Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12862
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Mer 20 Sep 2017 - 9:13

Chem'internet faisant (en recherche sur la croix et le crucifix et de ce fait en abordant le dolorisme), j'ai pris connaissance de ces écrits du Père P. Dautais, dont le "regard" m'a plu, et que je vous propose en partage.  :jap:

Père Philippe Dautais:
 

Like a Star @ heaven


"Le mot métanoïa est traduit par "pénitence" ou par "repentance", mots devenus suspects en Occident, tant ils sont entachés d'une spiritualité doloriste.
Métanoïa signifie "au-delà de nous", au-delà de l'intellect, de notre raison rationnelle et se rapporte à un mouvement de conversion ou de retournement par lequel l’homme s'ouvre à plus grand que lui-même en lui-même.
Le repentir est une ré-orientation du désir qui s'exprimait par rapport au monde et qui maintenant est orienté vers Celui qui est Source de désir en nous car il est Source de vie.

Appel à la synergie, à une rencontre, le repentir est le retour de la créature exilée vers le Créateur, ascension pour passer du terrestre au céleste, du conditionné vers la liberté.

Tous les prophètes ont crié au peuple: Convertissez-vous, revenez (Is 21,12) ; Faites-vous un coeur nouveau et un esprit nouveau car je ne désire pas la mort de celui qui meurt mais qu'il se convertisse et qu'il vive, dit le Seigneur (Ez 18,31-32) ; ou encore : Revenez et détournez-vous de toutes vos transgressions afin que l'iniquité ne cause pas votre ruine (Ez 18,30), que vous ne soyez pas enfermés dans les conséquences de vos propres actes. Jean-Baptiste, dernier des prophètes, introduit la venue du Christ par un appel à la métanoïa: Repentez-vous car le royaume des cieux est proche (Mt 3,2). Il baptise d'eau pour amener à la repentance et préparer la venue du Seigneur (Mt 3,11).
La repentance est ici l'attitude nécessaire pour rencontrer le maître: Il y a quelqu'un au milieu de vous que vous ne connaissez pas (Jn 1,26).

L'homme enfermé en lui-même, réduit à son individualité naturelle, immergé dans les soucis de la vie temporelle, s'aliène aux nécessités de la survie existentielle: s'installent la peur de manquer, l'angoisse de l'insécurité, la hantise de la solitude, qui trop souvent font prendre des décisions qui engendrent des conséquences fâcheuses et alourdissent le fardeau du quotidien.
Cette aliénation au monde visible, extérieur à cet univers clos où tout est référé à nos perceptions et à nos conceptions, c'est le mouvement de l'égocentrisme.
Celui-ci est l'expression d'une non-relation qui mène à la mort.
Au coeur de cet exil, tel l'enfant prodigue qui a dissipé sa part d'héritage, chacun a la liberté de s'ouvrir.
Quand toutes les portes sont fermées, quand nous sommes face à un mur, qu'il n'y a plus de solution existentielle ni psychologique, Celui qui habite au coeur de nous-mêmes nous invite à relever la tête (Gn 4,7).

Nous sommes invités à la relation, c'est ici le sens de l'épreuve, conviés à nous ouvrir à l'autre, à accepter la main tendue, à accepter d'être aidés.
Pour apprécier le don de la relation, il faut le plus souvent avoir désespéré de ses propres prétentions à vouloir atteindre le but par soi-même, avoir désespéré de ses propres capacités à vouloir réaliser son bonheur selon ses propres conceptions, avoir reconnu ses manques et ses faiblesses pour donner place à l'autre, au tout Autre.(...)


Suite du texte, pour celles & ceux qui comme moi, auront envie de poursuivre...:
 

https://www.pagesorthodoxes.net/metanoia/dautais-metanoia.htm

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.



Dernière édition par Alaka le Jeu 21 Sep 2017 - 11:07, édité 1 fois (Raison : Correction de caractères)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3286
Féminin
Poissons Singe
Age : 49
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Mer 20 Sep 2017 - 10:22

Merci pour ce partage Alaka sunny
c'est très riche en connaissance
:jap:

Comme tu le sais, j'adore les Tarots et leurs symboles,
et toute cette lecture me ramène à l'arcane du Pendu,
cette lame XII du Tarot est reliée à la notion de Metanoïa,
ce Pendu nous renvoie à faire demi tour sur soi même,
d'inverser les pôles, de faire un transfert sur soi en sorte,
Comme en parle Philippe Dautais la notion de balancement
évoque le fait d'abandonner quelque chose de soi pour le
remettre à l'autre Wink





Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12862
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Mer 20 Sep 2017 - 10:58

@Kouen a écrit:

toute cette lecture me ramène à l'arcane du Pendu,
cette lame XII du Tarot est reliée à la notion de Metanoïa,
ce Pendu nous renvoie à faire demi tour sur soi même,
d'inverser les pôles, de faire un transfert sur soi en sorte,
Comme en parle Philippe Dautais la notion de balancement
évoque le fait d'abandonner quelque chose de soi pour le
remettre à l'autre Wink

Oui ! Merci Kouen d'inviter l'arcane XII sur ce topic !  sunny  
Il y a là le renvoi au changement de regard et de perception, et aussi à cette état de pendu qui laisse la place à "l'être" et non plus au "faire", et à une certaine vulnérabilité, vulnérabilité dans le sens d'ouverture; ouverture à l'autre, au "tout Autre" comme l'écrit P. Dautais.

Dans ce passage par exemple:


P. P. Dautais a écrit:

Nous sommes invités à la relation, c'est ici le sens de l'épreuve, conviés à nous ouvrir à l'autre, à accepter la main tendue, à accepter d'être aidés.
Pour apprécier le don de la relation, il faut le plus souvent avoir désespéré de ses propres prétentions à vouloir atteindre le but par soi-même, avoir désespéré de ses propres capacités à vouloir réaliser son bonheur selon ses propres conceptions, avoir reconnu ses manques et ses faiblesses pour donner place à l'autre, au tout Autre.(...)


Désespérer, lâcher-prise et s'ouvrir (se laisser ouvrir/s'abandonner) à une autre perception, tel le pendu.
En atteignant cette "désespérance", n'atteint-on pas l'espace intérieur (parfois vertigineux) qui peut laisser la place nue à "l'être", à l'autre, au "tout Autre"  ?

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3286
Féminin
Poissons Singe
Age : 49
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Mer 20 Sep 2017 - 11:06

Oui, c'est juste cela Alaka   :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auria
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/10/2016
Nombre de messages : 373
Féminin
Capricorne Dragon
Age : 52
Ville : Les Abymes

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Mer 20 Sep 2017 - 15:31

J'ai fait, il y a quelques années, une retraite avec Philippe Dautais ayant pour thème  la metanoïa, premier volet des chemins de guérison. Moments très forts.


Philippe Dautais est très engagés dans le dialogue interreligieux. S'il est prêtre orthodoxe, il est avant tout un homme de dialogue. Thérapeute dans ces sessions où tout bouge en soi. Il transmet la sagesse des Pères du désert pour qui l'Homme est corps-âme-esprit.

@Alaka a écrit:

Oui ! Merci Kouen d'inviter l'arcane XII sur ce topic !  sunny
Il y a là le renvoi au changement de regard et de perception, et aussi à cet état de pendu qui laisse la place à "l'être" et non plus au "faire", et à une certaine vulnérabilité, vulnérabilité dans le sens d'ouverture; ouverture à l'autre, au "tout Autre" comme l'écrit P. Dautais.


:jap:  sunny  :jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3286
Féminin
Poissons Singe
Age : 49
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Mer 20 Sep 2017 - 16:32

Merci aussi Auria sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eumolpe
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 265
Masculin
Gémeaux Coq
Age : 36
Ville : Petite

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Mer 20 Sep 2017 - 17:44

@Alaka a écrit:
Il y a là le renvoi au changement de regard et de perception, et aussi à cet état de pendu qui laisse la place à "l'être" et non plus au "faire"
Le "faire" relève de l'être, ici il s'agirait plutôt de "l'avoir", dans le sens d'un attachement à une identité, avoir une identité et y rester attaché quitte à en détourner l'être (aveugle et dénué d'identité) et son "faire" (ou son "se produire").
La métanoïa devrait donc permettre de détourner l'individu de cette possession illusoire qu'est l'identité en lui permettant de la dénoncer. Alors en effet on s'approche du "tout autre" comme vous dites, car l'identité, qui s'achève dans la haine de l'identique, ne représente plus qu'un moment dépassé, duquel l'être se libère lors de la rupture de cette aliénation qui ne faisait que le contraindre et le détourner de son ouverture originelle.

Il faut faire de la fausse monnaie, elle est souvent plus valable que celle prétendument "vraie". clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4511
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Jeu 21 Sep 2017 - 6:15





" Les pharisiens et les scribes murmurèrent, et dirent à ses disciples : Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les gens de mauvaise vie ? Jésus, prenant la parole, leur dit : Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu pour amener a métanoïa le juste, mais l'égaré "

Luc 5 - 30
Traduction did

Le mot métanoïa a été trouvé dans 22 versets :

http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-grec-metanoia-3341.html

Père Philippe Dautais a écrit : " Le mot métanoïa est traduit par "pénitence" ou par "repentance", mots devenus suspects en Occident, tant ils sont entachés d'une spiritualité doloriste. "

De quoi parle la bible et l'évangile ?
Et surtout comment s'en servir ?
A partir du moment ou ces questions se posent c'est bon.
Implicitement c'est reconnaitre qu'on ne sais pas.
Donc a partir de là on va pouvoir le découvrir.


Dernière édition par Alaka le Jeu 21 Sep 2017 - 10:38, édité 1 fois (Raison : Correction de l'auteur de la phrase citée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12862
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Jeu 21 Sep 2017 - 10:48

@Auria a écrit:
J'ai fait, il y a quelques années, une retraite avec Philippe Dautais ayant pour thème  la metanoïa, premier volet des chemins de guérison. Moments très forts.

Merci pour ce témoignage, Auria. Wink
N'hésite pas à partager ce vécu !  sunny


@Auria a écrit:

Philippe Dautais est très engagés dans le dialogue interreligieux. S'il est prêtre orthodoxe, il est avant tout un homme de dialogue. Thérapeute dans ces sessions où tout bouge en soi. Il transmet la sagesse des Pères du désert pour qui l'Homme est corps-âme-esprit.

:jap: Oui. Ces "Hommes de dialogue" sont une grande richesse, une source de lumière.
(J'ai d'ailleurs mis une très courte biographie (en spoiler) en préambule à ses écrits)  

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaka
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 12862
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 43
Ville : Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Jeu 21 Sep 2017 - 11:32

@Eumolpe a écrit:
@Alaka a écrit:
Il y a là le renvoi au changement de regard et de perception, et aussi à cet état de pendu qui laisse la place à "l'être" et non plus au "faire"

Le "faire" relève de l'être, ici il s'agirait plutôt de "l'avoir", dans le sens d'un attachement à une identité, avoir une identité et y rester attaché quitte à en détourner l'être (aveugle et dénué d'identité) et son "faire" (ou son "se produire").
La métanoïa devrait donc permettre de détourner l'individu de cette possession illusoire qu'est l'identité en lui permettant de la dénoncer. Alors en effet on s'approche du "tout autre" comme vous dites, car l'identité, qui s'achève dans la haine de l'identique, ne représente plus qu'un moment dépassé, duquel l'être se libère lors de la rupture de cette aliénation qui ne faisait que le contraindre et le détourner de son ouverture originelle.


Selon vous, de quoi relève "l'avoir" ? Et que reste t-il au pendu (en se basant sur le symbole) ?


@Eumolpe a écrit:

Il faut faire de la fausse monnaie, elle est souvent plus valable que celle prétendument "vraie". clown

Ceci est peut-être clair pour un "Faux-monnayeur", mais vous serait-il possible de préciser le sens de cette phrase différemment ? clown

_________________
हलका माया

"La seule façon d'accomplir est d'être..." Lao Tseu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eumolpe
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 265
Masculin
Gémeaux Coq
Age : 36
Ville : Petite

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Jeu 21 Sep 2017 - 13:58

@Alaka a écrit:

Selon vous, de quoi relève "l'avoir" ? Et que reste t-il  au pendu (en se basant sur le symbole) ?
De la peur.
Que reste-t-il au "pendu" ? Je ne suis pas spécialiste du tarot, mais l'on pourrait peut être dire qu'il lui "reste" une nouvelle vie à explorer.

@Alaka a écrit:
Ceci est peut-être clair pour un "Faux-monnayeur", mais vous serait-il possible de préciser le sens de cette phrase différemment ?  clown
Il faut parfois savoir changer les valeurs qui semblent nous porter depuis toujours. En analysant le fondement de nos propres désirs par exemple. clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orphelin1984
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 813
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : Nice

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Jeu 21 Sep 2017 - 16:58

@Alaka a écrit:
Chem'internet faisant (en recherche sur la croix et le crucifix et de ce fait en abordant le dolorisme), j'ai pris connaissance de ces écrits du Père P. Dautais, dont le "regard" m'a plu, et que je vous propose en partage.  :jap:

Père Philippe Dautais:
 

Like a Star @ heaven


"Le mot métanoïa est traduit par "pénitence" ou par "repentance", mots devenus suspects en Occident, tant ils sont entachés d'une spiritualité doloriste.
Métanoïa signifie "au-delà de nous", au-delà de l'intellect, de notre raison rationnelle et se rapporte à un mouvement de conversion ou de retournement par lequel l’homme s'ouvre à plus grand que lui-même en lui-même.
Le repentir est une ré-orientation du désir qui s'exprimait par rapport au monde et qui maintenant est orienté vers Celui qui est Source de désir en nous car il est Source de vie.

Appel à la synergie, à une rencontre, le repentir est le retour de la créature exilée vers le Créateur, ascension pour passer du terrestre au céleste, du conditionné vers la liberté.

Tous les prophètes ont crié au peuple: Convertissez-vous, revenez (Is 21,12) ; Faites-vous un coeur nouveau et un esprit nouveau car je ne désire pas la mort de celui qui meurt mais qu'il se convertisse et qu'il vive, dit le Seigneur (Ez 18,31-32) ; ou encore : Revenez et détournez-vous de toutes vos transgressions afin que l'iniquité ne cause pas votre ruine (Ez 18,30), que vous ne soyez pas enfermés dans les conséquences de vos propres actes. Jean-Baptiste, dernier des prophètes, introduit la venue du Christ par un appel à la métanoïa: Repentez-vous car le royaume des cieux est proche (Mt 3,2). Il baptise d'eau pour amener à la repentance et préparer la venue du Seigneur (Mt 3,11).
La repentance est ici l'attitude nécessaire pour rencontrer le maître: Il y a quelqu'un au milieu de vous que vous ne connaissez pas (Jn 1,26).

L'homme enfermé en lui-même, réduit à son individualité naturelle, immergé dans les soucis de la vie temporelle, s'aliène aux nécessités de la survie existentielle: s'installent la peur de manquer, l'angoisse de l'insécurité, la hantise de la solitude, qui trop souvent font prendre des décisions qui engendrent des conséquences fâcheuses et alourdissent le fardeau du quotidien.
Cette aliénation au monde visible, extérieur à cet univers clos où tout est référé à nos perceptions et à nos conceptions, c'est le mouvement de l'égocentrisme.
Celui-ci est l'expression d'une non-relation qui mène à la mort.
Au coeur de cet exil, tel l'enfant prodigue qui a dissipé sa part d'héritage, chacun a la liberté de s'ouvrir.
Quand toutes les portes sont fermées, quand nous sommes face à un mur, qu'il n'y a plus de solution existentielle ni psychologique, Celui qui habite au coeur de nous-mêmes nous invite à relever la tête (Gn 4,7).

Nous sommes invités à la relation, c'est ici le sens de l'épreuve, conviés à nous ouvrir à l'autre, à accepter la main tendue, à accepter d'être aidés.
Pour apprécier le don de la relation, il faut le plus souvent avoir désespéré de ses propres prétentions à vouloir atteindre le but par soi-même, avoir désespéré de ses propres capacités à vouloir réaliser son bonheur selon ses propres conceptions, avoir reconnu ses manques et ses faiblesses pour donner place à l'autre, au tout Autre.(...)


Suite du texte, pour celles & ceux qui comme moi, auront envie de poursuivre...:
 

https://www.pagesorthodoxes.net/metanoia/dautais-metanoia.htm
Merci beaucoup. Je crois que c'est sur mon journal que j'avais écrit une courte explication sur la métanoïa. Autrement comme j'écris aussi mes idées mes impressions ou les enseignement de quelques guides dans un journal, je peux tout aussi bien le réécrire ici.

Le péché originel n'est autre que le désordre a l'intérieur de l'homme. L'homme s'est perdu lui-même, l'unité ne peut être retrouvé que par la " métanoïa " ou intégration christique au Cosmos. La métanoïa, est un terme du nouveau testament, il est souvent traduit par le mot repentance, mais la repentance n'est qu'un des aspects de la métanoïa qui est :
-transformation du mental
-révision des valeurs essentielles
-et l'entrée dans le monde spirituel.
Une prise de conscience cosmique, si l'on peut l'exprimer en se terme hasardeux.

enseignement de l'homme Bleu (lire Anne Givaudan )
Faut reconnaître une chose, ce que tu nous rapporte et un peu plus complet, plus technique. C'est un +.... C'est pourquoi je te remercie encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornalin
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/05/2017
Nombre de messages : 195
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 38
Ville : Montréal

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 2:00

P. P. Dautais a écrit:
Métanoïa signifie "au-delà de nous", au-delà de l'intellect, de notre raison rationnelle et se rapporte à un mouvement de conversion ou de retournement par lequel l’homme s'ouvre à plus grand que lui-même en lui-même.
Merci Alaka pour ce topic sur la métanoïa (au-delà de la pensée) qui est en quelque sorte l’absence de pensée.

@did a écrit:
Le mot métanoïa a été trouvé dans 22 versets :
http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-grec-metanoia-3341.html
Merci pour ce lien vers les versets en question Did.

sunny


Dernière édition par Alaka le Sam 23 Sep 2017 - 17:18, édité 1 fois (Raison : Correction de l'auteur de la phrase citée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4511
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 2:47

Alaka ou bien quelqu'un d'autre qu'elle cite a écrit : " La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. "

Oui, bien sur.
Mais pas besoin d'aller chercher un concept compliqué, le bon sens peut suffire : d'abord se trouver malade avant de pouvoir appeler le médecin, et pour se trouver malade, d'abord vivre un changement de regard sur soi. Ensuite seulement on pourra se soigner, et donc guérir.


Cornalin a écrit : " Merci pour ce lien vers les versets en question Did. "

Pas de quoi.
Mais il n'y a pas que la métanoïa pour commencer un chemin de transformation qui aboutira a la guérison, il y a aussi métanoéo.

Une fois n'est pas coutume, pourquoi pas lire l'évangile de Matthieu comme un livre historique ?


" Ce peuple, assis dans les ténèbres, A vu une grande lumière; Et sur ceux qui étaient assis dans la région et l'ombre de la mort La lumière s'est levée. Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Métanoéo, car le royaume des cieux est proche. Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent. De là étant allé plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient dans une barque avec Zébédée, leur père, et qui réparaient leurs filets. Il les appela, et aussitôt ils laissèrent la barque et leur père, et le suivirent.

Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple. "


Matthieu chapitre 4
verset 16 a 23

Sauf que voilà, avec la lecture historique ou bien le "personnage conceptuel" que serait Jésus d'après Michel Onfray, ce sera forcément limité. C'est des trucs pour les biens portant qui n'ont pas besoin du médecin ou ne veulent pas de celui là. Si le médecin est mort depuis 2.000 ans, il n'y a plus qu'a s'en trouver un autre, se débrouiller sans celui là pour guérir  -  quand bien même on serais passé par la métanoïa, ce changement de regard sur soi qui sert a se trouver malade, donc à pouvoir se soigner, donc a pouvoir guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornalin
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/05/2017
Nombre de messages : 195
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 38
Ville : Montréal

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 4:04

Did Je ne sais pas ce que Michel Onfray (qui me semble davantage un intello pour le peu que j'en connais) vient faire ici, quel est ton point de vue sur ce personnage dans le contexte de la Métanoéo (dont la définition du terme selon la traduction équivaut à une action) ou métanoïa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornalin
Membre
avatar

Date d'inscription : 24/05/2017
Nombre de messages : 195
Masculin
Capricorne Cheval
Age : 38
Ville : Montréal

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 6:02

@Alaka a écrit:
et aussi à cette état de pendu qui laisse la place à "l'être" et non plus au "faire", et à une certaine vulnérabilité, vulnérabilité dans le sens d'ouverture
@Alaka a écrit:
Désespérer, lâcher-prise et s'ouvrir (se laisser ouvrir/s'abandonner) à une autre perception, tel le pendu.
@Eumolpe a écrit:
Le "faire" relève de l'être, ici il s'agirait plutôt de "l'avoir", dans le sens d'un attachement à une identité, avoir une identité et y rester attaché quitte à en détourner l'être
Je crois qu’on touche ici selon votre langage (excluant le tarot car je ne suis pas un expert en la matière) à une certaine nuance entre le laisser-aller (inaction ou inattention) et le lâcher-prise qui sont parfois confondus entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4511
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 10:05

Cher Cornalin : Si j'ai parlé des idées de Michel Onfray c'est qu'il n'y a rien de plus efficace que de comparer l'hiver a l'été pour expliquer la différence entre les deux, et bien comprendre ce qu'est chacun des deux. Selon les propres mots de Michel Onfray, Jésus est un "personnage conceptuel" et un personnage conceptuel ça n'a jamais soigné personne - du moins je ne vois pas comment - pas même celui qui suite a un changement de regard sur soi se serait trouvé malade : on ne s'adresse pas a un personnage conceptuel pour lui demander de nous guérir de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/01/2012
Nombre de messages : 3286
Féminin
Poissons Singe
Age : 49
Ville : Bretagne

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 13:12

Sinon, pour en revenir à Philippe Dautais,
( j'ai eu le temps de m'informer un peu plus sur le personnage Wink  )
j'ai lu quelque chose qu'il a écrit, et qui a vraiment eu un écho, même
plus une découverte par rapport à mes connaissances livresques et
symboliques sur le Tarot et de ce fait sur le Pendu, je cite :
le Tarot dit que le Pendu passe d'un plan ( le divin ) à un autre ( le terrestre )
mais ce passage s'opère par un sacrifice, et à ce stade là Dautais continue,
il écrit: "ce que l'on offre de soi, nous seras redonné, mais sous une autre forme,
il n'y a pas de rétribution exacte entre l'acte posé et ce qu'il produit"
voilà....c'est tout, mais j'ai trouvé cela juste  Like a Star @ heaven

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eumolpe
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 265
Masculin
Gémeaux Coq
Age : 36
Ville : Petite

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 13:46

Oui c'est bien vu Kouen. Et "ce que l'on offre" évoque nécessairement un rapport à l'autre. Il ne s'agit plus de garder pour soi, mais de partager.
Cela rappelle forcément le message christique d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10012
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Ven 22 Sep 2017 - 14:00

Hum , ce prêtre n'est affilié à aucune Orthodoxie religieuse , il puise dans ce crédo le matériel qui lui permet de faire sa propre église , son propre centre d'étude , sans aucune reconnaissance du monde Orthodoxe , tout ce qu'il enseigne sous forme de stages payant , de séminaires hors de prix , est pourtant accessible gratuitement dans les monastères de l'église Orthodoxe qui ne semble donner aucun aval à ce prétendu prêtre , transformées en " évolution spirituelle " les idées qu'il emprunte sont sommes toutes intéressantes philosophiquement , mais elles sont déconnectées de l'aspect monacal qui leur sert de support , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4511
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Sam 23 Sep 2017 - 3:30

" Les difficultés rencontrées par Maria Ainsworth dans sa recherche d’un psychothérapeute sur le réseau l’amènent à mettre en ligne le nom de domaine « metanoia.org » en 1996. Elle est le témoin attentif du développement des thérapies en ligne et se fait, sur son site, l’écho des questions que cela soulève, tant du point de vue du patient que du thérapeute, et des réponses qui peuvent être apportées. Elle donne les points dont devrait se soucier chaque patient avant de se lancer dans une psychothérapie en ligne. Les contre-indications majeures sont les états de crise et l’engagement dans une psychothérapie en face-à-face. Elle met également l’accent sur le fait qu’il doit être possible de vérifier la formation du psychothérapeute auprès d’organismes professionnels ou publics et que le thérapeute doit annoncer à l’avance le prix, les processus visés et le modus operandi de la psychothérapie. "

Source : https://www.cairn.info/revue-psychotherapies-2008-3-page-211.htm

Tout ça pour dire qu'il n'y a pas que Jésus dans la vie pour se soigner quand on vit une métanoïa. Ou plus précisément, Sa Lumière de guérison est peut être bien plus active dans la chaleur humaine et le savoir-faire de certains thérapeutes athées que dans la prédication des croyants qui n'ont rien d'autre a proposer qu'un formatage de notre esprit via le recrutement dans leur groupe.

(En espérant ne pas avoir été H.S)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Sam 23 Sep 2017 - 7:33

Alaka, si je peux me permettre le mot repentir est hypermal choisi (je sais qu'il n'est pas de toi). Pour ce qui me concerne et ce n'est pas que mon cas je ne suis coupable de rien, j'ai été abusée.
Du coup je n'ai rien lu jusqu'à ce jour de cette article alors qu'il semble plus innstructif que ce qu'il m'en avait semblé.

Saurais-tu pourquoi ils s'accrochent désespérément à la culpabilité?

Pourquoi repentance? Pourquoi pas le fouet et le tapis de fakir?

De quoi la personne abusée (intellectuellement, physiquement, affectivement) serait-elle coupable?

Quelqu'un pourrait-il me répondre? Pour faire payer plus cher peut-être? Je vire cynique on dirait...
Revenir en haut Aller en bas
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4511
Masculin
Vierge Serpent
Age : 52
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Sam 23 Sep 2017 - 8:04

A mon avis chère kaniri, une seule question se pose vis a vis de se sentiment de culpabilité : le ressens-tu parfois ?
Et si oui, sais tu qu'il peut s'en aller, ne plus peser sur toi ? Wink

Mais je ne crois pas que cette libération absolument géniale puisse se faire en se disant qu'on y est pour rien dans certains événements, quand bien même ce serait vrai qu'on y est pour rien. Parce se dire qu'on y est pour rien, c'est souvent juste une réaction de défense face au sentiment de culpabilité, une sorte de preuve de sa présence.   Neutral ...sauf que ça ne marche pas : le sentiment est toujours là ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Sam 23 Sep 2017 - 10:04

Oui bien sûr je le ressens. C'est bien souvent qu'on réalise des mois ou des années plus tard qu'on aurait mieux fait de faire autrement.

Mais j'affirme que je ne suis pour rien dans certains évènements et que ceux qui m'ont traumatisés le plus j'en ai été la victime, non la coupable.

Donc ma "crainte" c'est de voir comme je l'ai vu souvent un thérapeute me diriger vers une introspection dans ce sens là en négligeant la part victime de ma psyché, purement victime.

Par exemple faire comme ma mère et les autres femmes battues et ressasser: "s'il me bat c'est parce qu'il m'aime. Je l'ai déçu". Bon je prends un exemple facile mais il y a peut-être d'autres situations où on peut dire ça.

Ce risque (si j'ai bien lu!) c'est que nous ne sommes pas coupés du monde et moi dans ma situation de nombreux regards portent en eux la connaissance de tout ou partie de mon histoire et ce sont autant de pierres jetées sur moi. Je me sens lapidée mentalement à chaque fois que je sors. Donc même si je répare ma relation à moi ou à Dieu comme tu veux, il faut que je devienne de plus en plus forte, chaque confrontation est une épreuve. Sauf avec une certaine partie de la société, ceux qui ont le même problème que moi ou un similaire.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 15504
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais   Sam 23 Sep 2017 - 15:12

L'homme enfermé en lui-même, réduit à son individualité naturelle, immergé dans les soucis de la vie temporelle, s'aliène aux nécessités de la survie existentielle: s'installent la peur de manquer, l'angoisse de l'insécurité, la hantise de la solitude, qui trop souvent font prendre des décisions qui engendrent des conséquences fâcheuses et alourdissent le fardeau du quotidien. Cette aliénation au monde visible, extérieur à cet univers clos où tout est référé à nos perceptions et à nos conceptions, c'est le mouvement de l'égocentrisme. Celui-ci est l'expression d'une non-relation qui mène à la mort. Au coeur de cet exil, tel l'enfant prodigue qui a dissipé sa part d'héritage, chacun a la liberté de s'ouvrir. Quand toutes les portes sont fermées, quand nous sommes face à un mur, qu'il n'y a plus de solution existentielle ni psychologique, Celui qui habite au coeur de nous-mêmes nous invite à relever la tête (Gn 4,7).  Nous sommes invités à la relation, c'est ici le sens de l'épreuve, conviés à nous ouvrir à l'autre, à accepter la main tendue, à accepter d'être aidés. Pour apprécier le don de la relation, il faut le plus souvent avoir désespéré de ses propres prétentions à vouloir atteindre le but par soi-même, avoir désespéré de ses propres capacités à vouloir réaliser son bonheur selon ses propres conceptions, avoir reconnu ses manques et ses faiblesses pour donner place à l'autre, au tout Autre.(...)"

:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Métanoïa: Premier pas sur le chemin de la guérison. Père Philippe Dautais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et enseignements traditionnels-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit