Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dépression besoin d'aide.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant
AuteurMessage
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Dépression besoin d'aide.   Lun 21 Fév 2011 - 11:54

Rappel du premier message :

Bonsoir,

Alors, je m'excuse de venir ici, pourtant je me suis dit que si je posais mes bagages avec des gens sains, j'avancerais plus que devant des réponses du style «moi aussi. Je sais pas quoi te dire. Amitiés ».

Alors je commence. J'ai 16 ans. J'ai découvert récemment ce forum très intéressant..et oui, j'ai triché sur ma date de naissance pour réussir à m'inscrire. Mon topique sera peut être supprimé, mais tant pis, je préfère ne pas mentir.
Je suis une fille. précision: mes parents sont des dépressifs qui s'ignorent, j'ai deux frères..et c'est juste dur à vivre
Tout a commencé à ma rentrée en seconde (je suis en première, là). Pour faire court, grosse dépression sévère, je passais mon temps à me mutiler, et à chercher un moyen SUR de mettre fin à mes jours. Je pleurais tout le temps, sans savoir pourquoi. Alors vers octobre (de l'année de seconde) j'ai demandé à ma mère, en prenant sur moi, si je pouvais voir un psy. Il m'a fallu DEUX MOIS pour oser lui demander. Elle a été très surprise, gênée, et m'a dit « ah, pour parler un peu, c'est ça? »...alors elle m'a dit qu'elle chercherait. Je lui ai demandé de garder ça pour elle. TOUTE ma famille a été mise au courant. Ce n'est que mi février, que j'avais donc mon premier rdv chez une psychologue psychothérapeute. Mon état s'était bien sur agravé en 4 mois. J'ai pris 10 kilos, j'étais en échec scolaire. La veille de la premiere séance, j'étais HORRIBLEMENt stréssée. J'étais du genre timide, et réservée, à la limite de la « phobique sociale ». Je n'espérais qu'une chose de ce rdv, une seule chose, c'était ça ou je mettais fin à mes jours pour de bon, j'ne pouvais plus, je pouvais plus: que cette psy me diagnostique depressive. Que ma mère arrête de penser que je consulte une psy « parce que je suis chiante ».

Je suis sortie du rdv en pleurs, comme tout ceux qui ont suivis: « si j'avais pas d'amis, j'avias qu'à m'en faire, si je me trouvais trop grosse, je n'avais qu'à prendre en longueur, plutôt que de prendre en largeur, et enfin, si je n'aimais pas mes parents, c'était pas grave puisque j'avais bientôt 18 ans. » Et elle m'a conseillé de commencer une psychothérapie. Les scéance à 70 Euros duraient 10min, à parler de mon « enfance », et encore, je parlais peu. Moi je voulais crever. Ma mère m'engueulait, me disait que j'avais qu'à parler àa la psy si j'allais pas mieux, si je trouvais que c'était trop court..

J'ai arrêté de la voir et en parant , la psy m'a dit « ça sert à rien, ça sera partout la même chose, tu compte lui dire quoi au prochain psy, hein? Bon courage ».

J'étais à bout. J'étais la méchante, toute ma famille en a eu marre de moi, je ne faisais plus rien. « tout le monde a des problemes, mais gère les ». Moi j'avais pas de problemes. Je souffrais et je voulais crever, c'est tout.

J'ai vu un infimirer dans un centre, qui m'a hurlé dessus: je lui faisait perdre son temps, si je disais rien! Puis j'ai demandé à voir un psychiatre dans ce centre pour ado, j'ai écris une lettre ou j'ai tout dit. Lui ne m'a rien dit, je parlais pas plus, j'ai fini par ne plus venir à ces scéances ou il me demandait à chaque fois les MEMES choses: en quelle classe j'étais, combien de frère j'avais..il refusait de me donner des médicaments. Quand j'ai eu un doute, je lui ai demandé si j'étais bipolaire, il m'a répondu que oui, mais que c'était pas grave. Puis il a convoqué mes parents, leur a dit que je lui parlait pas alors que il pouvait rien pour moi, à part m'hospitaliser, ce que j'ai refusé. Mes parents de toute façon, étaient très surpris qu'on me propose ça.

J'ai donc encore arrêté. Toujours sous les hurlements de ma mère que j'énervais, à tojours changer de psy, alors que « eux faisaient des efforts, ils m'autorisaient à voir des psy..que eux en pouvaient plus..que eux ne savaient plus quoi faire..que c'était à moi de les aider... »...
je pleurais. Je me disais, j'allais partir, m'en aller. Alors tout sera plus simple.

Un professeur que j'apprécie particulièrement, cette année de seconde, m'a demandé ce qui n'allait pas. Que je pouvais lui parler. Quelques mois plus tard, je lui ai écris. Elle était gentille. Peu à peu, je devenait dépendante d'elle, je vivais à chaque fois « jusqu'à son cours , au moins ». Puis je programmait mon suicide à la fin de la semaine. Chaque fois que j'allais passer à l'acte, je lui écrivais. Je l'adorais. Mais je souffrais encore quand même. Elle m'a conseillé un centre pour ado à paris, « reconnu ». J'ai eu un rdv...un peu après la fin de l'année scolaire.

Alors déjà, ne plus voir ma prof avait été dur, même si j'avais son téléphone.
Dans ce centre, on m'a donné des antidepresseurs. Les vacances, j'étais un peu mieux. Loin de tout, vivre au jour le jour, sans mes parents...j'avais moins d'idées noires, même si parfois des crises de larmes inexpliquées qui prevenaient pas.

Puis la rentrée. Des crises de larmes qui reprenent, parce que je me rends compte que je suis plus eleve de ma prof, même si je la revoyais un peu; parce que j'aime pas la vie, parce que je baigne à nouveau dans l'ambiance de l'année passée, et que..tout ressortait. Le psychiatre que je voyais, je lui parlait peu, même si je lui avait écris. Je l'adorais pas.

J'ai voulu passer dans un autre section, au passage, classe de cette fameuse prof (hasard?). J'ai du en parler à ma prof principale, pour les démarches..passer de S à L.. et quand elle m'a demandé pourquoi, j'ai répondu les larmes aux yeux, que c'était parce que «l'année d'avant, j'avais ait une dépression, et que là j'ai du mal à suivre »..
Elle a vu mes parents..et je suis finalement restée dans ma classe.

Je lui ai écrit, à cette prof, aussi, parce qu'elle a voulu me parler, et j'ai rien dit. Sauf que mes parents sont tombés sur cette lettre. L'ont passés au psy. Je suis arrivée dans le bureau du psy, et j'ai découvert , à ma grande surprise, cette lettre sur son bureau. Il s'en ai suivi: un bilan psychologique, un suivi par une infirmière tout les semaines, et des activités thérapeutiques avec d'autres ados.

Puis, j'ai bataillé pour avoir des horaires aménagés que j'ai depuis peu.
J'ai il y a un mois je crois, j'ai arrêté d'un coup les antidepresseurs, j'ai décidé que je vivrais ce que j'ai à vivre. Et finalement, pas de violente rechute. Moi qui arrivait plus à pleurer..ben j'ai parfois l'impression que je vais pleurer, mais ça sort pas.

Maintenant, je me sens..sensible à plus grand chose, ou bien trop sensible. J'ai l'impression que cette dépression n'a servit à rien. Je sais plus quoi faire, peut être parce que t'a rien à faire, ou alors que je suis capable de rien faire.
Je vais à peu près en cours, mais je ne suis rien, je dors, je vais aux activités...je vais mieux, mais je crois que je suis intérieurement morte.

Je dois commencer une psychothérapie, d'après l'infirmière, mais c'est le psy qui doit me donner les coordonnées «(pas pressé bien sur, hein....d'ici quelques mois peut être..)

J'ai beaucoup hésité à demander une hospitalisation là bas, je sais que c'est pas un hôpital comme les autres. Mais..j'arrive pas à la demander. Puis ,n en ai je vraiment envie? L'ai je mérité? Est elle nécessaire? Mon état l'exige t'elle, puisque je vais « mieux »?

Je sais pas quoi rajouter. L'année prochaine, je devrais aller dans une internat médicaliser pour avoir une scolarité tout en étant accompagnée, ce qui me réjouis pas du tout, parce que même si j'avais pas d'à priori, j'ai pas mal peur des psy, maintenant. J'apprécie pourtant l'infirmière à qui j'essaie de parler, mai j'ai du mal. Quoi dire. Rien d'autre. A part peut être: que c'est il passé? Je suis où? Je vais mieux? Pourquoi j'arrive ni à pleurer, ni à parler, j'arrive juste à sortir des rires qui me donnent envie de me tuer?

Merci d'avoir lu
C'est avec grand plaisir que je prendrais tous vos conseils, reflexions, réactions, témoignages...
merci encore.
Et bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Jean-Yves
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/12/2007
Nombre de messages : 1824
Masculin
Cancer Rat
Age : 58
Ville : Var

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Jeu 24 Fév 2011 - 22:56

@ophelie a écrit:
Citation :
L'idée de "rentrer à l'hôpital", je vois ça comme une façon de se décharger de façon à ne plus avoir à gérer ta vie. Sans doute pour ne pas prendre le risque de faite d'erreurs que tu te reprocherais ensuite ou qu'on te reprocherait.
ou alors un façon de se reposer quelques jours, simplement, pour miuex repartir après.


Oui ?... Je ne sais pas si on se repose vraiment à l'hopital, car on est alors dans une ambiance de gens malades et qui souffrent, et que cela amène une influence de lourdeur sur notre esprit, ça nous plombe.
De la même façon sans doute que tu ressens et que tu vis la lourdeur dans ta relation avec tes parents.
A ce niveau il est clair que l'on est influencé par le milieu dans lequel on vit, par l'atmosphère dans laquelle on vit.
Elle nous élève ou bien elle nous tire vers le bas mais cette compréhension en elle-même donne déjà du recul.
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturopathie-reflexologie-la-sainte-baume.com/
dodo-chan
Membre


Date d'inscription : 25/08/2010
Nombre de messages : 72
Masculin
Bélier Chien
Age : 36
Ville : nice

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Jeu 24 Fév 2011 - 23:02

Alaka a écrit:
@dodo-chan a écrit:
mourir c'est encore et toujours une affirmation de soi.
Et un "suicide raté", pour se retrouver en état de coma végétatif ou semi-vigile au fond d'un lit avec des soins permanents, un tuyau dans l'abdomen et une canule dans la gorge, ou en fauteuil roulant avec ton corps pour propre prison, c'est encore et toujours une affirmation de soi ?

c'est un appel.
un truc tres simple,de la ou on est au chaud,dans notre conford.
penson au clochards dans le froid qui creve de faim,les gosses abandonner dans les horphelinat,les femmes qui se font battre par le mari alcolik tout les jour,les nouveau née en afrique,la peau sur les os qui mange des galette de terres,les guerres qui se passes de partout,et j' en passe,et j'en passe,combient non pas notre chance?les probleme psychologique c'est de l'embourgeoisement interne.
beaucoup de monde souffre en ce moment,alor rien que sa,franchement il faut se detendre et se faire un café.
j'ai gouter a des choses dans ma vie qui me permette de le dire on a bien de la chance,meme de nos petite misere,ON A DE LA CHANCE.


dodo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 31
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Jeu 24 Fév 2011 - 23:20

@dodo-chan a écrit:
un truc tres simple,de la ou on est au chaud,dans notre conford.
penson au clochards dans le froid qui creve de faim,les gosses abandonner dans les horphelinat,les femmes qui se font battre par le mari alcolik tout les jour,les nouveau née en afrique,la peau sur les os qui mange des galette de terres,les guerres qui se passes de partout,et j' en passe,et j'en passe,combient non pas notre chance?les probleme psychologique c'est de l'embourgeoisement interne.

Dodo, toi plus que d'autre tu devrais savoir que ce que dis là est complètement faux et dangereux.
Le mal être se moque du fait qu'on ait une vie "facile" ou pas, croire le contraire c'est n'avoir rien compris à la psyché humaine.
Méfiance, n'oublions pas que si une parole suffit à bâtir elle peut tout aussi bien démolir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo-chan
Membre


Date d'inscription : 25/08/2010
Nombre de messages : 72
Masculin
Bélier Chien
Age : 36
Ville : nice

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Jeu 24 Fév 2011 - 23:29

pourtant c'est si vrai.
victime de l'ennui on se crée des demons.
je sais de quoi je parle.
et je suis sur que meme ici il y a des gens qui on voyager,qui on vu la "vrai" miseres et sa les a transformer.
je m'excuse ophelie sincerement.
n'hesite pas a venir sur le tchat on pourra t'aider que mieu de cet maniere.


dodo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 0:03

Parfois je me dis que je devrais balancer mon ordi par la fenêtre et me débrouiller seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isifirys
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 24/02/2011
Nombre de messages : 11
Féminin
Gémeaux Cheval
Age : 28
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 8:54

@ophelie a écrit:
Parfois je me dis que je devrais balancer mon ordi par la fenêtre et me débrouiller seule.

Détrompe toi, je sais ce que tu ressens car je le ressens chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde et ces chrono secondes, si je n'en fais pas abstraction, pourraient me consumer comme un brasier.

Je ne t'ai répondu que brièvement hier.

Je suis comme toi, je ne trouve aucune satisfaction à vivre "normalement" comme les autres, j'ai toujours besoin de me sentir exaltée, de connaître quelque chose de fantastique ou d'accomplir une tâche héroïque pour me sentir "en vie". Une fois ces choses passées, la monotonie revient et le poids de la vie me retombe sur les bras.
J'ai connu de terribles peines dans ma vie et j'en connais toujours, qui me poursuivent et qui tentent d'éradiquer ce qu'il y a de bon en moi. Au fond, je reste quelqu'un de profondément gentil et cela me peine de savoir que les autres continuent à broyer ma gentillesse et à ne pas faire attention à moi. Peut-être le font-ils mais pas d'une manière qui me touche.

Lorsque j'avais 12 ans, j'ai vécu quelque chose de traumatisant, qui a sans doute gâché une grande part de moi même. A ce moment précis, j'ai cessé d'être une fille tout à fait normale. J'ai su ce qu'était de souffrir et depuis, ce sentiment ne m'a jamais quitté.
En plus de cela, j'ai grandis dans une famille où mon père était tyrannique. Mon frère a vécu la même chose et ma soeur est en train de le vivre, la pauvre.

Tu vois, j'ai ce truc en moi qui me pèse, qui agrandit le trou de mon désespoir profond. Seulement je tente de le refermer et même si il est plus puissant que moi et qu'il a tendance à s'agrandir, je ne peux pas lâcher les extrémités, je dois le refermer.
Mon empathie pour le monde qui m'entoure n'arrange rien. Je prends tout le poids du monde sur mes épaules et je passe mon temps à aider les autres. Parfois je réfléchis et je me dis que j'essaie d'aider les autres comme je devrais sans doute m'aider moi-même. Mais c'est toujours le paradoxe, non? On aide les autres mais jamais sa propre personne.
Je ne peux pas me résigner à accomplir un acte égoïste alors je m'évertue à être présente pour les autres, à m'arrêter lorsqu'une personne a besoin d'aide.
C'est cela qui me permet d'exister et j'ai besoin de cela comme une addiction.
Toutes les choses sont pour moi sans saveur, mise à part lorsque je me prête à une activité artistique où je peux exprimer librement ce que je ressens.

Au fond de moi, il y a un feu et je jette continuellement du bois dessus afin d'apaiser sa faim mais il ne s'éteint jamais.

Je sais ce que tu ressens car je peux le sentir à travers cette connexion internet qui lie chaque personne de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14810
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 10:23

" le vrai bonheur ne dépend d'aucun être , d'aucun objet , il ne dépend que de nous , alors ophélie , puisses tu trouver au fond de ton coeur cette étincelle de bonheur qui ne demande qu'a grandir encore et encore afin de devenir "brasier" ardent" le feu de la vie , celui qu'il faut jour après alimenter de tout ton amour pour que jamais il ne meurt ....bisous .sandra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14810
Féminin
Scorpion Singe
Age : 37
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 10:35

voici pour toi ophélie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/12/2007
Nombre de messages : 1824
Masculin
Cancer Rat
Age : 58
Ville : Var

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 10:47

Bonjour à tous

Ce qui serait judicieux que tu fasses à mon sens ophélie, c'est un copier coller de tous les messages qui t'ont, après lecture, apporté un certain bien-être intérieur, une certaine paix ; et que tu les copies sur Word par exemple.
Ce n'est pas très compliqué, si aussitôt après avoir lu un message tu as envie de jeter ton ordi, c'est que le message en question n'était pas porteur pour toi.
Cet exercice peut t'aider d'une part, à faire le tri en toi de ce qui te soutient et de ce qui te tire vers le bas, mais aussi à ne conserver que ce qui t'aide et que tu pourras relire par la suite.
Pour cela tu peux te fier à ce que tu ressens sur le moment en relisant ou bien, si c'est trop embrouillé, faire appel à ta mémoire et essayer de te souvenir ce que tu as ressenti en lisant tel ou tel message.

Citation :
Parfois je me dis que je devrais balancer mon ordi par la fenêtre et me débrouiller seule.

Oui, mais le fait de se débrouiller seul ne signifie pas que l'on doit rompre tout lien avec ceux qui nous entourent, ne pas prendre de conseil ou l'avis des uns et des autres. Mais c'est sûr qu'ensuite (après avoir pris différents avis), il est judicieux, important, de voir par soi-même ce qui nous aide ou ce qui ne nous aide pas, ou encore ce qui nous laisse indifférent. Sinon, on est toujours à s'appuyer sur l'avis des uns et des autres et toujours, de ce fait, on reste dans une position instable.

J'ai vu que tu dis que tes parents sont dépressifs, peut-être ce sera à toi d'assumer le rôle de celle qui rééquilibre et qui soutient ; il n'y a rien de particulier à faire pour cela, si ce n'est de bien garder une position de recul par rapport à la situation. Car tes parents subissent eux-mêmes le poids de leur propre vécu et en ce sens ils sont des victimes ; et les voir comme victimes plutôt que comme ceux qui te dérangent, ça fait toute la différence.

@dodo-chan a écrit:
pourtant c'est si vrai.
victime de l'ennui on se crée des demons.
je sais de quoi je parle.
et je suis sur que meme ici il y a des gens qui on voyager,qui on vu la "vrai" miseres et sa les a transformer.
je m'excuse ophelie sincerement.
n'hesite pas a venir sur le tchat on pourra t'aider que mieu de cet maniere.


dodo

Lorsque l'on traverse une épreuve et qu'à un moment donné il nous manque quelque chose, que ce soit un bien matériel ou de l'amour, eh bien quand cette "chose" survient dans notre vie on se sent le plus comblé de tous, le plus heureux.
Mais ce qui vient comme bien-être à ce moment-là n'est ressenti comme tel que par contraste avec le manque que l'on connu précedemment.
A chacun ses propres schémas, son propre vécu, et le manque de l'un n'est pas forcément le manque de l'autre.
La négation de la souffrance "psychologique" est la négation de tout le travail de ceux qui oeuvrent pour une vie plus épanouie.
Les marques (traumatismes) laissées par le passé, et que chacun porte en soi sous une forme ou une autre, ne sont pas du vent. Smile

@Cthulhu a écrit:
@dodo-chan a écrit:
un truc tres simple,de la ou on est au chaud,dans notre conford.
penson au clochards dans le froid qui creve de faim,les gosses abandonner dans les horphelinat,les femmes qui se font battre par le mari alcolik tout les jour,les nouveau née en afrique,la peau sur les os qui mange des galette de terres,les guerres qui se passes de partout,et j' en passe,et j'en passe,combient non pas notre chance?les probleme psychologique c'est de l'embourgeoisement interne.

Dodo, toi plus que d'autre tu devrais savoir que ce que dis là est complètement faux et dangereux.
Le mal être se moque du fait qu'on ait une vie "facile" ou pas, croire le contraire c'est n'avoir rien compris à la psyché humaine.
Méfiance, n'oublions pas que si une parole suffit à bâtir elle peut tout aussi bien démolir.


Tout à fait d'accord :jap: Wink

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturopathie-reflexologie-la-sainte-baume.com/
dodo-chan
Membre


Date d'inscription : 25/08/2010
Nombre de messages : 72
Masculin
Bélier Chien
Age : 36
Ville : nice

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 11:02

chacun sa vision.
caresser dans le sens du poil c'est pas mon style.
etre un hero non plus.
je dit ce que je pense je suis sincere.
je le redit l'embourgeoisement interne y a rien de pire.
sa donne du boulot au psychologue et autre chiens de la misere humaine.
est ce que sa vous amuse d'ecrire des roman a une fille depressive,sa vous donne
une sensation d'exister?
sa entrerien le probleme.
arreter de la courtiser, laisser la,ou alor faites les choses a fond aller a sa rencontre,bouger vraiment.

voila le bon dans ce qu'il a de plus mal.

avec le sourire
dodo


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/12/2007
Nombre de messages : 1824
Masculin
Cancer Rat
Age : 58
Ville : Var

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 11:11

Bonjour Isifirys

Ton message traduit une grande sensibilité et de plus tu écris vraiment très bien, tu traduis avec clarté ce que tu ressens. Etonnement, ce sont souvent les épreuves, les grandes dificultés que l'on rencontre, qui amènent à faire ressortir ce qu'il y a de mieux en nous. Cette idée n'est pas nouvelle, loin de là, et le négatif a sa raison d'être ; mais je me doute que tu le sais déjà...

Bien à toi, Amour et Paix

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturopathie-reflexologie-la-sainte-baume.com/
Isifirys
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 24/02/2011
Nombre de messages : 11
Féminin
Gémeaux Cheval
Age : 28
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 11:42

Merci Jean-Yves.

Je ne sais pas si mon récit aura une quelconque utilité, je voudrais juste que cette jeune fille sache que je comprends sa douleur et à quel point les choses peuvent être insupportables. J'ai moi même tenté de mettre fin à mes jours. J'y pensais follement, l'idée tournoyait dans ma tête.
Il ne suffit pas d'être munis d'un coeur pour vivre, faut-il savoir comment respirer pour le faire battre.
La vie n'est pas une chose simple, il faut grimper, à son rythme, les remparts érigés devant nous.
Tu souffres maintenant mais petit à petit, tu souffriras moins, tu apprendras à apprivoiser cette douleur et à passer outre tes difficultés. C'est ce que je fais, j'y vais lentement mais j'y vais, je me lance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/12/2007
Nombre de messages : 1824
Masculin
Cancer Rat
Age : 58
Ville : Var

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 13:27

@dodo-chan a écrit:
chacun sa vision.
caresser dans le sens du poil c'est pas mon style.
etre un hero non plus.
je dit ce que je pense je suis sincere.
je le redit l'embourgeoisement interne y a rien de pire.
sa donne du boulot au psychologue et autre chiens de la misere humaine.
est ce que sa vous amuse d'ecrire des roman a une fille depressive,sa vous donne
une sensation d'exister?
sa entrerien le probleme.
arreter de la courtiser, laisser la,ou alor faites les choses a fond aller a sa rencontre,bouger vraiment.

voila le bon dans ce qu'il a de plus mal.

avec le sourire
dodo



Ce message me semble irrespectueux... Les psychologues : chiens de la misère humaine ???

De plus il est sans doute préférable d'ouvrir un post spécifique sur la communication si tu souhaites remettre en question le bien fondé des échanges sur le forum ; ce qu'il y a derrière (en soi), ce que cela cache. Je ne vais pas continuer à m'étendre à ce sujet car ce post est celui ouvert par Ophélie.

Bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturopathie-reflexologie-la-sainte-baume.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 13:43

@dodo-chan a écrit:
Alaka a écrit:
@dodo-chan a écrit:
mourir c'est encore et toujours une affirmation de soi.
Et un "suicide raté", pour se retrouver en état de coma végétatif ou semi-vigile au fond d'un lit avec des soins permanents, un tuyau dans l'abdomen et une canule dans la gorge, ou en fauteuil roulant avec ton corps pour propre prison, c'est encore et toujours une affirmation de soi ?

c'est un appel.
un truc tres simple,de la ou on est au chaud,dans notre conford.
penson au clochards dans le froid qui creve de faim,les gosses abandonner dans les horphelinat,les femmes qui se font battre par le mari alcolik tout les jour,les nouveau née en afrique,la peau sur les os qui mange des galette de terres,les guerres qui se passes de partout,et j' en passe,et j'en passe,combient non pas notre chance?les probleme psychologique c'est de l'embourgeoisement interne.
beaucoup de monde souffre en ce moment,alor rien que sa,franchement il faut se detendre et se faire un café.
j'ai gouter a des choses dans ma vie qui me permette de le dire on a bien de la chance,meme de nos petite misere,ON A DE LA CHANCE.


dodo


Pardon , Ophélie, j'aurais préféré te consacrer ce temps, mais "qui ne dit mot consent" alors...

Excuse-moi, "Dodo", mais je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles.
Tu mélanges tout, et tu salis tout.

Tu crois savoir mais tu ne fais que projeter TON propre vécu sur celui d'Ophélie et piétiner sa souffrance à elle.

Quand on souhaite se tourner vers les autres et tenter de les comprendre, c'est exactement ce qu'il ne faut pas faire...
Apparemment, tu ne sais pas ce qu'est une dépression nerveuse, ou alors tu fais de bien gros amalgames.
Du coup, tu ne te rends pas compte à quel point ce que tu écris (à Ophélie) peut-être totalement inutile (au mieux), ou destructeur (au pire).
Pas étonnant qu'elle aie d'un coup envie d'exploser son ordi.

"Caresser dans le sens du poil" dis-tu dans ton dernier post... Tu sais que tu n'es pas original là-dessus. Il y a beaucoup de gens comme toi qui justifient leur absence de tact, d'empathie et de respect envers la souffrance et la sensibilité d'autrui, par ce genre de phrases toutes faites "Moi je suis comme ça, entier(ère), au moins je dis ce que je pense".
Et qui en tirent une grande satisfaction et une grande fierté...

Je me demande bien quel est ton problème à toi, au vu des propos méprisants que tu tiens envers les "psy", et de cette agressivité que tu dégages, même vis-à-vis de ce qu'écrivent les personnes de ce forum à Ophélie;
Des personnes qui tentent de la comprendre, si possible de l'aider à cheminer en elle-même et d'entretenir le dialogue avec elle.

La "libre-expression", oui, mais ce qui m'échappe, c'est que si ce qui se dit et s'échange ici t'exaspère autant, pourquoi viens-tu décharger ton mépris ici ? As-tu conscience de ce que tu donnes à lire à la première concernée, Ophélie ?
Tu cherches à te démarquer des autres, quitte à être blessant?
Tu cherches à provoquer Ophélie pour "qu'elle se bouge" ? Tu te plantes, ça ne fonctionne pas comme ça.
Et c'est typiquement le genre de comportement de ceux qui n'y comprennent absolument rien, et qui parfois même ont peur de s'approcher de trop près de la souffrance de l'autre;

Alors, cool "devant un p'tit café", lucide et clairvoyant, "Dodo" ? Pas tant que ça vu tes réactions.

Et puis, le très joli "la mort est toujours et encore une affirmation de soi"...
Très bien, soit. Mais je n'ai pas l'impression que nous soyons dans un échange sur "votre vision du suicide, votre vécu etc"....
Avec un peu de subtilité et de sensibilité, on peut assez rapidement se rendre compte qu'ici, il s'agit d'Ophélie, une jeune femme de 18 ans, en souffrance et avec des pulsions suicidaires.
Alors personnellement, je pense que ce genre d'allusion ne tombe pas très à propos.

Maintenant, au nom de la liberté d'expression, si tu veux ouvrir un sujet pour exprimer et partager ton opinion sur "dépression nerveuse et pensées suicidaires", tu peux le faire bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 14:00

Je parle d'une façon générale, mais il faut faire très attention à ce que l'on écrit sur internet quand une personne est en détresse, car il nous est impossible de "mesurer" le degré de mal-être des personnes ainsi que les conséquences de nos propos... le tact et le sens des responsabilités sont de mises. ABSOLUMENT ET SANS COMPROMIS.

Ophélie, je n'ai plus internet en ce moment et j'ai juste jeté un œil à ton topic de mon téléphone, mais il me semble que plusieurs personnes dont Agyness t'ont proposé de l'aide en privé... il serait peut-être constructif que tu t'entretiennes avec elles en messages privés... aller mieux ça commence par là : accepter les mains tendues I love you ça c'est bien une chose que toi seule peut faire....

je te souhaite de la force, tu vas t'en sortir j'en suis certaine.

La paix sur toi, comme dit Samadhi :bisous)
Revenir en haut Aller en bas
wohpé
Membre


Date d'inscription : 14/04/2008
Nombre de messages : 3336
Féminin
Poissons Chien
Age : 48
Ville : dans mes racines, et dans mes ailes :)

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 14:20

Désolée Dodo Chan d'en rajouter une couche mais je tiens à dire aussi que tes propos m'ont vraiment choqués... pour toutes les raisons qui ont été exposées ici. Parenthèse fermée.

Ophélie je n'ai pas pour le moment d'éléments à rajouter. Beaucoup de choses très intéressantes et intelligentes ont été dites. Maintenant je te suggère encore de faire le tri dans tout ça (l'idée de Jean-Yves est bonne je trouve), et peut être ensuite d'entamer les questions avec les personnes correspondantes. Ça te permettra d'y voir plus clair je pense, et le fait de se "lancer" dans quelque chose de constructif te fera le plus grand bien. Les cartes sont dans tes mains. Tu n'es pas seule tu vois?! Wink

Doux bisous sur ton cœur :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 14:56

Excellent que ce fil continue, vous avez des idées superbes.
Ophélie, diunddhy a raison, agynesse et faceilla ont proposé des choses.
puisque tu parles de Samadhi, cela aurait été super que Samadhi vienne dire quelque chose aussi, il a toujours des formulations et idées originales, un peu comme yyyramsèsyyy, et bien d'autres, ils pensent toujours à des trucs qui nous échappent plus ou moins ou qui ne nous viennent pas immédiatement à l'esprit. il y a plein de personnalités riches ici, mais tout le monde n'est pas là... Guillaume aurait été chouette aussi, etc...mais bon, c'est la vie..

Oui, vous avez raison, il faut faire attention à ce qu'on raconte, il y a une responsabilité humaine envers notre choupette et une responsabilité vis à vis du forum aussi puisque notre ophélie adorée a 16 ans et non 18.
Pongo et les modos ont été sympas de nous laisser discuter avec elle, mais il faut évidemment que nous fassions très attention à ce que nous racontons. Il faut qu'il y ait un "retour" de sérieux.
En général, il ne faut pas trop discréditer les psy, les parents, ou quoi ou qui que ce soit en présence de quelqu'un qui ne va pas très bien, il faut présenter les choses sous un angle positif, enthousiasmant..
Ainsi, je tire aussi un truc positif du post de Dodo, c'est qu'il réclame un concret matérialisé :
à un moment donné, je m'étais demandé aussi s'il ne fallait pas réunir un petit groupe parisien sur Paris pour parler à notre désormais nouvelle petite mascotte...?! je ne sais pas si ça serait utile et faisable, hein, c'est peut être loufoque je sais mais c'est une idée comme ça... faut bien penser à tout... ou alors, sinon, se limiter à une aide "compétente" comme celles proposées ici par quelques unes, c'est peut être plus réaliste utile et concevable en tête à tête..
en attendant, on va continuer à causer ici et sur le tchat, comme hier soir.
oui, à ceux qui ne sont pas au courant, on a causé avec ophélie sur le tchat hier soir, jusqu'à tard, à plusieurs.
c'est bien, c'est plus "réactif".

gros bisous à tous et à notre mascotte millésime 2011 ! :bisous)
Revenir en haut Aller en bas
wohpé
Membre


Date d'inscription : 14/04/2008
Nombre de messages : 3336
Féminin
Poissons Chien
Age : 48
Ville : dans mes racines, et dans mes ailes :)

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 15:35

Super Greenman, tu émets là une belle idée, et après tout ce n'est pas utopique!
Tu vois Ophélie, tu as touché tous les cœurs! Dommage que je ne puisse pas tchater j'aurais bien aimé..

Dodo je n'aurai pas dû rajouter cette couche. Je pense que tu ne mesures pas tes mots, et que peut être même ils cachent une souffrance eux aussi..

Puissions nous tous grandir en conscience et en ouverture de cœur :ange3)


Je vous souhaite un bon week end, je m'en vais :BJR004: :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 16:13

coucou,
merci à tous, vous être vachement gentils, ça en devient gênant. Shocked

Je me suis levée il y a une heure, enfin bref, merci à tous de vos conseils, j'ai bien fait quelques copiés collés.
J'apréhende un peu ce week end.

En fait, heureusement que vous me répétez qu'il y a des "solutions". Parce que dans ma tête, même après tout ce que vous avez écris, j'en vois pas.
Je veux dire, écrire, je le fait déjà, faire des activités, j'en fait au centre.. Enfin bref, tout le reste, quand je suis "seule", j'y arrive pas. Même sortir de chez moi seule, j'y arrive pas, c'est horrible, je sais pas pourquoi. J'ai l'impression que je vais gêner tout le monde, à sortir dans la rue.
Bon, j'arrête, je dis un peu beaucoup n'importe quoi, là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunya
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/07/2010
Nombre de messages : 276
Féminin
Bélier Cheval
Age : 40
Ville : ici

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 17:03

Coucou Ophélie,

Je ne me suis pas exprimée sur ce post parce que ce n'est pas mon fort mais j'ai eu l'occasion d'échanger en privé.

Tu fais déjà plein de choses déjà proposées mais il y a quelque chose de riche ici, c'est tous les points de vue différents qui te sont proposés. Parfois, le bonheur, c'est une histoire de point de vue, on croise quelqu'un qui nous aide à regarder une chose qu'on voit tous les jours sous un autre angle et là, c'est la révélation, un tas de choses paraissent plus simples.

Laisse toi un peu porter, reçois l'amour qui t'est donné ici et nourris toi en. Tu trouveras de la force, des idées, parce que sur ce forum, justement, l'idée principale est le bonheur donc il faut fouiller et y croire.

On porte sur nos épaules tout un tas de choses qui peuvent nous faire souffrir, des choses qui peuvent même nous venir d'ancêtres disparus depuis longtemps et souvent, à force de chercher, on trouve des pistes.
Cela fait des années que je cherche pour moi et pour les autres et je me suis rendue compte à quel point la société nous impose d'être parfait, toujours, pour plaire aux parents, aux profs, à tous, on se renie, on essaye de rentrer dans le moule et au bout d'un moment, on se déteste. La société et ses règles ne nous apprennent pas à être heureux. Nous ne sommes pas obligés d'être des rebelles ou des anarchiques pour l'être mais en avoir conscience, faire le tri entre ce dont j'ai envie et besoin et ce "qu'il serait bien que"... parce que tout le monde fait comme ça.
Parfois, on trouve la racine de notre culpabilité et de notre dégout de nous même juste dans le fait que nous ne réussissons pas à "coller" aux schémas imposés.

Exemple simple: combien de nous ont été rabroués parce qu'ils faisaient preuve de "trop" de sensibilité ou de coeur? Ah non, c'est tellement mieux, preuve de force, d'écraser les autres sans une émotion: c'est un modèle type de notre chère société qui fait qu'au lieu de prendre les gens dans nos bras, on a besoin de "les secouer" pour les faire réagir.

Trouve ce que tu es, même si ça te paraît bizarre et fonce, le chemin te paraîtra plus clair, ce sera plus simple.

Gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunya
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/07/2010
Nombre de messages : 276
Féminin
Bélier Cheval
Age : 40
Ville : ici

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 17:06

Oui, j'assume mon côté bizarre, je pleure devant Casper le petit fantôme et devant Cars et quand je suis dans une fête, j'ai un radar à gens qui ont des soucis et je parle avec eux pendants des heures au lieu de m'amuser (et ça depuis très très longtemps, y compris à mon anniversaire, mon mariage...) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agyness
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/10/2010
Nombre de messages : 1753
Féminin
Poissons Cheval
Age : 52
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 17:32

Diunddhy a écrit:
Je parle d'une façon générale, mais il faut faire très attention à ce que l'on écrit sur internet quand une personne est en détresse, car il nous est impossible de "mesurer" le degré de mal-être des personnes ainsi que les conséquences de nos propos... le tact et le sens des responsabilités sont de mises. ABSOLUMENT ET SANS COMPROMIS.

Ophélie, je n'ai plus internet en ce moment et j'ai juste jeté un œil à ton topic de mon téléphone, mais il me semble que plusieurs personnes dont Agyness t'ont proposé de l'aide en privé... il serait peut-être constructif que tu t'entretiennes avec elles en messages privés... aller mieux ça commence par là : accepter les mains tendues I love you ça c'est bien une chose que toi seule peut faire....

je te souhaite de la force, tu vas t'en sortir j'en suis certaine.

La paix sur toi, comme dit Samadhi :bisous)

Je susi entièrement d'accord avec toi, apporter du soutien dans une situation telle est quelque chose de délicat.

Ophélie sait qu'elle a tout ce soutien, elle sait qu'elle a besoind e se sentir bordée d'amour et elle en trouve ici j'en suis certaine. Deplus elle a eu le courage de faire le pas vers nous et ellle a pu constater que sa main tendue a fait l'objet de mains tendues en retour.

C'est déjà un début de soin. Sentir qu'il y a de l'amour, je le sais moi çà m'a sauvé ces dernières semaines.

Ophélie, mets du baume sur ton coeur et nourris toi autant que faire se peut de tout cet amour.

Je serai là tu verras.

:bisous) :bisous) :bisous) :bisous) :bisous) :bisous) :bisous)
:383570gif :383570gif :383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pongo
Admin du forum SP
avatar

Date d'inscription : 02/04/2007
Nombre de messages : 6277
Masculin
Verseau Singe
Age : 49
Ville : Montpellier (Herault)

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 19:14

@dodo-chan a écrit:
oui je suis dsl

elle a l'air seul cette petite.
elle devrai s'interesse a elle meme,et tre son propre sujet d'etude.
elle ne peu que s'aider elle meme

Modération:

Je pense qu'un minimum de compassion, de chaleur humaine et d'emphatique sont indispensables avant d'écrire des propos en réponse à quelqu'un qui demande de l'aide et d'être écouté.

La première règle de savoir vivre est de comprendre que ses propres solutions ne s'appliquent pas universellement à tout le monde. Et réciproquement...

dodo-chan, tu as demandé de toi-même la désactivation de ton compte, c'est fait.

Ophélie, je t'envoie toutes mes pensées positives et un gros bisous amical :bisous)
car je crois en toi, sincèrement, le fait de pouvoir en parler avec nous montre que tu as de la force même si tu en pas conscience, tu fais de ton mieux, c'est une très bonne chose, BRAVO !! Courage !!!


sunny

_________________
L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir. (B. Werber)
http://www.spiritpartage.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritpartage.over-blog.com
ophelie
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/02/2011
Nombre de messages : 110
Féminin
Scorpion Singe
Age : 25
Ville : rhones alpes

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 20:47

merci Smile

Je me suis lavée aujourd'hui, exploit.

le comportement de smes parents est bizarre aujourd'hui.
En arrivant dans leur salle de bain, je vois écrit sur la glace, au rouge à lèvre "bonne journée mon amour, avec un cour, et des traces de lèvre.
Puis en dessous, écrit en blanc "merci".

ça parait peut être pas bizarre, mais de la part de mes parents, si.
Ma mère passe son temps à pleurer, mon père à hurler.. j'en tremblaot tellement ça m'a fait peur.

Et je viens à l'instant de trouver dans l'entrée une petit carte sur le suicide et les numéros d'écoute. (mais qu'est ce que ça faisait là?)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 31
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   Ven 25 Fév 2011 - 21:07

Peut être que tes parents ne sont pas ce que tu as cru qu'ils étaient.
Peut être que tes parents s'aiment et t'aiment plus que tu ne l'avais cru.
Peut être que la représentation que tu as d'eux peut être affinée.

Qu'en penses-tu ?



Dernière édition par Cthulhu le Ven 25 Fév 2011 - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépression besoin d'aide.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépression besoin d'aide.
Revenir en haut 
Page 5 sur 23Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Entraide spirituelle - prières-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com