Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Besoin de comprendre la mort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ma petite perle
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/08/2007
Nombre de messages : 44
Féminin
Poissons Buffle
Age : 56
Ville : belgique

MessageSujet: Besoin de comprendre la mort...   Jeu 26 Mar 2009 - 16:31

Bonjour

Je recherche un sujet parlant du rapport à la mort..
Depuis peu, je la vois dans les personnes
Je les imagine mortes et me rend compte que c'est terminé..
Ca me fait des crises d'angoisse
J'aimerais comprendre ce problème

Merci à vous
Evelyne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzette
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/09/2007
Nombre de messages : 2286
Féminin
Capricorne Cochon
Age : 81
Ville : liege (Belgique)

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Jeu 26 Mar 2009 - 16:43

Mais quelle bonne surprise! Revoilà Ma petite Perle!

Toi qui aimais tant parler cristaux avec Gut!

Re-bienvenue parmi nous!

Je ne suis pas apte à répondre à tes angoisses par rapport à la mort, mais il se trouvera certainement parmi nous quelqu'un pour te conseiller.

Amicalement! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Jeu 26 Mar 2009 - 17:22

bienvenue à toi et heureuse de te lire .

Est-ce que tu imagines la mort sur des gens que tu connais ?

As-tu peur qu'ils meurent car tu les aimes ?

Ton imagination , ce sont des pensées, à toi d'essayer de les contrôler!
quand cela t'arrive , essaie tout de suite d'imaginer ces personnes comme des soleils et imagine les dans la joie avec le sourire !
ces pensées là devraient d'elle -même s'en aller.

Est-ce que cette imagination négative est dûe à ton moral qui n'est peut-être pas au plus haut en ce moment.

gros bisou , a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Jeu 26 Mar 2009 - 17:27

ma petite perle a écrit:
Bonjour

Je recherche un sujet parlant du rapport à la mort..
Depuis peu, je la vois dans les personnes
Je les imagine mortes et me rend compte que c'est terminé..
Ca me fait des crises d'angoisse
J'aimerais comprendre ce problème

Merci à vous
Evelyne

Bon, j'ai déjà répondu dans l'autre sujet mais tant pis, je remets ici ma réponse :

Tu dis : "je les imagine...". En fait je pense qu'il n'y a rien à "comprendre", il y a juste à " corriger" ce que tu imagines...
Parce que sinon, oui, bonjour les crises d'angoisse !!!
En fait je comprends très bien ce que tu veux dire, mais l'essentiel reste tout de même à ce que Tu redeviennes maître de tes projections.
L'imagination est une image mentale qui crée des projections et suivant la force et la répétition de ces images mentales... si elles sont négatives... affraid
Donc, pour faire partir de telles "images" sur les personnes concernées, au moment où tu te rends compte de ce que ton imagination projette, change l'image : au lieu de voir la personne morte, vois-la souriante et heureuse de vivre.
Je te garantis que ton sentiment d'angoisse se transformera en sentiment de bien-être et alors cette "vilaine" imagination ne te jouera plus de tour parce que tu ne lui laisseras aucune prise sur toi car tu auras changé ta fréquence vibratoire.



flower


Dernière édition par plume le Jeu 26 Mar 2009 - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Jeu 26 Mar 2009 - 17:28

hi hi hi on se croise plume

bisou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Jeu 26 Mar 2009 - 17:29

lol!
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Amiemonami
Membre


Date d'inscription : 26/03/2009
Nombre de messages : 189
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 28
Ville : néant

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Jeu 26 Mar 2009 - 20:30

1


Dernière édition par Amiemonami le Sam 13 Juin 2009 - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ma petite perle
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/08/2007
Nombre de messages : 44
Féminin
Poissons Buffle
Age : 56
Ville : belgique

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Ven 27 Mar 2009 - 15:11

Merci à toutes...
Je vais vous lire attentivement et répondrai à chacune...
Oui je suis celle qui parlait beaucoup des cristaux avec Gut..
J'avais perdu le forum de vue suite à des événements mais me voici de retour..
J'aimerais rendre ma vie zen mais impossible car toujours sous tension...
Je voudrais aussi souligner un détail : quand je sais qu'une personne vient de mourir : je l'imagine vivante : c'est à dire que j'essaye de la revoir vivre et qu'elle ne se doute pas qu'elle va bientot mourir...
J'ai peur pour les personnes âgées que je croise dans la rue car elles n'ont plus beaucoup de temps devant elles...
Je ne sais rester ni près d'une personne malade ni mourante car je me sens mal et je pleure en général..
Je suis allée voir le prêtre de mon église et il m'a dit que je devais me diriger vers la spiritualité pour demander de l'aide..
Qu'en pensez vous ?? Vous êtes vraiment géniales de m'aider...
Est ce que Gut vient toujours sur le forum ??
Il m'a été d'une grande aide pour apprendre les pierres que j'ai toujours d'ailleurs...

Bonne fin d'après midi à toutes et à tous....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ma petite perle
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/08/2007
Nombre de messages : 44
Féminin
Poissons Buffle
Age : 56
Ville : belgique

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Ven 27 Mar 2009 - 15:16

Pour Amiemonami :

Je n'ai jamais passé de temps auprès d'une dépouille..
On m'en a toujours empêchée car je suis une personne super sensible..
Quand ma grand mère est morte, il y a 34 ans : je n'ai pas pu la voir..
Ni ma cousine, mon beau père, etc..
Je ne sais pas non plus enterrer un animal mort..
Je ne possède pas non plus de fleurs sèchées car elles sont mortes..

Oui, je sais : c'est compliqué...

Mais ton message m'intéresse beaucoup
et je vais méditer dessus...

Je t'embrasse moi aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ma petite perle
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/08/2007
Nombre de messages : 44
Féminin
Poissons Buffle
Age : 56
Ville : belgique

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Ven 27 Mar 2009 - 15:19

Pour Suzette :

Merci de ne pas m'avoir oubliée Suzette,
ça me fait chaud au coeur...

Ca me donne envie de revenir sur ce forum encore plus...

Gros bisous d'amitié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Louve
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/11/2008
Nombre de messages : 1377
Féminin
Gémeaux Rat
Age : 45
Ville : Quelque part sur le chemin...

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Ven 27 Mar 2009 - 16:10

Citation :
J'ai peur pour les personnes âgées que je croise dans la rue car elles n'ont plus beaucoup de temps devant elles...

Bonjour Petite Perle,

Cette phrase m'a interpellée. Contrairement à ce que tu crois, ces personnes auront beaucoup de temps devant elle, puisqu'elles auront l'éternité, du moins jusqu'à ce qu'elles choisissent de revenir.

J'ai le sentiment que tu reportes sur les autres ta propre peur de la mort. Fais la paix en toi même avec cette mort. D'ailleurs, je n'aime pas ce terme, "mort", car c'est un mensonge. Nous sommes immortels, seule notre condition matérielle est mortelle. Et même cela est un mensonge : on nous a appris à vieillir et à mourir. Mais au fond, cela n'est pas une fatalité.

Une chose est sure : ne rejette pas les émotions que la mort provoque en toi. Ecoutes-les, n'en aies pas honte et essaie de les comprendre : elles t'envoient un message. A toi de découvrir lequel.

La mort est juste un changement d'état, la fin non pas d'une aventure, mais d'un épisode de cette grande aventure. Si tu n'as pas terminé ta tâche ici-bas, une nouvelle opportunité t'est offerte de continuer à jouer, avec un nouveau jeu de cartes.

Je pense qu'il est important que tu comprennes POURQUOI tu as si peur de la mort, sous deux aspects : la mort des autres et ta propre mort. Tu dis être allée voir un prêtre, j'en déduis donc une éducation religieuse catholique. Notes, et je sais de quoi je parle, que ce type d'éducation n'a pas son pareil pour ancrer des peurs tenaces et infondées.

Je ne crains plus la mort, mais comme toi je ne veux pas voir une dépouille, car je préfère garder le souvenir d'une personne vivante, plutôt que celle d'un corps vide. Idem pour les fleurs séchées, je n'en ai jamais à la maison : à quoi bon avoir une matière morte dans mon environnement proche ? Mais il s'agit là d'un problème de fréquence vibratoire, et rien d'autre.

Tu as raison de te tourner vers la spiritualité pour te sortir de tes peurs... Je suis certaine de ton succès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 2:15

Bonsoir Ma petite perle,


Eh ben Ma petite perle, avec ce que te dis La Louve, tu devrais déjà voir un peu plus clair... non ?
Moi non plus je n'aime guère la rigidité cadavérique... Quant aux fleurs séchées, elles sont mortes aussi c'est sûr, mais si je n'en ai pas chez moi (et refuse d'en acquérir) c'est pour la simple raison que, comme le dit La Louve, ce n'est pas une fréquence vibratoire à avoir chez soi, pas feng-shui du tout ça !!!

Il m'est déjà arrivé à moi aussi de penser aux personnes (très) âgées en me disant comme toi, qu'il ne leur restait plus beaucoup de temps... et puis ensuite je me suis dit que "tant mieux pour elles, ainsi elles allaient aller vers autre chose"... et puis aussi j'ai pensé que ces personnes qui sont vieilles et vont certainement bientôt partir, elles ont une expérience de vie physique derrière elles, qu'elles emportent avec elles, et c'est leur richesse...
La mort ce n'est qu'un changement d'état, un changement de "vêtement" que l'âme effectue lorsqu'elle le doit.

Se retrouver à un âge très avancé et se dire qu'on va bientôt partir, et se retrouver "ailleurs"... mais où ?? Et etc, et etc. Parce qu'on peut s'en poser indéfiniment des questions comme ça.
Mais après tout, on peut avoir 20 ans et mourir soudainement aussi...
Alors pourquoi penser à la mort ? Parce que c'est quelque chose qui nous est "inconnu" ?
Avoir peur de là où on va se retrouver "après" ? Peur de la mort de nos proches ?
Peur de la séparation.
Mais la séparation n'existe pas.
Moi aussi jusqu'à récemment j'avais peur, principalement pour mes enfants. Cette peur je l'ai puisée dans l'inconscient de l'histoire familiale...
La mort ce n'est même pas un changement de lieu, c'est un changement de plan vibratoire.
Nous avons coiffé le "voile de l'oubli"... parce que cela nous protège en quelque sorte, mais ce voile n'empêche pas de ressentir les émotions que nous ressentons et qui sont là pour nous parler, nous "guider", pour peu qu'on leur porte un peu d'attention afin qu'elles puissent être comprises pour se transformer.

Je comprends bien que ces "images-pensées" et les émotions qui en découlent semblent venir à toi sans que tu les aies consciemment appelées... mais "quelque chose" (peu importe quoi) en toi a attiré cela.
Donc à mon avis, pour corriger ça, le seul moyen c'est de changer ta fréquence vibratoire. Ainsi les images mentales qui s'imposent à toi n'y arriveront plus parce qu'elles ne vibreront plus sur la même longueur d'ondes. En gros, elles ne seront plus compatibles avec toi.
Pour changer ta fréquence vibratoire, tu peux procéder comme te le conseille Anna Rose dans le sujet "la mort" (mantras), tu peux regarder autour de toi, chercher ce qui te paraît agréable, beau, et concentrer ton attention dessus, appliquer ho'oponopono...

Changer intentionnellement une émotion négative en émotion positive, ça se fait par "paliers" suivant l'intensité de l'émotion sur les deux extrêmes positifs et négatifs. On ne peut pas passer d'un état extrême à un autre.
Je veux dire qu'entre l'extrême d'un état d'être négatif (dépression, désespoir, peur) et l'extrême d'un état d'être positif (Bien-être, Joie, Amour), il y a des "niveaux" de fréquences intermédiaires (pessimisme, optimisme, colère, espoir, culpabilité, déception, enthousiasme, jalousie,etc).
Pour sortir de la fréquence "peur", il faut passer par des fréquences qui permettent de remonter progressivement dans les niveaux de fréquences vibratoires.
Nous ressentons des émotions qui nous plongent dans les états d'être leur correspondant vibratoirement. C'est à nous de savoir nous servir de nos émotions afin d'ajuster notre fréquence vibratoire sur celle du Bien-être, de la sérénité. On sait qu'on passe d'une fréquence à une autre quand on ressent un état d'être différent de celui du moment précédent.
Quand on a conscience de ressentir une forte émotion négative, il faut essayer d'en identifier la nature, se questionner pour savoir comment est-ce qu'on se sent vraiment. Par exemple, est-ce qu'on se sent impuissant, en colère, déçu, accablé, pessimiste ? Il faut exprimer l'émotion réelle qu'on ressent par rapport à ce qui nous met mal à l'aise.
Par rapport à cette émotion identifiée et exprimée, il faut alors essayer de porter notre attention sur quelque chose qui peut nous amener de meilleures pensées. Il faut le faire intentionnellement. On peut dire des phrases ou des mots, penser à des choses qui nous ferons nous sentir mieux. Diriger notre pensée consciemment.

Par exemple dans ton cas, tu as peur de la mort, elle te met mal à l'aise. Quand tu croises une personne âgée et qu'il te vient la pensée que cette personne va bientôt mourir, continues ta réflexion en te disant non pas qu'il n'y a peut-être rien après la mort (négatif)... mais plutôt que cette personne qui va mourir "bientôt" ira certainement vers une vie plus légère pour elle, même si elle a eu une vie physique agréable. La mort n'est qu'un état vibratoire différent, dis-toi que c'est un pays lointain et que nous sommes coupés de tous contacts généralement avec ceux qui partent là-bas, mais qu'un jour notre tour viendra d'y aller et si nous vibrons sur les mêmes fréquences que ceux qui nous ont quittés auparavant alors, sans aucun doute nous les retrouverons. Que ce soit en plus ou moins de temps terrestre n'a pas d'importance.

Il me vient une question (mais tu n'es pas obligée d'y répondre) : Te sens-tu coupable par rapport à la mort de quelqu'un ? Peut-être qu'un de tes proches est parti sans que tu lui aies dit "au-revoir"... et/ou que tu te reproches de ne pas avoir prêté attention à quelque chose ?


flower
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Membre
avatar

Date d'inscription : 12/01/2009
Nombre de messages : 139
Masculin
Gémeaux Buffle
Age : 32
Ville : Brocéliande

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 5:12

une question de feng-shui ? tout ce que vous mangez est vivant?

je ne sais pas si on choisit de revenir ou autre après la mort.

la mort n'est pas douloureuse, elle est libératrice.
ce qui est douloureux c'est la peur.

j'ai été hanté aussi part la mort. Chaque nuit dans mes rêves je voyais mes proches mort, par exemple je me souviens très nettement d'une fois j'ouvrais la porte d'entrée à mon père, il avait la tête tranché mais toujours en place et disait que ça allait... alors qu'il mourait devant mes yeux.

il m'était inutile de chercher à contrôler quoi que ce soit, j'étais totalement victime de mes pensées et de mes rêves. Je n'arrivais pas à comprendre la raison de naitre si c'était pour mourir?

mais après j'ai compris que c'était comme un battement d'aile, qu'une ne va pas sans l'autre.

On a peur de la mort alors on fait tout pour sans éloigner. Mais se séparer de la mort c'est se séparer de la vie.

Au lieu de vivre, on se projette dans le mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 6:07

Bonjour à tous,

Accepter de mourir et de naître chaque jour, à chaque instant, pour n'avoir plus peur de la mort.
Tel que je le comprends c'est notre attachement au passé, et notre peur du futur qui est ici en cause.
Accepter le vivant en nous, c'est accepter une suite de lâcher et d'accueillir, de morts et de naissances, jusqu'à ce que le corps se meurt.

Plus on vit dans le présent plus cette peur pour nous-mêmes, pour nos proches s'éloignent.

Aimer chaque instant. Aimer chaque être en vie, respecter la vie et le vivant en nous, en l'autre, et nous n'aurons plus peur de la mort.

J'ai trouvé deux extraits de texte de Krishnamurti sur internet (Spéciale dédicace à Suzette ! ) au sujet de la mort. Je vais aller les lire et les relire...

http://stehly.chez-alice.fr/krishnamurti5.htm
http://stehly.chez-alice.fr/krishnamurti3.htm


sunny
Revenir en haut Aller en bas
wohpé
Membre


Date d'inscription : 14/04/2008
Nombre de messages : 3341
Féminin
Poissons Chien
Age : 47
Ville : dans mes racines, et dans mes ailes :)

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 10:39

Pour toi ma petite perle, et pour les autres aussi Smile

Une prière amérindienne

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur ! Je ne suis pas loin et la vie continue !

Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre coeur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.


sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiemonami
Membre


Date d'inscription : 26/03/2009
Nombre de messages : 189
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 28
Ville : néant

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 12:33

1


Dernière édition par Amiemonami le Sam 13 Juin 2009 - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzette
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/09/2007
Nombre de messages : 2286
Féminin
Capricorne Cochon
Age : 81
Ville : liege (Belgique)

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 15:54

Bonjour Amiemonami,
Lorsque tu dis:

Citation :
Il FAUT MOURIR POUR VIVRE ET NON VIVRE POUR MOURIR

Cela me rappelle une citation ancienne:

"IL FAUT SAVOIR TUER LE VIEIL HOMME EN NOUS"

sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiemonami
Membre


Date d'inscription : 26/03/2009
Nombre de messages : 189
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 28
Ville : néant

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 18:54

1


Dernière édition par Amiemonami le Sam 13 Juin 2009 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 23:09

Je vous copie ici les extraits de texte de Krishnamurti que j'avais trouvé ce matin en rapport avec le sujet :

Textes trouvés ici :
http://stehly.chez-alice.fr/krishnamurti5.htm
http://stehly.chez-alice.fr/krishnamurti3.htm

Le premier texte :

Krishnamurti: Mieux comprendre la mort (vendredi 30 mars 1984, Dernier journal, p.160-162, Editions du Seuil, 1997)



(...) Les enfants sont doués d'une extraordinaire curiosité. Si vous comprenez la nature de la mort, vous n'aurez pas à indiquer que tout meurt, que la poussière retourne à la poussière, mais, sans aucune peur, vous leur expliquerez doucement la mort. Vous leur ferez sentir que vivre et mourir ne font qu'un, ne sont qu'un seul mouvement qui ne commence pas à la fin de la vie après cinquante, soixante ou quatre-vingt-dix ans, mais que la mort est comme cette feuille. Voyez les hommes et les femmes âgés, comme ils sont décrépits, perdus, malheureux, comme ils sont laids. Serait-ce qu'ils n'ont pas compris ce que signifie vivre ou mourir ? Ils ont utilisé la vie, s'en sont servis, l'ont gaspillée dans le conflit sans fin qui ne fait qu'exercer et fortifier la personne, le moi, l'ego. Nous passons nos jours en conflits et malheurs de toutes sortes, parsemés d'un peu de joie et de plaisir, mangeant, buvant, fumant, dans les veilles et le travail incessant. Et, à la fin de notre vie, nous nous trouvons face à cette chose qu'on appelle la mort et dont on a peur. Et l'on pense qu'elle pourra toujours être comprise et ressentie en profondeur. L'enfant, avec sa curiosité, peut être amené à comprendre que la mort n'est pas seulement l'usure du corps par l'âge, la maladie, ou quelque accident inattendu, mais que la fin de chaque jour est aussi la fin de soi-même.

Il n'y a pas de résurrection, c'est là une superstition, une croyance dogmatique. Tout ce qui existe sur terre, sur cette merveilleuse terre, vit, meurt, prend forme, puis se fane et disparaît. Il faut de l'intelligence pour saisir tout ce mouvement de la vie, et ce n'est pas l'intelligence de la pensée, des livres ou du savoir, mais l'intelligence de l'amour, de la compassion avec sa sensibilité. Nous sommes tout à fait certains que si l'éducateur comprend la signification de la mort et sa dignité, l'extraordinaire simplicité de mourir — s'il la comprend, non pas intellectuellement mais en profondeur — il parviendra alors à faire saisir à l'étudiant ou à l'enfant que mourir, finir, n'a pas à être évité car cela fait partie de notre vie entière. Ainsi, quand l'étudiant ou l'enfant grandira, il n'aura jamais peur de sa fin. Si tous les humains qui nous ont précédés, de génération en génération, vivaient encore sur cette terre, ce serait terrible. Le commencement n'est pas la fin.

Et nous voudrions aider — non, ce n'est pas le mot juste — nous aimerions, dans l'éducation, donner à la mort une certaine réalité factuelle, non pas la mort d'un autre, mais la nôtre. Jeunes ou vieux, nous devrons inévitablement lui faire face. Ce n'est pas une chose triste, faite de larmes, de solitude, de séparation. Nous tuons si facilement, non seulement les animaux destinés à notre alimentation, mais encore ceux que nous massacrons inutilement, par divertissement — on appelle cela un sport. Tuer un cerf, parce que c'est la saison, équivaut à tuer son voisin. On tue les animaux parce que l'on a perdu contact avec la nature, avec les créatures qui vivent sur cette terre. On tue à la guerre au nom de tant d'idéologies romantiques, nationalistes ou politiques. Nous avons tué des hommes au nom de Dieu. La violence et la tuerie vont de pair

Et devant cette feuille morte dans toute sa beauté, sa couleur, peut-être pourrions-nous être conscients au plus profond de nous-mêmes, saisir ce que doit être notre propre mort, non pas à la fin ultime, mais au tout début de notre vie. La mort n'est pas une chose horrible, une chose à éviter, à différer, mais plutôt une compagne de chaque jour. De cette perception naît un immense sens de l'immensité.


Dernière édition par Emmanuel le Sam 28 Mar 2009 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Sam 28 Mar 2009 - 23:10

Le second :

KRISHNAMURTI: SUR LA MORT (extrait de La Première et la Dernière Liberté, p. 258-260)
Quels rapports y a-t-il entre la mort et la vie ?


Y a-t-il une division entre la vie et la mort ? Pourquoi considérons-nous la mort comme un état séparé de la vie ? Pourquoi avons-nous peur de la mort ? Et pourquoi tant de livres ont-ils été écrits sur elle ? Pourquoi y a-t-il une ligne de démarcation entre la vie et la mort ? Et cette séparation est-elle réelle ou simplement arbitraire, une fabrication de l'esprit ?

Lorsque nous parlons de la vie, nous entendons un processus de continuité en lequel il y a identification. Moi et ma maison, moi et ma femme, moi et mon compte en banque, moi et mon expérience. C'est ce que nous appelons la vie, n'est-ce pas ? Vivre est un processus de continuité dans la mémoire, conscient mais aussi inconscient, avec ses luttes, querelles, incidents, expériences, etc. Tout cela est ce que nous appelons la vie et nous pensons à la mort comme à son opposé. Ayant créé cet opposé, nous le redoutons et commençons à rechercher la relation entre la vie et la mort Si nous parvenons à jeter entre l'une et l'autre le pont de nos explications, la croyance en une continuité, en un au-delà, nous sommes satisfaits. Nous croyons à la réincarnation ou à une autre forme de la continuité de la pensée, et ensuite nous essayons d'établir le rapport entre le connu et l'inconnu, entre te passé et le futur. C'est bien cela que nous faisons, n'est-ce pas, lorsque nous posons des questions sur tes relations entre la vie et la mort Nous voulons savoir comment jeter un pont entre le " vivre " et le " finir ". C'est là notre désir fondamental.

Pouvons-nous connaître la " fin ", qui est la mort, pendant que nous vivons ? Je veux dire que si nous pouvions savoir, pendant que nous vivons, ce qu'est la mort, nous n'aurions pas de problèmes. C'est parce que nous ne pouvons pas entrer en contact avec l'inconnu pendant que nous vivons, que nous en avons peur. Notre lutte consiste à établir un rapport entre nous-mêmes qui sommes le résultat du connu, et l'inconnu que nous appelons mort. Peut-il y avoir une relation entre le passé et quelque chose que l'esprit ne peut pas concevoir et que nous appelons mort ? Pourquoi séparons-nous les deux ? N'est-ce point parce que notre esprit ne fonctionne que dans le champ du connu, dans le champ du continu ? L'on ne se connaît soi-même qu'en tant que penseur, qu'en tant qu'acteur ayant certains souvenirs de misères, de plaisirs, d'amour, d'affections, d'expériences de toutes sortes ; l'on ne se connaît qu'en tant qu'être continu, sans quoi Ton n'aurait aucun souvenir de soi-même "étant" quoi que ce soit. Or, lorsque ce " quoi que ce soit " considère sa fin - que nous appelons mort - surgit en nous la peur de l'inconnu, donc le désir d'englober l'inconnu dans le connu, de donner une continuité au connu. Je veux dire que nous ne voulons pas connaître une vie incluant la mort, mais nous voulons nous persuader qu'un moyen existe de durer indéfiniment. Nous ne voulons pas connaître la vie et la mort, mais nous voulons apprendre à durer sans fin.

Ce qui continue n'a pas de renouveau. Il ne peut rien avoir de neuf, rien de créatif en ce qui continue. Cela semble bien évident. Au contraire, sitôt que s'arrête la continuité, ce qui est toujours neuf devient possible. C'est notre fin que nous redoutons. Nous ne voyons pas que le renouveau créateur et inconnu ne peut se produire qu'en cette fin du " quoi que ce soit " que nous croyons être. Le report quotidien de nos expériences, de nos souvenirs et de nos infortunes, bref tout ce qui vieillit en s'accumulant, doit mourir chaque jour pour que le renouveau puisse être. C'est chaque jour que nous devons mourir. Le neuf ne peut pas être là où est une continuité - le neuf étant le créatif, l'inconnu, l'éternel, Dieu si vous voulez. La personne, l'entité continue qui est à la recherche de l'inconnu, du réel, de l'éternel, ne le trouvera jamais, parce qu'elle ne trouvera que ce qu'elle projette hors d'elle-même, et ce qu'elle projette n'est pas le réel. Ce n'est que lorsque nous finissons, lorsque nous mourons que le réel peut être connu ; et celui qui cherche une relation entre la vie et la mort, un pont entre le continu et ce qu'il s'imagine exister au-delà, vit dans un monde fictif, irréel, qui est une projection de lui-même.

Et est-il possible, pendant que l'on vit, de mourir, c'est-à-dire de parvenir à sa fin, de n'être rien du tout ? Est-il possible, en vivant dans ce monde où tout " devient " de plus en plus (ou " devient " de moins en moins) où tout est un processus d'escalades, de réussites, de succès, est-il possible, dans un tel inonde, de connaître la mort ? Est-il possible d'achever chaque souvenir ? (Il ne s'agit pas des souvenirs des faits : de l'adresse de votre domicile, etc.) Est-il possible de mettre fin à chaque attachement intérieur, à une sécurité psychologique, à tous les souvenirs que nous avons accumulés, emmagasinés, et où nous puisons notre sécurité et notre bonheur ? Est-il possible de mettre fin à tout cela, ce qui veut dire mourir chaque jour pour qu'un renouveau puisse avoir lieu demain ? Ce n'est qu'alors que l'on connaît la mort pendant que l'on vit Ce n'est qu'en cette mort, en cette fin, en cet arrêt de la continuité, qu'est le renouveau, la création de ce qui est éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Dim 29 Mar 2009 - 12:54

1


Dernière édition par mercidemouvrirlesprit le Mer 8 Avr 2009 - 15:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/09/2007
Nombre de messages : 2286
Féminin
Capricorne Cochon
Age : 81
Ville : liege (Belgique)

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Dim 29 Mar 2009 - 15:25

Tout grand merci, mon cher Manu, d'avoir publié ces textes essentiels qui répondent à nombre de questions posées sur ce forum!

Citation :
Ils ( c'est nous!) ont utilisé la vie, s'en sont servis, l'ont
gaspillée dans le conflit sans fin qui ne fait qu'exercer et fortifier
la personne, le moi, l'ego.

Citation :
Il faut de l'intelligence( la vraie) pour saisir tout ce
mouvement de la vie, et ce n'est pas l'intelligence de la pensée, des
livres ou du savoir, mais l'intelligence de l'amour, de la compassion
avec sa sensibilité.

Oui! mea culpa! reconnaissons que nous nous appuyons plus souvent sur des textes anciens que de nous exprimer avec créativité , amour et compassion!

Citation :
On tue à la guerre au nom de tant d'idéologies
romantiques, nationalistes ou politiques. Nous avons tué des hommes au
nom de Dieu
. La violence et la tuerie vont de pair

Oui, et là, curieusement, il semble que nous oublions notre peur ?!

Citation :
Et devant cette feuille morte dans toute sa
beauté, sa couleur, peut-être pourrions-nous être conscients au plus
profond de nous-mêmes, saisir ce que doit être notre propre mort, non
pas à la fin ultime, mais au tout début de notre vie. La mort n'est pas
une chose horrible, une chose à éviter, à différer, mais plutôt une
compagne de chaque jour. De cette perception naît un immense sens de
l'immensité
.

cheers Et nous passons - de la peur de l égo devant la mort - à la BEAUTÉ et à l' IMMENSITE !

I love you sunny I love you sunny I love you sunny I love you sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzette
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/09/2007
Nombre de messages : 2286
Féminin
Capricorne Cochon
Age : 81
Ville : liege (Belgique)

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Dim 29 Mar 2009 - 15:38

Cher Mercidemouvrirlesprit,

Lorsque tu écris:

Etre

Tous les bruits des préjugés se taisent,
L’esprit s' envahit d’un beau silence libéré,
Reste-t-il au bout de tout et de rien une petite musique Comme un pâle retour en arrière,

Pour dire qu’il est l’Homme de l’air à ses tympans,
Là juste avant la grande lumière remplissant le vide

Ne te semble-t -il pas répondre aux textes précédents?
( créativité, beauté, lumière intérieure, absence de préjugés)

Bisous!flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Lun 30 Mar 2009 - 13:51

1


Dernière édition par mercidemouvrirlesprit le Mer 8 Avr 2009 - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amiemonami
Membre


Date d'inscription : 26/03/2009
Nombre de messages : 189
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 28
Ville : néant

MessageSujet: Re: Besoin de comprendre la mort...   Lun 30 Mar 2009 - 13:55

1


Dernière édition par Amiemonami le Sam 13 Juin 2009 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Besoin de comprendre la mort...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com