Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Ven 15 Déc 2017 - 2:21

Rappel du premier message :

Rien de sexuel hein !

Ma question concerne, le fait d'entrer en interaction avec l'autre ?

Est ce que cela vous arrive d'entendre une énorme bêtise et de vous dire "purée, çà va demander tellement d’énergie à décortiquer et à faire comprendre que je laisse tomber..." ou alors face à quelqu'un d'agressif ou dans le jugement perpétuel de se dire "ok, passe ton chemin, laisse tomber la neige..."

Je m'explique. Avant j'étais toujours ou souvent prête à interagir, à donner mon point de vue à échanger.
Maintenant, j'ai l'impression d'être fatiguée par les joutes verbales. Je m'arrête souvent à la manière dont la personne se comporte et je n'ai pas envie d'aller plus loin. Je me dis "ok, ce ne sera pas dans cette vie là..."
J'ai l'impression de faire une allergie aux relations qui pourraient devenir toxiques. Je balance entre protection de mon espace, paresse, égoïsme et libre arbitre de chacun.

Merci de vos expériences

Ô
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10758
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 10:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimy
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/05/2016
Nombre de messages : 1616
Féminin
Verseau Serpent
Age : 40
Ville : La Terre

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 10:19

Coucou Oraia. Je me dis chaque fois quand quelqu'un est agressif envers moi, c'est mieux que ce soit une seule personne malheureuse que deux.

Donc je m'éloigne et la laisse à son agressivité.

Je reviens plus tard pour prendre des ses nouvelle, si elle est dans des meilleures dispositions, on en parle sur la façon, sinon, j'abandonne complètement toute discutions. Et j'ai la paix. L'autre est en colère peut-être que je ne m'implique pas, mais elle l'était déjà, alors ça ne change rien à son état.


Maintenant prise au dépourvu, je l'écoute. Après je lui dit. Je t'ai écouté, maintenant tu m'écoute. Et je lui dit ce que j'ai compris de son agressivité on prennant soin de lui dire, je me suis sentie agressée, et non, t'es agressif.

Si ça s'éterniser, je lui tourne les talons. Souvent je dis...ça commence sentir la mort...je vais vivre moi...et paf...🤣😂😚
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 13:21

Ne plus avoir envie de foncer dans l'illusion de l'identification c'est avoir soif d'authenticité, de vrai, de vivant.
Car l'éveil d'un individu prend un essor particulier quand il cesse de laisser tourner son attention (avoir envie) au gré des impulsions extérieures. Il se centre à l'intérieur et cherche l'attitude juste et il réalise alors qu'il a perdu tellement de temps par le passé à s'agiter comme un taureau devant le tissus rouge..

En 2012/2013, j'ai vécu un passage à vide, qq mois, difficile bien que non douloureux, où je n'avais plus envie de rien, car tout me semblait vain...
Difficile car on me demandait de continuer comme avant, et je ne pouvais plus.

Même plus envie de me lever le matin pour recommencer les mêmes gestes, répéter les mêmes paroles, préparer la bouffe, faire les courses, travailler, jouer mon rôle de mère etc
Tous ces rôles débiles de la vie me sortaient par les yeux.
La première phase fut un immense dégoût de cette existence stérile que je me devais de perpétuer.

Je voulais juste que tout s'arrête et je me sentais même prête à laisser ma conscience se dissoudre aux 4 vents pour rejoindre son royaume éternel en temps que flamme virginale.

Je me disais si je pouvais arrêter ce manège infernal, cette histoire mienne qui se perpétue et qui se raconte. Je ne voulais tout simplement plus exister.

Mes amis ne comprenaient rien, ils me disaient, c'est une dépression...
Non c'était au delà de la dépression, j'étais arrivé au bout du rouleau... de la bobine du film. Je n'arrivais plus à me raconter les histoires habituelles. Je n'arrivais plus à me sentir telle personne qui aime telle chose, déteste telle autre, fait tel métier, a tel caractère...

2de phase : le vide. Impressionnant mais tellement bon...

Certains jours, j'avais le mental complètement vide de toute sensation.
Par ex si on me demandait: "qu'est-ce que tu penses de ça ?" eh bien je n'en pensais rien. Car je n'arrivais plus à penser sur quoique ce soit, tout glissait...

Je regardais n'importe quoi, et je n'arrivais plus à avoir de jugement sur rien. Ce visage est-il beau, laid ? Je n'aurais pu le dire. C'était juste un visage.
Et tout passait devant mes yeux comme un film insipide...
Tout ça n'existait. Le mental vide je pouvais passer des jours entiers à glisser sur la surface lisse des évènements.
Cataplepsie mentale : car je m'obligeais à continuer à faire machinalement ce que j'étais sensé faire, ce qu'on attendait de moi.

Je ne répondais plus au téléphone, je n'avais plus rien à dire sur rien...

J'aurais pu me laisser aller comme çà jusqu'au fond de l'abime pour renaître comme phénix au vrai Soi, car je sentais assez proche l'émergence, mais j'avais des responsabilités, alors je me suis forcée à jouer le jeu encore.

Depuis les "envies" sont revenues, mais plus comme avant, plus dans l'aveuglement, plus dans la passion, et je ne suis plus dupe des histoires qu'on se raconte.
Je suis aujourd'hui complètement dépassionnée.

Qq a vécu cela encore plus poussé ? D'être allé au fond du trou, jusqu'à n'avoir même plus envie d'exister, d'être quelqu'un, de représenter qq chose ?
Je voudrais savoir ce qu'il y a après cette phase ? Car je suis pas allée jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 13:42

.


Dernière édition par audire cor le Dim 17 Déc 2017 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 14:00

Néhémyo a écrit:


Qq a vécu cela encore plus poussé ? D'être allé au fond du trou, jusqu'à n'avoir même plus envie d'exister, d'être quelqu'un, de représenter qq chose ?
Je voudrais savoir ce qu'il y a après cette phase ? Car je suis pas allée jusqu'au bout.

J'ai vécu cette phase tout en continuant mes activités (travailler, s'occuper de ma famille), personne ne me comprenais, mon toubib disait que je déprimais et moi je savais que ce n'était pas une dépression même ça y ressemblait, ça a duré plus d'un an.
Pour aller au bout de cela de mon point de vue un travail psychologique devrait être fait pour extérioriser les vieux dossiers, c'est ce que j'ai fait par l'écriture aidée par un ami et le résultat a été la renaissance qui s'est manifestée par un choc violent en un instant ressenti au niveau de la tête et disparition de toute souffrance avec un état de paix et de silence intérieur et à partir de cet état de zen total, 8 mois après des multiples expériences sont advenus et cela continue par d'autres étapes et devant c'est l'inconnu total et la seule chose à faire est de se laisser porter par le divin. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 14:05

@Audire, Oui ça me parle. Pareil, le vide, mais aps tous jours, ça alternait, entre le vide complet et le manque d'envie, d'entrain...
mais en revenant à toi, est-ce que qq chose n'a pas changé ?
Est-ce que tu es revenue tout à fait comme avant ?
Parce que moi non, après ces qq semaines de no-sens, je ne suis plus tout à fait la même, comme si je n'étais plus dupe de tout ce cinéma de l'existence.
Aujourd'hui je fais ou dis des choses, je peux ressentir certaines émotions et je les accepte en tant que ressentis émotionnels, mais, je ne prends plus rien au sérieux. Je n'y arrive plus.
Tout me semble comme écrit sur du sable, du coup, je ne peux plus faire aucune promesse à qui que ce soit, car je ne sais même pas d'un jour sur l'autre si je pourrais les tenir.

Enfin je sais pas comment expliquer ça...

@Totem, comme t'as fait pour aller au bout avec une vie normale ? Moi je me sentais tellement obligée de revenir à mon état antérieur pour ne pas affoler mes proches (et pour ne pas qu'on me retire la garde ma fille aussi, parce que qq essayait de tirer dans ce sens là) que j'ai presque forcé la reprise du mental...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 15:30

Néhémyo a écrit:


@Totem, comme t'as fait pour aller au bout avec une vie normale ? Moi je me sentais tellement obligée de revenir à mon état antérieur pour ne pas affoler mes proches (et pour ne pas qu'on me retire la garde ma fille aussi, parce que qq essayait de tirer dans ce sens là) que j'ai presque forcé la reprise du mental...

Eh bien je n'avais pas le choix comme a toujours reposé sur mes épaules, mais j'en faisais moins qu'avant, juste le minimum et puis j'avais mon mari et mes enfants qui n'y comprenait rien et j'essayais de cacher mon mal être. J'avais trouvé une parade en écoutant tout le temps la radio "rire et chansons" et j'ai découvert que l'humour pouvait être un baume momentanément sur le ma être.
Lorsqu'on perd son identité c'est très difficile et ça peut être dévastateur si on se laisse couler, je pense que c'est la bataille pour remonter la pente qui fait que la grâce peut nous toucher à condition de ne pas vouloir redevenir comme avant, faut dire adieu à ce que l'on était, lâcher prise à ce niveau.
Dans ton cas c'était plus difficile car tu t'es peut être battue pour montrer ton ancien toi faire bonne figure devant les autres afin de pouvoir garder ta fille alors que ces autres auraient plutôt dû t'aider à passer ce cap de la mutation car c'est comme ça que je le vois, mais rien n'est perdu car tu as déjà fait une partie du chemin dans le déconditionnement, tu sais où tu veux aller. et la volonté pour ça est très importante. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 2071
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 16:13

Oraia a écrit:
Rien de sexuel hein !

Ma question concerne, le fait d'entrer en interaction avec l'autre ?

Est ce que cela vous arrive d'entendre une énorme bêtise et de vous dire "purée, çà va demander tellement d’énergie à décortiquer et à faire comprendre que je laisse tomber..." ou alors face à quelqu'un d'agressif ou dans le jugement perpétuel de se dire "ok, passe ton chemin, laisse tomber la neige..."

Je m'explique. Avant j'étais toujours ou souvent prête à interagir, à donner mon point de vue à échanger.
Maintenant, j'ai l'impression d'être fatiguée par les joutes verbales. Je m'arrête souvent à la manière dont la personne se comporte et je n'ai pas envie d'aller plus loin. Je me dis "ok, ce ne sera pas dans cette vie là..."
J'ai l'impression de faire une allergie aux relations qui pourraient devenir toxiques. Je balance entre protection de mon espace, paresse, égoïsme et libre arbitre de chacun.

Merci de vos expériences

Ô
 Oh que oui!!!!

Cela m'arrive tellement souvent. Il y a des personnes qui dans leur idiotie, ne se rendent pas compte qu'en vérité se sont des vampires de l'énergie vitale. D'après Laonardo Da Vinci, Ces êtres là on des traits de visage disgracieux, limites on dirait des caricatures de façon naturelle. Même les mots qu'ils utilisent sont dans l'extravagance. Le terme Agressif que tu emploie convient aussi parfaitement.


Et il disait que la seule faculté de ces êtres, était de transformer les aliments en excréments.


Aussi, il n'y a aucun intérêt de discuter avec eux, ce que tu dis, il n'en ont absolument rien a faire, ou encore s'il t'écoute, c'est bien dans le but de chercher a te ridiculiser. Il est heureux que tu sois fatigué de ces gens là, maintenant repose toi ne te fatigue plus. Sais simplement ce que tu as à faire, ou plutôt que tu n'as rien a leur dire. Aucun homme n'a jamais réussi a gagner une bataille de souffler contre le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 16:35

.


Dernière édition par audire cor le Dim 17 Déc 2017 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 16:45

Non ce n'est pas plus durec'est plus facile aujourd'hui. je crois que tu n'as pas compris ce que j'ai essayé d'expliquer mais c'est pas évident aussi.

Je ne ressens aucune tristesse, aucun regret, aucune souffrance et même à lépoque, je ne souffrais pas. Justement je ne souffrais plus ce qui était déstabilisant, parce qu'on est habitué à souffrir et là on ne s'inquiète plus de rien.... En fait plus rien n'est important...
Mais j'avais aussi des responsabilités que je devais assumer.

Si j'avais continué dans cette phase de néant, j'aurais arrêté un moment de m'alimenter (je voulais faire une très long jeûne justement), arrêté de travailler, arrêté de faire ce que je faisais jusqu'à ce qu'autre chose émerge.

Oui mais ce que je montrais de moi à cette époque faisait peur à tout le monde ! Et surtout à ma fille... Elle ne comprenait plus pourquoi je la grondais plus quand elle me ramenait des observations sur le carnet, pourquoi je ne m'intéressais plus à ses notes de collège, pourquoi je me moquait de savoir si elle avait eu ou pas la meilleur note en musique  etc etc
Je l'avais pas habitué à ça...
Et mon compagnon de l'époque comprenait rien non plus et voulait me faire interner.

C'est différent pour qq qui vit seul sans attache et qui peut s'autoriser de vivre un processus jusqu'au bout et qq qui doit continuer à se "battre" pour maintenir un semblant de cohésion, parce qu'on pourrait utiliser son état de flou ponctuel pour le broyer socialement !
D'ailleurs à la même époque une connaissance par amie interposée dont j'avais des nouvelles régulièrement, avait perdu son procès pour la garde de ses filles, parce que justement au même moment elle vivait des états de conscience particuliers et une montée de kundalini qui lui avait libéré le chakra de la gorge, et elle disait tout ce qu'elle pensait aux gens parce que dans cet état particulier elle n'arrivait plus à mentir ou à jouer l'hypocrisie !

C'est pas pour rien que les maîtres préconisent à ceux qui vivent des éveils sauvages de kundalini ou des immersions dans le Soi de se retirer du monde le temps de la chrysalide.
Car le monde devient un obstacle alors.
Il te met un ultimatum: soit tu joues le jeu d'être comme avant, soit on te parque...

Bref le pb ne se pose plus, puisque j'ai arrêté le processus trop aride en cours pour prendre une route plus longue mais moins radicale aussi.

Mais ça n'a pas servi à rien, car j'ai bcp changé, et aujourd'hui il n'y a plus bcp d'illusions qui me monopolisent.
Pour autant j'ai pas encore fait le grand saut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 17:11

Néhémyo a écrit:
C'est pas pour rien que les maîtres préconisent à ceux qui vivent des éveils sauvages de kundalini ou des immersions dans le Soi de se retirer du monde le temps de la chrysalide.
Car le monde devient un obstacle alors.
Il te met un ultimatum: soit tu joues le jeu d'être comme avant, soit on te parque...

Pourtant j'ai vécu l'éveil de la kundalini et bien plus encore dans le monde et je pense que ce n'est pas plus mal que de se retrouver seul face à cela.
Les maitres qui disent cela le font par rapport à leur propre vécu et un vécu ne fait pas l'autre. Là où une personne peut affronter seule l'expérience, d'autres ne le peuvent carrément pas. On peut se perdre à vivre un éveil de kundalini seul dans son coin et je pense qu'une famille même si elle ne comprend pas tout, permet justement de s'ancrer pour ne pas perdre pied d'avec le monde.
Evidemment une famille qui ne sait rien du sujet peut y voir de la folie et on peut la comprendre.
Je pense que c'est un travail du côté de la famille qui serait nécessaire pour accompagner la personne à qui cela arriverait à défaut de maître, car il faut avoir à l'idée que les maitres ne courent pas les rue.


Dernière édition par Totem le Sam 16 Déc 2017 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 17:18

Oui mais la famille ne sera pas forcément encline à travailler sur sa compréhension de ce que vit l'autre...
Car ce que vit une personne en éveil donc en butte avec les conceptions admises remet en cause tout le monde autour et c'est pas forcément accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 18:04

Néhémyo a écrit:

Qq a vécu cela encore plus poussé ? D'être allé au fond du trou, jusqu'à n'avoir même plus envie d'exister, d'être quelqu'un, de représenter qq chose ?
Je voudrais savoir ce qu'il y a après cette phase ? Car je suis pas allée jusqu'au bout.

Dans ce cas je vais reprendre ta question de départ. Pour ce qui est de mon cas, c'est une période qui a eu lieu et a duré un certains temps. On peut pas aller au bout de cette phase car le travail continue.

La seule fois où je l'ai vécu plus poussé c'est comme je te l'ai expliqué.

Je suis toujours seule avec moi-même dans ce cheminement je suppose que tout se terminera quand j'aurais terminé la dernière étape ^^

Et maintenant tu es passée à autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4788
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 56
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 18:32

Comme vous .. suis descendue au fond du trou de longs mois et j'étais incapable de me nourrir car sans aucune envie de rien .. heureusement quelqu'un de ma famille m'apportait chaque jour quelque chose que je mangeais par amour pour elle .. c'était le vide , exactement un grand vide qui m'absorbait ..
Ce néant c'est pire que la mort !!!
Pendant longtemps après ça , j'avais l'impression que mon cerveau ne fonctionnait plus , les mots m'arrivaient en décalé et réfléchir m'épuisait ! Conduire demandait trop d'efforts ...
Bref ! parfois je me disais " vas  à l'hopital si tu veux vivre , livre leur ton corps ..." mais je ne voulais affoler personne bien qu'incapable de me maintenir en vie dans ces conditions surtout que je vivais seule
Le bout du bout du bout ...
Je rêvais de mon maître qui me montrait que je devais manger ( suis très émue de vous raconter ça )
Et puis ... croyez-le ou non .. un jour j'ai proposé que l'on fasse un détour par la toute petite chapelle
du Curé d'Ars où son corps est exposé
Nous avons prié pour mon frère qui allait très mal et je ne savais absolument pas que ma mère et ma soeur avaient prié longuement pour moi ...
Durant le trajet du retour tout d'un coup j'ai eu faim , une faim d'ogre .......... Coeur ! Je ne vous dis pas la joie de tout le monde dans la voiture !!!!
Et c'en a été fini de cet état et j'ai remonté la pente même si ce fut long "cérébralement"
Pour moi c'est ce que l'on appelle un miracle et le Curé d'Ars est Avatar ... un Saint trop peu connu de nos jours !
Il a fait d'autres miracles pour ma famille depuis ..
De son vivant on ne les comptait plus et pour être tranquille il avait demandé à Dieu de ne plus guérir les gens dans son église mais une fois de retour chez eux ...
Il continue ................................................................................. Coeur ! Coeur ! Coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 18:50

Personnellement j'estime pas que les périodes de vide dans une vie soient des maux à guérir.
Guérir pourquoi ? Retomber dans l'illusion de maya ? Recommencer comme avant ?

Le moment où on est vide mentalement, c'est le seul moment où on est vrai. Et ça je l'ai bien ressenti.
D'ailleurs dans ces moments où j'essayais de donner le change, je me voyais dire et faire tout un tas de choses mécaniquement.
J'étais en mode automatique volontairement pour ma part, puisque c'était la seule façon d'avoir la paix (me comporter comme on attendait que je me comporte), mais j'observais que tout le monde faisait pareil mais sans en avoir conscience, et je me voyais pas être 'moi-même' différente, je me voyais comme je voyais les autres: des pantins agités par des ficelles nouées aux mémoires et je voyais bien que l'humain dans son état ordinaire est un vrai robot, un robot perfectionné certes, mais un robot.
Je ressentais que tout autour était faux, un tragi comédie, un vrai théâtre à ciel ouvert. Où hélas personne n'a conscience qu'il n'existe pas en propre comme un être réel, qu'il est juste un pinocchio dans un décor de carton pâte.

Et au moins dans cet état, j'arrivais à atteindre cet état de tranquilité mentale, et j'avais des expériences ésotériques, chose que je ne parviens plus trop à faire aujourd'hui, comme si cette fenêtre d'opportunité s'était refermée, après avoir déversé ses bienfaits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 18:55

Néhémyo a écrit:
Oui mais la famille ne sera pas forcément encline à travailler sur sa compréhension de ce que vit l'autre...
Car ce que vit une personne en éveil donc en butte avec les conceptions admises remet en cause tout le monde autour et c'est pas forcément accepté.

C'est pour ça que j'ai précisé que les familles devraient faire un travail sur ça.
Il existe des psychologues versés dans la spiritualité qui peuvent aider, le problème c'est de les connaître. En France il y a l'Inrees qui a un numéro vert pour toute personne confrontées à ce genre d'expérience et peuvent en parler avec la famille. Une connaissance est passée par cet organisme lorsqu'elle a vécu une sortie hors du corps et s'est retrouvée près de la voiture de son père en feu et était impuissante à l'aider, il lui juste dit qu'il l'aimait malgré tout le mal qu'il lui avait fait ainsi qu'au reste de la famille. Quelques heures après sa mère recevait un coup de fil de la gendarmerie l'informant du décès de son père dans les circonstances qu'elle avait vécu dans l'astral. A la suite de cela elle a vécu un éveil de la kundalini. Bref elle était complètement paniquée parce qu'elle n'avait jamais entendu parler de ces choses là avant et une amie lui a donné le numéro de l'Inrees qui lui a donné plusieurs rendez-vous avec un psychologue et cela l'a bien aidée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4788
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 56
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Sam 16 Déc 2017 - 19:00

Non ben moi je n'étais pas en mode automatique ... j'étais morte
Là il n'y a plus d'égo , plus d'émotions , plus d'amour .... le néant !
On peut se demander comment le corps continue à vivre !
L'âme n'en a pas fini ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Dim 17 Déc 2017 - 8:46

@did a écrit:


Etais-tu réellement perplexe et étonnée ? ... curieuse de comprendre ce que la personne faisait là si elle n'avait pas aucune utilité avec cette formation ? Quelque chose était il en train de t'échapper et tu voulais comprendre sa remarque ?


Tu sais, je pose souvent cette question : pourquoi ?
Quand j'étais petite, je voulais être comportementaliste pour comprendre les gens. Aujourd'hui, je n'ai toujours pas compris mes semblables et je suis toujours émerveillée par le mode de fonctionnement des personnes.

Là, dans ce cas précis, je voulais sincèrement comprendre, pourquoi cette personne a laissé son travail pour passer 3 jours sur une chaise sur un sujet qui ne l’intéresse pas. Q'est ce qui fait qu'elle ne souhaite pas changer de comportement et néanmoins qu'elle s'inscrive à cette formation. C'est dingue ! je voulais comprendre quels étaient les bénéfices secondaires qu'elle pouvait en retirer.

C'est rude (et on me l'a souvent faire remarquer) de mettre l'autre devant ses contradictions, surtout quand il pense que cela ne se voit pas sans doute !
Revenir en haut Aller en bas
Auria
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/10/2016
Nombre de messages : 514
Féminin
Capricorne Dragon
Age : 53
Ville : Les Abymes

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Dim 17 Déc 2017 - 11:04

Oraia a écrit:


Là, dans ce cas précis, je voulais sincèrement comprendre, pourquoi cette personne a laissé son travail pour passer 3 jours sur une chaise sur un sujet qui ne l’intéresse pas. Q'est ce qui fait qu'elle ne souhaite pas changer de comportement et néanmoins qu'elle s'inscrive à cette formation. C'est dingue ! je voulais comprendre quels étaient les bénéfices secondaires qu'elle pouvait en retirer.

C'est rude (et on me l'a souvent faire remarquer) de mettre l'autre devant ses contradictions, surtout quand il pense que cela ne se voit pas sans doute
!

J'avais posé cette question un jour à Arnaud Desjardin :
Comment faire quand il est évident qu'une personne se trompe, va dans le mur ou ne comprend vraiment pas ce qu'on lui dit... ?
Il avait répondu : (ce ne sont pas ses mots exacts)
1 : Si on ne vous demande rien, ne dites rien. Cela risque d'être contreproductif.
2 : Si on vous demande votre avis, assurez-vous que la personne est prête à entendre ce que vous avez à dire. Parfois, elle le croit, mais il n'en est rien.


J'ai effectué, il y a quelques années, un formation à l'écoute selon Carl Rogers.
J'y était allée "la fleur au cœur", emplie du désir d'apprendre à mieux écouter, pour mettre, entre autre, en pratique les paroles d'Arnaud.

Résultat : au fil de la formation je me suis refermée. Plus on me disait que j'avais une bonne qualité d'écoute, plus je voyais mes faiblesses, moins je pouvais participer.
J'ai fini la formation dans le mutisme, avec à chaque fois l'envie de partir, sitôt que j'arrivais.

De cette expérience, j'ai retenue une chose importante :
- Poser des questions. Il s'agit moins de mettre les personnes en face de leur contradictions, que de les interroger sur ce qui bloque.
- Si la personne est là, c'est qu'un désir est présent.
- S'il y a des contradictions, c'est qu'il y a des blocages.
- Montrer à la personne ce qui va bien en elle, c'est aussi  tourner soi-même son regard vers le positif. Rien à voir avec le positivisme. Juste montrer ce qui peut être cultivé pour aider à grandir.

Lors du bilan de formation, j'ai évoqué mes blocages. La formatrice m'a montré ce que j'avais fait de "bien". Sa question a été : pouvez-vous accepter cela ?

Il faut avoir le courage d'affronter ses propres contradictions, ses propres blocages pour être un bon formateur, car dans le domaine du développement personnel, un formateur est souvent un peu thérapeute.

Le fait de poser cette question, ici, pour chercher à comprendre révèle ton courage Oraia
:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Dim 17 Déc 2017 - 20:56

Merci Auria

:bisous)
Revenir en haut Aller en bas
Mimy
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/05/2016
Nombre de messages : 1616
Féminin
Verseau Serpent
Age : 40
Ville : La Terre

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Dim 17 Déc 2017 - 21:45

Très belle et sage attitude Auria.

:bisous)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Dim 17 Déc 2017 - 21:51

Je vous copie ici, le message que j'ai laissé dans "un post pour dire je t'aime". je ne sais pas si vous y allez, donc dans le doute.


"Je voulais remercier les personnes qui sont intervenues sur le post


"Ne pas avoir envie...".

Grâce à vous, je viens de passer un cap dans mon évolution.

Je vous suis infiniment reconnaissante. Chaque mot, chaque manière de voir m'a permis de comprendre et lâcher la culpabilité que j'avais.
Vous n'imaginez peut-être pas à quel point vos contributions ont été importantes.
D'habitude je déteste les lundis...aujourd'hui j'ai hâte...
Merci à tous, je ne cite pas les pseudos car j'ai peur d'en oublier, je suis certaine que vous vous reconnaîtrez.
je vous aime
Ô "
Revenir en haut Aller en bas
nordevan
Membre


Date d'inscription : 24/10/2008
Nombre de messages : 1528
Masculin
Capricorne Rat
Age : 69
Ville : Nord

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Dim 17 Déc 2017 - 21:54

Ces commentaires me rappellent l'époque où je faisais des consultations. Un protocole très strict était nécessaire car la personne en face de vous "jouait" un rôle plus ou moins consciemment. Le vrai problème qui justifiait la consultation n'était exprimé qu'après toute une série de "questions paravent" qui tentaient de mettre le thérapeute sur une fausse piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numerologue.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Lun 18 Déc 2017 - 20:07

@nordevan a écrit:
Le vrai problème qui justifiait la consultation n'était exprimé qu'après toute une série de "questions paravent" qui tentaient de mettre le thérapeute sur une fausse piste.

Il m'arrive souvent que dans les 10 dernières minutes, la personne dise "ah au fait je voulais aussi parler de ..." Ça alors, c'était le sujet le plus important !

Avant je prenais le temps d'en parler quitte à me mettre en retard.
Maintenant, je dis "je vous propose que l'on commence par ce point dès la prochaine séance"...
Ô
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8687
Masculin
Capricorne Rat
Age : 45
Ville : Agéographique.

MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   Lun 18 Déc 2017 - 21:23

Oraia a écrit:
Rien de sexuel hein !

Ma question concerne, le fait d'entrer en interaction avec l'autre ?

Est ce que cela vous arrive d'entendre une énorme bêtise et de vous dire "purée, çà va demander tellement d’énergie à décortiquer et à faire comprendre que je laisse tomber..." ou alors face à quelqu'un d'agressif ou dans le jugement perpétuel de se dire "ok, passe ton chemin, laisse tomber la neige..."

Je m'explique. Avant j'étais toujours ou souvent prête à interagir, à donner mon point de vue à échanger.
Maintenant, j'ai l'impression d'être fatiguée par les joutes verbales. Je m'arrête souvent à la manière dont la personne se comporte et je n'ai pas envie d'aller plus loin. Je me dis "ok, ce ne sera pas dans cette vie là..."
J'ai l'impression de faire une allergie aux relations qui pourraient devenir toxiques. Je balance entre protection de mon espace, paresse, égoïsme et libre arbitre de chacun.

Merci de vos expériences

Ô

Quoi que nous fassions nous sommes toujours en interaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne pas avoir envie...est ce que cela vous arrive ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions