Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 question sur l'ego et ses propres qualités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mokshaputtaparthi
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 21/04/2010
Nombre de messages : 26
Masculin
Lion Cochon
Age : 34
Ville : en chemin

MessageSujet: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 11:54

Est-ce que sur le chemin spirituel la conscience de ses propres vertus, capacités, talents est quelque chose lié à l'ego et qui par conséquent doit être éliminé ou c'est quelque chose qui doit être cultivé et renforcé?
Ca fait quelques temps que je me pose cette question et je n'ai pas trouvé pour le moment de réponse qui me satisfait complètement.
Merci de votre contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda57
Membre


Date d'inscription : 11/02/2010
Nombre de messages : 214
Masculin
Poissons Chat
Age : 30
Ville : Metz

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 12:04

Cette question est fausse, ce qui importe c'est de comprendre afin de transcender et non d'éliminer, culitivé ou renforcé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imré
Membre


Date d'inscription : 16/03/2010
Nombre de messages : 969
Masculin
Vierge Cheval
Age : 27
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 12:25

Il n'y a rien qui doit ou ne doit pas être ... Se fixer des bornes venant d'affirmation extérieurs comporte toujours des risques au vues des filtres déformants au travers du quel regarde le plus grand nombre. La seul vérité qui soit, est celle qui vient de toi, ressens là en te posant la question, clarifie ton esprit ( respiration consciente, méditation, etc ) et tu pourras distinguer, discerner, les influences émotionnels émanant du mental et du coeur pour ainsi dissoudre les illusions que tu as pu accumuler et éviter d'en charger d'autres à l'avenir. ^^



Pour répondre plus directement à te question qui était :
Citation :
Est-ce que sur le chemin spirituel la conscience de ses propres vertus, capacités, talents est quelque chose lié à l'ego et qui par conséquent doit être éliminé ou c'est quelque chose qui doit être cultivé et renforcé?

Il faut être conscient de plusieurs choses : comment tu abordes ce qui te caractérise ? Cherches tu tes qualités pour mieux d'y identifier, et ainsi vivre au travers d'une image ? Ou bien les constates tu assez par hasard ? Puis, une fois constaté, qu'elles influencent cela a t-il sur toi ? Cela change t-il tes relation avec les autres, de sorte à ce que tu les vois différemment ( trop grand sentiment de confiance, pimenté d'un petit regard infériorisant ? ), les défauts des autres te sautent-ils au yeux, une fois que toi tu as constaté tes points forts ?

La réponse à ces questions te montrera si tu es esclave ou maître de toi même, si tu obéis suivant le quadrillage d'une image, ou bien si tu es libre de toute identification. ( au passage, on l'est tous à divers degrés, néanmoins certains moment permettent de s'end élester un moment, par exemple la contemplation de la nature, sous un arbre, lorsqu'il est fait et que le soleil innonde la plaine, en relaxation, ou en méditation )

Qu'es que la constatation d'une de tes qualité provoque comme émotion en toi ? Cette émotion à elle seul est révélatrice


Une dernière chose, prendre en haine son égo, ne fera que le faire grossir, car l'attention nourrit ce qu'il vise. C'est pourquoi visé la solution et non le problème, est la solution ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yrys
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/04/2010
Nombre de messages : 52
Féminin
Verseau Singe
Age : 37
Ville : france

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 14:05

pour moi, le plus important est d'être bien dans ses baskets et d'être en accord avec soi même

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 15:21

Pour moi, les qualités ne viennent pas de l'égo, elle ne viennent pas de notre moi mais d'une partie transcendante de notre être. Elles ne sous appartiennent pas.
Dire "j'ai des qualités" n'a pas vraiment de sens : les qualités nous traversent, s'expriment à travers nous. Je crois que c'est ainsi qu'il faut le voir pour que cela ne nourrisse pas notre égo.

D'un point de vue théiste, on remercie de Dieu d'exprimer ses qualités à travers nous. D'un point de vue bouddhiste, lorsque l'on s'attache à nos qualités (encore faut-il en prendre conscience), on se demande "qui a des qualités", et comme il n'y a personne, ça lâche.

Chez les maîtres spirituels, il n'y a pas d'identification aux qualités, ainsi, les qualités qu'ils voient en eux, ils les voient en toutes choses et en tous le monde. Un Bouddha voit tout le monde comme Bouddha sous les apparences (et ce n'est pas une simple idée, il voit vraiment cela). Un Saint voit tous les êtres comme le Christ et les traite comme tel. Bien sur il voit aussi l'apparence et en tiens compte, mais avant tout il voit la lumière chez l'autre.

C'est un bon signe je crois pour voir si nos qualités sont saisies et nourrissent notre égo : si nous nous sentons plus évolué que les autres, alors nous sommes dans l'orgueil (même quand il y a une part de vérité la-dedans, le simple fait de le sentir ou de le penser est du à l'orgueil).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Nicobena
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/04/2010
Nombre de messages : 100
Féminin
Taureau Chien
Age : 47
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 15:25

Bonjour Mokcha! Very Happy

L'ego est pour moi l'outil qui nous individualise,un outil qui nous est donné pour apprendre à nous diriger vers l'Amour....l'Amour avec un grand "A" et non l'amour sentimental ou émotionnel.

L'ego est pour moi l'amour "primaire" de l'homme et l'Amour est Amour Divin,vers lequel nous tendons tous et sans exception.

Tout d'abord,il faut apprendre ce qu'est l'ego....quand est-ce que c'est mon coeur qui parle et quand est-ce que c'est mon ego qui parle?Car j'ai remarqué qu'au fur et à mesure de mes échanges,certaines personnes se mettaient en colère contre leur ego,alors que pour l'apprivoiser,il faut l'aimer,ce qui veut dire s'aimer soit même,avec ses qualités et ses défauts,ses forces et ses faiblesses.Nous sommes là pour expérimenter dans la matière et non pour nous mettre en colère ou nous flageller.
Acceptons-nous enfin tels que nous sommes et nous démarrerons sur de bonnes bases de travail.
L'Amour s'expérimente d'abord avec nous-même,avant d'être capable de l'expérimenter avec les "autres".
L'ego à beaucoup de puissance sur l'homme,tu remarqueras comme certaines personnes sont menées par le bout du nez par celui-ci,le maître qui mène la danse n'est pas leur coeur mais leur partie matérielle,leurs pensées fausses qui ne leurs apportent que de faux espoirs,de l'illusion et de la poudre aux yeux qui retombent comme un château de carte après le faible souffle de la brise.....la vie se chargera d'elle-même de les conduire sur le "droit" chemin,comme cela l'a été pour nous aussi et cela fait partie de nos expériences de vie.
Se regarder le nombril est pour moi une très bonne chose pour celui qui en a encore le besoin....ils sont encore un peu comme des enfants qui sont à la découverte de leurs corps....et un jour,petit deviendra grand.....nous devons les aimer,comme nous aimons les enfants et accepter leur jeunesse même si parfois ils nous blessent....car nous sommes en mesure de comprendre leur naîveté,car tout simplement,nous sommes aussi passé par-là. Very Happy

Un grand Maître à dit "Ne regarde pas la brindille dans l'oeil de ton voisin,vois plutôt la poutre que tu as dans le tien"....enfin,quelque chose dans le genre!LOLOLOLOL

Tout ce qui te fait souffrir,tout ce qui te met en colère,tout ce qui t'apporte tout simplement de la douleur ou de la frustation...."Dans chaque épreuve, ne cherchez pas l'ennemi, cherchez l'enseignement".
Tu es ton propre outil,ton propre phare qui te conduit vers la libération....fais de toi ton meilleur ami.
Poses-toi un moment et médite sur la situation et de manière sincère....apprend la sincérité avec toi-même et ne te mène plus en bateau,ne laisse plus l'illusion de l'ego te mentir mais cherche la vérité....car si tu as à présent conscience de celui-ci,c'est que tu es prêt en prendre à présent les rennes de ta vie en main....

Il faut que tu sois doux et tendre avec toi-même,l'ego ne se dissimule pas,il ne se combat pas,il s'apprivoise tout simplement.

Lorsque quelque chose te fait souffrir,cherche en la cause,à l'intérieur de toi car la clé n'est qu'à cet endroit et non dans le comportement de l'autre et ne regarde plus seulement son effet.

Et bien voilà.....je ne sais pas si ma petite lanterne aura pu éclairer la tienne mais c'est ce que je pense de tout ça....

Ou c'est ton coeur qui parle ou c'est ton ego....et plus tu laisseras parler ton coeur et moins ton ego aura de place....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 19:06

mokshaputtaparthi a écrit:
Est-ce que sur le chemin spirituel la conscience de ses propres vertus, capacités, talents est quelque chose lié à l'ego et qui par conséquent doit être éliminé ou c'est quelque chose qui doit être cultivé et renforcé?
Ca fait quelques temps que je me pose cette question et je n'ai pas trouvé pour le moment de réponse qui me satisfait complètement.
Merci de votre contribution.

Ta question est trop generale, oubli les notions de spiritualité new age avec l'ego qu'il faut eliminer et blablabla ca veut souvent rien dire et ca n'aide jamais en rien

Pourquoi ne pas en rester sur des choses simples plutot que de partir dans des notions completement abstraite? (j'entends par abstrait que le mot va designer quelque chose de different pour chacun et pour chaque contexte, il ne designe donc rien de precis)

Je me rappel il y a quelques années c'était la grande mode de voir sur les forums spi qu'il fallait sortir de la dualité, or quand on commencait a creuser on ce rendait vite compte que personne ne savait vraiment de quoi il parlait.

Travailler sur soi necessite une experimentation, il n'y a pas de bon ou mauvais, tout les chemins sont propre a chacun, et chaque defaut peut etre travaillé grace a un autre defaut,
Gandhi n'a pas fait plus progresser l'humanité qu'Hitler, ils ont permi une evolution, tout deux d'une maniere differente, et nous en benefissions.

L'ego est un ensemble de choses, ca ne ce retirer pas comme sa POUFFF comme un bouchon de champagne parcqu'on le veut, il est composé de milliers de micro pensées qui vont ce loger dans cette parti de la conscience qu'etre la conscience de nous meme.

L'ego est une envelloppe, elle apporte son lot de desaventage, on aime pas qu'elle soient abimée, mais c'est aussi un bon vehicule pour ne pas être manipulé par nimporte qui (sans ego on irait peut etre sucer le premier venu pour 10€ puisque on ne ce considererait plus comme rien, l'abandonner demande un tres tres long chemins pour ne pas faire nimporte quoi une foi qu'on s'en est debarassé)

Essayerais tu de te debarrasser de ton corps physique parcqu'il te gene ou parcque de gens t'on dis que tu serais plus divin sans? lol

tout le monde sait que c'est une limite mais aussi un outils, et personne n'aurait idée de dire qu'il est preferable de s'en debarrasser car ce corps est mieux connu que celui de l'ego.
Revenir en haut Aller en bas
Imré
Membre


Date d'inscription : 16/03/2010
Nombre de messages : 969
Masculin
Vierge Cheval
Age : 27
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 21:51

Citation :
Essayerais tu de te debarrasser de ton corps physique parcqu'il te gene ou parcque de gens t'on dis que tu serais plus divin sans? lol

^^ Oui aklan, très bonne question indirecte. Pour avoir l'impulsion de travailler en toute sincérité sur son égo, il faut en connaître sa nature et ses conséquences, cerner en quoi il empiète sur notre liberté, car ce n'est que lorsque l'on voit les chaînes qu'il incombe, que l'on décide d'y faire quelque chose. C'est pourquoi, si l'on ne se connaît pas correctement, et que l'on souhaite travailler sur notre égo, il y a des questions à se poser sur ce qui nous motive réelement.

Citation :


tout le monde sait que c'est une limite mais aussi un outils, et personne n'aurait idée de dire qu'il est preferable de s'en debarrasser car ce corps est mieux connu que celui de l'ego.


Perso, je ne sais pas si il est utile ou non, si l'on se sait se débrouiller uniquement avec le coeur. Perso, je pense que oui, car on a l'expérience ... enfant, on ne l'avait pas, c'est pourquoi on était naif. Les êtres désincarnés se débrouillent bien sans ... M'enfin, je ne sais pas trop. Tout ce que je sais, c'est que perso, je travaille sur moi à enlever ce qui est foireux, ce qui m'enchaine, déforme mes visions des choses, ensuite restera ce qu'il restera, au feeling tout ça ^^

Oui, faudra voir avec ce qu'il restera ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 22:09

mokshaputtaparthi a écrit:
Est-ce que sur le chemin spirituel la conscience de ses propres vertus, capacités, talents est quelque chose lié à l'ego et qui par conséquent doit être éliminé ou c'est quelque chose qui doit être cultivé et renforcé?
Ca fait quelques temps que je me pose cette question et je n'ai pas trouvé pour le moment de réponse qui me satisfait complètement.
Merci de votre contribution.

Sur le chemin spirituel , rien de ce qui fait les "vertus" ne nous appartient.

Quand on a conscience que c'est le Tout/ Rien /Dieu qui vit à travers nous , alors toutes ces "capacités " sont Ses Capacités qui agissent à travers Nous .
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 22:56

D'accord avec Smehen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mar 27 Avr 2010 - 22:59

mokshaputtaparthi a écrit:

Est-ce que sur le chemin spirituel la conscience de ses propres vertus, capacités, talents est quelque chose lié à l'ego et qui par conséquent doit être éliminé ou c'est quelque chose qui doit être cultivé et renforcé?
Ca fait quelques temps que je me pose cette question et je n'ai pas trouvé pour le moment de réponse qui me satisfait complètement.
Merci de votre contribution.


Bonsoir Mokshaputtaparthi,

Je ne comprends pas trop le fondement de cette question... scratch quelle importance cela peut avoir...
Cela EST. Tout simplement.

Je pense que ne pas accepter la conscience de ses propres vertus sur le chemin spirituel c'est alors les nier... et qui nie, sinon l'ego lui-même ?
Pourquoi aussi est-ce que cela devrait-il être cultivé et renforcé ?
Non, je ne pense pas que ça doive être cultivé et renforcé... cela doit tout simplement se vivre. Tout simplement.



sunny
Revenir en haut Aller en bas
selena62
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2008
Nombre de messages : 518
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 52
Ville : universelle

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mer 28 Avr 2010 - 9:11

Si l'ego est mis sur notre chemin, une raison est là! Le cultivé non je ne pense pas mais en l'observant par rapport à nous-même, nous pouvons mieux le contrôler et pourquoi pas transformer ces effets négatifs en positifs?
Exemple : transformer les sensations de peur en Amour!

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souffle.forumactif.org/
mokshaputtaparthi
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 21/04/2010
Nombre de messages : 26
Masculin
Lion Cochon
Age : 34
Ville : en chemin

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mer 28 Avr 2010 - 12:00

Plume se demandait pourquoi j'ai posé cette question. Je l'ai posée parce que j'ai une baisse estime de moi et de mon valeur. Je pense que si je suis plus conscient de mes qualités, ma confiance en moi-même va augmenter. Je pense aussi que je devrais faire un travail sur moi-même pour comprendre quelle est la cause de mes sentiments d'infériorité. Chaque chose à son temps...
J'ai l'impréssion que si on voit ses popres qualités comme des cadeaux de Dieu, on risque moins de gonfler notre ego ou notre orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imré
Membre


Date d'inscription : 16/03/2010
Nombre de messages : 969
Masculin
Vierge Cheval
Age : 27
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mer 28 Avr 2010 - 13:30

Tracasse Moks, ta question, me la suis aussi posé. Si depuis gosse, il y a eu des manques qui se sont creusés, il faudra les reboucher, et pour ça pas de miracle, faudra en passer par l'égo. Apprendre à reconnaître ta personne, tes qualités, te féliciter, ça aide à dépasser ce sentiment d'infériorité et de prendre confiance, mais après, faut pas en rester là ... une fois les manques comblés ( parfois ça peut prendre très longtemps au vue de leur profondeur ) il ne faut pas en rester à la reconnaissance constante de ce que tu as réussi à faire, ou de ce que tu es. ( concernant le point précis que tu comble ) Après, faut apprendre à lacher prise sur ce besoin de reconnaissance, pour lacher l'égo et rentrer tout doucement dans l'humilité.


Mais chaques choses en sont temps ... l'égo est selon moi INDISPENSABLE pour combler les manques, mais encore faut-il gérer ça sans rentrer définitivement dans son jeu et rester de ce fait esclave inconscient.


Donc tracasse, chacun en est là où il est, tu auras besoin de ce dont tu auras besoin, point. Si les autres n'ont plus besoin de cela, ou qu'ils réprouvent, ils le font suivant leur état du moment, suivant leur avancement. ( évolution ). Du coup, fais ce qui te rend heureux, ce qui t'apporte un mieux, mais n'oublie pas, garde toujours un recul vis à vis de tout ça, une vue d'ensemble, sans être pris dans le jeu des émotions, ainsi tu sauras te dégager aisément de ce qui est à dépasser ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mer 28 Avr 2010 - 18:05

Je crois qu'il ne faut surtout pas chercher à combler nos manques. De toutes façons c'est impossible, on croit les combler mais cela ne marche pas, ils reviennent toujours, ou alors on se construit un égo sur-dimensionné pour les maintenir refoulés.
J'ai appris avec la thérapie qu'il n'y a pas de manque, il y a juste des souffrances non exprimées.
Pour donner un exemple : Si enfant tu n'as pas eu les démonstrations d'affection que tu aurais voulu de la part de tes parents, tu as ressenti de la peine qu'en tant qu'enfant tu n'as pas pu gérer. Le meilleur moyen à l'époque a été de la refouler, pour mieux vivre.
Pour refouler cette peine on nie en quelque sorte la réalité :
-soit on se dit "je n'ai pas fait ce qu'il faut pour que l'on m'aime" et on se dévalorise. Mais quelque part c'est un moyen d'espérer encore l'amour que les parents n'ont pas su (et ne sauront peut-être jamais) nous donner car si c'est de ma faute cela veut dire qu'il y a encore une possibilité d'obtenir cet amour si je fais ce qu'il faut.
-soit on se dit "en fait cet amour je n'en ai pas besoin".
On nie donc la réalité : on nie soit l'incapacité de nos parents (qui est due à leur propre histoire et à leurs propres souffrances), soit notre besoin d'amour, soit les deux.

A l'age adulte, ce qui reste en surface c'est un manque, et :
-soit une mise en retrait par rapport aux autres, un repli sur soi, un refus de s'engager dans des relations profondes (on reste dans l'idée "je n'ai pas besoin d'amour" pour éviter de souffrir).
-soit une quête incessante de cet amour dans le regard de l'autre, pour combler le manque. Et dans cette quête on se perd car on n'agit plus en fonction de ce que l'on ressent, mais en fonction de ce que l'on croit qui va plaire à l'autre (pour qu'il nous aime, nous reconnaisse).

Pour sortir de cela il n'y a pas trente six mille solutions : il s'agit que l'enfant en nous (celui de notre enfance, mais qui est toujours là) accepte qu'il a besoin d'amour, et que ses parents ne pourront pas lui donner celui qu'eux mêmes n'ont pas reçu. ça fait mal, ça fait de la peine, mais il n'y a que comme ça que la peine que l'on garde dans notre conscience et notre corps peut sortir, en s'exprimant, en se vivant. une fois que toute la peine est sortie, on est soulagé, on est bien, on garde une cicatrice de ce manque d'amour du passé, mais il est passé, on est en paix, on ne souffre plus, on ne vit plus le manque... Le manque qui n'était pas quelque chose en moins, mais quelque chose en plus : une peine qui était là et qui ne sortaient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Imré
Membre


Date d'inscription : 16/03/2010
Nombre de messages : 969
Masculin
Vierge Cheval
Age : 27
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mer 28 Avr 2010 - 19:33

Citation :
Je crois qu'il ne faut surtout pas chercher à combler nos manques. De toutes façons c'est impossible, on croit les combler mais cela ne marche pas, ils reviennent toujours, ou alors on se construit un égo sur-dimensionné pour les maintenir refoulés.

Manque de confiance en soi

Manque d'amour pour soi


etc ...

Ces manques, perso, je les ai comblés en me prouvant que je vallais quelque chose, en arrêtant de croire que j'étais un nul, incapable de ... ( chose que mon père n'a eu cesse de me faire croire, pour pleins de raisons, dont l'une était de garder un aval constant sur moi, faire en sorte que je dépende de ... ) En constatant qu'on est capable de, on regagne de la confiance en soi, on apprend à s'aimer de nouveau, on apprend à croire en soi. Mais pour retrouver tout cela, on a besoin de se prouver les choses, par des actes, par des paroles. On a besoin de se révéler, de se réaliser. Laisser ces manques non-satisfait a pour conséquence de vivre en étant influencé constamment dans notre expression par ceux-ci. Bien évidemment, il y en a que l'on ne saura sans doute pas satisfaire, mais sans doute très peu, ceux là, ne sont je pense pas "utile"
, c'est pourquoi, il y a des manques que l'on peut aussi également combler, ou faire disparaître en réfléchissant à ses tenants et aboutissants, en constatant leur valeur illusoires. De toute façon, tous les manques reposes sur des illusions, car on a tout ce dont on a besoin en nous ... néanmoins, on abouti à ce genre de conclusion en ayant comblé certains de nos manques.
Les manques résultent du mental, hors mental, il ne sont plus ... seulement pour en arriver hors mental, il faut avoir satisfait certains vides, et donc s'être prouvé certains trucs. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Mer 28 Avr 2010 - 20:11

Pour moi il n'y a pas de manque, il n'y a que des souffrances refoulées (comme je l'ai expliqué plus haut).
S'auto-valoriser a une certaine utilité, cela permet de mieux vivre. Cela met une couche de lumière sur nos souffrances. Mais cette lumière n'est pas très profonde, inconsciemment, on passe son temps à la consolider, à la défendre, à lutter pour qu'elle reste.
En fin de compte nous sommes tous purs, et nos souffrances forment une couche sur notre véritable lumière intérieure. Lorsque nous cessons d'avoir peur de vivre ces souffrances, et les laissons sortir en les acceptant et en les ressentant, elles s'en vont définitivement, et la lumière qui se révèle alors est naturelle, elle ne demande aucun effort, aucun travail pour être maintenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Imré
Membre


Date d'inscription : 16/03/2010
Nombre de messages : 969
Masculin
Vierge Cheval
Age : 27
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Jeu 29 Avr 2010 - 11:44

Oui, les manques sont illusoires car crée par le mental, néanmoins tant qu'on y est dedans et qu'on a pas pris suffisamment de recul vis à vis de leur essence illusoires, ont ne peut, pour notre bien, que les combler, pour passer à autre chose, et ne plus être constamment influencé dans notre expression de tous les jours par ces manques ^^

A chacun son chemin, avec son état d'évolution. Se calquer sur la façon de faire de quelqu'un "d'expérimenté", alors qu'on est au début de notre chemin, par exemple, est foireux, car ses besoins ne sont pas les notres, surtout car il n'est pas sujet aux mêmes conditions, aux mêmes paramètres. C'est pourquoi, vouloir ne plus dépendre de l'égo alors que cela est nécessaire pour apprendre à réexister, lors de nos débuts, c'est fort boiteux ... Toute les personnes que j'ai connu et qui se sont engagés sur le chemin du développement intérieur, ont toute dabord dû comblé les manques les plus prononcés avant de commencer à réelement bosser sur leur égo. Quand je dis comblé les manques, c'est soit en les satisfaisant, en se prouvant des choses, soit en prenant conscience de leur valeur illusoires. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mokshaputtaparthi
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 21/04/2010
Nombre de messages : 26
Masculin
Lion Cochon
Age : 34
Ville : en chemin

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Jeu 29 Avr 2010 - 12:24

J'ai lu avec intérêt vos remarques Imré et Guillaume. Je pense que dans le concret pour affronter mes sens d'infériorités je renforcerai un petit peu mon ego (en pensant aux qualités que je possède), je me dirai et je prenderai conscience que je suis autant divin que les autres, et que les autres sont autant dvins que moi, et en thérapie je vais travailler sur les causes de mon manque d'estime.
J'ai apprécié votre aide. Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imré
Membre


Date d'inscription : 16/03/2010
Nombre de messages : 969
Masculin
Vierge Cheval
Age : 27
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Jeu 29 Avr 2010 - 13:38

Fais avant tout, en fonction de ce dont tu as besoin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Jeu 29 Avr 2010 - 21:49

J'ai du mal m'exprimer...
Je ne parlais pas dans un registre spirituel (dans le but de s'affranchir de l'égo), je parlais simplement d'un point de vue thérapeutique.
Je vais essayer de me ré-expliquer (si j'y arrive) :
On peut combler nos souffrances, les compenser, ce qui nous structure pendant un temps (et c'est souvent nécessaire). Mais ensuite, si on veut guérir en profondeur, il faut accepter ses souffrances, entrer à l'intérieur, les vivre, sentir la peine, pleurer...etc. C'est cela qui libère profondément. ça fait sortir la peine et le bien être s'installe de lui-même et il reste sans que l'on ait d'efforts à faire, sans que l'on ait à se valoriser sans arrêt, sans que l'on ait plus rien à se prouver. Quand la souffrance est sortie (quoi que l'on ai vécu), il n'y a plus à se valoriser, on est déjà valorisé, on a, profondément le sentiment de sa propre valeur, on s'estime tel que l'on est...
Mais si cela aide dans le cheminement spirituel, on peut faire tout cela sans jamais entrer dans une démarche spirituelle. Tout ce que je dis là est relié à une démarche psychothérapeutique et non au fait de se défaire de l'illusion de l'égo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Imré
Membre


Date d'inscription : 16/03/2010
Nombre de messages : 969
Masculin
Vierge Cheval
Age : 27
Ville : Belgique

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Jeu 29 Avr 2010 - 22:29

Citation :
Quand la souffrance est sortie (quoi que l'on ai vécu), il n'y a plus à se valoriser, on est déjà valorisé, on a, profondément le sentiment de sa propre valeur, on s'estime tel que l'on est...


Oui ^^ c'est une autre façon de faire, les deux sont autant valable, car lorsque tu te prouves des trucs, les souffrances passés n'ont plus de sens, donc elle s'évapore naturelement, sans avoir besoin de les faire sortir consciemment. On arrive au même résultat, mais le combo des deux est le plus intéressant, à savoir extériorisation des souffrances, et compréhension de la valeur illusoire des manques qui se sont fondé dessus, en les comblants ou comprenant qu'ils n'existent pas vraiment ( pas d'existence propre ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: question sur l'ego et ses propres qualités   Ven 30 Avr 2010 - 8:07

Chacun son expérience, mais ayant pratiqué les deux je peux dire que si les souffrances ne sortent pas consciemment, elles ne sont pas complètement libérées. Mais ces souffrances sont inconscientes, donc on ne les sent pas, même si elles conditionnent tous nos comportements. Et les mécanismes de défense que l'on met en place sont toujours là, car ils ont pour utilité de nous éviter de sentir la souffrance. Quand la souffrance est sentie, les mécanismes de défense n'ont plus aucune utilité.
Après à chacun de voir dans son expérience, car dit comme cela ce sont juste des mots qui n'ont pas une très grande utilité (mais alors pourquoi est ce que je m'embête à les écrires ? scratch ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
 
question sur l'ego et ses propres qualités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com