Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Envoyé spécial

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Suara
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 523
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Envoyé spécial   Jeu 5 Avr 2018 - 10:16

Rappel du premier message :

"Envoyé spécial" a pu assister à l'un de leurs échanges avec le substitut du procureur qui participe à ce stage, Jean-Baptiste Bougerol. En ce qui concerne la sensibilisation à l'égalité hommes-femmes, on peut dire qu'il y a du travail. Quelle image ont-ils des femmes ? Comment se passe la répartition des tâches ménagères ? "Ménage, vaisselle, je ne fais rien du tout", avoue sans complexe le premier. Il "ne conçoi[t] pas de faire quoi que ce soit à la maison", et ce n'est pas "du tout" susceptible d'évoluer. Quant à faire le lien avec les violences conjugales… il faudrait déjà s'entendre sur le terme de "violences". Pour cet homme, faire une "balayette" à sa femme, la faire tomber et la maintenir au sol, ce n'est pas de la violence. En tout cas "pas de la violence extrême". Leur femme doit rester à sa place, en sortir déclenche le passage à l'acte C'est le point commun de tous ces hommes : selon eux, leur compagne doit rester "à sa place". En sortir déclenche le passage à l'acte. Un autre des participants a ainsi failli tuer sa femme après dix-sept ans de mariage, parce qu'il s'est senti provoqué. "L'objectif ? La crever", avoue celui qui raconte "être arrivé avec une machette grande comme ça, pas le petit couteau de boucher. Quand on voit rouge, qu'on ne contrôle plus rien, on peut aller très loin. Jusqu'au meurtre, c'est ça, très loin. On ne voit rien, on ne pense plus à rien. On a un truc en tête, on le fait, point." "On ne pense pas forcément au meurtre, intervient un troisième participant. On pense à stopper la situation, à arrêter ce conflit. On ne pense pas forcément à la frapper, pas forcément à la tuer. Ce qu'on pense, c'est qu'il faut que ça s'arrête. J'en ai marre que ça crie, faut que ça s'arrête.

" Extrait de "Homicide conjugal, la mécanique du crime", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 5 avril 2018.

J'ai eu ce matin un coup de fil d'une petite jeune menacée de se faire piquer sa dernière fille par son dernier compagnon, menacée de se faire fiche à la porte de son logement par son logeur, un petit mot que je n'ai pas pu lui dire parce qu'elle est bien polie:

Virginie Despentes King Kong théorie:

« J'écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf, aussi bien que pour les hommes qui n'ont pas envie d'être protecteurs, ceux qui voudraient l'être mais ne savent pas s'y prendre, ceux qui ne sont pas ambitieux, ni compétitifs, ni bien membrés.

Parce que l'idéal de la femme blanche, séduisante mais pas *** censuré ***, bien mariée mais pas effacée, travaillant mais sans trop réussir, pour ne pas écraser son homme, mince mais pas névrosée par la nourriture, restant indéfiniment jeune sans se faire défigurer par les chirurgiens de l'esthétique, maman épanouie mais pas accaparée par les couches et les devoirs d'école, bonne maîtresse de maison mais pas bonniche traditionnelle, cultivée mais moins qu'un homme, cette femme blanche heureuse qu'on nous brandit tout le temps sous le nez, celle à laquelle on devrait faire l'effort de ressembler, à part qu'elle a l'air de beaucoup s'emmerder pour pas grand-chose, de toutes façons je ne l'ai jamais croisée, nulle part. Je crois bien qu'elle n'existe pas. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Suara
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 523
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Sam 7 Avr 2018 - 14:37

De mon jeune temps:" Mozart c'est un homme, Beethoven c'est un homme, Pascal c'est un homme, Victor Hugo aussi".
"Les femmes ont un cerveau moins développé c'est prouvé".
"Une femme quand elle dit non elle pense oui"

bilan des courses quand un homme mettait la main aux fesses on croyait qu'il en avait le droit ça m'a pris un temps fou de me remettre de cette éducation esclavagiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hazel
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/09/2016
Nombre de messages : 2178
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 46
Ville : ( catalunya/espagne)

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 10:34

vraiment!!
j'en reviens pas comment un topic sur la violence faite aux femmes qu'a ouvert Suara, se retrouve a parler des hommes dont leur compte en banque a vacillé!!
ce n'est meme pas comparable..

il faut savoir que les violences faites par les hommes tuent une femme tous les 3 jours en Françe!!
et c'est souvent dans le cadre du domicile, ce qui est bien plus terrible de par la proximité et le quotidien vécu avec son agresseur..et surtout du a la différence de stature corporelle et a la montée de testostérone qui fait perdre bien souvent a ces messieurs leurs sang froid.. :fs:

je ne fais bien sur aucune généralité!! mais je n'en suis pas revenue quand j'ai vu les chiffres tirés du documentaires..: ça fait froid dans le dos!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suara
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 523
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 11:08

Avec une arme par destination autrement dit n’importe quoi, un nounours en peluche par exemple.

C’est parce que les gens ont appris à faire confiance contrairement à moi qui ai appris à me méfier d’une famille violente cris coups grossesses non désirées maintenant on appellerait ça viol conjugal.

Regarde entre les lignes des psys sur ce qui se passe sous la couette tout le monde il est beau je vais t’aider à trouver ça bien. Pauvre mari tu ne vois pas comme il est triste !
Yes les hommes se font plumer mais qui sont les idiots qui leur disent de tout mettre en commun même pendant les trois années de pic hormonal !

Jamais je n’entends dire gardez tout pour vous .Vous ne savez pas de quoi la vie sera faite, il n’y a pas que l’affection qui vous unit il y a la lutte pour bouffer qui vous sépare aussi, nous sommes des animaux.

Xxxasses !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4177
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 12:02

@hazel a écrit:
vraiment!!
j'en reviens pas comment un topic sur la violence faite aux femmes qu'a ouvert Suara, se retrouve a parler des hommes dont leur compte en banque a vacillé!!
ce n'est meme pas comparable..

il faut savoir que les violences faites par les hommes tuent une femme tous les 3 jours en Françe!!
et c'est souvent dans le cadre du domicile, ce qui est bien plus terrible de par la proximité et le quotidien vécu avec son agresseur..et surtout du a la différence de stature corporelle et a la montée de testostérone qui fait perdre bien souvent a ces messieurs leurs sang froid.. :fs:

je ne fais bien sur aucune généralité!! mais je n'en suis pas revenue quand j'ai vu les chiffres tirés du documentaires..: ça fait froid dans le dos!!

@Hazel
Que tu n'en reviennes pas est normal, car nous vivons dans une société ou pour ne pas parler du fond des sujets chacun se sclérose sur la maxime "prendre à l'un pour donner à l'autre".
En gros de nos jours pour dénoncer la violence faites aux femmes on attaque les hommes qui pour la plus part ne savent même pas ce qu'ils ont à voir là dedans n'étant pas violent.

L'autre point est d'ignorer que les hommes et les femmes réagissent différemment.
La plus part des statistiques montrent que la violence n'est pas plus l'apanage des hommes que des femmes mais que les hommes réagissent plutôt par la violence physique et les femmes plutôt par la violence psychologique.

D'ailleurs en France on dénote pour environ 2 millions de violences physiques et sexuelles une répartition de 45% H et 55%F.
La ou le déséquilibre est flagrant ce sont les violences sexuelles car 75% concernent les femmes.. mais 25% les hommes quand même, c'est pas un 100% F versus 0% H.

Parlons de violence conjugale
Pour 400 000 femmes victimes de violences conjugales on a 150 000 hommes sur la même période.
Une femme meurt en effet tous les 3 jours en France sous les coup de son conjoint...et un homme tous les 15 jours pour la même raison.
Chiffres à relativiser à la hausse beaucoup de femmes et d'hommes préfèrent se taire (et les hommes se taisent plus que les femmes pour une raison de sexisme évidente).
A noter qu'il n'existe pas de structure ni d'accompagnement pour les hommes.
Si t'es un mec tu fermes ta gueule, du bois de la bière et tu mets du coton dans ton pantalon pour dire que tu en as.

L'alcool parlons en...tien...
Combien de femmes (et d'hommes) se font tabasser par leurs conjoints sous l'effet de l'alcool ? cette alcool cache misère de la société.

Si les femmes étaient d'une force physique équivalente à celle des hommes, il est fort probable que nous soyons proche du 50/50 dans bien des situations.
Parce que le problème de la violence faite à l'autre n'est pas un problème sexiste mais un problème de déséquilibre entre le fort et le faible.
On a rarement vu un faible s'attaquer à un fort. Les victimes sont presque toujours en état de faiblesse.

Quand une femmes subit une violence de part d'un homme (ou inversement), elle a surement un père, un mari, des ami, un fils, un collègue, hommes qui ne sont absolument pas d'accord avec cela.
Sur un forum comme celui-ci on peut essayer de prendre de la hauteur et ne pas suivre toutes les émissions de télévisions qui ont une vision très partiale des problèmes.
En général même elle ne lient pas les choses entre elles.

La violence faite à autrui cache aussi la violence faite à soi même.
Certains meurtres conjugaux sont des formes de suicides face à des problématiques complexes.
D'ailleurs si tu veux halluciner sur les chiffres.
25 personnes se suicident chaque jour en France, dont 75% d'hommes.
Les hommes étant plus sensibles à l'isolement l'addiction, les ruptures, la diminution physique.
Les femmes étant plus sensible à la dépression, la famille, l'angoisse et... les violences sexuelles.

Bref parler de la réversibilité des choses et d'essayer d'en trouver les causes ne signifie pas qu'il faille minimiser la violence faite aux femmes.

Tu as ton regard de femme, j'ai mon regard d'homme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 11168
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 14:49

Hum , le choix n'est pas immense , tu nais soit femme soit homme , et tu dois faire avec ou pas , certes en naissant homme tu t'aperçois vite de la différence criante entre ces deux prédéterminismes existentielles , mais la manière de te comporter en être humain est la même , si tout les exemples objectifs de cette discrimination négative sont des évidences séculaires , il existe tout de même des hommes qui se comportent en être humain avec leur prochain , même si c'est leur prochaine , la constat est certes pas joli qu'importe l'endroit sur Terre où l'on vit , mais tout les hommes ne sont pas des êtres violent qui infériorisent leur femme , et le fait d'être un homme ne signifie pas qu'on souscrit aux comportements sexistes , si la femme a obtenu certains réajustements égalitaires psychologiques et sociales c'est bien avec l'aide des hommes qui ont embrassé leur juste cause , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4177
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 16:49

Modération
@Suara
Pourrais-tu me donner un titre plus explicite que "envoyé spécial"
Que l'on puisse s'entendre sur le sujet à discuter
J'avais pensé à "violences conjugales (Envoyé Spécial)"
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 17:42

Il ne faut pas oublier des siècles de partriarcat avec une éducation dans le sens où l'homme est le maitre par rapport à la femme et que celle-ci devait le servir. L'occident à fait un travail sur ce point qui reste à améliorer mais bien d'autres pays n'en sont pas encore là et le droit de vie ou de mort sur la femme existe encore. De plus cette éducation a conditionné aussi les femmes à voir l'homme comme le maitre et elle son serviteur. Donc de mon point de vue c'est un changement de mentalité qui doit avoir lieu par l'éducation sans passer d'un extrême à l'autre ou l'on inverserait le schéma préexistant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2100
Masculin
Scorpion Rat
Age : 46
Ville : καρδία

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 19:15

Si les hommes comprenaient quel est leur rôle véritable les femmes n'auraient pas à lutter pour obtenir une égalité de droit : se sont les hommes qui le feraient pour elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2032
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Mar 10 Avr 2018 - 20:53

@Azaël a écrit:
Si les hommes comprenaient quel est leur rôle véritable les femmes n'auraient pas à lutter pour obtenir une égalité de droit : se sont les hommes qui le feraient pour elles.

Oh que c'est beau à lire :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hazel
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/09/2016
Nombre de messages : 2178
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 46
Ville : ( catalunya/espagne)

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 9:21

@Totem a écrit:
Il ne faut pas oublier des siècles de partriarcat avec une éducation dans le sens où l'homme est le maitre par rapport à la femme et que celle-ci devait le servir. L'occident à fait un travail sur ce point qui reste à améliorer mais bien d'autres pays n'en sont pas encore là et le droit de vie ou de mort sur la femme existe encore. De plus cette éducation a conditionné aussi les femmes à voir l'homme comme le maitre et elle son serviteur. Donc de mon point de vue c'est un changement de mentalité qui doit avoir lieu par l'éducation sans passer d'un extrême à l'autre ou l'on inverserait le schéma préexistant.

absoluement d'accord avec toi totem..
"le droit de cuissage" est encore bien encré dans les mentalités, qu'on le veuille ou non.. ..et cela existe bien plus envers les femmes qu'envers les hommes, malgré que certains ne sont pas d'accord avec cela..
c'est aussi pour cela que j'avais soulevé le probleme de la protitution ou pour la majorité des cas, elles subissent de toute parts la domination masculine.

de plus la religion n'est pas sans avoir joué un role important dans cette vision: puisque chez les chrétiens la femme est soit: la vierge , ( marie) qui est aussi mere scratch , soit la prostituée (marie madeleine) pauvre femme sauvée par le christ lors d'une lapidation et lavée de ses péchés scratch ..
je n'y vois aucun équilibre..ni nuances..
entre les deux , c'est tout simplement inexistant..

Loryan je comprend trés bien que par" solidarité masculine" tu brandisse des chiffres qui nous démontre que les hommes sont aussi des victimes, et je veux bien le croire pour certains: il existe bien sur des femmes castratrices !!

aussi par" solidarité féminine" je me permet de m'offusquer du traitement qu'on reserve aux femmes dans nos pays occidentaux dit "dévellopés"et je soutiens mes soeurs victimes de maltraitances..
puissent enfin changer les mentalitées sur ce point..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4177
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 10:26

@hazel a écrit:
...
Loryan je comprend trés bien que par" solidarité masculine" tu brandisse des chiffres qui nous démontre que les hommes sont aussi des victimes, et je veux bien le croire pour certains: il existe bien sur des femmes castratrices !!

aussi par" solidarité féminine" je me permet de m'offusquer du traitement qu'on reserve aux femmes dans nos pays occidentaux dit "dévellopés"et je soutiens mes soeurs victimes de maltraitances..
puissent enfin changer les mentalitées sur ce point..


Je trouve cela sain Hazel, le principe d'un débat c'est d'apporter chacun sa vision afin de trouver des ponts de compréhension les uns les autres.
Nous n'avons pas le même regard sur le monde en fonction de notre sexe de naissance, en partie pour des raisons biologiques, en partie pour des raisons culturelles.
Il est logique au regard de la situation que tu sois plus sur la défensive que moi qui ait une vision plus "peut-être condescendante".
Ma problématique d'homme n'est pas la même que ta problématique de femme.
Mais à mon niveau je dois faire attention qu'on ne me considère pas comme un sous-homme de part mes préférences de vie. Alors que toi tu dois sans doute faire attention qu'on ne te considère pas comme un sous-humain de part le fait d'être une femme.
Il est sur dans cet exemple que le point de vue n'est pas le même pour regarder la situation. D'autant que n'ayant pas d'empathie pour les hommes qui ne respectent pas les femmes je ne me sens absolument pas appartenir à ce que tu dénonces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2016
Nombre de messages : 754
Masculin
Capricorne Coq
Age : 36
Ville : L'inconnu

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 11:09

Pour la question domination/dominé, y a des hommes qui aiment dominés comme y a des femmes qui aiment dominés, y a aussi des hommes et des femmes qui aiment être dominés, et y a aussi ceux qui aiment une relation équilibré entre domination/dominé.

Je suis d'accord avec Loryan sur le fait que certaines femmes sont violentes psychologiquement, abusent aux niveaux des sentiments -femmes vénale par exemple, et j'en passe...- bien qu'il doit y avoir des cas similaires chez les hommes -gigolo- rejeté la faute uniquement sur l'homme est une aberration sachant que certaines femmes entretiennent ceux que d'autres femmes n'aiment pas (idem pour les hommes) et pour être plus explicite :

C'est comme un groupe de personne, qui est un groupe car chaque personne du groupe à une particularité qui fait que chacun est du groupe, sauf que certaines personnes du groupe pensent différemment et qu'une façon de pensé n'est pas nécessairement la pensé de tous.

Pour les polygames y a le libertinage.

Un tas de sal..... qui devrais pourtant éviter le viol (pour qu'il n'y es pas d'amalgame, je ne mélange pas libertine et sal.... ).

La prostitution pour avoir regarder des reportages à ce propos et souvent du au fait de nourrir un/des enfants et certain(e)s pour qui c un fantasme, un travail suite à changement de pays etc.

L'argent facile de la pornographie et des portes que ça ouvrent à l'effigie de Clara Morgane par exemple.

Bref, à une époque c'était surtout l'Amour de mis en avant, du moins j'ose l'espérer, aujourd'hui c'est une question de sécurité, de pognon, de fantasme, de notoriété, de façon de vivre la sexualité et de tout à tas d'autre facteurs.

Y à même des femmes (qui porte un nom) qui fantasmes sur des tueurs en séries.

Bref c'est le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hazel
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/09/2016
Nombre de messages : 2178
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 46
Ville : ( catalunya/espagne)

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 11:30

on a pas rejeté la faute sur TOUS les hommes ..

mais tu vas finir par me dire que si ces femmes se sont faites violées et tuées c'est qu'elles l'ont mérité? c'est ça???

dans la majorité des cas, les prostituées que tu vois dans les bordels ou au bord des routes sont des esclaves sous tutelles.. et elles n'ont pas tellement de choix..c'est bel et bien du au problème récurant d'une société patriarcale, sans respect pour la féminité.et a la marchandisation du corp de la femme au meme titre que tout autres produits de consomation basique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2016
Nombre de messages : 754
Masculin
Capricorne Coq
Age : 36
Ville : L'inconnu

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 11:39

Je n'irais pas jusqu'à dire que les femmes violées et tuées l'ont mérité, ta craqué ou quoi hazel.

Y a quelques années une personne avec qui j'ai discuté ma parlé d'une de ces amie qui avais joué avec les sentiments de plusieurs mecs, les mecs ont fini par ceux rencontrés et l'ont violés à plusieurs.

Ce que j'exprime, c'est qu'il y a beaucoup de voie, et que de jouer avec les sentiments que ce soit aussi bien pour les hommes que les femmes finit généralement mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hazel
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/09/2016
Nombre de messages : 2178
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 46
Ville : ( catalunya/espagne)

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 11:47

d'accord lux,
je comprend trés bien ce que tu dis la..
on ne JOUE pas avec les sentiments d'autrui..
cela reviendrais aussi a marchandiser les sentiments finalement: utilisés comme des objets jetables par exemple.

il est dit que 90 °/° des crimes sont passionnels..
puisqu'on aime les chiffres .. Rolling Eyes

mais sache que parfois les sentiments ne peuvent pas se commander par la raison( si tu vois ce que je veux dire..)

le coeur a ses raisons que la raison ignore.
.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auria
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/10/2016
Nombre de messages : 552
Féminin
Capricorne Dragon
Age : 53
Ville : Les Abymes

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 11:49

Citation :

dans la majorité des cas, les prostitués(es) que tu vois dans les bordels ou au bord des routes sont des esclaves sous tutelles.. et elles/ils n'ont pas tellement de choix.C'est bel et bien du au problème récurant d'une société où tout est consommable, sans respect pour la personne et a la marchandisation des corps au meme titre que tout autres produits de consommation basique.




Je m'appelle Luka
J'habite au 2ème étage
Je suis votre voisin du dessus
Oui, je pense que vous m'avez déjà vu
Si vous entendez du bruit tard le soir
Un peu comme du grabuge, un peu comme une dispute
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était

Je crois que c'est parce que je suis maladroit
J'essaie de ne pas parler trop fort
Peut-être est-ce parce que je suis fou
J'essaie de ne pas être trop arrogant
Ils frappent seulement jusqu'à ce que tu pleures
Et après ça, tu ne demandes pas pourquoi
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer

Oui, je crois que je vais bien
Je me suis encore pris une porte
Si vous me demandez, c'est ce que je vous dirai
Et ça ne vous regarde pas de toutes façons
Je crois que j'aimerais qu'on me laisse tranquille
Sans rien me casser, sans rien me balancer au visage
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va

Je m'appelle Luka
J'habite au 2ème étage
Je suis votre voisin du dessus
Oui, je pense que vous m'avez déjà vu
Si vous entendez du bruit tard le soir
Un peu comme du grabuge, un peu comme une dispute
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était

Ils frappent seulement jusqu'à ce que tu pleures
Et après ça, tu ne demandes pas pourquoi
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer


Loryan disait qu'il lui avait fallu 15 ans pour comprendre le "Dormeur du Val" de Rimbaud.
Il m'en a fallu trente pour comprendre cette chanson. Le temps d'apprendre l'anglais, le temps d'intégrer la portée des paroles.
Aujourd'hui je pleure quand j'entends les applaudissements du public, dont je faisais parti il n'y a pas si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2016
Nombre de messages : 754
Masculin
Capricorne Coq
Age : 36
Ville : L'inconnu

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 11:53

Je comprends ce que tu veux dire, à la différence que tu as le mérite de le dire. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 4704
Masculin
Lion Serpent
Age : 65
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 12:07

Dans ce cadre on oublie le principal, les violences hommes/hommes, femmes/femmes, sans compter les enfants??? Cherchez l'erreur...tout ceci découle des mêmes tendances: 

Dans le chapitre quatorze de la Bhagavad-Gītā est exposée la triade (triguṇa) composée des trois qualités inhérentes à la Nature Originelle (Prakṛti). Dans ce chapitre Krishna explique de manière détaillée à Arjuna la nature des trois guṇa. Ces trois guṇa sont :

  • sattva : la vérité qui est attachée au bonheur et à la connaissance;

  • rajas : l'instinct lié aux tendances et à l'action;

  • tamas : l'obscurité qui procède de l'ignorance (avidyā) et qui enchaîne le Jīva à la stupidité, la paresse et l'engourdissement. 


D'autre part, par un enchaînement à la matière et la séparation différenciée et sexuée, l'être humain passe à travers ses vies tantôt mâle, tantôt femelle jusqu'à ce qu'un équilibre soit maîtrisé par l'expérience et la maturité menant à la sagesse. 

Dans ce que Suara expose sur ce sujet qui est bien plus vaste que réducteur, se joue une toute autre histoire, celle de cette réunion, cette union d'énergies nommées en yoga ida et pingala: lunaire et solaire, masculine/féminine, le Tao.


L'on ne peut rester le visage collé contre la vitre sans prendre le recul nécessaire et constater ce qui se joue en laissant penser qu'il s'agit d'un problème homme/femme.


Il est question avant tout de dignité, de noblesse d'esprit, de respect, d'humanité, de vision élargie, de compréhension, de compassion, d'Amour au final absent (que l'on confond dans ce relationnel homme/femme, avec les sentiments, les désirs, les instincts dominateurs, violents, toute les les tendances rajas, tamas inhérentes à la nature de Prakriti...dont nous avons pour fonction de se libérer). 


D'un point de vue karmique, tout ceci constitue tout un enchevêtrement en cours d'équilibre à terme, en ceci voir à travers le temps est nécessaire et d'un point de vue objectif de constater tout simplement où l'humanité en est rendue.

Fraternellement  :petitcoeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 12:41

@Auria a écrit:

Je m'appelle Luka
J'habite au 2ème étage
Je suis votre voisin du dessus
Oui, je pense que vous m'avez déjà vu
Si vous entendez du bruit tard le soir
Un peu comme du grabuge, un peu comme une dispute
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était

Je crois que c'est parce que je suis maladroit
J'essaie de ne pas parler trop fort
Peut-être est-ce parce que je suis fou
J'essaie de ne pas être trop arrogant
Ils frappent seulement jusqu'à ce que tu pleures
Et après ça, tu ne demandes pas pourquoi
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer

Oui, je crois que je vais bien
Je me suis encore pris une porte
Si vous me demandez, c'est ce que je vous dirai
Et ça ne vous regarde pas de toutes façons
Je crois que j'aimerais qu'on me laisse tranquille
Sans rien me casser, sans rien me balancer au visage
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va

Je m'appelle Luka
J'habite au 2ème étage
Je suis votre voisin du dessus
Oui, je pense que vous m'avez déjà vu
Si vous entendez du bruit tard le soir
Un peu comme du grabuge, un peu comme une dispute
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était

Ils frappent seulement jusqu'à ce que tu pleures
Et après ça, tu ne demandes pas pourquoi
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer

Ces paroles me rappellent quand je suis arrivée dans mon premier appartement en HLM avec mon bébé qui venait de naître. J'étais au 1er étage et au 2è tous les soirs, j'entendais une dispute entre un homme et une femme, avec des mots grossiers, des bruits de vaisselles cassées, des cris et des pleurs de la femme, bref impossible de dormir le soir ni moi ni mon bébé. Un jour un torchon est tombé du séchoir  à linge de cet appartement sur mon balcon et je suis allée le reporter au locataire et j'ai vu une pauvre femme d'une cinquantaine d'année ravagée qui s'est excusée pour le bruit qu'il y avait tous les soirs et qui m'a expliqué que sont fils de 17 ans drogué venait lui demander de l'argent pour sa drogue et la battait et que le père dont elle était divorcée ne voulait pas s'occuper de lui. On donc là un enfant qui bat un parent.

Je voudrais aussi rajouter qu'autrefois en occident mettre au monde une fille surtout en premier posait problème et qu'aujourd'hui il existe encore des villages dans certains pays  où l'on tue l'enfant s'il est de sexe féminin pour une question de dot, donc financière....
http://www.genreenaction.net/Inde-la-malediction-de-naitre-fille.html
Donc c'est bien une mentalité et des vieilles coutumes qui sont à changer et que ce n'est qu'une évolution des consciences qui peut amener ce changement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4177
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 13:02

Je crois que tout le monde ici est bien d'accord sur un fait : la maltraitance est inacceptable, peu importe qui la subit et qui la provoque.
Merci Auria, j'ignorai le sens de cette chanson qui parle en fait d'un enfant battu. A priori un garçon prénommé Luka, mais pour avoir lu les paroles en anglais, on ne peut y associer le moindre sexe, c'est neutre, ou plus exactement pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auria
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/10/2016
Nombre de messages : 552
Féminin
Capricorne Dragon
Age : 53
Ville : Les Abymes

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Jeu 12 Avr 2018 - 22:51

En Allemagne, où j'étais quand j'ai entendu cette chanson pour la première fois, Luka est un prénom mixte et je connaissais une fille prénommée Luka. J'ai donc pensé à une femme battue !

Ce texte évoque la maltraitance que l'on cache. Celle du sujet de départ, qui sévit dans la sphère familiale, mais aussi celle qui concerne les esclaves sexuel(le)s ou économiques.

Citation :

Donc c'est bien une mentalité et des vieilles coutumes qui sont à changer et que ce n'est qu'une évolution des consciences qui peut amener ce changement.


En occident, les lois contre les violences conjugales ont permis de changer les mentalités, même s'il reste encore beaucoup à faire car un homme battu, soit aura trop honte pour demander de l'aide, soit sera raillé et n'en obtiendra que très rarement, une femme élevée dans la soumission, ne verra parfois même pas la violence dont elle est victime, ou pensera que c'est de sa faute,
Je crois que c'est parce que je suis maladroit
J'essaie de ne pas parler trop fort
Peut-être est-ce parce que je suis fou
J'essaie de ne pas être trop arrogant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Ven 13 Avr 2018 - 9:40

@Auria a écrit:
Citation :

dans la majorité des cas, les prostitués(es) que tu vois dans les bordels ou au bord des routes sont des esclaves sous tutelles.. et elles/ils n'ont pas tellement de choix.C'est bel et bien du au problème récurant d'une société où tout est consommable, sans respect pour la personne et a la marchandisation des corps au meme titre que tout autres produits de consommation basique.




Je m'appelle Luka
J'habite au 2ème étage
Je suis votre voisin du dessus
Oui, je pense que vous m'avez déjà vu
Si vous entendez du bruit tard le soir
Un peu comme du grabuge, un peu comme une dispute
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était

Je crois que c'est parce que je suis maladroit
J'essaie de ne pas parler trop fort
Peut-être est-ce parce que je suis fou
J'essaie de ne pas être trop arrogant
Ils frappent seulement jusqu'à ce que tu pleures
Et après ça, tu ne demandes pas pourquoi
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer

Oui, je crois que je vais bien
Je me suis encore pris une porte
Si vous me demandez, c'est ce que je vous dirai
Et ça ne vous regarde pas de toutes façons
Je crois que j'aimerais qu'on me laisse tranquille
Sans rien me casser, sans rien me balancer au visage
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va
Ne me demandez tout simplement pas comment ça va

Je m'appelle Luka
J'habite au 2ème étage
Je suis votre voisin du dessus
Oui, je pense que vous m'avez déjà vu
Si vous entendez du bruit tard le soir
Un peu comme du grabuge, un peu comme une dispute
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était
Ne me demandez tout simplement pas ce que c'était

Ils frappent seulement jusqu'à ce que tu pleures
Et après ça, tu ne demandes pas pourquoi
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer
Tu cesses tout simplement de te disputer


Loryan disait qu'il lui avait fallu 15 ans pour comprendre le "Dormeur du Val" de Rimbaud.
Il m'en a fallu trente pour comprendre cette chanson. Le temps d'apprendre l'anglais, le temps d'intégrer la portée des paroles.
Aujourd'hui je pleure quand j'entends les applaudissements du public, dont je faisais parti il n'y a pas si longtemps.

Le coeur volé

Mon triste coeur bave à la poupe,
Mon coeur couvert de caporal :
Ils y lancent des jets de soupe,
Mon triste coeur bave à la poupe :
Sous les quolibets de la troupe
Qui pousse un rire général,
Mon triste coeur bave à la poupe,
Mon coeur couvert de caporal !

Ithyphalliques et pioupiesques
Leurs quolibets l'ont dépravé !
Au gouvernail on voit des fresques
Ithyphalliques et pioupiesques.
Ô flots abracadabrantesques,
Prenez mon coeur, qu'il soit lavé !
Ithyphalliques et pioupiesques
Leurs quolibets l'ont dépravé !

Quand ils auront tari leurs chiques,
Comment agir, ô coeur volé ?
Ce seront des hoquets bachiques
Quand ils auront tari leurs chiques :
J'aurai des sursauts stomachiques,
Moi, si mon coeur est ravalé :
Quand ils auront tari leurs chiques
Comment agir, ô coeur volé ?


Arthur Rimbaud
Revenir en haut Aller en bas
Suara
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 523
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Ven 13 Avr 2018 - 11:08

Merci Figaro; Pour la chanson, pour l'avoir vécu et entendu la première fois que je l'ai entendue "quoi, une chanson là dessus impossible j'ai dû mal comprendre. "

eh si. C'est quasiment un acte militant que de parler de la violence, dans ce reportage d'Envoyé Spécial un accusé disait sans honte" les femmes parlent trop, elles abusent on est bien obligé de taper pour les faire taire".

"Vraiment si la femme n'avait d'existence que dans les œuvres littéraires masculines, on l'imaginerait comme une créature de la plus haute importance, diverse héroïque et médiocre, magnifique et vile, infiniment belle et hideuse à l'extrême avec autant de grandeur qu'un homme,   davantage même de l'avis de quelques uns. Maïs il s'agit là de la femme au travers de la fiction. En réalité comme l'a indiqué le Professeur Trevelyan, la femme était enfermée, battue et traînée dans sa chambre".

Virginia Wolf une chambre à soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4177
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Ven 13 Avr 2018 - 11:20

Adolescent j'ai été témoin d'une histoire de violence faite sur une femme.
Je descendais au salon de coiffure de ma mère et tout à coup je croise son employée qui venait d'arriver en retard. Elle avait un oeil au beurre noir, la mine déconfite.
Par la suite mon père m'a appris que son mari s'était mis en colère et l'avait frappé.
Comment avait-il pu faire ça, on a rien vu venir ?
C'était un mec si gentil et si beau, nous avions même été invité au mariage, ma mère avait coiffé sa mariée, elle aussi était si belle. Nous allions souvent prendre un café chez eux.. franchement le mec était adorable, attentionné et c'était même un papa poule.
Vraiment c'était un très beau couple.
Très peu de temps après ce coup, ils ont divorcé, et bien évident durant tout ce temps nous n'avons plus vu le mec, contacts coupés. Puis l'employée de ma mère à démissionné et on ne l'a plus jamais revue, elle était la marraine de mon petit frère parce que mon père l'aimait beaucoup, c'était une de ses anciennes élèves à qui il avait proposé en accord avec ma mère un apprentissage de coiffure, puis des brevets, puis un CDI.
Puis un jour il a revu mon père et ils ont discuté.
Lui affirmait qu'il ne l'avait jamais frappé de sa vie (il faut dire qu'à part cet incident rien n'a jamais été vu ni entendu, et il faut savoir qu'il habitait à coté de chez son père et que sa belle mère était aussi tout le temps à la maison. Il nous a affirmé qu'elle s'était donné un coup toute seule pour que tout le monde le voit, déposer plainte, le faire passer pour un salop et divorcer.
Mon père l'a cru, et tout ce qui a suivi nous a montré une manipulation bien ficelée avec l'aide de sa mère à elle (qui en était déjà à son 4 ème divorce, et on avait par contre sur elle des doutes de comportement de veuve noire).
Du jour au lendemain ce mec à tout perdu. Il est devenu le salop qui tape sa femme pour tous ces voisins et amis, il a été convoqué au commissariat, sa femme est partie vivre chez sa mère avec les 2 enfants, elle a divorcé en obtenant facilement la garde des enfants et bien sur une pension conséquente (il était ouvrier et ne gagnait pas des masses, ce sont ses parents à lui qui l'ont perfusé financièrement), et elle est partie à Paris en compagnie de sa mère éloignant les enfants de leur père.
La dernière nouvelle que j'ai eu d'elle, c'était un de ses fils qui avait téléphoné à son père pour pouvoir revenir. Les 2 femmes, la fille et la mère se comportaient comme 2 matrones. Elle sortaient en boite laissant 2 enfants de moins de 10 ans seul le petit sous la garde son frère. Les enfants avaient même interdiction de jouer au légo parce que la grand mère trouvait ça trop bordélique. En gros fallait pas qu'ils bougent de trop.
Mon père en a été profondément bouleversé, il la portait en très haute estime.

Je sais bien que pour des femmes ce genre d'histoire c'est un peu l'arbre qui cache la forêt des très nombreuses femmes battues pour un rien, pour un pot de café mal fermé pour reprendre l'exemple.
Oui vous avez raison, mais ça existe, et ce témoignage n'est qu'une contribution masculine à ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Envoyé spécial   Ven 13 Avr 2018 - 13:39

@Loryan
Ce que tu racontes là est une histoire de perversité de la mère qui a une emprise sur sa fille et détruit le ménage du couple, mais l'inverse existe aussi, de la mère qui a une emprise sur son fils et détruit aussi le ménage du couple. Je te dis cela car j'ai une nièce qui est entrain actuellement de vivre cela et c'est terrible car elle a du s'échapper du domicile conjugal avec son enfant pour sortir des griffes de la mère et du fils qui ne voit que par sa mère. Elle était prisonnière carrément car la mère lui avait subtilisé ses papiers d'identité, sa carte bancaire, vidé son compte et essayé de la faire passer pour folle par les services sociaux pour que son enfant lui soit enlevé et le tout avec l'accord du fils qui dit aimer ma nièce, ce qui est possible, mais apparemment il est sous l'emprise de sa mère qui comme tu dis est une sorte de "veuve noire". Nous entrons là dans le domaine de la manipulation perverse sujet qui a déjà été traité ici mais qui divise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envoyé spécial   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envoyé spécial
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Homme - femme - couple-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit