Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En finir avec la souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: En finir avec la souffrance   Lun 15 Fév 2010 - 4:06

Rappel du premier message :

"Restez présent, restez conscient. Soyez en permanence le vigilant gardien de votre espace intérieur. Il vous faut être suffisamment présent pour pouvoir observer directement le corps de souffrance et sentir son énergie. Ainsi, il ne peut plus contrôler votre pensée. "

http://vivrelibre.free.fr/textes/souffrance.html


Dernière édition par Smehen le Jeu 18 Fév 2010 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Lesca
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 22/02/2011
Nombre de messages : 28
Féminin
Vierge Tigre
Age : 30
Ville : Avignon

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 23 Fév 2011 - 13:09

C'est un magnifique poème =) merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faceilla
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/12/2010
Nombre de messages : 324
Féminin
Cancer Chien
Age : 58
Ville : Toulon

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 23 Fév 2011 - 13:13

oui c'est une merveille et quand tu vieillis et regarde en arrière tu constates qu'il est si juste! c'est mon poème préféré et il m'a toujours tellement éclairée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brigitteboisson.fr
dodo-chan
Membre


Date d'inscription : 25/08/2010
Nombre de messages : 72
Masculin
Bélier Chien
Age : 35
Ville : nice

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 23 Fév 2011 - 13:18

la souffrance disparait quand on née a notre solitude de l'esprit.
la solitude c'est celui qui traverse tout les etas, le "je" qui dit "moi" et qui un beau jour se rend compte qu'il n est que "je" empacter dans le moi,vivant a travers moi,mais n'est pas moi.
alor la,la souffrance,la joie et le reste na plus d 'importance on touche a la merveille eternellement presente,le "je" et le moi dans sa reconnaissance epousera "je" et ne subsitera plus que l'ici,maintenant.


dodo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lesca
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 22/02/2011
Nombre de messages : 28
Féminin
Vierge Tigre
Age : 30
Ville : Avignon

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 23 Fév 2011 - 13:24

Oui c'est vrai faceilla =) On a souvent tendance à croire lorsqu'on se sent mal, qu'on est tout seul, alors qu'en vérité ça n'est jamais le cas

En tout cas, ca fait toujours du bien de se le rappeler =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faceilla
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/12/2010
Nombre de messages : 324
Féminin
Cancer Chien
Age : 58
Ville : Toulon

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 23 Fév 2011 - 13:41

oui mais c'est aussi dans la solitude que souvent on trouve les réponses par cette présence en soi qui prend toute la place flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brigitteboisson.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mar 12 Avr 2011 - 0:30

J'avais pas vu ce post, intéressant sunny

Voici un petit partage d'une partie de ma vie.

Le corps de souffrance peut en effet mener au suicide, j'ai faillit y passé, je l'es trainer de nombreuses années, tellement trainer que je ressentais une boule au plexus, une boule tellement puissante, que j'en versais des larmes,une envie de crier, bien sur en ce temps la, je n'avais aucune conscience de ce qu'il ce passait, j'étais complétement perdu, je pensais devenir complétement fou.

Déjà a cette époque, j'étais dans le monde éso, qui je pensais être le fait de ces souffrances, je l'es quitté, y suis revenus, sans cesse.

Et puis un jour, au bout du bout, au bout du rouleau comme on dit, j'ai lâché un dernier message, un message que j'ai écrit sans attente, un message que j'ai écrit en lâchant totalement prise, car qu'avais je a perdre en cet instant ?

Et a ce moment précis, en cet instant précis, l'être intérieur c'est réveillé, ce n'était plus des larmes de souffrance, mais des larmes de joie, ce n'était plus une boule au plexus mais un amour infini qui m'embaumer, me bercer.

Je n'avais aucune idée de ce que me réservé la vie, je n'avais aucune idée de ce que j'étais en train de vivre, je l'es vécu simplement, et alors mon chemin c'est illuminé, mes pas guider, et j'ai plongé, j'ai fait le grand saut dans cette amour.

C'est la plus grande des épreuves qu'il ma fallut traverser, le fait de parler avec mon cœur, la résonance que cela pouvait porté, a mis sur mon chemin, les personnes qu'il fallait que je rencontre, pour pouvoir à partir de ce jour, changé extérieurement ce qui c'était passé intérieurement, car prendre conscience est une chose, mais encore faut-il avoir la force de regarder avec des yeux nouveaux, et se séparé de ce que l'on a plus besoin, retirés les vestes une a une, dissipé les résidus un à un, et la vision qui ce prolonge encore et encore, faisant du monde un grand laboratoire d'expérimentation pour faire taire ce qui n'es pas encore vécu, imaginaire, que le chemin est long, mais que le chemin est beau.

Je ne suis pas au top tout le temps, dire le contraire serait mentir, mais je prend ces ressentis différemment, avec un regard nouveau, quand je lâche un message d'"aide" sur le forum, je ne recherche que la la résonance qui me montrera la voie pour me transformer de moi même, et que ce forum est bon en ce sens, aussi bien par l'écrit, que les pensées émises.

Une fois ce message émis, je me retire, et je garde mes pesées négative avec moi, pour ne pas les émettre à d'autres, a partir de la je m'observe, et petit à petit la connexion ce fait avec toutes ces petites lumières qui ont eu une pensée d'amour, un mélange de chaque connexion qui donne une force de voir, et alors quand on voit, l'être s'exprime d'une tels façon qui marque des consciences à un travail futur, déjà présent, comme un relais que l'on passe de mains en mains, sans cesse.

Pour finir je vous laisse le message en question, dont je parle au début de ce post.

Je saisis cette liane,
En mon Âme,
Et par la colombe,
Que le fardeau s'envole,
Sous le ciel étoilé,
Qui me rappelle, de leur distance,
Qu'elles sont seules ...
Et unies,
Dans un univers,
Si vaste.

Coeur, ouvre toi à l'envol,
N'oublie pas,
Que la lune éclaire tes pas,
Aies confiance aux profondeurs de l'Univers,
Et ainsi, tu connaîtras,
Et alors tu apprendras,
Qu'il n'existe point de solitude,
Mais l'appel de tes semblables.

Dans la fraternité,
Dans l'unité,
Envole toi,
D'état plein,
Deviens vide,
Et deviens à ton tour,
Cette étoile brillante,
A chaque appel,
De tes frères,
De tes soeurs,
De cette trans-formation,
Naîtra ta réalisation.

Sur ceux Amour sur vous mes ami(e)s

Revenir en haut Aller en bas
Chantily
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2010
Nombre de messages : 1334
Féminin
Gémeaux Chien
Age : 59
Ville : Canada

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mar 12 Avr 2011 - 4:29

@Greenman a écrit:
Tout ce que vous dites me semble juste, et on peut peut etre resumer la souffrance fondamentale comme etant la souffrance de la separation, la souffrance d etre separe des autres, du monde, de Dieu...
Cette souffrance la est a l origine de toutes les autres souffrances y compris physiques, et meme la peur de la mort provient de cette souffrance de separation...
Par consequent, il semble que tant que nous serons dans l'illusion de la separation d'avec l'Absolu, il y aura souffrance et l ame sera nostalgique, meme si elle se pretend heureuse en surface...
JE PARATAGE TON AVIS sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantily
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2010
Nombre de messages : 1334
Féminin
Gémeaux Chien
Age : 59
Ville : Canada

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mar 12 Avr 2011 - 4:38

@Lux a écrit:
J'avais pas vu ce post, intéressant sunny

Voici un petit partage d'une partie de ma vie.

Le corps de souffrance peut en effet mener au suicide, j'ai faillit y passé, je l'es trainer de nombreuses années, tellement trainer que je ressentais une boule au plexus, une boule tellement puissante, que j'en versais des larmes,une envie de crier, bien sur en ce temps la, je n'avais aucune conscience de ce qu'il ce passait, j'étais complétement perdu, je pensais devenir complétement fou.

Déjà a cette époque, j'étais dans le monde éso, qui je pensais être le fait de ces souffrances, je l'es quitté, y suis revenus, sans cesse.

Et puis un jour, au bout du bout, au bout du rouleau comme on dit, j'ai lâché un dernier message, un message que j'ai écrit sans attente, un message que j'ai écrit en lâchant totalement prise, car qu'avais je a perdre en cet instant ?

Et a ce moment précis, en cet instant précis, l'être intérieur c'est réveillé, ce n'était plus des larmes de souffrance, mais des larmes de joie, ce n'était plus une boule au plexus mais un amour infini qui m'embaumer, me bercer.

Je n'avais aucune idée de ce que me réservé la vie, je n'avais aucune idée de ce que j'étais en train de vivre, je l'es vécu simplement, et alors mon chemin c'est illuminé, mes pas guider, et j'ai plongé, j'ai fait le grand saut dans cette amour.

C'est la plus grande des épreuves qu'il ma fallut traverser, le fait de parler avec mon cœur, la résonance que cela pouvait porté, a mis sur mon chemin, les personnes qu'il fallait que je rencontre, pour pouvoir à partir de ce jour, changé extérieurement ce qui c'était passé intérieurement, car prendre conscience est une chose, mais encore faut-il avoir la force de regarder avec des yeux nouveaux, et se séparé de ce que l'on a plus besoin, retirés les vestes une a une, dissipé les résidus un à un, et la vision qui ce prolonge encore et encore, faisant du monde un grand laboratoire d'expérimentation pour faire taire ce qui n'es pas encore vécu, imaginaire, que le chemin est long, mais que le chemin est beau.

Je ne suis pas au top tout le temps, dire le contraire serait mentir, mais je prend ces ressentis différemment, avec un regard nouveau, quand je lâche un message d'"aide" sur le forum, je ne recherche que la la résonance qui me montrera la voie pour me transformer de moi même, et que ce forum est bon en ce sens, aussi bien par l'écrit, que les pensées émises.

Une fois ce message émis, je me retire, et je garde mes pesées négative avec moi, pour ne pas les émettre à d'autres, a partir de la je m'observe, et petit à petit la connexion ce fait avec toutes ces petites lumières qui ont eu une pensée d'amour, un mélange de chaque connexion qui donne une force de voir, et alors quand on voit, l'être s'exprime d'une tels façon qui marque des consciences à un travail futur, déjà présent, comme un relais que l'on passe de mains en mains, sans cesse.

Pour finir je vous laisse le message en question, dont je parle au début de ce post.

Je saisis cette liane,
En mon Âme,
Et par la colombe,
Que le fardeau s'envole,
Sous le ciel étoilé,
Qui me rappelle, de leur distance,
Qu'elles sont seules ...
Et unies,
Dans un univers,
Si vaste.

Coeur, ouvre toi à l'envol,
N'oublie pas,
Que la lune éclaire tes pas,
Aies confiance aux profondeurs de l'Univers,
Et ainsi, tu connaîtras,
Et alors tu apprendras,
Qu'il n'existe point de solitude,
Mais l'appel de tes semblables.

Dans la fraternité,
Dans l'unité,
Envole toi,
D'état plein,
Deviens vide,
Et deviens à ton tour,
Cette étoile brillante,
A chaque appel,
De tes frères,
De tes soeurs,
De cette trans-formation,
Naîtra ta réalisation.

Sur ceux Amour sur vous mes ami(e)s

Très beau poême LUX et merci pour ce partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Sam 13 Juil 2013 - 4:50

Sujet remonté en hau 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Sam 13 Juil 2013 - 10:26

Merci du partage ^^
Revenir en haut Aller en bas
nécro
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/05/2014
Nombre de messages : 349
Masculin
Gémeaux Dragon
Age : 53
Ville : montreal,que

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 2 Juil 2014 - 10:46

bonjour a vous !


Vous savez la souffrance peut être aussi un grand professeur , a qui veut bien l'écouté, il y a la souffrance physique qui est annonciateur de problème relié au corps ,organes vitaux , a la chaire(tout comme une lumière rouge qui s'allume après qu'un capteur ai détecté une mal fonction dans votre voiture .Et il y a la souffrance psychologique , qui elle peut venir de très loin, et aussi de très près mais souvent trop sournoise pour qu'on puisse , la détecté, et cette dernières demande parfois un aide extérieur pour qu'on puisse le détecté.

Pas de souffrance , pas de d'existence terrestre . Suspect 

amicelement votre nécro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 2 Juil 2014 - 10:53

l existence terrestre n est pas née d une souffrance , et ne deviendra donc pas une terre de souffrance .
a moins que ce soit les hommes qui le veuillent ?
Revenir en haut Aller en bas
nécro
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/05/2014
Nombre de messages : 349
Masculin
Gémeaux Dragon
Age : 53
Ville : montreal,que

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 2 Juil 2014 - 11:50

bonjour!

Ces notre esprit qui crée la souffrance ,donc nous en sommes grandement responsable ,celui qui maitrise son esprit , maitrise sa souffrance.

Est ce que l'arbre, l'oiseau , la fleur souffre ???

amicalement votre nécro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelavie
Membre
avatar

Date d'inscription : 15/03/2014
Nombre de messages : 710
Masculin
Cancer Buffle
Age : 31
Ville : Lille

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 2 Juil 2014 - 17:41

La souffrance est un jeu d'apparition-disparition. Le démon est d'autant plus fort qu'il s'exprime sous divers visages séduisants. La complaisance personnelle est le pouvoir sur lequel il joue. " Sa survie dépend de votre identification inconsciente à celui-ci [le corps de souffrance] et de votre peur inconsciente d'affronter la douleur qui vit en vous. " L'action mentale est son semen.

" Lorsque vous commencerez à vous désidentifier et à devenir l'observateur, le corps de souffrance continuera de fonctionner un certain temps et tentera de vous amener, par la ruse, à vous identifier de nouveau à lui. Même si la non-identification ne l'énergise plus, il gardera un certain élan, comme la roue de la bicyclette continue de tourner même si vous ne pédalez plus. A ce stade, il peut également créer des maux et des douleurs physiques dans diverses parties du corps, mais ceux-ci ne dureront pas.

   Restez présent, restez conscient. Soyez en permanence le vigilant gardien de votre espace intérieur. Il vous faut être suffisamment présent pour pouvoir observer directement le corps de souffrance et sentir son énergie. Ainsi, il ne peut plus contrôler votre pensée. "  
 
   L'observation par la présence au corps sanctifie l'espace où se mêlent conflit et paix. La vision de ce qui est rend infondée l'existence de la souffrance. " On peut tout dévoiler en l'exposant à la lumière, et tout ce qui est ainsi exposé devient lui-même lumière. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 2 Juil 2014 - 18:09

Ce topic est un des plus beaux de ce forum . :coeur) 
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4010
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Ven 4 Juil 2014 - 6:43

Ma pratique spirituelle m'a servit au début a déposer de gros fardeaux, et ensuite a ne pas me charger de nouveau, lorsque je ne voyais aucune raison valable de les porter.
Aujourdhui je me dis que la souffrance c'est en fait la fatigue normale d'une âme en plein travail, en pleine évolution.

Mais dire cela a ceux qui souffrent ne peut pas leur servir a déposer quoi que ce soit.

Lorsque le fardeau est posé, la compréhension du pourquoi de la souffrance m'est apparu, en plus, comme une cerise sur le gateau.

On ne saurait acquérir des compétences sans se donner du mal dans le travail.

Et la souffrance s'en va d'elle même quand le travail est achevé.

Lutter contre elle serait - peut être - se tromper de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Ven 4 Juil 2014 - 21:56

Sans souffrance , pas de  travail sur soi .

Le travail sur soi ne s'achève jamais même quand l' identification à la souffrance n'est plus  . Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mar 3 Fév 2015 - 22:44

"Le manque de Conscience fait naître la souffrance.
La souffrance fait naître la Conscience.
La Conscience fait disparaître la souffrance."

Annie Marquier

Revenir en haut Aller en bas
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 1582
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: En finir avec la souffrance   Mer 4 Fév 2015 - 0:51

:jap:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En finir avec la souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions