Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'homme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1826
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: L'homme   Mar 20 Fév 2018 - 10:21

Rappel du premier message :

C'est la question basique par excellence, mais c'est aussi celle qui permet de répondre à toutes les questions nous concernant.
Qu'en pensez vous?
J'ai quelques idées, dont une fondamentale, nous appartenons au règne animal, nous avons le choix de nous y complaire, ou de nous en extraire.
Ce n'est pas un jugement de valeur, juste un constat, car je pense que nous ne sommes pas le fruit du hasard et de la nécessité.
En effet nous sommes des êtres conscients doués d'un libre arbitre.
C'est ce qui nous rend fondamentalement différents du reste du vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 13:38

Pèlerin,

Je n'ai pas écrit ce que vous citez.
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1826
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 14:35

@Mensahala a écrit:
@vertgandazert a écrit:
C'est la question basique par excellence, mais c'est aussi celle qui permet de répondre à toutes les questions nous concernant.
Qu'en pensez vous?
J'ai quelques idées, dont une fondamentale, nous appartenons au règne animal, nous avons le choix de nous y complaire, ou de nous en extraire.
Ce n'est pas un jugement de valeur, juste un constat, car je pense que nous ne sommes pas le fruit du hasard et de la nécessité.
En effet nous sommes des êtres conscients doués d'un libre arbitre.
C'est ce qui nous rend fondamentalement différents du reste du vivant.

Parler de conscience la ou il s'agit de mémoire.
Cette capacité à mémoriser développe l'anticipation.
C'est ce qui créer ces questions morales.
D'où nous tirons l'idée que nous sommes libre en pensée et doté de raison.

Si je tue mon voisin, sa famille se vengera sur le mienne.. est ce une bonne chose ?
Préserver son environnement est animale.
Défendre son territoire par la violence ou défendre son territoire autrement ?
Ainsi naît le principe de partage.

N'avez vous pas remarqué que la cruauté est plus présente chez l'être humain ?
Ce qui semble plus développé chez l'être humain le rend moins humain.
Comment se coupe t'il de sa nature à ce point.
En fait notre capacité mental est froide, analytique.
Malgré tout nous avons la possibilité d'observer la nature et peser l'étendu, de ce que nous avons perdu.

@Mensahala

La conscience, à mon avis c'est plus que de la mémoire, c'est comme le disait Descartes: "Je pense donc je suis"
Et c'est justement de cette pensée que nous constatons notre libre arbitre et notre raison...
Non la cruauté n'est pas l'apanage de notre espèce.
Nous en sommes capables et certains semblent même y éprouver de la jouissance, mais c'est la même chose dans tout le règne animal.
Regardez donc un chat qui s'amuse avec une souris.
Un poisson comme le sandre tue 5 à 10 fois plus de poissons qu'il n'en mange.
Pourquoi?
Je ne sais pas quelle est la capacité la plus développée chez l'homme?
C'est hélas toute une stratégie pour combattre ou détourner ses angoisses.
Je crois que c'est le drame fondamental de notre espèce, nous sommes souvent assez conscient pour être angoissé par notre condition humaine, pas toujours assez, pour vivre avec et la transcender.
C'est la source de bien des conflits, de bien des troubles dits psychologiques.
Notre coupure d'avec la nature ne doit certainement pas améliorer notre état mental disons instable.
Mais attention cette coupure est ancienne et elle est peut être naturelle, dans la mesure où ce qui nous caractérise c'est justement notre capacité à modifier notre environnement pour le modeler à nos besoins et désirs.
Je me suis efforcé, tout au long de ma vie, de vivre au contact de la nature.
Je ne sais pas si j'ai eu raison de le faire et je n'en tire pas de conclusions.
Mais je ne crois pas, au mythe du paradis de la nature perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 14:46

Figaro a écrit:
J'ai longtemps pensé que ce qui nous différenciait des animaux était la transgression. Comme si l'être humain pouvait exécuter un pied de nez à Dame nature. Autrement dit, l'humain peut aisément désobéir à la nature. Par exemple, une femme peut procréer ou non. Et jusque-là, je pensais que nous étions la seule espèce à pouvoir le faire. Eh bien non, force est de constater que ce nous nommons animaux, insectes, etc., le peuvent aussi. En d'autres termes, les animaux sont capables, eux aussi, de désobéir à la Nature, en somme de dépasser leur instinct.

Pèlerin,

Vous pointez le mental, et écrivez que ce dernier nous permettrait de nous arracher de nos instincts afin de pouvoir passer au règne suivant. Quel est-il ?

Bonjour Figaro,

Pour moi désobéir à la nature n'a rien à voir avec le dépassement de l'instinct. Par exemple l'amour maternel est lui-même un instinct et dont le rôle et l'importance dans l'évolution est indéniale. Aimer autant l'enfant de son voisin que le sien serait véritablement d'épasser l'instinct.

Considérons maintenant le parcours observable de la vie sur cette planète. Du minéral au végétal il y a le passage de la structure moléculaire stable à la manifestation du principe de vitalité, procurant une plus grande mobilité, une plus grande souplesse et une plus grande réactivité au milieu environnant, ce qui laisse entrevoir les premiers balbutiements de la conscience. Puis  la vie s'arrache au sol nourricier pour jouir d'une plus grande liberté de mouvement en pénétrant dans le règne animal. Une certaine région du plan affectif lui est accessible, et dans le cas des animaux supérieurs le tout début d'une certaine activité mentale est décelable. Avec l'homme le mental se développe et se voit doter de la capacité d'abstraction, ce qui lui procure l'imagination et la capacité de s'interroger, d'où l'élaboration du langage apportant dans son sillon la science, la culture et la religion.

Le prochain pas consiste à utiliser le mental comme tremplin pour se projeter dans la région qui s'étend au delà du plan mental. Mais ici il y a un changement de paradigme impliqué dans le processus. Le domaine de l'expérience humaine, circonscrit sur les plans physique, affectif et mental constitue un pôle stable autour duquel s'organise la vie dont le développement, à ce stade, consiste à batir l'instrument de son expression sur ce plan d'existence. Mais vient inévitablement ce moment où une vérité se fait jour dans notre esprit, cette vérité qu'exprime si bien ce passage de 'La lumière sur le sentier':

Chaque homme est pour lui-même, d'une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie. Mais il n'est tout cela, effectivement, que lorsqu'il saisit son individualité tout entière, et que, par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même, mais cette chose qu'il a créée laborieusement pour son propre usage et au moyen de laquelle il se propose, à mesure que sa croissance développe lentement son intelligence, d'atteindre la Vie qui se trouve au delà de l'individualité.

Pour éviter qu'il y ait malentendu cette vie par delà l'individualité dont il est question ne signifie pas l'absence de soi-conscience, mais la reconnaissance et la réalisation pleine et entière par cette soi-conscience de cette Vie qui lui vient de l'ensemble  plus vaste. Et c'est le processus qui mène à cette reconnaissance pleine et entière qui a inspiré le mythe du Phoenix, de cet oiseau mythique qui se jette dans le feu purificateur pour renaître de ses cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 15:43

Figaro a écrit:
Pèlerin,

Je n'ai pas écrit ce que vous citez.

Mille pardons. C'était Kaosmos. Je vais faire la correction dans les  mémoires akashiques  clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 16:33

Merci Pèlerin pour ton regard. J'aimerais revenir sur ce passage :

Chaque homme est pour lui-même, d'une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie. Mais il n'est tout cela, effectivement, que lorsqu'il saisit son individualité tout entière, et que, par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même, mais cette chose qu'il a créée laborieusement pour son propre usage et au moyen de laquelle il se propose, à mesure que sa croissance développe lentement son intelligence, d'atteindre la Vie qui se trouve au delà de l'individualité.

L'être humain, dont tu parles, serait issu de la Vie ? Et il recherche tant bien que mal, lors de son passage terrestre, à tendre vers Elle de toutes ses forces ?


Dernière édition par Figaro le Ven 23 Fév 2018 - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 16:35

@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
Pèlerin,

Je n'ai pas écrit ce que vous citez.

Mille pardons. C'était Kaosmos. Je vais faire la correction dans les  mémoires akashiques  clown

Oui, bon, ça passe pour cette fois ! pirat
Revenir en haut Aller en bas
kaosmos
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 630
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 29
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 18:48

Figaro a écrit:
@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
Pèlerin,

Je n'ai pas écrit ce que vous citez.

Mille pardons. C'était Kaosmos. Je vais faire la correction dans les  mémoires akashiques  clown

Oui, bon, ça passe pour cette fois ! pirat

D'autant qu'il t'a prêté les paroles d'un illustre personnage :mdr)  
:smiley34)

@vertgandazert Je reviens rapidement sur tes inquiétudes quant à l'éventuelle animalisation qu'impliquerait selon toi mes propos, je ne suis pas de cet avis.
Réduirais tu la pensée que j'expose aux courants idéologiques qui t'ont traversé l'esprit?

"La conscience de l'homme lui dit de se surpasser pour évoluer encore vers plus d'humanité, plus de sagesse, pas d'écouter ses instincts pour s'animaliser.
L'avenir de l'humanité ce n'est ni le transhumanisme ni l'animalisme , juste la sagesse humaniste."


Je ne suis pas certain que l'homme ai le monopole de la sagesse;
Qu'est ce que la sagesse? Est ce le fruit du progrès? d'une accumulation de savoir?
Pour moi la sagesse n'est pas une chose qui puisse évoluer, la sagesse est au cœur de la vie, elle est innée au vivant. Lorsque tu vois un animal repu, regarde comme il est calme, comme il se contente de son état d'être. L'homme sage est donc celui qui se connait, c'est à dire qui fait l'expérience de sa présence et qui s'en contente.

@pèlerin
On notera au passage qu'il y a peu d'animaux toxico.
:app)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.etsy.com/fr/shop/LaSerreVolante
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 20:40

Figaro a écrit:
Merci Pèlerin pour ton regard. J'aimerais revenir sur ce passage :

Chaque homme est pour lui-même, d'une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie. Mais il n'est tout cela, effectivement, que lorsqu'il saisit son individualité tout entière, et que, par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même, mais cette chose qu'il a créée laborieusement pour son propre usage et au moyen de laquelle il se propose, à mesure que sa croissance développe lentement son intelligence, d'atteindre la Vie qui se trouve au delà de l'individualité.

L'être humain, dont tu parles, serait issu de la Vie ? Et il recherche tant que bien mal, lors de son passage terrestre, à tendre vers Elle de toutes ses forces ?

Bonjour Figaro

Je suis pas certain de bien comprendre le sens de ta question. Ce tendre vers elle recèle tant de choses. A quoi ressemble à ton avis la vie d'une personne qui tend vers elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 21:52

@kaosmos a écrit:
...
Qu'est ce que la sagesse? Est ce le fruit du progrès? d'une accumulation de savoir?

Elle est une sorte de réaction chimique qui se produit lorsque l'amour et l'intelligence sont mis dans le même bocal.

@kaosmos a écrit:

Pour moi la sagesse n'est pas une chose qui puisse évoluer, la sagesse est au cœur de la vie, elle est innée au vivant. Lorsque tu vois un animal repu, regarde comme il est calme, comme il se contente de son état d'être. L'homme sage est donc celui qui se nnait, c'est à dire qui fait l'expérience de sa présence et qui s'en contente.

Vois comme nous sommes calmes lorsque nous dormons. clown


Dernière édition par pèlerin le Sam 24 Fév 2018 - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1706
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 51
Ville : Niort

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 22:09

Le grand défi de l'homme mâle sera d'abandonner ses souffrances morales qui rendent son existence si amère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 23:03

@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
Merci Pèlerin pour ton regard. J'aimerais revenir sur ce passage :

Chaque homme est pour lui-même, d'une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie. Mais il n'est tout cela, effectivement, que lorsqu'il saisit son individualité tout entière, et que, par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même, mais cette chose qu'il a créée laborieusement pour son propre usage et au moyen de laquelle il se propose, à mesure que sa croissance développe lentement son intelligence, d'atteindre la Vie qui se trouve au delà de l'individualité.

L'être humain, dont tu parles, serait issu de la Vie ? Et il recherche tant bien que mal, lors de son passage terrestre, à tendre vers Elle de toutes ses forces ?

Bonjour Figaro

Je suis pas certain de bien comprendre le sens de ta question. Ce tendre vers elle recèle tant de choses. A quoi ressemble à ton avis la vie d'une personne qui tend vers elle ?

Elle pourrait ressembler à la vie de Saint François d'Assise.
Revenir en haut Aller en bas
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Sam 24 Fév 2018 - 2:11

Figaro a écrit:
@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
Merci Pèlerin pour ton regard. J'aimerais revenir sur ce passage :

Chaque homme est pour lui-même, d'une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie. Mais il n'est tout cela, effectivement, que lorsqu'il saisit son individualité tout entière, et que, par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même, mais cette chose qu'il a créée laborieusement pour son propre usage et au moyen de laquelle il se propose, à mesure que sa croissance développe lentement son intelligence, d'atteindre la Vie qui se trouve au delà de l'individualité.

L'être humain, dont tu parles, serait issu de la Vie ? Et il recherche tant  bien que mal, lors de son passage terrestre, à tendre vers Elle de toutes ses forces ?

Bonjour Figaro

Je suis pas certain de bien comprendre le sens de ta question. Ce tendre vers elle recèle tant de choses. A quoi ressemble à ton avis la vie d'une personne qui tend vers elle ?

Elle pourrait ressembler à la vie de Saint François d'Assise.

Quand je pense à François d'Assise les mots qui me viennent à l'esprit sont dévotion et voeux de pauvreté. Pour nécessaires que soient ces qualités, suffiront-elles à elles seules, selon toi ? Par ailleurs le dénuement en question a peu à voir avec la pauvreté physique, il s'agit de bien autre chose, de la mère de toutes les castrations comme le penserait je suppose keosmos  clown , celle justement par laquelle l'individualité (au sens humain du terme) est finalement reconnue pleinement comme n'étant pas soi-même sur un plan supérieur. C'est difficile de parler de ces choses en l'absence d'un lexique commun pour se comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 630
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 29
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'homme   Sam 24 Fév 2018 - 8:24

@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
Merci Pèlerin pour ton regard. J'aimerais revenir sur ce passage :

Chaque homme est pour lui-même, d'une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie. Mais il n'est tout cela, effectivement, que lorsqu'il saisit son individualité tout entière, et que, par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même, mais cette chose qu'il a créée laborieusement pour son propre usage et au moyen de laquelle il se propose, à mesure que sa croissance développe lentement son intelligence, d'atteindre la Vie qui se trouve au delà de l'individualité.

L'être humain, dont tu parles, serait issu de la Vie ? Et il recherche tant  bien que mal, lors de son passage terrestre, à tendre vers Elle de toutes ses forces ?

Bonjour Figaro

Je suis pas certain de bien comprendre le sens de ta question. Ce tendre vers elle recèle tant de choses. A quoi ressemble à ton avis la vie d'une personne qui tend vers elle ?

Elle pourrait ressembler à la vie de Saint François d'Assise.

Quand je pense à François d'Assise les mots qui me viennent à l'esprit sont dévotion et voeux de pauvreté. Pour nécessaires que soient ces qualités, suffiront-elles à elles seules, selon toi ? Par ailleurs le dénuement en question a peu à voir avec la pauvreté physique, il s'agit de bien autre chose, de la mère de toutes les castrations comme le penserait je suppose keosmos  clown , celle justement par laquelle l'individualité (au sens humain du terme) est finalement reconnue pleinement comme n'étant pas soi-même sur un plan supérieur. C'est difficile de parler de ces choses en l'absence d'un lexique commun pour se comprendre.

Je pense que ce ne sont pas nos instincts qui sont à l'origine de notre égarement mais notre incapacité à les accueillir. Il est bon de faire un grand néttoyage en se détachant du superflu, je vis moi même une certaine forme de pauvreté, je suis sobre et conscienceux quand à ma consommation. Le mental cultive outre-mesure les besoins du corps, tel est donc notre responsabilité, écouter les justes besoin du corps. Les instincts demeurent malgrès la purification et son perçu comme une composante essentiel contre laquelle il est inutile de se battre, une nouvelle relation saine et bienveillante à soi même peut s'établir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.etsy.com/fr/shop/LaSerreVolante
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Sam 24 Fév 2018 - 9:09

Pèlerin,

Cantique de frère Soleil ou des créatures

Très haut, tout puissant et bon Seigneur,
à toi louange, gloire, honneur,
et toute bénédiction ;
à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut,
et nul homme n’est digne de te nommer.
Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement messire frère Soleil.
par qui tu nous donnes le jour, la lumière :
il est beau, rayonnant d’une grande splendeur,
et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur Lune et les étoiles :
dans le ciel tu les as formées,
claires, précieuses et belles.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent,
et pour l’air et pour les nuages,
pour l’azur calme et tous les temps :
grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur Eau.
qui est très utile et très humble,
précieuse et chaste.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur notre mère la Terre,
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits,
avec les fleurs diaprées et les herbes.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux
qui pardonnent par amour pour toi ;
qui supportent épreuves et maladies :
heureux s’ils conservent la paix
car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.
Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour notre soeur la Mort corporelle
à qui nul homme vivant ne peut échapper.
Malheur à ceux qui meurent en péché mortel ;
heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté,
car la seconde mort ne pourra leur nuire.
Louez et bénissez mon Seigneur,
rendez-lui grâce et servez-le
en toute humilité !


Saint d'Assise
Revenir en haut Aller en bas
kodari
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1706
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 51
Ville : Niort

MessageSujet: Re: L'homme   Sam 24 Fév 2018 - 9:18

Il faut remarquer que ce sont les hommes qui sont plus que les autres diminués dans leurs facultés primitives qui tâchent de se placer le plus haut dans l'estime du public, pour dissimuler ainsi, par l'affirmation d'une valeur qu'ils ne possèdent pas, leur misère morale. Déjà petit garçon il aime narguer, vexer et il prend plaisir à torturer les petits animaux. C'est dans son adolescence ensuite qu'il prend en haine le genre humain comme un témoin de sa déchéance alors il se renferme dans sa solitude pour éviter de se sentir humilier.
Mais dans nos sociétés modernes, l'homme dégradé ne se cache plus, le nombre excusant toutes ses folies alors il affirme ses vices et s'en fait des vertus.

« L'homme du monde est, tout entier, dans son masque. N'étant presque jamais en lui-même, il y est toujours étranger et mal à l'aise, quand il est forcé d'y rentrer. Ce qu'il est n'est rien, ce qu'il paraît est tout pour lui. » J-J Rousseau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Sam 24 Fév 2018 - 12:33

@kaosmos a écrit:
@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
Merci Pèlerin pour ton regard. J'aimerais revenir sur ce passage :

Chaque homme est pour lui-même, d'une manière absolue, la Voie, la Vérité et la Vie. Mais il n'est tout cela, effectivement, que lorsqu'il saisit son individualité tout entière, et que, par la force de sa volonté spirituelle éveillée, il reconnait cette individualité comme étant non pas lui-même, mais cette chose qu'il a créée laborieusement pour son propre usage et au moyen de laquelle il se propose, à mesure que sa croissance développe lentement son intelligence, d'atteindre la Vie qui se trouve au delà de l'individualité.

L'être humain, dont tu parles, serait issu de la Vie ? Et il recherche tant  bien que mal, lors de son passage terrestre, à tendre vers Elle de toutes ses forces ?

Bonjour Figaro

Je suis pas certain de bien comprendre le sens de ta question. Ce tendre vers elle recèle tant de choses. A quoi ressemble à ton avis la vie d'une personne qui tend vers elle ?

Elle pourrait ressembler à la vie de Saint François d'Assise.

Quand je pense à François d'Assise les mots qui me viennent à l'esprit sont dévotion et voeux de pauvreté. Pour nécessaires que soient ces qualités, suffiront-elles à elles seules, selon toi ? Par ailleurs le dénuement en question a peu à voir avec la pauvreté physique, il s'agit de bien autre chose, de la mère de toutes les castrations comme le penserait je suppose keosmos  clown , celle justement par laquelle l'individualité (au sens humain du terme) est finalement reconnue pleinement comme n'étant pas soi-même sur un plan supérieur. C'est difficile de parler de ces choses en l'absence d'un lexique commun pour se comprendre.

Je pense que ce ne sont pas nos instincts qui sont à l'origine de notre égarement mais notre incapacité à les accueillir. Il est bon de faire un grand néttoyage en se détachant du superflu, je vis moi même une certaine forme de pauvreté, je suis sobre et conscienceux quand à ma consommation. Le mental cultive outre-mesure les besoins du corps, tel est donc notre responsabilité, écouter les justes besoin du corps. Les instincts demeurent malgrès la purification et son perçu comme une composante essentiel contre laquelle il est inutile de se battre, une nouvelle relation saine et bienveillante à soi même peut s'établir.

Bonjour kaosmos,

Il ne s'agit évidemment pas de préconiser la voie de l'ascète et de la mortification, pas plus qu'il ne s'agit de se battre contre les forces de la nature, mais il s'agira certainement de devenir ultimement le souverain de sa propre nature et de ne pas laisser le vêtement que nous portons choisir à notre place.


C'est que vois-tu kaosmos l'être humain est une créature complexe, habités souvent par des penchants conflictuels, par des désirs qui s'opposent et cela s'avère tout particulièrement le cas chez l'aspirant, lorsqu'un certain momentum pour les choses de l'esprit est établi dans sa vie. Et c'est peut-être le sens à donner aux paroles du Christ lorsqu'il disait qu'il n'est pas venu dans le monde pour apporter la paix mais l'épée, apporter la division entre le fils et le père, la mère et sa fille ... Et aussi ce dont il est question dans cette bataille épique décrite dans la Bhagavad Gita où Arjuna doit combattre les membres de sa propre famille pour affirmer la primauté de l'âme éternelle.

L'état d'aspirant représente particulièrement bien la place qu'occupe le règne humain dans son ensemble dans la nature. L'état humain est littéralement le point de pîvot entre les forces discendantes et involutives de la nature et les forces ascendantes et évolutives, où la conscience commence sa lente remontée vers sa source, apportant avec elle sa précieuse récolte. L'homme se situe entre l'animal et l'ange, littéralement suspendu entre le ciel et le terre et l'aspirant traverse cette zône de turbulence entre les deux où ni l'un ni l'autre ne s'impose pleinement à l'autre. Il  doit naviguer sur les eaux agitées du plan affectif jusqu'à ce que la première grande bataille sur lui-même soit livrée et remportée.

De l'instinct à l'intellect, puis à l'intuition. Autre manière de dire de l'animal à l'homme, puis à l'ange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1826
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Dim 25 Fév 2018 - 11:26

[quote="kaosmos"]
Figaro a écrit:
@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
Pèlerin,

Je n'ai pas écrit ce que vous citez.

Mille pardons. C'était Kaosmos. Je vais faire la correction dans les  mémoires akashiques  clown

Oui, bon, ça passe pour cette fois ! pirat

D'autant qu'il t'a prêté les paroles d'un illustre personnage :mdr)  
:smiley34)

@vertgandazert Je reviens rapidement sur tes inquiétudes quant à l'éventuelle animalisation qu'impliquerait selon toi mes propos, je ne suis pas de cet avis.
Réduirais tu la pensée que j'expose aux courants idéologiques qui t'ont traversé l'esprit?

"La conscience de l'homme lui dit de se surpasser pour évoluer encore vers plus d'humanité, plus de sagesse, pas d'écouter ses instincts pour s'animaliser.
L'avenir de l'humanité ce n'est ni le transhumanisme ni l'animalisme , juste la sagesse humaniste."


Je ne suis pas certain que l'homme ai le monopole de la sagesse;
Qu'est ce que la sagesse? Est ce le fruit du progrès? d'une accumulation de savoir?
Pour moi la sagesse n'est pas une chose qui puisse évoluer, la sagesse est au cœur de la vie, elle est innée au vivant. Lorsque tu vois un animal repu, regarde comme il est calme, comme il se contente de son état d'être. L'homme sage est donc celui qui se connait, c'est à dire qui fait l'expérience de sa présence et qui s'en contente.

@pèlerin
On notera au passage qu'il y a peu d'animaux toxico.

@Kaosmos, nous sommes toujours tentés de prêter nos sentiments, notre façon de penser aux animaux, c'est bien naturel, mais objectivement cela ne tient guère.
Le meilleur en ce domaine fut ce cher Jean de la Fontaine et ses merveilleuses fables. C'est très plaisant mais cela reste des fables, écrites sans doute sous cette forme allégorique, pour échapper à la morale catholique et à sa censure étouffante.

Non je ne pense pas que la sagesse soit innée et au cœur du vivant, je pense même plutôt le contraire.
Un animal repu est un animal rassuré, ce qui le calme.
C'est à mon avis l'accès au sommeil, bien plus qu'à celui de la sagesse.
Pour tout vous dire, je ne pense pas que la recherche de la sagesse fasse partie des préoccupations animales.
Chez l'homme par contre c'est une quête fondamentale et universelle, tous les hommes recherchent un sens à leur vie et c'est ce qui nous différencie du règne animal.
@Kodari, oui l'homme s'éloigne de la nature et de sa naturalité, cela lui pose certainement bien des problèmes, mais n'est ce pas sa nature profonde, d'évoluer toujours et toujours? Avec toutes les contradictions que cela entraine?
La vie n'est pas un long fleuve tranquille, ou il suffirait de se laisser porter par le courant dans un monde de bises nounours, non c'est une succession d'épreuves, de rapides, de chutes, de pièges, pour les affronter ou les passer en les contournant, l'homme effectivement, joue souvent la comédie, il emprunte ainsi de multiples masques.
Ce cher jean jacques, cachait bien sa névrose sous le masque de son romantisme de gigolo, il abandonnait ses enfants, pour se consacrer à l'éducation de ceux des autres, c'est assez plaisant...
Mais je m'éloigne du sens de la vie, pourtant c'est bien le chemin qui conduit à la sagesse entendue au sens spirituel.
L'homme est un être spirituel, tout simplement.
Il n'a donc pas que des besoins matériels, c'est aussi son drame, car souvent il ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1706
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 51
Ville : Niort

MessageSujet: Re: L'homme   Dim 25 Fév 2018 - 13:23

Plus l'homme progresse dans l'évolution descendante, plus il affirme qu'il s'élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Dim 25 Fév 2018 - 14:46

Est humain celui qui aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Dim 25 Fév 2018 - 16:25

@pèlerin a écrit:

De l'instinct à l'intellect, puis à l'intuition. Autre manière de dire de l'animal à l'homme, puis à l'ange.

Vue sous un autre angle, je serais tenter d'écrire de l'Animal à l'Ange, puis à l'Être saint. Enfin, de l'Être saint en l'Innommable. Ce Dernier étant à la fois partout et en aucun lieu.

P.S Il ne faut pas l'entendre ici comme une hiérarchie.
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1826
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Lun 26 Fév 2018 - 14:22

@Kodari, tous le biologistes y compris les darwiniens les plus athées qui nient farouchement tout projet toute finalité dans la nature, reconnaissent que l'évolution biologique du règne du vivant, ne revient jamais en arrière et qu'elle v toujours dans le sens d'une augmentation de la cérébralité et de la conscience, l'homme étant jusqu'à preuve du contraire, le stade le plus élaboré de cette évolution qui s'étale sur plusieurs millions d'années.
Alors qu'entendez vous par évolution descendante?
Souvent les régressions gonflent l'égo, oui, alors raison de plus pour positiver l'homme.
@Figaro

Effectivement l'homme malgré cette longue évolution du vivant dont il est le produit, n'est pas parfait, loin s'en faut.
Oui il peut être ange ou démon, c'est selon.
Mais rien ne dit que son évolution est terminée, je suis persuadé du contraire.
Même si cette évolution lui est en partie extérieure et dépendante de facteurs qu'il ne maitrise pas, je veux croire que l'homme a encore les capacités de s'améliorer et c'est bien ce qui fait sa particularité.
Sa grande et somptueuse particularité, son essence presque divine tant elle semble miraculeuse.

La voie de l'homme est ouverte car il construit son chemin en avançant, l'animal nait dans un fossé et il y reste, chacun son calvaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Lun 26 Fév 2018 - 14:30


Tout à fait ça ! entre rêves et réalités... l'homme. Si tu as l'occasion de mediter sur cette oueuvre d'artiste ou il y a de nombreuses réponses mes avis. je l'ai regardé de nombreuses fois et j'en suis toujours pas venue au bout tellement c'est riche. bonne recherche ...
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1826
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Lun 26 Fév 2018 - 20:03

@Biosphère,merci pour cette vidéo,

j'ai bien aimé la qualité des dessins et des enchainements .
Il y a effectivement plusieurs lectures possibles.
Sous forme allégorique, je la résumerai d'un titre: " tout çà pour çà?"
Enfin c'est ce que j'ai cru comprendre dans les thèmes récurrents abordés, la difficulté de la conception et de la naissance, la difficulté de la vie et de la survie, pour finalement arriver à une production de déchets....
C'est réaliste, cela interpelle l'homme, pour le faire réagir.
C'est cette capacité de réaction qui me semble importante et qui m'intéresse, elle n'est pas franchement évoquée dans cette vidéo, mais c'est l'intention ouverte que je lui prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Lun 26 Fév 2018 - 20:28

@vertgandazert a écrit:

@Figaro

Effectivement l'homme malgré cette longue évolution du vivant dont il est le produit, n'est pas parfait, loin s'en faut.
Oui il peut être ange ou démon, c'est selon.
Mais rien ne dit que son évolution est terminée, je suis persuadé du contraire.
Même si cette évolution lui est en partie extérieure et dépendante de facteurs qu'il ne maitrise pas, je veux croire que l'homme a encore les capacités de s'améliorer et c'est bien ce qui fait sa particularité.
Sa grande et somptueuse particularité, son essence presque divine tant elle semble miraculeuse.

La voie de l'homme est ouverte car il construit son chemin en avançant, l'animal nait dans un fossé et il y reste, chacun son calvaire...

L'être humain, de par sa Beauté, est d'autant plus responsable du monde dans lequel il évolue. La balle est dans notre camp.
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1826
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Lun 26 Fév 2018 - 20:54

@Figaro, oui le miracle de l'Homme devrait le rendre responsable du monde qui l'accueille.

Mais ce n'est que très partiellement le cas, alors il y a une autre hypothèse.
Peut être que notre passage dans la matière sur terre est une épreuve.
Ce serait une étape nécessaire pour notre évolution spirituelle?

A quoi servirait notre vie terrestre, si comme "Mimy" nous naissions tous parfaits?
A rien....
Nous sommes là pour évoluer et ça change tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme
Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit