Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Espoir ou désepoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 2:53

Un petit sujet pour savoir comment vous voyez les choses.
Une réflexion de Chaman tigre blanc, plus une conversation de ce soir, m'ont mené à cette réflexion et à comprendre où je me situais, enfin, je crois...
Avez-vous l'espoir en vous ?
Qu'est-ce que l'espoir ? est-ce une illusion, une projection de notre esprit ? une imagination trop fertile ?
Et qu'est-ce que le désespoir si ce n'est l'absence d'espoir ? sans espoir est-il possible de continuer ? sans espoir c'est la lucidité qui apparaît, libre de nos espoirs, que devons nous, et que devient cette réalité ?
Pour moi, il est très clair que se rattacher à l'espoir n'est pas la solution, puisque factice..ce n'est que la projection de nos désirs, de nos conditionnements..
si l'on veut se libérer de ça, faut-il vivre dans le désespoir ? donc sans espoir.
Mais au final, que nous reste-t-il ? si ce n'est la Foi.
Je ne sais pas bien définir en quoi j'ai la Foi, car c'est un grand Tout, et je ne veux vivre qu'avec elle.. et en même temps je me dis que j'espère là encore.... Smile
Après on peut vivre dans le déni également, sachant, que tout espoir n'apporte pas le bonheur, puisqu' illusoire. Mieux vaut donc perdre espoir et trouver la Foi ? quelle est la différence si ce n'est la disparition de la souffrance ?
Voilà j'ai encore du mal avec cet engagement, ne sachant comment le définir, sachant que je ne suis peut-être pas faite pour définir les choses, mais pour les vivre.. sachant aussi, que je ne pourrai plus souffrir ... voili, voiloù, et vous, où en êtes -vous avec cela ?
(en fait je crois aussi à la pensée créatrice...à la Vie , à la Nature, au triangle des Bermudes, à la physique quantique... Laughing est-ce vraiment logique tout ça .... ah fichue cafetière...)
Revenir en haut Aller en bas
Hermann
Membre


Date d'inscription : 26/06/2011
Nombre de messages : 685
Masculin
Scorpion Chien
Age : 46
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 3:00

Je pense que l'espoir, comme tu le dis, est une projection dans l'avenir, l'attente de quelque chose (ou quelqu'un, ou quelque part) de mieux, un désir d'autre chose que ce qu'on a, supposé être mieux, nous mener à un mieux-être.
Donc ça implique qu'il nous manque quelque chose, qu'on est dans le besoin, qu'on n'accepte pas la réalité telle qu'elle est, qu'on ne vit pas dans l'instant présent, qu'on croit que les solutions ne sont pas en nous.
Et en effet le "désespoir", dans le sens d'absence d'espoir, peut être synonyme de lâcher prise, d'acceptation de la réalité actuelle telle qu'elle est, qui paradoxalement peut conduire à une transformation intérieure bénéfique. On n'attend plus rien. Donc on peut tout recevoir.
Bon, c'est un idéal... Parfois il vaut mieux garder espoir, provisoirement, si on se sent trop mal, même si au fond on sait que c'est un peu une illusion.
Mais je crois aussi tout comme toi qu'on peut remplacer l'espoir par la foi. Accepter ce qui est, même si la situation est difficile, croire en nous, croire en quelque chose de supérieur à nous, qui nous transformera subtilement, qui a même déjà commencé à nous transformer, même si on n'en a pas conscience, car on se sent trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arbresacre.forumactif.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 3:26

:jap: Oui garder l'espoir quand on est trop mal.. se raccrocher à quelquechose.mouais
Mais si cet espoir est encore déçu ? c'est encore la souffrance qui vient ..
Dans le désespoir, sans Foi, là, ça craint ..mais dans le désespoir lucide, il y a au moins la lucidité.
il peut aussi y avoir espoir et Foi , et là, ça doit être possible, oui, peut-être bien, ayant la Foi, tout espoir est alors permis ? ayant la Foi, la sentir vraiment, la visualisation créatrice serait peut-être fertile même Smile ah, oui, tiens, ça me plaît bien, ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hermann
Membre


Date d'inscription : 26/06/2011
Nombre de messages : 685
Masculin
Scorpion Chien
Age : 46
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 3:34

aurarkana a écrit:
:jap: Oui garder l'espoir quand on est trop mal.. se raccrocher à quelquechose.mouais
Mais si cet espoir est encore déçu ? c'est encore la souffrance qui vient ..

Tout à fait, je suis bien d'accord, j'avais oublié de préciser que l'espoir pouvait aussi être source de déception, donc de souffrance, et par là même mener à un état encore pire alors qu'on croyait qu'il serait meilleur. Même si notre espoir est comblé d'ailleurs, car d'une part il ne l'est pas forcément exactement comme on voulait, et d'autre part on va vite nourrir un autre espoir, puis un autre, puis encore un autre... Ça ne suffira jamais à nous satisfaire pleinement.

aurarkana a écrit:
Dans le désespoir, sans Foi, là, ça craint ..mais dans le désespoir lucide, il y a au moins la lucidité.
il peut aussi y avoir espoir et Foi , et là, ça doit être possible, oui, peut-être bien, ayant la Foi, tout espoir est alors permis ? ayant la Foi, la sentir vraiment, la visualisation créatrice serait peut-être fertile même Smile ah, oui, tiens, ça me plaît bien, ça Smile

Oui, le désespoir au sens où je l'entendais est un désespoir lucide comme tu dis, avec foi.
Si j'en crois le dictionnaire, espérer signifie "considérer ce qu'on désire comme devant se réaliser". Donc prendre ses désirs pour des réalités (réalités futures en tous cas), en quelque sorte. Dans ce cas là, je ne sais pas si c'est compatible avec la foi.
A moins qu'on remplace la notion d'espoir par la notion de confiance (en soi et en la vie). Ce qui rejoint d'ailleurs l'idée de foi...

Pour moi la visualisation créatrice n'est pas vraiment de l'espoir, car on considère que c'est déjà là, et on s'en satisfait déjà, au présent, comme si c'était déjà là. Donc ce qui compte ce n'est pas ce qu'on demande, c'est qu'on ressente l'état que nous permet de vivre la réalisation de notre demande. Et on se rend compte que finalement cet état ne dépend pas de l'objet de nos désirs, mais de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arbresacre.forumactif.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 4:35

@Hermann a écrit:


Donc prendre ses désirs pour des réalités (réalités futures en tous cas), en quelque sorte. Dans ce cas là, je ne sais pas si c'est compatible avec la foi.
A moins qu'on remplace la notion d'espoir par la notion de confiance (en soi et en la vie). Ce qui rejoint d'ailleurs l'idée de foi...

prendre ses désirs pour la réalité, non, mais juste croire en la Vie, mais avec beaucoup de coeur, beaucoup de Foi, comme d'être juste BIEN .
Avant, chez moi, cela se traduisais par une certaine euphorie, parce qu'avec un rien, tout était sublimé, et c'est peut-être cela alors la Foi, croire en tout, et tout sublimé, avec le coeur, et de croire au "possible" comme cela, parce que l'on n'est plus dans l'espérance mais dans la sublimation de tout...et c'est là que la visualisation créatrice était au top... enfin, c'est à cette période que j'en ai fait l'expérience...et je pense que cela à un rapport avec la Foi.. en la Vie, l'Amour....ce que vous voulez Smile oui, et ne plus croire en soi... ne plus croire en la Vie donc.. alors c'est juste le néant, rien ne se passe rien ne se crée..et là je me demande paradoxalement si ce n'est pas cette quête de l'égo et le fait de vouloir à tous prix croire en soi, qui nous empêche au final de croire en la Vie enfin, je dévies encore là... ouh, je m'énerve à force de ne pas réussir à prendre position...
Savoir que la Vie vous attends, c'est le 1er pas , savoir qu'elle vous fais plein de cadeaux, c'est le deuxième pas, après, il faut apprendre à marcher tout seul Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 6:41

aurarkana a écrit:

Avant, chez moi, cela se traduisais par une certaine euphorie, parce qu'avec un rien, tout était sublimé, et c'est peut-être cela alors la Foi, croire en tout, et tout sublimé, avec le coeur, et de croire au "possible" comme cela, parce que l'on n'est plus dans l'espérance mais dans la sublimation de tout...et c'est là que la visualisation créatrice était au top...

Pourquoi dis-tu "Avant" Aurakana? N'as tu plus cette Foi?
Quand il m'arrive de confier quelques pensées à une personne qui n'est jamais sortie de son ego, elle me dit "Whaa Quel optimisme!" et je réponds: "C'est plus que cela, c'est la Foi"...

L'espoir me parait une étape avant la Foi.
Il promène aussi une notion de fragilité alors que la Foi est inébranlable. L'espoir sous entend "le meilleur à venir" alors que la Foi sous entend "Tout" mais que dans ce Tout elle sait...Elle sait la puissance de la beauté, que c'est elle qui finit par tiré l'humanité vers le haut.
L'espoir joue aux montagnes russes. LA foi est un plateau illimité (enfin, voici pour ma vision des choses Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 8:55

Oui, c'est cela,je crois, un peu en fait.
Le mental étant la cause du mal je crois..
Avant, tout était plus simple, peu importe ce qui se passait de mauvais, j'étais, en dehors de tout ça, et j'avais une certaine, Foi, oui un enthousiasme à toute épreuve, ou presque, je me rendais compte de mes défauts, et les autres m'acceptaient comme j'étais...et j'acceptais les autres comme ils étaient.
Mais ça a changé...alors, oui, je cherche à comprendre cette chute.
Peut-être que je ne faisais que de le ressentir, ce grand Tout, mais il était là, je le sentais, et ça me suffisait.
Si l'espoir joue aux montagnes russes alors, je suis certainement en plein dedans..et non dans la Foi justement...
Merci :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Elfi
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/07/2011
Nombre de messages : 936
Féminin
Bélier Tigre
Age : 55
Ville : Ici ou là-bas

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 9:32

@Hermann a écrit:
aurarkana a écrit:
:jap: Oui garder l'espoir quand on est trop mal.. se raccrocher à quelquechose.mouais
Mais si cet espoir est encore déçu ? c'est encore la souffrance qui vient ..

A moins qu'on remplace la notion d'espoir par la notion de confiance (en soi et en la vie). Ce qui rejoint d'ailleurs l'idée de foi...

Et on se rend compte que finalement cet état ne dépend pas de l'objet de nos désirs, mais de nous.

J'ai fait quelques coupes franches...mais ces choses la sont tellement bien dites !

Bisous, espoir (sans s ) , joie à vous tous en ce dimanche ensoleillé. :smitten) flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OUI
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/11/2010
Nombre de messages : 297
Masculin
Bélier Singe
Age : 61
Ville : Alès gard

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 10:18

Bonjour Smile

Il me semble que l'espoir tue la vie.

J'espère,j'attends (je ne sais même pas quoi ou qui) et pendant tout ce temps la vie se déroule
...sans moi.

Comme un enfant qui se dit "quand je serai grand..j'aurai ceci(le pouvoir de) je serai cela "

C'est le type qui au soir de sa vie constate "zut je n'ai pas vécu je n'ai fait qu'espérer"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9281
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 10:27

Nous essayons de ne pas être ambiguë mais c'est très difficile , à chaque aspect positif correspond souvent un aspect négatif on peut le considérer presque comme une loi , ce la ne veut pas dire que je pense que la vie est dualiste et binaire , non je pense que toute opposition dualiste rencontre son équilibre , son neutre , sa ternairité , rien dans ce monde , rien dans la façon dont je vois le monde n'est en opposition , il est facile de voir une chose et son contraire , mais il est beaucoup plus difficile de voir leur aspect conciliateur qui justifie ce qui nous semble presque toujours une opposition , et qui ne l'est pas , positif , négatif , neutre , les trois forces qui dominent le monde et ses phénomènes , nous pouvons voir ces trois forces à l'oeuvre partout bien que souvent notre niveau d'attention ne nous en fait voir qu'une seule voir deux lorsqu'on est un peut plus éveiller , mais voir les trois forces en manifestation dans un évènement demande de l'habitude , un déformatage de notre vision du monde et de son fonctionnement , deux force en présence ne donne rien , elle s'opposent indéfiniment jusqu'à leur épuisement , une troisième force en présence dans un phénomène ouvre les possibilité créatrice de l'univers .

L'espérance va avec la foi et l'amour , réunis il forment une nouvelle chose que l'on ne saurait décrire , la foi sans l'espérance ni l'amour nous savons ce que cela donne , l'amour sans l'espérance ni la foie est un enfer , l'espérance sans la foi ni l'amour n'est que le vouloir ,
qu'importe la force de notre espoir ses composantes se transformerons en désespoir si nous n'avons pas la foi , qu'importe notre foi elle entrera en opposition avec nos espérances si nous n'avons pas l'amour , mais des trois , comme nous dit St Paul , le plus important , c'est l'amour , love .


Dernière édition par Professeur X le Dim 16 Oct 2011 - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/12/2007
Nombre de messages : 1807
Masculin
Cancer Rat
Age : 56
Ville : Var

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 10:30

Bonjour à tous,

Merci aurarkana pour ce sujet de réflexion...

Je pense que l'espoir peut être necessaire dans la mesure où il nous aide à vivre un peu plus sereinement des moments difficiles. Je ne crois pas qu'il soit forcement illusoire car même si nous avons des difficultés aujourd'hui, qui peut dire ce que sera demain ??? et de plus si nous sommes sincères, bienveillants avec le monde qui nous entoure, nous générons un bon karma dont un jour nous récolterons les fruits.
Je ne pense pas que l'absence d'espoir soit nécessairement "le désespoir", car l'espoir est un projection vers l'avenir, l'anticipation sur un bonheur souhaité, qui nous permet de vivre le présent avec plus de quiétude... mais si nous sommes comblés dans le présent, l'espoir (l'anticipation sur le futur) n'a plus de raison d'être.

Souvent j'entends ou je lis certaines suggestions qui nous disent que la vie au présent (vivre l'instant) serait un moyen pour s'épanouir, une technique de développement spirituel, c'est peut-être vrai pour certains qui ont un niveau d'ouverture suffisant qui leur permet de ressentir ce niveau de béatitude déjà présent en soi, et ainsi, par la simple impulsion de revenir au présent, ils se reconnectent.
Mais pour d'autres où ce niveau profond en soi n'est pas encore révélé, refuser toute idée d'espoir, suivre cette consigne de "vivre l'instant" comme une injonction peut rendre la vie et le quotidien très rigide, peut les amener à une non acceptation de soi...

C'est sûr qu'on aspire toujours à la libération spirituelle, et c'est bien naturel qu'il en soit ainsi car dès l'on a connaissance qu'il y a une possibilité de libération, on aspire toujours à davantage, à s'élever; il semble que ce principe fasse partie intégrante de la nature humaine (tout comme une plante qui a tendance à pousser vers le haut). C'est bien naturel... pourtant on peut se détendre dès à présent (débrancher la cafetière, ou plutôt la alisser tourner sans sans préoccuper) car ce niveau qui souffre en soi et qui s'interroge n'a aucun pouvoir sur cette conscience d'éveil, déjà et toujours présente en soi. Elle se révèle uniquement quand on est prêt à la recevoir.
En tous cas c'est ainsi que je perçois les choses et je n'ai aucun doutesà ce sujet...

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritualite-laique.forumsactifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 22:40

@Jean-Yves a écrit:
mais si nous sommes comblés dans le présent, l'espoir (l'anticipation sur le futur) n'a plus de raison d'être.

Oui, très bien dit cela .

@Jean-Yves a écrit:
Souvent j'entends ou je lis certaines suggestions qui nous disent que la vie au présent (vivre l'instant) serait un moyen pour s'épanouir, une technique de développement spirituel, c'est peut-être vrai pour certains qui ont un niveau d'ouverture suffisant qui leur permet de ressentir ce niveau de béatitude déjà présent en soi, et ainsi, par la simple impulsion de revenir au présent, ils se reconnectent.
béatitude et instant présent.. c'est l'éveil ça ?
@Jean-Yves a écrit:
Mais pour d'autres où ce niveau profond en soi n'est pas encore révélé, refuser toute idée d'espoir, suivre cette consigne de "vivre l'instant" comme une injonction peut rendre la vie et le quotidien très rigide, peut les amener à une non acceptation de soi...
oui, sauf quand on a la Foi, il me semble qu'alors, tous les espoirs et les désespoirs se réunissent ainsi ,sans souffrance.

@Jean-Yves a écrit:
C'est bien naturel... pourtant on peut se détendre dès à présent (débrancher la cafetière, ou plutôt la alisser tourner sans sans préoccuper) car ce niveau qui souffre en soi et qui s'interroge n'a aucun pouvoir sur cette conscience d'éveil, déjà et toujours présente en soi. Elle se révèle uniquement quand on est prêt à la recevoir.
Smile
la Foi nous révèle que la souffrance n'existe plus, il n'y a donc plus aucun "pouvoir" à l'oeuvre dans notre soi , et la conscience s'éveille alors, car on ne l'a cherche plus, paradoxe..
on recevrait donc, la conscience en redécouvrant la Foi ? en se sentant libre, de toutes souffrances? mais conscience de quoi ??
Je crois, que c'est dans l'instant, où nous arrêtons de souffrir à cause du passé ou de l'avenir, car nous n'avons plus espoirs ni désespoirs mais juste la Foi, donc, plus de stress..Smile on peut à nouveau être présent et tout sublimé, après, la conscience, l'éveil... moi, je sais pas ce que c'est..c'est encore autrechose certainement, je n'ai pas encore bien imprimé ce que c'était..le mystère reste entier pour moi, et puis, en plus je m'en fiche Smile ce n'est pas une recherche en soi, si cela devient une recherche, ou une quête supplémentaire..oh lala, on n'a pas fini, on ne serait jamais dans l'instant... et on passerait sa vie à n'être jamais là au final... je rédécouvres aujourd'hui les joies du quotidien fuit depuis si longtemps... et quel plaisir d'être là Smile :smitten)
merci la Vie :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 22:46

@Professeur X a écrit:

L'espérance va avec la foi et l'amour , réunis il forment une nouvelle chose que l'on ne saurait décrire , la foi sans l'espérance ni l'amour nous savons ce que cela donne , l'amour sans l'espérance ni la foie est un enfer , l'espérance sans la foi ni l'amour n'est que le vouloir ,
qu'importe la force de notre espoir ses composantes se transformerons en désespoir si nous n'avons pas la foi , qu'importe notre foi elle entrera en opposition avec nos espérances si nous n'avons pas l'amour , mais des trois , comme nous dit St Paul , le plus important , c'est l'amour , love .

Comme d'habitude Professeur X , tu défini toujours parfaitement, en deux temps trois mouvements, l'essentiel Smile :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Dim 16 Oct 2011 - 22:58

@OUI a écrit:
Bonjour Smile

Il me semble que l'espoir tue la vie.

J'espère,j'attends (je ne sais même pas quoi ou qui) et pendant tout ce temps la vie se déroule
...sans moi.

Comme un enfant qui se dit "quand je serai grand..j'aurai ceci(le pouvoir de) je serai cela "

C'est le type qui au soir de sa vie constate "zut je n'ai pas vécu je n'ai fait qu'espérer"

Oui, OUI, c'est un grand oui ! après cela se fait à différents niveaux d'espoirs selon les personnes... mais , il me semble que l'espoir, comme le dit Professeur X, sans Amour ni Foi, c'est un peu perdu d'avance quoi Smile , surtout quand ils se transforment en désespoirs... (pas le désespoir lucide ,l'autre..)
Revenir en haut Aller en bas
OUI
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/11/2010
Nombre de messages : 297
Masculin
Bélier Singe
Age : 61
Ville : Alès gard

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Lun 17 Oct 2011 - 9:18

Bonjour Smile

Il faudrait comprendre qu'est-ce qui espère quoi en nous et qui inéluctablement est déçu.

Il me semble qu'à la base il y a le refus de ce qui est.

Refus de la mort et "des morts"(tout ce qui prend fin),refus de "n'être que ce que je suis"


"Je refuse ce qui est au profit d'un idéal conçu par moi-même"

Pascal dit dans "les pensées": Espérant d'être heureux,il est inévitable que nous ne le soyons jamais"

et Osho : "vous n'êtes pas heureux parce-que vous voulez être heureux"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfi
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/07/2011
Nombre de messages : 936
Féminin
Bélier Tigre
Age : 55
Ville : Ici ou là-bas

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Lun 17 Oct 2011 - 9:34

Intellectuellement, je ne sais pas trop. . .
En moi espoir et foi sont liés; sans espérer un truc précis , c'est plutot une conviction de l'amour divin , comme un optimisme en accord peut-être avec la pensée positive, le tout "embaumé" par les échanges sur forums, et depuis quelques mois ce beau mélange ( ainsi qu'un appartement que j'apprécie ) m'a rendu ma joie de vivre qui avait quand même disparu depuis plusieurs années.

:coeur) sunny :coeur) cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Lun 17 Oct 2011 - 15:54

Oui, Elfi, intellectuellement je me dis aussi que cela ne sert à rien d'intellectualiser ce qui va de soi Smile de plus en plus j'en arrive à cette conclusion ; qu'à force de trop chercher, trop de questions, trop de possibilités, et puis c'est le gouffre noir qui t'aspires.. , donc, ce besoin de trier, pour trouver au final, ce qu'on avait depuis longtemps en soi et le savoir, mine de rien, quand on manque de cohérence comme moi, c'est bien également.Je me dis souvent qu'on ne peut pas reconstruire sur des ruines, et qu'il nous faut des bases solides, résistantes à toutes épreuves Smile
Je suis heureuse que tu ai retrouvé cette joie en toi Smile c'est bien le principal Smile :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Elfi
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/07/2011
Nombre de messages : 936
Féminin
Bélier Tigre
Age : 55
Ville : Ici ou là-bas

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Lun 17 Oct 2011 - 17:31

aurarkana a écrit:
Je ne sais pas bien définir en quoi j'ai la Foi, car c'est un grand Tout, et je ne veux vivre qu'avec elle.. .... Smile
Voilà j'ai encore du mal avec cet engagement, ne sachant comment le définir, sachant que je ne suis peut-être pas faite pour définir les choses, mais pour les vivre.. sachant aussi, que je ne pourrai plus souffrir ... voili, voiloù, et vous, où en êtes -vous avec cela ?
(en fait je crois aussi à la pensée créatrice...à la Vie , à la Nature, au triangle des Bermudes, à la physique quantique... Laughing est-ce vraiment logique tout ça .... ah fichue cafetière...)

Profite , médite, récite, et amuse toi de temps en temps avec les mots ... non ?

:smitten)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Lun 17 Oct 2011 - 19:47

oui , des idées de vie s'éveillent à la Vie :coeur) flower
Revenir en haut Aller en bas
géraldine
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 12/10/2011
Nombre de messages : 27
Féminin
Sagittaire Rat
Age : 44
Ville : waterloo

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Mar 18 Oct 2011 - 20:24

Bonsoir,

Ton message me fait penser au livre de André Comte Sponville (de l'autre côté du désespoir).

Si tu ne l'as pas lu, je te le recommande.

Tu y trouveras ce que tu as déjà compris et peut être en plus, une réponse....

Je ne vais pas me risquer à résumer le livre, je l'ai compris selon ma propre voix. Smile

Quand à construire sur des bases solides, je dirais que le lâcher-prise permet de se débarrasser des ruines...

Ce n'est que mon humble avis...

belle soirée à toi!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Jeu 20 Oct 2011 - 0:08

merci du partage, tu me sembles rempli de sagesse .
pour les ruines et le lâcher-prise, oui, ça fait un moment que je pense que c'est la seule solution, mais c'est du gros-oeuvre que de dissiper des ruines (et non les diissimuler) :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Mer 22 Fév 2012 - 3:39

Je up le sujet


Autre chose à dire sur le désespoir Smile

Au final, le pire désespoir qui soit serait sans aucun doute celui des lamentations, pire qu'un désespoir, c'est une souffrance dont on a du mal à s'extirper.
Alors, oui, la seule Foi, c'est la lucidité. Une fois que tout n'est plus brouillé par notre chagrin, tout redevient clair, limpide, et, oui, certainement que l'on retrouve un peu de contenance.
Le chemin à suivre est clair et rien que cela, ça nous apporte un peu d'espoir , ou plutôt du courage.
Finalement, savoir renoncer à son utopique bonheur, c'est retrouver du courage pour ce qu'il reste à faire.Cela est sans doute un espoir concret.
Zen
Revenir en haut Aller en bas
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3090
Féminin
Poissons Singe
Age : 49
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Mer 22 Fév 2012 - 10:37

aurarkana a écrit:
Et qu'est-ce que le désespoir si ce n'est l'absence d'espoir ?

..et la terre rencontre la terre...

Éprouver de l'espoir pour nous-mêmes, c'est avoir confiance en nous-mêmes !

Selon moi,
les deux sont nécessaires pour avoir l'un ou l'autre.

L'espoir équivaut à la croyance que nous pouvons
nous servir de notre propre énergie créatrice pour
améliorer la qualité de notre vie.

La confiance nous est nécessaire pour y parvenir,
et la confiance provient seulement du comportement
et non pas en désirant ou en méditant quoi que ce soit.

L'espoir est la partie mentale, la confiance la partie
du comportement, et nous devons commencer par l'idée
que rien n'est désespéré !

Quelles que soient les circonstances,
on peut quand même décider
de penser avec espoir !


C'est Kouen...le réceptif !
L'hexagramme 2 du Yi King,

C'est même l'extrême réceptivité,
car K'OUEN ou KHIEN sont complémentaires,
aucun hexagramme n'est supérieur ou inférieur à l'autre.

Simplement, ils ne peuvent se concevoir l'un sans l'autre.
Tout comme l'espoir et le désespoir !

En soi, le Réceptif est naturellement aussi
important que le Créateur, mais l'attribut de
' don de soi ' définit la place que cette vertu
primordiale occupe par rapport à la première.

Bien à toi !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solasido
Membre


Date d'inscription : 18/02/2012
Nombre de messages : 1615
Masculin
Cancer Dragon
Age : 77
Ville : paris

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Mer 22 Fév 2012 - 11:55

    Bonjour



      Respirer, Espoir, Espérance



      Quand il n'y a plus d'espoir, il reste encore l'espérance. (Saint Quelqu'un)

        Science et Art de la Respiration intentionnellement consciente


          Respirer la terre la Réceptivité
          Soupirer la montagne la Fermeté
          Conspirer l'eau l' Insondable
          Inspirer le vent la Douceur
          Expirer l'éclair l’Éveilleur
          Aspirer le feu l' Attachement
          Transpirer le nuage La Sérénité
          Espérer le ciel La Créativité


        L'espoir, l'espérance me semblent en large relation avec l'art, la science
        et l'inconscience de la respiration intentionnellement consciente


      Rien de désespéré...

      Avec le mythe autour de Pandore, il me semble que le désespoir résume
      l'inverse de la beauté
      qui elle enseigne l'aspiration, cette respiration du regard.

      Effort sans effort, intensifié donc (un temps si fier, un temps s'y fier),
      l'espoir peut être vécu comme réalisation d'une extension d'une énergie de la conscience.

      La distinction entre espoir et espérance tient sans doute à une des nombreuses
      particularités de l'égrégore non focalisé de la langue française.




    Bon présent à tous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3090
Féminin
Poissons Singe
Age : 49
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: Espoir ou désepoir   Mer 22 Fév 2012 - 12:16

@solasido a écrit:

Respirer la terre la Réceptivité
Soupirer la montagne la Fermeté
Conspirer l'eau l' Insondable
Inspirer le vent la Douceur
Expirer l'éclair l’Éveilleur
Aspirer le feu l' Attachement
Transpirer le nuage La Sérénité
Espérer le ciel La Créativité



Merci à toi Solasido pour ce
complément d'information
sur les Hexagrammes !

A mon tour de 'garder espoir' et
d'y associer les bons Hex en toute
respiration consciente .

Kouen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Espoir ou désepoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com