Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le paradoxe (Dreamnesia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dreamnesia
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/12/2012
Nombre de messages : 69
Masculin
Verseau Rat
Age : 32
Ville : Paris

MessageSujet: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 18:19

Depuis longtemps, j'ai pris l'habitude de faire ce que je n'aimes pas.

Cela à commencer quand j'ai découvert quelque chose que je ne connaissais pas, j'ai été aspiré par une force pulsionnelle intense, incanalisable qui m'a poursuivit toute ma vie.
Etant jeune et naif et je n'avais pas la force ou l'instinct, de contenir ses pulsions. J'ai grandi avec cette honte et mes pulsions ont grandis avec moi, avec tout les inconvenients que cela impliquent.
J'ai toujours eu conscience de ce que je faisait, mais la pulsion trop forte, j'assouvie cette envie et le regrette amerement après.
Ma morale n'est pas en adéquation avec ma façon de vivre.

Je me pose donc cette question,

Je m'aimes au fond de moi pour ce que j'ai été mais je n'aimes pas ce que je suis devenu, ce que je suis et ce que je fais.
Comment peut-on vivre sans s'aimer, ou comment faire pour s'aimer quand nous aimons pas les choses que nous faisons?






Dernière édition par Alaka le Lun 17 Déc 2012 - 18:01, édité 1 fois (Raison : Ajout de précisions dans le titre du sujet.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/12/2007
Nombre de messages : 1807
Masculin
Cancer Rat
Age : 57
Ville : Var

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 18:41

Bonsoir et bienvenue...

Pourrais-tu préciser à quoi tu fais référence ? Qu'est-ce que tu fais et que tu n'aimes pas ? Parce que quand on fait quelque chose, c'est généralement que cela nous procure du bonheur ou du plaisir ou tout au moins une satisfaction...
Quand tu dis que "tu n'aimes pas" est-ce que cela signifie pour toi que tu trouves ton acte immoral ??

C'est pour cette raison que je te demande de préciser à quoi tu fais allusion... car si ça se trouve ce n'est pas si grave que ça... car il y a certaines choses qui nous sont inculquées par la morale (religieuse entre autres) et qui apparaissent, avec le recul, tout à fait naturelles et légitimes.

Explique ! détaille ! tu es antonyme... pas de risque... en MP même si tu veux...

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritualite-laique.forumsactifs.com/
Dreamnesia
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/12/2012
Nombre de messages : 69
Masculin
Verseau Rat
Age : 32
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 19:16

Tout d'abord merci Jean-Yves de t'intérressé à mon cas.

Mes questions étaient peut-être mal tournés mais je penses que tu pouvais y répondre sans la référence que tu veux.

Quand je dis que je n'aimes pas, oui, je trouve totalement mon acte immoral et même plus, je pense que tout le monde le trouve immoral.
Je ne peux pas approfondir et expliquer tout en détaille car je ne vois pas en quoi cela peut aider pour répondre à mes questions qui elles ne se reposent pas sur les détailles.

Dans tout les cas je t'assure qu'ils n'y a rien de naturelles et de légitimes dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraya
Membre


Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 3363
Masculin
Lion Singe
Age : 49
Ville : Barcelone

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 19:30

Avant de s aimer, je pense qu il faut d abord s accepter comme on est au jour d aujourd'hui. C est a dire faire le point avec soi même , ses qualités, ses défauts, en prendre conscience. S observer, reconnaître ses défauts, et ensuite vouloir agir pour les faire diminuer.
Et puis il faut se poser la question: qu est ce que je veux? Avoir un objectif positif. Et y travailler.
En combinant un peu ceci et cela, on voit des résultats positifs en soi et on commence a s aimer, avoir de l estime pour soi ( mega important) , et plein d autres choses...
Il y a plein d autres choses a dire, mais comment vois tu ce que je dis d abord?
C est ce que je pense. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraya
Membre


Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 3363
Masculin
Lion Singe
Age : 49
Ville : Barcelone

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 19:33

J ai oublié de dire que tu fais déjà un pas important, c est de voir que ça ne va pas, et de vouloir changer. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gold1990
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/02/2012
Nombre de messages : 87
Masculin
Sagittaire Cheval
Age : 26
Ville : Pretoria

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 19:38

Bonsoir Frédéric, et merci pour l'intérêt que tu portes envers le developpement de soi, et la recherche de la Vérité sur Soi.
A travers les temps, la manifestation de ce qui est Vrai et Beau sur Terre et à travers les individus qui la peuple est devenue bien difficile, et cela principalement et essentiellement à cause des choix que l'Homme fait à chaque instant, pour un début consciemment, et par la suite inconsciemment (ayant été entraîné par le torrent de l'ignorance, des ressentiments, et tout autre qualité allant avec, suite à ses précédents choix).
Heureusement, l'être intérieur qui évolue à travers les différents corps de l'Homme, conserve son fervent désire de Paix, d'Amour, de victoire, de Gloire, et de Lumière; Qualités qui ne sont pratiquement pas trouver en l'humain, d'où ce sentiment de révolte que certains Hommes en quêtes de Liberté ont vis à vis de l'humain. Cette révolte est une manière d'affirmer la Volonté de faire mieux que l'humain en agissant différemment, dans l'espoir que l'action produira un effet inverse que ceux qu'ont engendré les précédents choix qui ont ancré la conscience de l'être intérieur dans l'ombre et les multiples souffrances. et aussi, d'un point de vue humain, dans l'espoir que cela suscitera l’intérêt de notre prochain, pour lui montrer en apparence, la Volonté d'être une individualité différente, dans l'espoir d’annihiler les sentiment d'insatisfaction et de dépression.

Frédéric, personnellement, j'apprécie le fait que tu veuilles faire les choses différents que la masse, car, au fond de toi, tu sais que tu es un être Spécial, et que tu as des choses particulière à apporter, choses que seul toi puisse être capable de faire, ce qui est Vrai. Car, selon les enseignements spirituels que nous recevons de nos supérieurs, chaque être à un Plan Divin que seul sa présence peut produire, pour l'accomplissement d'un autre plus Grand.
Seulement, toi même tu expérimentes les effets de tes choix, qui sont plutôt malheureux! Pourquoi en est il ainsi? fais tu des choix Bon? pour ton propre bien et celui de ton Prochain? Qu'est ce que le Bon choix d'ailleurs? Pour ma part, c'est celui qui se fait sur la base d'une volonté d'apporté ou d'exprimer que chose qui radiera le Bien, peu importe sa forme. Fut ce sur cette base que ce sont bâtis de tes choix? à toi de voir, mais les résultants en disent beaucoup plus.
Toute fois, sache que tu es quelqu'un de magnifique, qui peut apporter de chose magnifique. Tu es Beau, Fort, Intelligent, digne de confiance. Pourquoi la Volonté Divine aurai provoqué ton existence si Elle même n'avait pas cette confiance en toi? Alors, efforce toi d'utiliser ces qualités qu 'Elle t'a donné, de la manière dont Elle désire que tu l'utilises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 36
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 19:47

coucou Dreamnesia ; bienvenue

quand je ne m'aime pas c'est que je juges ce que je fais comme "pas bien!" ou immoral; c'est mon point de vue je me juges ou bien "à cause du regard des autres"; j'ai peur qu'ils me jugent ou desfois ça arrive que tombe un jugement et je le prend mal et vient ce sentiment de honte et de culpabilité; pour ma part quand je suis arrivé à changer ou stopper certains vices c'est quand je pouvais pas faire autre chose que me faire une raison que ça ne collait plus avec ce que "je suis" au fond ou plutôt ai envie; donc pour moi c'est quand la coupe est pleine qu'elle se vide d'elle-même; petit à petit on s'aperçoit des illusions qu'on s'est créé pour faire abstraction de la vie; de la vérité mais commencer par essayer à se faire plaisir me paraît plutôt bien; cherches ce que tu aimerais faire oui; ton rêve d'enfant par exemple ou un nouveau rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 36
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 19:52

ah et oui je lis Gold et oui la confiance est importante la plus importante d'ailleurs; la cible même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamnesia
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/12/2012
Nombre de messages : 69
Masculin
Verseau Rat
Age : 32
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 20:52

Hidraya a écrit:
J ai oublié de dire que tu fais déjà un pas important, c est de voir que ça ne va pas, et de vouloir changer. sunny

Je suis désolé mais non, pas dans mon cas, j'ai toujours eu conscience de ça, il y a 10ans je voyais ce qu'il n'allait pas et je voulais changer.

Gold1990, ton récit m'as vraiment touché, bien que tu as puisé dans mes maigres post et dans ma présentation qui ne reflète pas vraiment la réalité.

Merci anima, comment as tu changer? modifié ta façon d'être? est-ce un déclic d'une seconde? quelqu'un qui ta aider, un accident de voiture??

Depuis toujours je sais ce que je vaut mais cela n'a rien a voir avec la confiance, des capacitées pas exploitées, on me l'a toujours dit et j'en a marre de l'entendre.
J'avais la plus grande confiance en moi quand j'était petit, j'étais très grand, très beau, très bon a l'école j'ai même sauté une classe en plus de ça j'étais très populaire et je ne me privé pas pour faire toutes les conneries possible. Même les profs n'en revenaient pas, j'étais le cancre au fond de la salle à tout le temps parler mais avec un éleve brillant. Puis est arrivé un boulversement, ma confiance est parti mais je pense plutôt que mon âme est parti. J'ai était aspiré dans un autre monde, je n'avais pas connu l'horreur de rester à l'écart et je me suis vu régraisser de jours en jour, construire ma personnlité sur une illusion qui aurait pu s'envoler en quelque secondes mais non maintenant je cotois la peur, la misère du désir, l'ultime frustration.

Pour exemple mon rêve quand j'était petit était d'être animateur radio, je prennais tellement de plaisir a faire rigoler les autres, je m'entrainais souvant avec un micro et des amis. Maintenant voilà le résultat, je n'ai même plus confiance pour trouver du travail encore moins pour trouver une femme, j'ai peur de me retrouvé à parler devant 30 personnes alors qu'avant j'y prennais plaisir.
Je voudrais retrouvé mon aisance d'antan, mais maintenant je suis sûr que je ne me connaitrai jamais vraiment, je n'atteindrai jamais l'éveil de ma conscience tant elle est tiraillé de toute part.

Mon combat est ridicule et honteux, même si maintenant il est necessaire, je ne peux pas en parler, ma chaire me l'a donné.
J'aurais tellement voulu choisir mon combat dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/12/2012
Nombre de messages : 208
Féminin
Vierge Serpent
Age : 64
Ville : Le monde esprit

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 21:21

Pour te répondre Dreamnesla, je te soumets mon expérience

moi aussi, je n'ai jamais aimé quoique se soit de la vie !
et aujourd'hui, j'en connais l'explication;
je dois dire que finalement, la vie a été honnête avec moi.

Cette vie n'est-elle pas en réalité qu'une "belle illusion"

illusion qui fait mal pour certains,
illusion qui fait rire les autres
illusions qui rend certains riches
illusion qui rend d'autres pauvres
illusion qui rend malade
....
....

illusion... pour que l'homme apprenne à maitriser le langage, le corps, l'intelligence, la richesse, la pauvreté ....

chacun porte donc un certain poids sur ses épaules pour que d'autres comprennent, apprennent ou tout simplement vivent

mais cette vie n'est qu'illusion alors où se trouve la vraie vie?
où la trouver?

Ne la trouve-t-on pas au dedans de soi?

c'est là que je l'ai trouvée; c'est alors que j'ai quitté mon esprit d'hier qui me faisait super obéissante, super sage pour aller vers un esprit créatif ... où enfin, je trouve ou vais trouver une place dans la société ... je l'espère







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamnesia
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/12/2012
Nombre de messages : 69
Masculin
Verseau Rat
Age : 32
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 21:55

bourgeon a écrit:

moi aussi, je n'ai jamais aimé quoique se soit de la vie !
trouver une place dans la société ...

Tu te trompes complètement sur moi, j'ai toujours aimé la vie et même plus que la plus part des gens. Je dirais même, je n'aimes pas ma vie mais pas la vie.
Je n'ai pas envie non plus de trouver une place dans la société, car cette société ne se soucis pas des capacités des gens mais plutot ce qu'ils ont et ce qu'ils ont fait. Mais voilà nous sommes obligé de faire comme tout le monde et si on ne le fait pas nous sommes exclue direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael lcf
Membre


Date d'inscription : 06/03/2012
Nombre de messages : 217
Masculin
Bélier Serpent
Age : 40
Ville : Largentière

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 23:22

Bonsoir Dreamnesia,

Entre l'exclusion et l’exception il n'y a qu'un pas...

Quoi qu'il en soit, tu dis que tu as eut une enfance heureuse. Puis quelque chose s'est passé, puis tu as changé d'attitude et aujourd'hui tu ne te reconnais pas dans ce personnage là.

Jusqu'a présent rien de très original, je crois que nous passions tous par là. Un trauma mal vécu à l'adolescence peut être réinterprété par le mental pour mieux être accepter dans la réalité. Cela donne naissance à des schéma de reproduction inconscient de nos traumas, et dont il est difficile de se débarasser, même avec la meilleure intention du monde.

Je vais prendre l'exemple du femme qui n'arrivait à l'orgasme que dans une position spéciale et un peu saugenue. Je l'interrogeai et elle me racontait que cela venait probablement d'un traumatise d'adolescente ou elle disait s'etre fait violer par un homme. Elle me racontait la scène, ou je ne voyais pas le viol, dans le sens ou l'homme l'a séduite pendant près d'un mois, avant de pénétrer dans sa tente, à priori sans forcer la porte...
Ce qui est ressorti de notre analyse, c'est que cette femme n'a pas été violé en réalité. Elle a été séduite, et elle a joui dans les bras de cet homme. Mais, accablé par une éducation rigoureuse, très catholique, elle n'a pas accepté cet orgasme et a "pris peur" de ce qu'elle avait fait. Alors elle a paniqué, à fait fuir l'homme et n'as jamais parlé de cela à personne, transformant la réalité en sorte de viol, pour repousser toute la culpabilité de la jouissance sur l'autre, comme d'habitude. Sauf que le corps lui se rappelait de ce premier orgasme, et dans la tête de la belle ça faisait des étincelles. Une fois vue les choses sous ce nouvel angle elle a pu se pardonner, et retrouver la paix et l'orgasme "facile" (dans la mesure ou ça reste une dame :-) )

Donc, si tu as un traumatisme, et que tu le reconnais, le mieux je pense est de travailler dessus avec une tierse personne (pourquoi pas un psy ?) jusqu’à retrouver les causes, faire la paix... et enfin passer à autre chose.

Je te souhaite une agréable soirée,
Mickael
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/09/2011
Nombre de messages : 780
Féminin
Taureau Cochon
Age : 34
Ville : Dijon

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Sam 15 Déc 2012 - 23:32

Hum... je dirais que si tu ressens une sorte de "disharmonie" au fond de toi, c'est peut-être justement que tu ne t'aimes pas tant que ça, ou que c'est un message de ton inconscient/Soi profond (l'un et l'autre ou l'un part l'autre... l'inconscient et ses messages étant, pour moi, une grande source d'enseignement, et une voie royale pour mener à ce Soi) pour te signifier qu'effectivement tu as un problème à résoudre avec toi-même...
Et que tu ne pourras pas le résoudre en biaisant, ou en faisant la sourde oreille en essayant de faire avec, ou de faire semblant de t'aimer malgré tout. Parce qu'il y a bien une chose que nous ne pouvons faire taire, c'est ce que nous sommes et ressentons au fond de nous, et que cela nous rattrappe toujours...
Ce que tu ressens est un signe pour toi, comme une chance à saisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/12/2012
Nombre de messages : 208
Féminin
Vierge Serpent
Age : 64
Ville : Le monde esprit

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 0:04

je me suis peut-être mal exprimée, mais chimère s'est très bien exprimée ! c'est exact, c'est une chance pour toi et pour la saisir il te faut être attentif à toi-même et laisser aussi le temps faire son travail .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamnesia
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/12/2012
Nombre de messages : 69
Masculin
Verseau Rat
Age : 32
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 0:58

Mickael lcf, je suis assez choqué par tes propos, tu penses par là que je ne n'ai pas raison d'être comme ça et que je me suis fait une machination insensé pour me compléter dans ma médiocrité, que je suis un homme denoué de courage.
Saches que tout un chacun à ses raisons de ne pas vivre et justement ces raisons ne sont pas toujours le fruit d'une mauvaise interprétation mais belle et bien la réalité.

Voilà pourquoi je ne veux pas dévoilé la face caché de mon problème, je n'ai pas envie que des gens dises du genre, quoi c'est juste pour ça que tu ne vis pas. Car pour moi c'est important.

J'ai déjà eu un psychologue pendant 2ans et je peux dire que cela ne m'a rien fait ou même pire.
Ils attendent tous que tu parles et ils sont juste étonné par mes propos, 30mn après je repars avec une angoisse terrible et la réalité de ma vie est toujours la même. J'ai l'impression de juste donner mon intimité, et derrière je retrouve la même senstation de ne pas pouvoir m'aider. Je suis conscient que j'ai un problème mais dans l'impossibilité de le résoudre. Je suis le spectateur de ma vie et j'ai bien l'impression d'être dans un autre monde et de ne jamais pouvoir en sortir.

En faite, je crois que personne peut m'aider et surtout pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourgeon
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/12/2012
Nombre de messages : 208
Féminin
Vierge Serpent
Age : 64
Ville : Le monde esprit

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 1:33

non, Dreamnesia ne parle pas sous la forme de " j'ai un problème"
mais pense plutôt : un jour ça s'arrêtera, un jour je comprendrai, un jour je serai délivré et je te l'assure, tu seras plus fort qu'avant;
mais il te faut et te faudra être patient, très patient .
c'est comme si la vie se préparait à te découvrir ta vérité, sa richesse.

je suis d'accord, aucun psy ne peut t'aider ; la seule chose qu'ils risquent de te faire: aggraver ce que tu as ( ma fille est passée par là, et elle-même sait que ce genre de démarche est destructeur pour le corps; elle s'est "payée 3mois en psychiatrie!")

Ton intériorité veut se démarquer de toi afin que tu finisses par être toi et non ce que le monde est, en général, c'est à dire l'expression d'esprits plus ou moins concernés par les vrais problèmes.
pour se démarquer, ton intériorité te fait suivre des chemins qui sont "hors de la normalité" afin que tu ouvres les yeux, afin aussi que ceux qui sont proches de toi ouvrent aussi les yeux.

Alain Ehrenberg dit dans son livre "La fatigue d'être soi":

« L’individu moderne est en guerre avec lui-même : pour être relié à soi, il faut être séparé de soi »


Ce n'est pas agréable à vivre, mais si tu accompagnes ce mouvement intérieur, il ne t'arrivera rien.
C'est ainsi que je fonctionne, je ne connais pas la maladie malgré "la dureté du régime imposé (de l'intérieur")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 1:45

Dreamnesia a écrit:
Depuis longtemps, j'ai pris l'habitude de faire ce que je n'aimes pas.

Cela à commencer quand j'ai découvert quelque chose que je ne connaissais pas, j'ai été aspiré par une force pulsionnelle intense, incanalisable qui m'a poursuivit toute ma vie.
Etant jeune et naif et je n'avais pas la force ou l'instinct, de contenir ses pulsions. J'ai grandi avec cette honte et mes pulsions ont grandis avec moi, avec tout les inconvenients que cela impliquent.
J'ai toujours eu conscience de ce que je faisait, mais la pulsion trop forte, j'assouvie cette envie et le regrette amerement après.
Ma morale n'est pas en adéquation avec ma façon de vivre.

Je me pose donc cette question,

Je m'aimes au fond de moi pour ce que j'ai été mais je n'aimes pas ce que je suis devenu, ce que je suis et ce que je fais.
Comment peut-on vivre sans s'aimer, ou comment faire pour s'aimer quand nous aimons pas les choses que nous faisons?

Si tu n'aimes pas ce que tu fais, cesses donc de le faire, et devient celui que tu peux devenir de Meilleur, celui dont tu n'auras aucune honte et pour lequel tu auras du respect et non de la simple fierté.
Revenir en haut Aller en bas
bourgeon
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/12/2012
Nombre de messages : 208
Féminin
Vierge Serpent
Age : 64
Ville : Le monde esprit

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 2:02

jc144 a écrit:

Si tu n'aimes pas ce que tu fais, cesses donc de le faire, et devient celui que tu peux devenir de Meilleur, celui dont tu n'auras aucune honte et pour lequel tu auras du respect et non de la simple fierté.

jc144, certaines personnes ne peuvent faire ce que tu suggères, elles sont comme prisonnières "d'elle même" c 'est sans aucun doute ce que tu ne connais pas car tu ne réagirais pas ainsi.

je range le monde en deux catégories:

le monde libre et le monde prisonnier psy, autrement dit: le monde qui vit et celui qui ne vit pas

ces deux mondes vont-ils un jour se comprendre?

je laisse la question sans réponse, mais sans doute faudra-t-il que tout le monde passe par la case: comprends-toi toi-même avant d'aller plus loin ou si tu veux aller sur le chemin de la connaissance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 2:19

bourgeon : Je pense que tout le monde est libre de ses choix et de ses actes, et parfois, un de ces choix c'est de ne pas changer, par confort, fainéantise, manque d'énergie, manque de volonté, habitude, mais rien de tout cela n'est vraiment une prison, la porte est toujours ouverte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dreamnesia
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/12/2012
Nombre de messages : 69
Masculin
Verseau Rat
Age : 32
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 2:38

bourgeon a écrit:
un jour ça s'arrêtera, un jour je comprendrai, un jour je serai délivré et je te l'assure, tu seras plus fort qu'avant;
Une phrase magnifique pour moi il y a 10ans, mais maintenant elle à un goût amer.
Par contre j'ai toujours cru que je serais moins fort qu'avant, et je le penses encore.

Nous sommes pas libre de nos actes, de nos choix, nous sommes sous l'emprise de pulsion permanente, et de l'influence des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraya
Membre


Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 3363
Masculin
Lion Singe
Age : 49
Ville : Barcelone

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 9:59

jc144 a écrit:
bourgeon : Je pense que tout le monde est libre de ses choix et de ses actes, et parfois, un de ces choix c'est de ne pas changer, par confort, fainéantise, manque d'énergie, manque de volonté, habitude, mais rien de tout cela n'est vraiment une prison, la porte est toujours ouverte Smile

:jap:

Changer demande de gros efforts, c est sûr. sunny



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraya
Membre


Date d'inscription : 03/10/2012
Nombre de messages : 3363
Masculin
Lion Singe
Age : 49
Ville : Barcelone

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 10:22

Dreamnesia a écrit:


En faite, je crois que personne peut m'aider et surtout pas moi.

Bien sur que tu peux t aider et tu dois même le faire. Tu m as dit que tu es conscient de ton prob depuis de nbreux es années. Continue a travailler mais certains de tes commentaires me font penser que tu dois vraiment apprendre a désapprendre tout ce qu on t a appris!! ....
Ç est très négatif ta phrase ci dessus! Je comprends que l on peut être désespéré mais il ne faut jamais abandonner et ce genre de phrases ( et d autres encore que tu cites) sont en quelques sortes comme un abandon.... Un guerrier n abandonne jamais.
Bon courage donc, et j espère que tu trouveras la paix en toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/09/2011
Nombre de messages : 780
Féminin
Taureau Cochon
Age : 34
Ville : Dijon

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 10:44

Je suis d'accord avec Hidraya...

Je pense que la première et bonne question à te poser, c'est "est-ce que tu veux t'aider toi-même ?"... Lorsque tu auras la réponse à cette question ( et pas seulement une "impression" de réponse, ou la réponse que tu crois devoir donner pour correspondre à l'idée que tu te fais de toi-même... ) alors le reste suivra.

Mais en effet, personne ne pourra t'aider malgré toi... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maek
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2012
Nombre de messages : 47
Masculin
Bélier Singe
Age : 37
Ville : Tataouine

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 11:29

Si tu ne parviens pas à renoncer à ce-que-tu-fais, as-tu songer à renoncer au regard que tu portes sur ce-que-tu-fais ?

Qu'est-ce qu'un regard ? Un point de vue.
Paradoxe 1: Regard adopter à l'aveugle. Adhérence par colle émotionnelle.
Paradoxe 2: il est le seul à entretenir une relation d'attachement avec ce-que-tu-fait.

Tant que tu fais de mal à personne, y a pas de mal à se faire du bien.
Reste encore à apprendre la frugalité, jusqu'à la plus fine. Restera encore à apprendre à se remplir du manque et devenir complet par soi-même, sans plus avoir rien à prendre sauf le temps pour l'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9840
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Le paradoxe (Dreamnesia)   Dim 16 Déc 2012 - 12:06

Hum , je comprend rien à tout cela , ni du sujet ni des désespérées tentatives de réponse , m'est avis que tu ne comprend pas toi-même de quoi tu parles , et que tu ne cherches pas vraiment de réponse , à part attirer notre attention sur ta " mystérieuse" personne et sombrer dans de philosophique débat dont nous ignorons le sujet , les questions sont bien plus importantes que les réponses , c'est du moins mon avis , un fois que tu auras pu formuler cette question qui semble te préoccuper tu ne sera pas loin de la réponse , et nous aussi , d'une manière générale , je ne vois aucun paradoxe à part le fait que tu ne sembles pas connaître l'humain que tu es , ce qui est pardonnable à ton age , pour répondre à ce qui te sembles paradoxal , combien de travailleurs en usine coincés dans une vie fonctionnelle dépourvue de toute exaltation acceptent de mettre de coté ce qu'ils auraient aimé être jusqu'à ne plus s'aimer eux même , comment peut'on vivre sans s'aimer à part en aimant les autres , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le paradoxe (Dreamnesia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit