Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Origine de la colère

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant
AuteurMessage
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Origine de la colère   Sam 30 Déc 2017 - 21:32

Rappel du premier message :

Bonsoir tout le monde,

Est-ce que la colère peut avoir une autre origine que la souffrance ?
Je ne détaille pas plus puisque tout est dans la question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 15:32

@hazel a écrit:
le passage par la souffrance nous fait grandir..
et parfois elle reveille.. elle nous permet de nous remettre en question, et de changer profondement notre façon de voir les choses..
la vie n'est pas un long fleuve tranquille..
la colère est un passage..initiatique!
tout comme la souffrance.
peut importe l'origine au fond, c'est ce qui nous fait grandir.
du moins c'est ma vision des choses.

Oui et c'est celle-là la colère saine.
En ce moment, je suis un peu dans cette passe, elle me permets de mettre des stops là où c'est nécessaire alors qu'avant je n'osais pas.
C'est une colère moins intense je pense, peut-être même que le mot n'est pas colère pour définir cet état d'esprit mais plus la règle des 3 P d'AnGilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 15:33

@lan'N'noir a écrit:
Il ne s'agit pas de dire qu'une seule colère, grande ou minuscule, n'a pas lieu d'être, elle est un fait, mais où quand et comment je puis l' exprimer dans un contexte donné qui lui aussi est un fait.

Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas "traiter" de la même manière toutes les colères selon leurs causes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 1008
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 15:41

@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Il ne s'agit pas de dire qu'une seule colère, grande ou minuscule, n'a pas lieu d'être, elle est un fait, mais où quand et comment je puis l' exprimer dans un contexte donné qui lui aussi est un fait.

Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas "traiter" de la même manière toutes les colères selon leurs causes
Si bien sûr. Le traitement est exactement le même : soit laisser partir soit exprimer soit refouler.
Sachant le premier libère instantanément, le deuxième libère à condition que l'expression soit consciente,lucide,complète, le dernier étant l'équivalent de mettre la poussière sous le tapis.
Le seul facteur qui change est relatif à l'intensité de la tension émotionnelle produite par le stimuli, la subjectivité du récepteur et la réaction qui suit.


Dernière édition par lan'N'noir le Lun 8 Jan 2018 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 2078
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 15:44

AnGilles a écrit:
@Orphelin1984

Quand je dis je ne crois pas c'est une forme d'humilité car je n'ai pas de certitudes
Quand je dis que la colère est canalisée et sublimée cela veut dire transformée voir transmutée
C'est un processus qui peut être très rapide et presque imperceptible chez les plus expérimentés...
Toutefois la réaction physiologique de la colère (poussée d'adrénaline etc.) ne peut pas à mon avis être empêchée
Plus on est au clair avec soi-même et moins les motifs d'être en colère sont nombreux toutefois il arrive toujours un moment ou cela advient.

Ne te justifie pas sur ton humilité, celui qui sait voir verra, celui qui ne voit pas aura un travail à accomplir un jour ou l'autre. Tu n'as pas besoin de nous dire que tu fais une forme d'humilité. Je trouve que de préciser que l'on est humble nous rend moins humble. Laisse les gens observer selon leur propre sensibilité.

Un des travaux sur le lâcher prise de vouloir aider les gens consistera donc en cela.

Pour le reste je dis que tu es sur une bonne voie. C'est pas encore tout bien claire, cela prouve que tu es en travail, et sur la voie, mais bientôt tu y verras claire, et cela se ressentira dans ton expression, le vocabulaire s'adaptera de lui même sans que tu n'y prennes garde.

Personnellement je ne réfléchi plus à ce qu'est la colère tant le processus est devenu plutôt limpide
L'adrénaline tout cela sont l'expression de la peur, dans la colère il y a effectivement une part de peur. Elle est du souvent à la peur d'être incompris, qui nous renvoie à un sentiment de solitude. Le but de la colère aussi parfois c'est de se battre pour préserver l'unité entre des individus, alors la peur de l'isolement nous fait nous sortir de nos gonds. Mais là, je ne pense pas que ce soit important de soulever toutes ses choses, parce que ces aspects son satellitaire. Le principal à retenir, pour apprendre à maîtriser sa colère c'est ce que j'ai écrit plus haut. C'est une clé. Trop de détails embrouillent l'esprit et nous empêche de nous canaliser nous-même.

La colère est l'expression d'une envie de jugement du a une incompréhension et un besoin de comprendre et de contrôler. Une forme d'orgueil...
C'est donc, un manque évident de tolérance et de respect fraternel envers Soi et autrui.
Rien de plus rien de moins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 15:50

@lan'N'noir a écrit:
@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Il ne s'agit pas de dire qu'une seule colère, grande ou minuscule, n'a pas lieu d'être, elle est un fait, mais où quand et comment je puis l' exprimer dans un contexte donné qui lui aussi est un fait.

Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas "traiter" de la même manière toutes les colères selon leurs causes
Si bien sûr. Le traitement est exactement le même : soit laisser partir soit exprimer soit refouler.
Sachant le premier libère instantanément, le deuxième libère à condition que l'expression soit consciente,lucide,complète, le dernier étant l'équivalent de mettre la poussière sous le tapis.
Le seul facteur qui change est relatif à l'intensité de la tension émotionnelle produite.

Oui, tu as raison, je m'exprime mal encore une fois. D'où l'importance des mots. Le travail sera le même mais plus long et peut-être plus difficile selon les cas tant l'émotion sera forte et ancrée, cette dernière en fonction du vécu, de la cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2027
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : καρδία

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 15:57

@orphelin1984 a écrit:
AnGilles a écrit:
Oui à titre personnel je ne crois pas beaucoup à la disparition de la colère.
Je crois surtout à sa canalisation et à sa sublimation.
Je ne faisais qu'essayer de réécrire le post le lan'N'noir en langage plus familier

C'est un peu oe soucis avec la croyance, c'est qu'on croit, ou ne crois pas, mais dans le fond nous ne sommes sûr de rien.

...

Je ne me justifie pas je précise dans quel sens il faut prendre "croire" dans le contexte où je l'ai employé.
Ici en l’occurrence c'était une forme d'humilité et non pas une "croyance" dans le sens d'adhérer ou non à une thèse comme tu l'as cru.

Quand quelqu'un provoque ma colère je suis pas sûr qu'il se passe tout cela dans ma tête (envie de jugement, volonté de contrôler etc.)
C'est juste un réflexe du cerveau reptilien (en fait les neurosciences le démontre)
Je parle de l'instant où la colère naît.
Ensuite, normalement, le cerveau supérieur prends le contrôle et gère plus ou moins bien la chose en fonction d'une multitudes de critères (intensité de la colère, origine plus ou moins consciente etc.)
C'est sur cette gestion qu'il est possible d'agir.
Le réflexe reptilien lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2027
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : καρδία

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 15:58

@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Il ne s'agit pas de dire qu'une seule colère, grande ou minuscule, n'a pas lieu d'être, elle est un fait, mais où quand et comment je puis l' exprimer dans un contexte donné qui lui aussi est un fait.

Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas "traiter" de la même manière toutes les colères selon leurs causes
Si bien sûr. Le traitement est exactement le même : soit laisser partir soit exprimer soit refouler.
Sachant le premier libère instantanément, le deuxième libère à condition que l'expression soit consciente,lucide,complète, le dernier étant l'équivalent de mettre la poussière sous le tapis.
Le seul facteur qui change est relatif à l'intensité de la tension émotionnelle produite.


Oui, tu as raison, je m'exprime mal encore une fois. D'où l'importance des mots. Le travail sera le même mais plus long et peut-être plus difficile selon les cas tant l'émotion sera forte et ancrée, cette dernière en fonction du vécu, de la cause.

Je pense qu'il faut distinguer les colères du moment (à gérer dans l'immédiat) de celles qui n'ont pas pu être gérer et qui sont "enkystées"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 2078
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:03

@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Il ne s'agit pas de dire qu'une seule colère, grande ou minuscule, n'a pas lieu d'être, elle est un fait, mais où quand et comment je puis l' exprimer dans un contexte donné qui lui aussi est un fait.

Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas "traiter" de la même manière toutes les colères selon leurs causes
Si bien sûr. Le traitement est exactement le même : soit laisser partir soit exprimer soit refouler.
Sachant le premier libère instantanément, le deuxième libère à condition que l'expression soit consciente,lucide,complète, le dernier étant l'équivalent de mettre la poussière sous le tapis.
Le seul facteur qui change est relatif à l'intensité de la tension émotionnelle produite.

Oui, tu as raison, je m'exprime mal encore une fois. D'où l'importance des mots. Le travail sera le même mais plus long et peut-être plus difficile selon les cas tant l'émotion sera forte et ancrée, cette dernière en fonction du vécu, de la cause.

En réalité on peut traiter toutes les colères, jusque la haine elle même. En focalisant son esprit sur peu de choses pour ne pas se disperser.

Voici comment par exemple je procède
Jebme parlé à moi même et me dit

Orphelin tu es en colère, pourquoi donc laisses-tu l'orgueil prendre le contrôle ?
Ne sais-tu pas depuis longtemps que la colère est la marque d'un manque de respect et de tolérance des choses que tu ne comprends pas ?

Alors je t'épargne les dialogues de mauvaise foi, mais dans le fond je me calme souvent très très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2930
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:06

et le préjudice subit on en fait quoi la dedans ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:06

AnGilles a écrit:
@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Il ne s'agit pas de dire qu'une seule colère, grande ou minuscule, n'a pas lieu d'être, elle est un fait, mais où quand et comment je puis l' exprimer dans un contexte donné qui lui aussi est un fait.

Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas "traiter" de la même manière toutes les colères selon leurs causes
Si bien sûr. Le traitement est exactement le même : soit laisser partir soit exprimer soit refouler.
Sachant le premier libère instantanément, le deuxième libère à condition que l'expression soit consciente,lucide,complète, le dernier étant l'équivalent de mettre la poussière sous le tapis.
Le seul facteur qui change est relatif à l'intensité de la tension émotionnelle produite.

:jap:


Oui, tu as raison, je m'exprime mal encore une fois. D'où l'importance des mots. Le travail sera le même mais plus long et peut-être plus difficile selon les cas tant l'émotion sera forte et ancrée, cette dernière en fonction du vécu, de la cause.

Je pense qu'il faut distinguer les colères du moment (à gérer dans l'immédiat) de celles qui n'ont pas pu être gérer et qui sont "enkystées"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 1008
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:07

@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
Il ne s'agit pas de dire qu'une seule colère, grande ou minuscule, n'a pas lieu d'être, elle est un fait, mais où quand et comment je puis l' exprimer dans un contexte donné qui lui aussi est un fait.

Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas "traiter" de la même manière toutes les colères selon leurs causes
Si bien sûr. Le traitement est exactement le même : soit laisser partir soit exprimer soit refouler.
Sachant le premier libère instantanément, le deuxième libère à condition que l'expression soit consciente,lucide,complète, le dernier étant l'équivalent de mettre la poussière sous le tapis.
Le seul facteur qui change est relatif à l'intensité de la tension émotionnelle produite.

Oui, tu as raison, je m'exprime mal encore une fois. D'où l'importance des mots. Le travail sera le même mais plus long et peut-être plus difficile selon les cas tant l'émotion sera forte et ancrée, cette dernière en fonction du vécu, de la cause.
Pas forcément plus long. La longueur dépendra de la perception et de l'acceptation des faits.
Par contre, par exemple, si tu as été violée et que ta colère t'intime l'ordre de tuer ton agresseur pour réparation, ça peut être compliqué au niveau de la faisabilité et d'assumer les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:13

Plus le préjudice (pour reprendre le terme d'Akalan) est lourd plus la perception et l'acceptation des faits est dur à encaisser, à part des exceptions pour certaines personnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 2078
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:16

AnGilles a écrit:
@orphelin1984 a écrit:
AnGilles a écrit:
Oui à titre personnel je ne crois pas beaucoup à la disparition de la colère.
Je crois surtout à sa canalisation et à sa sublimation.
Je ne faisais qu'essayer de réécrire le post le lan'N'noir en langage plus familier

C'est un peu oe soucis avec la croyance, c'est qu'on croit, ou ne crois pas, mais dans le fond nous ne sommes sûr de rien.

...

Je ne me justifie pas je précise dans quel sens il faut prendre "croire" dans le contexte où je l'ai employé.
Ici en l’occurrence c'était une forme d'humilité et non pas une "croyance" dans le sens d'adhérer ou non à une thèse comme tu l'as cru.

Quand quelqu'un provoque ma colère je suis pas sûr qu'il se passe tout cela dans ma tête (envie de jugement, volonté de contrôler etc.)
C'est juste un réflexe du cerveau reptilien (en fait les neurosciences le démontre)
Je parle de l'instant où la colère naît.
Ensuite, normalement, le cerveau supérieur prends le contrôle et gère plus ou moins bien la chose en fonction d'une multitudes de critères (intensité de la colère, origine plus ou moins consciente etc.)
C'est sur cette gestion qu'il est possible d'agir.
Le réflexe reptilien lui...

je n'ai rien cru.

C'est la la subtilité du langage, c'est que l'utilisation du verbe croire ne renvoie à aucune thèse justement. Sinon tu aurais dis quelque chose comme:
Je suppose que, ou
Il me semble que... Etc


Le soucis dans les connaissances scientifiques auxquelles tu renvoies, c'est que le réflexe provient de quelque part. Ce que tu vois comme un simple réflex par rapport à l'échelle du temps ( en un éclairé ou soudainement etc... ) Est en fait bien plus Complexe. Tu n'y penses pas parce que c'est encré en toi, tu es conditionné à ce réflex.

Personne ne provoque ta colère, tu l'as mis sur déclanchement automatique ( réflex). . Un imprévu, une peur, incompréhension et donc incapacité à raisonner cette peur ...
Meilleur défense est l'attaque donc colère. Et là on cherche des excuses ou il n'y en a jamais...
A cause de lui, de elle... Et si c'était différent ceci cela, et hop le monde devrait tourner autour de nous pour que ça nous arrange, au lieu que nous ayons un travail a faire pour être tolérant vis à vis du monde. C'est bien une forme d'orgueil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 1008
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:17

Dans toute société, la réparation d'un préjudice est encadrée par la légalité ou le fait du prince pour les régimes autocratiques. En dehors des sociétés il n'y a qu'une loi: celle du plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2027
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : καρδία

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:18

Dans la mesure du possible il est bon d'obtenir réparation (par la discussion, par voie de justice etc.)
Quand ce n'est pas possible il faut faire le deuil de cette réparation...

Un cas extrême :
Votre enfant a été assassiné.
L'auteur des faits est retrouvé après le délais de prescription
Il ne sera jamais jugé...

Pourtant il faudra surmonter cela. A vrai dire c'est très difficile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 2078
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:21

@Akalan a écrit:
et le préjudice subit on en fait quoi la dedans ?

Y a t il seulement un préjudice ?

La encore on nourri la colère au moyen de la morale et du jugement. Ne savez vous pas que la morale est bien souvent le passeport de la médisance ?

Pourquoi y aurait il eu un préjudice ? Une mésentente d'accord mais c'est quoi cette notion trompeuse de préjudice ?
Qui fait la loi? Dieu ou bien les hommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 1008
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:23

@ Ila. La " lourdeur" d'un préjudice à digérer dépend de facteurs personnels, faculté de lâcher prise, degré de maîtrise et d'accomplissement, conditionnements, capacité de résiliance, tous ces facteurs sur lesquels nous ne sommes pas égaux mais sur lesquels nous pouvons progresser. Y'a pas de baguette magique. Ou plutôt si: laisser passer inconditionnellement. Tu ne peux pas? Une seule solution, se retrousser les manches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:25

@lan'N'noir a écrit:
@ Ila. La " lourdeur" d'un préjudice à digérer dépend de facteurs personnels, faculté de lâcher prise, degré de maîtrise et d'accomplissement, conditionnements, capacité de résiliance, tous ces facteurs sur lesquels nous ne sommes pas égaux mais sur lesquels nous pouvons progresser. Y'a pas de baguette magique. Ou plutôt si: laisser passer inconditionnellement. Tu ne peux pas? Une seule solution, se retrousser les manches.

Oui bien-sûr, mais ça ne dépends pas que de ça. Il est normal qu'une personne violée pendant toute son enfance ait plus de mal à lâcher prise et à accepter qu'une personne qui va se prendre une droite dans une bagarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 2078
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:27

AnGilles a écrit:
Dans la mesure du possible il est bon d'obtenir réparation (par la discussion, par voie de justice etc.)
Quand ce n'est pas possible il faut faire le deuil de cette réparation...

Un cas extrême :
Votre enfant a été assassiné.
L'auteur des faits est retrouvé après le délais de prescription
Il ne sera jamais jugé...

Pourtant il faudra surmonter cela. A vrai dire c'est très difficile.

Alors en France depuis quelques années il n'y a plus de prescription pour le crime.

Mais juger une personne n'aide pas au deuil, au mieux c'est un paliatif à la vengeance.

Le pardon aide au deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 1008
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:27

@orphelin1984 a écrit:
@Akalan a écrit:
et le préjudice subit on en fait quoi la dedans ?

Y a t il seulement un préjudice ?

La encore on nourri la colère au moyen de la morale et du jugement. Ne savez vous pas que la morale est bien souvent le passeport de la médisance ?

Pourquoi y aurait il eu un préjudice ? Une mésentente d'accord mais c'est quoi cette notion trompeuse de préjudice ?
Qui fait la loi? Dieu ou bien les hommes ?
Sur un forum tout est facile, normal y'a pas de pratique ou si peu. J'aimerais bien te voir fonctionner en relation IRL Orphelin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 2078
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:28

[quote="lan'N'noir"]@ Ila. La " lourdeur" d'un préjudice à digérer dépend de facteurs personnels, faculté de lâcher prise, degré de maîtrise et d'accomplissement, conditionnements, capacité de résiliance, tous ces facteurs sur lesquels nous ne sommes pas égaux mais sur lesquels nous pouvons progresser. Y'a pas de baguette magique. Ou plutôt si: laisser passer inconditionnellement. Tu ne peux pas? Une seule solution, se retrousser les manches.[/quote

Tout à fait !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2027
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : καρδία

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:29

Orphelin,

Dans le cerveau humain les circuits "réflexes" sont toujours plus rapides que les centres supérieurs (c'est d'ailleurs leur utilité)
Si tu te brûle la main, tu retires ta main avant même d'avoir conceptualisé que tu t'étais brûlé.
La colère c'est pareil : tu subi une agression (réelle ou supposée, dans l'instant ou relativement à des événements passés peu importe) le centre réflexe commande une réaction de colère (préparation au combat) ou de fuite ou de tétanisation.
Ce sont les trois réactions possibles à une agression.
Et cela, avant même que tu saches consciemment que tu te sens agressé.
Ensuite seulement vient la gestion des fonctions supérieures qui régule l'expression de la colère.
La gestion de ces réactions est une grande partie (normalement) d'un bon enseignement dans les arts martiaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2246
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:31

@orphelin1984 a écrit:
AnGilles a écrit:
Dans la mesure du possible il est bon d'obtenir réparation (par la discussion, par voie de justice etc.)
Quand ce n'est pas possible il faut faire le deuil de cette réparation...

Un cas extrême :
Votre enfant a été assassiné.
L'auteur des faits est retrouvé après le délais de prescription
Il ne sera jamais jugé...

Pourtant il faudra surmonter cela. A vrai dire c'est très difficile.

Alors en France depuis quelques années il n'y a plus de prescription pour le crime.

Mais juger une personne n'aide pas au deuil, au mieux c'est un paliatif à la vengeance.

Le pardon aide au deuil.

Là encore, ça dépends, j'ai connu personnellement cette situation de très près, une mère qui perd son enfant tué pendant un accident de travail par de mauvaises conditions venant de la boîte, d'ailleurs il y a eu 3 décès la même année.
Je peux t'assurer que le procès à aidé la famille, ils avaient besoin d'entendre la partie mise en cause, ils avaient besoin d'une reconnaissance de faute, d'être écoutés, entendus et cela, sans aucun sentiment de colère ou de haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2027
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : καρδία

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:35

J'aurais tendance à dire que le pardon véritable ne peut venir qu'après le travail du deuil
Sinon on ne se permet pas de faire le travail du deuil et les choses restent bloquées en soi
Les énergies bonnes ou moins bonnes doivent circuler, ce sont des flots, ils ne faut pas faire de barrages mais les canaliser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 1008
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Origine de la colère   Lun 8 Jan 2018 - 16:36

@Ila a écrit:
@lan'N'noir a écrit:
@ Ila. La " lourdeur" d'un préjudice à digérer dépend de facteurs personnels, faculté de lâcher prise, degré de maîtrise et d'accomplissement, conditionnements, capacité de résiliance, tous ces facteurs sur lesquels nous ne sommes pas égaux mais sur lesquels nous pouvons progresser. Y'a pas de baguette magique. Ou plutôt si: laisser passer inconditionnellement. Tu ne peux pas? Une seule solution, se retrousser les manches.

Oui bien-sûr, mais ça ne dépends pas que de ça. Il est normal qu'une personne violée pendant toute son enfance ait plus de mal à lâcher prise et à accepter qu'une personne qui va se prendre une droite dans une bagarre.
Je comprends que tu bloques. Mais pourquoi tu bloques? Et quelle condition pose tu au déblocage ? Si la réalisation de cette condition ne dépend pas de ton action, alors tu es totalement dépendante et ne peux avancer qu'en fonction du bon vouloir d' autrui. La seule alternative alors et d'acter cela de lâcher prise et de trouver une autre condition réalisable.
Ayant suivi ce que tu livres ici, je comprends car j'ai une enfance broyée et, tant que je n'ai pas pu lâcher sur ma prétention à ce que la réparation vienne de mes agresseurs, je n'ai pu chercher auprès d'un maître les clés de ma guérison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Origine de la colère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Origine de la colère
Revenir en haut 
Page 19 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit