Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le culte de la Déesse Mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Le culte de la Déesse Mère   Jeu 26 Oct 2017 - 12:42

La Déesse Mère

Les expressions modernes Déesse mère ou grande Déesse font référence à divers cultes qui auraient été rendus à une « mère universelle » du paléolithique à aujourd’hui.
Ces expressions renvoient à un culte primitif de la fertilité qui aurait été universellement pratiqué à la fin de la préhistoire. Ce culte, dans lequel la figure de la femme tenait une grande place et revêtait une dimension sacrée, consistait essentiellement en une vénération de la Terre, de la fertilité et de la fécondité.

Origines archéologiques
Marija Gimbutas, archéologue Lituanienne, à la suite de fouilles archéologiques effectuées dans le sud–est de l’Europe méditerranéenne au milieu du XXe siècle, présente sa théorie de l’existence d’une civilisation pré-indo-européenne qu'elle appelle « culture préhistorique de la déesse », et qui aurait existé de l'aurignacien (début du paléolithique supérieur) jusque vers 3000 av. J.-C., quand le patriarcat se serait peu à peu institué. Marija Gimbutas appelle cette culture « matrilocale ». Elle fonde ses recherches sur les campagnes archéologiques qu'elle a dirigées quinze années durant en Europe, principalement dans les Balkans et le long du Danube.

http://pelenop.over-blog.com/article-les-societes-matristiques-de-marija-gimbustas-41650047.html

Diverses figures du paléolithique
Les fouilles archéologiques ont révélé la présence de figures féminines aux caractères sexuels hypertrophiés appelées Vénus paléolithiques, la plus connue étant la Vénus de Willendorf.

Des archéologues ont interprété ces statues comme des déesses, mais plusieurs dizaines de milliers d'années séparent ces statues des cultes connus livrés aux déesses sumériennes, grecques, celtiques, nordiques ou hindoues, et donc le culte de la Déesse mère existait déjà dans la préhistoire.

Ces statuettes sont avant tout symboliques et représentent la Terre Mère qui fait vivre les hommes, ou Mère Nature.
Mère Nature, aussi appelée Dame Nature ou simplement la Nature, est une des allégories de la nature ; c'est une représentation anthropomorphique de la nature qui se fixe sur le don de la vie et les caractéristiques nourricières de la Nature en les incarnant sous la forme de la Mère.
Les images de femmes représentant notre Terre et Mère Nature, sont présentes dans un large nombre de cultures, depuis longtemps. Dans les temps préhistoriques, les déesses et autres fétiches de fertilité – tant au sens de fécondité que d'abondance agricole – sont légion (Vénus de Willendorf et autres Vénus paléolithiques).


Les formes de la grande déesse dans divers cultes anciens

Peuple basque
Mari est la déesse principale de la mythologie basque et une divinité féminine, qui représente la « nature ». Parmi les primitives déesse-mères européennes, Mari est la seule qui soit arrivée jusqu'à nous. Christianisés très tardivement, vers le XVIe siècle, les Basques adoraient les forces naturelles comme le soleil, la lune, l'air, l'eau, les montagnes, les forêts, ceux-ci prenant des formes humaines. Certaines croyances actuelles pourraient remonter au Paléolithique.
Elle est le personnage mythique le plus significatif des traditions basques, étant la Dame de tous les génies telluriques. Cette déesse est par conséquent neutre, symbolisant l'équilibre des adversaires propre de la mère terre ou Amalur.

Égypte
Une divinité féminine est représentée entre deux lionnes dans les peintures les plus anciennes de la culture de Nagada dans la période prédynastique égyptienne.
Isis, nourrissant son fils au sein, a été vénérée jusqu'au VIe siècle et plus récemment réintroduite dans les cultes des mouvements de la déesse.

Anatolie
Le site néolithique de Çatalhöyük (7 500 av. J.-C.) a révélé de nombreux indices du culte d'une déesse mère. Les fouilles ont révélé que le nombre de déesses dépassait largement celui des divinités masculines qui avaient même fini par disparaître tout à fait avec le temps. C’était une culture matriarcale.

Peuples germaniques et cultes nordiques
Au Ie siècle av. J.-C., Tacite rapporte l'existence chez les peuples germaniques de rituels centrés sur une divinité féminine, Nerthus, qu'il appelle Terra Mater.
Il existait également une incantation chrétienne connue sous le nom de Æcerbót et durant laquelle, tout en invoquant le Dieu chrétien, les participants à la procession invoquaient également eorþan modor (la Terre-Mère) et folde, fira modor (La Terre, mère de tous les hommes) qui fut identifiée comme une ancienne divinité païenne.

Hindouisme
Dans l'hindouisme, la vénération des grandes déesses remonte à la période védique. Notamment dans le Rig Veda qui nomme la puissance féminine Mahimata (Rig Veda 1.164.33), un terme qui se traduit par « Terre Mère ». Dans certains textes, la grande déesse est appelée Viraj, la mère universelle, ou Aditi, la mère des dieux ou encore Ambhrini, celle qui est née de l'océan primordial. Durga représente la nature protectrice de la maternité. Yaganmatri est un autre nom qui signifie « Mère de l'univers » en sanskrit. De nos jours, Devi a de multiples formes. Les multiples divinités indiennes sont toutes considérées comme des facettes de la mère universelle.
L'énergie féminine, la Shakti, est considérée dans certaines écoles philosophiques (comme dans le Devi Mahamatya) comme la force motrice de l'univers.

Le bassin méditerranéen
Durant l'antiquité dans le bassin méditerranéen, diverses déesses ont été vénérées de manière plus prononcée que les autres, notamment via les cultes à mystères voués à Isis, Cybèle (ou Magna Mater), Déméter, Perséphone, celui plus « rural » de Diane, ou encore la Gaïa grecque. Vénus, dans la mythologie romaine, était ainsi mère du peuple romain. Elle était appelée Venus Gemetrix, « la mère Vénus », sous le règne de Jules César. Magna Dea, « la grande déesse », était l'expression latine désignant les déesses de l'empire romain.

La civilisation minoenne avait une déesse que les grecs appelaient Potnia Theron, « la maîtresse des animaux », dont la plupart des attributs furent plus tard transférés à Artémis.

Les Amérindiens
La Pachamama (Terre-Mère), étroitement liée à la fertilité dans la cosmogonie andine, est la déesse-terre dans certaines cultures présentes essentiellement dans l'espace correspondant à l'ancien empire inca. La figure de Pachamama est particulièrement forte chez les peuples Aymara et Quechua. Elle constitue une déesse majeure de la culture pré-inca Tiwanaku en Bolivie. Les Incas réalisaient en l'honneur de Pachamama, des sacrifices de vigognes.

Les Amérindiens du Nord l’appellent MachaMama et vénèrent toujours autant la Terre Mère
La légende des Algonquins enseigne qu'en dessous des nuages habite la Terre-Mère de qui est dérivée l'Eau de Vie, qui à son sein nourrit les plantes, les animaux et les hommes.

Gaïa
Dans la mythologie grecque, Gaïa est une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ». Elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreuses créatures. Elle apparait en outre comme une divinité chtonienne que l'on invoquait ou à laquelle on sacrifiait des victimes de couleur claire en même temps qu'aux autres puissances infernales, telles qu'Hadès, Perséphone, Hécate ou celles de la Nuit.



Source Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domi35
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 2471
Masculin
Poissons Coq
Age : 60
Ville : Saint Père

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Jeu 26 Oct 2017 - 17:34

Merci Stern  I love you

Le 19 Octobre au réveil, suite à une discussion en privé la veille sur ce forum, j’ai reçus un message en rapport avec une apparition que j’avais quand j’étais enfant. Voici le message que j’ai écrit aussitôt sur une feuille de papier : « ULO » et aussitôt après « Le visage d’ULO »
Le matin en rentrant de ma marche matinale, j’ai commencé ma recherche sur cet étrange prénom ; et d’après se que j'ai trouvé « Ulo ou Iulo, était le surnom de Cérès dans la mythologie romaine qui elle-même représente Déméter pour les Grecs, et Isis pour les Égyptiens. ULO signifie aussi " gerbe de blé " (Encyclopédie méthodique: Antiquités, Mythologie)



Voici un autre texte sur la Déesse Mère

« Puissance unique, je suis par l'univers entier adorée sous plusieurs formes, avec des cérémonies diverses, avec mille noms différents. Les phrygiens, premiers nés sur terre, m'appellent la déesse-mère de Pessinonte ; les Athéniens autochtones me nomment Minerve la Cécropienne ; chez les habitants de l'île de Chypre, je suis Vénus de Paphos ; chez les Crétois armés de l'arc, je suis Diane Dictynna ; chez les Siciliens qui parlent trois langues, Proserpine la Strygienne ; chez les habitants d'Eleusis, l'antique Cérès. Les uns m'appellent Junon, d'autres Bellone; ceux-ci Hécate, ceux-là la déesse Ramonte. Mais ceux qui, les premiers, sont éclairés par les rayons du soleil naissant, les peuples d'Ethiopie, de l'Asie et les Egyptiens, puissants par leur antique savoir, ceux-là me rendent mon véritable culte et m'appellent de mon vrai nom : la reine Isis. » ( Apulée 2éme sciècle)

:coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kristall.pagesperso-orange.fr/
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Jeu 26 Oct 2017 - 17:58

Merci domi 35, je ne connaissais pas ce nom d'Ulo, mais Lulo serait un surnom de Cérès signifiant la Déesse du blé, on en reste donc aux Déesses nourricières.
Isis est réellement la plus grande des Déesses. Peu à peu, son culte englobe tous les autres cultes féminins et Isis devient la fameuse Déesse Universelle, comme on peut le constater dans les hymnes d'Isidore du 1e siècle avant notre ère et que l'on retrouve deux siècles plus tard dans les textes appelés ‘‘ Métamorphoses d'Apulée" selon l'extrait que tu cites et qui donne à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LumiFrère
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 10/10/2017
Nombre de messages : 29
Masculin
Vierge Cochon
Age : 34
Ville : Nancy

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Ven 27 Oct 2017 - 19:49

Un peu anthropocentrique, non, les concepts de "Déesse-Mère" ou "Dieu-Père"; l'Être Suprême serait-il "sexué" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume_D
Membre
avatar

Date d'inscription : 05/08/2017
Nombre de messages : 72
Masculin
Cancer Chat
Age : 42
Ville : Charenton-le-Pont

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Ven 27 Oct 2017 - 23:32

Et le culte de la vierge Marie est une continuité de cette déesse-mère. Marie mère de Jésus a des point communs avec Isis mère d'Horus. On sait qu'Isis était vénérée dans l'empire romain. Quand les romains se sont convertis au christianisme, ils ont peut-être transféré leur culte d'Isis sur Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 7:55

@LumiFrère a écrit:
Un peu anthropocentrique, non, les concepts de "Déesse-Mère" ou "Dieu-Père"; l'Être Suprême serait-il "sexué" ?

Dieu le Père anthropomorphique, sans aucun doute.
Mais si tu avais lu l'article, tu aurais compris que les représentations de la Déesse Mère sont un symbole de la nature, de la Terre-Mère nourricière, du principe féminin qui seul est capable de donner la vie.
C'était ce mystère féminin qui fait vivre et nourrit l'homme qui était adoré par ces statuettes de femmes aux caractères hypertrophiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 8:00

@Guillaume-D évidemment tu as raison.
Des nymphes de l'Antiquité à la Dame Blanche, en passant par la fée Morgane, les contes de fées des traditions païennes ne sont pas en reste pour glorifier l'éternel féminin, et la Madone des chrétiens ne fait que remplacer les anciens cultes sur l'emplacement des anciens sanctuaires.
Le culte marial a son origine au IVe siècle lorsque l'évêque d'Ephèse était confronté à l'engouement des Ephésiens pour le culte de la grande déesse, reine du ciel : Artémis. C'est le concile d'Ephèse qui proclame que la vierge Marie est mère de Dieu.
Ce culte emprunte à des mythes très anciens venus de la vallée de l'Indus, car elle n'est pas la première Vierge-Mère. Les Indous croyaient aussi à cette immaculée conception de leurs messagers divins et sauveurs, les grand Avatars de l'Inde antique comme Krishna qui fut mis au monde par une vierge pure et chaste nommée Devaki, et le premier Bouddha, qui fut préservé du péché en naissant de la vierge Maya.
La tradition s'est répandue en Égypte, puisque Horus est né de la vierge Isis.

Au cours de IVe siècle, l'église utilisa quelques temples désaffectés par suite du décret de l'empereur Théodose. Ainsi, le Parthénon d'Athènes, orgueil du monde antique, fut dédié à la Vierge Marie. Il y avait bien sûr le fait que l'Athena Parthenos était aussi Vierge-Mère, d'où le mot "parthénogénèse", reproduction asexuée. Comme quoi cette idée est très ancienne.
Elle fut récupérée par le christianisme depuis que l'évêque d'Éphèse, confronté à ce culte de la Grande déesse resté tenace même chez les chrétiens d'Ephèse, se senti contraint d'y opposer celui de la Vierge Marie.
- A Damas, le temple de Jupiter devient une basilique sous l'invocation de St Jean Baptiste, avant de devenir plus tard une mosquée.
- La cathédrale de Syracuse n'est autre que le naos de l'ancien temple d'Athéna. On pourrait multiplier les exemples, comme Santa Maria sopra Minerva, une église de Rome érigée sur un temple dédié à Minerve, ou , en Vendée, Saint Michel Mont Mercure.
- La cathédrale d'Aix-en-Provence remplaça les lieux de culte païens, et outre les dieux classiques, on y vénérait les Matres ou déesses-mères, Belenus, dieu du soleil et, plus surprenant, Mithra, dont on fit Saint-Mithre, un vestige antique christianisé. Mithra est né aussi d'une vierge, et dans une grotte. Nous trouvons des cas analogues dans les différentes cultures.
- L'ancienne Arles, ville importante de l'empire, avait un temple dédié à Cybèle où Diane y était adorée. C'est sur ces ruines que se trouve l'église de la Major. Comme à Marseille: l'ancienne cathédrale de la Major aurait succédé à un temple de Diane.
- Edification de Notre-Dame de Paris (1160-1205); on sait qu'elle a remplacé un temple dédié à Jupiter. La crypte archéologique de Notre-Dame de Paris abrite des vestiges de l'époque gallo-romaine ;
- Notre-Dame des Champs est édifiée sur un temple à Cérès, alors qu'un autre dédié à Isis se trouvait à Issy les Moulineaux (d'où le nom des Parisiens = Parisis) et on sait que Saint-Eustache recouvre un temple dédié à Cybèle...


http://www.webnietzsche.fr/madone.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume_D
Membre
avatar

Date d'inscription : 05/08/2017
Nombre de messages : 72
Masculin
Cancer Chat
Age : 42
Ville : Charenton-le-Pont

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 9:39

Citation :
http://www.webnietzsche.fr/madone.htm

Le lien ne fonctionne pas. Mais merci pour ces informations, c'est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 9:43

Ah désolée Guillaume, il semble que le site ait disparu. Sad
J'avais conservé ce texte depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15504
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 9:55

En lisant ton texte Stern jai eu l'impression de déjà lu et quand j'ai vu ton lien j'ai reconnu le site en question que je connaissais que j'ai parcouru et trouvé très intéressant il y a quelques années, je dois encore avec le lien dans mes favoris, du coup je peux l'enlever vu qu'il ne passe plus....c'est dommage. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 10:18

Oui Totem, bien des sites intéressants disparaissent hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15504
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 10:39

Tu peux le dire. Je me souviens du site "Nous les Dieux.org" qui était très prisé par les personnes en recherche spirituelle et qui a été attaqué plusieurs fois de manière virale et du coup à disparu de la toile.
D'un autre aussi écrit par un Jésuite qui m'a beaucoup aidé à une époque et qui aussi a disparu quand j'ai voulu y retourner. D'ailleurs je ne compte plus les sites qui m'ont apporté une grande aide et qui n'existe plus. C'est à se demander si la disparition de sites sérieux n'est pas orchestrée. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 12:00

Tu as raison Totem, s'attaquer aux idées reçues est toujours bien difficile, heureusement il nous reste plein de livres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15504
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 14:40

@Stern a écrit:
Tu as raison Totem, s'attaquer aux idées reçues est toujours bien difficile, heureusement il nous reste plein de livres!

Oui il reste plein de livres mais on sait aussi que les autodafés malheureusement existent aussi pour tuer des savoirs....


Sinon il y a un site que j'aime bien aussi pas encore tué :

http://liberterre.fr/metahistoire/mythe-gaia-sophia/11.deessedechue.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 15:18

Merci Totem, je vais lire tout ça avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcyan
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/05/2011
Nombre de messages : 2416
Masculin
Poissons Singe
Age : 61
Ville : sur le chemin

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 21:03

Quelques informations intéressantes peuvent être trouvées sur le site du mouvement > matricien < et notamment un questionnement sur le genre du Saint-Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LumiFrère
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 10/10/2017
Nombre de messages : 29
Masculin
Vierge Cochon
Age : 34
Ville : Nancy

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Sam 28 Oct 2017 - 21:17

@Stern a écrit:
principe féminin qui seul est capable de donner la vie

Il y a des exemples dans la nature qui contredisent ces propos (chercher asexué), de plus si il y a un principe "féminin" c'est qu'il y a un principe "masculin" sans lequel le principe "féminin" n'aurait pas de possibilité de donner à lui-seul la vie. Dans le cas de l'humain par exemple, il ne suffit pas d'un ovule pour donner la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Dim 29 Oct 2017 - 7:41

@Alcyan en effet le site Matricien.org est très intéressant, je l'ai depuis longtemps dans mes favoris, merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domi35
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 2471
Masculin
Poissons Coq
Age : 60
Ville : Saint Père

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Dim 29 Oct 2017 - 8:58

Bonjour, je vais peut-être sortir un peu du sujet.

L’Esprit et la matière naissent à partir de la création de l’Univers, nés par le plus beau mariage, la plus belle union « La naissance du UN par l’union du DEUX » Toute vie est née de l’Amour. Aussi ce que nous appelons la vie est la résultante de cet Amour « le souffle de vie » L’esprit est né de la conscience et de la connaissance universelle présent dans cette union au même titre que la matière est née de ce mariage et de cette fusion. Tout est rencontre, union, fusion, création, fécondité, et vie; et cela par une seule et unique énergie « l’Amour » Que l'on peu percevoir dans le mot AME. L’Âme est androgyne par nature, elle porte en elle le principe masculin et féminin. Adam est né au coté d’Eve, sa sœur Jumelle. Ils ont reçus chacun le souffle de vie « Esprit d’intelligence et de sagesse » malheureusement l’un des deux a évolué sans le soutient de l’autre. Ce qui a conduit au pêché originel. Si je devais parler de moi, je pourrais dire : Ma Mère est mon corps ; Mon Père est mon Esprit.
Je suis « Âme » un enfant né de la terre et des étoiles, un enfant né de la pensée créatrice de la force de son souffle « De la puissance de son Amour »

Domi :coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kristall.pagesperso-orange.fr/
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Dim 29 Oct 2017 - 9:23

Bonjour Domi, merci pour ce très beau message.
Je suis d'accord quand tu dis: L’Âme est androgyne par nature, elle porte en elle le principe masculin et féminin. Adam est né au coté d’Eve, sa sœur Jumelle. Ils ont reçus chacun le souffle de vie « Esprit d’intelligence et de sagesse » mais que veux-tu dire par : l’un des deux a évolué sans le soutien de l’autre. Ce qui a conduit au pêché originel.
Le péché originel, quel qu'il soit parce que c'est un mystère, a conduit à la séparation de ces deux entités qui au départ étaient une, et je crois que chacun des deux a évolué différemment, et leur but ultime est de se retrouver et de fusionner pour faire de nouveau une seule âme, comme tu le dis si bien dans l'amour.
Nous sommes tous des poussières d'étoiles.

Et c'est dans ce même esprit que les premiers hommes ont adoré la nature sous la forme d'une femme nourricière comme la Terre Mère, et cette première religion fut remplacée des siècles plus tard par le patriarcat sous diverses formes lorsque l'agressivité et l'autoritarisme sont devenus dominants.
Mais de nos jours il existe encore des sociétés vivant sous le régime du matriarcat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcyan
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/05/2011
Nombre de messages : 2416
Masculin
Poissons Singe
Age : 61
Ville : sur le chemin

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Dim 29 Oct 2017 - 10:45

Dieu n'est pas sexué ou bien il est androgyne. Hommes ou femmes nous venons au monde par la femme, et c'est elle qui est la porte de l'incarnation. Elle se tient aux deux bornes de notre existence terrestre par la naissance mais aussi par la mort, par le retour à la terre originelle.
Le culte de la déesse mère est sans doute primordial, il a laissé place au patriarcat sans doute à cause d'une révolte des hommes. Vient un jour où Dieu retrouvera chez les humains son androgynat, pour redevenir Déité, et ses médiateurs seront en couple, avant d'être androgynes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domi35
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 2471
Masculin
Poissons Coq
Age : 60
Ville : Saint Père

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Dim 29 Oct 2017 - 11:26

@Stern a écrit:
Bonjour Domi, merci pour ce très beau message.
Je suis d'accord quand tu dis: L’Âme est androgyne par nature, elle porte en elle le principe masculin et féminin. Adam est né au coté d’Eve, sa sœur Jumelle. Ils ont reçus chacun le souffle de vie « Esprit d’intelligence et de sagesse » mais que veux-tu dire par : l’un des deux a évolué sans le soutien de l’autre. Ce qui a conduit au pêché originel.
Le péché originel, quel qu'il soit parce que c'est un mystère, a conduit à la séparation de ces deux entités qui au départ étaient une, et je crois que chacun des deux a évolué différemment, et leur but ultime est de se retrouver et de fusionner pour faire de nouveau une seule âme, comme tu le dis si bien dans l'amour.

:jap:

« L’intelligence a évolué sans le soutien de la sagesse » ce qui a conduit au pêché originel. Adam et Eve se sont éloignés de la lumière « la source première » et ont chuté dans les ténèbres « Telle une étoile tombé du ciel » l’un étant séparé de l’autre. Aussi, les noces de l’agneau sont des retrouvailles vers l’Unité parfaite « l’Être Unique »

:coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kristall.pagesperso-orange.fr/
Stern
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/09/2017
Nombre de messages : 257
Féminin
Lion Cochon
Age : 70
Ville : Avalon

MessageSujet: Re: Le culte de la Déesse Mère   Dim 29 Oct 2017 - 11:52

Alcyan et Domi, quelles que soient nos croyances, nos chemins vont dans la direction du même but.
Merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le culte de la Déesse Mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et enseignements traditionnels-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit