Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8615
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 40
Ville : en chemin...

MessageSujet: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Jeu 29 Juin 2017 - 23:01

Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?

- "Quand la rencontre est authentique, respectueuse de l'autre, on s'enrichit toujours, sans rien perdre d'essentiel de ses convictions."
(Faouzi Skali, maître soufi)

La vérité, il l'a cherchée vainement dans les mathématiques et les sciences humaines. Ses racines religieuses, son identité, il les a trouvées en fait à Paris... Docteur en anthropologie, Faouzi Skali est maître soufi.
(selon un entretien paru dans La Vie, numéro 2896, 1er mars 2001)




Et vous, qu'en pensez-vous, de vos points de vue, amis du fofo Spirit Partage ?

sunny  I love you  flower  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2717
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 5:41

Jusqu' où aller ?
C' est une question de limite donc. Et la limite peut être perçue comme ce qui nous emprisonne et nous sépare, gardienne de nos petites catégories,, ou comme le lieu unique, vivant et non étanche de tous nos échanges.
Perso, j' aime à la décrire comme l' horizon: c' est une ligne imaginaire qui recule à mesure que l' on avance. L' audacieux, tout en étant conscient de sa présente limite apparente et en ne la brusquant pas, s' en sert de point d' appui pour s' élargir à l' autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9530
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 7:22

Hum , lorsque l'être que nous sommes fonde son identité dans les idées et les concepts qu'il a acquit au cours de son éducation , c'est la souffrance à chaque contradiction , "sa " vérité le fait d'autant plus souffrir qu'il y est identifié , il vaut mieux si on y est autant attaché fuir le dialogue et fuir cette souffrance , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 3192
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : paris

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 7:59

Si ceux qui sont dans une recherche spirituelle comprenaient que comme dans toute science, la base essentielle est la recherche de la vérité, il n'y aurait pas de recherche a rencontrer ceux qui partagent les même croyances uniquement.
Sans la recherche de problèmes a résoudre, sans que la personne ne soit confronté dans sa vie aux forces spirituelles, elle ne vérifie rien de ses croyances  Rolling Eyes  
Tout ce qui n'est pas lois universelles, valable pour tous, n'est pas la vérité, ni sa vérité, mais ses illusions spirituelles souvent mensongères.
Le soleil ne tourne pas autour de la terre, meme si des milliards y croient parce que visuellement cela donne cette illusion.
Ne pas croire aux anges, aux ovnis change quelque chose a la réalité ?

S'est le principe de toute science la recherche des principes universels, valable dans l'univers et pour tous.

Tout les Humains ont la meme nature, qu'on y croit ou pas, non ?



Les croyances intérieures sont des embryons de conscience issues de la conscience de leur géniteur, et ont l'instincts de conservation et s'auto défendent.
Encore plus si elle sont partagées par d'autres (égrégore moutonique)
Dans ce cas elles s'auto alimentent jusqu'au niveau de la foi
La conscience n'a pas besoin de croyances  No
Tout le monde a conscience que le soleil brille  Laughing
Ce n'est pas dépendant de ce que chacun croit
D'ailleurs on ne dit pas, je crois que le soleil brille, tout le monde en a conscience. s'est un principe universel qui ne dépend d'aucune croyance, comme tout principe universel.

Ce que certains appellent leur vérité, n'est peut être qu'un mensonge qui les arrangent de croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9530
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 8:42

@Evol a écrit:
Tout les Humains ont la même nature, qu'on y croit ou pas, non ?

Hum , c'est bien le sujet de ce topic , si c'est " ta " vérité tu ne peux faire autrement que de t'y accrocher , mais vouloir que tout le monde l'admette c'est rencontrer la résistance , l'opposition et le refus , si le copié/collé d'une planche anatomique figurant le concept des chakras te sert de vérité pourquoi pas , mais je doute qu'elle fasse l'unanimité de tout les humains .

La vérité est toujours composée de mots dans une langue définie , elle essaie de correspondre à la réalité qu'elle décrit dans cette langue , la réalité doit être perçue avant d'être décrite , la perception de la réalité dépend de notre attention , de la conscience que nous en avons avant de la décrire , plus nous sommes conscient mieux nous percevons cette réalité mieux nous pouvons la décrire , vérité ou réalité tout dépend de ce qu'on cherche , c'est à la croisé de ces deux chemins qu'on se trouve , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2717
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 8:56

On aura compris que pour l' un le dialogue c' est chacun chez soi et les moutons sont bien gardés, et pour l' autre dialogue est synonyme de monologue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 3192
Masculin
Vierge Chien
Age : 46
Ville : paris

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 9:17

Un dialogue nécessite une base commune de compréhension
comme dans n'importe quelle science
Afin de savoir de quoi on parle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 10:51

@erell a écrit:
Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?

- "Quand la rencontre est authentique, respectueuse de l'autre, on s'enrichit toujours, sans rien perdre d'essentiel de ses convictions."
(Faouzi Skali, maître soufi)

La vérité, il l'a cherchée vainement dans les mathématiques et les sciences humaines. Ses racines religieuses, son identité, il les a trouvées en fait à Paris... Docteur en anthropologie, Faouzi Skali est maître soufi.
(selon un entretien paru dans La Vie, numéro 2896, 1er mars 2001)




Et vous, qu'en pensez-vous, de vos points de vue, amis du fofo Spirit Partage ?

sunny  I love you  flower  

J'en pense que t'as des insomnies pour te poser des questions pareilles à cette heure-là! Laughing

La question m'inspire: comment peut-on perdre son "identité" dans le dialogue?
Pour cela il faut être identifié aux opinions qu'on va avancer, aux sacrifices qu'on va concéder dans le dialogue, mais en réalité, si l'on est authentique, donc déjà présent à soi-même, on est présent à l'autre, il ne peut y avoir de perte d'identité. Il y a écoute, échange, accueil de soi-même et de l'autre.

Si l'on n'est pas présent, alors le dialogue peut être source de réactions intérieures et extérieures, et donc d'observations sur soi et son fonctionnement.

Tout dépend de ce que tu entends par "dialogue"???
Revenir en haut Aller en bas
Niv
Membre
avatar

Date d'inscription : 07/01/2015
Nombre de messages : 964
Masculin
Taureau Singe
Age : 25
Ville : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles ღ

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 11:42

:jap:

Je me suit pour ma part suffisamment remis en question pour ne pas sans cesse remettre l'autre en question au travers de ses propos . LA crise existentielle est passé ...

C'est un constat personnel, certes  Very Happy  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4588
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 30 Juin 2017 - 12:11

Qu'on soit présent à ce qui se produit ou non, personne ne perd son identité ou sa vérité intérieure dans un dialogue, même le plus violent... ON peut en nourrir l'illusion mais c'est tout.

Ce serait comme dire que l'eau perd sa nature en s'écumant sur le rocher.

Pas plus d'ailleurs qu'on ne s'enrichit...
En fait éventuellement, on fluidifie sa compréhension, on épand sa conscience ou on réorganise son idiosynchrasie. Pas plus (pas moins !)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeoVerso
Premiers messages spirituels
avatar

Date d'inscription : 06/08/2017
Nombre de messages : 8
Masculin
Verseau Cochon
Age : 22
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 11 Aoû 2017 - 16:21

@Néhémyo a écrit:
Qu'on soit présent à ce qui se produit ou non, personne ne perd son identité ou sa vérité intérieure dans un dialogue, même le plus violent... ON peut en nourrir l'illusion mais c'est tout.

Ce serait comme dire que l'eau perd sa nature en s'écumant sur le rocher.

Pas plus d'ailleurs qu'on ne s'enrichit...
En fait éventuellement, on fluidifie sa compréhension, on épand sa conscience ou on réorganise son idiosynchrasie. Pas plus (pas moins !)



Il y a tout de même un écueil, qui est de renoncer à sa propre vérité par doute de soi, face à des esprits étroits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarabuste
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/04/2017
Nombre de messages : 226
Féminin
Lion Chat
Age : 42
Ville : Thullé

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Ven 11 Aoû 2017 - 19:55

Bonsoir ,

Jusqu'à que l'on sente que cela bloque de notre côté ou de l'autre tout simplement , je pense que pour amorcer un dialogue sur un sujet bien précis , il faut garder à l'esprit que les personnes avec qui nous allons échanger ont chacune leurs identités , leurs visions et aussi leurs verités ce qui rend interessant , par ailleurs , l'échange , il nous faut de la souplesse d'esprit, une capacité d'écoute et d'observation , un brin de clairvoyance pour pouvoir échanger en toute sérennité , ne pas imposer sa vérité comme un butor et avec une certaine ouverture d'esprit , il faut savoir se mettre 'sur la touche" pour pouvoir entendre celles des autres...  et comprendre ce qui les a fait naitre aussi
il n'est jamais obligatoire de toujours se remettre en question , comme il ne l'est pas pour les autres non plus

A nous de voir tout simplement ce que l'on recherche dans le dialogue : un partage ou la bagarre
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Sam 12 Aoû 2017 - 7:12

erell a écrit : " Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ? "

Cette question est extrêmement étrange pour moi.
Mais je crois qu'elle m'éclaire bien sur les raisons pour lesquelles tu exprimes si peu tes idées personnelles sur le forum. Forcément si le dialogue peut te faire perdre tout ça, il est prudent d'y aller doucement.
Moi j'arrête un échange quand ça m'ennui, que je n'y voit aucun intérêt, et je n'ai jamais vu qu'il pouvait me faire renoncer a mon identité ni me faire perdre la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Sam 12 Aoû 2017 - 9:32

Le but ultime de la spiritualité est énoncé par de nombreux sages comme étant justement la renonciation du principe même "d'identité", accéder à la Vérité Ultime c'est justement perdre "sa" vérité pour accéder à LA Vérité.

La réponse à la question du titre est donc : si l'objectif est de "conserver son identité", et "sa (petite) vérité", alors on ne peut pas aller bien loin dans ce dialogue si on parle de spiritualité, mais en restant dans la subjectivité, dans l'ego, aucun problème, ça ne violera pas ces "limites" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tarabuste
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/04/2017
Nombre de messages : 226
Féminin
Lion Chat
Age : 42
Ville : Thullé

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Sam 12 Aoû 2017 - 13:28

bonjour Verygoodtruthe,

j'ai dû mal à comprendre ce but de renoncer à notre identité .... pour accéder à une autre vérité ... donc on echange une vérité contre une autre scratch ... je ne sais pas quel grand sage tu as lû, vu , serrer contre ton coeur , papoter avec ... mais je sais que j'ai lu pas mal de truc sur certains d'entre eux et chacun dans leurs bouquins , dans leurs vidéos avaient bien leurs personnalités : cependant ils partageaient tous certaines choses , une grande vivacité d'esprit , un grand sens de l'humour et une très grande intelligence de la vie ( mais pas pour tous ) et la maitrise des mots et leurs impacts dans la psyché ...
le reste , je ne sais pas , je n'ai pas partager leurs intimités mais je suis sûre qu'ils sont tous aussi humain que nous et que le fait qu'ils disent à leurs ouailles de renoncer à leurs identités doit certainement aussi vouloir dire qu'ils doivent aussi veiller à dissoudre leurs préjuggés , leurs blocages , leurs masques et ct ... bon après il peut être tentant de leurs ressembler aussi



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2717
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 7:12

Beaucoup de personnes trouvent refuge dans les analyses et les conclusions purement intellectuelles. Cela leur permet d' être dans l' évitement du fond de ce que soulèverait pour elles, concrètement, existentiellement, cette excellente question qui ouvre sur une potentialité de connaissance de soi, dans l' engagement relationnel. Il est vrai que pour celui qui appréhende le monde lové derrière les hauts murs de son placenta intellectuel, doublé du bouclier sanitaire de son écran d' ordi, il est aisé de pérorer son indépendance. Ils savent très bien qu' il suffit de les sortir de leur tanière pour qu' une vérité toute autre se révèle immédiatement à eux quant à leur réelle liberté intérieure en relation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 7:29

Celui qui prend refuge c'est celui qui a quelque chose a protéger.
Celui qui essaye de le déloger, comment l'appellerons nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 8:03

L'idée même de "désidentification", nécessaire lors d'une scéance de méditation par exemple (où l'ego doit disparaitre complètement), est en elle-même une menace pour l'ego qui essaie de l'analyser. C'est comme un arrêt de mort pour lui, et il se défend alors, il sort les griffes, comme il peut, ici sur ce sujet, et sur le forum en général, il suffit de voir la teneur de certaines réponses pour s'en rendre compte Smile

Beaucoup de personnes sont attachées à leur ego, ils aiment leur "identité", ils se définissent même de multiples façons; si vous avez tendance à vous qualifier par un quelconque adjectif, vous êtes déjà en train de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2717
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 8:16

" celui qui essaie de le déloger, comment l' appellerons-nous ? "

Celui-ci est exactement comme celui qui prend refuge, à ceci près qu' il joue tout seul . C' est une partie du magot qui prétend se maintenir en en jetant une autre par dessus bord.
Il aura à revenir aux opportunités que lui offrent l' engagement relationnel de percevoir la silhouette que dessinent de lui les conditions et circonstances.
Reste ensuite à voir si celle ci contient autre chose que changement et différence, c' est à dire si celle-ci est vraiment réelle. Je que je suis se révèle par la connaissance de ce que je ne suis pas. Partant, quel pertinence y a-t-il à vouloir déloger ce que je ne suis pas, si ce n' est tenter illusoirement de s' mettre à gauche un peu de ce qui brille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarabuste
Membre
avatar

Date d'inscription : 23/04/2017
Nombre de messages : 226
Féminin
Lion Chat
Age : 42
Ville : Thullé

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 8:31

bonjour verygoodtruch,

Je te lis et je vois que tu fais de l'ego un ennemi vindicatif, violent et completement abruti ...  

l'ego c'est la personnalité , c'est notre sensibilité plus ou moins exacerbée qui réagit selon nos experiences , nos vécus qui ont determiné notre vision de certaines choses ...

et les mots , les regards , la gestuelle et les ecrits la fera plus ou moins réagir ...

l'etouffer ne sert à rien et le tuer , ben tu ne peux pas .. ni le dissoudre , ce que tu feras , c'est si tu n'as pas compris qu'il faut juste l'equilibrer, papoter avec lui ( ou elle ^^  ) et si cela t'es possible l'amener vers plus de paix , de calme , de discernement , de recul afin que tu puisses comprendres ce que cela est vraiment ....

tu ne peux saborder ce que tu es profondement , juste le faire evoluer , tu ne te feras jamais disparaitre ...

même pendant la meditation , tu es là , c'est toi qui médites , qui est conscient , qui ecoute avec ton corps , tes sens à l'exterieur comme à l'interieur , tu ressens avec tes 5 sens et encore plus

tu sens tes organes, ta peau , tu peux voir les allées venues de tes pensées , de leurs cheminements ce qui les fait naitre même, enfin plein de choses incroyables que la meditation permet de capter ...

concernant l'identification , je dirais que chacun a tous a fait le droit de se coller les étiquettes qu'ils veut c'est quand même plus cool que de s'en laisser coller par les autres Wink

se definir oui aussi ... tu le fais aussi regarde bien ce que tu ecris : tu expliques que pour toi , être desidentifier c'est être sans ego (et voilà une identification^^ une etiquette )  c'est être attentif au mouvement de sa psyché ( je suis conscient et hop encore une ) , et surtout d'être observateur sur celui des autres ( et hop une de plus )
et de les percuter ( je suis un très bon analyste et encore une ^^ )
tu vois on le fais tous ^^ même toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 8:39

Bon bah tant pis ... on ne lui donnera pas de nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2717
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 8:50

C' est ça, ça fera une étiquette de moins à collectionner ou à essayer de fourguer au copain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 8:52

Mais pouvons nous parler d'une chose si on ne lui donne pas de nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2717
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Noland

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 9:05

Quand tu me parles de celui qui cherche à déloger ce qu' il protège, j' ai pas besoin de lui donner un nom, ni pour voir de quoi tu parles, ni pour en discuter. Mais peut-être que ce dont tu parles toi même t' échappe et qu' il te faut l' enfermer dans une jolie boîte. Alors, façonne en une si ça te chante, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 4244
Masculin
Vierge Serpent
Age : 51
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?   Dim 13 Aoû 2017 - 9:12

D'accord merci.
Je vous demandais ces précisions sur de quoi vous parliez car de nouveau je n'avais rien compris a votre réponse. Alors si cela vous convient, celui qui cherche a déloger celui qui se protège je l'appelle un comportement violent.
Cette boite vous convient elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jusqu'où peut-on aller dans le dialogue sans renoncer à sa propre identité, sans perdre sa vérité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Le chemin vers l'éveil, modifier son niveau de conscience-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit