Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'homme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1823
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: L'homme   Mar 20 Fév 2018 - 10:21

Rappel du premier message :

C'est la question basique par excellence, mais c'est aussi celle qui permet de répondre à toutes les questions nous concernant.
Qu'en pensez vous?
J'ai quelques idées, dont une fondamentale, nous appartenons au règne animal, nous avons le choix de nous y complaire, ou de nous en extraire.
Ce n'est pas un jugement de valeur, juste un constat, car je pense que nous ne sommes pas le fruit du hasard et de la nécessité.
En effet nous sommes des êtres conscients doués d'un libre arbitre.
C'est ce qui nous rend fondamentalement différents du reste du vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1823
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Mer 21 Fév 2018 - 16:54

@Figaro,oui je pense que les humains ont tous conscience de leur existence et de ce qui les entoure et cela aussi loin dans le passé semble t il.
Après cette conscience est forcément très diverse, mais nous retrouvons dans toutes les cultures une sorte de trame commune, qui nourrit notre inconscient collectif.
L'on pourrait d'ailleurs définir l'homme par rapport à cette capacité qu'il a d'imaginer de penser au delà des apparences, et cela bien avant l'arrivée de la science positiviste actuelle.
Vous savez les philosophes grecs, inspirés des cultures égyptiennes, hindouistes et autres avaient compris les grandes lignes.
Comme d'ailleurs les traditions animistes d'Afrique ou chamanistes de divers peuples dits premiers.
Toujours et partout l'homme n'est pas un poisson rouge qui se limite à son bocal.
Remarquez je ne sais pas ce que pense un poisson rouge?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17491
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homme   Mer 21 Fév 2018 - 20:06

Quand on parle de l'homme, de qui parle t-on? de l'essence ou du véhicule aussi sophistiqué soit-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1823
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Mer 21 Fév 2018 - 21:03

@Totem,

Je pense que les deux sont indissociables dans cet espace temps terrestre?
L'essence en tant que transcendance nous caractérise, nous définit sans doute mieux que notre véhicule enveloppe, mais ils sont si reliés, que je ne vois comment parler de l'un sans l'autre, restons donc dans la globalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kodari
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/06/2014
Nombre de messages : 1706
Masculin
Scorpion Chèvre
Age : 50
Ville : Niort

MessageSujet: Re: L'homme   Mer 21 Fév 2018 - 21:26

Quand on parle de l'homme on parle de l'humanité ou du mâle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 9:07

@vertgandazert a écrit:
@Figaro,oui je pense que les humains ont tous conscience de leur existence et de ce qui les entoure et cela aussi loin dans le passé semble t il.
Après cette conscience est forcément très diverse, mais nous retrouvons dans toutes les cultures une sorte de trame commune, qui nourrit notre inconscient collectif.
L'on pourrait d'ailleurs définir l'homme par rapport à cette capacité qu'il a d'imaginer de penser au delà des apparences, et cela bien avant l'arrivée de la science positiviste actuelle.
Vous savez les philosophes grecs, inspirés des cultures égyptiennes, hindouistes et autres avaient compris les grandes lignes.
Comme d'ailleurs les traditions animistes d'Afrique ou chamanistes de divers  peuples dits premiers.
Toujours et partout l'homme n'est pas un poisson rouge  qui se limite à son bocal.
Remarquez je ne sais pas ce que pense un poisson rouge?  

Admettons-le. Tous les êtres humains ont conscience d'eux-mêmes et du monde, au sens large du terme, dans lequel ceux-ci évoluent. Ceci dit, nous pouvons aisément observer que ce que nous appelons animaux, insectes, etc., pour un grand nombre en tous cas, ont aussi conscience d'eux-mêmes et du monde. Par conséquent, qu'est-ce qui nous différencie de ces derniers ?

Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 11155
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 14:48

Hum , on peut dire que les êtres humains ont une certaine conscience d'eux même , mais ils ne sont certes pas conscient d'eux même , la conscience est relative chez toutes les espèces et dépend de ce qu'en développe chaque être , il faut même une certaine conscience pour traiter objectivement de ce sujet , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 15:55

@kodari a écrit:
Quand on parle de l'homme on parle de l'humanité ou du mâle ?

Pour l'identifier, peut-être faudrait-il une majuscule, vu qu'apparemment, ce n'est pas un topic dédié au "mâle"...
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1823
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 16:32

@Professeur X, j'ai l'impression qu'à l'heure de la sieste, vous avez peut être inverser Humains et animaux, non?
Si c'est bien le cas, je vous laisse préciser...
@Figaro, oui les animaux sont conscients et souvent ils ont une conscience de leur environnement bien plus fine et subtile que nous.
Ils ont par exemple des moyens très développés pour se repérer et se déplacer sur de très grandes distances, par exemple je pense aux oiseaux migrateurs ou aux anguilles qui vont toutes se reproduire une fois dans la mer des sargasses.
Mais curieusement c'est une qualité propre à une espèce donnée.
Je pense que les animaux ont une conscience différente de la nôtre et même différente d'une espèce à l'autre.
Ils semblent bien plus connectés à l'inconscient de leur espèce ce que Rupert Sheldrake appelle le champ morphogénétique de chaque espèce animale.
C'est ainsi que chaque espèce d'oiseau fait un nid différent des autres et partout dans le monde toujours le même.
Seul le coucou n'en fait pas et quand rarement il en fait un il peut imiter celui d'une autre espèce pour inciter le femelle de cette espèce à venir y pondre, curieux non?

Alors la liste de nos ressemblances et de nos différences est longue, qu'elles sont les plus grandes sur le plan de la conscience?
Sans doute avons nous une conscience, plus abstraite?
Capable par exemple d'accéder et de créer le monde des mathématiques, mais les corbeaux savent compter jusqu'à plus de 100 selon des expériences conduites par l'inra, alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 11155
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 16:47

@Vertgandazert a écrit:
@Professeur X, j'ai l'impression qu'à l'heure de la sieste, vous avez peut être inverser Humains et animaux, non?
Si c'est bien le cas, je vous laisse préciser...

Hum , non point , c'est bien ce que j'ai voulu écrire , il y a une différence entre avoir une certaine conscience de soi , et être conscient de soi-même , ne la faites vous pas vous même ? , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 630
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 29
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 17:09

De mon point de vue, la frontière homme/animal n'est que conceptuelle. Au centre de toutes espèces: la conscience d'être, qui n'est pas filtrée par les conditions cognitives mais perçue dans le cœur de chaque créature. Nous avons beaucoup à apprendre des animaux, entre autre leur capacité à l’inaction, qui à mes yeux est comme une passivité réceptive de notre nature commune, dieu.
Vouloir se soustraire de notre animalité est signe d'un désamour et d'une peur au regard de ce qui nous constitue. N'est ce pas l'homme civilisé qui a pourtant tout détruit sur son passage?
Je suis évidemment favorable à la civilisation, mais m'abstiens de la prétention d'être plus que ce que je ne suis, car c'est dans ce sentiment de supériorité que nous avons écrasés la nature.
Notre conscience n'est pas plus grande, notre savoir? peut être.. et encore..
Qui d'entre nous pourrait affirmer qu'il n'y a pas un maitre d'amour dans le corps d'un animal? quel qu’il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.etsy.com/fr/shop/LaSerreVolante
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1823
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 18:31

@Kaosmos, oui nous avons à apprendre de la nature en général et des animaux,mais justement la connaissance ce n'est pas d'être plus ou moins grands, ou je ne sais quoi d'autres, c'est juste d'être conscients de nos différences et de les assumer.
Justement c'est quand l'homme se comporte comme un animal qu'il détruit le plus.
Exactement comme les chèvres qui ont détruit toute la forêt méditerranéenne, parce qu'elles broutent l'écorce des arbres.
Permettez moi de penser que pour apprendre de la nature, il convient d'abord à apprendre à la connaître vraiment, cela évitera bien des malentendus.
Dont justement le plus important à mon sens est de parer la nature de vertus qu'elle n'a pas et n'a jamais eues, pour mieux nous accabler de vices que nous n'avons pas forcément.
Excusez moi, mais je préfère une approche plus objective, plus neutre, comme par exemple celle ci:

"L’INTELLIGENCE DANS LA NATURE
L’intelligence dans la nature, est un documentaire (1h23) de la série Enquêtes Extraordinaires de Stephane Allix sur le sixième sens des animaux et leur interaction avec les humains.
.Autour de nous, quantité d’événements inexpliqués se produisent. Ces expériences, qualifiées de surnaturelles, sont rapportées en toute bonne foi par de très nombreux témoins. Depuis plusieurs années, des scientifiques, physiciens, biologistes, neurologues et psychiatres, étudient ces sujets, proposent des hypothèses et tentent de les expliquer. Enquêtes Extraordinaires plonge au cœur des phénomènes inexpliqués les plus incroyables de manière approfondie.
. Stéphane Allix, ancien reporter de guerre et fondateur de l’INREES, dont l’expertise est reconnue et appréciée des scientifiques, applique des méthodes d’enquête rigoureuses au domaine de l’inexpliqué, qui jusqu’alors, n’était pas toujours abordé avec sérieux.
.Nous avons tous entendu parler de ces chats qui retrouvent leur maître, parti à 200km de leur habitation, de ces chiens qui savent lorsque leur maître rentre, quelle que soit l’heure. Comment font-ils ? Les animaux sont-ils doués de télépathie ? D’un sixième sens ? Le travail du biologiste anglais Rupert Scheldrake tendrait à le prouver.
Ce documentaire relate ces nombreux phénomènes où l’animal nous a surpris par son comportement, comme s’il lisait dans nos pensées ou prévoyait nos réactions. Et si une communication entre les animaux et les hommes était possible ?
Rencontre avec trois femmes exceptionnelles : La première, Anna Evans, vétérinaire, semble communiquer avec les animaux de compagnie, la deuxième, Laila del Monte, obtient des informations d’une grande précision de la part de chevaux qu’elle ne connaît pas, la troisième, Marta Williams, nous apprend que nous en serions tous capables.
.L’intelligence dans la nature présente l’histoire d’Oscar, un chat capable de prédire la mort des patients; celle de J.T un chien qui prévoit le retour de sa maîtresse Pam; le mystère de l’orientation des pigeons voyageurs; des chamanes en Amazonie qui communiquent avec des plantes; la communication intuitive avec les animaux et d’autres phénomènes relatifs à la télépathie.
Parmi les intervenants : David Dosa, Philippe de Wailly, Marc Giraud, Rupert Sheldrake, Marie-Noëlle Baroni, Anna Evans, Laila Del Monte, Marta Williams, Sandra Van Den Hof.
Un film qui fera probablement considérer les animaux de compagnie d’un autre oeil…"


.
.
VOIR LA VIDEO :     ICI

Trouvé sur Inexpliqué en débat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 630
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 29
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 19:32

@vertgandazert Il n'était pas question pour moi de donner plus de vertus à la nature qu'elle n'en a déjà et de blâmer l'homme pour des vices qui ne seraient l'effet que de sa seule espèce. Je répète que pour moi l'Homme c'est la nature. L'homme est un véhicule pour la vie avec son potentiel particulier, au même titre que chaque espèce. Pouvons nous affirmer que la vie et son intelligence intrinsèque s'infuse mieux en l'homme qu'une autre espèce animale?
Par ailleurs je rappel que la surpopulation des chèvres en méditerranée s'inscrit dans un contexte bien particulier où l'homme n'est pas pour rien dans le déséquilibre de la faune et de la flore. Pierre Rabhi dit un truc sympa: le lion lui, il fait pas de banque de gazelle. Notre potentiel s'affirme entre autre dans notre capacité d'accumulation des moyens de satisfactions (inhérentes à notre animalité) bien que nos satisfactions ce sont complexifiées au delà de toutes autres espèces connues.
Je ne juge pas, c'est un constat, pour moi il n'y a aucun problème à cela. En revanche renier notre animalité ne fait pas de nous des êtres plus sage, loin s'en faut.

"oui nous avons à apprendre de la nature en général et des animaux,mais justement la connaissance ce n'est pas d'être plus ou moins grands, ou je ne sais quoi d'autres, c'est juste d'être conscients de nos différences et de les assumer."

Et de voir nos différences comme qu'apparentes. La connaissance s'infusant et se diffusant dans l'accueil de l'essence universelle (à toute espèce).


Dernière édition par kaosmos le Ven 23 Fév 2018 - 8:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.etsy.com/fr/shop/LaSerreVolante
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Jeu 22 Fév 2018 - 23:46

Figaro a écrit:
@vertgandazert a écrit:
@Figaro,oui je pense que les humains ont tous conscience de leur existence et de ce qui les entoure et cela aussi loin dans le passé semble t il.
Après cette conscience est forcément très diverse, mais nous retrouvons dans toutes les cultures une sorte de trame commune, qui nourrit notre inconscient collectif.
L'on pourrait d'ailleurs définir l'homme par rapport à cette capacité qu'il a d'imaginer de penser au delà des apparences, et cela bien avant l'arrivée de la science positiviste actuelle.
Vous savez les philosophes grecs, inspirés des cultures égyptiennes, hindouistes et autres avaient compris les grandes lignes.
Comme d'ailleurs les traditions animistes d'Afrique ou chamanistes de divers  peuples dits premiers.
Toujours et partout l'homme n'est pas un poisson rouge  qui se limite à son bocal.
Remarquez je ne sais pas ce que pense un poisson rouge?  

Admettons-le. Tous les êtres humains ont conscience d'eux-mêmes et du monde, au sens large du terme, dans lequel ceux-ci évoluent. Ceci dit, nous pouvons aisément observer que ce que nous appelons animaux, insectes, etc., pour un grand nombre en tous cas, ont aussi conscience d'eux-mêmes et du monde. Par conséquent, qu'est-ce qui nous différencie de ces derniers ?


Le mental. C'est par lui qu'il parviendra à s'arracher à l'instinct et qui lui permettra le temps venu de prendre en charge sa vie pour opérer la passage au règne suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaosmos
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/02/2015
Nombre de messages : 630
Masculin
Gémeaux Serpent
Age : 29
Ville : Lambesc

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 9:47

@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:
@vertgandazert a écrit:
@Figaro,oui je pense que les humains ont tous conscience de leur existence et de ce qui les entoure et cela aussi loin dans le passé semble t il.
Après cette conscience est forcément très diverse, mais nous retrouvons dans toutes les cultures une sorte de trame commune, qui nourrit notre inconscient collectif.
L'on pourrait d'ailleurs définir l'homme par rapport à cette capacité qu'il a d'imaginer de penser au delà des apparences, et cela bien avant l'arrivée de la science positiviste actuelle.
Vous savez les philosophes grecs, inspirés des cultures égyptiennes, hindouistes et autres avaient compris les grandes lignes.
Comme d'ailleurs les traditions animistes d'Afrique ou chamanistes de divers  peuples dits premiers.
Toujours et partout l'homme n'est pas un poisson rouge  qui se limite à son bocal.
Remarquez je ne sais pas ce que pense un poisson rouge?  

Admettons-le. Tous les êtres humains ont conscience d'eux-mêmes et du monde, au sens large du terme, dans lequel ceux-ci évoluent. Ceci dit, nous pouvons aisément observer que ce que nous appelons animaux, insectes, etc., pour un grand nombre en tous cas, ont aussi conscience d'eux-mêmes et du monde. Par conséquent, qu'est-ce qui nous différencie de ces derniers ?


Le mental. C'est par lui qu'il parviendra à s'arracher à l'instinct et qui lui permettra le temps venu de prendre en charge sa vie pour opérer la passage au règne suivant.

Le mental, c'est par lui que l'on veut s'arracher à ce qui nous compose, déterminé par une vaine stratégie de déni. Être maitre de soi correspondrait il à s'imposer une doctrine castatrice de notre annimalité ou commencerait ce par une acceptation totale de celà que nous considèrions trop impure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.etsy.com/fr/shop/LaSerreVolante
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:05

J'ai longtemps pensé que ce qui nous différenciait des animaux était la transgression. Comme si l'être humain pouvait exécuter un pied de nez à Dame nature. Autrement dit, l'humain peut aisément désobéir à la nature. Par exemple, une femme peut procréer ou non. Et jusque-là, je pensais que nous étions la seule espèce à pouvoir le faire. Eh bien non, force est de constater que ce nous nommons animaux, insectes, etc., le peuvent aussi. En d'autres termes, les animaux sont capables, eux aussi, de désobéir à la Nature, en somme de dépasser leur instinct.

Pèlerin,

Vous pointez le mental, et écrivez que ce dernier nous permettrait de nous arracher de nos instincts afin de pouvoir passer au règne suivant. Quel est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1823
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:17

Le mental ou la conscience est bien effectivement ce qui nous différencie de nos parents animaux.
Tous les éthologues le disent et confirment ce que les hommes savent intuitivement depuis nos origines.
Les animaux sont régis majoritairement par leurs instincts propres à chaque espéce .
L'homme également, mais son libre arbitre est plus important, ce qui est bien normal, puisque l'homme doit apprendre à devenir un homme, en effet rappelons le encore et encore l'homme n'est pas qu'un être naturel c'est aussi un être culturel.
Il est le fruit d'une longue évolution naturelle c'est un fait établi, mais c'est aussi le fruit de sa culture et de sa propre évolution.
Cette très longue évolution naturelle a un sens objectif, celui d'aller toujours vers plus de conscience,
c'est bien pourquoi, le destin de l'homme n'est pas de retourner au stade animal, je le dis franchement, je considère que c'est une régression.
C'est à mon avis la conséquence logique des affirmations réductionnistes de la science biolologique réductionniste.
Il ne s'agit pas de nier notre origine commune ancienne animale, mais de se demander pourquoi la cérébralisation croissante de notre espèce, nous a doté d'une conscience différente et de plus de libre arbitre, certainement pas pour que nous régressions volontairement au stade animal.
Ne vous y trompez pas, c'est pour nous éloigner des religions et de nos origines surnaturelles que la biologie actuelle insiste tant sur nos origines naturelles et animales.
Ce n'est pas fondé objectivement et les conséquences de cette idéologie sont graves et dangereuses.
La conscience de l'homme lui dit de se surpasser pour évoluer encore vers plus d'humanité, plus de sagesse, pas d'écouter ses instincts pour s'animaliser.
L'avenir de l'humanité ce n'est ni le transhumanisme ni l'animalisme , juste la sagesse humaniste.
Enfin c'est mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:19

@vertgandazert a écrit:

@Figaro, oui les animaux sont conscients et souvent ils ont une conscience de leur environnement bien plus fine et subtile que nous.
Ils ont par exemple des moyens très développés pour se repérer et se déplacer sur de très grandes distances, par exemple je pense aux oiseaux migrateurs ou aux anguilles qui vont toutes se reproduire une fois dans la mer des sargasses.
Mais curieusement c'est une qualité propre à une espèce donnée.
Je pense que les animaux ont une conscience différente de la nôtre et même différente d'une espèce à l'autre.
Ils semblent bien plus connectés à l'inconscient de leur espèce ce que Rupert Sheldrake appelle le champ morphogénétique de chaque espèce animale.
C'est ainsi que chaque espèce d'oiseau fait un nid différent des autres et partout dans le monde toujours le même.
Seul le coucou n'en fait pas et quand rarement il en fait un il peut imiter  celui d'une autre espèce pour inciter le femelle de cette espèce à venir y pondre, curieux non?

Alors la liste de nos ressemblances et de nos différences est longue, qu'elles sont les plus grandes sur le plan de la conscience?
Sans doute avons nous une conscience, plus abstraite?
Capable par exemple d'accéder et de créer le monde des mathématiques, mais les corbeaux savent compter jusqu'à plus de 100 selon des expériences conduites par l'inra, alors ?

Tout d'abord, je vous remercie pour la richesse de votre commentaire.
Alors ? Eh bien, amusons-nous et cherchons ! Observons et évitons de limiter l'illimité, du moins ce qui paraît l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:25

L'homme également, mais son libre arbitre est plus important, ce qui est bien normal, puisque l'homme doit apprendre à devenir un homme, en effet rappelons le encore et encore l'homme n'est pas qu'un être naturel c'est aussi un être culturel.

Votre remarque est vraiment intéressante, et m'incite à creuser. A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1823
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:32

Figaro a écrit:
J'ai longtemps pensé que ce qui nous différenciait des animaux était la transgression. Comme si l'être humain pouvait exécuter un pied de nez à Dame nature. Autrement dit, l'humain peut aisément désobéir à la nature. Par exemple, une femme peut procréer ou non. Et jusque-là, je pensais que nous étions la seule espèce à pouvoir le faire. Eh bien non, force est de constater que ce nous nommons animaux, insectes, etc., le peuvent aussi. En d'autres termes, les animaux sont capables, eux aussi, de désobéir à la Nature, en somme de dépasser leur instinct.

Pèlerin,

Vous pointez le mental, et écrivez que ce dernier nous permettrait de nous arracher de nos instincts afin de pouvoir passer au règne suivant. Quel est-il ?

@Figaro, oui tout le monde a envie un jour ou l'autre de désobéir, c'est un acte d'émancipation, mais encore faut il en avoir les moyens.
C'est bien souvent le manque de moyen qui contraint les hommes ou les animaux à obéir...
Il y a un point qui nous différencie des animaux, c'est la fidélité.
Il sont bien plus fidèles que nous ( je ne parle pas de leur sexualité, elle est régit par leurs hormones, sans libre arbitre) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 965
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 101
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:34

@vertgandazert a écrit:
C'est la question basique par excellence, mais c'est aussi celle qui permet de répondre à toutes les questions nous concernant.
Qu'en pensez vous?
J'ai quelques idées, dont une fondamentale, nous appartenons au règne animal, nous avons le choix de nous y complaire, ou de nous en extraire.
Ce n'est pas un jugement de valeur, juste un constat, car je pense que nous ne sommes pas le fruit du hasard et de la nécessité.
En effet nous sommes des êtres conscients doués d'un libre arbitre.
C'est ce qui nous rend fondamentalement différents du reste du vivant.

Parler de conscience la ou il s'agit de mémoire.
Cette capacité à mémoriser développe l'anticipation.
C'est ce qui créer ces questions morales.
D'où nous tirons l'idée que nous sommes libre en pensée et doté de raison.

Si je tue mon voisin, sa famille se vengera sur le mienne.. est ce une bonne chose ?
Préserver son environnement est animale.
Défendre son territoire par la violence ou défendre son territoire autrement ?
Ainsi naît le principe de partage.

N'avez vous pas remarqué que la cruauté est plus présente chez l'être humain ?
Ce qui semble plus développé chez l'être humain le rend moins humain.
Comment se coupe t'il de sa nature à ce point.
En fait notre capacité mental est froide, analytique.
Malgré tout nous avons la possibilité d'observer la nature et peser l'étendu, de ce que nous avons perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:37

Je n'ai pas assez de connaissance dans ce domaine, mais il est vrai que la fidélité de l'épaulard n'est plus à démontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Mensahala
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 965
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 101
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 10:52

@vertgandazert a écrit:
Le mental ou la conscience est bien effectivement ce qui nous différencie de nos parents animaux.
Tous les éthologues le disent et confirment ce que les hommes savent intuitivement depuis nos origines.
Les animaux sont régis majoritairement par leurs instincts propres à chaque espéce .
L'homme également, mais son libre arbitre est plus important, ce qui est bien normal, puisque l'homme doit apprendre à devenir un homme, en effet rappelons le encore et encore l'homme n'est pas qu'un être naturel c'est aussi un être culturel.
Il est le fruit d'une longue évolution naturelle c'est un fait établi, mais c'est aussi le fruit de sa culture et de sa propre évolution.
Cette très longue évolution naturelle a un sens objectif, celui d'aller toujours vers plus de conscience,
c'est bien pourquoi, le destin de l'homme n'est pas de retourner au stade animal, je le dis franchement, je considère que c'est une régression.
C'est à mon avis la conséquence logique des affirmations réductionnistes de la science biolologique réductionniste.
Il ne s'agit pas de nier notre origine commune ancienne animale, mais de se demander pourquoi la cérébralisation croissante de notre espèce, nous a doté d'une conscience différente et de plus de libre arbitre, certainement pas pour que nous régressions volontairement au stade animal.
Ne vous y trompez pas, c'est pour nous éloigner des religions et de nos origines surnaturelles que la biologie actuelle insiste tant sur nos origines naturelles et animales.
Ce n'est pas fondé objectivement et les conséquences de cette idéologie sont graves et dangereuses.
La conscience de l'homme lui dit de se surpasser pour évoluer encore vers plus d'humanité, plus de sagesse, pas d'écouter ses instincts pour s'animaliser.
L'avenir de l'humanité ce n'est ni le transhumanisme ni l'animalisme , juste la sagesse humaniste.
Enfin c'est mon avis.

Ce mot conscience. . qu'entendez vous par la ?
Qu'est-ce qui compose notre conscience et qui est différent des "annimaux" je les voient sans calcul pour la plupart mais sinon ?
Ayant connaissance des conséquences, notre libre arbitre paraît plus large, mais n'est ce pas la nécessité qui régit nos choix ?

L'avenir de l'humanité. . peu être que nous n'en déciderons pas.
C'est propre à notre sensation de pouvoir, sans doute parceque nous vivons dans un environnement que nous avons créé.
Pourtant il est lui même dépendant du reste.
Cessons de nous voir comme des dieux et d'en inventer..c'est un début de sagesse vous ne pensez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17491
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 12:17

@Mensahala a écrit:


L'avenir de l'humanité. . peu être que nous n'en déciderons pas.
C'est propre à notre sensation de pouvoir, sans doute parceque nous vivons dans un environnement que nous avons créé.
Pourtant il est lui même dépendant du reste.
Cessons de nous voir comme des dieux et d'en inventer..c'est un début de sagesse vous ne pensez pas ?

Pourtant nous sommes bien plus que ce que nous croyons être. Seul la sortie de l'amnésie qui caractérise l'être humain pourra lui montrer ce qu'il est réellement au delà de l'animal et le fait de se voir autre chose est le seul moyen de se rappeler....un peu comme un amnésique qui stimule sa mémoire de différentes manières pour réveiller ce qui est bloqué. Etre fataliste ne fait pas avancer de mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 12:46

Totem,

Pour se rappeler qui ? Autrement exprimé, qui est au-delà de l'animal ?
Revenir en haut Aller en bas
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 443
Masculin
Vierge Singe
Age : 62
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: L'homme   Ven 23 Fév 2018 - 13:05

[quote="kaosmos"]
@pèlerin a écrit:
Figaro a écrit:


Le mental, c'est par lui que l'on veut s'arracher à ce qui nous compose, déterminé par une vaine stratégie de déni. Être maitre de soi correspondrait il à s'imposer une doctrine castatrice de notre annimalité ou commencerait ce par une acceptation totale de celà que nous considèrions trop impure.


Mais pas du tout. La vie est faite des choix que nous posons et des conséquences qui en découlent. Prenons par exemple un fumeur qui s'efforce d'arrêter de fumer. Va-t-on se dire qu'il s'impose la castration de son besoin corporel de fumer ? Il perçoit un objectif de mieux-être vers lequel il concentre son mental et se projette, voilà tout. Il en va exactement de même dans le domaine de la spiritualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions