Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La scarification

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Akti
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/05/2009
Nombre de messages : 95
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 26
Ville : Earth

MessageSujet: La scarification   Lun 1 Juin 2009 - 21:17

Mon premier post un peu trash mais bon je m'y lance

Je me suis attardé sur ce phénomène qui est assez répendu chez les gens souffrant de nevroses. J'ai parcourue plusieurs forum, écouté quelque témoignage et voila ce que j'ai put en conclure

"elle permet à la personne de remplacer temporairement sa douleur psychologique vers une douleur physique. De plus le fait de se scarifier permet de materialiser la douleur et aussi d'avoir une emprise sur celle si contrairement a la douleur psychologique."

C'est bien d'avoir put en conclure cela mais si on peut aider ces personnes c'est encore mieux. C'est pour cela que j'aimerais savoir comment aider une personne se scarifiant?
Bon deja il y a le débriefing, ensuite l'acceptation de l'évènement par la personne et apres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La scarification   Mar 2 Juin 2009 - 7:49

Coucou Akti



Il est très difficile d'aider ce genre de personne car elle sont profondément ancré dans leur etre de souffrance.
Pour qu'elle s'aide soi meme (Soi m'Aime) faudrait qu'elle change totalement la perception qu'elle a de la vie, et d'elle meme.

Akti, tu feras beaucoup pour cette personne si tu es toi meme dans une grande sérénité et vision paisible de la vie.
Tu pourras l'aider si toi meme tu dégages (intérieurement) ce que tu souhaites de meilleure pour elle.


Akti, tu as le meme age que ma fille, je te réponds ce que je lui répondrais si elle me posait la meme question.



:bisous)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La scarification   Mar 2 Juin 2009 - 8:27

Smehen a écrit:
Coucou Akti



Il est très difficile d'aider ce genre de personne car elle sont profondément ancré dans leur être de souffrance.
Pour qu'elle s'aide soi même (Soi m'Aime) faudrait qu'elle change totalement la perception qu'elle a de la vie, et d'elle même.

Akti, tu feras beaucoup pour cette personne si tu es toi même dans une grande sérénité et vision paisible de la vie.
Tu pourras l'aider si toi même tu dégages (intérieurement) ce que tu souhaites de meilleure pour elle.



Akti, tu as le même age que ma fille, je te réponds ce que je lui répondrais si elle me posait la même question.



:bisous)

Rien d'autre à ajouter Akti, Smehen t'apporte la meilleure des réponses. :jap:

:bisous)
Revenir en haut Aller en bas
QUARTZ
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/05/2009
Nombre de messages : 201
Féminin
Balance Singe
Age : 60
Ville : FRANCE

MessageSujet: Re: La scarification   Mar 2 Juin 2009 - 12:46

Cher Akti,
En lisant ton sujet je me suis dis voilà Akti qui repart sauver le monde...et puis une chose s'est imposée à moi ..
Ne sommes nous pas tous scarifiés si ce n'est dans notre chaire , dans notre äme ?
Bon ben maintenant je vais méditer là dessus
Quartz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La scarification   Mar 2 Juin 2009 - 12:53

Smehen a très bien répondu et je suis totalement d'accord avec ce qu'elle dit !
ça doit être une telle souffrance intérieure !
il faut se faire aider , c'est sûr , pour comprendre le pourquoi du comment !

bisou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La scarification   Mar 2 Juin 2009 - 22:13

Parfois même les enfants peuvent se scarifier... ça m'est arrivé.
En fait souffrance il y a sûrement, mais elle est inconsciente...
Je ne pense pas que mon cas soit le même que celui dont parle Akti parce que ça reste tout de même assez "soft".
Un jour avec mes parents nous étions en visite chez un oncle et une tante, et moi je voulais partir parce que je commençais à m'ennuyer... et alors j'avais beau demander à ma mère qu'on parte, les adultes discutaient entre eux et c'était peine perdue que de demander que l'on me prête un peu d'attention...
Donc de "colère non extériorisée", j'ai pris une allumette qui devait traîner sur la table... et en attendant que ma mère se décide enfin à mettre les voiles, eh bien j'ai tout simplement commencé à gratter le dessus de ma main avec l'allumette... jusqu'au sang.
J'ai gardé longtemps cette cicatrice, maintenant elle ne se voit plus pour les autres personnes mais moi je la perçois toujours.
Ensuite quelques années plus tard, vu que mes parents m'avaient fait percer les oreilles quand j'étais petite mais que c'était "la mode" de porter plus de deux boucles d'oreilles, alors je me suis fait 3 perçages d'oreilles en plus... avec un peu d'alcool pour désinfecter, un glaçon et un passe laine.
Mais ouf, heureusement, c'était pas encore la mode des pierçings partout lol.

Alors quoi faire à part simplement et seulement être Présent.
Peut-être que cette personne se sent simplement seule et incomprise...
Elle a l'impression que personne ne la voit...
Peut-être est-ce une manière de se sentir exister ?
Revenir en haut Aller en bas
Méhen
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/05/2008
Nombre de messages : 1926
Masculin
Cancer Cheval
Age : 39
Ville : Gévaudan

MessageSujet: Re: La scarification   Mer 3 Juin 2009 - 0:15

Il existe aussi des scarifications artistiques!!

Donc juste faire gaffe à ne pas juger la personne trop rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenvers-lendroit
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 10/02/2010
Nombre de messages : 28
Féminin
Gémeaux Chèvre
Age : 26
Ville : Var

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 14:24

Peut-être essayer d'entre dans son monde en interprétant les messages qu'elle veut nous envoyer (conversation, attitude, réaction). Peut-être mettre en évidence à ses yeux les liens entre ce qu'elle fait, ce qu'elle ressent, ce qu'elle perçoit, etc.

Je pense qu'il faut simplement aider la personne à comprendre, à traduire.
Lui permettre d'accéder à l'Amour.

Maintenant, lui donner son amour ou une partie de Soi-même, je pense que c'est néfaste.
Ce que je vais dire est dur, mais fondé: ces personnes-la ne sont pas arrivées là par hasard. D'accord, il y a des conditions très favorables à la névrose/destruction. Pourtant, pas tout le monde "sombre".
Si tu donnes une partie de toi-même, ta subjectivité, tu ne lui rends pas service parce qu'il n'y a plus la distance nécessaire à l'analyse et en plus tu t'affaiblis émotionnellement parce que tu es investis personnellement.

Aimer quelqu'un qui se détruit, c'est suicidaire. Et ce quelqu'un n'avancera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonaï
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/01/2010
Nombre de messages : 112
Masculin
Taureau Chèvre
Age : 26
Ville : Ici et là bas

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 15:01

Merci Méhen.

Akti, je t'invite à revoir tes sources parce qu'il y'a un gros problèmes sur les termes employés.
La scarification c'est ce qu'on appelle plus courrament la "déformation corporelle" à but artistique, la scarification n'est pas là pour extérioriser un mal-être, c'est juste esthétique.
J'ai moi-même une croix inversé sur mon avant-bras.

En fait vous parlez d'auto-mutilation, une pratique qui consiste à se faire du mal gratuitement.
Je me suis énormément auto-mutilé plus jeune à l'aide de cutter et autres objets pointus, tranchant voir contendant, pas parce que je souffrais mais au contraire parce que je ne souffrais pas, je n'avais aucun sentiments ce qui de ce surcroit faisait que je prenais un plaisir malsain à l'auto-mutilation.
Ce n'est que récemment que je commence à éprouver quelques sentiments.

C'était mon petit témoignage, attention de ne pas mettre tout le monde dans le même sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléane
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/01/2010
Nombre de messages : 54
Féminin
Bélier Buffle
Age : 44
Ville : Bordeaux

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 15:28

Juste une petite remarque par rapport à ce qu'a dit Lenvers-Lendroit "les personnes n'en sont pas arrivées là par hasard"...
Certes, c'est peut-être le fruit de quelques passés en désacccord avec le but de leurs âmes mais on peut aussi se poser la question suivante : maintenant qu'elle en est là, peut-être qu'elle souhaite de l'aide ?
et lui tendre la main ne serait-il pas un bel acte d'Amour ?

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etresoi.blog4ever.com
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 15:38

je rejoins assez tout ce qui a été donné comme conseil, et Sydonaï me tend une perche par rapport à ce que je voulais rajouter (même si tu risques peut-être Sydonaï de ne pas être d\'accord avec ce que je vais dire).
J\'ai vu par expérience que les gens qui s\'auto-mutilent (employons ce terme puisqu\'il est mieux approprié) expriment par ce geste une émotion (souvent de la colère) qu\'ils n\'arrivent pas à exprimer autrement. Sydonaï en donne un bon exemple : il ne ressentait rien. En fait consciemment la personne qui se mutile ne ressent rien, mais dans son inconscient il y a une émotion, qui, ne pouvant pas s\'exprimer consciemment, s\'exprime par l\'auto-mutilation.
Le message d'Aklan (ci-dessous : j'ai modifié mon message en même temps qu'il écrivait) est aussi très parlant en ce sens... Que l'on appelle cela état d'âme ou émotion c'est la même chose.

J'ai vu plusieurs personnes sortir de ce mécanisme, et toujours de la même façon : en exprimant l'émotion refoulée par un autre moyen que l'auto-mutilation. Cela peut passer par le verbal (dire ce que l'on ressent à quelqu'un qui ne nous juge pas et se contente d'écouter), l'expression artistique ou autre.
L'important pour ces personnes c'est de leur donner un espace où elles peuvent s'exprimer librement. Si la personne souhaite être aidée (très important !), il s'agit simplement de l'écouter, de l'accueillir comme elle est. Si elle est en colère par exemple ne surtout pas chercher à la calmer, à faire en sorte qu'elle pardonne ou autre car elle prendrait ça comme un rejet de ce qu'elle ressent. Il s'agit simplement de l'écouter car l'important pour une telle personne c'est de reconnaitre et d'accepter ses émotions et de trouver un moyen de les exprimer.
En fait quand on ressent quelque chose, la première étape c'est d'accepter ce que l'on ressent et de l'exprimer. Le reste (guérison intérieure, pardon...) peut venir après s'il y a lieu d\'être. Mais pour quelqu'un qui s'auto-mutile l'acceptation et l'expression des émotions refoulées suffit.
Après il faut voir si tu es la personne la plus appropriée pour accueillir ça...


Dernière édition par guillaume974 le Jeu 11 Fév 2010 - 16:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 16:15

J'ai été dans le meme cas, et franchement je ne saurais pas dire ce qui m'a motivé, sauf que dans mon cas j'utilisais des lames chauffés car je deteste la sensation de la lamelle qui rentre dans la peau, sa me fait comme des ongles sur un tableau noir, je recherchais juste a endurer la douleur, et a la marquer sur mon corps.

Je ne pense pas qu'il sagissait de l'exteriorisation d'une emotion, mais plutot d'un état d'âme, je voulais que mon corps refletes mes envies destructrices, et ressentir cette destruction, mais a chacun son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
domi35
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 2400
Masculin
Poissons Coq
Age : 60
Ville : Saint Père

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 17:11

Ce serait un langage, une forme d’expression d’un mal-être intérieur, comme le rejet de son corps… par exemple (une jeune fille se trouvant indésirable au niveau de son poids)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kristall.pagesperso-orange.fr/
Sydonaï
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/01/2010
Nombre de messages : 112
Masculin
Taureau Chèvre
Age : 26
Ville : Ici et là bas

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 17:45

Je comprend ton raisonnement Guillaume mais ce n'est pas tout à fait ça. La douleur je la ressens, elle est bien présente, rassure toi mon corps est normal.
Non, plus clairement je parle de sociopathie, l'incapacité à ressentir des sentiments.
Comme tu as travaillé en prison tu dois voir de quoi je veux parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 17:47

Merci, c'est exactement ça domi, un langage, une manière de dire ce que l'on arrive pas à dire autrement.
Mais cela peut n'avoir aucun lien avec le corps.
Pour prendre un exemple tout bête : si une personne est en colère contre ses parents et qu'elle ne trouve pas le moyen d'exprimer cette colère, elle peut se mettre à exprimer cette colère (en la retournant contre elle-même) par le moyen de l'auto-mutilation.

C'est un peu comme les maladies psychosomatiques : elles disent quelque chose qui n'est pas dit autrement.

Par rapport à l'exemple de la colère : Si on permet à la personne d'exprimer sa colère par l'art, par la parole (ou autre), alors l'inconscient n'a plus utilité à s'exprimer par l'auto-mutilation qui disparait d'elle-même. Il ne s'agit pas nécessairement d'enlever la colère, mais de lui permettre de s'exprimer par un moyen qui va être moins nuisible à la personne et à son entourage.

Peux tu développer Sydonaï, je ne comprends pas ce que tu viens de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Sydonaï
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/01/2010
Nombre de messages : 112
Masculin
Taureau Chèvre
Age : 26
Ville : Ici et là bas

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 18:04

La sociopathie est un trouble de la personnalité qui est souvent caractérisé par une tendance générale à l'indifférence vis-à-vis des normes sociales et aux codes culturels ainsi qu'aux émotions et aux droits des autres, et par un comportement impulsif.

La sociopathie est considérée comme un trouble de la personnalité dont le critère principal d'identification est la capacité limitée des personnes montrant les symptômes du trouble, à ressentir les émotions humaines, aussi bien à l'égard d'autrui qu'à leur propre égard. C'est ce qui peut expliquer leur manque d'empathie quand ils sont confrontés à la souffrance des autres, témoignant d'une incapacité à ressentir l'émotion associée à l'empathie ou la souffrance.

Si j'en parle c'est que je suis moi-même atteint de cette pathologie, c'est d'ailleurs ce qui a fait que lors de ma jeunesse j'en suis venus à m'auto-mutiler, c'était dans le seul but de "ressentir quelque chose", une émotion, quelque chose.
C'est un peu comme l'enfant qui va mettre les doigts dans la prise pour voir "comment ça fait".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 18:19

Tu aimes bien susciter de fortes réactions émotionnelles à ton égard on dirait.

Le trouble que tu décris ressemble plus à la psychopatie il me semble. Le sociopathe a juste tendance à ne pas supporter le groupe et la société, il se met en retrait. Le psychopathe (qui partage cette intolérance au groupe et à la société avec le sociopathe) lui répond tout à fait à la description que tu donnes, il a du mal à reconnaitre et à accepter ce qu'il ressent et considère les autres comme des objets à manipuler (pas comme des personnes ayant des sentiments, éprouvant des choses).
Je n'ai jamais rencontré de psychopathe acceptant de se reconnaitre comme tel, et encore moins enclins à vouloir ressentir des choses. Mais je n'en ai rencontré que 3 ou 4 et je ne suis pas spécialiste en la matière. S'il y a un ou une psy sur le forum il pourra peut-être te renseigner plus que moi.
Quand je te lis, j'ai plutôt l'impression de lire quelqu'un qui a un goût prononcé pour la provoc mais comme je viens de le dire, je ne suis pas un spécialiste en psychopathologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Sydonaï
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/01/2010
Nombre de messages : 112
Masculin
Taureau Chèvre
Age : 26
Ville : Ici et là bas

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 18:25

En fait si je dit ça c'est parce que c'est la conclusion qu'on donné les 7 psychiatres qui se sont occupé de moi lors de mon séjour en Hopital Psychiatrique. (Qui remonte à Juin 2009)

Non, je ne suis pas quelqu'un de provocateur, je ne fais que donné l'autre côté d'une pièce lorsque l'occasion se présente.

Quant à la description que j'ai donné c'est celle de Wiki, auquel je suis on ne peut plus d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 18:29

Ok, comme je l'ai dit, je ne connais pas suffisamment le sujet.

Mais je crois que rien n'est figé, qu'avec du travail intérieur, si on le désire vraiment je crois que l'on peut se sortir de tout. On ne se réduit pas aux étiquettes que l'on pose sur nous à un moment donné.

ça doit être particulier de se définir comme tel. Qu'est ce que ça te fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Sydonaï
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/01/2010
Nombre de messages : 112
Masculin
Taureau Chèvre
Age : 26
Ville : Ici et là bas

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 18:45

Strictement rien, comme je l'ai dit c'est dû à un trouble de l'enfance, on peut donc dire que c'est quasiment "inné", j'ai toujours était comme ça et même si je sais que je suis différent ça ne me dérange pas au contraire.
D'ailleurs la question que tu me poses m'est souvent posé du moins dans le milieu médical.
Ce qu'il faut comprendre c'est que si j'étais "maniaco-dépressif" ou "schizophrène", oui, là je pourrai dire que ça me pose un problème dans la vie en général et que j'en tire un profond malaître.

Or la ce n'est pas le cas, si je ne ressens rien je ne peux pas dire "J'en souffre", ce qui est logique, en revanche être atteint de sociopathie pendant l'adolescence peut être très dangereux pour l'entourage, sur ce poste dédié à l'auto-mutilation j'en ai parlé mais il y'a eu bien pire, je m'abstiendrai étant donné que ça n'a pas sa place ici.

Bref, je te rassure, je commence à ressentir des sentiment, lentement mais sûrement. Ce qui d'ailleurs me perturbe, même si à l'heure actuel je dois ressentir 1/10 d'une personne normal ça n'en reste pas moins nouveau pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 19:42

C'est en bonne voie donc.
Du moment que tu veux ressentir des choses, ça va surement s'installer de plus en plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 19:49

@Sydonaï a écrit:
La sociopathie est un trouble de la personnalité qui est souvent caractérisé par une tendance générale à l'indifférence vis-à-vis des normes sociales et aux codes culturels ainsi qu'aux émotions et aux droits des autres, et par un comportement impulsif.

Ce qui me perturbe dans ta définition c'est que je n'y voit pas de pathologie, j'ai plutot l'impression qu'on a fait de la nature de certaines personnes une pathologie.

C'est peut-être effectivement une pathologie dans le sens ou cela peut poser des problemes pour vivre dans cette société, comme pour l'hyperactivité etc.. mais bref, ca me choque
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre


Date d'inscription : 30/01/2010
Nombre de messages : 4158
Masculin
Bélier Chèvre
Age : 38
Ville : On the road again !

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 20:56

La sociopathie et la psychopathie sont classés dans les troubles du comportement, pas dans les pathologies à proprement parler. Cela définit plutôt un type de caractère il me semble.

Mais si tu dis, Alkan, que c'est sa nature, cela l'enferme dans cette manière d'être, sans possibilité d'en sortir.

Pour ma part, je pense comme les bouddhistes qu'au fond nous avons tous la nature de bouddha (ou divine, peu importe comment on l'appelle).
Donc dire qu'une personne a telle ou telle nature pour moi ça ne veut rien dire. Il me semble plutôt que ce que l'on appelle la nature d'une personne c'est en fait le comportement qu'elle a choisi et pris l'habitude d'adopter. Si la personne choisit un autre comportement et prend l'habitude répétée de l'adopter, ce que l'on appelle sa nature change... Mais ça prend du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ananie.over-blog.com/
Izartegia
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2010
Nombre de messages : 367
Féminin
Capricorne Coq
Age : 35
Ville : Dans la lune

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 21:16

Oui, on appelle communément cela le conditionnement il me semble et en prendre conscience fait prendre conscience des mécanismes intérieurs qu'il engrange (et donc extérieurs en relation aux autres, aux choses).
En prendre conscience et le comprendre permet de "démonter" ces mécanismes et de s'en libérer.
Peu importe le temps que cela prend "Le premier pas est le dernier" Smile
Je pense aussi que tout est impermanent et qu'il faut prendre conscience de l'impermanence de la vie et donc de l'impermanence de ces mécanismes ... rien n'est figé, nous sommes comme l'eau ... l'essentiel étant d'être en harmonie ...
C'est la voie du Tao ...
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthulhu
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/01/2010
Nombre de messages : 2091
Masculin
Taureau Chat
Age : 30
Ville : Haute Normandie

MessageSujet: Re: La scarification   Jeu 11 Fév 2010 - 22:05

@Izartegia a écrit:
Je pense aussi que tout est impermanent et qu'il faut prendre conscience de l'impermanence de la vie et donc de l'impermanence de ces mécanismes ... rien n'est figé, nous sommes comme l'eau ... l'essentiel étant d'être en harmonie ...
C'est la voie du Tao ...
Smile

que voila des saines et plaisantes paroles.
je suis entièrement d'accord et je rajouterais que si tout change il ne tiens qu'à nous de chercher à être le mieux possible en adéquation (ou harmonie) avec ces changements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La scarification
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com