Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les Huit Circuits Cérébraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les Huit Circuits Cérébraux   Jeu 22 Nov 2012 - 2:36

LES HUIT CIRCUITS CEREBRAUX (*)

Par : Antero Alli


DEFINITION

L'Intelligence est un mot que l’on confond le plus souvent avec celui d’intellect et de QI (Quotient Intellectuel), sans tenir compte des nombreuses autres fonctions de l'Intelligence qui va au-delà de l'intellect qu’elle inclut. Le modèle des huit circuits cérébraux, élaboré pour la première fois par Timothy Leary et développé ensuite par Robert Anton Wilson et par moi-même, postule huit fonctions d’Intelligence ou « cerveaux » interagissant auxquels il est fait référence dans ce modèle en tant que « circuits ». L’on trouvera ci-dessous les définitions de base de chacun des huit circuits et leurs fonctions, avec une amorce de la façon dont les « circuits supérieurs » agissent sur les « circuits inférieurs » et interagissent avec/entre eux.

LES QUATRE CIRCUITS DE SURVIE

FONCTIONS & MODES D'INTEGRATION

C - 1 - Intelligence physio-biologique : la volonté de survivre.

Intégration : le degré de confiance obtenu et maintenu pour assurer sa survie physique et sa santé.

C - 2 - Intelligence émotionelle-territoriale : la volonté de puissance.

Intégration: le degré de confiance affective gagné et maintenu afin d'assurer son territoire et son autonomie.

C - 3 - Intelligence symbolique-conceptuelle : la volonté de raisonner.

Intégration : le degré de confiance mentale obtenu et maintenu afin d'assurer son bon sens et ses compétences à résoudre des problèmes.

C - 4 - Intelligence sociale-morale : la volonté de socialiser.

Intégration : le degré de confiance sociale gagné et maintenu afin d'assurer ses capacités d'interaction interpersonnelle.

LES QUATRE CIRCUITS DE POST-SURVIE

SOURCES & CHOCS

C - 5 - Intelligence somatique de la sagesse du corps et des cinq sens.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience de l'extase, de la communion avec la nature, le tantra (yoga, méditation, rituel), le charisme, le second souffle, les sentiments d’amour (endorphines) et l’expansive présence dans l’ici-maintenant. Le choc de la béatitude (l’absence de souffrance).

C - 6 - Intelligence psychique intuitive du cerveau, de la colonne vertébrale et du système nerveux central.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience du corps énergétique et son aura, l’attention double, l'intuition, la clairvoyance et d'autres capacités psychiques, le rituel magique, la réalité sélective, la perception directe de la nature relative de la réalité. Les chocs d'incertitude et de liberté (l'absence de fausses hypothèses, de certitudes ou de dogmes).

C - 7 - Intelligence mytho-génétique de l'ADN et de l'Entité planétaire.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience de souvenirs ancestraux, de vies antérieures, les archétypes autonomes, la synchronicité, l'esprit planétaire (Gaia), la conscience cosmique. Les chocs d'indivisibilité et d’unité cosmique (l'absence de conscience dualiste).

C - 8 - Intelligence quantique-non spatiale d’interactions subatomiques.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience de mort imminente, les états hors du corps, le corps de rêve et le temps de rêve, le rêve lucide, la communion avec le vide, le mystère de la singularité. Les chocs de la mort et de l'impermanence (l'absence d'identification à l'ego).

LES TROIS SOUS-PHASES

DE L'AMPLIFICATION DE L'INTELLIGENCE

Les huit fonctions d'intelligence sont accessibles à toute expérience permettant leur pleine absorption, intégration et transmission. Ces trois sous-phases reflètent la fonction tertiaire de notre unité biologique d'intelligence la plus fondamentale : le neurone. Ces trois sous-étapes sont nécessaires pour l'avancement de l'intelligence à travers chaque circuit. Si l’on se contente d’absorber, rien ne pourra être intégré ; si rien ne peut être intégré, quel que soit ce que l’on absorbe, l’on ne fera tout simplement que régurgiter et répéter, comme des perroquets, par d’interminables références aux expériences d’autrui, les relations des mass média, les exposés des livres. Chacun de ces huit niveaux d'expérience exprime sa propre et distincte intelligence avec des moyens de traitement qui ne s'appliquent pas nécessairement aux autres niveaux. A titre d’exemple, les émotions de C-2 suivent un processus différent de celui des idées de C-3.

CHOCS, POINTS D'ANCRAGE

Chacun des huit circuits existe au sein de chaque individu à différents degrés d'expression et de latence. Ils peuvent être visualisés et appréhendés d’une manière séquentielle, linéaire, « évolutionnaire » et / ou d’une manière non linéaire, «radiale », les deux perspectives ayant leurs valeurs propres. Il serait erroné de supposer qu’un circuit soit « meilleur », « pire », «supérieur» ou « inférieur » par rapport aux autres. On est tenu de les considérer comme des symboles d’états de conscience existant simultanément et travaillant ensemble, comme une totalité en changement dynamique. Approcher ces circuits de façon hiérarchique, en considérant un circuit comme supérieur ou inférieur aux autres, ne fera que nourrir une « peste émotionnelle », terme proposé par Wilhelm Reich pour une névrose caractérisée par l'insistance irrationnelle sur des idées et des croyances qui tiennent compte d'une dissociation de l'esprit et du corps.

Il existe d'innombrables façons dont ces huit fonctions interagissent. Il est à noter que les quatre premiers circuits de « survie » et les seconds quatre circuits de « post-survie » interagissent par le biais de connectivités verticales bidirectionnelles très précises. Les circuits supérieurs agissent sur les circuits inférieurs par le moyen de chocs distincts et les circuits inférieurs agissent sur les circuits supérieurs à travers des points d'ancrage, de stabilisation… autrement dit, en absorbant et en intégrant les chocs induits par élargissement de la conscience.

1/5; 2/6; 3/7; 4/8

CONNECTIVITES VERTICALES

Sans une base souple et élastique (circuits 1-4 intégrés), toute force significative de conscience élargie (circuits 5-huit) est à même de déstabiliser la personnalité, avec des manières et à des degrés divers, par désintégration et dissociation. Néanmoins, une fois les circuits de survie intégrés et incorporés, ils peuvent servir à (re)stabiliser l’individu en l’aidant à absorber et à intégrer les chocs des circuits supérieurs à même de survenir sous forme d’expériences traumatisantes et / ou extatiques de post-survie.

Les chocs des circuit supérieurs de post-survie stimulent la croissance et le développement dans les quatre circuits de survie, tout comme les circuits de survie (une fois intégrés) peuvent aider à manifester et à concrétiser des états accélérés d'énergie et d’être symbolisés par les circuits cinq jusqu’à huit. S’ils sont surveillés et bien entretenus, tous les huit circuits peuvent travailler ensemble, de manière beaucoup plus significative, au service d’une totalité dynamique et plus grande dont il font partie. En prenant appui sur des verticalités spécifiques se départageant les chocs des circuits supérieurs et les points d’ancrage des circuits inférieurs (1/5, 2/6; 3/7; 4/huit), le modèle des huit circuits cérébraux est à même de fournir un guide plus sûr, plus créatif dans les hautes mers de recherche sur la conscience.


(*) Texte choisi à dessein et traduit de l’anglais par nos soins. Je le soumets à l'appréciation des membres de ce forum, de manière à sonder les différentes voies d'approche et de recherche, dans le cadre du partage et du dialogue convivial .


Bisous


Dernière édition par Noursalam le Ven 23 Nov 2012 - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9421
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Les Huit Circuits Cérébraux   Jeu 22 Nov 2012 - 18:03

J'ai le cerveau qui fume , lequel , je ne saurais le dire , un circuit qui a du lâcher , je répare et je fini ce texte , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3392
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Les Huit Circuits Cérébraux   Jeu 22 Nov 2012 - 18:23

Le langage de nature scientifique n'est pas toujours facile à lire si on est pas bien en dedans du sujet, mais c'est enrichissant.

J'ai retenu au moins deux point assez intéressants :

Citation :
Si l’on se contente d’absorber, rien ne pourra être intégré ; si rien ne peut être intégré, quel que soit ce que l’on absorbe, l’on ne fera tout simplement que régurgiter et répéter, comme des perroquets, par d’interminables références aux expériences d’autrui, les relations des mass média, les exposés des livres

Tel que je le comprend l'intelligence avec un grand I passe par un forme de conscience intérieure de l'expérience et non une simple accumulation de connaissance. J'aime beaucoup le passage "interminables références", car il faut avouer que très souvent des gens très intelligents passent leur temps à dire "untel à dit que".
Enfin dans tous les cas il semble qu'il faille au moins deux choses : une quantité de connaissance et une intégration de ces dernières pour développer une réelle intelligence (et non pas l'une ou l'autre)

Citation :
CHOCS, POINTS D'ANCRAGE

Chacun des huit circuits existe au sein de chaque individu à différents degrés d'expression et de latence. Ils peuvent être visualisés et appréhendés d’une manière séquentielle, linéaire, « évolutionnaire » et / ou d’une manière non linéaire, «radiale », les deux perspectives ayant leurs valeurs propres. Il serait erroné de supposer qu’un circuit soit « meilleur », « pire », «supérieur» ou « inférieur » par rapport aux autres. On est tenu de les considérer comme des symboles d’états de conscience existant simultanément et travaillant ensemble, comme une totalité en changement dynamique. Approcher ces circuits de façon hiérarchique, en considérant un circuit comme supérieur ou inférieur aux autres, ne fera que nourrir une « peste émotionnelle », terme proposé par Wilhelm Reich pour une névrose caractérisée par l'insistance irrationnelle sur des idées et des croyances qui tiennent compte d'une dissociation de l'esprit et du corps.

Il existe d'innombrables façons dont ces huit fonctions interagissent. Il est à noter que les quatre premiers circuits de « survie » et les seconds quatre circuits de « post-survie » interagissent par le biais de connectivités verticales bidirectionnelles très précises. Les circuits supérieurs agissent sur les circuits inférieurs par le moyen de chocs distincts et les circuits inférieurs agissent sur les circuits supérieurs à travers des points d'ancrage, de stabilisation… autrement dit, en absorbant et en intégrant les chocs induits par élargissement de la conscience.

1/5; 2/6; 3/7; 4/8

J'aime assez cette séparation en 4 circuits de survie et 4 circuits de post survie, qui à mon avis ressemble à ce qu'on appelle couramment sur les forum spirituel le mental-égo-intellect et justement le spirituel avec toutes ces fonctions "supérieures" (intuition, conscience, présent, éveil, etc..)
Je l'aime bien parce qu'ils ont utilisé le mot "ancrage" et surtout parce qu'ils ont bien nivelé toutes les notions de hiérarchisation de diverses partie de l'intelligence.
Je trouve que c'est une démarche assez utile qui incite à s'intégrer tel que l'on est et non pas d'essayer de se trouver en fuyant ce que l'on est (et ne ne veut pas être) dans ce qu'il nomment "la peste émotionnelle".
Ils parlent entre autre de ce qu'on retrouve fréquemment : La dissociation de l'esprit et du corps.

Bref je trouve assez remarquable pour des scientifiques "cérébraux" de parler de fonction "supérieures" de l'intelligence (couramment débattues sur les forums spirituels) au sein de l'intelligence globale et de prôner une telle volonté d'ancrage, d'équilibre, d'intégration de tous les processus mentaux en vue d'un meilleur développement.

Enfin.... si j'ai bien tout compris Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Huit Circuits Cérébraux   Jeu 22 Nov 2012 - 23:36

Je trouve que l'intérêt de ces genres d'investigations "heuristiques" sur l'émergence du phénomène de la conscience réside dans le fait qu'elle permettent à l'individu en quête d'un sens transcendant de l'existence de se fonder sur des bases propres, à savoir sur des éléments fondamentaux de sa subjectivité. A ce titre, la composante essentiellement immanente de ces travaux qui se situent à mon sens sur un plan purement phénoménologique constitue un tremplin valide ou plutôt une solide plate-forme qui ne laisse pas la dimension "spirituelle" à la merci des fuyards d'un réel qu'on chercherait à compenser par toutes sortes de subterfuges possibles. Cela résonne en fait avec la fameuse assertion socratique "Connais-toi toi-même" et illustre d'une manière on ne peut plus claire l'adage populaire selon lequel il faudrait s'aider soi-même, afin que le ciel vienne en aide, par la suite.


:171878[1]
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9421
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Les Huit Circuits Cérébraux   Ven 23 Nov 2012 - 11:32

Une manière de compenser une juste perception du " réel " consiste à prendre ce qui n'est que théorie pour vérité établie , prendre une énième définition du fonctionnement de l'être humain comme pierre d'achoppement pour expérimenter la conscience que nous possédons en propre , l'imagination peut prendre bien des formes , bien que formuler sous une forme intellectuellement complexe , voir scientifiquement dévoyée , l'ignorance reste l'ignorance , mais l'ignorance de notre fonctionnement est compatible avec la conscience de soi , un enfant peut avoir un niveau de conscience bien plus élevé qu'un adulte érudit , la connaissance de soi ne doit pas s'entendre comme la description de soi mais comme la perception de soi , nous avons une prise directe avec la conscience par l'attention à soi même , qui est l'aspect volontaire de la conscience , la spiritualité ne considère pas la conscience comme " un phénomène émergeant " , la conscience n'a rien à voir avec les fonctions , que celle ci soit organique , émotionnelle ou mental , la conscience réside dans la capacité d'observer ces fonctions , elle préexiste à notre développement intellectuel , notre mental est soumis à notre conscience , il en dépend , cela n'a jamais été l'inverse , bien que le mental puise avoir enregistré des idées qui tend à prouver le contraire .

La phénoménologie à laissée derrière elle bon nombre de model d'interprétation de notre fonctionnement , ce sont des cartes qui nous aident plus ou moins à nous repérer mais qui ne tienne pas compte du fait que nous ne sommes jamais allez sur place , en nous , pour vérifier , l'expérience de la conscience nous laisse un gout que l'intellect ne saurait définir , et quitte à le faire je préfère la poésie à une pseudo science cachant son ignorance dans une formulation hermético-élitiste , la spiritualité considère la conscience comme vivante , elle est , et elle est bien plus nous que ce qu'elle observe , sinon elle s'y identifie , la conscience est une , c'est une même conscience qui nous anime tous , nous sommes tous des êtres si différents qu'on ne saurait modéliser , mais nous avons cette conscience , cette possibilité d'attention volontaire qui permet de nous observer individuellement , de nous connaitre et nous comprendre , lorsque nous faisons l'effort d'être conscient de nous même c'est par cette conscience que nous nous connaissons , " aide toi et le ciel t'aidera " comme tu l'écris , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Huit Circuits Cérébraux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com