Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pauvre bête est ce de la science ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14491
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Pauvre bête est ce de la science ???    Sam 26 Fév 2011 - 11:13

Rappel du premier message :




scandaleux , et tout ça au nom de la science ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3742
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 20:13

Si je peux me permettre Cthulhu le dénialisme scientifique auquel tu fais référence est loin d'être tout blanc.

Je suis scientifique, j'ai passé environ 10 ans de ma vie à étudier essentiellement la chimie, dans les diverses lois sur la "constitution" de l'atome, avec orbitales atomique et tout le tralala.
Je suis le premier à dire que ce combat contre la science de la part des religieux ou spirituels (spiritueux comme je les nomme) est débile.

Cependant je sais aussi que bon nombre de scientifique croient qu'ils ont découvert la seule et unique voie de l'explication de l'univers manifesté, bon nombre d'entre eux ne sont que des inventeurs, des marchands d'innovations et aucunement des chercheurs. J'avais parmi mes professeurs des gens qui n'avaient de chercheur que le poste jalousement conservé, avec plus d'énergie dans le caractère hautain de leur immense cervelle en or.. que dis-je en platine, en diamant... que dans une véritable curiosité étudiée dans la rigueur scientifique.

Et j'ai retrouvé cela dans ton lien, le ton hautain des gens qui croient détenir la vérité en, dénigrant tout ce qui pourrait les remettre en cause, dénigrement construit sur les bases scientifiques bien sur parce que aujourd'hui plus personne ne peut se prévaloir d'expérience ou de connaissance sans avoir été coopté par des diplômes qu'ils ont eux même noyautés pour être sur d'une certaine forme de pensée unique.

Hors si on étudie l'histoire les grand chercheurs sont presque toujours ceux qui ont combattus le système scientifique trop bien pépère et établi de leurs pairs.
Certains en ont souffert, beaucoup se sont fait voler leur découvertes par d'autres plus en vues ou plus pragmatiques, bien peu ont été reconnus.

Donc ton lien se lit à titre de culture générale, à titre de recul, à titre d'argumentation, mais en aucun cas comme une vérité, pour la simple raison qu'il accepte mal la contradiction, en fait c'est une forme intelligemment construite de dénialisme non scientifique.

Je fais par exemple parti des gens qui conteste la vision bien pensante du réel impact de l'homme sur la nature, du moins je soupçonne grand nombre de ces théories comme des manipulations à but commercial.
Il y a quelques années ont a accusé nos chères ampoules électriques de réchauffement climatique, on les a donc supprimées et remplacées par des lampes à économie d'énergie, des LED, etc...
Hors depuis peu un consensus s'établit comme quoi ces nouvelles ampoules sont potentiellement dangereuse pour notre santé ( rayonnement électromagnétique, présence d'élément lourd) allant jusqu'à des micro-brûlure de la rétine pour les LED. Phénomène associé on a licencié les gens fabricants les ampoules à filaments pour aller produire les nouvelles (fort polluantes , métaux lourds) dans des pays à bas prix....
Vives les pontes scientifiques, les ponts économistes, les pontes énergétiques, les pontes politiques.

Des trucs comme ça il y en a plein, et les scienceux sont aussi borné que les spiritueux, chacun trop persuadé de sa vérité pourtant...

Début 16ème Rabelais, médecin scientifique et religieux écrivait :
Citation :
Sagesse n’entre pas en âme malveillante et que
Science sans Conscience n’est que ruine de l’âme

C'est toujours d'actualité non ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 20:35

tout à fait Loryan, d'ailleurs dans le podcast audio qui va avec le dossier, les participants corroborent bien ce que tu dis là.
Cependant, je pense qu'il est important de noter deux choses :

1) ce n'est bien souvent pas la science qui est à l'origine des problème mais la technique, c'est à dire l'utilisation qui en est faite.

2) dans le podcast, la chercheuse invitée explique clairement que la science n'est pas figée, comme certains le pensent, mais elle est au contraire dynamique et en constante remise en question. C'est d'ailleurs ce qui la différencie du phénomène religieux, cette capacité à la remise en question afin d'évoluer.

Un des participants au podcast propose même d'étudier objectivement, et à la lumière des sciences cognitives, les croyances et tout ce qui gravite autours (comme l'homéopathie et les médecines "alternatives"). Cela même si ce genre de démarche provoque l'hostilité des défenseurs de ce qui est étudié...
Donc, il ne me semble pas vraiment qu'il ait dénialisme de la part de la majorité des scientifiques, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/07/2009
Nombre de messages : 2900
Masculin
Poissons Coq
Age : 36
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 20:38

Je voulais argumenter mais en faite ça sert a rien ... le constat est simple :

La science a permis ce monde présent tel qu'il est en ce moment. Vous le trouver "beau" ce monde actuellement ? Qu'on fasse un discours pour savoir si oui ou non c'est éthique de faire des bébés médicaments tandis que les 3/4 de la planète sont on crise, c'est un peu "con" nan ? on voit tout le sens des préoccupations éthique des scientifiques ...

La science avait portant une belle utopie, celle de délivré l'homme de ses croyance et de le rendre libre et bien portant. Et bien c'est tout l'inverse ... l'homme est malade a tout point vu, la planète est polluée pas possible et tout est devenu une marchandise, un numéro, un coût qu'il faut calculer et paramétrer ... Les valeurs humaine sont au plus bas comme la tristesse et la souffrance que chaque humain vie quotidiennement est au plus haut ... la science a favoriser les plus crapules, avares, escrocs, fourbes, les plus dénués de valeurs humaines ... La science n'a pas a être éthique puisqu'elle étudie la matière, elle va au fond du fond de la matière, c'est a dire qu'elle creuse un trou dans la terre pour y enterrée tout le monde du même coup ! creusons, creusons, cherchons, cherchons ! La philosophie elle n'est guère mieux, le mental décortique, juge, sous-pèse et fini par un point d'interrogation. Parfois elle s'indigne comme si d'un coup un éclaire intuitif la guidait ...

Ce monde est bruyant comme les pensés qui l'agitent et c'est pas la science qui va l'en sortir ... une ampoule ne peu etre un Soleil ... Celui qui rechauffe et éclaire l'homme de la Grandeur et de sa Noblesse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/enzo.devilla.5
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 20:51

bonsoir Cthulhu,

ah oui, reconnaitre mes erreurs, c'est très facile chez moi... heureusement, car je fais ou dis des grosses sottises de temps en temps..

des noms de scientifiques qui ont déclaré que la science n'avait pas à s'occuper d'éthique ?
mais cela s'étale sur une longue période mon ami, et de nombreux scientifiques disent cela depuis fort longtemps, ce n'est pas un préjugé de ma part, je ne fais que répéter.
je n'ai pas de nom, mais par exemple, combien de fois nous a t on dit, ça n'a pas pu t'échapper, que la science n'avait pas à se poser de question pour l'élaboration de la bombe nucléaire, et que le rôle de la science était de chercher et de faire ce qu'on lui demandait ?
on a entendu la même chose il y a quelques années sur les manipulations génétiques qui ont conduit à la naissance du vache-mouton que je cite plus haut. j'avais vu ça dans une revue scientifique où évidemment, la question était posée au scientifique et où la réponse était grosso modo : "nous avons des subventions pour faire ces recherches, nous les faisons et n'avons pas à intervenir sur le plan moral".
Les OGM, même si cela a été un peu discuté par les écolos, ça n'a pas beaucoup chatouillé le comité de bioéthique, il me semble ?
des questions se posent donc sur cette bioéthique : ça existe depuis combien de temps ? est ce seulement en France ou partout dans le monde ? est elle vraiment efficace car on ne l'entend pas beaucoup, ni sur les terribles manipulations génétiques, ni sur l'expérimentation animale, ni sur la fabrication d'armes de destruction massive.
ça donne un doute... mais je n'affirme rien.
il faudrait aller voir ce que pense josé bové de la bioéthique au sujet des OGM, par exemple..même si les ogm sont faits pour fournir la nourriture et non pour guerroyer. (je ne vais pas tout mélanger comme tout à l'heure..)

la spiritualité ne se base pas tellement sur la morale, mais sur la conscience humaine dans un sens exigeant. par exemple, la conscience humaine la plus élémentaire n'aurait pas toléré que l'on fasse naitre un vache-mouton souffrant atrocement des résultats des manipulations génétiques de nos apprentis sorciers... et la tomate-fraise, c'est mignon ?
où était la bioéthique ce jour là, Cthulhu ?

la spiritualité n'est pas un besoin généré par une biographie, elle est au contraire la reconnaissance de l'essence de la vie.
c'est bien plutot la science qui est un besoin généré par la biographie des hommes qui souffrent ! tu vois, ce matérialisme là (de pratique) dit les choses à l'envers, c'est sans arrêt comme ça... Very Happy


Mon cher Cthulhu, où on dit une chose où on ne l'a dit pas.
ce n'est pas moi qui répète à longueur de journée que l'homme n'est qu'un animal instinctif, n'est ce pas ? on l'entend partout pour justifier le tout et son contraire, ce n'est pas moi qui suis "basique" !?
donc, à partir du moment où dans la société on nous matraque sans arrêt que l'homme n'est qu'un animal, c'est à ceux qui le disent de bien prendre en considération tout le cadre philosophique que cette affirmation implique. (ce qui n'est presque jamais fait puisque les gens se fichent malheureusement en général de la philo comme de leur première chemise..)
et il est bien évident que si tu considères qu'il y a quelque différence entre l'homme et l'animal, alors il faut accorder un nom différent à chaque espèce, ce que les anciens ont fait en appelant un homme, un homme, et un animal, un animal.

si les "éthologues" disent le contraire et ne voient aucune différence FONDAMENTALE entre l'homme et l'animal....et bien je suggère, Lol, de les rebatipser et de leur donner un bon conseil : je les appellerais plutot des "éthylologues" pour ma part, et je leur conseillerais ensuite d'arrêter la bouteille... Laughing
ça ne vaut pas mieux en effet que de voir des éléphants roses...


enfin, tu m'écris :

"en quel honneur l'esprit vaut plus que le physique ?"

réponse :

parce qu'il lui est antérieur, parce que l'esprit est la source du physique, parce qu'il est sa cause, et parce qu'il lui survivra...

est ce insuffisant ?

excellente soirée à toi

hello !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méhen
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/05/2008
Nombre de messages : 1926
Masculin
Cancer Cheval
Age : 39
Ville : Gévaudan

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 20:57

Est-ce qu'il y a vraiment besoin de prouver qu'aujourd'hui la majorité des chercheurs ne s’embarrasse pas d'éthique ?
Il suffit de vivre dans notre siècle pour s'en rendre compte, ceux qui l'ont pas remarqué n'ont pas aller vivre aux USA dans les zones (habitables) où l'on extrait le gaz de schiste.

La plus grande partie de la recherche dépend du secteur privé, ils ne cherchent pas pour la gloire, faut pas déconner...

Après, je suis pas spécialement pour la défense des petits lapins, je m'en branle... mais laisser à peine penser que dans son ensemble, la science aujourd'hui préserve notre futur globale, c'est limite du foutage de gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 21:43

@Nicolas a écrit:
La science a permis ce monde présent tel qu'il est en ce moment. Vous le trouver "beau" ce monde actuellement ? Qu'on fasse un discours pour savoir si oui ou non c'est éthique de faire des bébés médicaments tandis que les 3/4 de la planète sont on crise, c'est un peu "con" nan ? on voit tout le sens des préoccupations éthique des scientifiques ...

La science avait portant une belle utopie, celle de délivré l'homme de ses croyance et de le rendre libre et bien portant. Et bien c'est tout l'inverse ... l'homme est malade a tout point vu, la planète est polluée pas possible et tout est devenu une marchandise, un numéro, un coût qu'il faut calculer et paramétrer ... Les valeurs humaine sont au plus bas comme la tristesse et la souffrance que chaque humain vie quotidiennement est au plus haut ... la science a favoriser les plus crapules, avares, escrocs, fourbes, les plus dénués de valeurs humaines ... La science n'a pas a être éthique puisqu'elle étudie la matière, elle va au fond du fond de la matière, c'est a dire qu'elle creuse un trou dans la terre pour y enterrée tout le monde du même coup ! creusons, creusons, cherchons, cherchons ! La philosophie elle n'est guère mieux, le mental décortique, juge, sous-pèse et fini par un point d'interrogation. Parfois elle s'indigne comme si d'un coup un éclaire intuitif la guidait ...

Je peux me tromper mais un tel discours tape, à mon avis, sur les mauvaises personnes.
Il y a confusion entre la science et ce qui est fait des découvertes scientifiques, ce qui est complètement différent. On ne blâmera pas un fabriquant de couteau parce que son produit aura servit à poignarder une vieille dame, n'est ce pas ?
Pour ce qui est de la philosophie, je comprend ce point de vue. Cependant quand on cesse de se fier à ses préjuger et qu'on se penche sérieusement sur la question (il me semble qu'ici c'est ce qui a fait défaut et a généré ce genre de commentaire injuste), on découvre tout un monde. Qu'on soit laïque ou militant spirituel, on ne peut pas rester insensible à la philosophie, ne serait-ce que par gout pour la culture.
Mais j'encourage ceux qui méprise le corps, la science et la philosophie à aller vivre nu en pleine forêt ne serait-ce que quelques jours, pour faire l'expérience.
Lire de tels propos, c'est ce qui me laisse penser que l'ami Nietzsche avait une lucidité avant-gardiste lorsqu'il écrivait : "Ce sont les plus terribles, ceux qui portent en eux la bête sauvage et qui n'ont pas de choix, si ce n'est entre les
convoitises et les mortifications. Et leurs convoitises sont encore des mortifications.
Ils ne sont pas encore devenus des hommes, ces êtres terribles: qu'ils prêchent donc l'aversion de la vie et qu'ils s'en aillent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 21:51

@Méhen a écrit:
Est-ce qu'il y a vraiment besoin de prouver qu'aujourd'hui la majorité des chercheurs ne s’embarrasse pas d'éthique ?

Oui, j'aimerais voir un dossier, une recherche, une étude, montrant que le milieu scientifique ne se souci pas d'éthique.
Attention à ne pas tout mélanger, ça mène rarement au savoir véritable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 22:18

oui, la science est neutre, ce sont les scientifiques et utilisateurs de la science qui déraillent, mais ils sont nombreux... c'est ce que voulait dire méhen, je pense..

c'est comme la religion pure d'amour et de non-violence par opposition aux guerres de religion et à l'inquisition... mais les gens critiquent plutot la religion..

mais tu as fait la même chose il me semble ci-dessus, où tu dis que la religion est figée et n'évolue pas alors que les règles religieuses sont censées magnifier l'homme, le changer, et le faire évoluer vers plus de responsabilité, d'amour et de conscience des choses... Laughing
sinon à quoi servirait elle ?

Qui méprise le corps, Lulu ? et la science ? et la philo ?
j'adore la philo, la science nous avons tous du mal à nous en passer, et le corps, nous l'aimons et c'est notre faiblesse, mais sans lui donner une position qu'il n'a pas, puisqu'il est transitoire et mortel.
où est donc notre excès ? nulle part il me semble.
il est dénoncé les excès inhumains et destructeurs de la science, ainsi que sa mauvaise application, rien d'autre, il n'est pas question de sonner l'hallali contre la science !
Si tel était le cas, il ne faudrait pas nous envoyer nus dans les forêts, mais au contraire, il faudrait plutot appeler le smur pour nous passer la camisole de force ! Laughing

il ne s'agit pas de mortification... est ce que demander d'être raisonnable et de ne prélever sur la nature que ce qui nous est nécessaire, est ce que c'est excessif et utopique ?
il y a un juste milieu entre la mortification et la convoitise extrême, non ?

qui a prêché l'aversion de la vie ?? à part Céline et ses amis écrivains, qui étaient de féroces désabusés anti-spirituels, je ne vois pas ?
nous, nous sommes joyeux, peut être plus que Nietzsche... qui sait n'est ce pas ?


Sérieusement, il ne s'agit pas d'attaquer la science, il s'agit de dire que l'homme ne peut pas se comporter correctement si l'élan spirituel lui fait défaut. En art, c'est pareil, sans spirituel, tout s'écroule (ce n'est pas mon idée mais les dernières paroles de JS Bach...).
par conséquent, la science aidera à rendre l'homme libre et bien portant mais ne sera pas la cause première de cette liberté et de cette bien portance.

la liberté et la bien-portance se cherchent à l'intérieur, et la science aide considérablement...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Lun 28 Fév 2011 - 22:33

Personne n'a fait de la science une entité salvatrice. Au contraire, tout chercheur sérieux sait que ce n'est qu'une dynamique, un processus en constante évolution.
Pour ce qui est de l'art, je trouve que c'est justement au moment où elle a su se débarrasser du transcendant et s'intéresser à l'immanent que beaucoup de potentiels se sont éveillés. Ça ne veut pas dire qu'il n'y avait pas de merveille avant ça.
Enfin, coté joie, quand on connait un peu Nietzsche et son œuvre, on ne peut pas le traiter de triste sir. N'est ce pas celui qui a écrit le Gai Savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 1:01

Permet moi s'il te plait de te montrer en quoi la science se considère pernicieusement et non ouvertement comme une entité salvatrice (je parle des scientifiques, pas de la science en tant que discipline) :

En dénigrant la spiritualité comme elle le fait généralement, en reniant la possibilité de transcendance de l'intellect et de la raison, en se gaussant du potentiel universel de l'homme, en prétendant être la seule source de connaissance possible puisque tout ce que ne démontrent pas les scientifiques est considéré comme faux ou risible, elle se donne une position de tout juger, de tout étiqueter, de tout regarder de haut, avec une attitude hautaine et méprisante telle qu'on la voit fréquemment chez les scientifiques de base (et bien moins souvent chez les grands).

alors, la science est en constante évolution, oui, mais dans un cadre et des limites savamment posées, dis donc... Laughing

Je ne dis pas que Nietzche était triste, je souhaite de tout coeur qu'il a été heureux, ce qui est probable vu la puissance de son esprit, mais rien ne prouve qu'il a été plus heureux que l'un d'entre nous... on ne sait pas...


par contre, c'est curieux ce que tu as dit sur l'art, il va falloir nous expliquer ça Laughing :

depuis qu'on ne s'interesse plus au transcendant, des potentiels se sont éveillés ??

prenons l'exemple de la musique :

outre le fait que tu contredises là les plus grands compositeurs, peux tu nous citer alors les "potentiels éveillés" modernes de la stature de Mozart, Bach, Beethoven, Vivaldi, Schubert, (je ne vais pas tous les citer n'est ce pas) dans la tradition européenne bien sûr, on ne va pas mélanger les carottes et le chocolat ?
allez, pour pas être trop vache, cite des compositeurs qui arrivent à toucher non pas la cheville mais juste la plante des pieds de ces gens là ? Laughing
même la lutherie n'arrive pas à s'approcher à moins d'une année-lumière de ce que faisaient les anciens. on en est réduit à analyser les vernis de stradivari et de Guarneri pour essayer de piger ne serait ce qu'un vernis !
la chute du spirituel n'a pas entrainé seulement la chute de la grande musique, mais aussi de la musique folklorique, qui était pourtant profane.
on en est réduit à s'inspirer des musiques d'ailleurs, des usa, etc, sinon 0, ou presque 0.
non pas que ce soit mal, j'apprécie tout ça, mais pourquoi saboter sa propre culture ?
on devrait être capable de tout faire, du traditionnel et du non-traditionnel...

si une culture se tait, c'est que le spirituel a fichu le camp...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méhen
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/05/2008
Nombre de messages : 1926
Masculin
Cancer Cheval
Age : 39
Ville : Gévaudan

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 1:16

Vous semblez tout deux faire référence à une image d'épinal du scientifique moustachu en blouse blanche qui, spirituel ou pas, cherche dans tous les cas à faire progresser le savoir humain.

Reste que 70% des chercheurs sont employés par des sociétés et sont donc payés, non pas pour être "sérieux" ou pour dénicher le savoir véritable, mais pour mettre au point une plante qui contient son propre insecticide, un nouveau procédé d'extraction d'hydrocarbure ou une crème de beauté super hydratante.

Bien sûr que je ne parle pas de "la science". Je parle d'humains.
Les scientifiques sont des gens comme les autres. Dans un monde capitaliste/libéral/consumériste qui promeut la religion de la croissance infinie, ils participent, eux aussi, à l'épuisement d'une planète aux ressources finies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 1:25

Bien dit, je suis d'accord avec ça, ces scientifiques sont porteurs de l'idéologie dominante, au lieu d'apporter un éclairage humain réel..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 2:15

Et toi greenman, ne fais-tu pas aussi partie de ce monde ?
M'est avis qu'un scientifique fait au moins autant progresser le monde qu'une dame (aussi respectable soit-elle) qui sa balade autours du monde pour compenser le manque d'amour de ses semblable en leur faisant un bref câlin.
Je connais quelques chercheurs et ils ne correspondent pas du tout à tes clichés anti-scientifiques greenman...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 2:59

Je fais partie de ce monde mais ne soutient pas ce qui le detruit, grosse nuance.

Tu ne sais pas de quoi tu parles, encore une fois, Elle ne fait pas le tour du monde pour faire un calin mais pour transmettre de l energie vitale que chacun peut ressentir. Le "calin" n est qu une forme exterieure pour justifier une approche. Mais les gens obtus ne peuvent imaginer cela, engonces qu ils sont dans les parametrages mentaux qu on leur a impose de force. Un minimun d ouverture d esprit leur permettrait d ailleurs d aller verifier ca eux memes : il n est pas question de croire aveuglement ! Mais non, l entetement
aberrant de l homme et son blocage psy lui empeche toute evolution...
Triste et pathetique, et c est cela qu on reproche a ces scientifiques bornes coinces dans leur coquille.

Par ailleurs, tes chercheurs n apportent pas autant de biens car Elle a mis en oeuvre enormement d oeuvres humanitaires reconnues partout.
Quant tes chercheurs froids et imbus d eux memes et tes philosophes materialistes feront la meme chose, ou un milliardieme de ca, tu viendras nous voir, hein... Pas demain la veille...

Par contre, je n ai toujours pas les noms de tous ces artistes eveilles par le materialisme ?
La musique ne plait pas ? Tres bien, changeons d art.
L architecture.
Que proposes tu face aux cathedrales et aux chateaux inspires par la spiritualite ?
Des maisons en carton pate moches et sans ame, qui s ecroulent au bout de 10 ans ?
Ou les tours de la defense peut etre, avec un peu d humour ?
La tour eiffel ?

Il n y a pas photo n est ce pas.
Le materialisme est vide et entraine le chaos et la destruction des civilisations, ni plus, ni moins.
C est pas demain la veille...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 3:12

Tu t'emportes et deviens agressif Greenman...
Mieux vaudrait mettre la passion de coté et nous tempérer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/07/2009
Nombre de messages : 2900
Masculin
Poissons Coq
Age : 36
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 7:14

@Cthulhu a écrit:
@Nicolas a écrit:
La science a permis ce monde présent tel qu'il est en ce moment. Vous le trouver "beau" ce monde actuellement ? Qu'on fasse un discours pour savoir si oui ou non c'est éthique de faire des bébés médicaments tandis que les 3/4 de la planète sont on crise, c'est un peu "con" nan ? on voit tout le sens des préoccupations éthique des scientifiques ...

La science avait portant une belle utopie, celle de délivré l'homme de ses croyance et de le rendre libre et bien portant. Et bien c'est tout l'inverse ... l'homme est malade a tout point vu, la planète est polluée pas possible et tout est devenu une marchandise, un numéro, un coût qu'il faut calculer et paramétrer ... Les valeurs humaine sont au plus bas comme la tristesse et la souffrance que chaque humain vie quotidiennement est au plus haut ... la science a favoriser les plus crapules, avares, escrocs, fourbes, les plus dénués de valeurs humaines ... La science n'a pas a être éthique puisqu'elle étudie la matière, elle va au fond du fond de la matière, c'est a dire qu'elle creuse un trou dans la terre pour y enterrée tout le monde du même coup ! creusons, creusons, cherchons, cherchons ! La philosophie elle n'est guère mieux, le mental décortique, juge, sous-pèse et fini par un point d'interrogation. Parfois elle s'indigne comme si d'un coup un éclaire intuitif la guidait ...

Je peux me tromper mais un tel discours tape, à mon avis, sur les mauvaises personnes.
Il y a confusion entre la science et ce qui est fait des découvertes scientifiques, ce qui est complètement différent. On ne blâmera pas un fabriquant de couteau parce que son produit aura servit à poignarder une vieille dame, n'est ce pas ?
Pour ce qui est de la philosophie, je comprend ce point de vue. Cependant quand on cesse de se fier à ses préjuger et qu'on se penche sérieusement sur la question (il me semble qu'ici c'est ce qui a fait défaut et a généré ce genre de commentaire injuste), on découvre tout un monde. Qu'on soit laïque ou militant spirituel, on ne peut pas rester insensible à la philosophie, ne serait-ce que par gout pour la culture.
Mais j'encourage ceux qui méprise le corps, la science et la philosophie à aller vivre nu en pleine forêt ne serait-ce que quelques jours, pour faire l'expérience.
Lire de tels propos, c'est ce qui me laisse penser que l'ami Nietzsche avait une lucidité avant-gardiste lorsqu'il écrivait : "Ce sont les plus terribles, ceux qui portent en eux la bête sauvage et qui n'ont pas de choix, si ce n'est entre les
convoitises et les mortifications. Et leurs convoitises sont encore des mortifications.
Ils ne sont pas encore devenus des hommes, ces êtres terribles: qu'ils prêchent donc l'aversion de la vie et qu'ils s'en aillent !"


Le discours que je porte est ,comme Greenman, totalement "Nietzschéen". J'en suis sur qu'il aurait horreur de toute cette brassé de scientistes et de pseudo-philosophes qui ne critique rien bien de précis, peut être trop bourgeois et sur un piédestal ou il contemple de bien haut le monde d'en bas qu'il considère comme vulgaire et peu digne d’intérêt (Alain Sorale relève le niveau peut etre ...). La pensée de Nietzsche est difficile d'accès car on pourrait croire qu'elle est figée sur une idée précise, ce qui n'est pas le cas, puisque lui même a avoué prendre a contre pieds tout ce que l'on veut bien lui mettre sur le dos. Il ouvre des portes a notre façon de pensé, lire Nietzsche c'est pas réciter la messe, c'est un art de vivre que ce réactualise a chaque instant: Sa pensé et plus proche d'un védantain ou d'un Shivaiste non-duel que d'un scientiste complètement déconnecté de la réalité ... Laissons donc a Nietzsche son oeuvre. La pensé moutonnière de ce siècle et de la plus part des intellectuelles et que la science a toute vertus et pouvoir. Etre Spirituel aujourd'hui c'est être un obscurantiste. Je suis pour une science qui reste dans son domaine qui est, très limitée, car elle définie des "choses infimes" dans un univers de potentiel infini. Mais quant elle a pour but un progrès pour l'humain, bravo a elle, ne l'oublions pas !

Mon post n'est pas de taper sur des gens, mais de constater une "mentalité" moderne qui porte des oeillères et mène l'humanité a sa perte. Taper sur la responsabilité de tel ou tel individu ne m'intéresse pas, je dénonce une tendance générale. La science a sa part de responsabilité. Et c'est pas avec une théologie de circonstance tel que la dénialogie qui va les rendres plus propre que Messieurs Propre et ce défendre contre ces "Spiritus Obscuritus" ... Les athées ne se gène pas de s'essuyer les pieds sur LE Christianisme en faisant de grossiers amalgame et ne comprenant rien a la Science Sacrée, leur "mentalité" excluant une Intelligence réelle.


Je suis sur un Chemin Spirituel et rien de n’empêche de faire l'amour dans la nature, de boire des bières par dizaine, de me taper un délicieux thé, de tondre la pelouse a poile, d'écouter du bon son, de lire les bêtises de certains philosophes ...
J'ai l'esprit bien plus ouvert que cette vilaine tendance à ramasser dans un même sac en étiquetant "obscurantiste détestant le corps, les femmes, la science et la philosophie". Un Spirituel c'est un homme ordinaire qui utilise sa vie pour devenir moin égoïste. C'est ce que l'on appel Grandir. Et pour Grandir il faut Vivre son potentiel humain, dans sa mesure la plus Grande.


Faire l'apologie de la science en excluant tout autre vision possible en dehors de celle-ci, c'est du sectarisme-obscurantisme, celui-la même qui lobotomise les gens pour les éloigner de la jouissance de leur être. La science a permis d'anesthésier les gens, devenu une marchandise, devenu un travailleur/consommateur, un robot. La science n'a pas rendu l'homme libre, pas plus la philosophie, car il est difficile de comprendre véritablement un philosophe "vrai" si l'on ne comprend pas ce qu'il enseigne a travers les lignes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/enzo.devilla.5
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14491
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 8:11

nicolas , je n'aurai qu'un mot ; grandiose......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 9:27

Pardon mon cher cthulhu, mais je ne pouvais pas rester insensible a une critique de qui tu sais, car c est quelqu un qui soulage les maux d autrui dans de tres grandes proportions et qui n est donc pas seulement un distributeur de calins. Je l ai suivi longuement depuis 20 ans, surtout en inde, j ai vu avec mes yeux l aide aux veuves vivant dans les rues, j ai vu les hopitaux pour pauvres, j ai vu le sourire revenir sur la petite bouille adorable des innombrables orphelins a qui elle offre, toit , nourriture, scolarite, danse, musique, etc, j ai vu les distributions de nourritures pour misereux, y compris pour les victimes de tsunami, j ai vu le president de la croix rouge lui remettre la moitie des dons recus lors du tsunami, j ai vu le long de la cote sud ouest de la pointe sud de l inde des maisons se reconstruire apres le tsunami et l aide qui avait ete apporte a moment la, j ai vu la construction par des moines et professionnels du batiment de centaines de milliers de maisons apres le tremblement de terre du gujarat, etc, et je sais ce que j ai recu lors des darshans et c est bien autre que des calins.
Je vais te dire un truc : s il n y avait rien de plus et que des calins, je ne l aurais pas connu...

Apres tout ce que j ai vu et experimente, je ne pouvais pas accepter une vision reductrice de la realite,
une comparaison avec des gens que je n insulte pas, mais qui, tout comme moi, n ont pas fait tout ca pour les autres.
En effet, retrouvons notre serenite car de toute facon je ne critique pas la science, cthulhu, etant le premier a etre un faiblard et a me precipiter qui chez le dentiste, qui chez le medecin.
Je suis d accord avec nico ci dessus mais effectivement, c est l homme lui meme qui a choisi ce chemin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 9:36

.... et la science n est pas seule responsable, c est un choix global de societe, la science ne fait que servir ces choix, comme la chine qui a choisi de mettre sa sagesse de cote pour suivre le meme chemin, comme le japon jadis, comme l inde qui prend ce chemin, etc
Ce que fait la science n est qu un miroir de l etat d esprit des peuples.
"Dis moi ce que tu fais avec la science et je te dirais qui tu es"
Elle est neutre et n est qu un moyen.
Pardon si j ai pu paraitre agressif mais ton post vehiculait un peu d agressivite aussi, au moins dans le deni
de l action de quelqu un...
Bonne journee a tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 1 Mar 2011 - 12:03

Il semble que je t'ai mal compris Nicolas, je suis pas mal d'accord avec ce que tu dis dans ton dernier post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agent 5.1
Membre
avatar

Date d'inscription : 10/03/2011
Nombre de messages : 49
Masculin
Vierge Singe
Age : 37
Ville : nord

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mar 15 Mar 2011 - 21:14

bjr

nous acceptons plus ou moins de considerer la vie animale utile pour ces etudes ,tests,sinon une majorité des gens auraient réagi ,comme je lisais c'est un choix global de société.
en excluant ceux qui se projetent emotivement sur la vie animale,peu defendent réellement leur droit.peu raisonnent en se disant que chaque vie est egale,qu'il n'existe pas de hierarchie de valeur .
je pense que nous sommes pas assez mis directement devant l'evidence .
je prend un ex:
un proche doit subir une intervention chirugicale pour une valve du coeur ;on te dit la seule facon est de tuer un cochon pour lui prelever cette partie organique.
le feras tu pour l'amour de ton proche ,ou laisseras tu ce cochon en vie et les conséquences a suivre??
voilà un ex direct ou les gens devant le fait accompli choisiront de considerer ou pas la vie animale.
le pb est là ,bcp sont contre les essais medicaux sur des animaux ,sauf qd ca les impliquent directement.je ne critique pas ,je dis juste qu'il y a un decalage entre etre devant le fait accompli et quand on est en bonne santé.
je me repete mais les gens defendant réellement les droits de la vie animale sont tres rares.



j
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mer 16 Mar 2011 - 18:27

Rester en vie grâce à une greffe d'animal lierait le karma du patient à l'animal. (idem pour une greffe humaine d'ailleurs).

c'est à dire que le patient aura à vivre des souffrances ultérieurement ou dans une autre vie pour soulager dans la même mesure le donneur... ou il devra l'aider fortement..
c'est donc déshabiller pierre pour habiller paul, et inversement.
Mais, pour se préserver, sur le coup on choisit la greffe bien sûr, car on est attaché à cette vie, qui nous parait plus concrète qu'un futur lointain....

je ne suis ni pour ni contre, j'indique juste un truc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mer 16 Mar 2011 - 21:34

... un truc fortement teinté de mythe et de fiction. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenman
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2010
Nombre de messages : 3312
Masculin

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Mer 16 Mar 2011 - 23:33

:mdr)

non, phrase mal terminée, Lol ! 0/20 ! il faut étudier les sujets avec sérieux, Mr Cthulhu, avant de venir en cours.


".. un truc bien senti et bien réel." était la fin correcte de la phrase.


je ne suis pas le seul professeur à réclamer un minimun d'assiduité de votre part, et si cela continue, les résultats de votre examen final ne feront plus de doute... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14491
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Pauvre bête est ce de la science ???    Jeu 17 Mar 2011 - 8:39

@Greenman a écrit:
Rester en vie grâce à une greffe d'animal lierait le karma du patient à l'animal. (idem pour une greffe humaine d'ailleurs).

c'est à dire que le patient aura à vivre des souffrances ultérieurement ou dans une autre vie pour soulager dans la même mesure le donneur... ou il devra l'aider fortement..
c'est donc déshabiller pierre pour habiller paul, et inversement.
Mais, pour se préserver, sur le coup on choisit la greffe bien sûr, car on est attaché à cette vie, qui nous parait plus concrète qu'un futur lointain....

je ne suis ni pour ni contre, j'indique juste un truc...

hum , je ne pense pas du tout que être receveur d'une valve cardiaque de porc , nous lient a son destin ...ni même si nous recevons un rein , un coeur que nous ayons quelque chose à voir avec "donneur" notre corps et un "moyen" d'être incarné , un "véhicule" comme disent les bouddhistes , alors pas de destin lient par tel ou tel greffes , enfin à mon sens , recevoir le coeur d'un autre vous fait pas du tout aimer ce que cette personne a aimer ....le coeur est un "muscle" rien d'autre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pauvre bête est ce de la science ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit