Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les agrégats

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Franck Barron
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 09/01/2009
Nombre de messages : 32
Masculin
Balance Coq
Age : 48
Ville : montpellier

MessageSujet: Les agrégats   Lun 18 Juil 2011 - 18:37

Rappel du premier message :

L'éveil c'est quant on se rend compte que notre moi n'existe pas, rien existe de manière individuel dans l'univers, tout est interdépendant. On peut s'en rendre compte en nous même que notre moi n'existe pas, tous les agrégats de la matière (les sensations corporelles, chaud, dur, mou, mouillé, sec,....etc), les agrégats immatériels, nos sensations (comment nous ressentons les choses, agréable, désagréable, neutre), nos perceptions en fonction de nos cinq sens et de notre mental (comment nous interprétons ce que nous percevons) faculté de percevoir et de mémoriser en fonction du monde extérieur, nos formations mentales ( ce que nous créons à partir de nos perceptions et de notre mental, tous les actes volitionnels bons ou mauvais, l'attention, la volonté, la détermination, la confiance, la concentration, la sagesse, l'énergie, le désirs, la répulsion ou la haine, l'ignorance, la vanité, l'idée du soi….etc), notre conscience, la manière de connaitre les objets en fonction des cinq sens et de nos formations mentales, naissent de conditions.
Tous ces agrégats qui nous constituent n'ont pas de soi et sont entièrement conditionnés, ils sont vacuités, ils sont vides d'existences propres. La méditation a pour but de prendre conscience de cela. c'est en s'apercevant de de cette absence de soi que l'on réalise l'éveil.
Tous ces agrégats sont de natures impermanentes c'est ce qui les caractérises et qui expliquent leurs caractères sans soi. Nous sommes entièrement constitués de ces cinq agrégats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sicela2500ans.blogspot.fr/

AuteurMessage
Franck Barron
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 09/01/2009
Nombre de messages : 32
Masculin
Balance Coq
Age : 48
Ville : montpellier

MessageSujet: Re: Les agrégats   Lun 16 Oct 2017 - 21:01

La doctrine de non-Soi - (ANATTALAKKHANA-SUTTA)

13.1) Une fois, le Bienheureux séjournait au parc aux Daims, à Isipatana, près de Bénarès (...) Le Bienheureux s'adressa aux cinq moines et dit:
(13.2) La forme, ô moines, n'est pas le Soi. Si la forme était le Soi, ô moines, la forme ne serait pas sujette aux maladies et l'on aurait la possibilité de dire à propos du corps: "Que mon corps devienne ou ne devienne pas tel pour moi."
(13.3) Cependant, puisque le corps n'est pas le Soi, le corps est sujet aux maladies et l'on n'a pas la possibilité de dire à propos du corps: "Que mon corps devienne ou ne devienne pas tel pour moi."
(13.4) La sensation, ô moines, n'est pas le Soi. Si la sensation était le Soi, ô moines, la sensation ne serait pas sujette aux maladies et l'on aurait la possibilité de dire à propos de la sensation: "Que ma sensation devienne ou ne devienne pas telle pour moi."
(13.5) Cependant, puisque la sensation n'est pas le Soi, la sensation est sujette aux maladies et l'on n'a pas la possibilité de dire à propos de la sensation: "Que ma sensation devienne ou ne devienne pas telle pour moi."
(13.6) La perception, ô moines, n'est pas le Soi. Si la perception était le Soi, ô moines, la perception ne serait pas sujette aux maladies et l'on aurait la possibilité de dire à propos de la perception: "Que ma perception devienne ou ne devienne pas telle pour moi."
(13.7) Cependant, puisque la perception n'est pas le Soi, la perception est sujette aux maladies et l'on n'a pas la possibilité de dire à propos de la perception: "Que ma perception devienne ou ne devienne pas telle pour moi."
(13.8 ) La formation mentale, ô moines, n'est pas le Soi. Si la formation mentale était le Soi, ô moines, la formation mentale ne serait pas sujette aux maladies et l'on aurait la possibilité de dire à propos de la formation mentale: "Que ma formation mentale devienne ou ne devienne pas telle pour moi."
(13.9) Cependant, puisque la formation mentale n'est pas le Soi, la formation mentale est sujette aux maladies et l'on n'a pas la possibilité de dire à propos de la formation mentale: "Que ma formation mentale devienne ou ne devienne pas telle pour moi"
(13.10) La connaissance, ô moines, n'est pas le Soi. Si la connaissance était le Soi, ô moines, la connaissance ne serait pas sujette aux maladies et l'on aurait la possibilité de dire à propos de la connaissance: "Que ma connaissance devienne ou ne devienne pas telle pour moi."
(13.11) Cependant, puisque la connaissance n'est pas le Soi, la connaissance est sujette aux maladies, et l'on n'a pas la possibilité de dire à propos de la connaissance: "Que ma connaissance devienne ou ne devienne pas telle pour moi."
(13.12) Qu'en pensez-vous, ô moines ? La forme est-elle permanente ou impermanente ? - La forme est impermanente, ô Bienheureux. - Si une chose est impermanente, est-elle dans le malheur ou dans le bonheur? - Dans le malheur, ô Bienheureux. - Alors, donc, de ce qui est impermanent, qui est malheur, sujet au changement, peut-on, quand on le considère, dire: "Cela est mien, je suis cela, cela est mon Soi ? " - Certainement non, ô Bienheureux.
(13.13) - Qu'en pensez-vous, ô moines ? La sensation est-elle permanente ou impermanente? - La sensation est impermanente, ô Bienheureux. -Si une chose est impermanente, est-elle dans le malheur ou dans le bonheur ? - Dans le malheur, ô Bienheureux. -Alors donc, de ce qui est impermanent, qui est malheur, sujet au changement, peut-on, quand on le considère, dire: "Cela est mien, je suis cela, cela est mon Soi?" - Certainement non, ô Bienheureux.
(13.14) -Qu'en pensez-vous, ô moines? La perception est-elle permanente ou impermanente? - La perception est impermanente, ô Bienheureux -Si une chose est impermanente, est-elle dans le malheur ou dans le bonheur? - Dans le malheur, ô Bienheureux -Alors donc, de ce qui est impermanent, qui est malheur, sujet au changement, peut-on, quand on le considère, dire " Cela est mien, je suis cela, cela est mon Soi" - Certainement, non, ô Bienheureux.
(13.15) -Qu'en pensez-vous, ô moines? La formation mentale est-elle permanente ou impermanente? - La formation mentale est impermanente, ô Bienheureux. -Si une chose est impermanente, est-elle dans le malheur ou dans le bonheur? - Dans le malheur, ô Bienheureux. -Alors donc, de ce qui est impermanent, qui est malheur, sujet au changement, peut-on, quand on le considère, dire: "Cela est mien, je suis cela, cela est mon Soi? " - Certainement non, ô Bienheureux.
(13.16) -Qu'en pensez-vous, ô moines? La connaissance est-elle permanente ou impermanente? - La connaissance est impermanente, ô Bienheureux. -Si une chose est impermanente, est-elle dans le malheur ou dans le bonheur? - Dans le malheur, ô Bienheureux. -Alors donc, de ce qui est impermanent, qui est malheur, sujet au changement, peut-on, quand on le considère, dire: "Cela est mien, je suis cela, cela est mon Soi?" - Certainement non, ô Bienheureux.
(13.17) Il en résulte, ô moines, que tout ce qui est corps, passé, futur ou présent, intérieur ou extérieur, grossier ou subtile, vil ou excellent, lointain ou proche, tout ce qui est corps doit être considéré, selon la sagesse correcte, comme tel qu'il est, en se disant: "Cela n'est pas à moi, je ne suis pas cela, cela n'est pas mon Soi."
(13.18) Il en résulte, ô moines, que tout ce qui est sensation, passée, future ou présente, intérieure ou extérieure, grossière ou subtile, vile ou excellente, lointaine ou proche, tout ce qui est sensation doit être considéré, selon la sagesse correcte, comme tel qu'il est, en se disant: "Cela n'est pas à moi, je ne suis pas cela, cela n'est pas mon Soi."
(13.19) Il en résulte, ô moines, que tout ce qui est perception, passée, future ou présente, intérieure ou extérieure, grossière ou subtile, vile ou excellente, lointaine ou proche, tout ce qui est perception doit être considéré, selon la sagesse correcte, comme tel qu'il est, en se disant: "Cela n'est pas à moi, je ne suis pas cela, cela n'est pas mon Soi."
(13.20) Il en résulte, ô moines, que tout ce qui est formation mentale, passée, future ou présente, intérieure ou extérieure, grossière ou subtile, vile ou excellente,
lointaine ou proche, tout ce qui est formation mentale doit être considéré, selon la sagesse correcte, comme tel qu'il est, en se disant: "Cela n'est pas à moi, je ne suis pas cela, cela n'est pas mon Soi."
(13.21) Il en résulte, ô moines, que tout ce qui est connaissance, passée, future ou présente, intérieure ou extérieure, grossière ou subtile, vile ou excellente, lointaine ou proche, tout ce qui est connaissance doit être considéré, selon la sagesse correcte, comme tel qu'il est, en se disant: "Cela n'est pas à moi, je ne
suis pas cela, cela n'est pas mon Soi."
(13.22) Considérant les choses ainsi, ô moines, le disciple savant réprouve le corps, il réprouve la sensation, il réprouve la perception, il réprouve la formation mentale, il réprouve la connaissance. Lorsqu'il les réprouve, il est sans désir.
Lorsqu'il est sans désir, il est libéré du désir. Lorsqu'il est libéré vient la connaissance: "Voici la libération ", et il sait: "Toute naissance nouvelle est anéantie, la Conduite pure est vécue, ce qui doit être achevé est achevé, il n'y a plus rien qui demeure à accomplir, il n'est plus (pour moi) de devenir."
(13.23) Ainsi parla le Bienheureux. Les cinq moines, contents, se réjouirent de la parole du Bienheureux. De plus, pendant le déroulement de ce sermon, la pensée des cinq moines fut libérée complètement des souillures. A ce moment il y eut six Arahants dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sicela2500ans.blogspot.fr/
Tarabuste
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/04/2017
Nombre de messages : 639
Féminin
Lion Chat
Age : 42
Ville : Nord

MessageSujet: Re: Les agrégats   Lun 16 Oct 2017 - 23:48

et si toutes leurs perceptions , leurs formations mentales, leurs connaissances, etaient juste avant de les reprouver devraient t'ils considerer cela comme souillures et n'écouter que la vision de ANATTALAKKHANA-SUTTA , où est donc la reflexion , le bon sens et la capacité de remettre en question certaines enseignements en soi si c'est pour les annihiler sans que ce sage n'ai cherché à connaitre leurs chemins ...



qu'en est il du soi du brahmane ? comment peut il vouloir effacer les sois des moines sans effacer le sien auparavant ?

il n' a parlé que du soi des autres jamais du sien ... je me demande pourquoi aucun moine ne lui a posé la question de savoir sur quoi il se base pour affirmer tout cela ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornalin
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/05/2017
Nombre de messages : 220
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Montréal

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mar 17 Oct 2017 - 2:39

@Tarabuste a écrit:
qu'en est il du soi du brahmane ? comment peut il vouloir effacer les sois des moines sans effacer le sien auparavant ?
Si par brahmane tu fais allusion au Bienheureux du texte, tu as ta réponse à la fin :
(13.23) Ainsi parla le Bienheureux. Les cinq moines, contents, se réjouirent de la parole du Bienheureux. De plus, pendant le déroulement de ce sermon, la pensée des cinq moines fut libérée complètement des souillures. A ce moment il y eut six Arahants dans le monde.

Et il n’est pas question d’effacer le soi mais de voir le faux, ce qui est non-Soi…
Merci pour le texte Franck Barron  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarabuste
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/04/2017
Nombre de messages : 639
Féminin
Lion Chat
Age : 42
Ville : Nord

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mar 17 Oct 2017 - 8:54

Bonjour et merci pour tes précisions Cornalin Smile

pourquoi autant de répétition dans le texte et à quoi corresponde les chiffres ?

merci aussi pour le texte Franck Barron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornalin
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/05/2017
Nombre de messages : 220
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Montréal

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mar 17 Oct 2017 - 19:22

@Tarabuste a écrit:
à quoi corresponde les chiffres ?
Puisque l’Anattalakkhana Sutta semble cité en entier, il faudrait demander à @Franck Barron. Il s’agit probablement d’un regroupement de différents Sutra.

@Tarabuste a écrit:
pourquoi autant de répétition dans le texte
C’est vrai que cela fait répétitif et peut se résumer en quelques lignes seulement  Wink
Le pourquoi j'en sais rien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarabuste
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/04/2017
Nombre de messages : 639
Féminin
Lion Chat
Age : 42
Ville : Nord

MessageSujet: Re: Les agrégats   Ven 20 Oct 2017 - 20:31

Merci pour tes précision Cornalin , c'est très aimable de ta part Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Barron
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 09/01/2009
Nombre de messages : 32
Masculin
Balance Coq
Age : 48
Ville : montpellier

MessageSujet: Re: Les agrégats   Dim 22 Oct 2017 - 16:29

Vide de soi

Ce que l'on perçoit, ressent, connait, nos formations mentales, notre attachement à la corporalité, tous cela est changeant, on perçoit, on ressent, on connait, on s'attache au corps par des formations mentales qui sont des processus inconscients qui sont transitoires, on peut agir sur notre inconscient en comprenant que les agrégats sont vides de soi, vides de toute individualité à cause de leur inconstance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sicela2500ans.blogspot.fr/
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 1706
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mar 24 Oct 2017 - 19:41

Je viens de terminer un livre évoquant les agrégats, ce Sutra les illustre de façon très claire, merci pour ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck Barron
Premiers messages spirituels


Date d'inscription : 09/01/2009
Nombre de messages : 32
Masculin
Balance Coq
Age : 48
Ville : montpellier

MessageSujet: Re: Les agrégats   Dim 12 Nov 2017 - 14:37

Ainsi ai-je entendu.
Une fois le bouddha résidait à Sravasti, au bosquet de Jeta, dans le jardin d'Anathapindada.
Alors l'honoré du mode dit au moines :
"la forme est impermanente.
Etant impermanente, elle est souffrance.
Etant souffrance, elle n'est pas le Moi.
N'étant pas le Moi, elle n'est pas non plus le Mien.
Le considérer ainsi, c'est ce j'appelle la vraie manière de considérer.
De même la sensation, la perception, la formation et la connaissance sont impermanentes.
Etant impermanentes, elles sont souffrances.
Etant souffrance, elles ne sont pas le Moi.
Nobles Disciples ! considérer [les choses] ainsi, c'est se délivrer de la forme, c'est se délivrer de la sensation, de la perception, de la formation et de la connaissance.
Voilà comme j'enseigne à se délivrer de la naissance, de la vieillesse, de la maladie, de la mort, du chagrin, de la peine, de la souffrance et du regret"
Alors les moines, ayant entendu ce que le Bouddha avait enseigné, le reçurent avec joie et le mirent en pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sicela2500ans.blogspot.fr/
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 384
Masculin
Vierge Singe
Age : 61
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: Les agrégats   Sam 25 Nov 2017 - 18:25

@Franck Barron a écrit:
Ainsi ai-je entendu.
Une fois le bouddha résidait à Sravasti, au bosquet de Jeta, dans le jardin d'Anathapindada.
Alors l'honoré du mode dit au moines :
"la forme est impermanente.
Etant impermanente, elle est souffrance.
Etant souffrance, elle n'est pas le Moi.
N'étant pas le Moi, elle n'est pas non plus le Mien.
Le considérer ainsi, c'est ce j'appelle la vraie manière de considérer.
De même la sensation, la perception, la formation et la connaissance sont impermanentes.
Etant impermanentes, elles sont souffrances.
Etant souffrance, elles ne sont pas le Moi.
Nobles Disciples ! considérer [les choses] ainsi, c'est se délivrer de la forme, c'est se délivrer de la sensation, de la perception, de la formation et de la connaissance.
Voilà comme j'enseigne à se délivrer de la naissance, de la vieillesse, de la maladie, de la mort, du chagrin, de la peine, de la souffrance et du regret"
Alors les moines, ayant entendu ce que le Bouddha avait enseigné, le reçurent avec joie et le mirent en pratique.

Toute cette question, mainte fois abordée, du caractère illusoire de la forme et des agrégats qui en découlent et qui nous procurent le sens de notre existence, doit être comprise selon moi dans un contexte particulier. D'abord si on considère la chose sous un angle strictement scientifique, c'est-à-dire en y appliquant une certaine rigueur intellectuelle, la question ainsi formulée est tout simplement irrecevable. Elle l'est simplement parce qu'elle fait fi d'une évidence logique qu'on ne peut nier, à savoir que toute chose, pour exister, qu'il s'agisse d'un insecte,  de Dieu ou d'un monde avec tout ce qu'il renferme, se doit d'avoir une forme quelconque qui lui permette de s'ancrer dans la réalité. Comment donc concilier ces deux vues de l'esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Dim 26 Nov 2017 - 9:02

N'existe-t-il pas une chose qui soit sans forme et réelle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Dim 26 Nov 2017 - 9:05

"S'approprier un je est la plus grande des erreurs, le sage sait qu'il n'existe aucune barrière entre les agrégats, et ne s’approprie pas au caractère transitoire de son ressenti, de ce qu'il perçoit, de la manière dont son inconscient incrimine ou discrimine, de savoir ou de ne pas savoir, de sa propre apparence physique, ne s'attache pas en créant l'illusion du caractère permanent des agrégats, car il sait que c'est cause de souffrance."

La conscience pure est-elle aussi un agrégat?
Il me semble que si l'expérience est impermanente, le principe qui perçoit cette expérience lui, ne change pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 384
Masculin
Vierge Singe
Age : 61
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mar 28 Nov 2017 - 0:31

@arro a écrit:
N'existe-t-il pas une chose qui soit sans forme et réelle?

Bonjour arro,

Moi je verrais pas ce que ce pourrait être. Tu as quelque chose en tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16966
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mar 28 Nov 2017 - 1:38

@arro a écrit:
N'existe-t-il pas une chose qui soit sans forme et réelle?

Je répondrais oui, bien sûr.

Mais à quoi pensais tu en posant cette question.?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mar 28 Nov 2017 - 7:32

@Totem a écrit:
@arro a écrit:
N'existe-t-il pas une chose qui soit sans forme et réelle?

Je répondrais oui, bien sûr.

A quelle chose tu penses?

Citation :
Mais à quoi pensais tu en posant cette question.?

A l'Esprit, la conscience pure.

Quand on l'observe, on le découvre sans forme et pourtant il est réel.

Les idées aussi sont sans forme. Mais elle sont de la même nature que l'Esprit. Elles sont dans l'Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16966
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 0:40

@arro a écrit:
@Totem a écrit:
@arro a écrit:
N'existe-t-il pas une chose qui soit sans forme et réelle?

Je répondrais oui, bien sûr.

A quelle chose tu penses?

Citation :
Mais à quoi pensais tu en posant cette question.?

A l'Esprit, la conscience pure.

Quand on l'observe, on le découvre sans forme et pourtant il est réel.

Les idées aussi sont sans forme. Mais elle sont de la même nature que l'Esprit. Elles sont dans l'Esprit.

Je pensais à l'entité que nous sommes qui est un corps à la fois forme et sans forme qui peut être aussi lourd comme un poids puis devenir léger comme une plume...

Quand à l'esprit, oui il est réel et n'a pas de forme définie, il peut prendre toutes les formes, c'est indescriptible.
Jiddu Khrisnamurti dans ses "carnets" l'appelait "l'Otherness" Il a essayé d'en faire une description selon sa vision que je trouve assez juste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 9:20

[quote="Totem"]Je pensais à l'entité que nous sommes qui est un corps à la fois forme et sans forme qui peut être aussi lourd comme un poids puis devenir léger comme une plume... [quote]

Comment cela est-il possible? Ca vient d'où? Ca agit sur quoi?

Citation :
Quand à l'esprit, oui il est réel et n'a pas de forme définie, il peut prendre toutes les formes, c'est indescriptible.

Comment ça il peut prendre toutes les formes? Il est dans une partie de l'univers et est polymorphe ou ça veut dire que toutes les formes sont lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16966
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 12:40

@arro a écrit:


Comment cela est-il possible? Ca vient d'où? Ca agit sur quoi?

Les textes ésotériques parlent d'alchimie, de corps de gloire ou corps divin.
Donc c'est vers quoi tend le chemin spirituel. Il y a plusieurs étapes sur ce chemin et c'en est une parmi d'autres.

Citation :
Comment ça il peut prendre toutes les formes? Il est dans une partie de l'univers et est polymorphe ou ça veut dire que toutes les formes sont lui?

Il peut prendre toutes les formes et toutes les formes sont lui.
Il est le vent, la pluie, l'air, les nuages etc... On ne peut le décrire de toutes façons juste le sentir, le voir à l'oeuvre. Lorsque certains parlent de magie en voyant des phénomènes étrange, ils n'ont pas conscience de ce qui en est responsable.

J. Khrisnamurti en parle beaucoup dans ses "carnets". de manière potétique. Il l'appelle "Otherness" ou "bénédiction"

Petit extrait parmi tant d'autres dans le livre :
Au réveil, tôt ce matin, la beauté de cette puissance, avec son innocence, sa présence en profondeur, affleurait à la surface du cerveau. Infiniment flexible, rien ne pouvait pourtant lui donner forme ; on ne pouvait l'ajuster pour l'adapter à un moule de l'homme, ni la capter dans des mots ou des symboles. Mais elle était là, immense insaisissable. Toute méditation semblait futile, stupide. ELLE seule était là, et le cerveau silencieux.
Cette bénédiction est venue et repartie à plusieurs reprises au long de la journée. Le désir et la demande n'ont aucun sens. Le processus continue doucement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 13:19

@Totem a écrit:
Il peut prendre toutes les formes et toutes les formes sont lui.
Il est le vent, la pluie, l'air, les nuages etc... On ne peut le décrire de toutes façons juste le sentir, le voir à l'oeuvre. Lorsque certains parlent de magie en voyant des phénomènes étrange, ils n'ont pas conscience de ce qui en est responsable.

Cet esprit n'est-il pas le moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16966
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 13:47

@arro a écrit:
@Totem a écrit:
Il peut prendre toutes les formes et toutes les formes sont lui.
Il est le vent, la pluie, l'air, les nuages etc... On ne peut le décrire de toutes façons juste le sentir, le voir à l'oeuvre. Lorsque certains parlent de magie en voyant des phénomènes étrange, ils n'ont pas conscience de ce qui en est responsable.

Cet esprit n'est-il pas le moi?


Nous utilisons des tas de mots pour "essayer" de décrire et de chosifier ce qui ne peut l'être, plutôt que de le vivre réellement. Le "je" essaie vainement de vouloir décrire l'âme, la conscience, l'esprit en lui et autre mais n'en a bien souvent que la croyance sans même pouvoir l'imaginer.

L'esprit dont il est question est bien plus vaste que le petit esprit humain, d'ailleurs un humain a t'-il seulement une idée de ce qu'il appelle "son esprit".

Cet esprit crée et façonne les êtres et tout ce qui l'entoure et l'homme qui sur le chemin entre dans le processus de modification et l'accepte subit donc le façonnage.

Saptrem a écrit son vécu de plusieurs années dans ses "carnets d'un apocalypse" dont voici des extraits dans ce lien :

https://flammedalterite.wordpress.com/documents/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 14:49

@Totem a écrit:
L'esprit dont il est question est bien plus vaste que le petit esprit humain, d'ailleurs un humain a t'-il seulement une idée de ce qu'il appelle "son esprit".

Cet esprit crée et façonne les êtres et tout ce qui l'entoure et l'homme qui sur le chemin entre dans le processus de modification et l'accepte subit donc le façonnage.

Oui mais si tu réfléchis, tu verras bien que l'esprit humain est une forme de l'esprit, puisque tout est forme de l'esprit. L'esprit humain est l'esprit. Le moi donc n'est autre que l'esprit.

Maintenant il y a l'esprit humain et la conscience pure. La conscience pure est l'esprit. Si on l'examine on se rends compte qu'elle est sans forme comme l'esprit, immuable comme l'esprit. Tout ce qui se produit de manière consciente se présente à la conscience pure. Le "je" y compris. Cette conscience pure est le moi de l'homme. Elle est vaste, sans limite et prends toutes les formes. Le corps humain et son psychisme sont une forme de cette conscience, de ce moi.

Donc quand tu dis "Il est le vent, la pluie, l'air, les nuages etc..." il serait plus juste de dire "Je suis le vent, la pluie, l'air, les nuages etc...".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16966
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 16:13

@Arro a écrit:
Oui mais si tu réfléchis, tu verras bien que l'esprit humain est une forme de l'esprit, puisque tout est forme de l'esprit. L'esprit humain est l'esprit. Le moi donc n'est autre que l'esprit.

Le moi de mon point de vue n'est que la somme des apprentissages et conditionnements selon la société. C'est le masque ou persona comme disait Carl. Gustave JUNG.
L'esprit c'est le souffle vital qui anime le corps humain.

Je viens de trouver une définition sur le net qui correspond à ce que j'ai déjà dit :
L'esprit de vie souffle partout et dans les degrés où il veut; c'est lui qui produit et entretient tous les mouvements de l'univers, qui sent dans les animaux, agit et pense en nous; suivant que cet esprit de vie souffle plus ou moins en nous, nous sommes des génies ou des automates, forts ou faibles, courageux ou timides, etc... La volonté n'y peut rien. Maine de Biran, Journal,1818, p. 154.
http://www.cnrtl.fr/definition/esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 16:46

Le moi est inconscient selon toi? Parce que la somme des apprentissages et conditionnements selon la société est un savoir. Le savoir est objet de la conscience donc il n'est pas conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16966
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 22:28

@arro a écrit:
Le moi est inconscient selon toi? Parce que la somme des apprentissages et conditionnements selon la société est un savoir. Le savoir est objet de la conscience donc il n'est pas conscient.

Je vois plutôt la somme des savoirs (apprentissages et conditionnements) du petit "moi" enregistrés par le cerveau et qu'utilise ce "petit" moi qui effectivement est comme un automate.
D'ailleurs un enfant qui nait doit tout apprendre et toute sa vie il apprend uniquement ce qui est connu dans ce monde et rien de plus, au delà de la connaissance du monde se trouve d'autres connaissances inconnues du "moi".
Les connaissances du Soi ou (Moi supérieur) n'ont rien à voir avec celles emmagasinées par le programme du "moi".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arro
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2017
Nombre de messages : 699
Masculin
Gémeaux Chat
Age : 42
Ville : Montauban

MessageSujet: Re: Les agrégats   Mer 29 Nov 2017 - 22:48

Pourquoi tu vois un petit moi et le Soi?

Si tu te poses la question "Qui suis-je?" et que tu vois à qui apparaît cette question tu verras que cette question apparaît au Soi. Le Soi est donc le moi. Il n'y a pas d'autre moi, un qui serait petit et un autre qui serait le Soi. Ce que tu appelles petit moi n'est rien d'autre qu'une somme d'idées mais ne constitue pas un moi. C'est pas parce que je pense ceci ou cela de moi que cela changera la nature du moi, cela constituera au mieux une personnalité, mais quelque soit la personnalité le Soi est le même pour tous. Il n'y a pas deux ou plusieurs moi séparés, on a tous le même moi et l'on prends conscience de ce moi par la question "Qui suis-je?".

Citation :
Les connaissances du Soi ou (Moi supérieur) n'ont rien à voir avec celles emmagasinées par le programme du "moi".

D'où viennent les connaissances de ce que tu appelles le programme du moi? De l'extérieur? Du monde? Ces connaissances sont perçu par le Soi. Le Soi perçoit une connaissance et la connais. Il connait toutes les connaissances acquises par tout le monde. Il est omniscient. Il contient tous les savoir. Les connaissances du Soi sont donc en relation direct avec les connaissances emmagasinés par le programme, il en est la source. Si il en est la source, il contient également un savoir qui dépasse notre entendement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les agrégats   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les agrégats
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Le chemin vers l'éveil, modifier son niveau de conscience-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit