Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Matérialisme vs Humanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Matérialisme vs Humanisme   Jeu 30 Juil 2009 - 8:23

Bonjour à toutes et à tous Wink

Un bon vieux sujet bien patiné que celui-ci, et pourtant qui peut se targuer d'en avoir fait le tour? Moi :mdr) :mdr) :mdr) .

C'est évidemment faux mais je me contente de vous proposer mon approche, à communiquer comme vous le pouvez et surtout voulez.

Toute forme de possession, qu'elle concerne l'objet matériel ou vivant, est soumise à la loi du nombre plus qu'au Verbe, c'est à dire à la quantité qui n'exclue cependant pas la qualité, contrairement à ce qui est communément prétendu.
En effet, parfois, au sein de la quantité, on trouve une qualité aussi inattendue qu'inespérée, et la nuance n'est pas moindre. C'est précisément cette qualité qui relègue la quantité au rang de l'insignifiance, au même titre que l'on peut travailler avec détermination pour obtenir des objets de valeur sans toutefois acquérir soi-même une valeur autre que boursière.

Mettez-vous un instant dans la peau et surtout l'âme d'un "grand" industriel. Il peut acheter et assurer une Lamborghini dans la journée, se payer le luxe d'écraser quelqu'un avec, par erreur ou par plaisir (lui seul le saura Laughing ) , puis continuer à exister dans cette forme de survie exponentielle qui lui fait croire qu'il vit pleinement.
Pourtant, quoi qu'il possède, il existe toujours quelquechose de mieux qui titille son aspiration. Une Bugatti dépassant les 1000 chevaux qu'il ne pourra conduire sans se frustrer que sur un immense circuit de vitesse en plein désert, une tour de 200 étages dont il ne pourra jamais faire le "tour" Laughing , même avec diverses "amantes-objets" utilisées chacune dans une des chambres du dit endroit, une villa grandiose dans quelque endroit du monde qui finira tôt ou tard par paraître fade à côté d'une autre nouvellement construite par des personnes inspirées et mettant plus de coeur, de talent à l'ouvrage, et ainsi de suite...

Le prix de toute chose n'a d'autre limite que de personnes dans le monde prêtes à vous la procurer moyennant une piètre rétribution alors "croissez et multipliez-vous" vite Laughing Laughing . Par contre, le prix d'un être dans toutes ses dimensions pourrait-il être coté et selon quels critères? Sa beauté (subjective)?, ses mensurations (plus ou moins appréciées selon chaque être)?, la texture et la couleur de sa peau (idem)?, ses attitudes (itou)?, son discours plus ou moins fidèle à sa mentalité (itou, trou-lala-itou Laughing )? Et j'en passe...

Jamais l'homme le plus riche de la planète ne pourra s'offrir l'ultime privilège d'un être voué et dévoué à lui s'il n'investit davantage dans cet être que dans son entreprise quelle qu'elle soit. Il aura beau trépigner, menacer, s'arracher les cheveux qui lui restent, employer toutes les personnes et moyens qu'il veut, rien n'y fera, il restera dans son enfer transmis de génération en génération ou habilement gagné au cours de sa seule vie.

Qu'est-ce qui pourrait bien apporter autant ou plus de bonheur que cet être, cet Autre, seul apte à nous procurer une réelle valeur au lieu d'une cote illusoire? Quelle ressource dans l'Univers pourrait bien se substituer à lui dans tous les plans?
A qui des matériaux ou des corps physiques aussi intéressés et dépourvus de spontanéité que soi-même pourraient-ils bien suffire?
L'enfer, c'est quoi au fait? :mdr) . Même les pires requins aspirent au végétarisme de temps à autres :mdr) . Comment comptent-ils s'y prendre? Qui les attend pour donner un sens à leur existence et le confirmer éternellement? Des "serviteurs" ou "servantes" peu fervents ou ferventes? Laughing

Je sais que le terme "d'Humanisme" paraîtra inapproprié à certains d'entre vous puisque bien des industriels et autres magnas se veulent être des leurs, mais peut-il y avoir humanisme sans l'Amour de l'humain, l'Amour tout court? Et cet Amour se procure-t-il par la multiplication des ressources asservissantes mises à sa disposition?
Le serpent se mord la queue jusqu'aux dents :mdr)
Revenir en haut Aller en bas
La Louve
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1377
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 45
Ville : Quelque part sur le chemin...

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Jeu 30 Juil 2009 - 10:10

Citation :
Même les pires requins aspirent au végétarisme de temps à autres.
Les poissons sont nos amis ! On n'y touche plus ! (Némo) Wink

L'argent ne fait pas le bonheur, mais y contribue... Effectivement, vivre uniquement dans le matérialisme n'apporte rien, à terme, et l'appel du coeur doit se faire à un moment ou un autre.

Mais nous vivons dans un monde "matériel". Nous-mêmes, sommes faits de "matériel". Pour ne pas tomber dans le piège de la matiéralité, il est nécessaire de considérer cette matérialité telle qu'elle est fondamentalement : de l'énergie. Et cette éergie doit être mise au service de tous.

Cela étant dit, je pense qu'il ne faut pas généraliser et considérer toute personne "riche" matérialement comme un être dénué de coeur et d'amour. Je pense véritablement qu'il existe, quelque part bien cachés Wink , des gens qui savent allier les deux.

Aussi, je verrai plutôt la matérialisme au service de l'humanisme. Le jour où l'humanité comprendra ce principe est déjà là, tout prêt...

Merci Nana sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izartegia
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2010
Nombre de messages : 367
Féminin
Capricorne Coq
Age : 35
Ville : Dans la lune

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Sam 10 Avr 2010 - 1:11

Allier matérialisme et humanisme ? .... Oui, peut-être en conceptualisant ... Razz

Va donc toucher aux richesses du-dit humaniste, entre dans son humble demeure et sur ses ché pas combien d'hectares bien barricadés et dont il ne fait rien, bien évidemment Razz et propose lui d'élaborer une éco-communauté dans le respect le plus total de ses besoins d'"humain" (ainsi que de ceux des communautaires, car bien entendu c'est une communauté de partage sans "désir de prise de pouvoir de quiconque sur quiconque"...) et de ceux de la nature, bien évidemment car mère de tous les hommes Wink ...
Une réelle communauté où le pouvoir est absent, où il n'a pas sa place entre les êtres, ni dans les interactions entre la nature humaine et la Nature ....

Je suis curieuse de la réponse Razz ...

En tout cas, sujet interessant ...
Car, quand meme, l'humanisme, la conscience d'être humain, simplement, et non la conscience d'etre des êtres "pensants" donc ayant une certaine "disposition" à la manipulation et donc à la prise de pouvoir sur tel ou tel autre, sur telle ou telle chose ou phénomène, signifie par définition la conscience d'être une part de la Nature et non la nature suprême ... c'est à dire celui dont la Nature dépend et pas l'inverse ... En d'autre terme Dieu ...
Hum...hum ........ L'humain : un être de possession qui veut posséder et donc fini par être possédé ... Bref, l'humanité actuelle : une course poursuite infernale à celui qui bouffera l'autre avant de se faire bouffer ...
Est-ce cela l'humanisme ? ... ou bien sont-ce les conséquences de l'Ambition, qui amène au désir de possession et donc à la frustration et donc au désir d'avoir plus, mieux, encore et encore ... à la comparaison, l'évaluation, la dévalorisation ... bref, un déséquilibre, tellement ancré à présent, qu'il en devient "banal" et l'humanité en devient de plus en plus bancale car fondée sur des bases déséquilibrées, déshumanisées ...

Effectivement, la propriété, la "civilisation" a tué l'humanité. Le matérialisme est peut-être bien humain mais pas "humaniste" ...

Et le matériel n'est pas matière Wink ... et là je fais référence à cette phrase de La louve :
Citation :
Mais nous vivons dans un monde "matériel". Nous-mêmes, sommes faits de "matériel".

Merci Nada_Karana pour cet excellent sujet, dommage qu'il n'ait pas été exploité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda57
Membre


Date d'inscription : 11/02/2010
Nombre de messages : 214
Masculin
Poissons Chat
Age : 30
Ville : Metz

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Sam 10 Avr 2010 - 2:04

L'homme est un loup pour l'homme, c'est la régulation de la nature qui veut ça, faute d'avoir des prédateurs, l'etre humain est lui meme son prédateur, nous nous multiplions a un rythme fou, nous avons quasiment envahit la terre, les seuls endroits dépourvus d'etre humain sont des endroits protégés par lui meme pour assurer sa propre survie, et rien ne pourra arrété cette croissance, cette multiplication, la seule chose qui peut se produire est une régulation, une régulation a travers une guerre, une maladie, une catastrophe naturelle......
Etre humanisme, c'est alller au delà du matérialisme, c'est comprendre ce problème de sur-croissance et limité le nombre de naissance, afin de disposé de suffisament de resource sans les épuisés, arrété de faire des enfants par "envies", par "désir", mais simplement en faire par Amour a travers l'intelligence et donc limité les naissances a travers une compréhension et une organisation collective de ce problème (pur utopie).....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aspirine
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/11/2011
Nombre de messages : 1226
Féminin
Capricorne Chèvre
Age : 73
Ville : paris

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Sam 3 Déc 2011 - 18:38

tiens , quelques reflexions sur un "vieux " sujet de nada , vieux mais o combien interessant !

déjà , je constate que le désir de possession de biens matériels ne faiblit pas bien au contraire ...

pas plus tard qu'il y a 2 jours j'entends à la télé qu'une taxe va servir à acheter des frigidaires aux personnes pauvres

je ne sais pas si vous réalisez qu'un réfrigérateur n'est pas un bien ni un besoin indispensable ...

se nourrir oui est un besoin indispensable , mais un frigidaire ?

dans les pays sous développés comment font ils ? est ce qu'ils ne mangent pas , et même ici en europe comment faisaient nos ancêtres ?
quand j'étais jeune on achetait pas cher un bloc de glace pendant l'été et l'hiver on mettait les produits sur la fenêtre

et je ne suis pas du genre "faites ce que je dis , mais ne faites pas ce que je fais " vu que je me suis débarassé de mon frigidaire , et du coup je fais des économies d'énergie

j'ai pris l'exemple du frigidaire , mais on pourrait bien prendre d'autres exemples , dans les appareils ménagers , il n'y a que la machine à laver qui trouve grâce à mes yeux ...
encore que ...dans ma jeunesse , j'ai eu l'occasion de laver au lavoir public , l'ambiance était sympa
ceci dit je ne suis pas contre le modernisme , internet c'est super par exemple ...

je fais quelques remarques aussi , sur le dernier message ( de yoda ) , il est dit qu'il n'y a pratiquement plus d'espace pour les hommes sur la terre , c'est complètement faux , la terre n'est pas beaucoup peuplée , par contre il y a trop de concentration dans les villes

il est dit aussi que la natalité est trop forte , non , pas encore du moins , et les solutions envisagées ( guerres , maladies ) ne sont pas ...disons ...cool ! je pense que le moment venu , il s'agira simplement d' avoir un contrôle des naissances efficace

bon , si quelqu'un veut rajouter autre chose à ce " vieux " sujet toujours d'actualité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2107
Masculin
Cancer Chien
Age : 35
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Dim 4 Déc 2011 - 8:52

aspirine a écrit:

je fais quelques remarques aussi , sur le dernier message ( de yoda ) , il est dit qu'il n'y a pratiquement plus d'espace pour les hommes sur la terre , c'est complètement faux , la terre n'est pas beaucoup peuplée , par contre il y a trop de concentration dans les villes

il est dit aussi que la natalité est trop forte , non , pas encore du moins , et les solutions envisagées ( guerres , maladies ) ne sont pas ...disons ...cool ! je pense que le moment venu , il s'agira simplement d' avoir un contrôle des naissances efficace

bon , si quelqu'un veut rajouter autre chose à ce " vieux " sujet toujours d'actualité ...

J'ai du mal à te suivre, avec toute la faim qu'il y a dans le monde dû principalement au fait que les terres sur lesquelles ces populations vivent sont inexploitables pour de l'agriculture j'ai du mal à croire que nous ne sommes pas trop nombreux. Il y a certainement de la place pour tout le monde si l'on fait un calcul mathématique à partir des surfaces émergées du globe mais il faut tenir compte des conditions du terrain. Pour moi il est clair qu'en beaucoup d'endroit il y a de la sur-population par rapport au ressources naturelles, or s'il n'y a pas de ressources naturelles il n'y a pas de possibilité de commerce si bien que ces population sont condamnées à vivre au détriment des autres. C'est aussi la raison pour laquelle elles n'ont pas les moyens de se payer les infrastructures qui leur permettrait d'exploiter leur ressources minières si bien que les multinationales s'en sont charger de façon souvent illégale. Qu'en penses tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aspirine
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/11/2011
Nombre de messages : 1226
Féminin
Capricorne Chèvre
Age : 73
Ville : paris

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Dim 4 Déc 2011 - 9:31

salut thorsum, c'est exact tout ce que tu dis , mais moi je me place dans le cadre d'une vie simple (mais riche spirituellement ) et également dans le cadre d'un arrêt de la surexploitation des sols et d'une restauration des sols arides ( cela a été fait en israël )

comme tu le reconnais d'un point de vue rapport mathématiques on a une grande marge , j'ai espoir aussi dans un changement du système avec plus de commerce équitable

qu'en penses tu à ton tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorsum
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/01/2010
Nombre de messages : 2107
Masculin
Cancer Chien
Age : 35
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Dim 4 Déc 2011 - 10:09

Et bien je tente juste d'être réaliste. Il me semble avoir vu des vidéos de ces cultures en Israel ou même en Egypte qui se trouvent en plein désert avec une irrigation artificielle, cela forme des champs circulaires. Peut être qu'on en voit dans le film "Home" de Yann Arthus Bertrand. S'il est possible de développer un tel projet sur la surface de tout ces pays ou les gens meurent de faim pour leur permettre de vivre dignement alors peut être, oui, nous ne sommes pas trop nombreux. Ensuite il faudrai réfléchir à ce concept de vie simple parce que si je veux avoir une vie simple selon ma définition je vais occuper beaucoup plus de surface au sol qu'actuellement tout simplement parce que pour moi "vie simple" rime avec "retour à la nature". Il y a énormément de paramètres à prendre en compte, par exemple le chauffage au bois: de nos jours on s'imagine la France du moyen âge couverte de forêts, la réalité c'est que 80% des forêts actuelles ont été plantées sous Napoléon parce qu'en voyant à quel rythme les forêts disparaissaient pour le bois de chauffage et la construction des navires il comprit que ça ne durerai pas. Aujourd'hui avec l'augmentation de la population si on retourne à la campagne et qu'on se remet tous au bois de chauffage c'est la catastrophe assurée. Enfin voilà il y a tout un tas de contraintes au niveau des ressources, de l'énergie, sans parler de géopolitique, que j'essaie de prendre en compte et qui ne me laissent que peu d'optimisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aspirine
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/11/2011
Nombre de messages : 1226
Féminin
Capricorne Chèvre
Age : 73
Ville : paris

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Dim 4 Déc 2011 - 11:26

tu as raison encore , du point de vue intellectuel pas de doute on ne peut qu'être pessimiste , mais mon intuition me dit que non , on peut être optimiste ( après pas mal de bouleversements à endurer )

mon intuition ne me trompe pas en général , j'ai appris à l'écouter

et puis tu as raison pour le bois , mais vu que je ne refuse pas le progrès ( celui qui va dans le sens du respect de la nature ) je pense plutôt à l'énergie solaire et aux maisons bien conçues qui réclament moins d'énergie

pour moi aussi vie simple rime avec retour à la nature , mais pas besoin non plus d'hectare pour chaque foyer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9840
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Dim 4 Déc 2011 - 11:39

Bonjour,

Le Matérialisme considère que la matière construit toute réalité. Il s'oppose à tout courant pour lequel une transcendance domine la matière. Le matérialisme et les doctrines de la transcendance (superstition, mythologie, surnaturel, spiritualisme, théologie, religion, déisme, idéalisme...) sont des philosophies sur la nature de l'être. Le matérialisme est l'étude de l'origine de la nature et de toutes choses contre les peurs et l'ignorance de l'humain entretenues par les obscurantistes et leurs doctrines transcendantes. La matière incarnée par "l'atome, le mouvement, et le sensible" se suffit à elle-même pour comprendre ces phénomènes. La matière ne peut se concevoir sans force et vice-versa.
Il y a rejet du commencement ou d'une cause première et donc d'une transcendance ou de l'insensible, soit de l'âme, de l'esprit, de la vie éternelle, ou d'un Dieu qui gouvernent les éléments de la nature.


On désigne par Humanisme toute pensée qui met au premier plan de ses préoccupations le développement des qualités essentielles de l'être humain. Une vaste catégorie de philosophies portant sur l'éthique affirme la dignité et la valeur de tous les individus, fondée sur la capacité de déterminer le bien et le mal par le recours à des qualités humaines universelles, en particulier la rationalité . L'humanisme implique un engagement à la recherche de la vérité et de la moralité par l'intermédiaire des moyens humains, en particulier les sciences, en solidarité avec l'humanité. En mettant l'accent sur la capacité d'auto-détermination, l'humanisme rejette la validité des justifications transcendantes, comme une dépendance à l'égard de la croyance sans raison, du surnaturel, ou de textes présentés comme d'origine divine. Les humanistes supportent une morale universelle fondée sur la communauté de la condition humaine .

Ce petit rappel des définitions wikipédiantes de ces deux formes philosophiques de pensée , nous montre qu'elle ne sont pas si éloignées que cela , toutes deux s'affranchissent d'une volonté de transcendance pour s'ancrer dans la rationalité et l'individualisme , l'une considère la matière comme humaine , l'autre , l'humanité comme une matière .

Les concepts philosophiques sont des formes délimitées de pensée dévoilant un certain intégrisme intellectuel , affin d'éviter les "amalgames" et les floues artistiques , mais dans leur utilisation dans le concret c'est tout différent , il existe des matérialistes humanistes , et des humanistes matérialistes , voir plus , l'ambiguïté philosophique est monnaie courante , il suffit de s'observer avec assez d'attention , notre conscience , qui s'arrange bien avec tout les concepts philosophiques , est bien plus à même de nous guider il me semble , qu'on la considère comme humaine ou divine , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aspirine
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/11/2011
Nombre de messages : 1226
Féminin
Capricorne Chèvre
Age : 73
Ville : paris

MessageSujet: Re: Matérialisme vs Humanisme   Dim 4 Déc 2011 - 20:10

belle analyse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Matérialisme vs Humanisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit