Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Acceuillir la souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Acceuillir la souffrance   Mer 16 Jan 2013 - 19:14

Rappel du premier message :

Bonjour,

J'ai toujours cherché, comme beaucoup d'ailleurs, à me débarrassé de la souffrance, mais je me rend compte aujourd'hui, que je ne cherche plus à m'en débarrassé, mais a la vivre, d'ailleurs je ne cherche pas à la vivre, je la vie déjà, çà peut paraitre fou, mais c'est comme ça.

Je ne la vois plus comme une vilaine chose, qui ne cherche qu'a faire mal, mais je la vois, non je ne la vois pas, je la vie, je comprend maintenant, qu'avant j'avais peur de souffrir, et plus j'en avais peur, et plus sa présence était grandissante et écrasante.

Que c'est bon de vivre la souffrance, je me réjouit de la vivre.

La vie, c'est incroyable, c'est incroyable d'avoir un cadeau aussi beau, c'est tellement magique, préservé la en votre cœurs, et accepté tous ce qu'elle offre, il n'y a rien qui puisse être plus beau, même si elle prend la forme de la souffrance.

Comment peut-on être aussi loin de ce que l'on est ?

En n'acceptant pas la vie, ou en acceptant que ce qui nous semble bon, mais la vie n'a n'y bon, n'y mauvais côté, la vie est, et il ne suffit que vivre, tout le reste c'est du bla bla.

Alors accepté la, et retrouvé vous, retrouvons nous.

Coeur ! Coeur !  Coeur !  Coeur !  Coeur !  Coeur !  Coeur !
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
fridolin
Membre
avatar

Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Mer 17 Déc 2014 - 20:52

Salut

Oui Juliano, tu as certainement raison, je vais tenter de me corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4269
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Jeu 18 Déc 2014 - 0:31

@fridolin a écrit:
Salut

OUi Samarcande je connais le macrobiotique mais ai plutôt été intéressé par le Chang Ming Taoiste, la diète de longue vie.

En ce qui me concerne, j’ai pris conscience de l’effet négatif sur ma santé de certains aliments après en avoir abandonné la consommation. Pour plusieurs des symptômes dont je souffrais, l’effet à été spectaculaire. C’est alors que je me suis intéressé plus sérieusement à l’approche orientale que j’ai été à même de comprendre la mécanique interne. La diète idéale n’est pas qu’alimentaire, elle concerne également le corps et la manière de l’utiliser dans nos activités quotidiennes, la juste balance entre l’activité et le repos.

IL n’existe pas de solutions miraculeuses qui n’impliquent pas l’individu qui soit efficaces. Pour recouvrer la santé, il faut agir concrètement, il faut changer ses habitudes et accepter que les changements ne soient pas rapides mais progressifs.  

Tout dépend du degré d’intoxication ou d’épuisement de l’organisme, le retour à l’équilibre peut être plus ou moins long.

Vision holistique

Cette vision inclusive et globale ne voit pas de séparation entre les êtres, considère plutôt que tout est relié malgré que le caneva ou la trame ne sont pas visibles pour les sens ordinaires.

Malgré que plusieurs refusent de la considérer pleinement, l’imagination est le sens extraordinaire qui permet de visualiser ce qui derrière les apparences relie tout ensemble. La première condition qu’il faut appliquer pour que sa propre imagination commence à le percevoir est d’utiliser la phrase suivante comme mantra, tout est un, un est tout. Viennent ensuite les phrases : ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et ce qui est dehors est comme ce qui est dedans. Ce qui est caché finira par se dévoiler.

Après quelques années de jardinage ou je cultivais de manière organique, j’ai été à même de réaliser comment mon jardin intérieur était similaire à celui dont je m’occupais à l’extérieur.
Puis j’en suis venu a comprendre le mécanisme de la digestion dans la nature lorsque l’.homme moderne n’influe pas sur le processus, ce mécanisme naturel je l’ai ensuite comparé à celui de mon propre corps qui des aliments tire l’énergie nécessaire pour l’’activer.

En observant ensuite les procédés de culture industriels dans les champs, j’ai tout de suite pu faire la comparaison avec le corps de l’homme industrialisé, celui qui utilise les mêmes méthodes d’amplification et d’accélération des processus de digestion dans son organisme.
Comme pour le champ cultivé depuis longtemps par ces méthodes dites productives, le corps de cet homme s’intoxique et s’épuise des éléments qui participent dans la nature au maintien de l’équilibre.  La faune et la flore, bactéries, champignons et autres micro organismes collaborateurs disparaissent des champs de culture industrielles comme la biodiversité s’amenuise du corps de l’homme au régime artificiel.

Dans les faits cet homme à un corps stérile où les collaborateurs naturels ont été chassés comme les indigènes l’ont été de leurs territoires traditionnels. Lorsque je parle d’indigènes j’inclus aussi et surtout tous les êtres vivants que la monoculture et l’Homme colonisé a remplacé. D’une relation symbiotique elle est alors devenue abusive et parasitaire.

Rappelons que cet homme modifié est à l’image des espèces d’élevages mutantes, autant végétales qu’animales, transformés pour être productives au détriment de leur propre intégrité.

Ce que tu fais aux plus petits et faibles d’entre les êtres tu le fais à toi aussi.



:171878[1] :jap:

C'est très intéressant Fridolin !!! Ce soir , j'ai jeté un oeil sur Le Chang Ming
taoiste mais j'y retourne demain . C'est proche de la macrobiotique avec le plus possible de céréales et des légumes et la mastication et bien d'autres choses encore ... J'ai beaucoup de mal à me priver de sucre ... je l'ai fait pendant dix ans et je n'y arrive plus ... pourtant je suis convaincue ...
Maintenant , j'ai des difficultés de concentration importantes ... et je me demande si le sucre justement n'est pas en cause ... ou la fatigue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre
avatar

Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Ven 19 Déc 2014 - 16:35

Oui Samarcande

Le sucre est la cause du mécanisme extrême de la phase maniaco suivi de la phase dépressive. Cela n'est pas uniquement mental c'est aussi métabolique.

Les quantités de sucre ingérées par la diète moderne sont de beaucoup supérieure à ce que le corps est capable de gérer d'où les nombreux problèmes qui en découlent.

La difficulté de cesser sa consommation tient au fait que la molécule agit sur les mêmes centres du cerveau que la cocaîne créant une addiction semblable à celles qu’entraînent l'usage des drogues dures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4269
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Ven 19 Déc 2014 - 16:49


C'est une addiction comme les drogues dures ?
Même la nuit j'en mange !  Razz

Merci Fridolin , j'ai bien l'intention de changer ça ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Sam 20 Déc 2014 - 13:06

Revenir en haut Aller en bas
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8558
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 40
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Sam 20 Déc 2014 - 14:54

Les Nymphes de papier a écrit:
sunny  flower

Merci LN pour ce partage, bien qu'en anglais... J'ai trouvé un extrait, différent du tien et moins complet, en français pour les francophones. Sûrement un beau film (point vu), tourné par Jane Campion, la réalisatrice de "La leçon de piano".




C'est l'histoire de la tragique idylle entre le poète romantique anglais John Keats et Fanny Brawne, la fille de ses voisins...

"Bright Star" ..."Brillante étoile"...  est le titre de l'un des poèmes que John Keats écrivit pour Fanny Brawne.



Brillante étoile !

Que ne suis-je comme toi immuable,
Non seul dans la splendeur tout en haut de la nuit,
Observant, paupières éternelles ouvertes,
De la nature patient ermite sans sommeil,
Les eaux mouvantes dans leur tâche rituelle,
Purifier les rivages de l’homme sur la terre,
Ou fixant le nouveau léger masque jeté
De la neige sur les montagnes et les landes-
Non-mais toujours immuable, toujours inchangé,
Reposant sur le beau sein mûri de mon amour,
Sentir toujours son lent soulèvement,
Toujours en éveil dans un trouble exquis,
Encore son souffle entendre, tendrement repris,
Et vivre ainsi toujours-ou défaillir dans la mort.

John Keats (1819)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 8:40

souffrance est non acceptation de quelque-chose.

aimer la souffrance est une connerie.(je sais de quoi je parle pour ce coups la...notamment connaissant un proche aimant/se réfugiant dans la souffrance(mais pas envie de m'étaler la dessus))

La souffrance en tant que tel n'a aucun intérêt.
La souffrance est comme un panneau "voie sans issue" ou comme les tremblements chez un alcoolique.
C'est un avertisseur à écouter,voir,comprendre pour te montrer ce que tu veux pas/est pas prêt à comprendre/entendre/voir.
C'est comme une voiture surchargée qui part en vacances et qui avance plus à cause du poids.
ça te dit:va falloir de séparer de certains bagages,voir la situation en face....
Après si t'es pas prêt à te séparer de certains bagages (souvent les plus lourds),ben tu vas avancer plus lentement,voir très lentement....Tu peux aussi remettre la faute sur la voiture...ou bien faire une pause pour faire redémarrer le moteur plus tard,ça ira mieux au début mais bon le poids des bagages sera toujours trop lourd pour la capacité du moteur à la longue...
Tu peux aussi demander à des gens de t'aider à pousser la voiture...mais bon vas trouver des gens d'accord pour pousser une voiture durant 400 kilomètres...
ou bien tu peux accepter la situation sagement,faire demi tour et rentrer chez toi pour repartir l'an prochain,mais bon ça risque d’être pareil...


Laughing mouai bon,je vais arrêter avec les exemples à la con...
Revenir en haut Aller en bas
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4269
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 13:19


Il y a un travail à faire dans toute "souffrance" pour se séparer de certains bagages :jap:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 14:01

J'ai remarqué la présence d'une fausse souffrance, que l'on crée et cultive pour attirer l'attention d'autrui. Si l'on sent en nous qu'attirer l'attention des autres ne ne nous est pas nécessaire, elle disparaît, et on découvre derrière elle la vraie souffrance qui ne concerne que nous, on ne s'appitoie pas dessus, car celle ci on peut/veut la guérir. En tout cas je ne souffre pas de maladie sévère donc mon avis est peut être subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 14:05

saryou a écrit:
J'ai remarqué la présence d'une fausse souffrance, que l'on crée et cultive pour attirer l'attention d'autrui. Si l'on sent en nous qu'attirer l'attention des autres ne ne nous est pas nécessaire, elle disparaît, et on découvre derrière elle la vraie souffrance qui ne concerne que nous, on ne s'appitoie pas dessus, car celle ci on peut/veut la guérir. En tout cas je ne souffre pas de maladie sévère donc mon avis est peut être subjectif.
La souffrance/la douleur est incommunicable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 14:06

Ben si... avec des yeux tristes, ou une grimace :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 14:39

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4269
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 14:41

Saryou  :BJR004:

La" fausse " , celle qui est utilisée pour attirer l'attention exprime ... une souffrance ...


La" vraie" ne concerne que nous ? il y a là une notion d'abnégation et de courage qui emmure celui qui "souffre " et j'ai envie de dire prudence ... notre monde a aussi très peur de tout ce qui le dérange ...
alors ne pas déranger please ... concentre -toi dessus de toute façon ça ne concerne que toi ... Very Happy
J'ai une amie qui est morte avec ce " courage" là , j'ai trouvé ça absurde et surhumain de ménager autant l'entourage même si bien sûr il n'y avait qu'elle pour le "vivre" !
Elle les a si bien ménagés qu'ils sont restés tous bêtes qu'elle meure ...


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 17:34

Coucou sarcamande, oui dans ce cas là c'est peut être plus de la bravoure que du courage... dans les deux cas, cacher sa souffrance, ou l'amplifier devant les autres, ne doit pas aider la guérison. Si on arrivait à la ressentir telle qu'elle est, sans y toucher, avec une vraie envie de la soigner, elle devrait disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8558
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 40
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 17:41

saryou a écrit:


J'ai remarqué la présence d'une fausse souffrance, que l'on crée et cultive pour attirer l'attention d'autrui. Si l'on sent en nous qu'attirer l'attention des autres ne ne nous est pas nécessaire, elle disparaît, et on découvre derrière elle la vraie souffrance qui ne concerne que nous, on ne s'appitoie pas dessus, car celle ci on peut/veut la guérir. En tout cas je ne souffre pas de maladie sévère donc mon avis est peut être subjectif.

Oui, saryou, je partage l'avis que te donne Samarcande, ladite "fausse souffrance" est bien réelle ; il s'agit d'un "appel au secours" de la part de la personne en souffrance et, à ce stade, on peut encore espérer qu'elle s'en sortira sans "trop de casse". On peut dire aussi que cette "fausse souffrance" n'est que la partie "émergée de l'iceberg"...

@Samarcande a écrit:
Saryou  :BJR004:

La" fausse " , celle qui est utilisée pour attirer l'attention exprime ... une souffrance ...

La" vraie" ne concerne que nous ? il y a là une notion d'abnégation et de courage qui emmure celui qui "souffre " et j'ai envie de dire prudence ... notre monde a aussi très peur de tout ce qui le dérange ...
alors ne pas déranger please ... concentre -toi dessus de toute façon ça ne concerne que toi ... Very Happy
J'ai une amie qui est morte avec ce " courage" là , j'ai trouvé ça absurde et surhumain de ménager autant l'entourage même si bien sûr il n'y avait qu'elle pour le "vivre" !
Elle les a si bien ménagés qu'ils sont restés tous bêtes qu'elle meure ...
I love you

sunny I love you  C'est quelque chose de terrible Samarcande... et pourtant, il en est de telles souffrances !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14425
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 18:07

saryou a écrit:
Ben si... avec des yeux tristes, ou une grimace :p

Pas si sûr que ça, certains sont capable de sourire en souffrant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14425
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 18:11

saryou a écrit:
Coucou sarcamande, oui dans ce cas là c'est peut être plus de la bravoure que du courage... dans les deux cas, cacher sa souffrance, ou l'amplifier devant les autres, ne doit pas aider la guérison. Si on arrivait à la ressentir telle qu'elle est, sans y toucher, avec une vraie envie de la soigner, elle devrait disparaître.

Eh bien il y a tant de maladies douloureuses incurables que dire ça aux personnes atteintes c'est vraiment les prendre pour des idiotes qui n'ont rien compris à la chose..... Wink

Ce que je peux dire c'est que tant qu'une personne ne souffre pas de manière longue dans son corps elle ne peut comprendre son vis à vis qui souffre.
L'été dernier j'ai discuté avec un médecin avec qui j'ai travaillé longtemps et qui était atteint d'un cancer (il est décédé quelque temps après) et il m'a avoué que maintenant qu'il était malade il venait vraiment de comprendre la souffrance des malades atteints de maladies douloureuses incurables. Il a dit que c'est lorsqu'on passe de l'autre côté de la barrière qu'on comprends la souffrance, qu'on ne peut pas bien se la représenter sans être atteint, les mots n'étant pas la chose....... Je dirais que la souffrance est quelque chose d'intime et qui est différemment ressentie par  les individus et qu'on ne peut juger de celle-ci que par rapport à soi-même ce qui sera un jugement empreint d'erreur.


Dernière édition par Totem le Dim 21 Déc 2014 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fridolin
Membre
avatar

Date d'inscription : 22/11/2011
Nombre de messages : 147
Masculin
Vierge Serpent
Age : 63
Ville : La Patrie

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 18:27

Salut

Oui Totem, je suis d’accord avec toi

Mon intervention visait justement l’aspect concret de la souffrance, le moyen de l’atténuer en ne la nourrissant pas. Le chemin de la guérison peut être long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 19:12

@Totem a écrit:
saryou a écrit:
Ben si... avec des yeux tristes, ou une grimace :p

Pas si sûr que ça, certains sont capable de sourire en souffrant. Wink

Oui Laughing


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 19:19

@Totem a écrit:
saryou a écrit:
Coucou sarcamande, oui dans ce cas là c'est peut être plus de la bravoure que du courage... dans les deux cas, cacher sa souffrance, ou l'amplifier devant les autres, ne doit pas aider la guérison. Si on arrivait à la ressentir telle qu'elle est, sans y toucher, avec une vraie envie de la soigner, elle devrait disparaître.

Eh bien il y a tant de maladies douloureuses incurables que dire ça aux personnes atteintes c'est vraiment les prendre pour des idiotes qui n'ont rien compris à la chose..... Wink

Ce que je peux dire c'est que tant qu'une personne ne souffre pas de manière longue dans son corps elle ne peut comprendre son vis à vis qui souffre.
L'été dernier j'ai discuté avec un médecin avec qui j'ai travaillé longtemps et qui était atteint d'un cancer (il est décédé quelque temps après) et il m'a avoué que maintenant qu'il était malade il venait vraiment de comprendre la souffrance des malades atteints de maladies douloureuses incurables. Il a dit que c'est lorsqu'on passe de l'autre côté de la barrière qu'on comprends la souffrance, qu'on ne peut pas bien se la représenter sans être atteint, les mots n'étant pas la chose....... Je dirais que la souffrance est quelque chose d'intime et qui est différemment ressentie par  les individus et qu'on ne peut juger de celle-ci que par rapport à soi-même ce qui sera un jugement empreint d'erreur.
:jap:
Revenir en haut Aller en bas
wb35
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/11/2012
Nombre de messages : 7397
Masculin
Sagittaire Chat
Age : 53
Ville : pas si loin

MessageSujet: Re: Acceuillir la souffrance   Dim 21 Déc 2014 - 19:31

@Totem a écrit:
saryou a écrit:
Coucou sarcamande, oui dans ce cas là c'est peut être plus de la bravoure que du courage... dans les deux cas, cacher sa souffrance, ou l'amplifier devant les autres, ne doit pas aider la guérison. Si on arrivait à la ressentir telle qu'elle est, sans y toucher, avec une vraie envie de la soigner, elle devrait disparaître.

Eh bien il y a tant de maladies douloureuses incurables que dire ça aux personnes atteintes c'est vraiment les prendre pour des idiotes qui n'ont rien compris à la chose..... Wink

Ce que je peux dire c'est que tant qu'une personne ne souffre pas de manière longue dans son corps elle ne peut comprendre son vis à vis qui souffre.
L'été dernier j'ai discuté avec un médecin avec qui j'ai travaillé longtemps et qui était atteint d'un cancer (il est décédé quelque temps après) et il m'a avoué que maintenant qu'il était malade il venait vraiment de comprendre la souffrance des malades atteints de maladies douloureuses incurables. Il a dit que c'est lorsqu'on passe de l'autre côté de la barrière qu'on comprends la souffrance, qu'on ne peut pas bien se la représenter sans être atteint, les mots n'étant pas la chose....... Je dirais que la souffrance est quelque chose d'intime et qui est différemment ressentie par  les individus et qu'on ne peut juger de celle-ci que par rapport à soi-même ce qui sera un jugement empreint d'erreur.

:jap: :jap: :jap:

On ne peut connaître la souffrance de l'autre...soyons prudents et corrects en paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Acceuillir la souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit