Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La compassion comme mode de maintien en bonne santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La compassion comme mode de maintien en bonne santé   Mar 1 Aoû 2017 - 22:24

Télomérase.
Drôle de mot. C'est la fin des chromosomes. Les personnes soumises au stress vieillissent plus vite. La fin des chromosomes ne se régénère pas. On meurt plus jeune.
Un des moyens pour aider à cette réparation est la discussion amicale, le soutien, les ateliers d’estime de soi, la discussion avec humour, la compassion, l’entr’aide. Se soucier des autres c’est gagner des années de vie pour soi .

Robert Sapolsky, né en 1957, est un scientifique américain. Il est notamment professeur de biologie et de neurologie à l'université Stanford. Il est aussi chercheur associé des musées nationaux du Kenya.
Il a étudié le comportement social des babouins. Sa première troupe il y a 30 ans était comme toutes les troupes de babouins mâles agressifs, dominants, dominés, femelles harcelées, beaucoup de stress.
Il y a 20 ans environ un groupe de mâles dominants a fouillé dans les poubelles d’un campement et a mangé de la viande contaminée par la tuberculose. Comme il se doit dans tout groupe hiérarchisé seuls les dominants ont mangé cette manne et en sont morts.

La troupe s’est trouvée transformée, deux fois plus de femelles que de mâles, les mâles restant étant sociables et doux, gentils avec les femelles.

Lorsqu’un babouin devient ado, il part de son groupe pour en rejoindre un autre. Ceux qui arrivaient dans celui-ci roulaient des mécaniques. Pendant 6 mois les autres le mettaient au pas et lui disaient que ça ne fonctionnait pas comme ça ici, on se toilette, on ne s’en prend pas aux femelles, on est sociable . Pas de stress donc dans le groupe. Ça dure depuis 20 ans et les babouins sont en meilleure santé.

Conclusion aider et poupougner les autres maintient en bonne santé. Plus le reste, méditation, relaxation…
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9847
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: La compassion comme mode de maintien en bonne santé   Mer 2 Aoû 2017 - 9:25

Hum , l'être humain n'est pas un babouin , il a horreur qu'on lui cherche des poux dans la tête , là j'en trouve :
" Depuis les années 1965-70, les scientifiques parlent des télomères et de la télomérase. Cette enzyme naturellement présente dans l'organisme, a pour rôle de réparer les télomères à l'extrémité de nos chromosomes, dont le raccourcissement entraîne le vieillissement de nos cellules. A ce titre, la télomérase pourrait-elle être l'enzyme de la jeunesse éternelle ? "

Cette " Télomérase " n'est pas présentée ci-dessus comme dans ce texte d'introduction , c'est même le contraire du propos , on trouve d'ailleurs tous évident que s'aimer les uns les autres nous est bénéfique à bien des égares , sans pour cela se mettre en quête d'arguments plus ou moins scientifiques pour nous en persuader , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 3667
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: La compassion comme mode de maintien en bonne santé   Mer 2 Aoû 2017 - 10:20

D'une façon générale la compétition pour quoi que ce soit est génératrice de stress ou ....d'adrénaline.

On oublie souvent qu'une pièce à 2 faces ce qui n'est pas très étonnant dans un monde duel.

Le stress pourrait se définir comme un excès relatif à l'estime de soi, qui engendre 2 réactions convenues.
- un dépassement, une sur estime de soi, des risques, de l'épuisement.. bref on brûle toutes ses réserves que ce soit physique émotionnel ou mental.. un des effets connu est le burn out qui marque généralement un point de non retour.
- un abandon, une sous-estime de soi, de la dépression, de l'inertie, un sentiment d'impuissance, c'est la dévalorisation devant des obstacles qu'on n'arrive plus à franchir ou plus exactement qu'on a plus la force ou le désir de franchir.

Il peut y avoir des effets yoyo entre ces 2 états. Le danger étant bien le fait de s'abimer (et donc de vivre moins longtemps quelque part) soit en brûlant trop sa vie, soit en perdant le désir de vivre.

Cependant je pense que le stress est la compétition ont bon dos pour justifier tout et n'importe quoi.
Ce sont aussi des moteurs du changement, de la volonté, de l'évolution.
Sans ces problématiques il n'y a aucune volonté de dépassement de soi.
Tout est toujours question d'équilibre en fait.

J'ai beaucoup de mal à comprendre le titre de ce sujet, du moins à relier "compassion" et "babouin", puis bonne santé.
Même si je comprends bien le principe, je ne trouve pas de rapport avec cette expérience qui est quelque peu biaisée au sens de la nature.
Meilleure santé pourquoi ? parce que la nourriture est mieux distribuée peut-être ?
Le groupe est-il menacé par des prédateurs ou dans un espace relativement protégé ? car les mâles dominants babouin sont généralement le bras armé protecteur du groupe.
Réserve alimentaire.. ce groupe se développe-t-il bien et a-t-il un accès conséquent à la nourriture.. que se passera-t-il lorsqu'elle manquera ?

Je me fais un peu le contre-argumentateur de l'expérience, mais je suis toujours perplexe devant les conclusions qui généralisent sans prendre en compte les éléments perturbateurs.

Une société, qu'elle soit animale ou humaine est fonction de son environnement.
Et même si je suis totalement d'accord avec le fait que la compassion, la méditation, et une gestion saine du stress ne peut qu'être profitable à la vie de chacun, cela ne peut se faire sans un minimum de précautions et de garde fou.
La compassion ne garantit cependant pas la vie devant des attitudes agressives, ou des compétitions forcées face à des ressources rares et vitales.

En ce sens je trouve la philosophie des arts martiaux plus intéressante car plus équilibrée. Elle ne renonce pas à l'énergie dite "agressive", mais elle la maîtrise dans un équilibre serein.
Du coup il n'y a que du "bon" stress, et beaucoup de recule et de compassion sur la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La compassion comme mode de maintien en bonne santé   Mer 2 Aoû 2017 - 10:23

L' observation présentée sert certes le propos relatif au maintien en bonne santé dans ce contexte particulier , cette modification factuelle du rapport des forces en présence qui a permis l' émergence de la prédominance d' un autre mode "éducatif" au sein du groupe plus propice à l' expression individuelle d' autre chose que la soumission et la domination par la terreur.
Il ne s' agit pas la cependant à mon sens de compassion qui de mon point de vue dépasse complètement un contexte éducatif et environnemental et est une expression spontanée qui n' en a cure. Par exemple, Krishnamurti n' a pas attendu que les traditions délétères des castes en Inde cessent ou que la secte qui l' à porté au pinacle puis brûlé disparaisse pour exprimer ce qu' il y a de grand en l' homme. Là, il me semble qu' on est plus proche de la compassion.
Il serait intéressant de savoir, puisque nous avons affaire ici à un groupe exogame, ce qu' il advient des jeunes mâles du groupe de référence quand ils s' immergent au sein d' autres groupes qui eux fonctionnent sur le mode précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La compassion comme mode de maintien en bonne santé   Jeu 3 Aoû 2017 - 10:54

Je me suis "amusée" à voir la compassion sur un angle où on n'imagine pas du tout qu'elle soit: faire du bien à l'autre c'est aussi réparer les ravages du stress sur soi, analyses à l'appui, les chromosomes abîmés se réparant, les maladies dues au stress disparaissant lorsqu'on prend soin.... des autres. Autrement dit la solidarité et la compassion ont un effet bénéfique sur notre santé.

Donc en fait la question de l'agressivité utile ne semble pas être posée par contre "réparez-vous" après semble être son mot d'ordre.
Oui dans un autre reportage je suppose qu'il explique plus sur le fonctionnement classique des babouins mais là en effet il ne s'attarde pas dessus pourtant il a eu un groupe dit "classique" pendant 10 ans avant la mort des plus forts.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9847
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: La compassion comme mode de maintien en bonne santé   Jeu 3 Aoû 2017 - 11:31

Hum , cela me rappel un spirit étonnant , Maître Philippe de Lyon , qui Donnait comme remède aux patients venant le voir de pardonner à un proche , de se réconcilier  avec un ennemi , d'abandonner une procédure de justice ou d'être charitable en participant à des oeuvres humanitaires pour pouvoir guérir , Jésus qui rapproche le pêché de la maladie et le pardon de la guérison , nous rappel cet aspect dans le Notre Père , " Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé ." , le pardon de Dieu signe de guérison autant physiologique que spirituelle semble s'articuler sur notre propre faculté à pardonner , l'idée de " vases communiquant " y est clairement exposée , ceci dit la compassion reste souhaitable même pour les êtres en bonne santé , non pas dans le but qu'ils la conservent , mais pour que ce monde soit moins malade , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La compassion comme mode de maintien en bonne santé   Jeu 3 Aoû 2017 - 13:47

La science donnant raison à la spiritualité. Etonnant!

Le reportage en entier: le stress portrait d'un tueur émission du 27 juillet 2017 sur France 5. Il n'est plus sur France TV depuis ce matin (c'est malin!) mais peut-être ailleurs j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
 
La compassion comme mode de maintien en bonne santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Pratiques spirituelles :: Méditation, relaxation, massage, affirmation positive, visualisation, sophrologie...-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit