Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dieu et la science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Dieu et la science   Lun 30 Oct 2017 - 8:51

Rappel du premier message :

Le célèbre romancier Dan Brown, vient de publier son dernier roman:
"origines".
Il y déclare entre autres que la science n'a plus besoin de l'hypothèse de Dieu, pour expliquer les origines de l'Univers, ni les nôtres, via celles du vivant.
Il reprend la thèse du dernier livre du grand physicien Stephen Hawking , pour qui la gravité suffit à expliquer, l'origine du big bang.
Personnellement, je suis tenté de voir dans ces écrits une réponse au fondamentalisme religieux .
La science est toujours prise à témoin et surtout en otage, par les dogmes athée ou religieux, c'est dommage.

"Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup en rapproche"
Evidemment si l'on peut répondre cela à Dan  Brown, c'est plus difficile de le faire avec Stephen Hawking.

Et vous qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 19:28

@vertgandazert a écrit:
@pipotin, il reste peu de témoin, pipotin.

En tous cas c'est un fantastique spectacle son et lumière, pour rappel voici ce que l'on dit des débuts:

"A 1/10 000ème de seconde après l’instant zéro, la température est de l’ordre de 1012K : 1000 milliards de degrés. On assiste là à une seconde période de grande annihilation de matière et d’antimatière. Les leptons et les antileptons se détruisent en s’entrechoquant. Une fois cette annihilation terminée, subsistent quelques leptons sur un rapport de 1/milliardième, regroupant des particules légères sensibles à l’électromagnétisme et à l’interaction faible comme les neutrinos et les électrons. L’antimatière disparaît définitivement de l’univers, et toute la matière y est définitivement présente. Néanmoins, à ce stade, la température est encore trop présente pour pouvoir permettre la formation des atomes. L’univers est alors constitué d’une soupe lumineuse de
plasma brûlant, constituée de hadrons et de leptons isolés.

Si la soupe est lumineuse c'est qu'il y a déjà de la lumière????

C'est pas dans la science balbutiante que tu trouveras la vérité..
"Au commencement était le Verbe, et le Verbe était Dieu" çà te rappelle rien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 19:33

@Totem a écrit:
@pipotin a écrit:
Je te dis simplement que tes histoires c'est du délire imaginaire. C'est tout, et si tu veux en savoir plus tu vas voir du côté de ceux qui sont capables de choses dont tu n'es pas capable; tu es libre de te fier à ton imaginaire, alors je suis libre de dire que ceux qui veulent une information sérieuse lisent le livre pré-cité.

Mon pauvre vieux si tu savais réellement la différence qu'il y a entre imaginaire et réalité sur certaines choses, tu ne viendrais pas pérorer et venir polluer ce topic.
De plus tu ne réponds pas aux questions que l'on te pose sur ton vécu malheureusement, ce qui prouve que tu ne fais que rapporter ce que tu as appris ou vu et rien d'autre.....J'attends donc impatiemment ton savoir émanant de ton propre vécu uniquement, le reste je m'en fou royalement. Rolling Eyes

Ma pauvre vieille si tu savais comme le fait d'avoir des expériences imaginaires ne fait pas avancer d'un pouce sur le sentier qui mène à l'initiation. L'initiation demande de la maîtrise, hors tu maîtrises quoi à part avoir eu des expériences imaginaires "has been" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16583
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 19:41

@pipotin a écrit:
@Totem a écrit:
@pipotin a écrit:
Je te dis simplement que tes histoires c'est du délire imaginaire. C'est tout, et si tu veux en savoir plus tu vas voir du côté de ceux qui sont capables de choses dont tu n'es pas capable; tu es libre de te fier à ton imaginaire, alors je suis libre de dire que ceux qui veulent une information sérieuse lisent le livre pré-cité.

Mon pauvre vieux si tu savais réellement la différence qu'il y a entre imaginaire et réalité sur certaines choses, tu ne viendrais pas pérorer et venir polluer ce topic.
De plus tu ne réponds pas aux questions que l'on te pose sur ton vécu malheureusement, ce qui prouve que tu ne fais que rapporter ce que tu as appris ou vu et rien d'autre.....J'attends donc impatiemment ton savoir émanant de ton propre vécu uniquement, le reste je m'en fou royalement. Rolling Eyes

Ma pauvre vieille si tu savais comme le fait d'avoir des expériences imaginaires ne fait pas avancer d'un pouce sur le sentier qui mène à l'initiation. L'initiation demande de la maîtrise, hors tu maîtrises quoi à part avoir eu des expériences imaginaires "has been" ?

Je suis morte de rire rien qu'à te lire.....Si tu savais...
Enfin je te laisse avec ton venin.... il finira par te revenir en pleine face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 19:43

Où vois-tu du venin ? A part de te voir très déçue de ne pas être reconnue comme tu voudrais l'être je ne fais que donner mon avis, je sais, c’est insupportable pour toi mais qu'y puis-je ? Au fait tu peux répondre à ma question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 8472
Masculin
Capricorne Rat
Age : 45
Ville : Agéographique.

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 19:49

@pipotin a écrit:
@vertgandazert a écrit:
@pipotin, il reste peu de témoin, pipotin.

En tous cas c'est un fantastique spectacle son et lumière, pour rappel voici ce que l'on dit des débuts:

"A 1/10 000ème de seconde après l’instant zéro, la température est de l’ordre de 1012K : 1000 milliards de degrés. On assiste là à une seconde période de grande annihilation de matière et d’antimatière. Les leptons et les antileptons se détruisent en s’entrechoquant. Une fois cette annihilation terminée, subsistent quelques leptons sur un rapport de 1/milliardième, regroupant des particules légères sensibles à l’électromagnétisme et à l’interaction faible comme les neutrinos et les électrons. L’antimatière disparaît définitivement de l’univers, et toute la matière y est définitivement présente. Néanmoins, à ce stade, la température est encore trop présente pour pouvoir permettre la formation des atomes. L’univers est alors constitué d’une soupe lumineuse de
plasma brûlant, constituée de hadrons et de leptons isolés.

Si la soupe est lumineuse c'est qu'il y a déjà de la lumière????

C'est pas dans la science balbutiante que tu trouveras la vérité..
"Au commencement était le Verbe, et le Verbe était Dieu" çà te rappelle rien ?

Au commencement : le Logos,
le Logos est vers Dieu,
le Logos est Dieu.

Il est au commencement avec Dieu.

Tout existe par Lui
sans Lui : rien.

De tout être Il est la vie,
la vie est la lumière des hommes.

[...]

Traduction de l'évangile de Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 19:53

Citation :
Evangile selon Saint Jean
Chapitre 1


1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
2 Il était au commencement en Dieu.
3 Tout par lui a été fait, et sans lui n'a été fait rien de ce qui existe
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2317
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 0:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 13:07

Je suis d'accord, la science n'est pas le bon chemin pour rencontrer Dieu.
Je ne le cherche pas de cette façon, mais je veux juste montrer ici, qu'il n'est pas honnête de se réclamer de la science, pour nier l'existence d'une transcendance à l'origine de tout dans l'Univers.
C'est pourtant ce que nous raconte la philosophie matérialiste, très dominante aujourd'hui.

C'est tout, merci :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4625
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 13:37

La science actuelle n'a vraiment rien de matérialiste
Les phénomènes quantiques sont a l'opposés du matérialisme et restent inexplicables.

L'Honnêteté de la science s'est justement son objectivité Actuelle, a ne pas refuser leurs observations inexplicables et totalement non cartésienne.

S'est encore la science qui a dégagée l'humanité de l'obscurantisme religieux, et qui maintenant permet aux gens spirituels de s'emparer des découvertes des phénomènes quantiques.

Toute science est basée sur l'observation objective, et la recherche de la vérité en 1er, et non pas la propagation de ses croyances non fondées.

D"ailleur cela correspond a un état d'eveil, qui consite a l'abandon immédiat de ses croyances, lorsqu'il entre en contradiction avec la réalité observé.

S'est la science actuelle du temps présent sunny


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16583
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 14:00

@vertgandazert a écrit:
Je suis d'accord, la science n'est pas le bon chemin pour rencontrer Dieu.
Je ne le cherche pas de cette façon, mais je veux juste montrer ici, qu'il n'est pas honnête de se réclamer de la science, pour nier l'existence d'une transcendance à l'origine de tout dans l'Univers.
C'est pourtant ce que nous raconte la philosophie matérialiste, très dominante aujourd'hui.

C'est tout, merci :jap:

Je suis comme toi, je constate que beaucoup parlent de la science comme d'une entité uniforme, hors ce n'est pas le cas. Il y a plusieurs courants à mon avis comme celui  sur le matérialisme pur et dur et qui rejette le monde spirituel. Pour s'en rendre compte il faut aller se balader sur les forums de scientifiques ce qui se dit à ce propos.
La robotique est entrain de prendre beaucoup de place et est financée par des grands groupes très riches qui sont plus versé dans le matériel que le spirituel. Donc Dieu est évincé de la science. Ne pas vouloir voir cela est une erreur de jugement, voir une méconnaissance de ce qui se passe réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 14:14

[quote="evol"]La science actuelle n'a vraiment rien de matérialiste
Les phénomènes quantiques sont a l'opposés du matérialisme et restent inexplicables.

L'Honnêteté de la science s'est justement son objectivité Actuelle, a ne pas refuser leurs observations inexplicables et totalement non cartésienne.

S'est encore la science qui a dégagée l'humanité de l'obscurantisme religieux, et qui maintenant permet aux gens spirituels de s'emparer des découvertes des phénomènes quantiques.

Toute science est basée sur l'observation objective, et la recherche de la vérité en 1er, et non pas la propagation de ses croyances non fondées.

D"ailleur cela correspond a un état d'eveil, qui consite a l'abandon immédiat de ses croyances, lorsqu'il entre en contradiction avec la réalité observé.

S'est la science actuelle du temps présent  sunny


[/quote

évol, je connais vos positions et je les respecte, mais manifestement nous ne fréquentons pas la même science ni les mêmes scientifiques.
Je connais encore un peu, les milieux de la recherche et de l'enseignement biologique français, je vous confirme que leur idéologie officielle académique est purement et strictement matérialiste et qu'il est impossible d'émettre dans ce milieu une autre opinion.
Vous nous dites que la science n'est pas sous idéologie matérialiste, comment expliquez vous alors que de plus de scientifiques demandent justement une approche non matérialiste de la science actuelle, exemples:

"
Pour une Science de l'Esprit: Mario Beauregard ...
espritscience.blogspot.com/.../mario-beauregard-scientifique-non.html
Pour
INREES | Manifeste pour une science post-matérialiste ...
https://www.inrees.com/articles/Manifeste-science-Beauregard

Puisque l’esprit peut influencer non-localement le monde ... à lire le Manifeste pour une Science Post-Matérialiste et à le signer si vous désirez montrer ...
Mario Beauregard, Scientifique non matérialiste | Pour une ...
www.espritscience.glibre.org/2008/09/...scientifique-non-materialiste

Manifeste pour une science post-matérialiste
valeursetmanagement.com/manifeste-pour-une-science-post-materialiste
Des scientifiques plaident pour une science post matérialiste, ouverte à l'humain, comme le paradigme systémique de Le Moigne et le raisonnement Valeur(s)
Manifeste Pour Une Science Post-Matérialiste. - scribd.com
https://www.scribd.com/document/367432813/Manifeste-Pour-Une...

Manifeste pour une science post-matérialiste. La science matérialiste ne serait-elle pas un peu dépassée aujourd’hui ? Un comité de scientifiques, participants ...
Le matérialisme est-il une valeur de la science ...
www.pseudo-sciences.org/spip.php?article433
Presque chaque terme dans la question posée nécessite une définition. Pour la ... même une science bien ... Ce point de vue est « non-matérialiste » en ce ...
Thomas Nagel : Pour une science anti-matérialiste et anti ...
www.elishean.fr/thomas-nagel-pour-une-science-antimaterialiste-et..." Hum Hum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 14:20

@Totem a écrit:
@vertgandazert a écrit:
Je suis d'accord, la science n'est pas le bon chemin pour rencontrer Dieu.
Je ne le cherche pas de cette façon, mais je veux juste montrer ici, qu'il n'est pas honnête de se réclamer de la science, pour nier l'existence d'une transcendance à l'origine de tout dans l'Univers.
C'est pourtant ce que nous raconte la philosophie matérialiste, très dominante aujourd'hui.

C'est tout, merci :jap:

Je suis comme toi, je constate que beaucoup parlent de la science comme d'une entité uniforme, hors ce n'est pas le cas. Il y a plusieurs courants à mon avis comme celui  sur le matérialisme pur et dur et qui rejette le monde spirituel. Pour s'en rendre compte il faut aller se balader sur les forums de scientifiques ce qui se dit à ce propos.
La robotique est entrain de prendre beaucoup de place et est financée par des grands groupes très riches qui sont plus versé dans le matériel que le spirituel. Donc Dieu est évincé de la science. Ne pas vouloir voir cela est une erreur de jugement, voir une méconnaissance de ce qui se passe réellement.

Oui Totem, le problème n'est pas la science en soi, mais l'idéologie dominante très nettement matérialiste qui la finance.
C'est particulièrement inquiétant en biologie avec les applications en médecine, en agronomie, donc en nourriture...
Après il y a aussi de nombreux scientifiques, très matérialistes car très opposés aux religions, vu le contexte, cela se comprend hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4625
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 14:23

Des principes a ne jamais enfreindre s'est bénéficier du travail des scientifiques (ou autres), et dénigrer leur découvertes dont chacun bénéficie dans son quotidien (ordi inclut)
S'est une faute sur le plan spirituel
S'est créer une division interieure
S’éloigner de l'unité, augmenter la divisions bons/méchants
S'inventer des chimères a combattre
Cela s'appel aussi de l'ingratitude

Cela est enseigné par la nature, et compris par meme par une mygale qui ne mord pas la main de celui qui le nourrit

Dans les plans supérieurs ils appellent cela la reconnaissance/gratitude (conscience) de l'oeuvre commune sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16583
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 15:00

@evol a écrit:
Des principes a ne jamais enfreindre s'est bénéficier du travail des scientifiques (ou autres), et dénigrer leur découvertes dont chacun bénéficie dans son quotidien (ordi inclut)
S'est une faute sur le plan spirituel
S'est créer une division interieure
S’éloigner de l'unité, augmenter la divisions bons/méchants
S'inventer des chimères a combattre
Cela s'appel aussi de l'ingratitude


Où as tu vu que la science était dénigrée ici?
Ce n'est pas la science qui est dénigrée si tu sais lire ce qui est soulevé.
On s'éloigne aussi de l'unité si la science est prise en otage par certains groupes. Si tu ne vois pas cela c'est que tu n'as pas encore eu de prise de conscience sur le sujet......attendons donc de voir ce qui se profile à l'horizon., mais peut être qu'il sera trop tard pour en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4625
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 15:44

Comment quelqu'un s'imagine etre dans un chemin spirituel en dénigrant par des généralités une communauté ?
Deja rien que de faire cela, ne permettra pas aux scientifiques réceptifs de vouloirs échanger.

Il y a un scientifique de la nasa qui a fait un blog personnel pour expliquer pourquoi les theorie de fin du monde, ou planete x, n'ont pas de réalité scientifique
Il a tellmetn été insulté, alors qu'il repondait a toute les question, qu'il a dit que plus jamais il ne ferait de blog de vulgarisation

Peut on émettre une théorie sans dénigrer ?

"S'efforcer de réduire la réputation de quelqu'un ou de quelque chose. Dénigrer les ouvrages de quelqu'un (Ac.1835-1932).Deslauriers entama son éloge [de Frédéric] puis vint à le dénigrer, tout doucement, le donnant pour oublieux, personnel, avare (Flaub., Éduc. sentim.,t. 2, 1869, p. 58):
On ne parle pas d'hommes tels que les maîtres de la Sorbonne pour dénigrer en bloc leurs méthodes. J'y vois du bon, de l'excellent... Barrès, Mes Cahiers,t. 8, 1909-11, p. 154.
♦ Dénigrer qqn ou qqc. auprès de qqn.[Avec un pron. pers. comme compl. ind.] Les amis rencontrés à l'Athénée et qui me dénigraient la pièce de M. Abel Hermant (Léautaud, Théâtre M. Boissard,t. 1, 1926, p. 27).
− Emploi abs. Une bourgeoisie grincheuse (...) qui ne sait que dénigrer, dénigrer à vide, aigrement, sans résultat pratique (Rolland, J. Chr.,Foire, 1908, p. 765).
− Emploi pronom. réfl. Cette manie singulière de se dénigrer soi-même, d'étaler ses plaies, et comme d'aller chercher la honte (Michelet, Peuple,1846, p. 13)."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16583
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 15:55

@evol a écrit:
Comment quelqu'un s'imagine etre dans un chemin spirituel en dénigrant par des généralités une communauté ?
Deja rien que de faire cela, ne permettra pas aux scientifiques réceptifs de vouloirs échanger.

Il y a un scientifique de la nasa qui a fait un blog personnel pour expliquer pourquoi les theorie de fin du monde, ou planete x, n'ont pas de réalité scientifique
Il a tellmetn été insulté, alors qu'il repondait a toute les question, qu'il a dit que plus jamais il ne ferait de blog de vulgarisation

"

Tu parles d'un scientifique de la Nasa qui a eu des déboires sur son blog, mais
Va donc lire plutôt les forums de scientifiques qui dénigrent les personnes spirituelles et tu verras ce qu'ils pensent par exemple de quelqu'un comme toi, ils n'y vont pas de main morte, crois moi et eux savent aussi dénigrer une communauté par des généralités et ça ne les dérange pas vu qu'il estiment pour certains que l'âme n'existe pas et que tu sois attaché à une religion ou a un courant spirituel, le dénigrement est le même, ils ne font pas de distingo comme tu le fait ici.. Donc tout ce qui parle de l'Esprit est mis dans le même sac. Bref tu défend une communauté qui rejette la communauté dans laquelle tu évolues. Change donc de forum et va plutôt sur les forums scientifiques, peut être auront-il une oreille pour t'écouter sur ton parcours scientifico-spirituel, mais à la différence de ce forum, le bannissement est plus rapide.....  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Sam 30 Déc 2017 - 16:05

Donner un avis, sur l'état de la science, la biologie en particulier, ce n'est pas dénigrer.
Au contraire, cela participe de la recherche de la vérité objective.
Je pense que le dénigrement est plutôt du côté de la "science académique officielle", il suffit de voir comment sont traités ceux de ses pairs qui osent remettre en cause le dogme matérialiste.
Par exemple Jacques Benveniste...
Et tant d'autres.
Voici la doxa qui règne sur la biologie, la française en particulier:

Au cours du vingtième siècle, les explications mécanistes ont gagné l'ensemble des disciplines de la biologie (neurosciences, écologie, évolution, génétique, etc.), jusqu'à envahir le champ d'étude du vivant au niveau moléculaire. Ces mécanismes correspondent à une description étape par étape de la manière dont les composants d'un système biologique interagissent entre eux pour produire un phénomène. Quel rapport entretiennent ces mécanismes avec la tradition mécaniste cartésienne ? La composante épistémologique est bien évidemment présente : l'approche mécaniste permet d'appréhender le fonctionnement des organismes. Quant à l'aspect ontologique, les biologistes se positionnent de diverses manières : si certains se refusent à établir une analogie entre les êtres vivants et des machines, la métaphore de la machine reste cependant bien présente dans la littérature scientifique. Un exemple emblématique est celui de l'ATP synthase, une enzyme qui synthétise l'ATP (la monnaie énergétique des cellules), et qui est couramment décrite comme la juxtaposition d'un rotor et d'un stator : c'est ici le fonctionnement d'un moteur qui est employé pour décrire le mode d'action de cette enzyme. Autre exemple, Bruce Alberts, éditeur en chef de la célèbre revue Science, écrit : « la cellule entière peut être considérée comme une usine qui contient un réseau élaboré de lignes d'assemblage emboîtées, chacune d'entre elles étant composée d'un ensemble d'imposantes machines protéiques » (3) . Même les mécanismes cellulaires les plus complexes sont donc toujours parfois envisagés sous l'angle de l'analogie avec des machines.
Le concept de mécanisme dans la biologie contemporaine a ainsi hérité à certains égards du mécanisme cartésien, témoin de l'héritage culturel fort que constitue la vision mécanique du monde dominante depuis le 17ème siècle. Toutefois, il serait absurde de prétendre que ces deux conceptions mécanistes sont en tout point identiques. Le mécanisme cartésien, géométrique, a en effet révélé ses limites. Premièrement, les opérations géométriques ne sont pas les seules opérations qui sont à l'œuvre dans le vivant. Deuxièmement, les mécanismes biologiques ne peuvent pas être détachés du contexte dans lequel ils opèrent : il est important de considérer le contexte cellulaire, le contexte de l'organisme, voire le contexte environnemental induisant ou accompagnant leur déroulement. Troisièmement, l'organisation du monde vivant étant hiérarchique (molécules, cellules, tissus, organes, etc.), il s'avère parfois nécessaire d'intégrer hiérarchiquement les mécanismes entre eux.
3. Qu'est-ce qu'un mécanisme ?
Depuis deux décennies, les philosophes des sciences ont reconnu l'importance du concept de mécanisme dans les sciences biologiques. La conception 'causale-mécanique' de l'explication scientifique, définie ainsi par le philosophe des sciences Wesley Salmon (4) , rompt avec le modèle 'nomologique-déductif' de l'explication scientifique, soutenu par les partisans de l'empirisme logique et faisant référence à des lois ayant un pouvoir prédictif.
Une des questions centrales autour de laquelle s'organisent les études de la nouvelle philosophie mécaniste est celle de définir ce qu'est un mécanisme. Diverses définitions ont été proposées (5) ; bien qu'elles présentent des divergences certaines, il est néanmoins possible de dégager des similitudes les unissant, et constituant une base conceptuelle solide en vue d'appréhender ce qu'est un mécanisme (6)."

Si ce n'est pas une vision matérialiste réductrice, dites nous donc évol, ce que c'est?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4791
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 6:05


Comme chez les scientifiques dieu s'appelle "la matière" voici un diagramme très parlant sur l'état actuel de leur connaissance a ce sujet. Si j'ai bien compris une émission de radio qui parlait de ça, le 5 % de couleur solaire représentent la partie observable du monde, la partie connue. Mais pour que ce qui se passe dans cette partie connue leur soit compréhensible, il faut faire l'hypothèse de l'existence de ces 95 %, appelé masse manquante ou matière noire.
Bref la science reconnait que l'observé n'est pas le tout, et loin s'en faut.
Et que tout son savoir parle de ces 5 %.
Autrement dit elle reconnait que l'explication de ce qui se passe dans l'observable se trouve dans le non-encore observé, au delà du perceptible dans l'état actuel de nos capacités de perception.
Ce sont vraiment de grands mystiques.
Car au delà de quoi est l'Au-delà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnGilles
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1237
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : CHASSIEU

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 6:13

Dieu a créé le monde avec ses lois physiques.
Les scientifiques étudient ces lois.
Où est la contradiction ?

Wink

A oui certains scientifiques pensent pouvoir affirmer/réfuter l'existence de Dieu...

Dans les deux cas : Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2317
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 6:40

Les scientifiques ne réfutent rien du tout, les scientifiques réfutent les délires de certains qui affirment n'importe quoi, c'est très différent,
dieu n'est pas une chose définie son existence n'est donc même pas questionnable scientifiquement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 12:04

@did, effectivement, la science nous dit que la matière visible de l'Univers, ne représenterait que 5% environ du total matière +énergie de ce même univers.
Ce faisant elle reconnaît ses limites, c'est tout à son honneur.
@Angilles, oui la science se propose d'étudier les lois de l'Univers, pour en comprendre le fonctionnement.
La plupart des scientifiques dont les physiciens en particulier, se posent des questions sur l'origine de ses lois et ils remarquent avec modestie, que finalement le plus surprenant est que l'Univers soit compréhensible, parce que ses lois sont en langage mathématique.
@Akalan, l'objet de ce fil, n'est pas de critiquer la science et sa démarche intellectuelle, bien au contraire.
Vous avez raison de rappeler les combats contre l'obscurantisme, les superstitions et autres délires mystico- magiques que la science mène et à mener avec courage et succès.
Mais quand elle s'appuie sur des dogmes religieux infantiles, comme le créationnisme, pour mieux affirmer son athéisme militant, en utilisant plus que de raison le matérialisme tautologique darwinien elle se comporte exactement comme tous les dogmatiques et autres croyants.
Cela existe , je vous le redis, mais gardons confiance en l'honnêteté majoritaire des scientifiques, en biologie aussi les choses changent.
Voici un exemple:
"(Source : Bruce H. Lipton, La biologie des croyances, Comment affranchir la puissance de la conscience, de la matière et des miracles, 2006, traduit de The Biology of Belief, Elite Books, 2005)
. De l’autre, il y a la « nouvelle biologie », qui perçoit la vie comme une aventure collective d’individus forts, capables de se programmer à vivre pleinement le bonheur.

Je vous recommande la lecture de ce livre.
La biologie est la science la plus complexe, ce n'est pas en écartant à priori toute notion de causalité de finalité, que nous pourrons mieux la comprendre.
Bien au contraire, d'ailleurs les biologistes le savent très bien, puisqu'ils évoquent constamment le hasard, à ce point c'est indécent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 303
Masculin
Lion Singe
Age : 37
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 12:14

Évoquer le hasard, c'est comme évoquer Dieu: une façon d'exprimer notre ignorence, sauf que c'est pas la même couche de peinture qu'on met dessus pour se rassurer.
Moi j'aime bien évoquer le mystère: ça met en appétit ma passion de l' exploration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16583
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 13:21

@lan'N'noir a écrit:

Moi j'aime bien évoquer le mystère: ça met en appétit ma passion de l' exploration...

C'est là que je vois le vrai scientifique....... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4625
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 15:16

"Tout son livre est traversé par l’idée fondamentale qu’il n’existe dans la réalité absolument aucune séparation rigide entre la matière et l’esprit"
" En tant que scientifique pour lequel il existe aussi une dimension spirituelle dans la vie, il est important pour lui de contribuer au changement de paradigme qui, d’après lui, est imminent. "
la suite ici ^^
http://spiritpartage.forumactif.com/t16484-se-nourrir-de-lumiere-prana-nourriture-photonique-nouvelle-conscience#483892
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2317
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Dim 31 Déc 2017 - 15:22

Citation :
Évoquer le hasard, c'est comme évoquer Dieu
le hasard est quelque chose de profondément déterministe, ce n'est qu'à échelle restreinte qu'il parait ne pas l'être, si je lance 1 fois une pièce j'aurais 1/2 chance de me tromper sur la face ou elle va tomber, si je la lance 1 milliards de fois et que je pronostique 500M de faces et 500M de piles alors j'aurais toujours raisons à quelque lancés près, et plus le nombre d'événements augmente plus le hasard devient une science exacte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu et la science   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu et la science
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit