Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dépression besoin d'aide.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant
AuteurMessage
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Dépression besoin d'aide.   Lun 21 Fév 2011 - 11:54

Rappel du premier message :

Bonsoir,

Alors, je m'excuse de venir ici, pourtant je me suis dit que si je posais mes bagages avec des gens sains, j'avancerais plus que devant des réponses du style «moi aussi. Je sais pas quoi te dire. Amitiés ».

Alors je commence. J'ai 16 ans. J'ai découvert récemment ce forum très intéressant..et oui, j'ai triché sur ma date de naissance pour réussir à m'inscrire. Mon topique sera peut être supprimé, mais tant pis, je préfère ne pas mentir.
Je suis une fille. précision: mes parents sont des dépressifs qui s'ignorent, j'ai deux frères..et c'est juste dur à vivre
Tout a commencé à ma rentrée en seconde (je suis en première, là). Pour faire court, grosse dépression sévère, je passais mon temps à me mutiler, et à chercher un moyen SUR de mettre fin à mes jours. Je pleurais tout le temps, sans savoir pourquoi. Alors vers octobre (de l'année de seconde) j'ai demandé à ma mère, en prenant sur moi, si je pouvais voir un psy. Il m'a fallu DEUX MOIS pour oser lui demander. Elle a été très surprise, gênée, et m'a dit « ah, pour parler un peu, c'est ça? »...alors elle m'a dit qu'elle chercherait. Je lui ai demandé de garder ça pour elle. TOUTE ma famille a été mise au courant. Ce n'est que mi février, que j'avais donc mon premier rdv chez une psychologue psychothérapeute. Mon état s'était bien sur agravé en 4 mois. J'ai pris 10 kilos, j'étais en échec scolaire. La veille de la premiere séance, j'étais HORRIBLEMENt stréssée. J'étais du genre timide, et réservée, à la limite de la « phobique sociale ». Je n'espérais qu'une chose de ce rdv, une seule chose, c'était ça ou je mettais fin à mes jours pour de bon, j'ne pouvais plus, je pouvais plus: que cette psy me diagnostique depressive. Que ma mère arrête de penser que je consulte une psy « parce que je suis chiante ».

Je suis sortie du rdv en pleurs, comme tout ceux qui ont suivis: « si j'avais pas d'amis, j'avias qu'à m'en faire, si je me trouvais trop grosse, je n'avais qu'à prendre en longueur, plutôt que de prendre en largeur, et enfin, si je n'aimais pas mes parents, c'était pas grave puisque j'avais bientôt 18 ans. » Et elle m'a conseillé de commencer une psychothérapie. Les scéance à 70 Euros duraient 10min, à parler de mon « enfance », et encore, je parlais peu. Moi je voulais crever. Ma mère m'engueulait, me disait que j'avais qu'à parler àa la psy si j'allais pas mieux, si je trouvais que c'était trop court..

J'ai arrêté de la voir et en parant , la psy m'a dit « ça sert à rien, ça sera partout la même chose, tu compte lui dire quoi au prochain psy, hein? Bon courage ».

J'étais à bout. J'étais la méchante, toute ma famille en a eu marre de moi, je ne faisais plus rien. « tout le monde a des problemes, mais gère les ». Moi j'avais pas de problemes. Je souffrais et je voulais crever, c'est tout.

J'ai vu un infimirer dans un centre, qui m'a hurlé dessus: je lui faisait perdre son temps, si je disais rien! Puis j'ai demandé à voir un psychiatre dans ce centre pour ado, j'ai écris une lettre ou j'ai tout dit. Lui ne m'a rien dit, je parlais pas plus, j'ai fini par ne plus venir à ces scéances ou il me demandait à chaque fois les MEMES choses: en quelle classe j'étais, combien de frère j'avais..il refusait de me donner des médicaments. Quand j'ai eu un doute, je lui ai demandé si j'étais bipolaire, il m'a répondu que oui, mais que c'était pas grave. Puis il a convoqué mes parents, leur a dit que je lui parlait pas alors que il pouvait rien pour moi, à part m'hospitaliser, ce que j'ai refusé. Mes parents de toute façon, étaient très surpris qu'on me propose ça.

J'ai donc encore arrêté. Toujours sous les hurlements de ma mère que j'énervais, à tojours changer de psy, alors que « eux faisaient des efforts, ils m'autorisaient à voir des psy..que eux en pouvaient plus..que eux ne savaient plus quoi faire..que c'était à moi de les aider... »...
je pleurais. Je me disais, j'allais partir, m'en aller. Alors tout sera plus simple.

Un professeur que j'apprécie particulièrement, cette année de seconde, m'a demandé ce qui n'allait pas. Que je pouvais lui parler. Quelques mois plus tard, je lui ai écris. Elle était gentille. Peu à peu, je devenait dépendante d'elle, je vivais à chaque fois « jusqu'à son cours , au moins ». Puis je programmait mon suicide à la fin de la semaine. Chaque fois que j'allais passer à l'acte, je lui écrivais. Je l'adorais. Mais je souffrais encore quand même. Elle m'a conseillé un centre pour ado à paris, « reconnu ». J'ai eu un rdv...un peu après la fin de l'année scolaire.

Alors déjà, ne plus voir ma prof avait été dur, même si j'avais son téléphone.
Dans ce centre, on m'a donné des antidepresseurs. Les vacances, j'étais un peu mieux. Loin de tout, vivre au jour le jour, sans mes parents...j'avais moins d'idées noires, même si parfois des crises de larmes inexpliquées qui prevenaient pas.

Puis la rentrée. Des crises de larmes qui reprenent, parce que je me rends compte que je suis plus eleve de ma prof, même si je la revoyais un peu; parce que j'aime pas la vie, parce que je baigne à nouveau dans l'ambiance de l'année passée, et que..tout ressortait. Le psychiatre que je voyais, je lui parlait peu, même si je lui avait écris. Je l'adorais pas.

J'ai voulu passer dans un autre section, au passage, classe de cette fameuse prof (hasard?). J'ai du en parler à ma prof principale, pour les démarches..passer de S à L.. et quand elle m'a demandé pourquoi, j'ai répondu les larmes aux yeux, que c'était parce que «l'année d'avant, j'avais ait une dépression, et que là j'ai du mal à suivre »..
Elle a vu mes parents..et je suis finalement restée dans ma classe.

Je lui ai écrit, à cette prof, aussi, parce qu'elle a voulu me parler, et j'ai rien dit. Sauf que mes parents sont tombés sur cette lettre. L'ont passés au psy. Je suis arrivée dans le bureau du psy, et j'ai découvert , à ma grande surprise, cette lettre sur son bureau. Il s'en ai suivi: un bilan psychologique, un suivi par une infirmière tout les semaines, et des activités thérapeutiques avec d'autres ados.

Puis, j'ai bataillé pour avoir des horaires aménagés que j'ai depuis peu.
J'ai il y a un mois je crois, j'ai arrêté d'un coup les antidepresseurs, j'ai décidé que je vivrais ce que j'ai à vivre. Et finalement, pas de violente rechute. Moi qui arrivait plus à pleurer..ben j'ai parfois l'impression que je vais pleurer, mais ça sort pas.

Maintenant, je me sens..sensible à plus grand chose, ou bien trop sensible. J'ai l'impression que cette dépression n'a servit à rien. Je sais plus quoi faire, peut être parce que t'a rien à faire, ou alors que je suis capable de rien faire.
Je vais à peu près en cours, mais je ne suis rien, je dors, je vais aux activités...je vais mieux, mais je crois que je suis intérieurement morte.

Je dois commencer une psychothérapie, d'après l'infirmière, mais c'est le psy qui doit me donner les coordonnées «(pas pressé bien sur, hein....d'ici quelques mois peut être..)

J'ai beaucoup hésité à demander une hospitalisation là bas, je sais que c'est pas un hôpital comme les autres. Mais..j'arrive pas à la demander. Puis ,n en ai je vraiment envie? L'ai je mérité? Est elle nécessaire? Mon état l'exige t'elle, puisque je vais « mieux »?

Je sais pas quoi rajouter. L'année prochaine, je devrais aller dans une internat médicaliser pour avoir une scolarité tout en étant accompagnée, ce qui me réjouis pas du tout, parce que même si j'avais pas d'à priori, j'ai pas mal peur des psy, maintenant. J'apprécie pourtant l'infirmière à qui j'essaie de parler, mai j'ai du mal. Quoi dire. Rien d'autre. A part peut être: que c'est il passé? Je suis où? Je vais mieux? Pourquoi j'arrive ni à pleurer, ni à parler, j'arrive juste à sortir des rires qui me donnent envie de me tuer?

Merci d'avoir lu
C'est avec grand plaisir que je prendrais tous vos conseils, reflexions, réactions, témoignages...
merci encore.
Et bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Faceilla
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/12/2010
Nombre de messages : 324
Féminin
Cancer Chien
Age : 60
Ville : Toulon

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 12:41

Ophélie en cas de besoin je suis là et j'ai parmi mes patients des gens dans ton cas... flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brigitteboisson.fr
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 13:47

merci à tous, vous êtes tous très gentils.
Je viens de me lever, j'ai un peu honte.

agyness, je te contacterais alors. Smile

whopé, merci, ça à l'air vachement interessant, je vais regarder ça.

Faceilla, merci à toi.
Là je viens de me lever et je suis en mode " aucune envie de parler de "depression", ça va très bien, juste envie de glandouiller dans mon lit..comme tous les jours.
J'ai plus beaucoup de temps pour aller à la bibliothèque, ça tombe à l'eau.
En plus j'ai beaucoup de devoirs, et je suis incapable de les faire, ça m'angoisse. J'ai tout un TPE à rédiger, et une camarade qui me loupera pas si je le fais pas. No

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 37
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 14:03

coucou Ophélie;

ne t'angoisses pas pour tes devoirs; quand tu en auras le courage, l'envie; on fait ce qu'on peut; on fait de son mieux; l'important c'est de le faire pour soi; les autres ce qu'ils en pensent; c'est pas qu'on s'en fou mais mes profs me mettaient sur le bilan trimestrielle; médiocre; peut mieux faire; aujourd'hui j'ai compris que je n'étais pas médiocre mais que effectivement quand je m'en donne les moyens; je fais bien...c'est bizarre mais on s'arrête; focalise que sur le négatif et le positif il est s'est envolé où; bein il est là présent à tes côtés mais on ne le voit pas...

bonne journée Poulette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 37
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 14:11

p-s; tu as aussi le chatbox en haut à droite de la page pour discuter en direct c'est cool mais là tes devoirs risquent de passer à la trappe; j'dis ça; j'dis rien ou on passe en éclair ou on reste des heures lol enfin c' sympa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 15:18

J ai un peu avancé ce tpe.
Mais j'arrête pas de penser à cette professeur dont j'avais parlé au début. je crois que je suis folle. J'avais entendu parlé de dépendance affective, ça doit bien être ça. J'aimerais la voir, la revoir, ou lui mettre un message sur son portable..c'est..comme..je sais pas, comme un truc manifique, ce qui fait que j'arrive pas à quitter le lycée, je m'attache trop aux "ambiances", même si j'y suis pas bien..je trouve ça, une fois que j'y suis plus, magnifique. Je sais pas comment l'expliquer. C'est handicapant, ce "besoin" de revoir cette prof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 37
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 15:57

ce que tu vis et ressens pour ta prof; que c'est magnifique tu peux le vivre et le ressentir pour toi et tout le monde en étant sans attaches et desuite on s'ouvre plus et on souffre plus; sinon on se crée pleins de manques; pas de retours des gens que j'aime; pas d'appels, pas de sous, pas de boulot, pas d'amis et c'est presque un effet boule de neige bref on croit que tout va mal mais tout ça c'est des détails et on reste dans l'impasse; sors dehors; va voir l'inconnu; joue à l'aventurière!! dis-toi que même si il y a des gens bienveillants autour de toi; il n'y a que sur toi que tu peux compter et en même temps c'est normal et c'est trés bien comme ça, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 15:59

justement, je suis pas "sans attaches", puisque j'ai du mal à ne pas la voire..
Je suis vraiment folle, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo-chan
Membre


Date d'inscription : 25/08/2010
Nombre de messages : 72
Masculin
Bélier Chien
Age : 36
Ville : nice

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 16:07

fait semblan d'etre toi,joue toi,toi meme.
tu va voir ta souffrance ne marchera plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 37
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 16:13

mais non ou alors on l'est tous ( FOUS) et on l'est tous d'abord ça aussi je trouve ça bien; juste trouver, retrouver ce petit grain de folie quand on a envie enfin bref s'en servir à bon escient mais ce que tu me raconte pour moi me fait penser au post de Chaneline (et la conclusion qu'elle trouve); tu n'es pas sans attaches; parce que tu le veux; tu as besoin qu'on te tienne la main ou tu as peur de grandir mais on en est tous là alors je n'ai pas vraiment de solution ou de conseil; juste que tu acceptes la situation ou si y'a quelquechose qui te déranges et que tu ne trouves pas normal alors défait toi -en; si tu as besoin encore et c'est normal tu es jeune; je te conseilles de communiquer de tout ça avec ta maman ou un membre quelqu'il soit de ta famille car j'ai l'impression que vous évitez de vous parler peut-être parce que vous ne voulez pas vous engueuler; mais finalement c'est que de l'amour; à chacun de prendre sur soi et tes parents prendront sur eux; tout est entre tes mains; tu veux de l'amour; à mon avis il faut que tu fasse le premier pas?...


Dernière édition par anima le Mer 23 Fév 2011 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 37
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 16:24

Poses-toi la question qui est la personne qui compte le plus pour moi? et tu te demandais hier à qui tu allée écrire une lettre et à cette personne? ça ne vous ferez pas plaisir; toi de l'écrire;elle de la lire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agyness
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/10/2010
Nombre de messages : 1753
Féminin
Poissons Cheval
Age : 52
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 16:33

Ophélie, il y a un topic ici sur la dépendance affective, mais je ne sais pas mettre de lien dans les messages. En allant dans rechercher, tu devrais trouver.

Dépendance affective n'est pas folie. On n'est pas fou comme çà, ne cherche pas à mettre un nom absolument sur ce que tu ressens, cherche qui tu es, prends ton temps pour cela.

Plein de :bisous) pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 19:07

merci agyness, j'irais. Je me suis levée y'a pas 5 heures, mais je me sens déjà épuisée, j'ai mal au coeur, et je vais déjà devoir me faire engueuler par mes parents .
Bref.
Lundi, ma mère va à un cours d'essai de yoga d'une amie, et me propose de venir avec elle. J'hésite un peu, vu comme je suis pas douée et vu comme j'ai du mal à pas me dire "oh, non, en fairt j'ai plus envie"..
Cet après, par exemple, je me suis levée tard, j'ai fait le quart du TPE, je saiS spas pourquoi, je me suis habillée , je me suis dit que je devais aller à la bibliothèque. Puis une fois habillée je me suis dit que c'était moche, je me suis remis en pyjama, j'ai eu peur d'aller à la bibliothèque, et direction le lit.
Voilà.

Cette nuit, j'ai rêvé que j'étais dans une salle avec une ancienne prof d'anglais, pas celle dont j'ai parlé. Et je me met à pleurer à chaudes larmes en lui disant que je veux pas que mes parents. Parce que dans le rêve, ma mère était hospitalisée pour un cancer du sein.

Dans un autre rêve, aussi, j'étais témoin de trois meurtres, et je me trouvais dans la salle, mais je venais du futur.. scratch

voilà, je me sens pas très bien, n physiquement , ni rien.
Le premier rêve m'a beaucoup marqué, parce que pendant le rêve même, j'étais entrain de me dire" mon dieu, j'y arrive, j'arrive à me lacher spontanément, peut être que le fait que je sois dos à la prof aide, mais j'y arrive!" c'est bête. J'étais d'un côté du lit et elle de 'autre. J'arrivais pas à contrôler mes pleurs. Je voudrais arriver, moi, à parler. Sad
pourtant j'ai l'impression de rien avoir à dire.

Je me demande si une hospitalisation serait utile. En fait j'ai peur. j'ai l'impression que je la mérite pas. Ou que ça servirait à rien. Ou bien que j'ai plus envie d'être seule que entourée d'infirmière. Trop enervée, trop pudique, trop peur que le fait d'être entourée m'influence, que je sois bien là bas, et qu'une fois chez moi, tout recommence. Ou peur de la réponse. Peur qu'on me dise que "petit à petit " ça ira mieux. ça, ça me tue. Peur qu'on me redise qu'il y a pleins de trucs mis en place, que ça avance.. Peur de demander une hospitalisation. Peur de tout. Dire que je la désirais plus que tout, avant. Dire que encore avant, quand on me l'a proposée, je la concevais pas.

Les semaines qui vont venir, ça va être les mêmes que depuis des mois. Rythmée par les activités du centre, une vie qui tient à des illusions et des soignants, mais je m'en suis tellement imprégnée que j'arrrive plus à vivre sans illusions. J'en ai marre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14810
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 19:23

waouh ....juste une question , a tu une seule envie ? n'importe laquelle en faite , même la plus loufoque ...dit nous ...courage ma belle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 19:35

Citation :
waouh ....juste une question , a tu une seule envie ? n'importe laquelle en faite , même la plus loufoque ...dit nous ...courage ma belle ...
..qu'on me dise si oui ou non je devrais me faire hospi. L'envie de trouver ce qui va pas sans plus faire d'efforts parce que je suis fatiguée. L'envie de pouvoir mettre des mots sur ce qui va pas. Et de pouvoir pleurer tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14810
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 20:23

@ophelie a écrit:
Citation :
waouh ....juste une question , a tu une seule envie ? n'importe laquelle en faite , même la plus loufoque ...dit nous ...courage ma belle ...
..qu'on me dise si oui ou non je devrais me faire hospi. L'envie de trouver ce qui va pas sans plus faire d'efforts parce que je suis fatiguée. L'envie de pouvoir mettre des mots sur ce qui va pas. Et de pouvoir pleurer tranquille.
difficile a dire ophélie , si tu doit ou non être hospitalisé , comment veut tu que nous fassions un diagnostic fiable ???? il faut aller voir en premier lieu ton "médecin de famille" pour faire le point avec lui et c'est lui qui peut selon ce qu'il va résulté de la consultation , si oui ou non tu doit séjourner dans un hôpital , mais bon autant que faire ce peut il faut faire les choses dans l'ordre ...tu manques peut être de magnésium , va savoir ...courage demain est un autre jour ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo-chan
Membre


Date d'inscription : 25/08/2010
Nombre de messages : 72
Masculin
Bélier Chien
Age : 36
Ville : nice

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 20:32

peut etre a tu besoin d'attention?

souvent notre souffrance nous donne une sensation d'existance on s'imagine plus vivre sans.
et on alimente le probleme peut etre au lieu de t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 21:38

@dodo-chan a écrit:
peut etre a tu besoin d'attention?

souvent notre souffrance nous donne une sensation d'existance on s'imagine plus vivre sans.
et on alimente le probleme peut etre au lieu de t'aider.

peut être aussi que je souffre, que je fais de mon mieux, et que j'ai besoin d'être hospitalisé, vous y avez penser?
Les mots c'est bien, mais c'est pas pour ça que j'arrive ç appliquer tout ça en deux secondes. Même si mon mal être peut être expliqué, tout ça..je souffre quand même.
J'ai l'impression d'être n'importe quoi ici, une gamine qui vient raconter n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 21:41

Ophélie,

Un des premiers questionnements qui me vient à l'esprit en te lisant, c'est:
Mais d'où vient la racine de ton mal, la racine du mal qui te ronge aujourd'hui...?
(si tu as la réponse, libre à toi de t'exprimer ou pas)

Il y a une racine à ta souffrance et pour sortir de ce cercle destructeur tu dois identifier
et nommer cette racine.


D'après tes écrits tu n'as probablement pas rencontré les "bonnes" personnes.
Non pas qu'on puisse (surtout sans en avoir une réelle connaissance) dire de ces
personnes qu'elles ont été incompétentes;
mais dans une situation telle que la tienne, LA personne qui va se retrouver en face de toi, dans l'écoute et dans le soutient a une importance capitale.
Parfois ce n'est même pas un ou une "thérapeute".

Mais il n'y a pas de généralités. Et non, je peux t'assurer que tu n'es pas folle,
mais très certainement en effet en pleine "dépression nerveuse", qui est une maladie
ravageuse.
Mais ne perds pas de ton esprit que la dépression nerveuse est une maladie qui
transforme toutes tes perceptions, et les passe à la moulinette une par une,
pour en faire un espèce de magma informe dans lequel tu as la sensation (réelle,
dans l'état dépressif) de te noyer...

C'est une broyeuse... D'ailleurs, regarde ta fatigue, le non-sens de chaque acte...
C'est une broyeuse de vie, une broyeuse de cerveau.

Tu dis fréquemment que tes parents vont " devoir encore t'engueuler".
Ils "s'engueulent" ou ils "t'engueulent" ? Les deux ?
Pourquoi t'engueulent-ils ? Parce qu'ils n'en peuvent plus de te voir sombrer ?

Il va falloir nommer ce qui te hante et te ronge.
Il va falloir réapprendre à t'aimer, Ophélie, à retrouver un minimum d'Amour-propre.
Tu as ta place en ce monde, au même titre que chaque être vivant, et tu es un
être vecteur et récepteur d'Amour, sois-en persuadée...
La souffrance existentielle que tu traverses aujourd'hui fera ta force, ton intelligence du coeur
et ton Humanité...


Tu as la sensation que plus rien n'a d'importance, que rien ne vaut la peine, que...
tu n'as plus rien à perdre ? (je fais référence à tes propos suicidaires)
Alors vas-y, VIS ! Tu as beaucoup plus de forces en toi que tu ne le pense...
Like a Star @ heaven

Je t'envoie plein d'Amour.

" Il est des moments où même vivre est un acte de bravoure." Sénèque.
Revenir en haut Aller en bas
dodo-chan
Membre


Date d'inscription : 25/08/2010
Nombre de messages : 72
Masculin
Bélier Chien
Age : 36
Ville : nice

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 21:47

@ophelie a écrit:
@dodo-chan a écrit:
peut etre a tu besoin d'attention?

souvent notre souffrance nous donne une sensation d'existance on s'imagine plus vivre sans.
et on alimente le probleme peut etre au lieu de t'aider.

peut être aussi que je souffre, que je fais de mon mieux, et que j'ai besoin d'être hospitalisé, vous y avez penser?
Les mots c'est bien, mais c'est pas pour ça que j'arrive ç appliquer tout ça en deux secondes. Même si mon mal être peut être expliqué, tout ça..je souffre quand même.
J'ai l'impression d'être n'importe quoi ici, une gamine qui vient raconter n'importe quoi.

c'est bien tu a encore la force de te vexer,il y a encore de l'espoir.....

mais ne le prend pas mal il faut voir les choses sous tous les angles possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 21:49

Tu n'es pas une gamine qui viens raconter n'importe quoi et tu n'es pas n'importe qui, Ophélie.
Tu as peut-être besoin d'être hospitalisée momentanément, pour retrouver un minimum de forces vitales et de calme intérieur mais pas pour être shootée 24/24.
La solution n'est pas d'endormir ta conscience et la conscience de ta souffrance car cela paralyserais ta "renaissance active"...
Encore faut-il choisir le bon lieu, même quitte à t'éloigner de ton "noyau" familial pour un temps.
Revenir en haut Aller en bas
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 21:55

Citation :

Mais il n'y a pas de généralités. Et non, je peux t'assurer que tu n'es pas folle,
mais très certainement en effet en pleine "dépression nerveuse", qui est une maladie
ravageuse.
Mais ne perds pas de ton esprit que la dépression nerveuse est une maladie qui
transforme toutes tes perceptions, et les passe à la moulinette une par une,
pour en faire un espèce de magma informe dans lequel tu as la sensation (réelle,
dans l'état dépressif) de te noyer...

C'est une broyeuse... D'ailleurs, regarde ta fatigue, le non-sens de chaque acte...
C'est une broyeuse de vie, une broyeuse de cerveau.

Tu dis fréquemment que tes parents vont " devoir encore t'engueuler".
Ils "s'engueulent" ou ils "t'engueulent" ? Les deux ?
Pourquoi t'engueulent-ils ? Parce qu'ils n'en peuvent plus de te voir sombrer ?

Il va falloir nommer ce qui te hante et te ronge.
Il va falloir réapprendre à t'aimer, Ophélie, à retrouver un minimum d'Amour-propre.
Tu as ta place en ce monde, au même titre que chaque être vivant, et tu es un
être vecteur et récepteur d'Amour, sois-en persuadée...
La souffrance existentielle que tu traverses aujourd'hui fera ta force, ton intelligence du coeur
et ton Humanité...

j'ai jamais réussi à voir la depression comme une maladie. parce que mes parents non plus, peut être. Mes parents s'enervent parce que ils ne supportent pas de me voir rien faire, que "je les rends malheureux", que eux travaillent et moi pas.

Je sais pas pourquoi tout ça a commencé. Pourtant j'ai le sentiment que si je parlais en me lachant à un psy, ça serait gros comme le nez au milieu de la figure.
Mais c'est pas possible. Chez un psy j'angoisse, je me dis que j'ai rien à y faire, je me confie pas, je peux pas, j'y arrive pas.
Je consdère pas la depression comme une maladie et pourtant je songe à l'hospi.

je crois que me confier dépends même plus de la personne en face de moi..je suis grave, après le nombre de personnes à qui j'ai pu parler..et à qui j'ai rien dit, rien réussi à dire;.le nombre s'élève à..9...9personnes je crois..

merci pour ton message.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 21:56

Alaka a écrit:
Tu n'es pas une gamine qui viens raconter n'importe quoi et tu n'es pas n'importe qui, Ophélie.
Tu as peut-être besoin d'être hospitalisée momentanément, pour retrouver un minimum de forces vitales et de calme intérieur mais pas pour être shootée 24/24.
La solution n'est pas d'endormir ta conscience et la conscience de ta souffrance car cela paralyserais ta "renaissance active"...
Encore faut-il choisir le bon lieu, même quitte à t'éloigner de ton "noyau" familial pour un temps.

pourquoi vous focalisez tous sur les médicaments ici?
Là ou je voudrais me faire hospitaliser ils donnent pas de médicaments, on fait des activités la journée, c'est tout, et je suis avec d'autres adolescents..c'est la maison de solenn, à paris. Donc bref, arrêtez avec les médocs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 22:24

Ok Ophélie ! On parle pas médocs alors ! Excuse-moi mais c'est tellement fréquent... Et rassures-toi, je ne m'adresse pas à toi en ayant à l'esprit que tu es "shootée"...
Alors si c'est ce genre de lieu ça me parait plutôt bien !

Concernant la dépression nerveuse, si, je te le confirme, c'est une maladie.
Ca n'a rien à voir avec un coup de déprime.
Je ne te raconterai pas ma vie (parce qu'ici et maintenant c'est de toi qu'il s'agit), mais je sais plutôt bien de quoi je parle.
Et si ce soir je suis là pour t'écrire et faire de mon mieux, c'est parce que cette "chose" n'a pas réussi à me détruire il y a plusieurs années de cela. A savoir qu'elle a essayé à deux reprises. Fin du chapitre me concernant.

Et je persiste à dire qu'en effet, il va falloir que tu trouves la racine de ton mal.

Tu dis que tu angoisses en face des psy, c'est tout-à-fait concevable et je peux le comprendre.

Maintenant je persiste aussi à dire qu'il y a quelqu'un, quelque part (que peut-être tu connais déjà, qui sait...) qui est en mesure de t'écouter et surtout en face de qui tu parviendras à lâcher-prise et à délivrer ta parole, ce qui te permettra de délivrer cet abcès qui te fait souffrir et dont pour le moment tu ignores l'origine.

Et pour ce faire il faudra que tu aies confiance en cette personne et aussi que tu lâches prise
et que tu acceptes de te livrer à quelqu'un.

Et ça aussi, c'est douloureux. Tu vois, pour faire une image, c'est un peu comme un abcès (un vrai): plus il "mûrit", plus il est douloureux; Deux solutions: le percer et panser sa plaie, ou attendre qu'il perce seul, sans prévenir, et souvent en ayant eu le temps de faire des "dégâts collatéraux"...

Je te ressens à cran et aussi très en colère.(c'est juste mon ressentit à moi).
Où va ta colère ? Vers quoi ? Vers qui ? (toujours pareil, cela n'attend pas de réponse, tu es libre de t'exprimer.)
Revenir en haut Aller en bas
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 22:31

Ma colère, je pense qu'elle va vers tous les gens que je ressens comme "dangueureux", comme par exemple l'auront été tous les psy grâce auquels j'ai voulu en finir..tous les psy, je mettais la fin de mon energie à les appeler à l'aide, sauf qu'ils m'enfoncaient..et qu'ils ne me restait plus rien d'autre que la mort.
je pense que oui, je la dirige vers moi, mes parents. Vers la vie aussi. Plus j'en parle plus ça m'enerve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Mer 23 Fév 2011 - 22:33

Tu dis: "plus j'en parle, plus ça m'énerve". A qui en parles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépression besoin d'aide.
Revenir en haut 
Page 3 sur 23Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Entraide spirituelle - prières-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit