capability, the vast majority of human communications are automatically ingested without targeting. If I wanted to see your emails or your wife's phone, all I have to do is use intercepts. I can get your emails, passwords, phone records, credit cards.

"I don't want to live in a society that does these sort of things … I do not want to live in a world where everything I do and say is recorded. That is not something I am willing to support or live under."


Dernière édition par Nouvelle_chance le Dim 16 Juin 2013 - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Dim 16 Juin 2013 - 21:35

Oui ne peut échapper à ce soi, unifié à la vérité.

Darpan semble expliquer un processus inverse au déni, mais je n'ai pas lu son bouquin.

En tous cas, il semble dire qu'une aide, un accompagnement, peut etre bien utile pour faire face, oser avancer, ou dire stop à ces sacrifices. En couple par exemple, l'amour doit beaucoup aider, mieux que si on est seul. De plus partager une idée la rend réel. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le déni et la spirale infernale de ses conséquences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions