Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le manque d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 14:45

On a souvent peur d'être soi-même par peur de ne plus être aimé, mais comme le dit si bien Arnaud Desjardins : Nous croyons que nous avons besoin en tant qu'adulte d'être aimés, mais ce n'est pas vrai car l'amour est notre vraie nature.

Cette croyance en un manque d'amour est source de bien des problèmes.

Nous n'avons pas besoin d'amour (sauf pour nous sentir en sécurité et nous détendre et voir enfin que nous n'en avons pas besoin), mais nous avons besoin de nous libérer des manques d'amour, des sentiments de dévalorisation hérités de notre passé.
Il n'y a rien à ajouter en nous, mais juste à enlever ce qui recouvre et cache le divin qui est là. Quand on enlève ce qui s'oppose à l'amour (de soi, des autres), l'amour qui a toujours été là réapparait.

La bénédiction de la grâce divine ne nous comble pas d'amour. Si on en a l'impression c'est parce qu'elle a enlevé les voiles qui recouvraient en nous l'amour. La grâce divine n'ajoute rien, elle enlève, elle purifie.


Ce qui est dit là est valable pour les adultes, pas pour les enfants, car les enfants sont dans une situation de dépendance par rapport aux parents pour leur construction. S'ils reçoivent l'amour dont ils ont besoin, ils n'auront pas, adultes, à se défaire des manques du passé pour retrouver leur essence qui est amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Agyness
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/10/2010
Nombre de messages : 1753
Féminin
Poissons Cheval
Age : 51
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 14:50

C'est tellement vrai ce que tu écris Guillaume que je ne sais pas quoi ajouter.

Mais je ne veux rien ajouter pour le moment.
Je le prend comme on prend une lecture d'un texte sacré, on s'en imprègne et on l'intègre.

merci Guillaume

:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flamme34
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/06/2010
Nombre de messages : 487
Féminin
Cancer Tigre
Age : 43
Ville : sud(béziers)

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 15:53

Oui tout est en nous merci ce partage! :383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maïna
Membre


Date d'inscription : 20/07/2011
Nombre de messages : 414
Féminin
Sagittaire Chèvre
Age : 38
Ville : Pyrénées-Atlantiques

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 16:31

écho à une expérience perso récente...
prise de conscience, à l'encontre de ce que je pensais avant, que le manque n'était pas un "creux", quelque chose à combler, comme un vase vide que l'on voudrait remplir.

le "manque" en soi est une énergie comme une autre, un "plein" comme un autre.
c'est notre perception mentale, notre vision du manque qui en fait un vide, que nous cherchons à combler.

mais quand on est dans le manque, on n'est pas "vide", on est seulement.... plein de manque.

ça a tout changé pour moi de me rendre compte de ça, parce qu'alors j'ai tout stoppé ce qui en moi cherchait à remplir et remplir encore, combler, ajouter.
j'ai alors seulement cherché, petit à petit, à me libérer de cette énergie de manque.

c'est à dire simplement à la laisser partir parce qu'elle ne "demandait" que ça finalement, c'était moi qui la retenait prisonnière cette énergie.
alors que son mouvement propre était de s'en aller comme toutes les choses du passé, parce que j'ai autre chose à vivre maintenant que le manque.
il m'a "nourrie" (ben oui ça parait bizarre à dire pourtant c'est le cas), il m'a remplie, mais aujourd'hui il m'a appris ce qu'il avait à m'apprendre, et peut s'en aller.

il est donc parti, ce manque, un beau jour comme ça, je lui ai dit au revoir comme à un guide qui a achevé son travail avec moi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 17:36

@Maïna a écrit:
mais quand on est dans le manque, on n'est pas "vide", on est seulement.... plein de manque.

ça a tout changé pour moi de me rendre compte de ça, parce qu'alors j'ai tout stoppé ce qui en moi cherchait à remplir et remplir encore, combler, ajouter.
j'ai alors seulement cherché, petit à petit, à me libérer de cette énergie de manque.

c'est à dire simplement à la laisser partir parce qu'elle ne "demandait" que ça finalement, c'était moi qui la retenait prisonnière cette énergie.
C'est exactement ce que je voulais dire.
Et ce manque on le garde en gaspillant sans cesse ses efforts, son temps et son énergie pour le maintenir refoulé. De plus, on cherche à le combler par un apport d'amour extérieur.
Du coup dans les moments où on ne se sent pas aimé par les autres, on souffre, on s'énerve, on se décentre. Et le reste du temps, on a peur qu'ils ne nous aiment pas.

Effectivement, il faut le laisser partir ce manque, le laisser sortir. Et pour cela, il faut accepter de le ressentir pleinement, et c'est là que ça bloque : on se refuse à ressentir la douleur du manque parce qu'elle est désagréable. Pourtant il n'y a que comme ça qu'elle peut s'en aller définitivement.

Ce vieux fonctionnement de l'égo qui recherche constamment de l'agréable et fuit le désagréable a la dent dure.
Pourtant être heureux, vivre le bonheur, et ne vivre que des sensations agréables sont deux choses très différentes.
Le Bonheur c'est d'arrêter de rejeter le désagréable et de s'accrocher excessivement à l'agréable. Ainsi, on reste en paix et heureux au fond, quelles que soient les sensations de surface. Un peu comme le fond de l'océan qui n'est pas perturbé par les vagues de la surface.

Cesser de s'identifier aux sensations, tout en les vivant pleinement (sinon on serait à nouveau dans le refoulement), pour se placer dans ce qui les vit et les perçoit : l'observateur en nous, qui lui est toujours en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 29
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 18:28

Au final on s'attaque à des constructions très profonde de l'inconscient datant de notre très jeune enfance, quand nos parents nous forçais à renvoyer un image acceptable en échange d'un peu d'amour maternel. Les constructions varient selon le vécu, allant de la mère tyrannique en passant par celle qui ne vous a pas souhaitée, à la mère libérée. Au final nous ne sommes pas libre et les adultes tentent toujours inconsciemment en société de faire plaisir au parents au lieu de vivre leur expérience et leur véritable désir. les dynasties familiales jouant au tamagotchi avec nos vies. Ainsi nous sommes fait.
Cela réveil en moi bien de colère. ("tu n'es pas ma vrais mère" disais -je malheureusement à mes 4 ans en pensant que si elle l'était, elle ne me ferais pas ça) Je tente de pardonner à notre société.
Réaliser que nous sommes complets revient à renoncer à notre identification à toutes formes limitées tel que notre personnalité et notre corps. Tout ça pour dire que c'est gros ce dont tu parle selon moi, sans vouloir vous décourager.
Félicitation à ceux qui réussissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 19:44

C'est sur que c'est gros... Mais on prend le temps, on enlève une couche par une couche...

Quand on veut monter au sommet d'une montagne, si on regarde le sommet, l'ampleur de la tache parait énorme, mais si on se contente de poser juste le pas suivant, ce n'est pas si difficile. Et ce qui nous mènera au sommet, finalement, se ne sera encore qu'un pas...

Sinon, il ne faudrait pas tout remettre sur le dos de la mère : il y a aussi le père, les éducateurs, la société. Tout cela est important à travailler, et, en définitive, notre égo, avec lequel nous sommes arrivés et qui a fait que nous nous sommes laissés entrainer dans ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 20:01

@Guillaume a écrit:
On a souvent peur d'être soi-même par peur de ne plus être aimé, mais comme le dit si bien Arnaud Desjardins : Nous croyons que nous avons besoin en tant qu'adulte d'être aimés, mais ce n'est pas vrai car l'amour est notre vraie nature.

Cette croyance en un manque d'amour est source de bien des problèmes.

Nous n'avons pas besoin d'amour (sauf pour nous sentir en sécurité et nous détendre et voir enfin que nous n'en avons pas besoin), mais nous avons besoin de nous libérer des manques d'amour, des sentiments de dévalorisation hérités de notre passé.
Il n'y a rien à ajouter en nous, mais juste à enlever ce qui recouvre et cache le divin qui est là. Quand on enlève ce qui s'oppose à l'amour (de soi, des autres), l'amour qui a toujours été là réapparait.

La bénédiction de la grâce divine ne nous comble pas d'amour. Si on en a l'impression c'est parce qu'elle a enlevé les voiles qui recouvraient en nous l'amour. La grâce divine n'ajoute rien, elle enlève, elle purifie.


Ce qui est dit là est valable pour les adultes, pas pour les enfants, car les enfants sont dans une situation de dépendance par rapport aux parents pour leur construction. S'ils reçoivent l'amour dont ils ont besoin, ils n'auront pas, adultes, à se défaire des manques du passé pour retrouver leur essence qui est amour.


Oui Guillaume , d'un point de vue psychologique (egotique) on peut être dans le piège de croire que l'on est en manque d'amour ou " handicapé" de l'amour .
Mais d'un point de vue spirituelle , Dieu que Nous sommes est plein d'Amour pour Nous .

Je ne peux résister à remettre le lien proposé récement sur un autre topic , afin d'aider ceux qui en on besoin à (re)prendre conscience que leur véritable identité est Amour .

http://plancreateur.files.wordpress.com/2011/06/mon-dieu-intc3a9rieur-parle.pdf



:jap: :jap: :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 29
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 20:28

Merci :jap:

Je disais la mère que c'est son amour que l'enfant cherche.

Mais au final c'est la faute de la société et c'est donc de notre propre responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14552
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 21:32

ma grand-mère disait ;dire "je t'aime" a son tout-petit sont les briques dont il se construit , plus l'édifice est solide est plus il devient grand et fort ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 21:47

Oh, c'est trognon ça Sandra...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 22:25

@Charles a écrit:
...quand nos parents nous forçais à renvoyer un image acceptable en échange d'un peu d'amour maternel...

je n'avais jamais pensé a ça et c'est interessant car je vois de nouvelles choses a travailler maintenant,
parcontre un bemol pour le terme forcer car je pense que les parents n'en ont pas conscience dans la plupart des cas, c'est un schema mué par notre société
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 22:38

Exact Cyrille, les parents reproduisent ce qu'on leur a transmis à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 22:47

@Guillaume a écrit:
Exact Cyrille, les parents reproduisent ce qu'on leur a transmis à eux.

Pas nécessairement s'ils arrivent à gérer ce qu'on a voulut faire d'eux, c'est à dire à devenir qui ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 29
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 22:54

J'ai témoigné d'un peu de haine dans mon message et je vous en demande pardon.

Cela dit nous fonctionnons bien avec une logic de punitions et de récompenses. Et ce même à l'age adulte! C'est du dressage oui,
"Dans chaque cri d'effroi d'un enfant, j'entends les chaînes forgées par l'esprit" William Blake

Quand nous nous rendons compte que maman ne nous aime plus (maman est en colère, c'est mal ce que tu as fait) alors nous nous rendons compte que nous avons fauté (ce qui est faux en soi). Par la suite nous adoptons un rôle, une comédie que nous nous voyons obligé de jouer pour que maman soit de nouveaux contente et nous aime enfin. Personnellement j'ai opté pour la positionnement de victime, qui s'observe peut être dans mes ecrits, je tente de le voir quand il se présente afin d'y mettre fin. (La victime a beaucoup de pouvoir dans notre société malgrés la vie misérable qu'il subit)

Quant à l'amour infini que je suis, que nous refusons d’admettre, il y a peut être un rapport avec cet logic, dans tout les cas, cet expérience est voulu par nous même sur un plan plus élever, comme toutes les calamités terriennes, a nous d'en saisir le sens si nous le pouvons ou pas, ca change rien. Merci et désoler hein. Bonne nuit! Smile

Cthulhu a ecrit:
Citation :
Citation :
Guillaume a écrit:
Exact Cyrille, les parents reproduisent ce qu'on leur a transmis à eux.
Pas nécessairement s'ils arrivent à gérer ce qu'on a voulut faire d'eux, c'est à dire à devenir qui ils sont.
Ouai lulu pas nécessairement, mais un homme retrouveras avec son fils le même problème qu'avec son père s'il ne la pas reglé, nettoyé.. selon moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Jeu 28 Juil 2011 - 23:17

Pas de soucis Charles, je crois que quand on commence à se libérer des conditionnements passés, le premier ressenti qui s'exprime c'est souvent colère. Ensuite on transforme son énergie (de la colère) en affirmation et en capacité à dire non à ce qui ne nous va pas et à être nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Suzanne
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/07/2011
Nombre de messages : 328
Féminin
Verseau Coq
Age : 83
Ville : Tarascon

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Ven 29 Juil 2011 - 10:45

Ce besoin d'amour, ce manque que nous ressentons, vient bien souvent de l'enfance. Même si les parents ont eu de l'amour pour leur enfant ils n'ont souvent pas su le témoigner, et un enfant qui se sent "abandonné" affectivement sera en "manque" toute sa vie d'adulte.
La grand-mère citée avait pleinement raison en ce sens.

Mais aussi ce ressenti vient de l'Amour avec un grand A, cet Amour que nous avons connu "ailleurs" et dont le souvenir reste à jamais gravé en nous dans cette vie terrestre.

On peut aussi penser que l'on manque d'amour, lorsque l'on est seul et qu'une présence physique affectueuse et tendre nous manque. CE n'est pas le même amour dont il est question, mais beaucoup confondent les deux, souvent par ignorance.
Parfois des personnes m'ont dit "oui, je sais, Dieu, les Anges...ont de l'amour pour moi, mais moi je ne ressens rien, un grand vide affectif dans ma vie seulement", en un certain sens elles ont raison, surtout si dans leur enfance elles en ont été frustrées.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaman tigre blanc
Membre


Date d'inscription : 06/06/2011
Nombre de messages : 817
Masculin
Taureau Dragon
Age : 53
Ville : Bordeaux

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Ven 29 Juil 2011 - 11:23

Je ne ressens plus le besoin d'être aimé, mais par contre quand je suis en colère et que je me rends compte que je n'aime plus, je suis très, très, très mécontent ! (Mais là, c'est mon égo qui parle ?!) lol3---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfi
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/07/2011
Nombre de messages : 936
Féminin
Bélier Tigre
Age : 55
Ville : Ici ou là-bas

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Ven 29 Juil 2011 - 11:36

@chaman tigre blanc a écrit:
Je ne ressens plus le besoin d'être aimé, mais par contre quand je suis en colère et que je me rends compte que je n'aime plus, je suis très, très, très mécontent ! (Mais là, c'est mon égo qui parle ?!) lol3---

Du coup, en colère contre toi même frère tigre ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chaman tigre blanc
Membre


Date d'inscription : 06/06/2011
Nombre de messages : 817
Masculin
Taureau Dragon
Age : 53
Ville : Bordeaux

MessageSujet: Re: Le manque d'amour   Ven 29 Juil 2011 - 15:32

Ben oui, je suis en colère d'être en colère ! Marrant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le manque d'amour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le manque d'amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit