Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Esprit , Matière et Energie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Esprit , Matière et Energie    Sam 11 Sep 2010 - 3:38

http://cosmobranche.free.fr/EspritMatiere.htm


study
Revenir en haut Aller en bas
francis loiseleur
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/05/2010
Nombre de messages : 146
Masculin
Poissons Tigre
Age : 91
Ville : valence

MessageSujet: C'est trés simple.   Sam 11 Sep 2010 - 16:04

Smehen a écrit:
http://cosmobranche.free.fr/EspritMatiere.htm


study

Tous nos actes, toutes nos paroles ont auparavant été pensés. Il suffit donc de "surveiller" ses pensées dans tous les instants de notre vie, de les orienter vers le bien, le juste, le positif etc... agir en sorte de ne causer aucun mal à autrui, même en pensées, et tout le reste nous sera donné en retour.... Bien entendu aprés avoir éffacé toutes les conséquences de nos actes antérieurs, ce qui peut demander "un certain temps"....

C'est le "Veillez et priez" du Christ... C'est aussi le "cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa Justice et alors tout le reste vous sera donné par surcroît"..C'est aussi le "lachez prise" du Zen originel Chinois...

Tout cela nous donne l'occasion d'aboutir au réveil de notre "esprit" notre "moi" profond qui, actuellement dort profondément chez la quasi totalité des humains de cette Terre.

Bon courage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantily
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2010
Nombre de messages : 1334
Féminin
Gémeaux Chien
Age : 59
Ville : Canada

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Sam 11 Sep 2010 - 22:09

Françis ça résonne fort bien en mon âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Dim 12 Sep 2010 - 3:33

Moi ça résonne pas du tout (bien que ce soit juste ) parce que je vois pas trop le rapport avec le sujet , je me demande si Francis ne s'est pas trompé de topic . confused
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9436
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Dim 12 Sep 2010 - 16:03

Bonjour,
la théorie de la relativité nous force à penser que la matière existe et qu'il n"existe que cela ,ce que nous voyons du monde sont des matières de densité différentes ,plus la matière est fine plus sa fréquence de vibration augmente ,plus elle est grossière plus sa masse est importante plus sa vitesse de vibration diminue.
Les différent processus de transformation de la matière crée le temps ,qui est le développement des phénomènes de cette transformation,un an c'est un tour autour du soleil,le soleil à lui une année
de 25 000 ans,la terre est un phénomène de transformation d'une matière en une autre .une graine contient l'arbre, le processus de transformation en arbre ,son temps ,est arrêté dans la graine,la graine vient elle même d'une autre transformation,l'énergie qu'il faut pour devenir arbre est contenue dans la graine.
Nous n'avons pas encore cerné ce qu'est l'énergie on sait qu'une matière donné possède en elle même l'énergie de sa transformation,plus la masse de cette matière est élevé ,plus importante est son énergie, mais le temps se développe et quand les processus s'arrêtent ,le temps s'arrête .
Le carbone ,l'oxygène et l'azote sont les trois matières de base que nous connaissons, de leur interaction découle toutes les formes d'énergie que nous connaissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jose
Membre


Date d'inscription : 14/03/2010
Nombre de messages : 2170
Masculin
Bélier Singe
Age : 61
Ville : sauveterre de guyenne

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Mar 14 Sep 2010 - 10:27

oui, daccord pour la matière et ses différents niveaux vibratoires qui définissent leur densité...
Il existe aussi l'antimatière. Les physiciens en parlent et définissent la proportion de l'antimatière, en comparaison de celle de la matière, à +1epsilon.
Il y a presque égalité, en quantité, dans l'univers entre la matière et l'antimatière à un epsilon près au profit de l'antimatière.
L'antimatière est ce qu'il y avait avant le big-bang et c'est à partir d'elle que tout a été crée.
La vacuité des bouddhistes est cette antimatière dans laquelle il y a tout, potentiellement.

www.spiritualite.me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9436
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Ven 17 Sep 2010 - 14:22

Tu as raison,l'aspect matériel est la partie immergé ,actif de la création ,l'antimatière est le coté passif sur lequel se fonde la matière ,l'Esprit qui en est l"aspect neutre et conciliateur,préexiste au deux premiers ,il est la véritable énergie de la création.
L'absolu ,Dieu ,est un ,tout les éléments de la création ne sont qu'un en lui,il est l'éternel,peut être qu'il en est à son millionième big-bang .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Ven 17 Sep 2010 - 15:37

l'esprit serait indépendant de la matière ?
donc un corps sans neurones serait tout de même fonctionnel ?

à lire à ce sujet : "l'Homme neuronal" de Jean-Pierre Changeux

«Les hommes jugent les choses suivant la disposition de leur cerveau». Jean-Pierre Changeux, en exergue de sa conclusion, rappelle ce propos de Spinoza, ajoutant non sans humour : «Tout ouvrage de réflexion sur le cerveau se trouve indéniablement limité à la fois par la «disposition» du cerveau de celui qui l'écrit et par l'état des connaissances au moment où il l'écrit».

À cette «disposition» du cerveau ce livre est consacré, en vue, nous dit l'auteur, de transmettre à un public non spécialisé l'état de la science. Mais le projet est plus ambitieux. Jean-Pierre Changeux ne se contente pas de présenter ou de commenter des expériences ou des découvertes. Il cherche à apporter une réponse à la question qui traverse de bout en bout son ouvrage. Existe-t-il un lien entre le cerveau-matière, objet d'exploration de la science, et les états de conscience ? Et, si tel est le cas, quel serait la nature de ce lien ?

Au fil des pages la réponse proposée se dessine. Que nous apprend la recherche expérimentale et l'exploration du cerveau ? Que la conscience aurait un support matériel. Elle en serait même issue. Mais alors, comment comprendre les étonnantes possibilités du cerveau humain et la forme immatérielle de notre conscience ? Pour l'auteur, les extraordinaires possibilités combinatoires «liées au nombre et à la diversité des connexions du cerveau de l'homme paraissent suffisantes pour expliquer les capacités humaines».

Cette thèse est-elle tout à fait convaincante ? L'homme de science ne cache pas la dimension spéculative que prend parfois son propos. Il est aussi conscient des nombreux sauts qualitatifs proposés et accepte d'avance le reproche de passer, par simple analogie, du système nerveux de la mouche drosophile ou du rat, à celui de l'homme. Il reconnaît tout cela avec une grande humilité qui n'enlève rien, ni à la force de sa conviction, ni à l'intérêt de ses propositions.

Mais, une autre objection se présente, empruntée au projet lui-même. Chercher à percer les secrets du cerveau est, en même temps, faire acte de conscience. L'auteur ne cesse de le montrer, racontant l'histoire des représentations, des modèles, des idées que, au cours des siècles, nous nous sommes faits de notre cerveau. Cependant, le cerveau dépasse les modèles qui voudraient l'enfermer. L'expérience se dérobe et la théorie cherche à la remplacer. Pour s'approcher de l'origine de la conscience, décrire le cerveau conduit à l'imaginer.

Cette origine se laissera-t-elle un jour entièrement dévoiler ? On peut en douter... Comment passer, en effet, des mécanismes physiques, biologiques, des réactions chimiques, physiologiques, etc., du cerveau-matière à cette réalité insaisissable : la conscience ? Peut-on le faire en paraissant oublier que chaque approche scientifique n'est elle-même que l'expression de cette conscience ? C'est pourquoi, je voudrais accorder quelque crédit au neurologue John C. Eccles, Prix Nobel de Médecine, lorsqu'il écrit : «Je maintiens que le mystère de l'homme est incroyablement diminué (à tort) par le réductionnisme scientifique et sa prétention matérialiste à rendre compte du monde de l'esprit en termes de simple activité neuronale.»

Pour un homme d'entreprise, quel intérêt à lire ou à relire aujourd'hui «l'Homme Neuronal» ? On s'imagine parfois que l'entreprise, fruit de l'organisation humaine et composée d'hommes, pourrait fonctionner comme une machine. J.P. Changeux nous en fera perdre l'illusion. La complexité de notre cerveau et de son fonctionnement, l'énigme maintenue de la production de la conscience nous mettent en garde. Le cerveau est à ce point symbolique de notre espèce humaine que nous nous définissons comme «Homo sapiens». Et nos sociétés comme nos entreprises sont marquées de ce sceau.

Mieux comprendre la complexe organisation de notre cerveau pour découvrir sa richesse peut nous aider à mieux redécouvrir les ressources de notre conscience. Elles prendront, par exemple le nom de valeurs, les nôtres propres comme celles de nos institutions. Car, «Si les hommes jugent des choses selon la disposition de leur cerveau», ils agissent selon leurs systèmes de valeurs. Et il est difficile de penser que ces valeurs relèveraient seulement de la structure neuronale, même si, à l'inverse, conscience et cerveau doivent rester indissolublement liés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/07/2009
Nombre de messages : 2900
Masculin
Poissons Coq
Age : 36
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Ven 17 Sep 2010 - 20:41

Citation :
l'esprit serait indépendant de la matière ?
donc un corps sans neurones serait tout de même fonctionnel ?

Couc Chtu,

L'esprit serait indépendant de la matière oui
un corp sans neuronne ne serait pas fonctionnel, oui.

Si l'on prend une voiture téléguidée a pile comme exemple, l'on pourrait par analogie dire que les piles sont l'esprit, la télécommande les neuronnes ou le cerveau pour etre plus global, et la voiture le corp de chair. Les piles peuvent aller d'une voiture a une autre sans que cela n'altère leur fonctionnalités. La voiture sans télécommande est soi incontrolable soit inutilisable. Une voiture sans pile est comme un corp sans vie.

L'organe qui permet a l'esprit de s'incarner c'est le cerveau et le corp dans son ensemble. Le cerveau humain lui étant spécifique a l'humain tandis que le corp étant purement animal. L'esprit humain est lui bien plus vaste que ça fonction première et naturel qui est la fonction animal/humaine, il est aussi Divin. Ce n'est pas le cas forcement des animaux, des plantes et mineraux qui eux possèderaient un "esprit" groupe dont pour illustrer par des exemples explicites : les fourmis, les abeilles, ect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/enzo.devilla.5
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Ven 17 Sep 2010 - 20:49

alors nous somme bien d'accord, l'esprit humain n'est pas indépendant de la matière qui lui permet de fonctionner et d'interagir avec ce qui l'entoure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francis loiseleur
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/05/2010
Nombre de messages : 146
Masculin
Poissons Tigre
Age : 91
Ville : valence

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Dim 19 Sep 2010 - 19:30

Smehen a écrit:
Moi ça résonne pas du tout (bien que ce soit juste ) parce que je vois pas trop le rapport avec le sujet , je me demande si Francis ne s'est pas trompé de topic . confused

Ma croyance est que l'homme a été créé pour être heureux sur cette Terre, à la seule condition de s'adapter aux lois qui nous régissent et qui sont parfaites puisqu'issues de la perfection du créateur, et c'est à lui de chercher à les connaître afin de comprendre celui qui les a crées... s'il ne l'est pas c'est uniquement parce qu'il n'a pas accompli ce qu'il aurait du faire....
Il ne fait que récolter exactement ce qu'il a semé, avec une incroyable précision...
C'est une loi incontournable, qui exclut la moindre trace d'injustice.
La "force" issue de l'irradiation de Dieu flue à travers la création et maintient partout la vie et l'anime.
L'homme est lui aussi traversé par cette force, il a la possibilité de l'orienter selon son bon vouloir dans la direction qu'il choisit, mais il ne peut échaper aux conséquences de son choix.
Tôt ou tard, dans cette vie ou dans une autre, les conséquences de cette semaille reviennent sur son origine, dans la même affinité:

Semez des radis, vous n'aurez pas des salades, mais des radis.... Semez la haine, vous ne récolterez par l'amour mais la haine...etc.... et réflèchissez bien, il y a un caractère éducatif: vous devez subir ce que vous avez fait subir aux autres, n'est-ce pas là le meilleur moyen pour comprendre ses erreurs?, ou bénéficier du bien que vous avez fait.

C'est aussi simple que cela et bien dans le sujet.

Pour vous donner une idée de la précision de ces lois qui agissent sur tous les univers et sur leurs habitants, je vais répéter ce que j'ai déja dit ailleurs:

Un certain Truang Xuang Tuong, Américain, Vietnamien d'origine, Professeur d'astronomie à l'université de Pennsylvanie, a dit dans son livre "Le Chaos et l'harmonie".

"La précision avec laquelle tournent les astres dans l'univers est comparable à celle d'un archer qui enverrait sa flèche dans une cible de un centimètre quarré située à...... quinze milliards d'années-lumière."

A vous couper le soufle non ?

Le "Tu récolteras ce que tu as semé" du Christ a la même précision....

d'où les réincarnations... ça n'est pas possible autrement.

La misère actuelle de cette humanité est bien la preuve vivante qu'elle n'a pas accompli ce qu'elle aurait du faire..

Nous arrivons à la fin d'un cycle qui a commencé il y a des millénaires: je cite:

"Lorsque Noé entra dans l'arche, les gens buvaient, mangeaient, prenaient femmes ou maris, ainsi en sera-t-il de l'avènement du fils de l'homme" !!!!

Il faut être aveugle pour ne pas "voir" que nous sommes en plein dedans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesca
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2009
Nombre de messages : 961
Féminin
Verseau Chien
Age : 58
Ville : Entre le ciel et la terre

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Dim 19 Sep 2010 - 19:53

@francis loiseleur a écrit:

Ma croyance est que l'homme a été créé pour être heureux sur cette Terre, à la seule condition de s'adapter aux lois qui nous régissent et qui sont parfaites puisqu'issues de la perfection du créateur, et c'est à lui de chercher à les connaître afin de comprendre celui qui les a crées... s'il ne l'est pas c'est uniquement parce qu'il n'a pas accompli ce qu'il aurait du faire....
Il ne fait que récolter exactement ce qu'il a semé, avec une incroyable précision...
C'est une loi incontournable, qui exclut la moindre trace d'injustice.
La "force" issue de l'irradiation de Dieu flue à travers la création et maintient partout la vie et l'anime.
L'homme est lui aussi traversé par cette force, il a la possibilité de l'orienter selon son bon vouloir dans la direction qu'il choisit, mais il ne peut échaper aux conséquences de son choix.
Tôt ou tard, dans cette vie ou dans une autre, les conséquences de cette semaille reviennent sur son origine, dans la même affinité:

Semez des radis, vous n'aurez pas des salades, mais des radis.... Semez la haine, vous ne récolterez par l'amour mais la haine...etc.... et réflèchissez bien, il y a un caractère éducatif: vous devez subir ce que vous avez fait subir aux autres, n'est-ce pas là le meilleur moyen pour comprendre ses erreurs?, ou bénéficier du bien que vous avez fait.


Je viens juste dire que je te suis dans ton propos Francis Loiseleur .. ma pensée rejoint la tienne...

j'ai lu également Trinh Xuan Thuan dans le Chaos et l'harmonie en 1998 et j'avais moi aussi tilté sur ce que tu avances là !!


Par contre j'avoue ne pas bien saisir ce que tu veux réellement dire dans :"nous arrivons à la fin d'un cycle "... tu peux aller un peu plus loin dans ta pensée STP ?

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devantsoi.forumgratuit.org/
jose
Membre


Date d'inscription : 14/03/2010
Nombre de messages : 2170
Masculin
Bélier Singe
Age : 61
Ville : sauveterre de guyenne

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Dim 19 Sep 2010 - 22:47

esprit...Quel est le sens que vous donnez à ce mot esprit ?
faites vous une différence, ou non, entre esprit et mental ? entre esprit et égo ? entre égo et mental ?
Qu'est-ce que nous ? L'esprit ? l'âme ? L'esprit a-t-il besoin des neurones pour fonctionner ? est-ce un ''principe'' biologique ?
En métaphysique et dans les religions, le mot esprit désigne normalement l'élément immatériel incarné en l'être humain.
Le mot esprit vient du latin « spiritus » (dérivé de spirare = souffler) qui signifie souffle, vent. Il a aussi notamment donné les mots inspirer (lat. inspirare) et expirer (lat. expirare). Esprit, ou spiritus, est aussi la traduction du grec pneuma et de l'hébreu ruach. Celà ressemble étrangement à certaines pratiques de yoga où l'inspiration et l'expiration sont essentiels. Quand le souffle cesse, l'existence cesse avec lui.
Si l'esprit est immatériel les neurones n'ont rien à voir avec lui.
Dans un ordinateur les neurones seraient le hardware et l'esprit le software...

www.spiritualite.me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francis loiseleur
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/05/2010
Nombre de messages : 146
Masculin
Poissons Tigre
Age : 91
Ville : valence

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Mar 21 Sep 2010 - 20:04

Pour répondre à Francesca et à José, comme je n'ai pas beaocoup de temps ce soir, je vous fais un copier collé d'un écrit que j'ai déjà donné sur ce site, il devrait dajà éclairer certaines choses,
à votre disposition pour d'autres questions.

COMPRENDRE LE SATORI DU ZEN
Cela peut paraître prétentieux, pour la bonne raison que le satori du zen est une expérience spirituelle et que son « ressenti » est inexplicable par des mots, par contre on peut en expliquer intellectuellement le « mécanisme ». C’est ce que je vais tenter de faire :
En travaillant dans mon jardin, une idée m’est venue qui permet de comprendre intellectuellement ce qu’est le Satori du Zen, du Zen originel Chinois, je précise..
A partir de phrases clés contenues dans les conversations de Maître à élève et dans certaines paroles du Christ, par lesquelles nous commencerons :
A ¨Paroles clés du Message du Christ :
1°) Cherchez et vous trouverez, demandez et vous recevrez, frappez et on vous ouvrira.
Ce n’est pas une banale invitation, mais une nécessité impérieuse. Celui qui ne cherche pas de toutes ses forces ne trouvera rien…… Il précise encore cette recherche par cette phrase : « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa Justice et alors tout le reste vous sera donné par surcroît. »
2°) Devenez comme les enfants. C'est-à-dire avec toute la curiosité enfantine et avec un cerveau « neuf »’. Abandonnez le programme intérieur que vous vous êtes fabriqué depuis votre naissance et voyez les choses sans idée préconçue.
3°) Il y a de nombreuses demeures dans la maison de mon Père. Ne serait-ce pas là, l’indication de l’existence de nombreux « plans » ou « univers » dans lesquels les désincarnés vont séjourner en attendant leur prochaine réincarnation.
4°) Veillez et Priez (plus zen que le Zen)
B Voyons maintenant ce qu’en disent ceux qui ont réalisé ce « Satori »,
Et écoutons certaines conversations de Maître à élève :
1. Le « Mental » de celui qui a atteint le « Satori » est comme la surface d’un lac sans rides.
Si on s’examine attentivement, nous nous apercevons :
• que nos pensées affluent sans arrêt dans notre tête,
• qu’il est pratiquement impossible de les arrêter, si ce n’est que quelques fractions de secondes, ou peut-être quelques secondes
• et que même en cas de méditation volontaire, il y a au moins une tension nerveuse qui compense une certaine absence momentanée de pensée.
Notre mental est comme la surface d’un lac agité par la tempête…
Il faut donc calmer la tempête, ralentir plus ou moins ce flot de pensées parasites, ces cogitations. C’est le « Lâchez prise ».
Mais ce n’est pas si facile parce qu’il faut le faire sans concentration, sans effort intellectuel.
Et le mot « faire » que j’ai employé est en fait inapproprié, puisqu’il n’y a « rien » à faire, et c’est pour cela, qu’il vaut mieux parler de voie à suivre que de « faire » quoi que ce soit.
En somme, c’est ce « rien » qu’il faut réaliser, mais ça n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire.
Cela fait plus de cinquante ans que j’essaye…sans y être encore parvenu !
Celui qui a atteint le « satori » dit que :
2. « il est retourné chez lui »
3. « il est un homme tout à fait ordinaire » (cela ne voudrait-il pas dire aussi : normal ?)
Ces deux derniers points sont les clefs pour comprendre ce qui se passe lors du satori,
Le Satori est un événement extrêmement puissant qui transforme celui qui le vit, et cela définitivement, et non pour quelques secondes. Il est dit : « c’est comme un formidable coup de tonnerre ».
Je ne sais pas si cet événement est toujours aussi puissant, s’il peut se faire plus en douceur, mais il est certain qu’il entraîne un très grand changement de celui qui le vit, ou le reçoit.
Celui qui a vécu le satori, se retrouve la tête vide, sans pensées, il ne pense que s’il le veut…
Il vit le présent dans l’instant sans rien projeter dans le passé ou le futur, sauf en cas de nécessité.
Voyons quelques conversations de Maître à élève :
Un jour l’élève demande à son Maître : « Maître, qu’est-ce que je dois faire pour parvenir au satori » ?
Le Maître : « Rien »
L’élève : « oui mais encore ? »
Le Maître : « vous devez manger, boire, travailler, dormir, etc.. »
L’élève : « c’est ce que je fais. »
Le Maître : « oui, mais lorsque vous mangez, vous ne faites pas que manger ; lorsque vous buvez, vous ne faites pas que boire ; lorsque vous travaillez, vous ne faites pas que travailler ; lorsque vous dormez, vous ne faites pas que dormir…etc. »
Une autre fois :
L’élève dit : « Maître, je crois que vous me cachez quelque chose. »
Alors le Maître lui dit : « Demain, nous nous lèverons de bonne heure et je vous emmènerai avec moi ».
Le lendemain, après une très longue marche, ils arrivent à un lieu magnifique. L’élève est émerveillé par le paysage, et reste subjugué par la grande beauté d’un arbre en fleurs pendant un temps indéfinissable. Le Maître, ressentant son émotion, lui dit alors : « regardez,… écoutez,… sentez,…… vous voyez bien que je ne vous cache rien » !
La première histoire montre que le Maître ne pense qu’à ce qu’il fait, sans être perturbé par des pensées parasites : il est entièrement au présent, à ce qu’il fait dans l’instant.
Quant à la deuxième, elle nous montre :
Que nous cherchons toujours trop compliqué et qu’il suffit d’observer ce qui nous entoure pour prendre conscience de la beauté que peut nous offrir la nature.
Que la beauté peut faire naître en nous une profonde émotion, voire une prière de gratitude envers le créateur.
Que cette beauté et surtout la prière qui peut en résulter, contribuent à l’éveil de notre esprit. Esprit, au sens « spirituel », c’est à dire le noyau intime de l’homme.
La voie à suivre pour réaliser le « Satori », suivant l’enseignement originel chinois, peut se résumer à cette parole de sagesse :
« Lâchez prise, faites le vide, devenez silencieux, clair et calme. »
Ce qui ne veut pas dire inactif, bien au contraire, mais dans une activité totalement consciente
. A remarquer qu’il n’est pas question de « méditation » ni d’autre exercice intellectuel comme on en voit beaucoup actuellement, mais d’activité naturelle banale. « Méditer » n’est pas « lâcher prise », c’est bien différent… Pratiquer la méditation ou autre exercice de ce genre, c’est comme si vous vouliez aller dans la Lune avec un sou marin. Vous comprendrez en lisant la suite.
C Examinons maintenant ces paroles :
Son mental est comme la surface d’un lac sans rides :
Pour comprendre cet extraordinaire silence il faut d’abord savoir que nous avons en nous deux choses :
Le « spirituel » et « l’intellectuel » qui se manifestent en nous de façons très différentes
La voix spirituelle (qui découle de la pensée) (celle de l’esprit humain, son noyau intime) est, à part de rares occasions, inaudible à l’intellect terrestre, mais ce n’est pas pour autant qu’elle n’existe pas et qu’elle est inactive.
C’est elle qui parle dans l’amour du prochain ; c’est elle qui nous fait tourner à droite sans réfléchir pour éviter un accident de voiture, rater un avion qui va se crasher peu après le décollage ; c’est encore elle qui nous fait éprouver de la sympathie ou de l’aversion à la première rencontre d’un être humain, ou d’un lieu, et qui se révèle exacte par la suite ; c’est elle enfin qui est à l’origine de certaines émotions, en particulier celles que peut produire la musique, les beautés de la nature, ou l’art en général.
En un mot elle se manifeste par l’intuition et les qualités de cœur, ainsi que par l’inspiration artistique. Elle est aussi appelée « voix intérieure ».
Allez expliquer avec des mots, l’amour, la beauté qu’elle soit de la nature, d’un objet artistique, de la musique ou d’une femme, la noblesse dans les pensées et les actes, allez expliquer l’émotion associée à une joie intense… etc. Tout cela est le propre de la pensée spirituelle, qui n’est pas seulement terrestre, mais englobe des mondes jusqu’à l’origine de l’homme : le paradis, et c’est cette pensée là qui devrait, chez l’homme, être prédominante. C’est celle de son Esprit, de son noyau. Elle est pratiquement infaillible et juste. C’est ce que Saint Exupéry avait très bien ressenti lorsqu’il fait dire à son « Petit Prince » :
« On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux »,
Traduisez le cœur par l’esprit et les yeux par l’intellect et vous comprendrez ce qu’il voulait dire.
La pensée intellectuelle, celle qui prédomine actuellement, facilement compréhensible et exprimable par des mots ou le calcul, est très limitée, intimement liée à la terre, à l’espace et au temps terrestres, elle nous a été donnée pour nous aider dans notre parcours terrestre, pour résoudre nos problèmes uniquement matériels, pour calculer, inventer, trouver des solutions. Elle est d’une nature inférieure à la pensée spirituelle, elle n’est qu’un « outil ». Elle devrait donc occuper une place en dessous de la pensée spirituelle, la deuxième place et la pensée spirituelle, la première… Alors que c’est actuellement le contraire chez la quasi totalité des humains.

Bien comprendre la différence qu’il y a entre ces deux types de « pensées » qui sont deux genres différents, est capital pour comprendre le « satori »...
Remarque : Lorsque deux individus veulent se parler, il faut que lorsque l’un des deux parle, le deuxième écoute et se taise, si les deux veulent parler en même temps, ils ne se comprendront jamais. Et lorsqu’il s’agit de deux genres différents comme le sont « l’esprit » et « l’intellect », cette nécessité est encore plus impérative car deux genres différents ne peuvent jamais se mélanger, mais seulement agir côte à côte, l’un ou l’autre, mais pas ensemble.
Examinez-vous très attentivement et vous verrez à quel point vos pensées intellectuelles sont tenaces et toujours présentes. « L’esprit » ne peut donc pas se manifester. Si ce n’est qu’en de très rares occasions : Une grande joie, ou une grande tristesse. Une grande émotion artistique (musique, peinture etc.). Un grand amour psychique (= spirituel) etc. Vous voyez que ces instants sont très rares au cours desquels notre « esprit » peut s’activer et, par voie de conséquence, notre intellect se taire. Donc notre « esprit » dort le reste du temps. Notre intellect ne lui laisse pas le loisir de s’activer, il a pris sa place.
Lors du « satori », lorsque la « spiritualité » a atteint un certain niveau, grâce au « travail » de son propriétaire, « l’esprit » est remis brutalement à sa place, la première. A ce moment là, l’intellect n’a plus rien à dire, ou si peu, puisqu’il ne fait qu’exécuter les ordres de l’esprit.
Le mental est comme un lac sans rides
C’est l’état « normal » de l’homme, les deux parties « spiritualité » et « matérialité » (l’intellect) travaillent en un harmonieux équilibre.
On peut donc dire que
« La Terre n’est actuellement, qu’un immense asile de déséquilibrés mentaux »
à divers degrés certes, mais les exceptions doivent être rarissimes.
Regardez ce qui se passe dans le monde et dites-moi le contraire !
Or cette direction mentale prise par l’homme remonte à des milliers d’années, elle aboutit fatalement à une grande catastrophe (l’apocalypse de Jean)…C’est le « pêché héréditaire », la « bête » de l’Apocalypse.
Le « Navire » est très proche de l’Iceberg, celui qui le dirige (le navire) est un imposteur qui a mis le vrai capitaine à fond de cale. Bientôt ce sera le « sauve qui peut général ». Seule la délivrance du vrai capitaine pourrait permettre au moins d’organiser les secours.
Prendre le véritable Zen au sérieux est donc une urgence ; il faut agir sur les deux tableaux :
1°) Faire taire son intellect (le lâchez prise) et surtout pas par la méditation qui n’est pas « naturelle » et présente certains dangers…. Et pour le moins une perte de temps.
2°) Réveiller son « esprit ». Les deux choses sont résumées dans le « Veillez et Priez » du Christ, à condition de savoir ce qu’est la vraie prière….. C’est un grand élan de gratitude, envers le Créateur, une joie sublime ! Le « Veillez » est, bien sur le « lâchez prise ».
Remarque : Le « satori » n’est qu’une étape dans l’évolution de l’homme, mais une étape très importante qui ouvre la voie vers des horizons pratiquement infinis même après la mort terrestre. C’est pourquoi, lui fixer un but défini, comme cela se pratique dans certaines formes de Zen actuellement, est une grosse erreur. Ce but défini pose une limite, ce qu’il faut justement éviter : elle condamne à la stagnation, or rien n’est immobile, ou on avance ou on recule, mais on ne peut pas rester immobile.

Pour terminer, je vous cite un passage d’un écrit duquel je tire tout ce que j’ai dit, bien que cet auteur ne parle jamais de Zen, les allusions à cet état mental lamentable de l’humanité que j’ai décrit, sont très nombreuses et les conseils qu’il nous donne pour s’en sortir sont « plus zen que le zen ».
Extrait de « Le premier pas ».
Gardez-vous de vouloir conquérir cette pureté des pensées par la contrainte2 car ce faisant, vous la comprimeriez dès l'instant dans des voies déterminées et votre effort ne serait que charlatanisme, elle ne serait qu'artificiellement provoquée et ne pourrait jamais avoir l'effet puissant qu'elle doit avoir. Vos peines ne porteraient que préjudice au lieu de profit parce que l'authenticité de la libre intuition y ferait défaut. Ce serait encore l'effet du vouloir de votre intellect, jamais l'œuvre de votre esprit ! Contre cela je vous mets en garde.
Pensez à la parole de mon Message qui vous dit que la vraie grandeur ne peut résider que dans la simplicité car la vraie grandeur est simple ! Cette simplicité à laquelle je pense vous pourrez sans doute mieux la comprendre si, en guise de transition, vous la remplacez par la notion humaine et terrestre de droiture de cœur. Ceci approche peut-être votre possibilité de compréhension et vous touchez juste.
Ce n'est pas par le vouloir réfléchi2 que vous pourrez conférer à vos pensées cette pureté à laquelle je pense ; c'est le vouloir pur qui doit s'élever de votre intuition, simplement, sans limites et non comprimé dans une parole d'où ne peut naître qu'un concept restreint. Il ne doit pas en être ainsi ; c'est au contraire une poussée vers le bien englobant tout, une poussée capable d'envelopper la naissance de vos pensées, de les pénétrer avant même qu'elles n'aient pu prendre forme ; c'est cela qui est juste, c'est de cela que vous avez besoin.
Ce n'est pas difficile, c'est même beaucoup plus facile que les autres tentatives dès que vous laissez régner la droiture de cœur dans laquelle les présomptions de l'intellect à l'égard de son propre savoir et sa propre force ne peuvent s'implanter. Faites le vide de vos pensées, libérez en vous l'aspiration pour ce qui est noble et bon ; alors vous aurez pour le penser cette base qui est issue du vouloir de votre esprit ; ce qui en naîtra, vous pourrez tranquillement l'abandonner au travail de l'intellect aux fins de réalisation dans la matière la plus dense. Jamais il ne pourra en résulter du mal.
Rejetez loin de vous les pensées qui vous tourmentent mais faites confiance à votre esprit qui se frayera déjà le chemin comme il se doit si vous ne l'emmurez vous-mêmes. Devenir libre en esprit ne signifie rien d'autre que laisser la voie libre a l'esprit qui est en vous ! Il ne peut alors faire autrement que de s'acheminer vers les hauteurs car, en fait, son genre l'y attire avec certitude. Jusqu'à présent vous l'avez retenu de sorte qu'il ne pouvait plus s'épanouir ; vous avez ainsi entravé son élan ou ligoté ses ailes.
La base qui servira à l'édification d'une humanité nouvelle, base que vous ne pouvez ni ne devez contourner repose dans cette seule phrase : Gardez pur le foyer de vos pensées !
Et c'est par cela que l'homme doit commencer ! C'est là son premier devoir qui fera de lui ce qu'il doit devenir ; un exemple pour tous ceux qui aspirent à la Lumière et à la Vérité et qui, par toute leur manière d'être veulent, avec reconnaissance, servir le Créateur. Quiconque accomplit cela n'a besoin d'aucune autre directive. Il est tel qu'il doit être et recevra de ce fait sans restriction les secours qui l'attendent dans la création et qui, sans interruption, le mèneront vers le haut. »
Francis Loiseleur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesca
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2009
Nombre de messages : 961
Féminin
Verseau Chien
Age : 58
Ville : Entre le ciel et la terre

MessageSujet: Re: Esprit , Matière et Energie    Mer 22 Sep 2010 - 6:25

:bisous)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devantsoi.forumgratuit.org/
 
Esprit , Matière et Energie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit