Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'égo, pourquoi faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
tomtom33
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 564
Masculin
Vierge Buffle
Age : 44
Ville : bordeaux

MessageSujet: L'égo, pourquoi faire ?   Sam 27 Mar 2010 - 15:24

Rappel du premier message :

Mais qui est cet égo sur lequel la spiritualité tape à n'en plus finir ?

L'égo est-il la personnalité ?

Quel sont les avantages de son dépassement, mais aussi, qu'y perd t'on ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Izartegia
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2010
Nombre de messages : 367
Féminin
Capricorne Coq
Age : 35
Ville : Dans la lune

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Lun 29 Mar 2010 - 20:23

Guillaume a écrit :
Citation :
D'accord aussi avec Izartegia sauf ça :
Citation:
L'ego est aussi celui qui nous protège des "agressions" susceptibles extérieures ...

L'égo est celui qui fait que ces aggressions nous blessent. S'il n'y a plus d'égo, il n'y a plus personne qui est aggressé, et donc plus personne qui souffre. Le problème c'est que souvent dans les milieux spirituels, on comprend un peu ça mais on manque beaucoup d'humilité, on veut y être tout de suite, et on refoule tout ce qui s'élève en nous : l'orgueil, le désir, l'attachement, la colère... Refouler c'est la meilleure façon de ne pas avancer.
Le plus grand danger c'est de se croire arrivé à la sainteté, à l'éveil. Mais si l'on peut souffrir c'est que l'on y est pas, si par moments on vit de grandes expériences mystiques, c'est que l'on y est pas. L'éveil n'est pas une expérience, c'est quelque chose qui est définitif. Celui qui a vu l'irréalité de son moi en est définitivement libéré.
Il n'y a aucun danger à se croire moins évolué qu'on ne l'est, et que des avantages (enfin pas du point de vue de l'égo bien sur)

100% d'accord avec toi, refouler c'est stigmatiser et se rajouter de la souffrance, cachée en plus, donc qui, tot ou tard, rejaillira sous quelque forme que ce soit : maladies, psychoses, insomnies, cauchemards etc ....

Cependant, pour moi, pour le moment, là où j'en suis en tout cas, je ne peux rien affirmer de sûr à 100% quant à MON ego. Ce que j'en sais c'est que je conjugue avec lui, que je souffre de moins en moins car lui et moi , on se comprend de mieux en mieux lol! .... Mais j'ai le sentiment que lui et moi devrons nous supporter jusqu'au trépas et à mon avis il me mettra dans la tombe avant que je ne l'y mette, donc tant qu'à ce qu'il soit près de moi autant qu'il soit là pour quelque chose et comme je suis humaine, aussi hein, et que je suis potentiellement sujette à l'émotion par le fait Razz, donc, pas en fer, on peut me faire du mal ... à mon ego peut-être mais en tout cas, je sais que je peux souffrir et le seul qui puisse me protéger c'est lui, le plus intelligemment possible tant qu'à faire (je veux dire par là avec toute la sensibilité que je peux déployer) ...
Mais, pour être honnète, j'ai quand meme bien rouillé mon armure et elle est presque "tombée", cela dit, bien que je me soigne, je ne suis pas encore guérie, et je ne sais si je le serai à 100% un jour, je me le souhaite mais je n'en sais rien pour l'heure ...

Merci de ta réponse pertinente Guillaume, j'aime bien te lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Lun 29 Mar 2010 - 21:09

Merci.
Pour moi non plus l'égo n'est pas encore tombé. Et comme je l'ai dit plus haut, j'essaie de parler de ma compréhension de l'état sans égo que je ne vis pas, donc j'exprime aussi ma compréhension du moment qui vaut ce qu'elle vaut.
Par rapport au fait que c'est l'égo qui fait souffrir, je vais essayer de mieux expliquer ma vision des choses, et vu ce que tu dis, je ne suis pas sur que l'on ne dise pas déjà la même chose.
Dans mon expérience, je vois que mon égo, quand je suis agressé, c'est celui qui se protège, qui se blinde, en disant "je ne veux pas que ça me fasse mal !". Du coup cela engendre encore plus de souffrance. Par contre j'ai remarqué que quand mon égo lâche un peu et que j'accepte d'être touché, la paix arrive. Cela peut paraitre contradictoire, mais je remarque que la souffrance et remplacé par la paix et un certain bien être au moment où j'accepte la souffrance. Tant que je la refuse, tant que je lutte contre elle avec mon égo, elle s'amplifie et reste. Quand je l'accueille, sans chercher à me protéger de cette souffrance, elle circule, elle s'évacue assez rapidement et laisse place à la paix.
Je ne parle pas d'être masochiste, de rechercher la souffrance, ou de rester dedans alors que l'on pourrait l'éviter ; mais il y a des moments où l'on ne peut rien faire, et là, toutes les tentatives de l'égo ne font qu'empirer les choses : dans ces moments d'impuissance totale, tout ce qui nous reste comme pouvoir c'est d'accepter ce qui est, et c'est ça qui libère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Izartegia
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2010
Nombre de messages : 367
Féminin
Capricorne Coq
Age : 35
Ville : Dans la lune

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Lun 29 Mar 2010 - 21:25

De rien, mais ne crois pas que je voulais te flatter l'ego lol!

Cela dit, face au paradoxe de la vie (aller au fond de la souffrance pour accéder à la paix), on semble dans la meme démarche quant à la Liberté / libération ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2009
Nombre de messages : 261
Féminin
Cancer Serpent
Age : 28
Ville : Partout.

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 2:47

@Izartegia a écrit:

Cela dit, face au paradoxe de la vie (aller au fond de la souffrance pour accéder à la paix), on semble dans la meme démarche quant à la Liberté / libération ... Wink

C'est bien cela qui aide Wink . Voir toute cette souffrance dans tout ce qu'elle est, et d'où elle provient puis observer jusqu'où elle va en nous, sans intéragir, sans la renier, l'affronter, ou encore la rejetter. L'accepter tout comme elle est, intense et entière.
Cela semble libérer de l'emprise de cette souffrance, et de l'illusion à laquelle elle se rattachait, la souffrance l'emportant avec elle.
La liberté intérieure et la paix sont bien la même chose, car c'est une fois libre qu'on accède à la paix...


Dernière édition par Liberté le Mar 30 Mar 2010 - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 2:53

vous avez presque réussit à me redonner envie de citer et me remettre à lire Nietzsche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 5:29

@Imré a écrit:
Je m'incruste pour lacher une observation faite sur l'égo.


Lorsque quelqu'un nous irrite, nous énerve, parce ce qu'il exprime n'est pas conforme à ce que l'on juge acceptable, cette personne nous irrite au travers de notre égo ^^ Car ce que l'on ne juge pas acceptable l'est suivant les normes de l'égo, de notre égo ... Une personne qui est à cran sur le respect, par exemple, et qui voit un jeune manquer de respect, s'énervera ... car elle se projète en tant que personne ayant du respect, et ce qui n'est pas à l'image de l'égo se révèle être un ennemi pour celui-ci ... ( au passage, la conscience supérieur en nous n'a pas de réaction répulsive... ) Outre cette intolérance, la personne qui est motivé par son égo, aurait également le souhait de rallier cette personne à cette qualité ... au final à ce qu'elle est. ( croit être plutôt ... :p )

Pour beaucoup, le monde devrait etre à leur image ... Encore une fois le jeu de l'égo, dans une version plus subtile mais tellement répendue et fréquente, meme chez les gens de ce site ^^

Le lacher prise de l'égo rime aussi avec acceptation ^^
Sans acceptation il y a tension ...

cheers Il est free, il a tout compris Laughing

Sur ce site comme absolument n'importe où ailleurs, c'est la Nature humaine qui s'exprime avec plus ou moins de filtres selon la personnalité et donc le vécu de chacun, qu'il s'accepte ou se croit "en mission" Wink .
Seulement voilà, l'égo est là comme tout le reste, en nous et autour de nous, et on peut bien se sentir investi d'une quelconque "mission" que ça n'y change strictement rien, sauf pour ce même égo qui du coup se met à se mordre indéfiniment la queue et, comme toujours, à inviter tout ce qui se situe dans son champ d'attraction à en faire autant, dans la plus parfaite et innocente inconscience mais ne la reconnaissant évidemment pas à l'extérieur, et pourtant...

Le "mal", c'est de se vouloir du "bien" et essayer de projeter cette même illusion à l'Extérieur, en parfaite ignorance plus ou moins consciente des implications envers cet Extérieur et oubliant qu'il est tout autant l'Intérieur que soi-même, ne nous en déplaise.

L'illusion commence seulement à se dissiper lorsqu'on cesse de souhaiter son propre "bien" aux autres, taxant le reste de négativité ou d'illusion ( et la boucle se boucle sans jamais "la boucler" Laughing ). Ensuite on se met à souhaiter à l'autre ce qu'il se souhaite à lui-même et surtout rien de plus ni de moins, et pour finir, on cesse de se vouloir uniquement notre propre "bien" et apprend enfin à accueillir avec respect et gratitude celui que l'autre nous souhaite lorsque c'est le cas, puisqu'il n'arrivera jamais que tout le monde réponde à nos attentes.

Il est déjà suffisamment rare de recevoir de l'Extérieur quelquechose qui se veut "bon", précisément à cause de l'incompréhesion du principe que je tente d'énoncer et du déséquilibre ainsi induit, et rien ne peut être fait contre cette Vérité qui ne peut évoluer qu'individuellement. Donc je ne vous souhaite qu'une chose, que vous viviez ce que vous-même souhaitez, et je me souhaite de savoir me réjouir de vous savoir apprécier les fruits de vos aspirations Wink .

Bon, d'accord, ça en fait autant que d'êtres me lisant mais soyons fous, un pour tous et tous pour tous Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 5:41

Comme quoi tout est effectivement dans la manière de prendre les choses et ça peut être un scoop pour certains dont moi-même Laughing , mais on ne peut les prendre que comme on les com-prend, chacun au rythme de ses propres découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Sphynx
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 29/03/2010
Nombre de messages : 10
Masculin
Sagittaire Coq
Age : 48
Ville : Thailande

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 6:34

Je suis en accord avec beaucoup de ce que tu dis Nada_Karana.

Comme tu dis, tout est dans la maniere de prendre les choses, et souvent nous ne les prenons pas comme elles sont mais comme nous voudrions qu'elles soient. C'est notre mental qui nous separe de la realite. Le mental est le maitre d'oeuvre de l'ego. Et c'est a partir de l'age de 4 ou 5 ans qu'il se construit... semble-t-il. Le mental est celui qui refuse ce qui est. Refuser c'est s'attacher. Vouloir renoncer a quelque chose c'est renforcer le desir, c'est continuer a desirer en s'abstenant de satisfaire son desir. Se detacher, c'est ressentir une absence d'attirance.

Ne pas renoncer a l'ego, ne pas vouloir le detruire, juste s'en detacher.

Il y a deux voies : accepter ou refuser.

En fait, nous devons apprendre a nous liberer du mental, c'est a dire du monde fictif cree par notre mental, c'est a dire nous rendre libre des pensees, des emotions destructrices, et aussi des desirs... Mais libre des desirs ne veut pas dire sans desirs nous rappelle swami Prajnanpad... cela veut juste dire qu'ils se realisent ou non ne nous rendra pas moins heureux. Il ne faut rien eliminer, surtout pas l'ego, qui veille a maintenir sa perrenite. Il faut tout lui donner en abondance. Ne rien refuser. Dire oui a tout. Accepter ne voulant pas dire soumission et n'empechant pas d'agir.

Ceci dit moi, j'ai du travail avec mon ego, il en met du temps pour grandir et dire qu'il me fait croire qu'il n'est qu'une illusion, pour mieux garder le pouvoir, mais j'accepte cela aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 9:03

Citation :
Mais libre des desirs ne veut pas dire sans desirs nous rappelle swami Prajnanpad... cela veut juste dire qu'ils se realisent ou non ne nous rendra pas moins heureux.
Excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 9:28

Voici un texte de Richard Moss , tiré de son livre le Mandala de l'Etre , qui apporte un éclaircissement quant à l'attitude à adopter vis à vis de l'ego .

"Appréhender comment nous avons créé notre propre douleur superflue est une étape essentielle pour arréter de recréer cette douleur. Lorsque nous souffrons en conscience , nous ne sommes pas des victimes. Nous avons choisi d'être pleinement présent.
Comprendre ce que nous ressentons, éprouver de l'empathie pour l'esprit novice qui a fait la victime de tant de malheur et de stress, c'est éprouver de la compassion pour notre propre ignorance.
Quand nous cessons de lutter contre ce que nous ressentons, cette compassion pour nous même grandit. Elle s'accroît progressivement, et plus nous la ressentons , plus nous nous sentons en sécurité, et plus nous pouvons être nous même.

Il y a dans la révélation de celui ou celle que nous sommes , dans l'éveil à l'instant et à la reconnaissance du choix ( soit de suivre les constructions mentales qui nous éloignent de nous même , soit de demeurer dans l'immédiateté de nous même ), quelque chose qui spontanément commence à éveiller un sentiment de tendresse intérieure. Le monde se pare d'un éclat tout différent et nous nous mettone à éprouver naturellement de la gratitude, pour la vie dans son sens plénier , pour des choses toutes simples , et même pour notre souffrance.

La vie dans le présent a tjrs plus de sens que la vie que nous créons en évitant le Soi.

En vivant d'avantage dans le présent , nous nous tenons plus près de la Source. et tandis que nous comprenons pourquoi nous avons souffert , nous gagnons également en empathie pour la souffrance que les autres génèrent en eux même à travers leurs pensées et leurs croyances.

Ce nouvel environnement émotionnel , caractérisé par le pardon à soi même , un regard intérieur bienveillant et la compassion au lieu de la honte pour nos sentiments , est le rayonnement de notre être essentiel. La perception de soi et du monde devient plus saine. Nous nous sentons reconnaissant et nous comportons avec une dignité et une autorité tranquilles.
Ce rapport à la vie devient si immédiat que nous repérons aisément toute pensée nous éloignant de la plénitude de notre être. Je trouve qu'en vivant de plus en plus dans cet espace, j'oublie souvent qu'il s'agit de ma vie. Je suis simplement vécu."


http://spiritpartage.forumactif.com/spiritualite-et-esoterisme-f11/ce-qui-nous-depasse-t2253.htm


Quant à la souffrance que crée l'ego , un rappel de Guéslé Kelsang Gyatso:

"Il faut que nous sachions que tous nos problèmes viennent du fait que nous ne réalisons pas la vérité ultime. La raison pour laquelle nous sommes toujours dans la prison du samsara est que, sous l’influence de nos perturbations mentales, nous continuons à commettre des actions contaminées. Toutes nos perturbations mentales proviennent de l’ignorance de saisie du soi.

L’ignorance de saisie du soi est la source de toute négativité et de tous les problèmes, et réaliser la vacuité est le seul moyen de l’éradiquer. Ce n’est pas facile de comprendre la vacuité, mais il est extrêmement important de faire des efforts pour la comprendre. Nos efforts seront récompensés. Le résultat ultime sera la cessation permanente de toutes nos souffrances et la félicité éternelle de la pleine illumination."

http://kadampa.org/fr/reference/la-vacuite/

http://spiritpartage.forumactif.com/post.forum?mode=reply&t=3470


Dernière édition par Smehen le Mar 30 Mar 2010 - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Izartegia
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2010
Nombre de messages : 367
Féminin
Capricorne Coq
Age : 35
Ville : Dans la lune

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 9:29

@Nada_Karana : :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomtom33
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 564
Masculin
Vierge Buffle
Age : 44
Ville : bordeaux

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 14:06

L'égo pour quoi faire ? : ben pour bloquer les chakras :s

En effet j'ai comme blocages récurents le chakras de la gorge et/ou du thymus (qui boudent) ; et aussi la rate qui se bloque (confirmer par un magnétiseur).

Me "connecter" et m'épurer l'esprit me les libèrent... mais ce n'est jamais très long, tenir l'ouverture n'est pas évident, c'est même très technique.

Franchement celui qui arrive à traverser une ville en voiture, même moyenne comme Bordeaux, avec tous ses chakras ouverts et en fleurs, et ben chapeau, parce que conduire en compassion, waou, c'est technique ^_^. (ça veut dire aucune peurs)

Vous y arrivez vous ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2009
Nombre de messages : 261
Féminin
Cancer Serpent
Age : 28
Ville : Partout.

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 14:40

Tout le monde a bien compris ce que c'était héhé, énonçant chacun une partie de ses facettes Smile.

Un scoop: l'égo, au départ, n'existe pas. Une seule chose réside dans les tréfonds de nos entrailles: l'instinct de survie, ce sentiment qui nous chatouille et qui nous provient de l'Animal. Autour de celui-ci se créée des murailles, moults couches protectrices, par l'accumulation de nos blessures, puis de nos habitudes sécuri-terre.
L'origine de la plupart des blessures viennent de l'enfance.
La blessure provient de remarques, de jugements, qui viennent briser l'image qu'on s'était faite de soi-même. On ne nous a pas appris à savoir bien prendre les répliques d'en face. On ne nous a pas appris à faire la différence entre un jugement qui pourrait être constructif, ou à un autre sans fondement, injustifié, sur lequel on ferait mieux de lâcher prise et ne pas accorder trop d'importance.
Si on avait appris à le faire, nous verrions tout l'extérieur comme une promesse incroyable de transformation à chaque instant. Si on avait appris à le faire, nous verrions à quel point toutes ses barrières sont inutiles et nous obscurcissent la vue plus qu'autre chose.

De quoi avons-nous peur?
Toute cette machine Légo se forme sur la croyance qu'accepter la remarque d'en face revient à se renier, à se dévaloriser, à descendre de l'échelon où on s'étais mis, sur cette échelle qui nous mène à la perfection.
La perfection n'existe pas. Ou plutôt la perfection englobe toutes les imperfections.
Si nous étions tous parfaits, il n'y aurait pas de mouvement. Il n'y aurait pas de cycles sous formes de spirales, commes des hélices propulsées vers l'avant, forme sur laquelle repose l'avancement d'absolument tout.

Si nous étions parfaits, dans un monde parfaitement utopique, nous ne serions qu'un bel océan solaire tout lisse qui stagne.
L'erreur créée le mouvement, il suffit d'observer la Nature pour le constater.
Par exemple, la Terre n'est pas parfaitement ronde, ni même parfaitement ovale, et sur un axe horizontal qui passerait en son centre, on peut voir qu'elle est inclinée.
Parfois, des espèces différentes s'accouplent, semblant présenter une certaine dénaturation. C'est pour créer de nouvelles espèces, adaptées aux nouveaux besoins de la Terre ( fluctuation de la présence de dioxyne de carbones dans l'atmosphère ou de toutes autres molécules pour les nouvelles espèces végétales, surabondance d'une espèce animale nécessitant un nouveau prédateur... ).
La Terre s'équilibre d'elle-même. Toutes les espèces reliées à elle ressentent ce genre de choses. Sa volonté prédomine sur l'instinct.
Elle peut laisser longtemps un déséquilibre dominer sur l'équilibre, mais uniquement le temps que l'élaboration de l' équilibre arrive à maturation, équilibre en gestation, prêt à faire pencher la balance d'un nouveau côté.
( Ca me fait penser à l'univers d'une histoire qui m'avait été inspirée une nuit il y a 4 ans^^ Où tous les plans inférieurs et supérieurs de la Terre représentaient les différents plans de l'être, et où un Gardien devait, le temps d'un cycle, équilibrer "l'Endroit", la dimension physique sur Terre. Il devait faire en sorte qu'il n'y ait ni domination des Etres des dimensions supérieures, ni domination des Etres des couches inférieures... Rolling Eyes ) .

L'imperfection fait la perfection et la Beauté de l'Univers, comment ne pas le percevoir?
Les éléments se déchaînent pour équilibrer les vibrations de la Terre. Les météorites détruisent la vie pour qu'elle renaisse mieux.
C'est comme la lave du volcan... Elle fait tout fondre sur son passage, toute la nature s'embrase et il ne reste alors plus que des cendres... Mais alors qu'est ce que c'est beau lorsque cette lave arrive à l'océan, lorsque le Feu et l'Eau se mêlent dans un contraste époutousflant . Alors en contrepartie, l'île s'agrandit, lorsque la lave durcit; tandis que de l'autre côté de l'île, la côte se fait manger par les vagues, à cause de l'érosion.
Et puis la vie qui naît n'est pas plus belle que lorsqu'elle renaît de la lave durcit.. La terre mêlée au cendre est très fertile, et la végétation reprend vite le dessus sur les espaces éteints...

L'instinct de survie? Il nous éloigne de notre transformation ... Il empêche le mouvement de vie... Les réactions de l'égo veulent protéger ce qu'il croit être précieux en lui... Il a tellement peur d'être chamboulé, d'être transformé, pensant qu'il participe ainsi à sa survie...


Ce genre de survie pré-fabriquée autour de l'instinct rend borgne, puis aveugle, jusqu'à être totalement engloutis par la nuit, ses propres nuits...
Mais les murailles s'effondrent toujours, et quand on se rend compte que ce qu'on voit alors est totalement différent de ce qu'on voyait de notre agréable petite position derrière nos barricades, le constat fait mal .. ; )


Dernière édition par Liberté le Mar 30 Mar 2010 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Mise a nu   Mar 30 Mar 2010 - 15:16

L'ego est la plus folle invention de l'Homme. En réalité il n'y a pas d'ego, personne n'est séparé. Tant que le corps-esprit demeure, nous sommes conscience. Dans ce cas ou est-il question de vous, de moi ou encore de soufrance?
Il y a un membre qui a relaté une histoire a propos de l'ego et je ne peux que relever ses propos à défaut de faire mieux: "Enlevez vos tas de fringues!", mettez-vous a nu comme à votre naissance!
Je vous assure, ce n'est vraiment pas difficile d'être heureux!
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Liberté
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2009
Nombre de messages : 261
Féminin
Cancer Serpent
Age : 28
Ville : Partout.

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 15:20

Oui se déshabiller, se mettre à nu, montrer son coeur, sans peurs.
Le reste n'entraîne que faussetés, puisque les notes issues du coeur traversent des filtres qui ne répandent pas dans toute son authenticité le Son Originel...


Dernière édition par Liberté le Mar 30 Mar 2010 - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 16:25

Superbes tous les messages de cette page !
Je n'ai qu'une chose à rajouter : TOUS A POIL !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 36
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 18:14

oui c'ça cheers c' beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 18:25

@Liberté a écrit:

La blessure provient de remarques, de jugements, qui viennent briser l'image qu'on s'était faite de soi-même. On ne nous a pas appris à savoir bien prendre les répliques d'en face. On ne nous a pas appris à faire la différence entre un jugement qui pourrait être constructif, ou à un autre sans fondement, injustifié, sur lequel on ferait mieux de lâcher prise et ne pas accorder trop d'importance.
Si on avait appris à le faire, nous verrions tout l'extérieur comme une promesse incroyable de transformation à chaque instant. Si on avait appris à le faire, nous verrions à quel point toutes ses barrières sont inutiles et nous obscurcissent la vue plus qu'autre chose.

[...]

L'instinct de survie? Il nous éloigne de notre transformation ... Il empêche le mouvement de vie... Les réactions de l'égo veulent protéger ce qu'il croit être précieux en lui... Il a tellement peur d'être chamboulé, d'être transformé, pensant qu'il participe ainsi à sa survie...


Ce genre de survie pré-fabriquée autour de l'instinct rend borgne, puis aveugle, jusqu'à être totalement engloutis par la nuit, ses propres nuits...
Mais les murailles s'effondrent toujours, et quand on se rend compte que ce qu'on voit alors est totalement différent de ce qu'on voyait de notre agréable petite position derrière nos barricades, le constat fait mal .. ; )

Tu te donnes presque toutes les réponses, semblant seulement oublier que ce célèbre "on" est constitué de la somme de tous les Intérieurs auxquels il serait préjudiciable de se soustraire en se sentant Extérieurs à eux.
C'est ce qui arrive le plus fréquemment et c'est en le blâmant qu'on s'approprie plus ou moins consciemment des gouvernails qui ne nous appartiennent pas, ceux des "capitaines de leurs propres âmes".

Comme le dit si justement Tomtom, c'est "technique", c'est à dire qu'il s'agit d'apprentissage par la pratique.
Ainsi, établir des jugements quels qu'ils soient ne peut représenter qu'un enrayement de la machine éternelle à expérimenter et donc pratiquer, et il ne peut par conséquent en aucun cas exister de "jugements positifs", contrairement à de dangereuses croyances qui ont déjà maintes fois prouvé dans l'histoire jusqu'où elles pouvaient mener dans la pratique de l'offense et au final de l'offensif, jusqu'à un dirigeant contemporain qui parlait lui aussi de "discrimination positive".

Juger de manière "positive" n'existe pas plus que de créer un "accident positif" sur la route. Tout véhicule percutant un autre le "repousse" par définition en plus de le "froisser". Rien d'étonnant alors à ce qu'on se retrouve écarté et c'est d'ailleurs automatique, la loi de réciprocité faisant que toute collision provoque le recul de toutes les forces se confrontant activement ou passivement.

L'anticipation liée à la pratique appelle Naturellement à écarter ce genre de pensée et de procédé avant qu'ils n'écartent à leur tour d'autres "véhicules" de leur "voie".
On s'aperçoit alors que, contrairement aux jugements dont la Nature ne peut être que répulsive, certaines affirmations peuvent bel et bien être positives. Il est bien joli de parler de leurs bienfaits mais encore faut-il donner l'exemple en s'y livrant, sans quoi on ne peut que tourner un remake de "Mars Attacks", où les martiens tirent à vue tout en clamant "nous venons en paix".

Parlons donc brièvement de ces "affirmations positives" bien plus souvent mentionnées qu'appliquées dans l'ensemble.
Une personne dans l'erreur ne l'est que par rapport à une autre, et cette autre n'a que deux options: braquer l'autre dans son erreur en se laissant croire que c'est pour son bien, éloignant les deux de la Vérité, ou préférer affirmer à la personne perçue comme étant dans l'erreur qu'elle est capable de quelquechose de bon, l'encourageant ainsi à ressortir cette partie incontournable de son être, quel que soit le degré subjectif "d'évidence" (preuve en anglais) de sa bonté.

Il n'y a effectivement que l'Amour qui ré-harmonise et donc ré-équilibre. Il ne peut en aucun exister en même temps que quelque jugement que ce soit, si épais soit "le tas de fringues" censé le travestir en procédé positif. Seules les affirmations positives témoignent de l'Amour qui autrement attend immobile et impuissant au Centre (coeur) de l'être. Celui de l'Autre est tout aussi latent que le sien, à moins d'avoir appris à se mettre en action par le biais de projections positives dont les affirmations font partie.

Ce n'est pas pour rien que même ceux qui s'y adonnent le moins en pratique se refusent à recevoir autre chose.
Quelqu'un qui envoie (projette) ce dont lui-même ne veut pas devient l'incarnation du non sens et ne peut par conséquent qu'écarter et se faire écarter.

Ainsi naît le rejet.
Revenir en haut Aller en bas
Liberté
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2009
Nombre de messages : 261
Féminin
Cancer Serpent
Age : 28
Ville : Partout.

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 18:46

Oui, justement . Mais nous sommes le capitaine de nos âmes dans le sens où nous n'avons pas su, lors des premières blessures, prendre les choses de la bonne manière, comme le disait Tomtom, et Imré. Notre égo est donc toute la résultante de ce mauvais angle duquel on a observé l'extérieur. Sinon, il n'y aurait pas toutes ces carapaces, elles ne se seraient même pas montées.
Et de toute façon, une fois entièrement déshabillées, les personnes n'émettent plus de jugement! Elles n'en éprouvent plus le besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 19:10

Très exactement Wink .
Tout est question d'ordre de déroulement. Chacun son navire ou sa barque et courage...

Il y aura éternellement des écarts d'évolution individuelle, des "blessures originelles" transmises depuis une origine insondable, et une infinité de conséquences issues de cet ensemble très résumé.
Contre tout cela, on ne peut strictement rien, mais on peut "choisir" de commencer autre chose sans rien renier ni juger, cesser d'accumuler les sous-couches et peindre enfin, "dessiner" des "perspectives".
Revenir en haut Aller en bas
anima
Membre


Date d'inscription : 03/01/2010
Nombre de messages : 4096
Féminin
Taureau Coq
Age : 36
Ville : dans la danse

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 20:07

pourquoi faire??? PARCE QUEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!
désolé c'était trop tentant^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomtom33
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 564
Masculin
Vierge Buffle
Age : 44
Ville : bordeaux

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mar 30 Mar 2010 - 20:55

tsss, c'est malin :nonpng Wink

Aaah il se défend bien le bougre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sphynx
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 29/03/2010
Nombre de messages : 10
Masculin
Sagittaire Coq
Age : 48
Ville : Thailande

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mer 31 Mar 2010 - 6:06

L’ego est une construction mentale hors du réel. Il est une représentation fausse que l’on se fait de soi-même.
« L’ego se caractérise par un sentiment de séparation. L’ego s’exprime sur différents plans : son maitre d’œuvre est le mental (organe central du refus) dont l’aspect intellectuel est la pensée, l’aspect affectif l’émotion, en action c’est le désir. »
Ce monde fictif que notre mental s’est fabriqué depuis la petite enfance (vers 4, 5 ans) pour échapper au réel, ce monde parallèle est le monde de l’illusion dans lequel nous vivons et qui nous enchaine a des schémas de souffrances. C’est pourquoi il faut chercher à se libérer de ce monde fictif qui nous apparait réel pour s’éveiller au monde réel.
« Une personne libérée de son ego connaît l'éveil spirituel. Les méthodes pour se libérer de l'emprise de l'ego sont diverses et chaque école spirituelle a plus ou moins la sienne. L'ego n'a pas réellement de réalité, il n’est qu'un « complexe » produit par des constructions mentales ou/et par des dysfonctionnements psychiques.»
Le mental est la prison que nous avons créé nous-mêmes. Pourquoi ? Car dans l’enfance, pendant notre période d’individuation, quand nous constations que le réel ne répondait pas à nos attentes, nous le refusions. C’est du mental qu’il faut se libérer (Le mental est représenté par L’arcane du Diable dans le Tarot de Marseille, l’étymologie du mot diabolo veut dire : « celui qui sépare » donc le monde fictif qui nous éloigne de la réalité, de l’unité…)
Accepter ou refuser, dire oui ou dire non.
« Comment ne pas dire non a ce qui refuse de nous satisfaire. Comment ne pas refuser la mort (Nous allons tous mourir, ceci est une vérité fondamentale, en tout cas notre corps pas notre essence profonde qui, elle, est immortelle.) Comment ne pas refuser la solitude quand on veut être aimé ? La tristesse quand on veut le bonheur. Quel homme, quelle femme ne pleure pas quand l’amour s’en va ? »
Pourtant tout ce qui vient, tout ce que vous attirez a vous, personnes aimées, situations, objets, tout s’en ira. C’est l’impermanence, le changement continuel. C’est pourquoi il faut ne s’attacher à rien. Non plus renoncer, car renoncer renforcerait l’attache. Il faut tout simplement laisser les choses être ce qu’elles sont et se détacher ou plutôt, laisser les choses se détacher de nous.
Le non attachement ne veut pas dire renoncer. On peut jouir des plaisirs matériels sans s’attacher, on peut aimer sans s’attacher au désir d’être aimé, on peut désirer sans s’attacher au résultat du désir (qu’il se réalise ou non ne doit pas nous rendre moins heureux)
J’espère que ces notes vous apportent quelques éclaircissements sur ce qu’est l’ego qu’il n’est pas recommandé de détruire, mais qu’il faut laisser grandir pour qu’il s’épanouisse, et ainsi le transcender.
L’ego est comme un enfant, si vous essayez de le punir, il deviendra entêté. Battre un enfant ne le rend pas sage. En fin de compte c’est l’enfant qui gagnera. Gagnez plutôt sa confiance par l‘amour, traitez-le avec délicatesse, donnez-lui la liberté de s’exprimer, de s’épanouir en le respectant.
Je pense avoir offert assez de champ libre à mon ego pour lui demander gentiment de s’arrêter ici. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sphynx
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 29/03/2010
Nombre de messages : 10
Masculin
Sagittaire Coq
Age : 48
Ville : Thailande

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mer 31 Mar 2010 - 6:13

En relisant une fois de plus je constate avoir ecrit : le mental est la prison que nous avons crees nous meme, il serait plus juste de dire que le monde cree par notre mental est la prison creee par lui-meme. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   Mer 31 Mar 2010 - 8:04

Magnifique !! Toutes les clés sont là et très bien exprimées je trouve. Merci Sphynx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'égo, pourquoi faire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'égo, pourquoi faire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit