Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'Hypersensibilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Hypersensibilité   Mar 10 Jan 2012 - 19:38

Rappel du premier message :

Bonjour Very Happy !

Pour en connaitre différentes fonctions, je propose d'échanger sur ce thème de l'Hypersensibilité qui je trouve passe trop souvent pour "tabou" alors qu'il recèle de véritables outils pour apprendre, connaitre et appréhender bon nombre de choses ...

De plus, il me semble que beaucoup de personnes en cheminement spirituel (quel qu'il soit) possèdent plus ou moins cette "fonction" ...

Parfois mal gérée ou mal comprise, elle peut devenir un fardeau alors qu'au contraire, lorsqu'elle est "apprivoisée", elle devient particulièrement efficace en "fonctionnant" comme un "amplificateur" des sens !

Attention, il n'est pas forcément ici question de "sensibleries" malgré que je n'y trouve pas non plus de notion péjorative mais plutôt du véritable fond de l'Hypersensibilité telle que je l'entend, soit une forme de 6ème sens ...

Une définition extraite de Psycho-Doc :

L'hypersensibilité représente une sensibilité plus forte que la moyenne à des stimulis, sensibilité autant physiologique, biologique que psychologique. Ceci conduit à une amplification des phénomènes et de leurs conséquences, positives ou négatives. L'hypersensibilité n'est pas un trouble mais une particularité. Amplificateur de toute expérience, elle participe tout autant au développement des compétences de l'individu, de ses qualités, que d'un trouble particulier : ce qui est modérément stimulant pour la plupart des gens va devenir extrêmement stimulant. A fortiori, ce qui est normalement très stimulant va prendre la forme d'un traumatisme.
Le chemin d'un hypersensible dépend de ce qu'on lui offre à ressentir et à assimiler.


Voici quelques aspects qui ne concernent pas tous bien entendu la même personne :

Dans le cadre des troubles anxieux et difficultés apparentées, l'hypersensibilité va participer au développement :

- Sensibilité accrue aux réactions physiologiques
- Sensibilité accrue à tout traumatisme, exemple familial ou social, stress chronique...
- Sensibilité à tout exemple dysfonctionnel
- Fatigabilité
- Développement de l'hyper-vigilance
- Victime idéale

Mais l'hypersensibilité présente aussi nombre d'avantages :

- Capacités d'observation, même minutieuse
- Capacités de réflexion
- Intuition
- Capacités d'apprentissage
- Sensibilité artistique
- Capacités de concentration, en l'absence d'éléments extérieurs
- Capacités pour les tâches demandant vigilance, précision, rapidité...
- Conseiller idéal

Voilà pour l'introduction Very Happy !

I love you :BJR004:
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mar 25 Aoû 2015 - 20:42

Hé oui, je comprends, comment se guérir de l'excès ? Pas évident. Impossible pour vous de visiter des abattoirs par exemple ? C'est la torture quoi. Un dessin animé type "bambi" c'est atroce quoi, ça chiale tout du long. Du coup comment vous adaptez vous à ce genre de situations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spirius
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 25/08/2015
Nombre de messages : 6
Masculin
Capricorne Chat
Age : 29
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mar 25 Aoû 2015 - 20:49

Mais il n'y a pas à guérir, il faut simplement apprendre à vivre avec et l'accepter.
Car souvent ce qui dérange est le regard des gens qui ne comprennent pas et ne veulent pas trop essayer non plus...

Pour les situations que tu as cité elles peuvent en effet être difficiles mais il est possible d'apprendre à prendre du recul tout simplement.

Ce qui est important pour ceux qui sont HS c'est d'apprendre à se connaître et à percevoir le pouvoir que cela peut offrir sur l'analyse de son environnement ou la créativité.
Il suffit de lire les témoignages et les biographies des artistes pour se rendre compte que beaucoup de grands noms avaient eu aussi cette caractéristique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mar 25 Aoû 2015 - 21:01

@spirius a écrit:
Mais il n'y a pas à guérir, il faut simplement apprendre à vivre avec et l'accepter.
Car souvent ce qui dérange est le regard des gens qui ne comprennent pas et ne veulent pas trop essayer non plus...
Donc selon l'hypersensibilité, c'est inné quoi, on ne s'en défait pas quoi. C'est pas le fruit d'une éducation, milieu social...etc.

Citation :
Pour les situations que tu as cité elles peuvent en effet être difficiles mais il est possible d'apprendre à prendre du recul tout simplement.
C'était volontairement appuyé hein (j'espère que vous n'y avait pas vu autre chose, je préfère préciser parce que bon... Rolling Eyes ), mais visiblement vous arrivez à prendre le recul nécessaire pour y échapper, tant mieux, sinon c'est la souffrance et la honte j'imagine ?

Citation :
Ce qui est important pour ceux qui sont HS c'est d'apprendre à se connaître et à percevoir le pouvoir que cela peut offrir sur l'analyse de son environnement ou la créativité.
Il suffit de lire les témoignages et les biographies des artistes pour se rendre compte que beaucoup de grands noms avaient eu aussi cette caractéristique.
Certainement, mais en dehors des grands noms (je suis brun et beaucoup de grands noms sont bruns, ça ne fait pas des grands noms des génies au même titre que moi par exemple), qu'est-ce qui est prévu pour vous ? Et est-ce que vous espérez des aménagements relatifs à votre condition ? Finalement, est-ce utile de déclarer votre "hypersensibilité" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spirius
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 25/08/2015
Nombre de messages : 6
Masculin
Capricorne Chat
Age : 29
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mar 25 Aoû 2015 - 21:13

C'est de ce que l'on sait inné oui mais pouvant se développer par la suite avec le contexte social et familial. Ce qui fait que l'HS peut se manifester à l'âge adulte également.

Souffrance, honte, susceptibilité,... les choses que tout le monde connait oui.

Je n'ai pas dit que cela fait de tous les HS des génies. Mais cela veut simplement dire qu'ils ont la chance d'avoir un atout dans les arts. Reste à savoir l'utiliser et, comme pour n'importe qui, à travailler pour réussir Wink.
Pour ma part je pense qu'il faut simplement que le sujet soit davantage connu et c'est pour cela qu'ils faut pas hésiter à se manifester lorsque cela est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mar 25 Aoû 2015 - 23:24

http://www.adulte-surdoue.org/2011/videotheque/quand-c%E2%80%99est-la-psychiatrie-qui-revele-le-haut-potentiel-dr-perrine-vandamme/ study

http://www.cogitoz.com/Upload/Downloads/Chapitrelivre.pdf study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 9:05

http://lauramarietv.com/comment-vivre-dans-ce-monde-lorsque-lon-est-hypersensible/ study
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9534
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 10:52

Hum , sur la plupart des sites traitant du sujet , l'"hypersensible ' y est souvent représenté et décrit comme ayant des capacités spirituelles hors du commun , ou que cette Hypersensibilité serait le signe d'une élévation spirituel , sinon pourquoi traiter le sujet sur ce forum , d'ailleurs les sites alloués à la questions sont souvent liés à des obédiences sectaires ,  love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 10:59

J'éprouve une profonde aversion envers les diagnostics psychiatriques. C'est tellement rassurant, au fond, de nommer un état qui nous échappe. Ah ces terribles cases ou tiroirs, à votre guise, où l'on enferme les personnes !
Une humeur qui illustre assez bien mon hypersensibilité Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 11:03

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypersensibilit%C3%A9_(psychologie) study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 11:10

Cette lecture-ci, Aliya, il faut la vivre en hôpital psychiatrique. La réalité dépasse largement le lexique.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14508
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 11:30

La Nymphe de papier a écrit:
J'éprouve une profonde aversion envers les diagnostics psychiatriques. C'est tellement rassurant, au fond, de nommer un état qui nous échappe. Ah ces terribles cases ou tiroirs, à votre guise, où l'on enferme les personnes !
Une humeur qui illustre assez bien mon hypersensibilité Laughing

Je plussoies, d'ailleurs C.G. JUNG l'a dit aussi, d'ailleurs Qui a décidé de ce qui était normal ou pas?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 11:57

@Totem a écrit:
La Nymphe de papier a écrit:
J'éprouve une profonde aversion envers les diagnostics psychiatriques. C'est tellement rassurant, au fond, de nommer un état qui nous échappe. Ah ces terribles cases ou tiroirs, à votre guise, où l'on enferme les personnes !
Une humeur qui illustre assez bien mon hypersensibilité Laughing

Je plussoies, d'ailleurs C.G. JUNG l'a dit aussi, d'ailleurs Qui a décidé de ce qui était normal ou pas?? scratch

Ceux qui culpabilisent ou qui ont peur créent des principes pour être "intouchables" et/ou se protéger.
Souvent ils sont assez forts pour l'imposer et les autres assez faibles pour y croire.
Mais les derniers seront les premiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 16:42

@Mephistopheles a écrit:
Hé oui, je comprends, comment se guérir de l'excès ? Pas évident. Impossible pour vous de visiter des abattoirs par exemple ? C'est la torture quoi. Un dessin animé type "bambi" c'est atroce quoi, ça chiale tout du long. Du coup comment vous adaptez vous à ce genre de situations ?

En fait, ce que les personnes extérieur ne peuvent comprendre, c'est l'"action"/la "naissance" de l'"émotivité" ou de je ne sais qu'elle nom qui touche profondément, autant à un niveau "symbolique", qu'au niveau de la conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 18:08

@Lux a écrit:
@Mephistopheles a écrit:
Hé oui, je comprends, comment se guérir de l'excès ? Pas évident. Impossible pour vous de visiter des abattoirs par exemple ? C'est la torture quoi. Un dessin animé type "bambi" c'est atroce quoi, ça chiale tout du long. Du coup comment vous adaptez vous à ce genre de situations ?

En fait, ce que les personnes extérieur ne peuvent comprendre, c'est l'"action"/la "naissance" de l'"émotivité" ou de je ne sais qu'elle nom qui touche profondément, autant à un niveau "symbolique", qu'au niveau de la conscience...

En fait, j'ai ce problème et je m'en suis réellement rendue compte le jour où j'ai fait un malaise près d'un lac en voyant un poisson agoniser (j'ai vraiment cru que j'allais mourir).
De même, il m'arrivait parfois lorsque j'assistais à une prise de sang faite sur quelqu'un de m'évanouir moi, alors que pour moi je pouvais résister à des douleurs bien plus intenses.

J'ai longuement travaillé sur le thème de la séparation et surtout surtout surtout l'idée que l'autre n'est pas moi.
Du coup, j'ai commencé à changer mon comportement envers les personnes avec qui je me sentais fusionnelle ou celles qui avaient les traits de ce "schéma-là" (pour faire bref, les personnes qui ressemblent à ma mère) pour me "détacher".
C'est pas simple, je suis encore dans cette démarche que je n'ai pas tout à fait menée à son terme, et parfois j'oublie, toujours à cause de cette générosité (c'est du sacrifice en fait) à la c..n. Mais lorsque c'est le cas, j'ai "ma piqûre de rappel".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 20:01

@spirius a écrit:
C'est de ce que l'on sait inné oui mais pouvant se développer par la suite avec le contexte social et familial. Ce qui fait que l'HS peut se manifester à l'âge adulte également.
Finalement, je ne pense pas que cela soit inné. A mon avis tout le monde peut devenir "hypersensible" à un moment donné, selon les circonstances ou périodes délicates...etc.

Merci pour les précisions spirius.

@Lux a écrit:
En fait, ce que les personnes extérieur ne peuvent comprendre, c'est l'"action"/la "naissance" de l'"émotivité" ou de je ne sais qu'elle nom qui touche profondément, autant à un niveau "symbolique", qu'au niveau de la conscience...
Ce n'est pas exclusif aux hypersensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 20:42

@Itxaso a écrit:
@Lux a écrit:
@Mephistopheles a écrit:
Hé oui, je comprends, comment se guérir de l'excès ? Pas évident. Impossible pour vous de visiter des abattoirs par exemple ? C'est la torture quoi. Un dessin animé type "bambi" c'est atroce quoi, ça chiale tout du long. Du coup comment vous adaptez vous à ce genre de situations ?

En fait, ce que les personnes extérieur ne peuvent comprendre, c'est l'"action"/la "naissance" de l'"émotivité" ou de je ne sais qu'elle nom qui touche profondément, autant à un niveau "symbolique", qu'au niveau de la conscience...

En fait, j'ai ce problème et je m'en suis réellement rendue compte le jour où j'ai fait un malaise près d'un lac en voyant un poisson agoniser (j'ai vraiment cru que j'allais mourir).
De même, il m'arrivait parfois lorsque j'assistais à une prise de sang faite sur quelqu'un de m'évanouir moi, alors que pour moi je pouvais résister à des douleurs bien plus intenses.

J'ai longuement travaillé sur le thème de la séparation et surtout surtout surtout l'idée que l'autre n'est pas moi.
Du coup, j'ai commencé à changer mon comportement envers les personnes avec qui je me sentais fusionnelle ou celles qui avaient les traits de ce "schéma-là" (pour faire bref, les personnes qui ressemblent à ma mère) pour me "détacher".
C'est pas simple, je suis encore dans cette démarche que je n'ai pas tout à fait menée à son terme, et parfois j'oublie, toujours à cause de cette générosité (c'est du sacrifice en fait) à la c..n. Mais lorsque c'est le cas, j'ai "ma piqûre de rappel".

Oui vu comme ça, c'est pas évident à "gérer" , je comprends.

La dernière fois, dans un repas qui m'a été raconté...
Une femme à commencé à s'étouffer en avalant de travers...
Tout les invités autours de la table n'ont pas bouger, pas parce qu’il ne voulais pas la secourir, mais parce qu’ils étaient comme "paralysé"...

Cette femme à finit par rejeter ce morceau par elle même.

Le thème de la "séparation" est bien vu, personne hormis la personne elle même ne s'étouffait, n'étant pas cette personne, toute personne est en mesure d'agir pour...

Tu utilises le terme "séparation", personnellement j'utilise le terme "identification/désidentification".

Y a pas longtemps "j'ai découvert" la psychosynthèse qui aide à la désidentification... si cela te parle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 20:45

@Mephistopheles a écrit:
Ce n'est pas exclusif aux hypersensibles.

Le titre de ce sujet est l'Hypersensibilité, rien ne t’empêche d'en ouvrir un concernant tous ce qui n'est pas exclusif aux hypersensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Mephistopheles
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/07/2015
Nombre de messages : 608
Masculin
Bélier Cheval
Age : 39
Ville : Vieille France

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 20:54

pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Mer 26 Aoû 2015 - 21:07

Fait pas cette tête la... Je suis un autodidacte... vu l'ortho t'aurais du le voir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Jeu 27 Aoû 2015 - 8:23

@Itxaso a écrit:

J'ai longuement travaillé sur le thème de la séparation et surtout surtout surtout l'idée que l'autre n'est pas moi.
Du coup, j'ai commencé à changer mon comportement envers les personnes avec qui je me sentais fusionnelle ou celles qui avaient les traits de ce "schéma-là" (pour faire bref, les personnes qui ressemblent à ma mère) pour me "détacher".

Mais ne crois-tu pas que nous puissions être attaché à quelqu'un sans pour autant être en fusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Jeu 27 Aoû 2015 - 10:40

La Nymphe de papier a écrit:
@Itxaso a écrit:

J'ai longuement travaillé sur le thème de la séparation et surtout surtout surtout l'idée que l'autre n'est pas moi.
Du coup, j'ai commencé à changer mon comportement envers les personnes avec qui je me sentais fusionnelle ou celles qui avaient les traits de ce "schéma-là" (pour faire bref, les personnes qui ressemblent à ma mère) pour me "détacher".

Mais ne crois-tu pas que nous puissions être attaché à quelqu'un sans pour autant être en fusion ?

Si, si, bien sûr, quand je parle d'attachement, je veux parler de cette admiration obsessionnelle et béate qui te fait perdre le sens des réalités et par exemple, ne pas voir que tu te fais du mal en aimant quelqu'un.

@Lux a écrit:
@Itxaso a écrit:
@Lux a écrit:
@Mephistopheles a écrit:
Hé oui, je comprends, comment se guérir de l'excès ? Pas évident. Impossible pour vous de visiter des abattoirs par exemple ? C'est la torture quoi. Un dessin animé type "bambi" c'est atroce quoi, ça chiale tout du long. Du coup comment vous adaptez vous à ce genre de situations ?

En fait, ce que les personnes extérieur ne peuvent comprendre, c'est l'"action"/la "naissance" de l'"émotivité" ou de je ne sais qu'elle nom qui touche profondément, autant à un niveau "symbolique", qu'au niveau de la conscience...

En fait, j'ai ce problème et je m'en suis réellement rendue compte le jour où j'ai fait un malaise près d'un lac en voyant un poisson agoniser (j'ai vraiment cru que j'allais mourir).
De même, il m'arrivait parfois lorsque j'assistais à une prise de sang faite sur quelqu'un de m'évanouir moi, alors que pour moi je pouvais résister à des douleurs bien plus intenses.

J'ai longuement travaillé sur le thème de la séparation et surtout surtout surtout l'idée que l'autre n'est pas moi.
Du coup, j'ai commencé à changer mon comportement envers les personnes avec qui je me sentais fusionnelle ou celles qui avaient les traits de ce "schéma-là" (pour faire bref, les personnes qui ressemblent à ma mère) pour me "détacher".
C'est pas simple, je suis encore dans cette démarche que je n'ai pas tout à fait menée à son terme, et parfois j'oublie, toujours à cause de cette générosité (c'est du sacrifice en fait) à la c..n. Mais lorsque c'est le cas, j'ai "ma piqûre de rappel".

Oui vu comme ça, c'est pas évident à "gérer" , je comprends.

La dernière fois, dans un repas qui m'a été raconté...
Une femme à commencé à s'étouffer en avalant de travers...
Tout les invités autours de la table n'ont pas bouger, pas parce qu’il ne voulais pas la secourir, mais parce qu’ils étaient comme "paralysé"...

Cette femme à finit par rejeter ce morceau par elle même.

Le thème de la "séparation" est bien vu, personne hormis la personne elle même ne s'étouffait, n'étant pas cette personne, toute personne est en mesure d'agir pour...

Tu utilises le terme "séparation", personnellement j'utilise le terme "identification/désidentification".

Y a pas longtemps "j'ai découvert" la psychosynthèse qui aide à la désidentification... si cela te parle...


Ah, Lux, concrètement, la situation d'avaler de travers et d’étouffer, je l'ai déjà vécue, avec moi dans la situation de la personne qui s'étouffe et ma mère dans le rôle de la personne qui, au lieu de m'aider, me hurlait dessus: "mais qu'esssssst-ce que tu faaaaais?????", ce qui était assez contreproductif en fait.

D'ailleurs, j'ai pu vérifier l'incapacité de ma mère à gérer les urgences des personnes qu'elle, soit-disant, aime, vu que à trois reprises, j'ai été capable étant enfant, et même dans un cas sans formation médicale -alors que ma mère l'avait elle, cette formation-, de prendre des initiatives salutaires. Pendant ce temps, ma mère hurlait derrière moi au lieu d'appeler le samu et pour en plus, a posteriori, me reprocher des trucs (eh, eh, je sens la colère monter clown ).

C'est là que je vois que cette hypersensibilité m'a un peu pourrie la vie et m'a toujours fait en faire trop.
A présent, en cas de danger, je suis toujours prête à partir au quart de tour bien sûr, mais toujours après un coup d’œil rapide pour évaluer la situation. Par exemple, si une personne plus proche de moi est en mesure de gérer le problème (en particulier les parents dans le cas d'enfants), je laisse.

Je ne connais pas la psychosynthèse, c'est quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Ven 28 Aoû 2015 - 11:01

Tu sent la colère monter...

La dernière fois, j'étais chez moi tranquille, en "medit"... en phase avec moi même...
Ma mère est arrivée...
A l'instant où ma mère est arrivée, c'est pas de la colère qui monter mais de l'énervement...
Alors, je lui es dit "Je sais pas ce qui as mais la tu m'énerve"...
En fait, y a un truc qui la tracassé (aucun rapport avec moi), le fait que ma mère en parle... y a plus d'énervement...
Etre en phase avec soi même et "les autres", "privilégie" l'harmonie... des relations saine...

La "psychosynthèse" (version "traduction" Lux), c'est "retrouvé" l'état de phase avec soi même, comprendre le "parasitage" afin de le "solutionné"...

C'est pas uniquement avec ma mère, c'est aussi mon frère, des collègues de travail, des personnes que je ne connais pas qui me raconte leurs vie etc...

Ma mère n'est pas mon frère, comme mon frère n'est pas les collègues de travail etc etc

Je comprends pas trop pourquoi tu fais une "fixette" sur les personnes qui "ressemble" à ta mère, il est peut être la le "détachement" à "travailler".
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Ven 28 Aoû 2015 - 11:21

@Lux a écrit:


Je comprends pas trop pourquoi tu fais une "fixette" sur les personnes qui "ressemble" à ta mère

Si c'est à moi que tu parles, je sais pourquoi.

En fait, comme je l'expliquais dans le topic "colère", les personnes qui se présentent dans ta vie et qui ressemblent à une personne "fondatrice" sont souvent là pour te faire prendre conscience des scénarios répétitifs de ta vie.
Elles font fonction de révélateur, comme un miroir (mais à l'envers bien sûr).
Une fois que tu as pris conscience de ceux-ci et qu'une nouvelle personne se présente, c'est le moment de changer quelque chose et d'"imprimer" un nouveau scénario. Si tu ne le fais pas, le même schéma demeure.
Les changements surviennent comme ça.

Du coup, j'ai pas bien compris ce qu'est la psychosynthèse et ce qu'elle apporte de nouveau par rapport à ce qui existe déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Ven 28 Aoû 2015 - 12:56

@Itxaso a écrit:


Ah, Lux, concrètement, la situation d'avaler de travers et d’étouffer, je l'ai déjà vécue, avec moi dans la situation de la personne qui s'étouffe et ma mère dans le rôle de la personne qui, au lieu de m'aider, me hurlait dessus: "mais qu'esssssst-ce que tu faaaaais?????", ce qui était assez contreproductif en fait.


Il est des mères nourrissantes, et d'autres, hélas, qui le sont beaucoup moins. Je salue ta résilience (c'est un mot à la mode, mais j'aime beaucoup sa sonorité). sunny
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/03/2014
Nombre de messages : 2187
Féminin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : le monde

MessageSujet: Re: L'Hypersensibilité   Ven 28 Aoû 2015 - 13:10

La Nymphe de papier a écrit:
@Itxaso a écrit:


Ah, Lux, concrètement, la situation d'avaler de travers et d’étouffer, je l'ai déjà vécue, avec moi dans la situation de la personne qui s'étouffe et ma mère dans le rôle de la personne qui, au lieu de m'aider, me hurlait dessus: "mais qu'esssssst-ce que tu faaaaais?????", ce qui était assez contreproductif en fait.


Il est des mères nourrissantes, et d'autres, hélas, qui le sont beaucoup moins. Je salue ta résilience (c'est un mot à la mode, mais j'aime beaucoup sa sonorité). sunny

Justement, Nymphe, tout cela m'a appris qu'une même personne peut être une chose et son contraire, et que ce n'est pas pour ça qu'il faut se taire ou se laisser faire.
L'histoire que je citais plus haut, celle du livre Le liseur en est l'exemple et la fin, si la fin privilégiée dans le film est la même que dans le livre, ce que la femme fait pour "se rattraper" est un bel exemple qu'il est possible de changer.
Beaucoup de nos "œuvres" parlent de ça, La Vie est un songe, est le titre qui me vient à l'esprit à l'instant.

La résilience est le premier mot "salvateur" que j'ai entendu de la bouche de la sœur jumelle de mon beau-père (mari de ma mère), première personne empathe (quoique ma grand-mère devait l'être aussi) que j'ai connue. Lorsque son frère avait des accidents (et cela arrivait souvent), elle le sentait à distance ou dans des rêves. Le jour où il est mort, elle a cru mourir, d'autres personnes (et j'en fais partie) ont eu l'intuition, d'une façon ou d'une autre, de sa mort imminente. De toutes façons, avec la violence, il n'y a pas 36 solutions, il n'y en a que deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Hypersensibilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com