Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dieu et la science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Dieu et la science   Lun 30 Oct 2017 - 8:51

Rappel du premier message :

Le célèbre romancier Dan Brown, vient de publier son dernier roman:
"origines".
Il y déclare entre autres que la science n'a plus besoin de l'hypothèse de Dieu, pour expliquer les origines de l'Univers, ni les nôtres, via celles du vivant.
Il reprend la thèse du dernier livre du grand physicien Stephen Hawking , pour qui la gravité suffit à expliquer, l'origine du big bang.
Personnellement, je suis tenté de voir dans ces écrits une réponse au fondamentalisme religieux .
La science est toujours prise à témoin et surtout en otage, par les dogmes athée ou religieux, c'est dommage.

"Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup en rapproche"
Evidemment si l'on peut répondre cela à Dan  Brown, c'est plus difficile de le faire avec Stephen Hawking.

Et vous qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
AnGilles
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1237
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : CHASSIEU

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 27 Déc 2017 - 19:18

"errare humanum est"

Il donne bien la taille de l'univers estimé (la taille de l'univers visible se situant autour de 13 milliards d'années lumière centré autour de la terre)

Après c'est valable si on admet la théorie d'un univers "ouvert" mais il est peut-être "fermé" ou torique, etc.

Sachant que les dimensions telles que nous les percevons (les 2 dimensions du plan plus celles que notre cerveau interprètes : la troisième dimension volumétrique et le temps) sont créées lors du big bang mais n'existent pas en dehors de notre univers...
Il est parfaitement envisageable qu'en supposant un observateur situé en dehors de notre univers, vu que les dimensions n'existent pas pour lui, cet univers où nous vivons soit resté un minuscule point... (le big bang ne s'est jamais produit de son point de vue)

Comme je crois que Dieu (ou la source, ou la lumière enfin voilà) à créé l'univers. Vu l'incommensurabilité de celui-ci on doit encore être très loin d'appréhender ce que Dieu représente en réalité...
Pour finir, que les scientifiques soient croyant ou non cela ne change pas grand chose car en essayant de comprendre l'univers ils répondent à certaines questions et en soulèvent d'autres... Après la dimension métaphysique est apporté par chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2312
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 27 Déc 2017 - 19:24

ce qui laisse rêveur c'est de se dire qu'on jour l'univers deviendra un champs de cailloux complètement froid et sans lumière, étrange destinée pour une création

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
AnGilles
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1237
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : CHASSIEU

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 27 Déc 2017 - 19:30

Dans le cas d'une expansion illimitée oui.
Tout dépend de la masse de la matière noire qui n'a pas encore été déterminé avec précision.
L'univers pourrait aussi se stabiliser (équilibre entre gravitation et force d'expansion) : mais les étoiles finiront par brûler tout leur combustible quand même
L'univers pourrait encore se rétracter (la gravitation gagne) et fait le "big crunch"

Avec l'hypothèse séduisante que l'univers aurait un cycle expansion-compression infini...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4625
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 27 Déc 2017 - 19:36

Tout ce qui est dans le plan matériel est ephemere
Tout a une durée de vie (préprogrammé)
Tout cela a été prevu

Et cela peut meme se prévoir


La collision entre Andromede et notre galaxie (milkiway) : la terre devrait être éjectée de leur fusion a un calcul très aléatoire de 50 %  Suspect

Qui est attaché a la matiere sunny  ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 27 Déc 2017 - 20:45

Merci Angilles, pour ces rappels intéressants, l'immensité de l'Univers issu d'un atome dit primitif, nous interpelle et doit effectivement nous rendre modestes.
Mais encore plus surprenant, ce sont les lois de cet Univers et leur ajustement extrêmement précis à partir de ce que l'on appelle les constantes fondamentales.
La moindre modification de la valeur de l'une de ces constantes et plouf pas d'Univers...
Plus de matière, encore moins de vie et de conscience.
Rien ni espace ni temps ni matière...
Pourtant bien des scientifiques s'accordent aujourd'hui pour dire que c'est la conscience l'élément primordial et constitutif de l'Univers.
Comme l'explique  Erwin Laszlo qui propose une nouvelle vision intégrative : "le Champ Akashique"
"Dans son dernier livre "Science et Champ Akashique", Erwin Laszlo propose une nouvelle vision intégrative grâce aux derniers développements de la science : le Champ Akashique, concept emprunté à la tradition spirituelle d'origine hindoue et revisité avec l'esprit intégratif de notre époque. Ce texte est extrait d'un article écrit pour le journal "Spasmagazine" (n° 15).
Erwin Laszlo est philosophe et scientifique de haut niveau. Il est fondateur et président du Club de Budapest, réunissant un groupe d'experts internationaux, oscultant l'état inquiétant du monde actuel et proposant des alternatives, comme cette récente déclaration de l'Etat d'Urgence Mondial (janvier 2009).
Il y a eu dans les années 70 « Le Tao de la physique » de Fritjof Capra, un livre qui eut beaucoup de retentissement, car il montrait comment les découvertes de la physique quantique rejoignaient les grandes intuitions des spiritualités orientales au sujet de l'existence d'un vide originel faisant le lien et l'unité entre toutes les manifestations de la vie et de la matière. Il y a maintenant la parution de ce livre : « Science et champ akashique », qui continue la prospection dans la même direction, en s'appuyant sur les derniers développements de la recherche scientifique en cosmologie, en physique quantique, en biologie et dans les sciences de l'esprit . Toutes les recherches d'avant-gardes concordent devant la complexité toujours plus grande des phénomènes étudiés, pour faire l'hypothèse explicative d'un champ unifié sous-tendant toute manifestation de la vie, champ qui ressemblerait à un vide très dense, plein d'énergie et riche surtout d'informations assurant la cohérence et l'interconnexion entre tous les éléments. L'auteur appelle ce champ, "le champ akashique" du sanscrit "akasha" qui désignait l'éther, ce médium, plus subtil que l'espace-temps, à la source de toute création.

Dans le domaine de la santé qui nous intéresse, ce livre insiste sur les conséquences des derniers développements de la recherche scientifique sur l'esprit et la conscience humaine. Après l'ère I de la médecine biochimique, puis l'ère II de la médecine psychosomatique (nous sommes dedans avec ce journal et la médecine intégrative), voici venir l'ère III, l'ère de la médecine non-localisée, c'est à dire l'ère où l'aspect spirituel de la guérison sera intégrée de manière scientifique à la médecine, en utilisant la puissance du champ akashique...

La force de ce livre, c'est qu'il n'est pas écrit par un quelconque journaliste cherchant l'effet de mode avec un zeste de croyances "new-age" et des compilations pseudo-scientifiques, mais par un grand penseur de notre époque, Erwin Laszlo, détenteur d'un doctorat d'Etat à la Sorbonne, ex-professeur de philosophie dans de prestigieuses universités, responsable d'études sur le futur aux Etats-Unis et en Europe, dont la candidature a été proposée en 2004 pour le prix Nobel de la paix et fondateur du Club de Budapest en 1993, club qui regroupe une pléiade d'experts et de savants du monde entier pour définir une nouvelle culture, un nouveau paradigme, capable de rendre ce monde plus compréhensible et plus vivable.

C'est un livre pour faire rêver tous ceux qui aiment la prospective, tous ceux qui veulent élargir leur champ de conscience en s'appuyant sur les sciences d'avant-garde, tous ceux qui, comme beaucoup d'hypersensibles, aiment s'aventurer dans ces champs de la conscience au delà du monde sensible ordinaire.

Article paru dans le journal "Spasmagazine" n° 15
Erwin Laszlo "réenfonce le clou" de cette vision intégrative ou intégrale du champ akashique, dans un 2e tome de son livre "Science et champ akashique" paru en avril 2008 aux éditions Ariane
"Dans ce livre, je traite des origines et des éléments essentiels de la vision du monde émergeant présentement à la fine pointe des sciences nouvelles. J'examine pourquoi et comment cette vision apparait maintenant en physique et en cosmologie, en sciences biologiques et dans le nouveau champ de la recherche sur la conscience. Je mets ensuite en lumière la caractéristique fondamentale de cette vision émergente : la découverte révolutionnaire qu'aux racines de la réalité ne se trouve pas uniquement la matière et l'énergie, mais aussi un facteur plus subtil et tout aussi fondamental, que l'on pourrait décrire comme une information active et puissante, soit l'in-formation.
L'information relie tout ce qui existe dans l'univers, des atomes aux galaxies, des organismes aux esprits. Cette découverte transforme l'idée d'un monde fragmenté, qui est celle que présente la science dominante, en une vision du monde intégrale, holistique. Elle nous fournit une vision plus complète de nous-même et du monde, une vision dont nous avons grandement besoin en cette époque de changement accéléré et de désorientation croissante."

La science continue de découvrir, merci :jap:  flower  flower  flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnGilles
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1237
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : CHASSIEU

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 27 Déc 2017 - 21:25

Merci Vertgandazert tu m'as mis l'eau à la bouche...

J'ai envie de retrouver les frissons que je ressentais à la lecture de "la relativité générale" ou "d'une brève histoire du temps"

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4625
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Mer 27 Déc 2017 - 21:36

depuis les théories ont évoluées ^^
Lire du passé en gros ^^
Compréhension par Soi même dans le temps présent ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnGilles
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1237
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : CHASSIEU

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Jeu 28 Déc 2017 - 5:56

@evol a écrit:
depuis les théories ont évoluées ^^
Lire du passé en gros ^^
Compréhension par Soi même dans le temps présent ?


J'attends avec la même impatience ton livre sur les nouvelles lois de la physique que tu as obtenu par "canalisation"...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Jeu 28 Déc 2017 - 11:14

Oui Angilles, je partage votre impatience, mais je me souviens qu'evol est avant tout un spécialiste du "scientisme darwinien.
Alors permettez moi de lui redemander encore une fois ce qu'il pense des nombreuses carences de sa théorie matérialiste de l'évolution.
Par exemple en nous expliquant et en nous disant ce qu'il pense de ce livre:

"Evolution : le hold-up matérialiste"
Partager sur Whatsapp
À voir s’essouffler les débats circulaires sur le hasard ou la finalité, la Théorie synthétique de l’évolution ou le Dessein intelligent, l’Absurde ou le Sens, il fallait que soit rendue visible la particularité radicale de la doxa prévalant en Occident : l’Univers serait par postulat non téléologique ; toute notion de finalité serait non scientifique et en conséquence non recevable sur la place publique pour les sujets sérieux, ceux qui engagent nos sociétés.
C’est chose faite grâce au livre de Jean-Luc Martin-Lagardette, Évolution et finalité, Darwin, Monod, Dieu, éditions L’Harmattan. Il y est exposé avec précision et rigueur ce en quoi la position qui consiste à considérer que « seul le matérialisme scientifique est scientifique » est illégitime logiquement et moralement.
Il n’est là nullement question d’opinions, de choix arbitraires ou de préférences d’un spiritualiste en mal de rayonnement. Non, l’auteur nous présente une argumentation structurée exposant les mécanismes par lesquels se sont instaurées et perdurent des confusions. Des confusions logiques et sémantiques qu’il est vital de réduire en élucidant les présupposés de la « démarche scientifique occidentale » actuelle. Identifiés comme tels, ces présupposés peuvent être acceptés en tant que postulats ou en tant qu’hypothèses. Mais ils ne peuvent plus prétendre à fonder exclusivement la vérité dite scientifique.

Or, vu la considération quasi sacrée dont jouit, au niveau des instances organisatrices de nos pays développés, ce qu’on appelle « scientifique », le qualificatif de « non scientifique » prend mécaniquement une connotation franchement péjorative, synonyme d’« irrationnel », voire de « sectaire ». Est désormais classée ainsi toute conception, y compris la plus rigoureuse, ne rentrant pas dans le cadre du matérialisme scientifique. Il n’y aurait finalement, en matière de connaissance, qu’une position possible, celle du matérialisme scientifique ; les autres relevant du mysticisme, de la croyance, du rêve ou du fanatisme.

En conséquence douloureuse et ô combien préjudiciable, tout le versant non strictement matérialiste de l’existence est méprisé, marginalisé voire nié. Sous le prétexte que seul le matérialisme est rationnel, la dimension philosophique, spirituelle ou éthique est ainsi mutilée dans plusieurs domaines d’application pourtant vitaux : éducation, médecine, écologie… Réhabiliter une perception à la fois plus saine et plus complexe de la notion de science, reconsidérer la place, majeure mais non exclusive, de l’approche matérialiste, voilà ce que cet ouvrage salutaire nous propose.On fête cette année le bicentenaire de la naissance de Charles Darwin, concepteur de la théorie de l’évolution, et le cent-cinquantenaire de la publication de l’ouvrage qui l’a rendu célèbre, L’Origine des espèces. Scientifiquement, l’événement est d’importance : il a signé le départ d’un formidable développement des recherches sur l’histoire et le fonctionnement du vivant. Sociétalement, il l’est aussi, parce qu’il a placé l’homme dans une longue chaîne biologique ininterrompue, le faisant descendre de son piédestal au grand dam des religions.
La controverse entre les tenants du hasard et de la nécessité (selon la thèse de Jacques Monod) et ceux d’un Principe intelligent, concernant l’origine du monde, n’est toujours pas apaisée. Et un débat serein sur la question est encore rarement possible. L’auteur s’est plongé dans les textes originaux pour mener une analyse épistémologique rigoureuse, apte, nous semble-t-il, à resituer le débat sur le terrain de la pensée, et non plus de l’invective ou du mépris.
Voici son argumentation : la théorie darwinienne de l’évolution (TDE) est partagée par une majorité de scientifiques. Elle est aujourd’hui appuyée sur de multiples observations. Elle est utile et féconde, notamment en ce qu’elle a rendu inacceptable la thèse du créationnisme littéral et ouvert un champ de recherche illimité sur les origines du vivant. Mais elle comporte des failles et des lacunes importantes, de l’aveu même de ses défenseurs. Par ailleurs, la TDE s’est adossée à un postulat (principe indémontrable) : celui de l’objectivité du monde et de l’absence de toute finalité (désormais qualifiée d’anti-scientifique). Ce positionnement métaphysique revient à opter pour le seul mécanisme (matérialisme) afin d’étudier l’Univers.
Du fait de ces lacunes et de ce positionnement préalable, d’autres voies demeurent parfaitement légitimes. Elles sont d’ailleurs explorées par nombre de chercheurs, preuve que la TDE peut être revue, voire corrigée. Ces voies alternatives font souvent une place, plus ou moins intégrée à la matière, à une forme d’intelligence créatrice. L’auteur nomme cette approche le postulat d’un principe intelligent (PPI). Le PI (principe intelligent) est un concept opératoire : il n’implique ni n’interdit aucun lien avec tel ou tel système philosophique ou religieux. D’un point de vue purement logique, puisque qu’elles se basent toutes les deux sur un postulat (ne pouvant faire autrement), le PPI et la TDE doivent théoriquement avoir chacune sa place dans la recherche scientifique et dans le débat public. Certes, le PPI, pour tenir cette place, devra satisfaire à des conditions de méthode restant encore à élaborer.
Mais la recherche scientifique publique devant être neutre, elle ne doit pas favoriser le développement de la science selon le seul angle matérialiste, occultant souvent tout ce qui ne s’y accorde pas. Elle devrait aussi faire place au postulat symétrique d’un Principe Intelligent. L’interdiction d’accès de ce dernier à la place publique revient de fait à confondre volontairement laïcité et athéisme, ce qui n’est démocratiquement pas admissible et très mal vécu par beaucoup de sensibilités à travers le monde. Et cet état de fait coupe l’homme d’une de ses dimensions les plus spécifiques.
Une précision importante : l’auteur ne plaide pas dans ce livre pour le Dessein intelligent ni même pour l’hypothèse intelligente. Il montre seulement que, rigoureusement parlant, celle-ci ne peut pas être évacuée, comme elle l’est trop souvent aujourd’hui. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16579
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Jeu 28 Déc 2017 - 19:50

De mon point de vue (expérimental) le principe intelligent existe et nous en sommes une infime partie et tout ce qui existe en est aussi une infime partie, donc la matière aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 12:45

@Totem, oui c'est bien ce que je pressens également.
Du côté de la science strictement et purement matérialiste pour des raisons idéologiques depuis le XIXème siècle en particulier, cela commence à bouger, aussi bien du côté des scientifiques que des philosophes.
C'est le sens des qq extraits de livres que j'ai rappelé ici.
La résistance matérialiste sera longue et ardue, je ne me fais pas d'illusion.
Mais c'est normal, c'est ainsi que l'on progresse.
Vous parlez de votre point de vue expérimental Totem, si vous pouviez nous le faire ce serait sans nul doute très enrichissant, merci. :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16579
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 13:42

@vertgandazert a écrit:

Vous parlez de votre point de vue expérimental Totem, si vous pouviez nous le faire ce serait sans nul doute très enrichissant, merci. :jap:

Le fait est que c'est très compliqué à exprimer avec des mots, je vais quand même essayer.. Wink

Dans l'expérience de l'illumination il n'y a qu'un champs de points de lumière/conscience et nous sommes un de ces points conscient de l'être.
La matière serait de mon point de vue de l'énergie/conscience plus dense, cristallisée et nous serions donc un de ces points de lumière inconsciente qui devra devenir moins dense.
Je vois l'univers comme une nébuleuse dont le centre est pure lumière et nous serions dans une partie de cette nébuleuse où la lumière est moins pure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 13:45

Pas terrible comme explication totem, t'as pas mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16579
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 14:07

@pipotin a écrit:
Pas terrible comme explication totem, t'as pas mieux ?

Oh que si, mais ça ne peut être exprimé mais puisque tu as l'air d'avoir mieux, donne donc une explication, mais du vécu si possible. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 14:09

Bin si c'est du vécu, c'est pire encore .... parce que du vécu comme çà, franchement même un délire sous LSD c'est vraiment autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16579
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 14:34

@pipotin a écrit:
Bin si c'est du vécu, c'est pire encore .... parce que du vécu comme çà, franchement même un délire sous LSD c'est vraiment autre chose...

Mon cher je parle de toi, je te demande de parler de ton propre vécu en la matière si tu veux récuser ce que j'ai écrit et pour l'heure on n'a pas grand chose à se mettre sur la dent à part tes critiques infondées.

Quand au LSD, je suppose que tu as du en prendre pour savoir ce que ça fait comme trip non?

Par ailleurs je répondais à la question de Vergandazert de manière la plus succincte possible sachant que des oiseaux piploteurs comme toi allaient passer pour venir transformer le topic en hs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 14:37

Si tu veux savoir en-dehors de ton imagination ce qu'est la matière, lis le livre de Annie Besant et Leadbeater sur la "Chimie Occulte", tu verras ce que c'est que la véritable recherche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16579
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 14:42

@pipotin a écrit:
Si tu veux savoir en-dehors de ton imagination ce qu'est la matière, lis le livre de Annie Besant et Leadbeater sur la "Chimie Occulte", tu verras ce que c'est que la véritable recherche Wink

Ne n'ai rien à faire d'Annie Besant, je demande juste que tu donnes ton avis personnel sur ton vécu en la matière et rien d'autre pour que tout le monde sache où tu en es. Quand tu auras compris ça tu aura fait un pas, mais je doute que tu comprennes quoi que ce soit...Quoi que.. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 14:44

Je te dis simplement que tes histoires c'est du délire imaginaire. C'est tout, et si tu veux en savoir plus tu vas voir du côté de ceux qui sont capables de choses dont tu n'es pas capable; tu es libre de te fier à ton imaginaire, alors je suis libre de dire que ceux qui veulent une information sérieuse lisent le livre pré-cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 15:02

@Totem a écrit:
@vertgandazert a écrit:

Vous parlez de votre point de vue expérimental Totem, si vous pouviez nous le faire ce serait sans nul doute très enrichissant, merci. :jap:

Le fait est que c'est très compliqué à exprimer avec des mots, je vais quand même essayer.. Wink

Dans l'expérience de l'illumination il n'y a qu'un champs de points de lumière/conscience et nous sommes un de ces points conscient de l'être.
La matière serait de mon point de vue de l'énergie/conscience plus dense, cristallisée et nous serions donc un de ces points de lumière inconsciente qui devra devenir moins dense.
Je vois l'univers comme une nébuleuse dont le centre est pure lumière et nous serions dans une partie de cette nébuleuse où la lumière est moins pure.

@Totem, je "vois" ce que vous voulez dire, je suis bien d'accord l'expression sur un forum ces expériences est difficile voire impossible.
A propos de la lumière, ce n'est pas par hasard si toutes les traditions ésotériques, mystiques, en parlent.
Il nous reste beaucoup à découvrir de ses propriétés, c'est sans doute le principal vecteur de l'information dans l'Univers.
Voici ce qu'en dit un physicien que j'aime bien:
" La lumière tient une place des plus singulières dans les constituants de notre univers. C’est, en quelque sorte, un être biface. Le rayonnement électromagnétique, la lumière, en termes techniques, compose les couleurs des étoiles, le rayonnement solaire, et son agent, le photon, est le seul corps sans masse, à connaître la plus grande des vitesses. Celle de la lumière, justement. Mais c’est aussi un moyen d’investigation multiforme pour la compréhension de la nature. La lumière sonde, décrypte, élucide. Elle nous permet, parmi mille exemples, de connaître les atomes des corps qui se trouvent dans les planètes. Enfin, contrôlée par l’homme, elle devient outil. Ainsi le laser qui peut découper des plaques d’acier. Mais elle autorise également des productions encore plus curieuses. Ainsi avec la lumière il est possible de refroidir la matière. De lui faire atteindre les températures les plus basses qu’il soit. Ce rendez-vous de « Continent Sciences » est consacré aux techniques qui, comme le « Pompage optique » ou le « Refroidissement Sisyphe », mobilisent la lumière pour lui permettre d’organiser les atomes dans des états inédits. On les appelle des « mélasses optiques » ou des « matières quantiques ».
D'après le physicien Jean Dalibard .

J'ai lu aussi qq part, que la matière c'est de la lumière cristallisée...
N'oublions pas la lumière c'est ce qui est apparu à l'origine de l'Univers...
Alors???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 15:06

VERT a écrit:
N'oublions pas la lumière c'est ce qui est apparu à l'origine de l'Univers...

Non, c’est le Son qui est apparu à l'origine de l'univers.
Ce Son a mis en mouvement la Mer (Mère) Akashique qu'il a fertilisé en quelque sorte.
Le Principe de Lumière c’est un Attribut de l'Akasha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1512
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 15:36

@pipotin, il reste peu de témoin, pipotin.

En tous cas c'est un fantastique spectacle son et lumière, pour rappel voici ce que l'on dit des débuts:

"A 1/10 000ème de seconde après l’instant zéro, la température est de l’ordre de 1012K : 1000 milliards de degrés. On assiste là à une seconde période de grande annihilation de matière et d’antimatière. Les leptons et les antileptons se détruisent en s’entrechoquant. Une fois cette annihilation terminée, subsistent quelques leptons sur un rapport de 1/milliardième, regroupant des particules légères sensibles à l’électromagnétisme et à l’interaction faible comme les neutrinos et les électrons. L’antimatière disparaît définitivement de l’univers, et toute la matière y est définitivement présente. Néanmoins, à ce stade, la température est encore trop présente pour pouvoir permettre la formation des atomes. L’univers est alors constitué d’une soupe lumineuse de
plasma brûlant, constituée de hadrons et de leptons isolés.

Si la soupe est lumineuse c'est qu'il y a déjà de la lumière????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16579
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 15:44

@pipotin a écrit:
Je te dis simplement que tes histoires c'est du délire imaginaire. C'est tout, et si tu veux en savoir plus tu vas voir du côté de ceux qui sont capables de choses dont tu n'es pas capable; tu es libre de te fier à ton imaginaire, alors je suis libre de dire que ceux qui veulent une information sérieuse lisent le livre pré-cité.

Mon pauvre vieux si tu savais réellement la différence qu'il y a entre imaginaire et réalité sur certaines choses, tu ne viendrais pas pérorer et venir polluer ce topic.
De plus tu ne réponds pas aux questions que l'on te pose sur ton vécu malheureusement, ce qui prouve que tu ne fais que rapporter ce que tu as appris ou vu et rien d'autre.....J'attends donc impatiemment ton savoir émanant de ton propre vécu uniquement, le reste je m'en fou royalement. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2312
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 17:30

Je comprend pas bien comment on peut dire à quelqu'un qu'il est dans l'imaginaire quand on a soi même rien à fournir d'autre que des simples affirmations déconnectées de fond ou réflexion,
on peut dire aux autres qu'ils se trompent mais alors il faut être capable de l'expliquer sinon c'est juste un comportement parasitaire et suffisant,
et comme Pipotin tu n'es là que pour ça apparemment et que ca semes du binse un peu partout on va dire que ce message vaut plus ou moins d'avertissement de la modération,
donc soit t'as de quoi expliquer ce dont tu parles soit t'évites de passer ton temps à arbitrer ce qui est juste et ce qui est faux et au passage de taxer les membres de ceci ou cela, ça évitera que tu reviennes une Neme fois crier à l'injustice pour des trucs que tu es le seul à pas comprendre et de nous balancer des menaces explicites, merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
pipotin
Membre
avatar

Date d'inscription : 21/11/2017
Nombre de messages : 300
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 58
Ville : ....

MessageSujet: Re: Dieu et la science   Ven 29 Déc 2017 - 19:26

C'est pas la première fois que tu comprends rien, c'est même une tendance chez toi akalan, donc on va pas pérorer trop longtemps, si je dis que ce que raconte totem c’est de l'imaginaire, c’est tout, c'est mon point de vue, chacun en fait ce qu'il veut comme tout ce qui est dit sur ce forum. j'ai donné une indication sur des chercheurs sérieux qui ont écrit un livre sur l'étude de la matière en projection de conscience, et c’est bien autre chose que les gentilles histoires fumeuses de totem... ah au fait, afin de lutter contre ton tempérament timoré akalan tu bannis discrètement dans les coulisses, çà te donne un sentiment momentané "d'exister"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu et la science   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu et la science
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit