Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le déni et la spirale infernale de ses conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Ven 8 Mar 2013 - 4:09

Rappel du premier message :

Pour ce sujet que j'ai maintes fois abordé mais toujours pas exposé sous toutes ses coutures à ce jour, je ne peux que commencer par citer cet excellentissime article d'Alice Miller, un rarissime trésor de lucidité s'appliquant à la "civilisation" entière, à tout âge et non seulement aux enfants de chaque génération:

http://www.alice-miller.com/articles_fr.php?lang=fr&nid=5&grp=11

Sa longueur est à peu de chose près équivalente à 5 pages d'un livre de poche, et il se lit donc rapidement.

Je ne vois pas comment il est humainement possible d'être plus clair, concis et objectif dans la description du phénomène, et me contenterai donc de mettre de mon mieux en lumière sa perpétuation à tout âge, époque, endroit et circonstance, plutôt que cantonnée à la seule enfance.

Bien sûr, j'encourage également toute personne réellement motivée par la démystification à tous prix, à participer à ce travail s'il le souhaite sincèrement et profondément, sans la moindre complaisance ni croyance parasite.
Pour y parvenir, il y a une succession plus ou moins gigantesque de résistances à repérer puis neutraliser, et je ne vois pas ce qui pourrait être fait de plus "beau" sur un forum, sans toutefois rêver éveillé.

Polémique au niveau zéro de rigueur, il n'est ici question que de révéler un des plus grands mythes et générateur de mythes de tous les temps, aussi objectivement que faire se peut.
"C'est un sale boulot mais il faut bien que quelqu'un le fasse..." Very Happy

Vue l'heure qu'il est, un peu de sommeil ne sera pas du luxe avant d'attaquer le chantier Very Happy , donc à très vite pour la suite Wink .
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9711
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 16:47

Totem a écrit:
Professeur X a écrit:
...Et la considération extérieure , je ne vais pas jouer les dénis la malice , love .


Les dénis tout court suffira sunny

Hello Totem , si le déni pour toi c'est le fait que je ne te prenne pas pour maître à penser , alors je suis saint Déni , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 17:29

Professeur X a écrit:
Totem a écrit:
Professeur X a écrit:
...Et la considération extérieure , je ne vais pas jouer les dénis la malice , love .


Les dénis tout court suffira sunny

Hello Totem , si le déni pour toi c'est le fait que je ne te prenne pas pour maître à penser , alors je suis saint Déni , love .

Je ne te demandes pas d'être ton maître à penser, loin de là et tu penses ce que tu veux mais tu apportes des critiques sur des bases littéraires de ce que tu n'as pas expérimenté et dénigre quand quelqu'un parle d'expérience concrète aussi je pense que tu préfère te confiner dans le littéraire mais surtout celui qui te parle et que quoique puisse quelqu'un d'autre apporter tu trouveras toujours à redire et critiquer aussi, pour ne pas que tu croies que je veux faire de toi un disciple j'éviterais les topics ou tu seras. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 20:26

Evite par la même occasion les piques personnelles entachant les sujets issus de volontés on ne peut plus sincères de démystification, merci d'avance, et que la fête continue Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9711
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 20:28

hello Totem, Sans blague tu exprimes ta négativité avec un beau soleil souriant et tu joues les martyrs , je ne t'ai jamais critiquer j'ai seulement mis en doutes ce savoir que tu as fait tien , je n'ais aucun problème avec toi , je trouve même ces échanges assez cool , mais si ma présence te déplais au point de me fuir , tu m'en vois désolé , mes propos poussaient simplement à la réflexion , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 20:31

Voilà, 2 messages perso partout, balle au centre et direct au feu pour les suivantes Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 21:24

Professeur X a écrit:
hello Totem, Sans blague tu exprimes ta négativité avec un beau soleil souriant et tu joues les martyrs , je ne t'ai jamais critiquer j'ai seulement mis en doutes ce savoir que tu as fait tien , je n'ais aucun problème avec toi , je trouve même ces échanges assez cool , mais si ma présence te déplais au point de me fuir , tu m'en vois désolé , mes propos poussaient simplement à la réflexion , love .


Ce savoir que tu dis que j'ai fait mien vient de l'expérience sur le sujet et c'est un savoir qui est connu depuis toujours alors en matière de démystificateur il te faudrait donner un peu plus de matière et de références sur le sujet pour au moins montrer que tu l'as bien potassé, à part dire que c'est new ageux et de rejeter l'expérience des autres, aussi ce débat va s'arrêter là personnellement.

Alors excuse moi si je te redis que lorsque tu auras fait l'expérience de la chose tu pourras dire que c'est de l'illusion, mais pas avant sinon comme je l'ai dit tous les grands sages de se monde sont bon à clouer au pilori, si tu as étudié leur mystique. Je n'ai pas dit de mon côté que ta spiritualité était illusoire et que tu te trompais, alors respecte ce que les autres amènent d'eux même ici.

Tu dis que je joues le martyrs mais toi tu joues le censeur et celui qui connaît tout sans rien amener de concret et pourtant du parle de spiritualité et de DIEU et en matière de spiritualité tu n'es pas sans savoir que tout EST DIEU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 21:41

Nada_Karana a écrit:
Evite par la même occasion les piques personnelles entachant les sujets issus de volontés on ne peut plus sincères de démystification, merci d'avance, et que la fête continue Wink .


je ne sais pas à qui s'adresse cette phrase mais si c'est pour moi et s'il y a eu pique personnelle de ma part, il y en a eu de l'autre côté aussi.

Quand à la démystification "sincère", j'en doute vu le peu de matière apporter pour ça et démystifier ce que l'on ne connaît pas n'en n'est pas à bien y regarderi. J'attend mieux que ça et là on pourra débattre sérieusement, mais si tu es d'accord avec Prof. sans rien amener de ton côté, autant arrêter d'alimenter ce topic, du moins c'est ce que j'aurais de plus intelligent à faire.


Krishnamurti a dit cette parole admirable : « Il n'y a pas d'autre Dieu que l'homme libéré ».


Encore faut-il comprendre le sens de cette phrase. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 22:01

Alors merci et bonne application Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 18 Mar 2013 - 22:05

Nada_Karana a écrit:
Alors merci et bonne application Very Happy


N'en doutes point Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'initié
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2011
Nombre de messages : 4048
Féminin
Poissons Cochon
Age : 58
Ville : Foix

MessageSujet: Le déni et la spirale infernale de ses consécances   Mer 20 Mar 2013 - 21:01

Et comment aidé un enfant qui a subit de la maltraitance et qu'il a occulté des parties de sa vie certainement trop douloureuses où insoutenables je parle ici d'un trés jeune enfant peut il adulte a l'aide de l'hypnose remonter a la source et avoir la force de ne pas avoir peur de ce qu'il va découvrir?
Ensuite l'hypnose est ce vraiment efficace il y en a t-il parmis vous qui croit en l'efficacité de cette méthode?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Jeu 21 Mar 2013 - 3:15

Pour ce que j'en sais, les résultats de l'hypnose dépendent de la suggestibilité de chacun. Et comme de la suggestibilité à la croyance il n'y a qu'un pas (toujours franchi), bien des dénis empruntent cette voie pour passer encore plus inaperçus. Certains vont même jusqu'à raconter leur vie antérieure de mouche truffière avec une certaine conviction... Very Happy

Quant à la personne dont tu parles, enfant ou adulte, je pense qu'elle a surtout besoin de confiance et de sincères et profonds encouragements pour trouver la force dont tu parles. Il n'y a pas de honte à avoir besoin d'une aide et/ou d'un réel soutien extérieur lorsque l'intérieur ne sait plus quoi faire de lui-même.
Ce n'est pas parce que la mode est de plus en plus au culte de la pseudo indépendance et de l' "adaptation" que cette honte mal placée (encore un déni) doit s'installer. Et d'ailleurs si tout ne tient réellement qu'à chacun en son seul et unique intérieur, comment se fait-il qu'à peu près tout le monde soit la source des maux de tout le monde?

Nous sommes là en plein coeur du processus de déni, et encore une fois, le premier qui admet s'être trompé se voit pointé du doigt par tous ceux qui ne l'admettent en aucun cas et jusqu'à leur dernier souffle, continuant ainsi à se tromper tout en trompant qui le veut bien. Pourtant, admis ou pas, ce qui est fait est fait et les résultats parlent toujours d'eux-même. C'est pourquoi il faut encourager du mieux possible toute personne maltraitée à s'exprimer sur tout ce qui a pu lui nuire, ainsi que sur les nuisances qu'elle a éventuellement pu perpétrer à son tour.

Comme je le disais dans le premier message de ce topic, "C'est un sale boulot mais il faut bien que quelqu'un le fasse..." Very Happy
Le plus compliqué est de trouver quelqu'un qui soit suffisamment éprouvé pour comprendre sans inciter à je ne sais quel déni dont le fameux "pardon", et suffisamment impartial et cohérent pour ne pas s'identifier comme cela peut parfois arriver dans certains groupes de soutien, avec un effet "galvanisant" de surcroît en raison du nombre de personnes réunies. Le déni changerait sinon de forme mais pas de Nature.
Revenir en haut Aller en bas
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Jeu 21 Mar 2013 - 9:23

Je n'ai jamais pratiquer l'hypnose (à part celle de la télé et du mental :p)
A mon avis l'important est dans l'attitude, c'est a dire qu'il faille de décider à regarder, être déterminer à voir clairement qui je suis a ce moment précis. Ce que l'hypnose ne peut faire a notre place, car en fin de compte seul le choix avec intention, la décision, la détermination compte et suffit. Décider ca en résulte naturellement de le faire au lieu d'essayer de le faire Wink.
Ensuite savoir le "pourquoi" ou la cause passée est la solution que l'égo donne.
A mon avis voir l'énergie ou la petite(grande) histoire n'est pas forcément nécessaire, la conscience peut se contenter d'un petit résumé, sans parler de tout ce qui se passe pour notre bonheur sans qu'on le sache.
Le "comment" , l'action juste de maintenant est très efficace pour moi.
Et puis que je reconnaisse le problème afin qu'il soit résolu.
déterminer à voir clairement qui je suis maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'initié
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2011
Nombre de messages : 4048
Féminin
Poissons Cochon
Age : 58
Ville : Foix

MessageSujet: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Jeu 21 Mar 2013 - 13:16

Je pense que si on recherche l'hypnose pour connaître ses vies antérieurs ça c'est autre chose je dirais plutôt l'hypnose ou on pourrais remonter au moment où nous étions en getastion dans l'uterus de notre mère et aussi notre petite enfance .

Un jour j'étais dans un atelier de peinture et face a la toile sur unfond de musique classique je me met a peindre des failaises couleur que je n'avais jamais vu sur des falaises j'en fais part a un proffessionel il me dit c'est en bretagne qu'il y a des falaises de cette couleurs je lui dis je n'y ai jamais mis les pieds (a l'époque je n'étais pas encore aller en bretagne) il me dis tu as dûs y être aller certainnement trés petite. C'est un faites vu que mon grand père était breton,mes parents a l'époque dans mon plus jeune âge lorsqu'ils étaint ensemble on dûs aller en vaccance chez papy en bretagne avec moi.

Donc je devais a l'époque avoir 2 ans pas plus puisque j'ai été séparer de ma mère a 2 ans et demi,ce qui me fais penser qu'il y a eue une forme d'hypnose a travers la peinture et la musique qui a exprimer un lointain souvenir enfui dans ma memoire transcrit sur une toile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 25 Mar 2013 - 1:03

Peut-être qu'il existe chez le foetus une "mémoire corporelle" pas encore reliée à la capacité bien plus cérébrale de se remémorer, quelquechose qui "vit à fond dans le présent" et à tel point qu'aucune autre notion de temps n'existe pour lui. Ca semble se tenir mais je ne me permettrais pas de l'affirmer puisque mes tout premiers souvenirs clairs et sans nul doute remontent à l'âge de 18 mois Smile . Et puis il y a déjà tant à faire avec ce dont on se souvient, aidé par la volonté inflexible de ne rien dénier, que c'en est parfois stupéfiant pour ne pas dire vertigineux, donc je ne parlerai bien évidemment pas d'ultra hypothétiques "vies antérieures" alors que tant de choses infiniment plus évidentes sont encore "étrangement" à démontrer Very Happy .

Ce qui est certain, c'est que tout se transmet, à commencer par la vie et donc inévitablement la mort, et qu'en déniant la mort on a toutes les chances de renier la vie.
De dénis en reniements et malgré l'évidence de toutes les choses qui se produisent bel et bien, la question principale dans ce sujet est "que reste-t-il dans le tamis?"
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9711
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 25 Mar 2013 - 13:16

L'initié a écrit:
l'hypnose est ce vraiment efficace il y en a t-il parmi vous qui croit en l'efficacité de cette méthode?

Pour comprendre ce qu'est l'hypnose il faudrait comprendre ce qu'est la conscience , l'hypnose est un état naturel de la conscience dans lequel nous sommes tous en permanence , notre essence possède plusieurs fonctions , le corps , le mental et l'émotionne ,elle ne travaillent ensemble presque jamais , chacune est identifiée tour à tour à sa tâche hypnotisant les autres , l'hypnose est toujours un état monofonctionnel , une fonction est stimulée au détriment de la passivité des autres , nous vivons dans cet état d'auto-hypnose permanente .

Un hypnotiseur à comprit ce fait , et utilise cette connaissance pour accentuer cet état , il endort par des techniques d'hyper-focalisation telle ou telle fonction , un hypnotiseur est aussi dans cet état d'auto-hypnose permanente , l'hypnose ne saurait servir à sortir de l'hypnose , le sommeil ne saurait servir à nous éveiller , ce qui nous ramène au déni , celui de l'hypnose et du sommeil , tant que l'on croit que l'on à acquit une chose quel effort ferions nous pour la chercher chaque instant en nous , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'initié
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2011
Nombre de messages : 4048
Féminin
Poissons Cochon
Age : 58
Ville : Foix

MessageSujet: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 25 Mar 2013 - 18:15

Merci pour vos réponses Nada_Karana et Professeur x Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hug
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/02/2013
Nombre de messages : 414
Masculin
Poissons Cochon
Age : 34
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 26 Mar 2013 - 18:47

Merci infiniment Nada_Karana pour cette découverte !
Pourquoi le déni entraîne t il une spirale infernale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurbleue
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2012
Nombre de messages : 169
Féminin
Gémeaux Dragon
Age : 41
Ville : Pyrénées-Orientales

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 26 Mar 2013 - 23:12

L'hypnose en thérapie (c'est-à-dire pratiquée par des thérapeutes, médecins psychiatres), a pour but de soigner les conséquences d'un traumatisme, et non de l'annuler, ni de remonter dans des vies antérieures.

L'hypnose thérapeutique soigne les conséquences, et non la cause. Les conséquences sont le subjectif, la cause est objective.

Tenant compte qu'un épisode traumatisant engendre des réactions d'autodestruction, la plupart du temps,

Car la personne se remet dans la même situation, inconsciemment et inévitablement, pour cette fois résoudre le problème (même principe que ce qui est décrit la plupart du temps pour expliquer la réincarnation).

Malgré elle, d'une part, elle génère en elle-même, des souffrances fictives et inutiles à son quotidien, car sorties de leur contexte,

D'autre part, se battant à l'intérieur de ses propres murs (ceux qu'elle a construits), elle finira par vouloir s'annuler, et son corps physique tendra inconsciemment vers l'autodestruction, de diverses manières, souvent à l'origine des addictions.

L'hypnose en thérapie (pratiquée par des personnes intelligentes et responsables, donc ne recherchant pas l'emprise) a pour but de court-circuitter ce mécanisme, et donc, permet à la personne de se débarrasser des éléments subjectifs, pour l'amener, à terme, à se consacrer à son devenir,

Pour qu'elle laisser place à l'objectif, qui lui seul est constructif.

Au bout, celà parait comme une évidence, qui ne vient pas de l'hypnose, mais de la prise de conscience faite par la personne, débarrassée du subjectif, simplement, et de manière neutre, épurée.

Donc, rechercher dans les vies antérieures fait partie du déni, car c'est un voilage de figure de plus, qui ne peux qu'engendrer un voilage de figure de plus.

La spirale ne répond qu'à une logique, qui s'alimente d'elle-même.

La désamorcer à la base me semble être le meilleur moyen. Encore faut-il la voir, et en avoir conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 26 Mar 2013 - 23:19

En voilà une réponse qu'elle est bonne Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nouvelle_chance
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/03/2013
Nombre de messages : 592
Féminin
Scorpion Dragon
Age : 52
Ville : Basse Normandie

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mar 26 Mar 2013 - 23:53

Bonsoir Professeur x,
Nouvelle venue, je ne sais pas encore me servir du copié/collé donc, je me permets de citer en partie :
"Pour comprendre ce qu'est l'hypnose il faudrait comprendre ce qu'est la conscience , l'hypnose est un état naturel de la conscience dans lequel nous sommes tous en permanence ..."

Pour avoir pratiquer, l'hypnose est tout d'abord une forme de suggestion. En fait, dans un état de repos total et de complète relaxation, tu vas soit imaginer, soit laisser venir les images, les idées, les pensées.
En fait, tu ne parles pas au conscient mais à l'inconscient. C'est l'inconscient qui te permets de vivre au jour le jour. De marcher, sans tomber, alors que tu lis un livre ou encore de s'occuper de tes pieds sur les pédales lorsque tu conduis une voiture et que tu es occupé à regarder la route consciemment.

En fait, notre apprentissage crée des automatismes "inconscients" que nous pouvons reproduire à l'infini.

Il faut en moyenne 21 jours au cerveau pour intégrer une nouvelle donnée ou changer un comportement. C'est pour cela que l'hypnose fonctionne très bien pour les sevrages. On suggère au patient que par exemple : "fumer n'est pas bon pour la santé" ou encore "que ça ne sent pas bon" etc ...

La seule condition : que la personne "y croit" un minimum. Sinon, elle ne se concentre pas et n'intègre pas ce qui lui est suggéré. C'est évident !

Avec un peu de pratique, tout le monde peut "s'auto-hypnotiser". Cela ressemble un peu à la méditation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 27 Mar 2013 - 3:37

Avec un peu de pratique, tout le monde peut facilement dénier aussi, et c'est ainsi que ça devient un automatisme semblant plus Naturel que n'importe quoi d'autre, à moins d'y être profondément réfractaire, tout comme à l'hypnose, comme par hasard...

Déni, projection et réfraction de tout ceci, ça ressemble fort à une histoire de fous Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9711
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 27 Mar 2013 - 12:58

Hello Nouvelle_chance , et bienvenue !

Il faudrait ouvrir un topic sur le sujet , ce dont tu parles est l'hypnose la plus courante qui endors les fonctions motrice et émotionnelle au profit de la fonction mental , il existe ne nombreuses autres formes d'hypnose qui ne passent pas par la suggestion verbale , je renvoie à mon post un peu plus haut , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvelle_chance
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/03/2013
Nombre de messages : 592
Féminin
Scorpion Dragon
Age : 52
Ville : Basse Normandie

MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 27 Mar 2013 - 20:08

Hello Prof !
Et merci pour le petit message de bienvenue Very Happy
J'admets que je ne connais que l'hypnose dite ericksonienne ... Les autres sont un mystère pour moi Very Happy . On m'a parler d'autres états mais, là, j'admets que mon mental/égo a du mal à s'imaginer ...
Selon ce que tu écrivais, je me suis permise d'interpréter ton propos et pensais que c'est de cette méthode dont tu parlais.
Peux tu nous en dire plus sur les autres méthodes ?
Très belle soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Mer 27 Mar 2013 - 23:13

Effectivement, notre Prof national tape dans le mille quant à l'état d'hypnose permanente, et il ne saurait en être autrement vus les flux constants d' "énergie" et/ou d'ondes psychiques qui semblent se propager comme des ondes radio. Ceci corroborerait d'ailleurs bien des théories sur l'influence de certaines ondes sur l'esprit, et plus ou moins directement sur le corps, à condition de faire et valider le rapprochement.

Le psychisme, c'est l'art incroyablement "malin" d'amener le virtuel dans le réel, le "rien" dans le "tout", l'idée abstraite dans sa concrétisation.
Pas étonnant qu'une telle énergie pousse à refuser d'admettre (dénier) de manière parfois quasi tangible ce qui contrarie sa circulation, et bien souvent jusqu'au dernier souffle de ce qui représente un "relai" ou "transmetteur" pour elle.

Il n'est pas question de personnifier cette "énergie" sans quoi ce serait encore elle qui serait à l'oeuvre Very Happy (psychisme = ego?), mais de l'identifier sans s'y identifier si c'est possible, ou alors faute de mieux, d'identifier sa propre identification sans la dénier au milieu d'un flot ininterrompu de dénis. "C'est l'histoire d'un fou qui identifie la folie et qui dit aux autres fous: Napoléon n'est aucun de vous ni moi-même, et Jules César c'est pareil..." LOL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le déni et la spirale infernale de ses conséquences   Lun 20 Mai 2013 - 16:58

Petit retour sur ce sujet avec un grand merci à Totem pour l'incomparable richesse de l'article qu'elle a proposé dans un autre topic: http://www.futurquantique.org/2007/10/08/le-truc-du-psychopathe-nous-faire-croire-que-le-mal-vient-des-autres/ Extrait: Henry : Mais Ponérologie Politique présente le sujet d’une manière radicalement différente des autres textes sur la psychopathie, en suggérant que l’influence des psychopathes et autres déviants n’est pas qu’une simple influence parmi tant d’autres affectant la société, mais que, si les circonstances sont favorables, elle détermine la manière dont nous vivons, ce que nous pensons, et la façon dont nous jugeons ce qui se passe autour de nous. Quand on comprend la véritable nature de cette influence : qu’elle est sans conscience, sans émotion, égoïste, froide et calculatrice, dénuée de tous standards moraux ou éthiques, on est horrifié, mais en même temps, tout commence à s’éclairer soudainement. Notre société perd de plus en plus son âme parce que les personnes qui la dirigent et qui donnent l’exemple sont sans âme — ils n’ont littéralement aucune conscience. Quand vous en venez à comprendre que les rênes du pouvoir politique et économique sont entre les mains de personnes sans conscience qui ne possèdent pas de faculté d’empathie, cela permet de regarder ce que nous appelons le « mal » d’une façon totalement nouvelle. Le mal n’est plus seulement une question morale ; il peut alors être analysé et compris scientifiquement. Avec LOBACZEWSKI, le mot « Ponérologie » a été purgé de ses connotations religieuses — un contexte au sein duquel il n’a jamais fait de bien à la société dans son ensemble. Ce mot désigne la science du mal, de la compréhension scientifique de ses origines, et de la façon dont, telle une maladie, il peut infecter les individus et les sociétés. Lorsque les législateurs et les grands patrons du monde des affaires sont des psychopathes, leur façon de penser et de raisonner — leur « moralité » — devient la culture et la « moralité » communes des populations qu’ils gouvernent. Quand cela se produit, le mental de la population est infecté de la même façon qu’un agent pathogène infecte un corps physique. La seule manière de nous protéger contre cette pensée pathologique est de nous vacciner contre elle, et cela se fait en en apprenant le plus possible sur la nature de la psychopathie et sur son influence sur nous. Fondamentalement, cette « maladie » particulière prospère dans un environnement où son existence même est niée, et où ce déni est planifié et délibéré.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le déni et la spirale infernale de ses conséquences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit