Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'univers et son avenir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ezepeth
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/02/2015
Nombre de messages : 738
Masculin
Sagittaire Chien
Age : 24
Ville : La Lune

MessageSujet: L'univers et son avenir   Ven 9 Mar 2018 - 0:52

Rappel du premier message :


https://dailygeekshow.com/chronologie-exacte-futur/
Il existe plein de scénarios pour le futur de notre système solaire, et à plus grande échelle, de l'univers.
Celui-ci prévoit que dans 800 millions d'années, le Soleil engloutira la terre et la lune.
Dans 4 milliards d'années, notre galaxie et celle d'Andromede fusionneront.
Dans 100 milliards d'années, certains objets seront si lointains que la lumière ne pourra plus voyager de l'un à l'autre. C'est l'horizon cosmologique qui sera dépassé.
Dans 800 milliards d'années, toutes les étoiles devraient être des naines rouges ou des naines blanches, soit des étoiles en fin de vie.
Dans 1000 milliards d’années, les galaxies ne contiendront plus assez de gaz et de poussières pour que des étoiles et des planètes puissent s’y former, puisque tout aura déjà été consommé.
Dans environ un million de milliards d’années, même les étoiles en fin de vie auront fini de consommer toute leur énergie, et l’Univers se peuplera de naines noires (des naines blanches épuisées jusqu’à la corde, au rang desquelles pourrait se trouver notre Soleil !).
Dans un milliard de milliard d’années, l’expansion de l’Univers conduira la majorité de ces objets morts à se séparer les uns des autres, s’ils n’ont pas été avalés entre temps par un trou noir. L’Univers sera alors froid, sombre et inerte selon notre point de vue, même si l’expansion ne s’achèvera théoriquement jamais et ira, encore des milliards de milliards de milliards d’années plus tard, jusqu’à séparer les atomes les uns des autres.

Alors, toute la création serait réduite à ça, à des atomes séparés les uns des autres sans aucune possibilité d'évolution ? C'est ce que la science moderne semble prévoir, si cela est possible. Ça me donne vraiment le sentiment que notre vie est sans intérêt. Avez-vous des avis différents sur la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 5141
Masculin
Vierge Serpent
Age : 53
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 10:16

ça c'est un grand mystère pour moi aussi.
Dans l'hindouisme j'avais entendu une histoire qui disait que l'humanité c'était dieu qui s'était pulvérisé en milliard de gouttelettes de conscience afin d'explorer toutes les possibilités.
Le matérialisme en est une ou dieu se nierait lui même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2113
Masculin
Taureau Rat
Age : 34
Ville : 54

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 10:27

ou peut être que le matérialiste c'est celui qui voit dieu tel qu'il est ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 5141
Masculin
Vierge Serpent
Age : 53
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 10:53

Comme "masse manquante" tu veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 12:53

@Akalan a écrit:
@did a écrit:
Ezepeth a écrit : " Alors, toute la création serait réduite à ça, à des atomes séparés les uns des autres sans aucune possibilité d'évolution ? C'est ce que la science moderne semble prévoir, si cela est possible. Ça me donne vraiment le sentiment que notre vie est sans intérêt."

Oui mais comprend que pour un matérialiste, lui ça lui fait du bien  ...(de se convaincre avec la science qu'il n'y a QUE le monde matériel, et donc qu'il ne tombera jamais né a né avec le dieu. Pour lui sa vie n'a d'intérêt qu'a cette conditions là.)
ah oui la fameuse science mère de toutes les impostures et limitations qui à travers les découvertes d'un univers insondable, de l'ambivalence de certains éléments primordiaux de la matière, de l'intrication quantique, d'observations qui dépassent même nos capacités de conception, etc limite notre imagination

Le problème avec la science c'est qu'elle nous donne l'impression d'un savoir que nous n'avons pas vraiment. La physique par exemple nous offre une vue sur le monde privée de sa dimension psychique. Or ce monde psychique, qui constitue l'expérience que nous avons du monde, ici dans ce coin perdu de l'univers sur la plus insignifiante des planètes d'une galaxie ordinaire, renvoie au  coeur de ce qu'est véritablement le réel, du tissus même dont se compose la réalité de ce monde physique que nous ne connaissons que dans son apparence la plus extérieure. La physique quantique commence à peine à jongler avec l'idée d'un lien étroit entre le psychique et le physique.

Au tenants d'un stricte matérialisme j'aurais ceci à dire: comment un homme, pleinement satisfait de son ignorance, peut-il apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ratdchamp
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/02/2016
Nombre de messages : 762
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 51
Ville : sud Ardèche

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 13:56

..ben à mon avis il ne peut pas ..enfin ça dépend de se qu'on appelle apprendre,
..c'est clair qu'en logique et mémoire pure il n'aura pas le matos cérébral pour résoudre des équations differencielles, et d'un côté tant mieux pour lui de ne pas se remplir la tête avec ça.
..par contre les événements qu'il va traverser durant sa vie peuvent lui apprendre des choses, faut-il avoir un q.i minimum pour aimer et pour se poser des questions spirituelles ?
..peut-être que oui parce qu'il faut naviguer dans l'abstraction sur cette voie, mais peut-être aussi que le ressenti n'a pas besoin de hautes performances cognitives, "heureux les simples d'esprits car le royaume des cieux leur appartient"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 14:39

@Akalan a écrit:
oui c'est le gros mystère de la question, s'il y a une fin, pourquoi y'a t'il un début ?

Effectivement.  Le réponse de loin la plus enviseagable et probable c'est celle donnée par la cosmogonie occulte: il y a ces Manvantara et Pralaya, alternance des cycles de repos et d'activité, les jours et les nuits de Brahma. Juste pour te donner un petit goût de ce à quoi ressemble la pensée occulte sur le sujet:

L'Espace, selon la connaissance occulte, (et la science, avec le temps, devra le confirmer) est la Matrice de toutes les Créations. Il a une capacité de réponse absolue à toutes les vibrations, qu'elles proviennent de l'atome le plus humble ou de l'Archange le plus glorieux. Ceci est dû à ce que chaque type de conscience absorbe – s'il est possible de le dire ainsi – une portion plus ou moins étendue de l'espace, afin de vérifier en elle-même l'expérimentation créatrice répondant aux nécessités de sa vie évolutive. Pour aussi étrange et mystérieux que cela paraisse, l'Espace fournit automatiquement et sans efforts, l'Éther qualifié ou substance première dont chaque centre créateur a besoin.

Au sujet de cette idée et pour éclairer les pensées des aspirants, comme élément d'accès à leur conscience dans l'océan des mystères cachés derrière le mot MAGIE, nous allons affirmer une des grandes vérités enseignées dans tous les Ashrams de la Hiérarchie : "L'ESPACE ESTMULTIDIMENSIONNEL, MULTIMOLÉCULAIRE ET MULTIGÉOMÉTRIQUE". Cette triple affirmation, apparemment si difficile à comprendre, contient pourtant la réponse concrète à cette autre affirmation si absolument abstraite : "l'Espace est une Entité".

...

Si l'Espace n'était pas une Entité consciente – dans une mesure et une grandeur échappant à notre analyse – et si dans son sein n'existait cette formidable et indescriptible capacité de réponse à tous les impacts imaginables, il n'y aurait aucune possibilité de créations, l'Espace serait quelque chose d'inerte, de vide, dépourvu de vie et sans aucune capacité créatrice.

Mais, observée ésotériquement, la Conscience de l'Espace, puissante et inclusive, se révèle toujours comme une Entité absolument vitale, dotée d'entrailles infinies et mystérieuses, là, se conçoivent, se développent et s'éteignent tous les Mondes et tous les Univers.

...


Le point important à retenir et que j'aimerais imprégner dans les esprits c'est que seule la vie, l'éruption des mondes psychiques dans le monde physique, peut apporter cet élément actif qui vient rompre l'équilibre statique du milieu racine. L'univers est un vaste laboratoire de création où la vie se révèle à elle-même en se contemplant  dans le miroir de son expression dans l'espace.

Bon, il vont bientôt légaliser le cannabis ici au Canada. J'ai peut-être pris un peu d'avance  clown  

@Akalan a écrit:

c'est étrange de se dire qu'on est dans une instance unique dont la raison même de l'existence nous échappe complètement
toute façon des qu'on arrive dans l’infiniment grand ou petit on comprend plus rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 966
Masculin
Lion Dragon
Age : 54
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 15:45

@pèlerin a écrit:
comment un homme, pleinement satisfait de son ignorance, peut-il apprendre ?
Mais à partir de la vie elle-même, non de son insatisfaction. C'est la vie même, dans son infinie diversité, qui envoie les défis et les opportunités d'apprentissage. L'insatisfait court juste après sa propre représentation de son excellence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 18:03

@lan'N'noir a écrit:
@pèlerin a écrit:
comment un homme, pleinement satisfait de son ignorance, peut-il apprendre ?
Mais à partir de la vie elle-même, non de son insatisfaction. C'est la vie même, dans son infinie diversité, qui envoie les défis et les opportunités d'apprentissage. L'insatisfait court juste après sa propre représentation de son excellence.


Prenons un exemple concret. Un homme qui fume va-t-il en arriver à cesser de fumer si l'habitude lui procure pleine satisfaction ? Pourquoi le ferait-il ? La vie comme tu dis va tourner en rond  et rien ne la fera sortir de sa zone de comfort si elle y trouve le parfait bonheur. Si donc l'on est satisfait des réponses offertes à la question de l'existence par la philosophie matérialiste, que la qualité de son questionnement y trouve son compte, alors ça s'arrêtera là. Nul besoin de chercher des réponses à des questions que l'on ne se pose pas.

Voià le dilemme du sceptique: il y a ce chemin qui mène à des réponses, mais il ne s'y aventurera pas jusqu'à ce qu'il les ait ces réponses puisqu'il doute de leur existence. En langage informatique on appelle ça un 'deadlock'. clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2032
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 18:16

@pèlerin a écrit:


Voià le dilemme du sceptique: il y a ce chemin qui mène à des réponses, mais il ne s'y aventurera pas jusqu'à ce qu'il les ait ces réponses puisqu'il doute de leur existence. En langage informatique on appelle ça un 'deadlock'. clown

C'est tellement ça, il doute ou bien il n'y croit absolument pas, c'est le déni total
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 966
Masculin
Lion Dragon
Age : 54
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 18:47

@ Pélerin. Mais la question de l'existence comme tu dis, c'est toi qui te la poses et en fais un problème et cherches des réponses à ce problème dont les contenus matérialistes te sont insatisfaisants et d'autres contenus semblent te satisfaire. C'est juste une histoire de chapelle. Je te dis moi que l'existence n'a pas de problème autre que la représentation que tu t'en fais et que tu structurés en problème donc en insatisfaction.
Pour moi il n'y a que des situations et particulières. L'insatisfaction fait partie de la situation à traiter mais n'est pas référée comme mon insatisfaction puisque je ne suis pas séparé de la situation, mais en suis partie intégrante. Étant satisfait de cette insatisfaction et du contexte qui la révèle, toute mon énergie est tournée vers l'action qui détendra celle-ci. Pour moi l'insatisfaction n'est autre qu'une tension. Point. J'vois pas pourquoi chercher à résoudre un non problème, si ce n'est parce qu'une approche intellectuelle de l'existence nous en coupe en apparence. Tu me sembles parti dans une ellipse de complication sans fin alors que les choses sont simples. Si je fume - ça n'est pas le cas- et que j'en suis satisfait, il n'y a pas de tension. Je n'ai pas à agir. J' apprends que je souffre d'un cancer des poumons. Si cela crée une tension, une insatisfaction, je vais agir en vue d'essayer de revenir à un état de santé. Pas plus compliqué que cela.
Perso j'ai une hygiène de vie irréprochable et qui colle à la nécessité de maintien de la santé, autant que faire se peut. Cela dit, je ne me considère nullement comme mètre étalon de ce qu'autrui a à faire. J'ai rencontré un maître qui assumait à 100% sa tabagie. Il n'était plus identifié au corps et cette manie était simplement là.
Mais si l'existence te pose question et crée une tension en ton champ de conscience et bien il est juste que tu cherches à détendre cette tension existentielle. Si certaines réponses t'y aident mieux que d'autres, j'en suis ravi pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 19:02

@Ratdchamp a écrit:
..ben à mon avis il ne peut pas ..enfin ça dépend de se qu'on appelle apprendre,
..c'est clair qu'en logique et mémoire pure il n'aura pas le matos cérébral pour résoudre des équations differencielles, et d'un côté tant mieux pour lui de ne pas se remplir la tête avec ça.
..par contre les événements qu'il va traverser durant sa vie peuvent lui apprendre des choses, faut-il avoir un q.i minimum pour aimer et pour se poser des questions spirituelles ?
..peut-être que oui parce qu'il faut naviguer dans l'abstraction sur cette voie, mais peut-être aussi que le ressenti n'a pas besoin de hautes performances cognitives, "heureux les simples d'esprits car le royaume des cieux leur appartient"

Bonjour Ratdchamp,

Je voulais justement clarifier un peu ce point. Il est question de questionnement et d'apprentissage, mais la démarche n'a rien de proprement intellectuelle. Tu peux remplacer questionnement par soif et apprentissage par sagesse.

Mais tu touches un point plus profond et j'aimerais te retourner la question. Tu dis: faut-il un q.i. minimum pour aimer et se poser des questions spirituelles ? Et je répond évidemment non. Ma question pour toi est: si le rôle de premier plan du coeur ne fait aucun doute en spiritualité, quel rôle donnerais-tu à l'intelligence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 19:05

@pèlerin a écrit:


Au tenants d'un stricte matérialisme j'aurais ceci à dire: comment un homme, pleinement satisfait de son ignorance, peut-il apprendre ?

C'est ici qu'intervient l'altérité, c'est-à-dire, tout être vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Eumolpe
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 710
Masculin
Gémeaux Coq
Age : 37
Ville : Petite

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 19:23

@did a écrit:
Ezepeth a écrit : " Alors, toute la création serait réduite à ça, à des atomes séparés les uns des autres sans aucune possibilité d'évolution ? C'est ce que la science moderne semble prévoir, si cela est possible. Ça me donne vraiment le sentiment que notre vie est sans intérêt."

Oui mais comprend que pour un matérialiste, lui ça lui fait du bien  ...(de se convaincre avec la science qu'il n'y a QUE le monde matériel, et donc qu'il ne tombera jamais né a né avec le dieu. Pour lui sa vie n'a d'intérêt qu'a cette conditions là.)
Le matérialisme ne nie nullement l'esprit, par ailleurs il n'est pas forcément athée, donc il pourrait très bien tomber "nez à nez" avec le dieu. Je sais que c'est pas évident de comprendre ça pour un spiritualiste, mais c'est pourtant le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2032
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 19:26

@Eumolpe a écrit:
@did a écrit:
Ezepeth a écrit : " Alors, toute la création serait réduite à ça, à des atomes séparés les uns des autres sans aucune possibilité d'évolution ? C'est ce que la science moderne semble prévoir, si cela est possible. Ça me donne vraiment le sentiment que notre vie est sans intérêt."

Oui mais comprend que pour un matérialiste, lui ça lui fait du bien  ...(de se convaincre avec la science qu'il n'y a QUE le monde matériel, et donc qu'il ne tombera jamais né a né avec le dieu. Pour lui sa vie n'a d'intérêt qu'a cette conditions là.)
Le matérialisme ne nie nullement l'esprit, par ailleurs il n'est pas forcément athée, donc il pourrait très bien tomber "nez à nez" avec le dieu. Je sais que c'est pas évident de comprendre ça pour un spiritualiste, mais c'est pourtant le cas.

Matérialité et spiritualité ne sont pas incompatibles, question d'équilibre encore ici, après faudrait savoir ce que l'on entends par "matérialiste", parce que je pense que nous le sommes tous à différents niveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eumolpe
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 710
Masculin
Gémeaux Coq
Age : 37
Ville : Petite

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 19:27

@lan'N'noir a écrit:
L'insatisfait court juste après sa propre représentation de son excellence.
Tout-à-fait. Il lui faut créer un arrière monde sur lequel il a toute autorité afin de compenser son impuissance dans le monde. C'est l'enfant quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 20:46

@lan'N'noir a écrit:
Si je fume - ça n'est pas le cas- et que j'en suis satisfait, il n'y a pas de tension. Je n'ai pas à agir. J' apprends que je souffre d'un cancer des poumons. Si cela crée une tension, une insatisfaction, je vais agir en vue d'essayer de revenir à un état de santé. Pas plus compliqué que cela.

Des cancers du poumon qui guérissent?????
Ayant traité des dossiers médicaux pendant 40 ans, eh bien ils meurent tous les patients, d'ailleurs tout cancer primitif dont les métastases filent aux poumons c'est foutu.... Bref essayer d'agir en vue de revenir à un état de santé quand c'est trop tard ....va falloir une foi d'enfer.

Citation :
Cela dit, je ne me considère nullement comme mètre étalon de ce qu'autrui a à faire. J'ai rencontré un maître qui assumait à 100% sa tabagie. Il n'était plus identifié au corps et cette manie était simplement là.

Tout dépend de sa tabagie, si elle juste récréative et pas importante ce n'est pas important mais si elle est intensive donc destructive, c'est oublier que le corps est utile pour un travail important.
Ne pas être attaché au corps est une chose mais le détruire alors qu'il est sacré en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ratdchamp
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/02/2016
Nombre de messages : 762
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 51
Ville : sud Ardèche

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 20:56

@pèlerin
..secondaire c'est clair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 21:02

En parlant d'Univers Max Théon disait :

«Tout dépend du plan qu’on atteint et de la grandeur de l’horizon. Pour le ver qui est dans un radis, le radis est tout son cosmos – la plupart vivent comme le ver dans son radis»

L'avenir de l'Univers n'est donc vu par l'être humain comme le verrais un vers dans son radis....Une fois le radis déterré et mangé par plus grand, c'est la fin du radis et du ver.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 966
Masculin
Lion Dragon
Age : 54
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 21:15

@Totem a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Si je fume - ça n'est pas le cas- et que j'en suis satisfait, il n'y a pas de tension. Je n'ai pas à agir. J' apprends que je souffre d'un cancer des poumons. Si cela crée une tension, une insatisfaction, je vais agir en vue d'essayer de revenir à un état de santé. Pas plus compliqué que cela.

Des cancers du poumon qui guérissent?????
Ayant traité des dossiers médicaux pendant 40 ans, eh bien ils meurent tous les patients, d'ailleurs tout cancer primitif dont les métastases filent aux poumons c'est foutu.... Bref essayer d'agir en vue de revenir à un état de santé quand c'est trop tard ....va falloir une foi d'enfer.

Citation :
Cela dit, je ne me considère nullement comme mètre étalon de ce qu'autrui a à faire. J'ai rencontré un maître qui assumait à 100% sa tabagie. Il n'était plus identifié au corps et cette manie était simplement là.

Tout dépend de sa tabagie, si elle juste récréative et pas importante ce n'est pas important mais si elle est intensive donc destructive, c'est oublier que le corps est utile pour un travail important.
Ne pas être attaché au corps est une chose mais le détruire alors qu'il est sacré en est une autre.
Je parle là de Steve Jourdain qui a fumé deux paquets de clopes par jour pendant soixante ans et se préoccupait de ta sacralisation du corps à peu près autant que de sa première chemise. Tu ne pourras hélas lui demander les explications qui vont avec puisqu'il n'est plus de ce monde. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezepeth
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/02/2015
Nombre de messages : 738
Masculin
Sagittaire Chien
Age : 24
Ville : La Lune

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 21:21

Merci pour vos messages intéressants
Moi ce qui m'interesse en particulier, c'est de savoir si des lois à notre échelle terrestre, sont toujours valables à l'échelle de l'univers ?
Si oui, il suffirait de connaître ces lois pour connaitre celles de l'univers, et donc, son avenir.
Sinon, cela nous serait tout simplement impossible.
Alors il y a les lois de la physique, bien sûr, mais existe t-il des lois spirituelles encore plus générales, que l'on pourrait appliquer à l'univers pour connaître son évolution ?
Cela vous paraît censé ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 21:26

Qu'est-ce que tu entends par lois terrestres ?
Revenir en haut Aller en bas
Ezepeth
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/02/2015
Nombre de messages : 738
Masculin
Sagittaire Chien
Age : 24
Ville : La Lune

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 21:41

Les lois terrestres, celles qui nous gouvernent directement, nous et notre planète, dont nous faisons l'expérience directe. Sont-elles les mêmes que celles qui gouvernent l'univers entier ?
Si c'est le cas, il suffirait de connaître ces lois pour connaitre celles de l'univers, et prédire son futur (et le notre).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezepeth
Membre
avatar

Date d'inscription : 13/02/2015
Nombre de messages : 738
Masculin
Sagittaire Chien
Age : 24
Ville : La Lune

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 21:47

Par exemple, le fait que la vie est en perpétuel renouvellement, est ce que ça s'applique également à l'univers. Est-ce qu'il nait, vit, meurs, puis un nouvel univers apparaît ? Est-ce que comme nous, ils sont plusieurs univers, et est-ce qu'ils interagissent entre eux ? Pour les galaxies c'est le cas en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2113
Masculin
Taureau Rat
Age : 34
Ville : 54

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 22:03

on appelle ça le Tao

si on applique cette lecture du monde alors on pourrait dire que l'on va d'un univers yang à un état yin, froid et sombre
mais comme tout semble cyclique dans l'univers, c'est peut être pas une fin en soi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17496
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   Dim 11 Mar 2018 - 22:04

@lan'N'noir a écrit:

Je parle là de Steve Jourdain qui a fumé deux paquets de clopes par jour pendant soixante ans et se préoccupait de ta sacralisation du corps à peu près autant que de sa première chemise. Tu ne pourras hélas lui demander les explications qui vont avec puisqu'il n'est plus de ce monde. Wink

Ce n'est pas MA sacralisation du corps, des maîtres l'ont dit bien avant moi, mais bon, si pour S. Jourdain le corps ne valait rien c'est son problème peut être lui manquait-il des éléments dans son chemin sur ce sujet..... Peut être qu'il a appris ces choses de l'autre côté et qu'il reviendra pour corriger le tir, Qui sait?... Wink


Dernière édition par Totem le Dim 11 Mar 2018 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'univers et son avenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'univers et son avenir
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit