Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 7:31


Savez-vous pourquoi nous continuons sans cesse à nous SENTIR COUPABLES malgré le travail que nous faisons sur nous-mêmes? Puisqu’on m’a souvent posé cette question, j’ai cru bon écrire sur le sujet afin de partager mes idées avec vous.
Il est vrai qu’en devenant plus conscient de ce qui se passe à l’intérieur de soi, on peut avoir l’impression de se sentir davantage coupable et surtout plus souvent. Mais ce n’est pas le cas. Cette impression est due au fait que nous étions au départ très peu conscients du degré de notre sentiment de culpabilité. Notre cheminement personnel nous fait découvrir cet aspect de nous et à quel point la culpabilité dirige notre vie.
Je sais que ce n’est pas toujours facile de se découvrir – surtout pour l’ego – mais c’est une étape nécessaire à l’amélioration de notre qualité de vie et surtout à la diminution de notre degré de culpabilité.

Ceci m’amène à vous parler du sens des mots « ÊTRE COUPABLE » qui est de se blâmer, se condamner, se croire fautif parce que nous estimons avoir fait quelque chose de MAL, ce qui est très relatif. Qu’est-ce qui vous assure que ce que vous avez fait est mal, que c’est une faute? Votre éducation, vos valeurs, vos croyances, voilà ce qui détermine votre degré de culpabilité et donc à quel degré vous culpabilisez les autres.

Les autres facteurs les plus importants pour lesquels nous nous sentons aussi coupables sont :
se laisser influencer par la notion de bien et de mal des autres et ainsi les laisser diriger notre vie;
croire que se blâmer suffisamment nous empêchera de recommencer;
croire que se sentir coupable veut dire que nous sommes une bonne personne et donc ceux qui ne se sentent pas coupables se donnent le droit de faire ce qu’ils veulent et sont indifférents au tort qu’ils peuvent faire aux autres.

Il faut comprendre que notre sentiment de culpabilité a des conséquences néfastes sur nous-même ainsi que sur nos relations. En voici quelques-unes.
Plus nous nous sentons coupables de quelque chose, plus nous entretenons et augmentons nos blessures qui sont à la source de ce sentiment. Notre souffrance intérieure s’intensifie.
Nos relations sont affectées, car nous accusons les autres au même titre que nous nous accusons nous-même. Nous créons donc des relations de pouvoir, c’est-à-dire que nous cherchons à imposer notre code moral et nos croyances à nos proches.
Nous puisons dans notre réserve d’énergie de nos corps émotionnel et mental, ce qui, à la longue, finit par affecter notre corps physique qui devient plus fatigué et malade.
Nous nous attirons des malaises ou des maladies douloureuses pour nous punir et neutraliser notre culpabilité. Souvenons-nous que nous avons tous appris que quelqu’un qui est déclaré coupable de quelque chose doit être puni et subir les conséquences de ses actes.
Nous nous attirons des accidents, une autre façon de s’autopunir.

Alors, aussitôt que vous vous rendez compte que vous vous sentez coupable, que vous accusez une autre personne de quelque chose ou que vous essayez de la faire se sentir coupable, mettez en pratique les suggestions suivantes.
Remerciez-vous d’être devenu conscient de ce sentiment. Ne vous blâmez surtout pas. Observez-vous tout simplement et accueillez le fait que dans telle situation ou avec telle personne la culpabilité a pris le dessus.

Lorsque vous culpabilisez une autre personne, réalisez que ceci vous permet de découvrir que vous vous culpabilisez pour la même chose.
Puisque derrière toute culpabilité se cache une peur, demandez-vous de quoi vous avez peur pour vous dans cette situation. Je dis « pour vous » parce qu’en réalité vous n’avez jamais peur pour les autres, mais plutôt de ce qui vous arriverait si les autres vivaient ce que vous craignez.

Devenez une personne responsable en prenant conscience que vous seul créez votre vie suivant vos décisions, vos actions et vos réactions et que vous devez en assumer les conséquences.
Si l’objet de votre peur se concrétisait, êtes-vous convaincu que vous ne pourriez pas en assumer les conséquences? Souvenez-vous que la plupart de vos peurs sont irréelles, qu’il y a de fortes chances qu’elles ne deviennent jamais réalité. À titre d’exemple, une personne qui se sent coupable de trop manger, de trop s’amuser, de paresser de temps à autre, doit se demander si elle est convaincue qu’elle ne pourrait pas gérer les conséquences de ses actions, soit le jugement des autres, l’objet de sa peur. S’il s’avère que les conséquences sont trop lourdes à porter pour vous, qu’elles sont au-delà de vos limites, agissez intelligemment, soit en choisissant ce qui vous semble être le plus bénéfique pour vous et qui a le moins de conséquences nuisibles. Ainsi, vous changerez certains comportements ou attitudes PAR AMOUR pour vous et non parce que votre ego vous fait croire qu’ils sont mauvais.

Rappelez-vous que continuer à se sentir coupable ou à culpabiliser les autres nous entraîne dans un cercle vicieux qui nous fait sans cesse revivre la situation que nous n’aimons pas.
Si vous vous sentez coupable d’avoir fait quelque chose d’odieux ou que vous trouvez inacceptable, ayez de la compassion pour la partie souffrante en vous qui a agi ainsi. ACCEPTEZ-VOUS. L’acceptation n’est pas synonyme de « ÊTRE D’ACCORD ». Au contraire, on peut ne pas être d’accord avec un comportement ou un état d’être tout en ayant de la compassion pour la partie en nous qui a perdu le contrôle ou qui était si souffrante qu’elle ne savait pas comment agir autrement.

Quand vous croyez avoir fait une erreur, souvenez-vous que la vie n’en fait pas, qu’elle ne vous apporte que des EXPÉRIENCES qui s’avèrent très souvent utiles. Si vous vous jugez d’avoir fait une erreur, c’est signe que vous croyez qu’il est possible de ne jamais en faire. Est-ce réaliste?
Pour terminer, j’aimerais souligner à nouveau que l’étape la plus importante est l’ACCEPTATION, L’ACCUEIL de votre culpabilité. Soyez reconnaissant d’en être devenu conscient, ce qui vous donne l’occasion de vous diriger vers la RESPONSABILITÉ et l’INTELLIGENCE qui sont les moyens les plus efficaces et rapides pour remédier à la culpabilité.

Avec amour,
Lise Bourbeau
Revenir en haut Aller en bas
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14268
Féminin
Scorpion Singe
Age : 36
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 9:42

coupable de quoi ??? de vivre ? de s'ouvrir au monde ? d'être ou devenir plus spirituelle ?


Citation :
Quand vous croyez avoir fait une erreur, souvenez-vous que la vie n’en fait pas,


ah oui ???? alors quand ont voit naître des enfants avec un handicap par exemple , c'est qui , qui a fait l'erreur ???? la faute a pas de chance ...
décidément j'aime pas du tout ce texte .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 10:08

D'accord avec Sandra à propos de cette phrase...
Par contre le reste du texte n'est pas forcément en accord avec celle-ci : il parle aussi d'intelligence et de responsabilité.

Je crois qu'il faut sortir de la culpabilité qui nous fait croire que toute erreur mérite une punition et nous incite à rechercher cette punition.
Par contre il faut aussi développer à mon avis une certaine humilité et un esprit de responsabilité de manière à reconnaître nos erreurs comme telles. Non pour nous juger mais pour essayer de rectifier, de comprendre les causes de cette erreur et de faire mieux la fois suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 10:14

Pas le temps de lire le texte de suite, mais pour Sandra :
"se sentir inconsciemment coupable de notre perception erronée"... enfin, c'est de cette culpabilité-là qu'il s'agit pour moi quand je parle de "culpabilité"...

sunny
Revenir en haut Aller en bas
samadhi
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/07/2010
Nombre de messages : 1122
Masculin
Taureau Serpent
Age : 52
Ville : paris

MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 10:24

bonjour

y a pas d'erreur en se bas monde, même quand on a une leucémie a huit ans ou un cancer a trente. Des explications il y en a, encore faut il avoir la capacité a les découvrir et a les comprendre.

c'est tout le sens de la foi authentique qui amène a une forme de connaissance qui te permet de voir au delà du voile. Cela nous fait accepter, au lieux de se révolté, quand on en connais la raison profonde.

le problème c'est de trouver des gens qui puissent encore voir au delà du voile. Alors le doute est omniprésent dans le monde et a la place on se révolte en inventant des remèdes de solution pour lutter contre tous les maux de la vie. Remède qui aux final sont pire que le mal lui même, car ils ne savent pas s'inclure dans un échos système naturel, car nos remèdes et solutions sont de natures artificiel.

C' est sur que quand ca t'arrive tu est en colère ou détruit, mais la colère ne change rien a la réalité. C 'est a cause de ses difficulté que les hommes ont chercher des réponses dans l'invisible.

Peut on encore en trouver ? Cthulhu dirait ont en t-ils jamais trouver ?
chacun vois midi a sa porte comme on dit. De toute façon ca ne changera rien a la réalité, qui n'est ni equitable, ni sympathique et surement pas fédératrice.

Mais initiatique oui, toujours, a chacun de le découvrir, pour supporter au mieux les pires moment de cruauté. Et je rappelle que la vie est une maladie sexuellement transmissible et toujours mortelle, comme la dit un célèbre New-yorkais...

la paix sur vous...


sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agarttha.oldiblog.com/
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14268
Féminin
Scorpion Singe
Age : 36
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 10:35

Citation :
Je crois qu'il faut sortir de la culpabilité qui nous fait croire que toute erreur mérite une punition et nous incite à rechercher cette punition.
Par contre il faut aussi développer à mon avis une certaine humilité et un esprit de responsabilité de manière à reconnaître nos erreurs comme telles. Non pour nous juger mais pour essayer de rectifier, de comprendre les causes de cette erreur et de faire mieux la fois suivante.

tout à fait guillaume , reconnaître ses erreurs fait avancer , mais se mortifier pour rien est a mon sens un frein a notre évoultion , le juste est l'ami du vrai , du pur , inutile d'en rajouter des brouettes ...



Citation :
y a pas d'erreur en se bas monde, même quand on a une leucémie a huit ans ou un cancer a trente. Des explications il y en a, encore faut il avoir la capacité a les découvrir et a les comprendre.


comprendre peut aider samadhi , mais est-ce pour autant que ça supprime la douleur de ceux et celles qui en son atteint ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samadhi
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/07/2010
Nombre de messages : 1122
Masculin
Taureau Serpent
Age : 52
Ville : paris

MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 11:18

bonjour

La douleur est une équation assez simple, si la douleur dépasse les seuils de ta consciences, alors elle ne sert a rien. En général tu perd connaissance, coma plus ou moins long ou définitifs, car se sont des mécanismes d'auto défense, face au information de douleurs.

Mais la nature étant bien faite si ta maladie est grave et la douleur forte, en général tu meurt quand tu atteint le stade ou ta raison ne peut plus rationaliser la douleur.

Souffrir au point qu'il y est pertes de prise de conscience, ne sert a rien et le corps a des mécanisme qui va automatiquement te faire lâcher l'affaire.

le corps, avant l'esprit, c'est très bien quand le combat ne sert plus a rien, il se met d'abord en mode restreint ne laissant que les fonction vitale pour luter conte.
Et si le mal est le plus fort, il fera en sorte d'arrêter la machine par luis même.

On ne meurt jamais d'une maladie a proprement parler, mais de la réaction de défense que le corps va produire quand il n'y a plus rien a faire, arrêts du cœur dans la plupart des cas ...

la douleur ne doit pas être retirer, mais être rendus supportable. Car souffrir c'est épurer se qui ne peut être retranscrit par des idée et des mots. C'est l'extériorisation de la somatisation d'un ensemble, qui ne peut plus êtres extrait que par se biais la. Raison "toujours karmique", on récolte se que l'on sème...

dure a admettre si on voit pas au delà du voile, surtout si c'est ton fils ou toi qui a un problème grave. Mais la haut ils s'en fichent, c'est une lois naturel, des cause des effets et des conséquences qui est automatique. Sauf si tu a droit au miracle, ils existent, ne sont pas expliquer par la science, mais le fait est la. Les théologiens l'explique justement par la prise de conscience ultime dans et a travers la douleur. Peut être que la douleur et la dernière chose qui peut nous sauver de nous même avant qu'il ne soit trop tard, je dit bien peut être, je ne cautionne pas, j'explique...

Et même si on trouve cela profondément injuste, il y a qu'a voir le nombre d'âmes qui se bouscule pour s'incarner. ils en redemandent, car la nature de la solution, est a se point vitale que les gens se bouscule pour y arriver et venir s'incarner dans un corps de souffrance.

il faut croire que les phéromone d'amour du Divin, doivent être d'essence irrésistible...


la paix sur toi...


sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agarttha.oldiblog.com/
jose
Membre


Date d'inscription : 14/03/2010
Nombre de messages : 2170
Masculin
Bélier Singe
Age : 61
Ville : sauveterre de guyenne

MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 17:25

la culpabilité est une manœuvre de cette ''chose'' qui en nous fait tout pour que nous n'allions pas dans la bonne direction, qui nous tire vers le bas et qui, dans son paroxysme, si on le suit nous mène à la violence extrême comme celle des hooligans, des black-block, des néo-nazis et autres groupes extrêmes pour qui la vie humaine n'a pas d'importance.
Plus la personne s'approche d'un idéal humain et de fortes valeurs distillées par l'âme plus cette ''chose'' en nous, qui n'est pas nous, se déguise pour nous faire croire qu'elle est notre conscience et se met à parler le langage que l'on aime entendre quand on va sur le bon chemin: "Je suis tout petit, je suis un grain de poussière, je ne suis pas digne'' et ce langage peut aller jusqu'à: ''je suis trop moche pour mériter de me trouver face à Dieu, dans la béatitude'' et l'on cesse la pratique: Côté obscure de la force: ''1'' côté lumineux de la force: ''0''.
La culpabilité fait partie de cette stratégie du ''mental''...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 22 Oct 2010 - 18:30

@sandra22 a écrit:
coupable de quoi ??? de vivre ? de s'ouvrir au monde ? d'être ou devenir plus spirituelle ?


.

Mais non Sandra. La réponse était dans le texte mais tu ne l'as pas vu. Coupable dans le sens ou les gens qui font un véritable travail sur eux découvrent qu'ils ne sont pas encore la personne qu'ils souhaiteraient être ou qu'ils croyaient. Lorsque l'on fait ce travail sur soi on est plus attentif à ses réactions, ses sentiments, ses pensées etc... Lorsque nous nous regardons vraiment en face parfois ce n'est pas facile d'accepter ses côtés sombres qui étaient sûrement ignorés avant cette prise de conscience. Moi c'est ce que j'ai compris quand elle parle de culpabilité.

flower

Et Samadhi comme toujours tes écrits me parlent tellement, c'est un grand plaisir pour moi de te lire à chaque fois. :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 23 Oct 2010 - 3:24

Je pense aussi que la culpabilité est une stratégie de l'ego qui est prèt à n'importe quelle entourloupe pour exister .

Quand on est identifié au Soi , aucune culpabilité ne peut apparaître car on prend alors conscience que même nos "imperfections"et nos " limites" sont Dieu .



:coeur)
Revenir en haut Aller en bas
sandra22
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/07/2010
Nombre de messages : 14268
Féminin
Scorpion Singe
Age : 36
Ville : parc des volcans d'auvergne

MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 23 Oct 2010 - 7:09

Citation :
Quand on est identifié au Soi , aucune culpabilité ne peut apparaître car on prend alors conscience que même nos "imperfections"et nos " limites" sont Dieu .

que j'aime cette phrase ..merci smehen ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jose
Membre


Date d'inscription : 14/03/2010
Nombre de messages : 2170
Masculin
Bélier Singe
Age : 61
Ville : sauveterre de guyenne

MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 23 Oct 2010 - 7:23

en tous cas que nos imperfections et nos limites ne sont pas nous.
qu'est-ce que nous? Notre identification peut se faire à la manière de l'oignon, sur plusieurs couches, de la plus grossière à la plus subtile, en partant de la peau incomestible extérieure jusqu'au cœur.
Je suis un mammifère, humanoïde, mâle, Parisien, de la classe moyenne décavée, de gauche, papa de deux enfants, éduqué chrétiennement, ayant bifurqué sur le spiritualité orientale dans les années soixante dix. Bélier, ascendant sagittaire. Un peu misogyne, tout en croyant à l'égalité homme-femme. Incapable de rester dans des structures autoritaires, épris de liberté et de dignité pour soi et les autres.
Etc...etc...On a tous des couches et des couches successives de nous qui nous font en fonction de notre éducation, de nos traumatismes, de nos joie, de notre hérédité et des circonstances socio-culturelles.
Mais nous, qui sommes nous, pour de vrai? Le nous d'il y a quarante ans qui est le même que le nous d'il y a dix ans et qu'aujourd'hui ?
Ce nous là de quoi est-il coupable? Quand ce nous contemple avec dévotion ce qui, au plus profond de lui, fait qu'il est lui alors aucune culpabilité ne peux rester: Une seconde de lumière intérieure et tous les pêchés s'envolent et le karma devient inopérant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hego
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 05/10/2010
Nombre de messages : 14
Féminin
Gémeaux Singe
Age : 37
Ville : france

MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 23 Oct 2010 - 10:51

la culpabilite pour ne pas recommencer ces erreurs

juste savoir s'alleger avant de partir
que lorsque notre conscience pesera notre coeur qu'il soit aussi leger que la plume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domi35
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 2397
Masculin
Poissons Coq
Age : 60
Ville : Saint Père

MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 23 Oct 2010 - 11:30

@hego a écrit:
la culpabilite pour ne pas recommencer ces erreurs

juste savoir s'alleger avant de partir
que lorsque notre conscience pesera notre coeur qu'il soit aussi leger que la plume

:coeur)

'Le pardon est un baume réparateur, il allège le poids de la culpabilité'

:383570gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kristall.pagesperso-orange.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 23 Oct 2010 - 12:45

José a écrit:
Quand ce nous contemple avec dévotion ce qui, au plus profond de lui, fait qu'il est lui alors aucune culpabilité ne peux rester: Une seconde de lumière intérieure et tous les pêchés s'envolent et le karma devient inopérant.

Like a Star @ heaven :jap: Like a Star @ heaven

S'émanciper c'est passer de la culpabilité à la Responsabilité... I love you

[la culpabilité se traite beaucoup en psychothérapie, elle est souvent inhérente au "fait humain" et le plus souvent inconsciente, la bonne nouvelle c'est que ça se soigne... par la Grâce de la Conscience]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La culpabilité   Sam 23 Oct 2010 - 21:09

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9302
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: La culpabilité   Dim 24 Oct 2010 - 11:38

Bonjour,
la culpabilité n'est pas une idée,cela ne vient pas de notre mental,c'est un sentiment qui n'a pas d'objet précis comme la peur ,l'humain naît avec une conscience ,c'est de cette conscience que nous vient la culpabilité,tout comme notre corps et le reste notre conscience n'est pas développé à notre naissance,nous devons au cour de nos vie acquérir de l'attention,envers la vie envers nous,la présence à soi même n'est pas facile à obtenir,nous passons beaucoup de temps dans la confusion,mais la culpabilité ne nous à pas lâché si nous avons gardés ce germe de la conscience,nous dormons ,nous dormons mentalement et physiquement,mais l'émotion est le siège de ce germe ,cette conscience est morale et elle à un but que nous nous aimions les uns les autres.
Tout ce que nous faisons dans le sommeil n'a que des résultats néfastes pour nous et pour les autres endormis,comment ne pas se sentir coupable de ne pas exercer le peu de volonté que l'on a
à essayer de s'éveiller chaque instant,de considérer les autres d'en prendre soins.
Si l'on respecte les dix commandements étrangement notre conscience nous laisse tranquille,pour un peu,si nous suivons les préceptes de jésus cette conscience mûrit,et correspond à ce qu'elle doit être mais jamais nous ne serons départis de la culpabilité,à travers notre conscience Dieu nous appel à la repentance ,c'est l'essence de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune-esprit
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/10/2013
Nombre de messages : 201
Masculin
Taureau Singe
Age : 25
Ville : Ridicule

MessageSujet: Re: La culpabilité   Mar 4 Fév 2014 - 12:50

Merci beaucoup pour ce texte très éclairant !!!  sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La culpabilité   Mar 4 Fév 2014 - 17:09

@Professeur X a écrit:
Bonjour,
 l
   Si l'on respecte les dix commandements étrangement notre conscience nous laisse tranquille,pour un peu,si nous suivons les préceptes de jésus cette conscience mûrit,et correspond à ce qu'elle doit être mais jamais nous  ne serons départis de la culpabilité,à travers notre conscience Dieu nous appel à la repentance ,c'est l'essence de l'amour.

J'ai l'impression d'entendre le curée de mon village  :mdr) 

Méa culpa Mea culpa Mea Maxima Culpa! en se frappant au sang avec la discipline, après on avait bonne conscience.
rien de tel qu'une bonne mortification pour ce sentir bien... avec  I love you bien sûr
Revenir en haut Aller en bas
Sarah.75
Membre


Date d'inscription : 28/12/2013
Nombre de messages : 499
Féminin
Scorpion Rat
Age : 56
Ville : le Céleste pur...

MessageSujet: Re: La culpabilité   Mar 4 Fév 2014 - 17:40

@Professeur X a écrit:
Bonjour,
 la culpabilité n'est pas une idée,cela ne vient pas de notre mental,c'est un sentiment qui n'a pas d'objet précis comme la peur ,l'humain naît avec une conscience ,c'est de cette conscience que nous vient la culpabilité, ......tout
   Si l'on respecte les dix commandements étrangement notre conscience nous laisse tranquille,pour un peu,si nous suivons les préceptes de jésus cette conscience mûrit,et correspond à ce qu'elle doit être mais jamais nous  ne serons départis de la culpabilité,à travers notre conscience Dieu nous appel à la repentance ,c'est l'essence de l'amour.

wahhhh Prof X... vous m'étonnez dans ce "Christ".....
dix commandements, et les 7 péchés, et voir les vertus...

vous vous rappelez de ce Rappel.... sans "ironie"...
j'aime là vous lire.. en ces termes.. si disons Spirituels..... sunny 

car voyez vous j'ai eu a subir des sarcasmes.. ayant vécu des préceptes pas suivis par les autres, les portant sur le dos, et devant en souffrir...
sans rendre le Coup... vous comprenez... ma Bonté.. moi la Grande Guerrière de Foi... incompressible, invincible... amen....

quand les autres comprendront vos mots, votre sens.. la difficulté sera bien là... surtout si cela n'a pas été vécu...
merci de ce rappel... c'est un agréable moment que je viens de vivre sur cette planète Forum Spirituel...
encore et encore à devoir répéter... attention chères âmes ne vous laissez pas troubler par le Doute.... car sinon vous ferez qu'accentuer ce que le Mal ne Doute...vous prendre en Ombre... et vous faire perdre votre Lumière.. sous les Yeux de Notre Père....
et par les temps qui courent la Lumière subit... encore + que nécessaire...
à nous donc de bien garder en Tête les Préceptes d'un Frère le Christ...
et tant mieux si la Culpabilité nous reste en nos Os, .... au moins aura l'intérêt de faire réfléchir en Conscience de notre pas provoquer, ni frapper.. bloquer le mal en nous et les autres qui la font perdurer.. .. et ainsi ... forger la marche du Chemin de Croix....en Force Spirituelle..

Mon Père ils ne Savent pas ce qu'ils font.... et nous le verront amen... nous mm.
amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La culpabilité   Mar 4 Fév 2014 - 20:13

 Plein de Petits coeu Les commandements sont en réalité une invitation à... La nuance est de taille, n'est-ce pas ? Ces dix invitations peuvent être, sans morosité ni honte, une honorable philosophie de vie.
Quant à la culpabilité, il suffit de reconnaître la faute et éventuellement d'en comprendre le sens. Puis, passer plus loin afin de joindre le présent. Le fameux présent...
Revenir en haut Aller en bas
Blueye
Membre
avatar

Date d'inscription : 05/12/2013
Nombre de messages : 603
Masculin
Vierge Cheval
Age : 26
Ville : Paris

MessageSujet: Re: La culpabilité   Mar 4 Fév 2014 - 22:23

Se sentir coupable, c'est avant tout d'avoir des remords pour ce qu'on a fait, donc être coupable de soi, la culpabilité est un sentiment qui nous remet en question sur ce qu'on est, se pardonner notre culpabilité, c'est se pardonner soi même , et pardonner nos propre actes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4017
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: La culpabilité   Ven 15 Juil 2016 - 9:22

« Notre esprit a l’état inconscient a un sentiment plus vif de la solidarité avec autrui que nous ne l’imaginons souvent. Quand nous achetons du plaisir en privant de plaisir quelqu’un d’autre, nous sommes aptes à ressentir ce plaisir comme une manière de privilège qui s’accouple avec une impression inconsciente de culpabilité.

Cela s’illustre bien par l’attitude des gens riches vis à vis de leur richesse. Peu d’entre les gens riches que j’ai rencontrés ont été exempt de la peur de devenir pauvre. Ils se sentent indignes de leur richesse, comme on le voit aux efforts qu’ils font pour prouver qu’ils le mérite.  Comme ils ont acquis leur richesse aux dépends du pauvre, ils souhaitent écarter les pauvres de leur champs visuel, les acheter ou alors les fouler aux pieds mentalement en contemplant leur indignité.

La compassion refoulée aboutit à un sentiment inconscient de culpabilité.

On se compare volontiers a une personne malade, pauvre ou difforme, on se met souvent a sa place ; certains d’entre nous pensent qu’ils n’ont rien fait pour mériter d’être en meilleure situation que leurs infortunés compagnons. Ou au contraire, nous pouvons éprouver que nous méritons largement d’être punis, et qu’il n’y a rien qui ne doive nous protéger d’un semblable destin. On évite l’angoisse mentale aiguë en interceptant l’expérience pénible. Nous devons aussi nous représenter que notre conscience sociale n’est jamais tout à fait éteinte. Ceux qui sont en meilleure conditions inclinent toujours à se blâmer pour la misère des autres. Ils inventent alors une peinture du monde sociale ou la misère est minimisée, justifiée ou embellie : «  Nul ne peut être sans nourriture en Angleterre. » « Chacun peut trouver du travail pourvu qu’il le veuille ». «  Les mendiant ne sont que des paresseux, et souvent ils sont très riches. N’avez-vous pas vu le cas dans le journal, récemment ? ».

Tout cela peut être parfaitement vrai, mais a quoi bon cette superstructure élaborée, s’il n’y a pas a la base un sentiment de culpabilité ?»


Edward Conze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4017
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: La culpabilité   Jeu 1 Sep 2016 - 7:25

Invité a écrit :"Savez-vous pourquoi nous continuons sans cesse à nous SENTIR COUPABLES malgré le travail que nous faisons sur nous-mêmes?"

Oui, c'est parce que le travail n'est pas finit.
J'ai un témoignage a donner a partir de mes observations sur moi : si on continue de se sentir coupable c'est parce qu'on continue a faire ou dire des choses alors qu'au fond de nous, on sait parfaitement qu'on ferais mieux d'arrêter.

Exemple : Il nous arrive a tous de dire du mal les uns des autres.
ça fait partie du processus initiatique : d'abord vivre des expériences...sans les avoir identifier comme ténébreuses, ensuite se dire qu'il y a un problème, chercher la solution et la trouver = résilience.

Résilience : accession a un état supérieur de conscience du fait de s'être extirpé d'un état inférieur de conscience.

Source :
did.

Quand ont dit du mal de quelqu'un en son absence, c'est une des causes de la culpabilité.
Sauf que ce résultat ne vient pas tout de suite, et qu'on pourrais ne pas voir le rapport entre ce que l'on a fait et le sentiment de culpabilité.
Mais il vient parfois le moment ou on se retrouve devant la personne, et que la conversation avec elle vient frôler ce sujet sur lequel nous avons parlé de travers derrière son dos.
Et là que se passe-t-il ?
On baisse les yeux.

On ne peut plus la regarder en face car on ne peux plus se regarder en face.
On ne peut plus se voir.

Ces choses peuvent s'arranger très bien a partir du moment ou on a conscience de ce qu'on a fait  (pas de déni) conscience du sentiment de culpabilité ( pas de déni), que l'on comprend qu'il y a un lien entre les deux ( pas d'idiotie) qu'on sait que la culpabilité peut disparaitre (pas d'ignorance) qu'on désire vraiment s'en défaire (c'est comme on veut) qu'on regrette sincèrement d'avoir parlé de travers ( ça c'est la Grâce) et qu'on fait le voeux  - sincère aussi - de ne pas recommencer (ou de continuer, c'est comme on veut aussi)

Il n'est pas nécessaire de croire en dieu pour que ça marche.
Car je suis persuadé que la Lumière donne les forces nécessaires a ceux qui veulent se délivrer de leur prison, et que c'est là son critère fondamental - ce n'est pas la croyance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14450
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La culpabilité   Jeu 1 Sep 2016 - 10:09

Très bonne analyse de la chose. :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La culpabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit