Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dieu et la science

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32  Suivant
AuteurMessage
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1824
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Dieu et la science   Lun 30 Oct 2017 - 8:51

Rappel du premier message :

Le célèbre romancier Dan Brown, vient de publier son dernier roman:
"origines".
Il y déclare entre autres que la science n'a plus besoin de l'hypothèse de Dieu, pour expliquer les origines de l'Univers, ni les nôtres, via celles du vivant.
Il reprend la thèse du dernier livre du grand physicien Stephen Hawking , pour qui la gravité suffit à expliquer, l'origine du big bang.
Personnellement, je suis tenté de voir dans ces écrits une réponse au fondamentalisme religieux .
La science est toujours prise à témoin et surtout en otage, par les dogmes athée ou religieux, c'est dommage.

"Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup en rapproche"
Evidemment si l'on peut répondre cela à Dan  Brown, c'est plus difficile de le faire avec Stephen Hawking.

Et vous qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Jeu 17 Mai 2018 - 2:53

La prediction par modelisation informatique indique qu'une infime variation de la valeur d'une constante brise l'equilibre entre elles toutes au point qu'aucune étoile ne se forme,donc aucun élément lourd,tout juste de l'Hydrogéne,un peu d'Helium,des traces de Lithium et de Bérylium,puis circulez y'a rien à voir.
Maintenant il semble evident qu'on peut postuler une infinité d'univers avec des constantes différentes mais qui possederaient aussi entre elles un equilibre fécond et non stérile,mais de là à trouver nous même des combinaisons fiables j'en doute car la chose est infiniment prodigieuse,c'est dement,ça depasse l'imagination,c'est du ressort de Dieu! Alors on se limitera au nôtre.

Nous disions précédemment: Contrôler son infini,temporaliser son espace,telle est le principe de fond.
On disait que l'infini ne disparaissait pas pour autant bien qu'il se fasse par là même nettement plus discret.
On a dit aussi qu'à ce stade on ne peut faire autrement que laisser le nombre imaginaire de coté,donc on en tient pas compte.Reste alors 3 ensembles,1/les entiers,2/les rationnels,3/les irrationnels parmi les quelles on distingues les algébriques des transcendant.
Les nombres entiers (0,1,2,...) tout le monde connait.
Les nombres rationnels sont des nombres à virgule qui peuvent être ramenés à la division d'un entier par un autre,donc par voie de conséquence les irrationnel sont ceux qui ne le peuvent pas.
Parmi les irrationnels les algébrique sont ceux qui peuvent être ramener à une equation polynomiale à coefficient entier,et les transcendants ceux qui ne le peuvent pas.
L'equation polynomiale est une equation typique,de forme standart.Pour simplifier,chacun comprend aisement qu'on peut traduire un entier par la somme de plusieurs,on ecrira alors que a+b+c+...=x. Par exemple on peut ecrire 3+2+8+6=19,bon et bien là c'est un peu la même chose,sauf que dans les equations polynomiale qui nous interesse y'a qu'une seule solution,alors que j'aurais pu ecrire 19 en additionnant d'autres entiers que 3,2,8 et 6.

Question: Les valeurs numeriques des constantes telle que G,k,h ou même c,sont-elles des nombres rationnels ou irrationnels?
S'ils sont irrationnels sont-ils algébriques ou transcendants?
Et bien,jusqu'à preuve du contraire ils sont manifestement irrationnel et transcendants,ce n'est pas rien,car même si déjà les rationnels peuvent eux aussi avoir un devellopement decimale infini,au moins est-il periodique,ce qui n'est pas le cas chez les irrationnels,et pour couronner le tout on parle des transcendants,ça donne le vertige.
Donc,en definitive,les constantes fondamentales qui quantifient notre Univers sont des nombres irrationnels,or,et pour simplifier d'avantage,on peut decomposer tout nombre à virgule en distinguant sa partie entiére,avant la virgule,et son devellopement decimal aprés la virgule,or ce devellopement est infini,il ne s'arrête jamais,même si quelque decimales suffisent à la science et aux technologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Jeu 17 Mai 2018 - 3:45

i,le nombre imaginaire,fut d'abord justement imaginé comme un moyen de resoudre des equations qui autrement n'en avait pas,ce qui s'avéra fort utile à l'ère de l'electricité et de l'electronique,car pour exemple une tension négative qui se multiplie par elle même reste negative,ce qui en utilisant i apparaitra dans le resultat final,c'est une question d'algorithme,il s'agit de suivre des régles de calcul.
Cependant i s'est precisé quand on s'est rendu compte d'une proximité ente la fonction exponentielle et la somme des fonction sinus et cosinus,proximité qu'on parvint à ramener à une egalité par l'entremise de i,ce qui permit d'elaborer une trigonométrie sur le plan complexe,cad celui ou sont representé les nombres complexes,alors que les autres figurent simplement sur une droite,et le plus fantastique c'est que cette egalité permet de ramener ce plan à un cercle.
Je sais pas si vous vous rendez compte de tout ce qu'il faudrait exposer pour expliciter dans le detail tout ce que je viens d'effleurer,mais je suis bien certain que vous comprendrez que j'en suis bien incapable,et que de toute façon ça necessiterai un travail pharaonique Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1824
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Jeu 17 Mai 2018 - 13:50

@bramapoutre,

Je me rends très bien compte de ce que vous avez bien exposé et des développements vertigineux qu'impliquerait des recherches d'explications précises.
Je me souviens de mon étonnement quand j'ai commencé à apprendre les nombres complexes ou imaginaires: "i" comme vous le rappelez et ma surprise de voir leur application concrète en électricité.
Oui la nature suit bien des règles qu'il est possible de traduire en équations mathématiques.
Or ces équations sont aussi et surtout le produit de notre esprit.
C'est un indice fort de notre connexion possible à" l'Esprit Universel".
Je crois en son existence, le langage mathématique employé partout dans l'univers, en est la preuve probante.
En effet un langage mathématique c'est le contraire du hasard, plus il est complexe, moins il est hasardeux, même s'il semble parfois être régit par le hasard, c'est la suprême subtilité d'un immense esprit, qui veut resté incognito.
Bravo et merci :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 11:57

L'Univers me parait d'essence spirituelle,il est l'Esprit car il en fait partie,donc nous sommes l'Esprit,mais l'Esprit est plus que nous,ainsi la progression en plus d'être horizontale est verticale.
Ceux qui contrarient la verticalité,ou du moins qui essaient,notamment en sapant l'horizontalité,sont une gêne pour le projet divin qui est de nous élever en conscience au nom et en vertu de La Vérité,celle-ci étant la raison profonde qui amena Dieu à nous créer.
Nous sommes des animaux,alors soyons humbles. Nous avons une âme mais c'est nous qui lui appartenons.
Mortel,tel est est notre véritable nom. Ce que sera demain nul mieux que le temps n'en décide,et le temps sait bien d'où il vient,où il est et vers quoi il va. Si donc promesse est faite de retablir le juste equilibre,elle s'accomplira,et à bien y regarder elle s'accompli déjà,mais des barrières s'opposent à elle,et voici qu'elles s'obstinent alors même que l'Esprit menacent de les detruire.
Nous sommes un monde de borgnes conduit par des aveugles addictes à la luxure et au pouvoir,vendus à l'usure et au mensonge,et pour faire court et passer vite ce n'est qu'une mafia,et de la pire espéce!

En vérité Dieu nous a donné les moyens de redresser ce qui dans la Création apparait tordu pour telle ou telle raison sur les quelles il sera toujours temps de revenir,mais pour l'heure l'important et que Dieu a communiqué suffisamment de science qui,si elle etait orienté comme elle le devrait,resoudrait la quasi totalité des problémes liès à l'existence en générale,que se soit en Biologie,en Ecologie etc...

Non,ils préférent le mal et le transhumanisme,afin d'effectivement changer le monde puisque cela s'impose,mais alors que cela soit à l'avantage de leurs intérêts industriels,financiers et géopolitiques. En clair ils ont perdu la tête et nous entraîne dans une mauvaise direction. Le transhumanisme ne doit pas être un posthumanisme,c'est tout,et ce n'est pas négociable,et voilà qu'ils defient le Bienveillant.

C'est vrai,c'est aussi un Dieu de Passion,il causa souffrance et douleur,mais Lui au moins il répare,et donne les moyens de réparer,alors cessons d'être naïfs,car au vues de nos moyens scientifiques et technologiques,la quasi totalité des maladies génétiques ou autres ont potentiellement disparu,donc l'industrie de la "Santé",du médoc à tout va et même du scalpel sont révolus,sauf qu'on s'accroche,et à tout les niveaux,à son petit confort illusoire,à ses intérêts egoïste et parfois mesquins,et puis on a peur,tout le monde a peur,c'est incroyable,on y pige plus rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 12:59

Il va bien falloir un jour cesser d'être autant compliqué.
Y'a qu'à voir la mathématique de le Relativité: Quadrivecteur impulsion-energie,tenseur,géométrie differentielle,algébre multilinéaire,espace de Minkowsky etc etc...,Tout ça pour nous dire comment l'espace-temps se courbe en présence d'energie-matiére dont il oriente ainsi la trajectoire,mais ça ne dit pas pourquoi l'espace se courbe en presence de matière,ça décrit seulement comment,de quelle façon,ça décris une transformation mais ça ne dit pas pourquoi ça se transforme,ça ne dit pas pourquoi l'espace-temps réagis ainsi,mais comment il réagis,en fait toute la Science est ainsi,elle dit comment sans s'occuper du pourquoi,sauf qu'en disant comment elle fait croire qu'elle explique pourquoi,mais c'est faux,quand bien même s'est-elle elle-même convaincue du contraire,car on a beau savoir comment ça marche,on sait toujours pas pourquoi ça marche,alors on se dit qu'il n'y a pas de pourquoi,et on ne cherche plus.
Tout ce que je viens de balbutier revient à poser une simple question: Pourquoi l'espace est Einsteinien plutôt que Newtonien? Certain pourraient repondre "parce que rien ne peut se deplacer plus vite que la lumière", mais alors dans ce cas pourquoi en est-il ainsi?
C'est le genre de questions qu'on aime pas trop se poser,du genre pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien,jusqu'à s'apercevoir que cela ne s'exclue pas,car s'il eût pu n'y avoir rien de rien,il ne pourrait pourtant y avoir quelque chose s'il n'y avait rien,car le rien est necessaire au vide comme le vide au plein,et quand l'Esprit a parlé cela est,et je ne vois aucun autre parce que à ce pourquoi.
Dieu,cad ce sur quoi repose l'Univers,n'est pas un produit de la Science,mais son Auteur. Les choses sont en profondeur ce qu'elle sont non sans raison mais par la Pensée d'un Penseur dont on se demande d'où Lui proviennent toutes ces idées,d'où Lui vient pareil inspiration,quel est l'aménagement de sa Memoire et l'humeur de son Coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 14:45

Quoi que soient ces choses là elles ne le sont pas par fatalité mais par construction arbitraire d'une intelligence manifestement trés exigente avec elle-même vu à quel point tout est liè,mais ça reste néanmoins arbitraire,c'est comme une oeuvre d'art,c'est une construction,c'est comme un edifice.
On ne peut pas avoir inventer un jeux sans en avoir inventé les régles,cela semble aller de soi.Et on ne peut pas avoir inventé ces régles sans en avoir les moyens,et les moyens de ces moyens,et les moyens des moyens de ces moyens etc etc...

Qu'est-ce que l'Intelligence sinon une Foi? Et quoi serait la Sagesse sinon une Volonté?
Ayant décrété qu'à telle cause répondrait tel effet,Dieu nous oblige à rechercher les ou la cause première puisque c'est elle qui relie toutes les suivantes qui déjà sont à la fois l'effet d'une cause et la cause d'autre(s) effet(s).
Les choses n'etant valables qu'en fonction d'un systéme de principes préetablis qu'aucun autre systéme ne précéde,il s'agit bien d'une construction toute logique soit-elle,car justement la logique offre la possibilité de fixer arbitrairement les données premières dont toutes les suivantes seront les consequences,ce qui importe c'est la cohérence de l'ensemble par rapport aux fondements quels qu'ils soient.
En definitive,en me parlant de sa Science Dieu me parle de ses choix,y'a pas de fatalité ormis son existence à Lui et sa nature propre.
Je ne dis pas tout ça pour rien,mais parce que on a besoin de recul pour observer,analyser ou experimenter,et relativiser en procure toujours.
Une confusion peut parfois surgir du fait que dans l'absolu tout semble relatif,alors que dans le relatif rien ne parait absolu,alors ça nous emprisonne dans le relatif,et nous etouffons en quête d'absolu au travers même du relatif ou rien ne l'est,c'est un peu absurde,seul l'absolu peut comprendre et enseigner son relatif,seul l'Incréé révéle sa Création.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1824
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 15:15

@@bramapoutre
L'univers crée de la matière, de l'espace du temps et sa matière devient de plus en plus complexe, ce qui est contraire au second principe de la thermodynamique, sauf si on lui apporte de l'information ou du travail.
C'est donc forcément le cas et cette apport vient forcément de l'extérieur.
Donc oui il y a un bien un Esprit, porteur d'information situé hors de l'univers et qui le crée en continue.
Mieux il le fait évoluer vers plus de conscience.
L'on peut donc penser que c'est son projet, transformer l'univers en créant de la conscience .

Cela me convient, merci :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 20:03

Vertgandazert,bonsoir,pour moi il semble aller de soi que l'Espace est inhérent à la Conscience,or puisque l'Espace se dilate et se contracte,puisqu'il se courbe et même se replie,puisqu'il s'expanse,je puis faire l'hypothése que la "matiére noire"autour de laquelle s'organise la matière baryonique,ainsi que "l'energie sombre" qui accélére l'expansion qui normalement devrait ralentir,sont tout simplement une propriété de l'Espace si je puis dire. De ce point de vue la Conscience est Espace,l'Espace est pensée,la Pensée est Esprit,l'Esprit est Mémoire,la Mémoire est Lumière et la Lumière est temoin,or nous sommes lumière,toute la matière est lumière,nous baignons dans un océan de lumière où toute forme est lumière,c'est comme si dans la mer tout les poissons etaient composés d'eau,ainsi que les recifs ou les coraux,les algues ou le plancton. Notre masse d'ailleurs est en moyenne composés de 70% d'eau,et si nous ramenons ce rapport de masse à un rapport de nombre de molécules ça atteint les 99%,se sont là des faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 20:17

Donc,de mon point de vue l'Espace est la Pensée,la "matière noire" une action de l'Espace sur lui-même qui ainsi aura décidé de la répartition de la densité de matière à l'instant initial,et l'expansion tout comme "l'energie sombre" sont la manifestation que l'Espace est infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 21:59

@bramapoutre a écrit:

nous sommes lumière,toute la matière est lumière,nous baignons dans un océan de lumière où toute forme est lumière



L'energie des photons se transforme en masse,donc plus l'energie est elevée plus la masse sera grande,c'est ainsi que se sont formés notamment ces trois familles de fermions:



La première est la plus stable,l'association des quarks up et down forment les nucleons(protons et neutrons) qui composent les différents noyaux aux quels s'associe un nombre d'electrons égal aux nombre de protons pour produire les différents atomes dont nous et le reste sommes composés,par exemple avec 1 protons et 1 electrons on aura de l'Hydroéne,avec 2 se sera de l'Helium,avec 3 du Lithium,avec 4 du Berylium,etc...



Dernière édition par bramapoutre le Sam 19 Mai 2018 - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 18 Mai 2018 - 23:02

En definitive qu'avons-nous?
Un espace dynamique et décideur
Une matière informée dont l'origine est la lumière informatrice
Et un mouvement conséquent de ce qui précéde.
Alors,puisque tout mouvement découle de cela,je me demande en vertu de quoi cette decision,et aussi quelle est cette information. Me demandant cela j'interroge Dieu sur Lui-même et sa Science,et la boucle est bouclé,la scéne est planté,et le scénario se déroule,imperturbable,implacable,déterminé,soufflant le vent dans nos poitrines,maitre des saisons du Ciel,des coeurs et des âmes,jaloux du moindre detail,plus exigent qu'on ne saurait l'être,un feu qui dévore en même temps qu'il fait naître,et je voudrais comprendre pourquoi l'enfantement s'accompagne de douleur alors même que l'Amour est douceur,et Lui-même me repond qu'il est aussi Passion,fièvre,solitude et souffrance,et qu'en depit de son Ravissement il goûte l'amertume du ressentiment,car,s'en fabriquerait-il une infinité,il n'a pas de semblable;c'est triste,d'une melancolie infinie,un abîme de deprime,une zone interdite dont il s'eloigne par la Création.Tout ceci fait partie de la psychologie de son action,au moins autant que sa technicité,pour être clair je constate qu'à la memoire technique se superpose une memoire disons affective,et qu'il est toujours possible que la première s'inspire au moins en partie de la seconde;et que de toute façon elles restent lièes même au sein de la Création.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17495
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 19 Mai 2018 - 0:34

Alors Brama, tu devrais prendre la chaloupe pour continuer cette discussion sur le nouveau forum, Vertgandazert à ouvert à nouveau un topic avec le même titre pour continuer les réflexions sur ce sujet. Wink

Bonne nuit. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 19 Mai 2018 - 10:00

Salut Totem;
Non madame,si j'échoue chez vous se sera à la nage comme les flots paisibles alliés aux vents sereins car,et de tout temps,je ne suis qu'une vague muette sur le vaste Océan chantant qui accompagne la danse du Ciel etoilé sous la musique envoûtante de la Lumière etrange...
Plus serieusement merci de ta sollicitude,et merci plus encore de toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 19 Mai 2018 - 10:47

De 10 puissance 26 métres,distance parcourue par la lumière depuis qu'elle est libre de circuler,à 10 puissance -17,car aux dernières nouvelles on table sur un electron de 10 puissance -18 métres de rayon.
Cependant,alors même que la lumière restait empêtrée dans une soupe dense de particules,l'Espace ne cessait d'enfler à une allure vertigineuse,il existe donc des regions dont la lumière ne nous parvient pas.
A 10 puissance -17 non plus l'Espace ne s'arrête pas,c'est seulement l'ascenseur qui approche de ses limites.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 19 Mai 2018 - 11:34



Peut être que mes explications seront alambiquées,mais tant pis,l'avenir appartient aux audacieux,et les formules mathématiques ne font guère mieux.
Donc on regarde le schéma,c'est juste un dessin,ça s'appel cône de lumière,pourquoi?
Considérons l'endroit où se tient l'observateur non pas comme un point mais comme un cercle,ou une sphére,de rayon égal à la distance parcourue par la lumière en 1 seconde. Donc,comme la dimension du temps est representée par la verticale,on monte(vers le futur) ou on descend(vers le passé) avec un cercle dont le rayon augmente à chaque seconde,d'où la forme conique. Si nous sommes pris dans ce processus c'est parce que l'information qui nous parvient,ou qui s'echappe de nous,est vehiculée par la lumière et ne peut donc se deplacer plus vite qu'elle,cela signifie que l'information des evenements trop eloignés jamais ne nous parvient,ils sont eux même pris dans leur cône de lumière.

Voyons les choses autrement. Si l'Expansion depasse la vitesse de la lumière elle fragmente l'Espace en regions distinctes dont la lumière de chacune est séparée des autres qui s'eloignent plus vite que la lumière ne peut courir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 19 Mai 2018 - 12:06

Imaginez-vous en train de courir à votre vitesse maximum au travers d'un champs dont vous parvenez à la limite qui soudain recule alors que vous n'etiez qu'à 1m,et que s'y trouve une fontaine d'où s'ecoule une eau claire,fraîche et limpide.
Au début la limite s'eloigne à une vitesse egale à la vôtre,donc le temps passe et la fontaine reste à 1m.
Puis la limite s'eloigne de plus en plus vite,c'est fini la fontaine a disparu,ne courez plus vous êtes entourés de riviéres.

2 personnes se dirigent l'une vers l'autre sur un pont qui se met à grandir à une vitesse égale à la leur,puis supérieur,qu'advient-il alors? Ils finissent par ne plus s'entendre malgré leurs cris,puis se perdent de vue malgré leurs yeux perçant,car le pont grandit plus vite que leurs images ne voyagent l'une vers l'autre,ce n'est plus leurs corps qui sont séparés,c'est leurs mondes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1824
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 20 Mai 2018 - 18:26

@bramapoutre,
Je souhaite ardemment vous retrouver sur l'autre forum, mais évidemment c'est vous qui choisissez.
Je pense que nous sommes ici dans un espace temps matériel sous lumineux, dans le sens oû dans cet espace la vitesse de la lumière est infranchissable, ce qui nous prive de bien ds informations.
Je reste persuadé que dans les espaces plus spirituels, car plus informés par l'Esprit du monde, la vitesse peut être supraluminique.
Cela change tout et doit permettre une évolution plus complète de la conscience.
Toutes les connaissances ésotériques, la plupart des religions, insistent sur le rôle fondamental de la lumière.
Des chercheurs de l'université de Syngapour, viennent de découvrir la transmission de biophotons porteurs d'information via l'adn.
Qui agirait comme une antenne. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 20 Mai 2018 - 20:04

Nos corps en diffusant la chaleur qu'ils fabriquent émettent de l'infra-rouge,dés lors on peut déjà parler de biophotons dont une partie parcourt l'interieur des organismes qui en emettent aussi vers l'exterieur.
Bien qu'il s'agisse en partie de lumière visible,se sont des emissions ultra faibles qui necessitent un appareillage des plus sophistiqué pour être detectées.
L'Université de Kyoto,entre autres,a réalisé ce type de dispositif qu'on appel imagerie biophotonique.



A partir de là la recherche consiste à analyser ce rayonnement interne et externe,afin d'en comprendre l'origine et le rôle d'une part pour l'avancement de la Science,et d'autres part pour toutes les applications potentielles quelque soit le domaine.
Que se soit en biophotonique,ou aussi dans les disciplines dont se sert le transhumanisme,il n'est pas toujours simple de se mettre à la page car les choses vont si vites qu'on se laisse facilement dépassé,il faudrait pratiquement suivre ce developpement au quotidien tant cela va bon train et annonce bien des boulversements qui déjà sont à l'oeuvre.


Dernière édition par bramapoutre le Dim 20 Mai 2018 - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 20 Mai 2018 - 21:15

"Hum , les êtres qui pensent que la spiritualité est quelque chose de sérieux sont les plus chiants d'entre tous , love ."

C'est ce que ProfesseurX a ecrit dans "Pensée du jour'.
Dés lors on comprend son mepris pour ces choses là,et sa méchanceté haineuse,perfide et lâche envers nous qui sommes pour lui "les plus chiants d'entre tous",c'est dire que tous le sont dans son esprit,c'est triste.
Et plus triste encore l'attitude d'Alaka en dépit de cela,qui alla même jusqu'à rajouter une couche juste derrière ProfesseurX qui se moquait vertement comme à son habitude dans je ne sais plus quel post d'un membre qui naturellement s'en est retourné sans doute plus dépité que moi.
Tout ceci je ne peux le cautionner en fermant les yeux,il est de mon devoir de le denoncer et d'y chercher remède.
J'ai esperé qu'aprés l'emotion Alaka en reviendrait à d'avantage d'eveil et de justesse,mais bien au contraire elle m'asséna le coup de grâce en transformant le sujet que j'avais ouvert en journal.
Quand je pense qu'en me laissant aller à gronder ProfesseurX je ne faisais que réaliser le debut d'un plan psychologique visant à installer du respect cruellement absent,et quand je me souviens qu'Alaka s'est comportée comme son soutien,je trouve cela tellement désepérant que je me dis qu'il n'y a plus rien à attendre,car compte tenu qu'il s'agit toujours de tirer la leçon seul ou en groupe,il faudra toujours remettre ce genre de chose sur la table même si c'est du rechauffé,car le crime ne se punit pas plus qu'il ne se previent,et le mépris est l'essence du crime.
Je constate que ça m'a fait du bien d'ecrire cela. Merci à tous. Et sans rancune envers personne,parce que pas le temps ni l'espace pour ça,c'est seulement qu'il est important de ne rien laisser inachevé,et de dire ce que l'on pense,je ne suis pas revenu pour une autre raison que c'est 2 là.
Bien sûr je n'ai pas tout achevé tant qu'à l'expression du temoignage de mon experience ou de mon apprentissage,cela ne s'arrête jamais,mais par rapport à mon aventure sur SP qui maintenant se referme il ne me semble pas avoir été trop negligent sur tel ou tel point,donc ma conscience logiquement ne devrait pas m'en reparler,tout dejà s'efface et s'oublie,sauf la leçon qu'il fallait tirer.

PS: Pardon,mais pour moi la Spiritualité est quelque chose de serieux,et on peut toujours faire les choses serieusement sans se prendre au serieux,avec attention,douceur et humilité. Donc finalement mon inscription sur ce forum aura été une erreur,même si l'administrateur et bien des membres tiennent manifestement la chose pour serieuse et importante,car ce forum ou un autre aura toujours plus ou moins les même proportions de gens plus ou moins tendancieux,alors autant ne pas commettre 2 fois la même erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1824
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 20 Mai 2018 - 21:38

bramapoutre je vous comprends.
Mais il convient parfois de faire comme si...
La meilleure réponse est souvent celle qui n'est pas attendue.

Au plaisir de vous relire,j'ai des idées à propos de l'espace, je pense que c'est la trame de tout et que rien n'existe sans cette trame première, celle qui contient l'information et l'énergie initiale,elle permet l'expression du temps, de la matière. :jap:

http://chemin-spiritualite.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 20 Mai 2018 - 21:58

Vertgandazert en tout cas je ne manquerais pas de vous lire,et merci pour tout.

Si j'imagine une progression spirituelle efficace,cad eclairante,nourrissante,délivrante,curative et tout ça,alors je vois plusieurs sequences qui sont autant d'etapes.
La première à n'en pas douter est  de s'arrêter sur la Conscience,la Conscience en soi,et ceci pour signifier qu'elle est première,et qu'étant le resultat d'aucune opération elle exige notre foi. C'est une Ecole de pensée qui existe depuis des lustres,elle n'est pas l'oeuvre de bramapoutre,mais bramapoutre a la foi,bien qu'il ne l'ai pas toujours eu,car la Conscience nous veut sceptique et critique pourvu qu'on soit ouvert,rationnel et honnête,car elle aime convaincre avec finesse et precision,et elle m'a convaincu et me convainc encore,or,et c'est là le point le plus important,la Conscience,par definition,EST ESPACE. Si donc l'Espace est cela,et qu'il est la trame,manque le fil pour tisser,et le fil est là,seulement je ne sais plus si se sont mes mains qui le guident ou si c'est lui qui les conduit,car finalement tout est magique dans cet Univers,je veux dire piloté par le Grand Magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Lun 21 Mai 2018 - 1:14

Il en est donc qui trouvent que ceux qui pensent que la Spiritualité est quelque chose de serieux sont les plus chiants de tous,et qui fatigués de devoir se retenir dans le réel,élisent domicile sur un forum justement de Spiritualité pour on devine quoi y faire. Bien sûr il faut de temps en temps donner le change,faire mine de s'interesser,en somme tromper son monde autant que c'est possible,et facile.

Je pense que la science,la perspicacité et le pragmatisme que le Grand Esprit nous enseigne,nous a rendu apte à resoudre ce genre d'inconvénient sans trop de moyens ni d'investissement,encore aurait-il fallu qu'on nous laisse faire au lieu de préjuger trop vite et de l'incident et de nos intentions dont dés le début on n'avait pourtant pas fait secret,ni mystère.
Enfin tout ça pour dire que si on m'avait laissé faire j'aurai résolu ce cas d'école en 2 ou 3,ou peut-être 4 mois,mais je l'aurai résolu c'est sur,alors puisque déjà c'est dommage il ne faudrait pas qu'il y ait malentendu à ce propos,même s'il est à tout jamais trop tard pour en faire la demonstration vivante,pour donner à voir en eclairant fort sans pour autant aveugler,parce que c'est comme ça que ça marche,et c'est pas autrement que ça avance,je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1824
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Lun 21 Mai 2018 - 9:26

:jap: bramapoutre, nous pensons donc nous sommes, nous rappelait ce cher Pascal .
Oui, je pense que la conscience est première et source de tout.
C'est bien elle qui cristallise l'espace en le normant, le temps en le fixant au présent, la matière en enroulant les ondes en boules de particules élémentaires.
L'Univers est né de la conscience cosmique, depuis il s'étend en créant de l'espace, du temps, de la matière, qui devient vivante puis consciente.
L'Univers expérimente à travers l'espace, le temps, la matière, pour créer plus de conscience et enrichir la conscience originelle source de tout.
En tant qu'êtres conscients nous pouvons participer à cette création, dont nous sommes à notre niveau, les coauteurs.
C'est fantastique, c'est miraculeux, tant mieux....
Merci, la vie :jap:
Elle continue sur l'autre forum flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mar 22 Mai 2018 - 23:26

@vertgandazert a écrit:

Je pense que nous sommes ici dans un espace temps matériel sous lumineux, dans le sens oû dans cet espace la vitesse de la lumière est infranchissable, ce qui nous prive de bien des informations.
Je reste persuadé que dans les espaces plus spirituels, car plus informés par l'Esprit du monde, la vitesse peut être supraluminique.
Cela change tout et doit permettre une évolution plus complète de la conscience.

Cela fait enormément reflechir,c'est sûr. Et puis ça remet les choses dans leur contexte,ainsi je suis moi aussi d'avis que penser que la célèrité de la lumière est dans l'absolu le plafond indepassable des vitesses a quelque chose d'absurde,c'est ici comme vous le dites,dans cet espace-temps de notre Univers physique,que cette limite est vérifiée,encore que l'intrication et la non-localité de la Physique Quantique pose evidemment question sur la nature même d'une transmission d'information etant donné qu'en separant 2 particules intriquées il suffit de modifier l'etat d'une seule pour que cela se répercute sur l'autre instantanément,ce qui est contraire à la Relativité Restreinte,car compte tenu que la transmission d'information ne peut depasser la vitesse de la lumière on devrait mesurer un différé.
La Physique Quantique c'est vraiment un truc de fou,ça dépasse l'entendement,c'est contraire à la normalité la plus elementaire,dans notre exemple ça contredit jusqu'à l'existence de l'espace en ignorant le temps,c'est à n'y rien comprendre,sauf à tout ramener à la Présence et la Manifestation d'un Esprit,cad une Pensée en train de penser,une Memoire qui enregistre tout en même temps et instantanément à chaque instant,en tout cas avec une fulgurance nettement supérieur à la célérité de la lumière.

Au vue de ce qu'on vient d'evoquer,l'incompatibilité entre la Relativité et la Physique Quantique ne concerne pas seulement la Gravité sur la quelle tout le monde semble insister comme pour eluder le reste qu'il faudra pourtant s'expliquer tôt ou tard,même si pour l'heure on y comprend plus rien,et pour cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bramapoutre
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 734
Masculin
Poissons Dragon
Age : 54
Ville : Evry

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 23 Mai 2018 - 1:43

Dieu et la Science. Vaste question qui à mon sens les rassemble toutes,et dans l'ordre. Alors,où tout cela peut-il bien commencer?
Cela commence necessairement dans un face à face de Dieu avec Lui-même,car au Commencement il n'y avait rien d'autre. Il s'interroge tout seul et se repond à Lui-même.C'est par definition un questionnement existentiel.
Pourquoi se repond-t-il? Parce que Il s'interroge
Pourquoi s'interroge-t-Il? Parce qu'Il s'etonne
Pourquoi s'etonne-t-il? Parce qu'Il existe
Pourquoi existe-t-Il? Sans raison
Comment existe-t-Il? Par la Conscience
D'où vient-elle? De nul part
Sur quoi repose-t-elle? Sur rien
Comment est-ce possible? Mystère. Alors Il s'etonne,s'interroge,se repond,se conceptualise,s'invente,crée,se perd,se retrouve,change,recommence,infiniment,eternellement...C'est l'Histoire sans fin...Ni debut...

Ô Grand Maître que de fois te l'ai-je répété,comment atteindre à Ta Vérité Profonde et Intime si on se laisse distraire par Ta Passion ou Ton Génie? Or tout l'Amour tient à Ta Passion,et toute la Science à Ton Génie,alors parle-moi comme tu t'adresse à Toi-même,je ne suis plus un enfant,et je veux savoir Ton Probléme pour bien comprendre sa solution,sans quoi Amour comme Science ne recevrons de nous que mépris inconscient et trahison aveugle,car encore une fois c'est le probléme qui importe,bien avant la solution qu'on ne peut autrement convenablement apprecier,raison pour la quelle nous sommes en perdition,et par là même en quête de salut,d'où cette requête mainte fois formulée,et qui n'est autre que Ta propre insistance à l'egard de mon âme que Tu abrite,mais que tu pousse maintenant à quitter son nid et prendre son envol comme elle t'a vu planer au dessus de tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu et la science   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu et la science
Revenir en haut 
Page 29 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit