Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Aloah
ModérateurChatBox
avatar

Date d'inscription : 01/11/2014
Nombre de messages : 4303
Féminin
Bélier Chat
Age : 78
Ville : De passage sur Terre

MessageSujet: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Sam 25 Nov 2017 - 12:55

Rappel du premier message :

Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer

La psychologie du pardon est également une forme de détachement. Elle fait référence à tout acte de courage par lequel nous laissons de côté l’amertume qui nous tenaille et nous rend captif-ves pour accepter ce qui est arrivé et nous permettre d’avancer. Il s’agit également d’une restructuration du “moi”, d’un parcours psychologique où la réparation des dommages et des émotions négatives permet de trouver progressivement, au quotidien, la paix intérieure.
Chaque fois que nous cherchons une bibliographie relative à la psychologie du pardon nous trouvons surtout des œuvres et des documents liés à la croissance personnelle, à l’étude de la morale et même au monde de la religion ou de la spiritualité. Maintenant, existe-t-il des études scientifiques sur ce qu’est le pardon, comment y parvenir et qu’est-ce que cela suppose pour que notre équilibre physique et émotionnel accepte cette mesure ?

Citation :
“Les faibles ne peuvent pas pardonner. Le pardon est un attribut du fort.”-Mahatma Gandhi-

La réponse, évidemment, est “oui”. En effet, la “American Psychological Associaton” dispose de multiples travaux et recherches sur ce qu’est pardonner ou non, ainsi que sur la manière dont nos sociétés et ce monde si rempli de conflits tout au long de l’histoire n’a pas toujours été en mesure d’avancer en ce sens : une dimension qui est également fondamentale pour notre bien-être mental.
En effet, et il est important de ne pas l’oublier, beaucoup d’entre nous peuvent avoir une épine enfoncée, un compte à régler avec un événement de notre passé affectant notre bonheur actuel, lequel réduit notre capacité à construire un présent beaucoup plus satisfaisant. Tout le monde, d’une manière ou d’une autre, garde sa petite part de ressentiment envers quelque chose ou quelqu’un qu’il serait opportun de commencer à guérir…

Pardonnez pour éviter “l’usure” personnelle
La meilleure façon de plonger dans ce domaine de la psychologie est de différencier ce qu’est le pardon de ce qui ne l’est pas. Pardonner, en premier lieu, ne signifie pas nous dire que ce qui s’est passé à un moment donné était bien si ce n’était pas le cas. Cela ne signifie pas non plus “accepter” ou se réconcilier avec la personne qui nous a fait du mal ; encore moins nous forcer à nous sentir proche de cette dernière ou à ressentir de la pitié pour elle.
La psychologie du pardon, en effet, nous offre les stratégies appropriées pour que nous puissions prendre les mesures suivantes :

  • Accepter que les choses se sont passées de cette manière particulière. Rien de ce qui s’est passé à ce moment précis dans notre passé ne peut être changé. Par conséquent, il faut arrêter de spéculer, de perdre de l’énergie, notre humeur et notre santé à imaginer comment les choses auraient pu être si nous avions agi différemment, si nous avions fait ceci plutôt que cela.

Citation :
Pardonner, c’est apprendre à “lâcher prise” pour réinventer un nouveau “moi” qui assume le passé mais qui se voit fort afin de profiter du présent.
La psychologie du pardon nous dit par ailleurs que nous ne sommes pas obligé-e-s de comprendre ou d’accepter les valeurs ou les pensées de la personne qui nous a fait du mal. Pardonner, ce n’est pas offrir la clémence ou chercher des justifications pour ce qui nous fait souffrir. Nous ne devrions jamais abandonner notre dignité.

  • Il s’agit plutôt de faciliter le deuil du ressentiment, de retirer progressivement les couches à colère, l’intensité du désespoir et ce blocage qui nous empêche de respirer… Pour cela, il est nécessaire que nous cessions de haïr celui/celle qui nous a fait du mal.


Par ailleurs, il existe un aspect important que nous oublions habituellement. Le pardon est la pierre angulaire de toute relation, qu’elle soit de couple, d’amitié, etc. 
Rappelons-nous que tout le monde ne voit pas les choses de la même manière que nous ; en effet, il existe autant de perceptions, d’approches et d’opinions qu’il y a de jours dans une année.
Nous percevons parfois certaines actions comme des affronts ou des actes de mépris alors qu’il ne s’agit en réalité que d’un simple désaccord ou d’un malentendu. Ainsi, et afin d’arrêter de voir des trahisons là où il n’en existe pas, nous devons être capables d’élargir notre sens de la compréhension et notre capacité de pardon.

La psychologie du pardon, clé de la santé
Le docteur Bob Enright de l’Université du Wisconsin est l’un des experts les plus célèbres dans l’étude de la psychologie du pardon. Après plus de trois décennies d’analyse de cas, menant des études et écrivant des ouvrages sur le sujet, il conclut avec quelque chose qui pourrait attirer notre attention. Tout le monde n’y parvient pas, nous ne sommes pas tou-te-s capables de faire le pas pour offrir le pardon. La raison de cela réside dans le fait de considérer le pardon comme une forme de faiblesse.
Il s’agit d’une erreur. Une des meilleures idées que nous offre la psychologie du pardon est que le faire, franchir le pas, outre le fait de nous permettre d’avancer avec plus de liberté dans notre présent, nous donne l’opportunité d’intégrer dans notre être de nouvelles valeurs, de nouvelles stratégies pour affronter n’importe quelle source de stress et d’anxiété. Parce que pardonner et recycler les ressentiments en libertés est un acte de courage et de force.

En outre, le Docteur Enright nous rappelle qu’il existe de nombreuses raisons qui justifient de faire le pas vers le pardon. La meilleure de toutes est que nous allons gagner en santé. Il existe de nombreuses études qui montrent la relation étroite entre le pardon et la réduction de l’anxiété, la dépression et d’autres troubles qui réduisent complètement notre qualité de vie.
Citation :
La personne qui jour après jour reste piégée dans le cycle de la mémoire, dans les griffes du ressentiment et dans cette haine persistante du passé concentrée dans un événement particulier ou dans une personne déterminée, développe en plus du malheur est un stress chronique. Personne ne mérite de vivre de cette façon. Parce qu’il n’existe pas d’émotion plus toxique que la colère combinée à la haine…
Mettons donc en pratique certaines des stratégies suivantes pour faciliter le chemin du pardon :

  • Pardonner n’est pas oublier, c’est apprendre à penser mieux en comprenant que nous ne sommes pas obligé-e-s de faciliter une réconciliation, mais d’accepter ce qui s’est passé sans nous sentir “faible” pour franchir ce pas. Pardonner, c’est nous libérer de nombreux fardeaux que nous ne méritons pas de supporter à vie.
  • La haine enlève de l’énergie, de la volonté et de l’espoir. Nous devons donc apprendre à pardonner pour survivre, pour vivre avec plus de dignité.
  • L’écriture thérapeutique et la tenue d’un journal peuvent nous aider.
  • Nous devons comprendre également que le temps, par lui-même, n’aide pas. Laisser passer les jours, les mois et les années ne nous empêchera pas de haïr ou d’oublier ce qui s’est passé. Ne remettons pas au lendemain le mal-être que nous ressentons aujourd’hui.
  • Le pardon est un processus. Il s’agit de quelque chose que nous devons également comprendre. Peut-être que nous ne pourrons jamais complètement pardonner à l’autre personne, mais nous pouvons décharger une bonne partie de tout ce ressentiment pour pouvoir “respirer” un peu mieux …

Pour conclure, nous voyons que le domaine de la psychologie du pardon est très vaste et qu’il dispose également d’une relation très étroite avec le domaine de la santé et du bien-être. Il s’agit d’une discipline qui nous offre des stratégies fabuleuses à appliquer dans n’importe quel domaine de notre vie, dans notre travail et dans nos relations quotidiennes. Pardonner est donc l’une des meilleures capacités et vertus à développer en tant qu’êtres humains.

Références bibliographiques
Worthington, T. et Williams, David R. (2015). Pardon et santé. Madrid : Akal
Prieto, U. (2017). Pardon et santé : introduction à la psychologie du pardon. Madrid : Université Pontificale Comillas
Enright, RD, et Fitzgibbons, R. (2015). 9 Thérapie du pardon. Amer Psychologique
Worthington, EL, Jr. et Sandage, SJ (2015). Le pardon et la spiritualité en psychothérapie : une approche relationnelle. Amer Psychologique
Paloutzian, Raymond F. (2010). Pardon et réconciliation : Voies psychologiques vers la transformation des conflits et la consolidation de la paix. New York : Série de livres sur la psychologie de la paix
Via : https://nospensees.fr/psychologie-du-pardon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Lun 27 Nov 2017 - 20:36

@Ila a écrit:

C'est exactement ça. Parfois j'arrive à me détacher et "digérer" et pardonner, mais quand je vois que la personne continue à "entrer" dans ma vie, comme si rien ne s'était passé, tout ressors. Et là, j'ai ma part de responsabilité, puisque je pensais que le silence était la meilleure solution pour être tranquille, mais au bout d'un an je constate que non, alors je vais devoir remédier à cela. Je pense qu'àpres le pardon sera stable.

Il serait temps de lui mettre les points sur les i et les barres sur les T. en lui disant que tu ne veux plus qu'elle entre dans ta vie sans ton approbation.
Bon ce n'est pas évident mais ça paye quand on fait le saut pour le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10758
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Lun 27 Nov 2017 - 20:39

@Ila a écrit:
@Professeur X, je n'ai pas pris cette phrase personnellement pour moi je l'ai lue au même titre que les autres qui intervenaient. Ta phrase était en réponse à AnGilles qui me répondait, alors ça concernait on peut dire indirectement mes interrogations. Je ne vois pas de reproches dans ses propos, c'est un ton surtout attentionné je trouve

Hum , j'ai posté cette réflexion sur l'amour sans vraiment lire le post qui était au dessus , en tout cas mon propos ne concernait pas vos échanges , en tout cas merci de celui-ci , bon courage , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 1653
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Lun 27 Nov 2017 - 21:11

Oui Totem, de voir tout le monde d'accord sur ce point me l'a fait comprendre :jap: Je pensais naïvement que la personne allait se lasser et que montrer les dents n'était pas "bien"

Professeur X merci, et pas de souci vraiment, c'était juste un quiproquo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Lun 27 Nov 2017 - 21:47

@Ila a écrit:
Oui Totem, de voir tout le monde d'accord sur ce point me l'a fait comprendre :jap: Je pensais naïvement que la personne allait se lasser et que montrer les dents n'était pas "bien"

J'ai fait la même chose que toi avec une collègue qui travaillait dans mon bureau et me harcelait. Je l'ignorais et ça a été pire encore au point où elle allait jusqu'à saboter mes dossiers. Donc là j'ai mis les pieds dans le plat gentiment en visant son  talon d'Achille, du coup elle s'est mise en arrêt de travail 3 mois en prétextant une dépression suite à un harcèlement de ma part. Du coup elle a demandé à son retour de changer de bureau....Même si je suis passée pour ce que ne suis pas au moins je ne l'avais plus en face de moi, en plus elle a été remplacée par une collègue super sympa. donc rien perdu au change, si ce n'est qu'elle continuait toujours son sabotage mais je m'en fichait, alors elle a cessé ce petit jeu inutile. Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 1653
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Lun 27 Nov 2017 - 21:57

Au travail ça peut avoir des conséquences graves en plus ... alors l'expression "le silence est le plus grand des mépris" n'est pas une solution face à des personnes comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Lun 27 Nov 2017 - 23:04

@Ila a écrit:
Au travail ça peut avoir des conséquences graves en plus ... alors l'expression "le silence est le plus grand des mépris" n'est pas une solution face à des personnes comme ça.

Effectivement, ça ne marche pas, mais faut avoir essayé pour s'en rendre compte, aussi on est obligé de changer de positionnement, d'ailleurs à ce sujet c'est mon fils qui connaissait cette collègue qui m'a dit que je devais changer mon fusil d'épaule avec elle car elle ne lâcherait pas, en précisant qu'il fallait trouver son talon d'Achille pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1720
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Lun 27 Nov 2017 - 23:55

Au vue de la façon dont tu as géré l'incompréhension qu'il y a eu entre Prof et moi-même je n'ai plus aucun doute que tu vas réussir à gérer tes différents.

@Professeur_X je te prie de m'excuser de m'être un peu énervé mais pour moi aucune philosophie, aucune idée, aucun livre sacré ne vaut la vie d'un être humain. J'avais peur que ton discours déstabilise Ila qui apparemment est bien plus solide que je ne le pensais Smile J'ai douté là ou j'aurais du avoir confiance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Mar 28 Nov 2017 - 0:13

AnGilles a écrit:
Ce que j'écoutais au moment de lire cela :



Edit Ajout des paroles :

Paroles et traduction de «The Sound Of Silence» (Paul Simon)

The Sound Of Silence
(Le Son Du Silence)

Hello darkness, my old friend,
Bonsoir ténèbres, mon vieil ami,

I've come to talk with you again
Je suis venu discuter encore une fois avec toi

Because a vision softly creeping,
Car une vision s'insinuant doucement en moi,

Left its seeds while I was sleeping
A semé ses graines durant mon sommeil

And the vision that was planted in my brain, still remains
Et la vision qui fut plantée dans mon cerveau, demeure encore

Within the sound of silence
A l'intérieur, le son du silence

In restless dreams I walked alone,
Dans mes rêves agités j'arpentais seul,

Narrow streets of cobblestone
Des rues étroites et pavées

'Neath the halo of a street lamp,
Sous le halo d'un réverbère,

I turned my collar to the cold and damp
Je tournais mon col à cause du froid et de l'humidité

When my eyes were stabbed by the flash of a neon light,
Lorsque mes yeux furent éblouis par l'éclat de la lumière d'un néon,

That split the night and touched the sound of silence
Qui déchira la nuit et atteignit le son du silence

And in the naked light I saw,
Et dans cette lumière pure je vis,

Ten thousand people, maybe more
Dix mille personnes, peut être plus

People talking without speaking,
Des personnes qui discutaient sans parler,

People hearing without listening
Des personnes qui entendaient sans écouter

People writing songs that voices never share,
Des personnes qui écrivaient des chansons qu'aucune voix n'a jamais emprunté,

And no one dared disturb the sound of silence
Et personne n'osa déranger le son du silence

Fools, said I, you do not know,
Idiots, dis-je, vous ignorez,

Silence, like a cancer, grows
Que le silence, tel un cancer, évolue

Hear my words that I might teach you,
Entendez mes paroles que je puisse vous apprendre,

Take my arms that I might reach you
Prenez mes bras que je puisse vous atteindre

But my words, like silent raindrops fell,
Mais mes paroles tombèrent telles des gouttes de pluie silencieuses,

And echoed in the wells of silence
Et résonnèrent dans les puits du silence

And the people bowed and prayed
Et ces personnes s'inclinaient et priaient

To the neon god they made
Autour du dieu de néon qu'ils avaient créé

And the sign flashed out its warning
Et le panneau étincela ses avertissements

In the words that it was forming
A travers les mots qu'il avait formés

And the sign said : the words of the prophets
Et le signe dit : les mots des prophètes

Are written on the subway walls
Sont écrits sur les murs des souterrains

And tenement halls,
Et des halls d'immeubles,

And whispered in the sounds of silence
Et murmurés à travers les sons du silence

C'est chouette I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1720
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Mar 28 Nov 2017 - 0:40

Merci Néhémyo,

Surtout dans le contexte elle était spécialement "dédicacée" si je puis dire à Almaguemnon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloah
ModérateurChatBox
avatar

Date d'inscription : 01/11/2014
Nombre de messages : 4303
Féminin
Bélier Chat
Age : 78
Ville : De passage sur Terre

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Mar 28 Nov 2017 - 9:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suara
Membre


Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 376
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Mar 28 Nov 2017 - 10:46

Parfois, je dis bien parfois: "Si vis pacem, para bellum".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10758
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Mar 28 Nov 2017 - 11:06

AnGilles a écrit:
Au vue de la façon dont tu as géré l'incompréhension qu'il y a eu entre Prof et moi-même je n'ai plus aucun doute que tu vas réussir à gérer tes différents.

@Professeur_X je te prie de m'excuser de m'être un peu énervé mais pour moi aucune philosophie, aucune idée, aucun livre sacré ne vaut la vie d'un être humain. J'avais peur que ton discours déstabilise Ila qui apparemment est bien plus solide que je ne le pensais Smile J'ai douté là ou j'aurais du avoir confiance

Hum , comment pourrais-je ne pas t'excuser de t'être identifié à ce que tu lit , au moins tu as un exemple de ce qu'est l'identification , et puis nous sommes sur le sujet du pardon c'est la moindre des choses , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 1653
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   Mar 28 Nov 2017 - 17:10

AnGilles, c'est parce qu'il n'y avait pas de problème, juste une mauvaise compréhension dû aux échanges enchaînés, normal sur un forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psychologie du pardon : le détachement de la rancune pour nous permettre d’avancer
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit