Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Global Consciousness Project

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
brenda
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 19/05/2011
Nombre de messages : 12
Féminin
Sagittaire Cochon
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Global Consciousness Project    Jeu 19 Mai 2011 - 12:11

Rappel du premier message :

L’esprit humain influence la réalité du monde physique : une expérience scientifique prouve l’existence d’une conscience globale et en mesure les soubresauts quantiques.

« Quand la conscience humaine devient cohérente et synchronisée, le comportement de systèmes aléatoires est modifié". C’est ce que tend à démontrer le Global Consciousness Project, une collaboration multidisciplinaire de scientifiques et d’ingénieurs, sous la houlette de Roger Nelson, de l’université de Princeton, aux Etats-Unis, et avec le soutien logistique de l’institut des Sciences Noétiques.

Qu’est ce que le Global Consciousness Project ?

L’objectif de ce projet est d’étudier « les corrélations subtiles qui reflètent la présence et l’activité de la conscience à l’échelle du monde ». En un mot, de mesurer l’influence de l’activité de la conscience humaine de façon scientifique. L’expérience a commencé à la fin des années 70 quand Robert Jahn, un chercheur de l’université de Princeton a voulu savoir si un groupe de personnes pouvait influencer les résultats d’un Générateur de Nombres Aléatoires (GNA). La réponse fût de façon éloquente affirmative !

Depuis 2008, le projet, conduit par Roger Nelson de l’université de Princeton, en collaboration avec l’institut des Sciences Noétiques, collecte en permanence des données d’environ 65 générateurs de nombres aléatoires répartis dans le monde. Ces générateurs produisent des tirages purement aléatoires binaires (0 ou 1).

Des preuves tangibles de l’interaction entre la conscience et le monde physique

Avec les subites variations des données observées, les scientifiques se sont aperçus que la structure des données varie en fonction d’évènements qui affectent la conscience de l’humanité tels que le décès de personnages célèbres (la Princesse Diana, Mère Theresa), les désastres climatiques (le tsunami de 2004), ou encore les attentats du 11 septembre. Ainsi les évènements qui déclenchent des réactions émotionnelles partagées par la conscience collective correspondent à des modifications de résultats observables.

« Les effets sont minces, mais le résultat combiné est significatif, avec une probabilité de 1 sur 1 million », précisent les scientifiques. Les résultats observés sont spécifiquement reliés à des évènements importants pour l’humanité, et apparaissent comme des preuves tangibles des interactions entre la conscience et le monde physique.

La noosphère, un champ unifié de conscience

Ces preuves suggèrent l’émergence d’une noosphère, ou un champ unifié de conscience décrit par les sages de toutes les cultures. Les effets subtils de la conscience sont importants scientifiquement, mais leur pouvoir réel est plus direct. Ils nous encouragent à faire des changements essentiels et salutaires dans le grand système qui domine notre monde. La conscience de groupe à grande échelle a des effets sur le monde physique. Sachant cela, nous pouvons intentionnellement travailler à l’avènement d’un futur plus conscient.

Ces passionnantes et encourageantes découvertes scientifiques n’en donnent que plus de résonance aux paroles de Gandhi quand il déclarait : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. »

Brenda

PS : l’image d’illustration provient du site GlobalBrainPaint.com, qui réalise grâce à un algorithme, des « peintures » de l’activité de la conscience humaine.

Sources :

Global Consciousness Project
http://noosphere.princeton.edu/

Institute of Noetic Sciences
http://www.noetic.org/


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brenda.over-blog.org/

AuteurMessage
yyyramsesyyy
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/08/2010
Nombre de messages : 437
Masculin
Sagittaire Coq
Age : 47
Ville : Thailande

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 11:19

Donc selon Nietzsche : "Notre amour du prochain serait notre mauvais amour de nous-memes."

Je ne suis pas d'accord avec cette phrase. Probable que mon intellect peu developpe ne puisse comprendre le sens profond de ces mots. Comme il est tout aussi probable que Nietzche ne sache pas de quoi il parle. Pour justement etre passe a cote de l'amour veritable qu'il rejette de par ses souffrances vecues. Enfin je ne le connais pas personnellement, mais c'est un penseur comme un autre et pas necessairement plus intelligent que d'autres pour autant.

S'il s'agissait du mauvais amour de soi-meme que d'aimer notre prochain il nous faudrait continuer a l'aimer pour decouvrir l'oppose de notre mauvais amour, le bon. De plus il n'y a pas de mauvais ou de bon amour, il y a l'amour tout court.

Sauf si il est question d'aimer l'autre pour soi. Mais alors nous ne parlons pas de la meme chose.

Voyons Cthulhu en reponse a l'amour du Christ et au coeur (savoir aimer les autres meme quand ils sont indignes de notre amour) tu m'envois les pensees d'un intellectuel "nihiliste". J'adore ton sens de l'humour.

Le nihilisme ( latin nihil, « rien ») est un point de vue philosophique d'après lequel, le monde (et plus particulièrement l'existence humaine) est dénué de toute signification, de tout but, de toute vérité compréhensible ou encore de toutes valeurs.

Selon Nietzsche, l'état normal du nihilisme, qui est la négation de l'être, est une manière divine de penser, en ce sens qu'elle est un rejet définitif de tout idéalisme (du nihilisme au sens faible) et de ses conséquences (la morale chrétienne entre autres).

Influencé par la pensée nietzschéenne, Cioran inventera le nihilisme pessimiste, qui ne laisse à l'homme aucune lueur d'espoir : « Contre l'obsession de la mort, les subterfuges de l'espoir comme les arguments de la raison s'avèrent inefficaces. »[3] Par ailleurs et dans une œuvre parfois comparée à celle de Cioran, Albert Caraco voyait la vie comme un non-sens absolu.

Il n'est pas question d'ideal ni de nevrose dans l'ethique chretienne du don et de l'amour, ni meme de Divin, il est question de coeur, d'humanite et de verite, de chemin vers l'unite, de transmission de l'essentiel avant l'aneantissement de soi.

Cessez de pensez, aimez, donnez et agissez plus avant qu'il ne soit trop tard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yyyramsesyyy
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/08/2010
Nombre de messages : 437
Masculin
Sagittaire Coq
Age : 47
Ville : Thailande

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 11:29

J'aime beaucoup tout ce que tu ecris Charles

Merci d'avoir rapporte cette phrase : "Ce que tu fais pour ton Soi, tu le fais pour un autre; ce que tu fais pour un autre, tu le fais pour le Soi. C'est parce que toi et l'autre ne faites qu'un."

et celle-la aussi.

«En vérité, en vérité, Je vous le dis, tout ce que vous faites au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le faites.»

Au fait je dois vous dire que si je suis Christ (Christ voulant dire l'homme uni a Dieu) dans le coeur, je ne suis pas pratiquant. Mes parents m'ont laisses libre de mes convictions dans un esprit de morale laique. Je suis plus bouddhiste dans la pensee... Mais entre le coeur et l'esprit je ne tranche pas. Je suis mon coeur et mets mon esprit en lumiere pour mieux vivre... A chacun sa voie pour vivre heureux et retourner a l'essence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 12:17

@yyyramsesyyy a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec cette phrase. Probable que mon intellect peu developpe ne puisse comprendre le sens profond de ces mots.

Que cherches-tu à dire ici ? Je ne voudrais pas te prêter de fausse intention.

@yyyramsesyyy a écrit:
Comme il est tout aussi probable que Nietzche ne sache pas de quoi il parle. Pour justement etre passe a cote de l'amour veritable qu'il rejette de par ses souffrances vecues. Enfin je ne le connais pas personnellement, mais c'est un penseur comme un autre et pas necessairement plus intelligent que d'autres pour autant.

Étrange méthode que de s'attaquer au personnage sans s'attarder sur le texte...
Étrange méthode, surtout que de construire un mannequin de paille avec une non-connaissance du personnage.
Je t'invite, si tu t'en sens un jour l'envie, à te pencher sur la vie de Nietzsche et sur son œuvre. Ne serait-ce que sur son Gai Savoir, et du coté de la biographie Friedrich Nietzche à travers ses œuvres de (son amie fidèle) Lou Andréas Salomé.

@yyyramsesyyy a écrit:
Sauf si il est question d'aimer l'autre pour soi. Mais alors nous ne parlons pas de la meme chose.

J'affirme qu'on aime toujours l'autre pour nous-même, parce que nous sommes construit ainsi, parce que nous sommes humains.
Tout amour désintéressé n'est qu'un masque, le masque de cet amour de soi.

@yyyramsesyyy a écrit:
Voyons Cthulhu en reponse a l'amour du Christ et au coeur (savoir aimer les autres meme quand ils sont indignes de notre amour) tu m'envois les pensees d'un intellectuel "nihiliste". J'adore ton sens de l'humour.

Le nihilisme ( latin nihil, « rien ») est un point de vue philosophique d'après lequel, le monde (et plus particulièrement l'existence humaine) est dénué de toute signification, de tout but, de toute vérité compréhensible ou encore de toutes valeurs.

Selon Nietzsche, l'état normal du nihilisme, qui est la négation de l'être, est une manière divine de penser, en ce sens qu'elle est un rejet définitif de tout idéalisme (du nihilisme au sens faible) et de ses conséquences (la morale chrétienne entre autres).

Influencé par la pensée nietzschéenne, Cioran inventera le nihilisme pessimiste, qui ne laisse à l'homme aucune lueur d'espoir : « Contre l'obsession de la mort, les subterfuges de l'espoir comme les arguments de la raison s'avèrent inefficaces. »[3] Par ailleurs et dans une œuvre parfois comparée à celle de Cioran, Albert Caraco voyait la vie comme un non-sens absolu.

Merci pour cette tirade informée par l'ignorance d'un auteur et son incompréhension.
Il y a eu, en effet, des mauvaises lectures de Nietzsche (car, à mon avis, non nietzschéennes). Cependant, les voir comme seul héritage de cette pensée relèverait de la mauvaise fois et de la désinformation.
Car la pensée de Nietzsche est loin du pessimisme de Cioran, très loin. C'est avant tout une pensée du renouveau et de la vitalité.

@yyyramsesyyy a écrit:
Il n'est pas question d'ideal ni de nevrose dans l'ethique chretienne du don et de l'amour, ni meme de Divin, il est question de coeur, d'humanite et de verite, de chemin vers l'unite, de transmission de l'essentiel avant l'aneantissement de soi.

Une lecture que je respecte, mais qui n'est, à mon sens, pas juste.
La névrose chrétienne est une morale du "tu dois", et j'aime beaucoup ce qu'écrivait Nietzsche à ce sujet dans son chapitre du Zarathoustra sur les trois métamorphoses de l'esprit :

Mais au fond du désert le plus solitaire s'accomplit la seconde métamorphose: ici l'esprit devient lion, il veut conquérir la liberté et être maître de son propre désert.
Il cherche ici son dernier maître: il veut être l'ennemi de ce maître, comme il est l'ennemi de son dernier dieu ; il veut lutter pour la victoire avec le grand dragon.
Quel est le grand dragon que l'esprit ne veut plus appeler ni dieu ni maître? “Tu dois", s'appelle le grand dragon. Mais l'esprit du lion dit : “Je veux.”
“Tu dois” le guette au bord du chemin, étincelant d'or sous sa carapace aux mille écailles, et sur chaque écaille brille en lettres dorées: “Tu dois!”
Des valeurs de mille années brillent sur ces écailles et ainsi parle le plus puissant de tous les dragons: “Tout ce qui est valeur—brille sur moi.”
Tout ce qui est valeur a déjà été créé, et c'est moi qui représente toutes les valeurs créées. En vérité il ne doit plus y avoir de “Je veux”! Ainsi parle le dragon.
Mes frères, pourquoi est−il besoin du lion de l'esprit? La bête robuste qui s'abstient et qui est respectueuse ne suffit−elle pas?
Créer des valeurs nouvelles—le lion même ne le peut pas encore: mais se rendre libre pour la création nouvelle—c'est ce que peut la puissance du lion.
Se faire libre, opposer une divine négation, même au devoir: telle, mes frères, est la tâche où il est besoin du lion.
Conquérir le droit de créer des valeurs nouvelles—c'est la plus terrible conquête pour un esprit patient et respectueux. En vérité, c'est là un acte féroce, pour lui, et le fait d'une bête de proie.
Il aimait jadis le “Tu dois” comme son bien le plus sacré: maintenant il lui faut trouver l'illusion et l'arbitraire, même dans ce bien le plus sacré, pour qu'il fasse, aux dépens de son amour, la conquête de la liberté: il faut un lion pour un pareil rapt.


Devant les "tu dois" de ce genre :
@yyyramsesyyy a écrit:
Cessez de pensez, aimez, donnez et agissez plus avant qu'il ne soit trop tard.

Soyons des lions mes amis ! Affirmons les valeurs nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2010
Nombre de messages : 2375
Masculin
Scorpion Dragon
Age : 28
Ville : Lyon

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 12:35

@Cthulhu a écrit:

J'affirme qu'on aime toujours l'autre pour nous-même, parce que nous sommes construit ainsi, parce que nous sommes humains.
Tout amour désintéressé n'est qu'un masque, le masque de cet amour de soi.

Je ne catégorise cet affirmation en faux ou en vrais. Je redonderai par une citation de Conversation Avec Dieu

Comment aimer de la meilleur façon?

"Car il est tout de même vrai que la plupart des gens continuent de se passionner pour une tout autre question. Non pas «quel est le choix le plus élevé», mais «quel est le plus rentable»? Ou : comment puis-je perdre le moins?
Lorsqu'on vit en termes de limitation des dégâts ou d'avantage optimal, on perd le véritable bénéfice de la vie. On perd une occasion. On perd une chance. Car on vit à partir de la peur, et cette vie est un mensonge à ton propos.
Car tu n'es pas la peur, tu es l'amour. L'amour qui n'a besoin d'aucune protection, l'amour qui ne peut être perdu. Mais tu ne sauras jamais cela dans ton expérience si tu réponds continuellement à la seconde question, et non à la première. Car seule une personne qui croit avoir quelque chose à gagner ou à perdre pose la seconde question. Et seule une personne qui voit la vie différemment, qui voit le Soi comme un être supérieur, qui comprend que le critère n'est pas de gagner ou de perdre, mais seulement d'aimer ou d'échouer à aimer – seule cette personne pose la première.
Celle qui pose la seconde question dit : «Je suis mon corps». Celle qui pose la première dit : «Je suis mon âme.»
Que tous ceux qui ont des oreilles écoutent. Car Je vous dis ceci: à la jonction critique, dans toutes les relations humaines, il n'y a qu'une seule question :

Que ferait l'amour, à présent?

Aucune autre question n'est pertinente, aucune autre question n'a de sens, aucune autre question n'a d'importance pour ton âme.
Alors, nous arrivons à un point d'interprétation très délicat, car ce principe du parrainage de l'action par l'amour a été fort mal compris – et c'est ce malentendu qui a mené au ressentiment et à la colère – qui, en retour, a poussé tant de gens à s'écarter de la voie.
Depuis des siècles, on vous a dit que l'action animée par l'amour vient du choix d'être, de faire et d'avoir tout ce qui fait le plus grand bien à un autre.
Mais Je vous dis ceci : le choix le plus élevé est celui qui vous fait le plus grand bien."

Là encore nous tombons sur une divine dichotomie

@Cthulhu a écrit:

Devant les "tu dois" de ce genre :
@yyyramsesyyy a écrit:
Cessez de pensez, aimez, donnez et agissez plus avant qu'il ne soit trop tard.

Soyons des lions mes amis ! Affirmons les valeurs nouvelles !

Sinon je soutient l'idée du Lion Wink toujours trouver de nouvelle idée, créer de nouveaux, dans une liberté d'esprit sans limite.
Je ne crois pas non plus au "tu dois" et je pense que nous avons l’éternité pour nous retrouver.


_________________________________________________________________
un article interressant au sujet de donner/recevoir, l'illusion de la charité..:

http://espritdelaforet.over-blog.com/article-donner-recevoir-62747495.html

Donner / recevoir

"Le don est une illusion,
l'énergie circule à l'infini,
et revient vers celui qui l'a envoyée.
Je reçois ce que je crée et ainsi est la réalité."

Pour le mental :
Donner c'est l'expiration, recevoir c'est l'inspiration.
On fait un effort pour donner (physiquement les muscles travaillent à l'expir) et on se laisse remplir par ce qui est là, on le reçoit simplement .. (inspir).
Si cette notion n'est pas bonne, la respiration n'est pas bonne.

Peu de gens respirent correctement dans notre société où la notion de donner / recevoir est bien compliquée.
Tout le monde veut recevoir, personne ne veut donner, tout le monde finit en apnée.

Le rapport défaillant au donner/recevoir génère les principales armures de notre société.
armure mentale ("ce que je gagne est ce que je vaux") ,
armure émotionnelle ("peur d'être le plus faible de la portée et d'être abandonné par la mère et pas nourri"),
et armure spirituelle ("voeu de pauvreté : je n'ai pas de poids dans la société ou je meurs si je suis spirituel")

L'argent :
L'argent est une manière de communiquer et une manière simple de concevoir la solidarité (donc la création collective), rien de plus (si si!)
Sur la table de Noël se trouve le travail de plein de gens différents qui ont collaboré pour créer ce qu'on mange. Même si on se le masque par une couche de mental (argent),
il y a bien eu une création collective faite par plein de vrais gens pour qu'on puisse boire du vin, manger du foie gras etc..

Dans un monde émotionnel, si quelqu'un a quelque chose que je veux, je m'en débarrasse et je lui prends si je suis plus fort, sinon j'oublie.
Dans un monde mental, si quelqu'un a quelque chose que je veux, je fais un échange. C'est déja plus structuré.
Dans un monde spirituel, chacun est une cellule de l'univers : il donne ce qu'il produit (ce qu'il est), et reçoit ce dont il a besoin pour exister sans avoir à lutter.

Passer du mental au spirituel n'est pas si compliqué, une fois l'armure mentale, l'armure émotionnelle et l'armure spirituelle passées.


Diaboliser l'argent, c'est diaboliser l'autre en fin de compte et la solidarité de manière générale dans notre société.
C'est très répandu dans les milieux dits "spirituels". Une manière de vouloir être "plus que l'autre" : je suis la cellule qui a besoin de rien et qui donne tout.
Bref le messie, le sauveur, le grand "maitre"... bien égocentrique tout ça.
Accepter d'être un simple humain est autrement plus dur , mais c'est l'humain centré dans la simplicité de ce qu'il est véritablement, qui laisse le divin se manifester à travers lui.


Pour recevoir il faut commencer par donner, sinon l'énergie ne circule pas. (j'expire et après je peux inspirer ce qui vient naturellement).

Obstacles pour donner :
Peur que l'autre ne puisse pas recevoir ce que j'ai à donner (ou ce que je suis).
Si je veux retenir je me sclérose (syndrôme des économies et du compte en banque plein, syndrome de l'obésité également).
Si je suis une cellule du corps qui veut accaparer toutes les ressources je suis un cancer (syndrome de la spéculation et du capitalisme en général).
J'ai l'illusion de m'enrichir et de prendre le contrôle de mon univers, mais je conduis tout le monde à sa perte, moi y compris.

Plein de gens ne comprennent pas pourquoi ils n'ont pas ce qu'ils pensent mériter, mais souvent ils n'ont même pas conscience qu'ils ne donnent rien.

Obstacles pour recevoir :
C'est dur de recevoir, simplement parce que c'est pris comme un jugement pour ce qu'on vaut.
Recevoir sans se sentir dépendant et sans se soumettre : encore plus compliqué.

Plein de gens ont peur de recevoir pour toutes ces raisons et préfèrent n'avoir pas grand chose.

Quand on a enlevé ce masque et qu'on comprend que c'est l'univers qui donne ce dont on a besoin sous toutes les formes, on n'essaye plus de contrôler les échanges, et les armures tombent.


PS:
On ne peut qu'expirer ce qu'il y a dans nos poumons (donc donner ce qu'on est !)
L'autre ne respire pas ce qu'on expire, mais quelque chose que l'univers a retravaillé pour qu'il puisse le recevoir sous la forme qui convient.

En résumé donner ce qu'on est et laisser le divin le transformer pour que l'autre en reçoive quelque chose.
De toute façon chacun ne reçoit que ce qu'il veut ou ce dont il a besoin, jamais ce qu'on pense avoir donné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yyyramsesyyy
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/08/2010
Nombre de messages : 437
Masculin
Sagittaire Coq
Age : 47
Ville : Thailande

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 17:51

Dans le silence et dans vos convictions je vous laisse.

Beaux lions a la belle criniere, devorez qui vous voulez.

Merci de cette lecon que je fini par apprendre. Ne pas jeter les perles aux pourceaux, heu pardon aux lionceaux.

Je vous salue bien bas et vous laisse a votre eternite.

Aurevoir, adieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yyyramsesyyy
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/08/2010
Nombre de messages : 437
Masculin
Sagittaire Coq
Age : 47
Ville : Thailande

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 17:52

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 18:10

Cela fait bien longtemps que nous autres épicuriens sommes appelés pourceaux par ceux qui tentent vainement de jeter sur nous le discrédit.
Il s'avère pourtant que le pourceau est un animal fort intéressant : car sa constitution physique lui rend impossible tout regard vers le ciel. Le pourceau est un animal attaché à la terre.
C'est donc avec joie que je reçois ce souverain mépris. Je le savoure dans la joie car je le devine nectar d'une impuissance prolongée, autrement dit, fruit du ressentiment Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaverot
Membre


Date d'inscription : 16/05/2011
Nombre de messages : 112
Féminin
Poissons Tigre
Age : 43
Ville : 45

MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 18:30

Le cochon est un de mes animaux préféré Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Global Consciousness Project    Sam 21 Mai 2011 - 18:31

On n'impose pas, on propose, sinon c'est la fessée à coups de planche à pain Laughing
Revenir en haut Aller en bas
 
Global Consciousness Project
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit