Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Dim 28 Mai 2017 - 21:40

Rappel du premier message :

Voici une vidéo qui démontre des synchronicités mathématiques avec des évenement de notre vie réel.

via un tableur numérique qui convertit les lettres en chiffres, ce qui s'appel la gématrie.

vu le nombre et la quantité de démonstration, cela laisse à réfléchir

surtout que le nombre qui revient toujours est le 666
avec ces multiples 333      666      1998
ce qui donne une trinité de trois chiffres, comme un code alphanumérique !



et cela rappel bien évidement l'apocalypse de st jean :
c'est ici qu'est la sagesse, que celui qui à l'intelligence calcule le chiffre de la bete, car c'est un nombre d'homme, et c'est le nombre 666...

puis sa fait penser au 666 qui est régulièrement utilisé dans les commerce, sur les prix par exemple 9euro99
ou 22% gratuit
33% offert...

il y a aussi les personnes qui s'intéresse à la spiritualité, bcp on des synchronicité avec certains nombres comme le 333 ou le 111 et 222.
ses personnes voient plusieurs fois par jours le même chiffre et ils emettent des théories sur leur signification, c'est souvent relié au ange disent ils !

il y a aussi l'histoire des 33 mineurs chiliens ou tout semble encodé et prévu à l'avance ! voir vidéo

il y a également bcp d'autres exemples à cité, par exemple :
le 33ème degré de la franc maconnerie
les 33 vertèbres de l'etre humain ainsi que son rapport avec kundalini
le film matrix et bien d'autres...

voir sur youtube : notre vie est un film


qu'en pensez vous ? Bouddha


Dernière édition par ayin le Dim 28 Mai 2017 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 2:23

L'Eternel Dieu donna cet ordre à l'homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. Genèse 2:16, 17.


On sait aujourd'hui que Dieu n'a jamais rien écrit mais que des hommes, poursuivant un but précis, l'ont fait à sa place. Et aujourd'hui, on en voit les tristes conséquences. Notre monde est déchiré par des conflits qui n'ont pas lieu d'être car il est bien évident que la Terre n'appartient à personne et que nous ne sommes que de passage. On retrouve trace de cette réalité dans tous les textes sacrés, y compris par la Voix de Moïse qui parlant au nom de Dieu dit :

Les terres ne se vendront point à perpétuité ; car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme des étrangers et comme habitants. Lévitique 25:23

Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitise charnelles qui font la guerre à l'âme. Pierre 1 2:11

Autant dire que nous ne sommes que LOCATAIRES, de PASSAGE, VOYAGEURS, ETRANGERS, HABITANTS TEMPORAIRES de cette planète et qu'au Commencement, il y a des milliers d'années, les Humains savaient cela. En lisant les Psaumes qui n'ont jamais été écrits par l'énigmatique Salomon, on comprend que la Loi Originelle comprenait ce précepte :

Ecoute ma prière, Eternel, et prête l'oreille à mes cris ! Ne sois pas insensible à mes larmes ! Car je suis un étranger chez toi, Un habitant comme tous mes pères. Psaumes 39:13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4525
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : paris

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 12:37

Tous ceux qui ont été a la messe connaissent ces sermons par cœurs ^^
Je ne crois pas qu'a notre époque on est besoin de gens qui savent lire des livres a notre place ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etincelle.de.lumiere
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2013
Nombre de messages : 217
Masculin
Poissons Serpent
Age : 41
Ville : sud de la france

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 12:47

ayin : tu a dis sommes nous nous même un IA  ?
hum peut etre que tu est un robot et que tu l'ignore Smile


peut-etre quant ce moment tu est soumis au lois d'Asimov de la robotique Smile


- un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger ;

-un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;

-un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.




repond a ces questions :  


As-tu causé du tort à un humain ou laissé un humain subir un dommage en restant passif ?

T'es-tu déjà blessé ou as-tu laissé quelqu'un te faire du mal alors que le vie d'un humain n'était pas en danger ?

si tu repond par non, ca sent le robot !   Smile Smile



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 11169
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 13:05

Hum , notre intelligence a toujours été artificielle , love ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gil
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/04/2017
Nombre de messages : 350
Masculin
Capricorne Chat
Age : 54
Ville : hyères

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 13:51

@Mimy a écrit:
Qui a inventé les chiffres?


ce sont des ailes de papillons ! cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1829
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 14:11

Ce sont les humains qui ont inventé les chiffres et les nombres, c'est déjà assez remarquable.
Mais ce qui l'est infiniment plus c'est ensuite de retrouver ces chiffres et nombres partout dans la nature.
C'est ainsi que l'on retrouve par exemple des nombres premiers comme pi,le nombre d'or, la suite de Fibonacci  et encore plus étranges des nombres imaginaires ou complexes dans des formules de physique qui fonctionnent parfaitement et permettent des calculs aux applications concrètes.

Les lois de la nature sont infiniment précises et régies par des nombres souvent premiers, le problème c'est que nous ne sommes pas capables de les déchiffrées toutes, alors l'on fait appel au hasard, surtout en biologie, c'est une excuse facile mais bien normale.
Sauf que lorsqu'on voit une belle construction,quand l'on ne connait pas l'architecte ou les maçons, personne ne dit que c'est le hasard qui en a été l'artisan... Hum Hum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gil
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/04/2017
Nombre de messages : 350
Masculin
Capricorne Chat
Age : 54
Ville : hyères

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 14:22

[quote="vertgandazert"]Ce sont les humains qui ont inventé les chiffres et les nombres, c'est déjà assez remarquable.
sauf que les papillons existaient avant les humains , d'ailleur il a fallu 3 million d'années aux humains pour maîtriser le feu alors les chiffres ch'te raconte même pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1829
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 14:50

Oui gil j'aurais du dire: " les humains ont cru inventer les chiffres et les nombres", mais l'Univers, la nature les utilisaient déjà.
C'est aussi et surtout ce que je voulais remarquer et c'est bien cela qui devrait nous poser des questions, enfin à ceux qui croit que l'Univers est régi par le hasard.
Nous disons la même chose, mais différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gil
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/04/2017
Nombre de messages : 350
Masculin
Capricorne Chat
Age : 54
Ville : hyères

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 15:01

l'homme n'a rien inventé , même pas le mal , ce en quoi il sera pardonné ,
il s'est contenté de remettre à "jour" certaines bases physiques , ce qui est drôle c'est que souvent plusieurs inventeurs arrivent à la même "invention" sans s'être concertés , ce qui prouve bien que cette invention existait avant non ?
et quand on parle d'inventeurs , ce sont des gens tellement au dessus de la moyenne qu'on se demande s'ils sont humain ou du moins si nous avons qque chose à voir avec eux ?
tu dis vertgandazert : Oui gil j'aurais du dire: " les humains ont cru inventer les chiffres et les nombres", mais l'Univers, la nature les utilisaient déjà.
C'est aussi et surtout ce que je voulais remarquer et c'est bien cela qui devrait nous poser des questions, enfin à ceux qui croit que l'Univers est régi par le hasard.
Nous disons la même chose, mais différemment .
oui , si l'on suppose qu'il y a eu déjà 2 civilisations sur terre avant la notre et qu'elle nous étaient supérieures !
2 civilisations disparues , on dit jamais 2 sans 3 !! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 20:46

etincelle de lumière tu me demandes :

repond a ces questions :
As-tu causé du tort à un humain ou laissé un humain subir un dommage en restant passif ?
T'es-tu déjà blessé ou as-tu laissé quelqu'un te faire du mal alors que le vie d'un humain n'était pas en danger ?
si tu repond par non, ca sent le robot !





Imagine plutôt le parc de west word avec des robots organique qui sont completement humain, exactement comme nous


et pour que le parc fonctionne et soi autonome, il faut que les humains puisse vivre leur vie comme si ils ne se douter de rien

avec une programmation au niveau du verbe, de la parole...


ce controle de la parole les maintients sous controle, puis avec leur capacité de se reproduire

le parc evolue tranquillement


pas besoin d'entretenir ou de recycler les robots, ils se reproduisent entre eux

ce parc est notre terre et nous en sommes les acteurs


mais qui sont les spectateurs ou visiteurs si ils existent ?
le parc a til d'autre but ? Bouddha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 20:51

@vertgandazert a écrit:
Oui gil j'aurais du dire: " les humains ont cru inventer les chiffres et les nombres", mais l'Univers, la nature les utilisaient déjà.
C'est aussi et surtout ce que je voulais remarquer et c'est bien cela qui devrait nous poser des questions, enfin à ceux qui croit que l'Univers est régi par le hasard.
Nous disons la même chose, mais différemment.

L'univers n'est évidemment pas régi uniquement par le hasard, il existe des lois extrêmement précises. Toutefois, l'univers n'a pas attendu notre venue pour exister.
Revenir en haut Aller en bas
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 22:04

1 - Les Serpents et les Dragons volants



LES SERPENTS ET LES DRAGONS VOLANTS


Par R. A. Boulay
1ère partie

Prologue


POURQUOI LES ANCIENS DIEUX FURENT-ILS SI TIMIDES?



La littérature et la mythologie des anciennes cultures sont remplies avec des comptes de dragons, de serpents volants et autres lézards ailés. Qui furent ces créatures volantes crachant le feu qui paraissent avoir coexisté avec l'homme, quelquefois comme son bienfaiteur mais plus souvent comme son bourreau ?
Elles ne furent peut-être seulement que des créatures fabuleuses, le produit de l'imagination fertile de l'homme. D'un autre côté, il est possible qu'elles fussent la manifestation de quelque chose d'autre --d'événements si traumatisants et profondément enracinés dans son passé, que la connaissance de leur vraie nature fut inconsciemment supprimée et il n'en reste seulement qu'un souvenir allégorique.
Plusieurs civilisations de ce monde tracent leurs racines ancestrales à de tels dragons, lézards ou serpents volants. Dans la plupart des cas, ils sont crédités d'avoir apporté les avantages de la civilisation à l'espèce humaine. De plus, ils sont souvent décrits comme son créateur réel.
L'homme ancien décrit ces créatures comme des êtres supérieurs ou des dieux qui pouvaient facilement se déplacer dans les cieux dans leurs « chariots de feu » ou « bateaux du ciel ». Ils vivaient habituellement dans une « demeure céleste » et descendirent souvent pour perturber les affaires de l'homme.
La culture la plus ancienne et importante, celle de la Mésopotamie, fut probablement fondée par ces dieux serpents. La colonisation de cette planète par ces créatures est décrite dans un des anciens documents le plus dramatique et significatif--la « Liste des rois sumériens ».
Daté du troisième millénaire avant J.-C., ce document fournit la succession des rois de Sumer et leurs successeurs, la longueur de leurs règnes depuis, ce qui fut pour les Sumériens, le commencement du temps quand leurs ancêtres vinrent ici et « descendirent » pour établir plusieurs villes sur la plaine alluviale de la Mésopotamie. S' appelant « Anounnaki », ces proto-sumériens sont crédités avec l' établissement de la civilisation occidentale sinon, celle du Monde.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, il existe beaucoup d'informations sur ces civilisations --les Sumériens, qui furent plus tard remplacés par les Akkadiens et les cultures babyloniennes. Des nombreux monuments, objets fabriqués et tablettes cunéiformes déterrés récemment, il est possible de reconstruire les événements qui se sont déroulés au début de l'espèce humaine.
Il existe aussi plusieurs preuves qui furent originairement dérivées de la même source mais auxquelles on donna une interprétation religieuse car elles furent transmises à travers des canaux sacerdotaux ou religieux. Les histoires de l'Ancien Testament furent dérivées de ce réservoir de sources anciennes.
D'une combinaison de ces anciennes sources séculières et religieuses, il est donc possible de rapiécer ensemble l'histoire de notre descendance qui se trouve dans la venue des dieux serpents étrangers ou des astronautes qui colonisèrent la Terre il y a de cela plusieurs millénaires.
On y découvre que nos ancêtres commencèrent une colonie sur la Terre pour obtenir des métaux pour leur planète. Pour transformer et de transporter ces métaux par vaisseau cargo au vaisseau mère orbitant, ils construisirent cinq villes opérationnelles en Mésopotamie. Une de celle-ci servie comme plate-forme de lancement spatial.
Les Sumériens appelaient ces « dieux » les Anounnaki, littéralement les fils d'Anou, leur dieu principal et leur chef. Les Anounnaki furent une race extra-terrestre. En réalité, ils furent une race de reptiles. Ils nécessitèrent une main-d'ouvre peu coûteuse et, pour cette raison, ils créèrent un homme primitif.
En combinant les caractéristiques du singe-homme indigène avec leur propre nature saurienne, ils produisirent « l'Adam » de l'Ancien Testament. Cet Adam fut demi-humain et demi-reptile. Cependant, puisqu'il fut un clone, il ne pouvait se reproduire.
Comme les conditions commencèrent à changer sur la Terre et le climat s'assécha, il devint nécessaire de modifier l'Adam pour mieux l'adapter au climat variable. L'Homo saurien fut modifié et ils lui donnèrent plus de traits de mammifères. Ce fut la « chute de l'homme » biblique où Adam acquit la « connaissance» ou la capacité de se reproduire sexuellement.
Comme résultat de cette modification génétique, l'homme perdit la plupart de son apparence et de sa nature saurienne, sa peau brillante et écailleuse. Il acquit des caractéristiques des mammifères--une peau flexible et douce, des poils, le besoin de transpirer et la capacité de se reproduire. Il ne fut plus nu. Il devait maintenant porter des vêtements pour son confort et sa protection. À toute fin pratique, l'homme fut maintenant un Homo-sapiens. L'homme moderne ou l'homme de Cro-Magnon arrivait en scène.
L'homme peupla bientôt la Terre comme esclave pour ces maîtres sauriens. Il fut testé par les astronautes qui descendirent pour s'accoupler avec les filles de l'homme. Connus dans les Saintes Écritures comme les Néfilim, ils produisirent non seulement que des progénitures mélangées, mais ils firent des expériences génétiques qui tournèrent mal et produisirent un grand nombre de formes monstrueuses.
Ce fut une période pénible pour l'espèce humaine, puisque durant cette époque, il fut littéralement de la nourriture pour les dieux. C'est le temps des patriarches bibliques et ses rois dieux sumériens.
L'agitation sur la Terre fut soudainement terminée par le début d'une catastrophe naturelle mondiale, connu comme le Déluge ou la Grande Inondation. À ce moment, les dieux se retirèrent à leurs vaisseaux spatiaux, laissant derrière leurs progénitures semi-divines pour périr avec l'espèce humaine.
Après le Déluge, ils descendirent de nouveau pour établir de nouvelles villes sur les plaines de la Mésopotamie. S'accouplant encore avec l'espèce humaine, ils produisirent une race d'êtres semi-divins pour gouverner leur empire sur la Terre. De plus, une race de dieux guerriers fut établie dans les terres du Levant. Descendant des Néfilim, mais connue par le nom de Rephaim, cette race barbare persécuta l'humanité pendant des milliers d'années et ne fut pas éliminée comme menace jusqu'au premier millénaire avant J.-C.
Dans l'ancienne Mésopotamie, les dieux résidèrent dans un temple sur le dessus d'une ziggourat, une pyramide à étages élevée au-dessus des plaines. Ils y furent protégés du public et seulement quelques prêtres de confiance y avaient accès. En cet endroit, ils mangèrent en secret étant entourés de rideaux, pour que même les assistants prêtres ne puissent les voir. On se demande si leurs manières de table furent si atroces qu'ils devaient se cacher même de leurs serviteurs. Où fut-ce encore beaucoup plus sinistre ?
Dans l'Ancien Testament, le besoin évident du secret est aussi vrai. Pendant l'événement connu comme l'Exode, la divinité vivait dans une tente et n'a jamais été vue ; de plus, elle ne mangea jamais en public. Des directives spécifiques furent données à Moïse pour la préparation de la nourriture qui fut laissée sur un gril près des quartiers de la divinité pour qu'il puisse manger en secret.
Il fut défendu aux êtres humains de le voir. Le Dieu dit à Moïse : « Vous ne pouvez pas voir mon visage, parce que l'homme ne peut pas me voir et vivre ». Et cette prohibition contre être vu par les êtres humains est portée à l'extrême partout dans les Saintes Écritures. C'est même devenu un ordre de ne pas faire « une image » ou une ressemblance de la divinité.
Donc l'homme est non seulement interdit de voir à quoi son dieu ressemble mais même de faire une image de ce qu'il pensait à quoi il ressemblait. Pourquoi le tabou ? Serait-ce que son apparence serait si étrangère et répulsive qu'il devait être retenu de l'homme ? On supposerait logiquement que si les divinités furent si supérieures et grandes telles qu'indiquées dans les Saintes Écritures, qu'ils seraient flattés et permettraient à l'homme de voir et de copier leur magnificence !
Seuls quelques individus privilégiés pouvaient même s'approcher des divinités. En Mésopotamie, ils furent les demi-dieux, la progéniture de l'accouplement d'un dieu ou d'une déesse et d'un être humain. Ceux-ci formaient l'aristocratie, et devaient voir aux besoins des dieux et former une barrière avec l'espèce humaine. Même ces demi-dieux furent quelque peu étranges en apparence et eurent probablement certaines caractéristiques reptiliennes. Le célèbre Gilgamesh avait par exemple, quelque chose de bizarre dans son apparence qui faisait qu'il fut différent des hommes normaux. Les patriarches bibliques avaient aussi quelque chose d'exceptionnel au sujet de leurs apparences tel que démontré par le comportement absurde de Noé lorsque son fils le vit nu pour la première fois.
Selon la tradition de l'ancienne Babylonie, telle que rapportée par Bérossus, le prêtre babylonien qui écrit à Athènes durant le troisième siècle avant J.-C., la descendance de l'homme peut être tracée à Oannes, une créature amphibie qui sortit du Golfe Persique pour enseigner l'art de la civilisation à l'homme.
Bérossus les a appelés « annedoti » signifiant « les répulsifs » en Grec. Il leur fait aussi référence comme des « musarus » signifiant « une abomination ». La tradition babylonienne croit que la fondation de la civilisation est due à une créature qu'ils considérèrent être une abomination répulsive.
Si la tradition fut inventée, une attitude plus normale aurait été de glorifier ces créatures comme des dieux splendides ou des héros. Mais le fait qu'ils choisirent de décrire leurs ancêtres de cette manière plaide pour l'authenticité du conte.
L'apparence reptilienne des dieux bibliques fut un secret bien gardé et seulement parfois est-elle perceptible dans l'Ancien Testament, comme par exemple, l'adoration évidente du « séraphin » ou du « serpent effronté » dans l'incident pendant l'Exode. Il existe un plus grand nombre de références, plusieurs d'entre eux explicites, dans la masse de littérature religieuse qui forme la base des livres de l' Ancien Testament.
Il est maintenant accepté que l'Ancien Testament subit plusieurs annotations et de sélections par les transcripteurs sacerdotaux. Mais, ailleurs dans la littérature religieuse, non sujet à leur influence, on trouve un portrait différent.
Dans le Haggadah, la source de légendes et de traditions orales juives, il est révélé qu'Adam et Ève perdirent leur « peau brillante et écailleuse » en mangeant le fruit défendu.
Les Gnostiques, rivaux des premiers chrétiens, racontent que comme résultat d'avoir mangé le fruit, Adam et Ève acquirent la connaissance, en parti le fait de reconnaître que leurs créateurs furent des « formes bestiales ».
Le triste fait est que nous avons créé Dieu à notre image et non l'opposé. De cette façon, nous avons caché l'identité réelle de nos créateurs.
La plupart des mythologies et des religions du monde font référence à leurs ancêtres comme des serpents volants ou des dragons qui apportèrent les arts et les métiers de la civilisation à l'espèce humaine. Le plus vieux des livres chinois, le mystérieux « Yi king », déclare que les premiers êtres humains furent formés par l'ancienne déesse Nu Kua [note de l'éditeur : comparez la linguistique à Ninhoursag !] qui fut un dragon. Les empereurs chinois réclamaient leur descendance de cette déesse dragon.
Les plus vieux et célèbres des classiques hindous, le « Ramayana » et le « Mahabharata », concernent les rapports de l'homme avec les dieux serpents qui furent aussi leurs ancêtres.
Les mythologies méso-américaine et africaine racontent que des serpents volants et des êtres ressemblant à des dragons descendirent des cieux pour leur enseigner les éléments essentiels de la civilisation.
Les dragons et serpents volants qui se trouvent dans la mythologie ancienne furent des lézards à grandes jambes qui avaient aussi la capacité de voyager dans leurs vaisseaux spatiaux. Comment autrement les anciens pouvaient-ils illustrer ce fait sauf qu'en leur fournissant des ailes ?
Même l'Ancien Testament décrit que le serpent du jardin d'Éden fut un lézard ou reptile, puisque, s'il avait perdu ses mains et ses pieds comme résultat de la chute de l'homme, alors logiquement il avait été précédemment un serpent ou un reptile avec ses extrémités.

©1990
La suite... L'arrivée des proto-sumériens 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 22:28

vidéo sur les mineurs chilien et le chiffre 33


vidéo sur la gématrie et le bataclan Bouddha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 22:38

l'amour est notre force, notre passeport pour sortir


l'humanité décrypté par nos maitres, ceux qui nous cultive

ils sont l'anti dote Non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 22:49

alors c'est qui l'architecte de ce monde, comment ça fonctionne ?

il y a que les films qui nourrissent notre imaginaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4525
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : paris

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Mer 31 Mai 2017 - 23:56

Super la mati'x
Inspiré de la bagavagitas
La matric-e
écrit il y a plus de 5000 ans
Comme quoi la modernité ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ayin
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/05/2017
Nombre de messages : 233
Masculin
Verseau Chat
Age : 30
Ville : Genève

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 0:23

mat : Qui n’a pas d’éclat, qui ne réfléchit pas la lumière.

rice : Codage de Rice, codage utilisé pour la compression de données.
Loi de Rice, en statistiques et probabilités.
Théorème de Rice, en théorie de la calculabilité. Bouddha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 7:36

"mat, mate
adjectif
(bas latin mattus, peut-être de *maditus, de madere, être mouillé).

rice, riz."
lol3---



Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1829
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 9:42

Figaro a écrit:
@vertgandazert a écrit:
Oui gil j'aurais du dire: " les humains ont cru inventer les chiffres et les nombres", mais l'Univers, la nature les utilisaient déjà.
C'est aussi et surtout ce que je voulais remarquer et c'est bien cela qui devrait nous poser des questions, enfin à ceux qui croit que l'Univers est régi par le hasard.
Nous disons la même chose, mais différemment.

L'univers n'est évidemment pas régi uniquement par le hasard, il existe des lois extrêmement précises. Toutefois, l'univers n'a pas attendu notre venue pour exister.

Bonjour,

Certes Figaro, l'Univers ne nous a pas attendu pour exister.
Selon le calendrier cosmique imaginé par l'astro-physicien Carl Sagan et qui consiste à écrire l'histoire de l'Univers compressée en une journée, l'espèce humaine" homo sapiens sapiens" n'est apparue que dans les derniers instants avant minuit.
Ce qui au passage, nous exonère de biens des soit disant  crimes et autres accusations à la mode de l'homo bashing si prégnant aujourd’hui.
Mais permettez moi de penser que l'Univers, nous attendait peut être?
J'ai de bonnes raisons scientifiques et philosophiques qui accréditent cette idée.
Tout simplement,vous êtes vous demandé:
"l'Univers a t il besoin d'une conscience pour l'observer et ainsi exister?
Il faut être deux pour exister!

Pour moi cela ne fait guère de doute.... Hum Hum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 10:17

@vertgandazert a écrit:

"l'Univers a t il besoin d'une conscience pour l'observer et ainsi exister?
Il faut être deux pour exister!


Comme personne ne connaît l'univers, c'est-à-dire, sa naissance (son origine) et ce qui le constitue, il est conséquemment impossible d'affirmer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1829
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 10:53

Figaro,je ne serai pas aussi catégorique, il reste beaucoup à connaitre et sans doute l'essentiel, mais l'homme s'est toujours interrogé sur lui et l'univers qui l'entoure.
Cela lui a donné quand même quelques connaissances.
En voici des versions communiquées par Phillippe Guillemant et d'autres physiciens:

"Qui sommes nous ? Où sommes nous ? Nous sommes apparemment plongés dans un univers qui existait bien avant nous (big-bang) et qui existera encore bien après nous (mort du soleil, fin du monde...). Qu'est-ce donc que ce prétendu univers qui nous précèderait, qui survivrait sans nous et qui nous donnerait la vie ?
Pour répondre à cette question, imaginons que cet univers ne contienne (plus) aucune entité douée de conscience lui permettant d'être observé. Que deviendrait un univers sans observateurs ? Voila la bonne question. Essayez de l'imaginer sans tricher. Pourquoi dis-je "sans tricher" ? Tout simplement parce que quelque soit la vision de l'univers - totalement dénué de tout observateur - que vous aurez, vous n'échapperez pas au paradoxe de simuler vous-mêmes un observateur, en l'occurence celui qui s'efforce de visualiser un univers vide d'observateurs (ou de le ressentir, ce qui revient au même). Or en visualisant un tel univers, vous l'observez bel et bien dans votre imagination, brisant de ce fait votre interdit d'observer un univers vide d'observateurs. Donc il est impossible de concevoir un univers non observable sans tomber dans une contradiction. Un univers non observable est donc un univers inconcevable.
Ma question est alors: un univers inconcevable peut-il exister ?
Autrement dit: sans la moindre conscience pour l'observer (ou le ressentir), l'univers peut-il encore exister ?
Celà va en effet beaucoup plus loin que de simplement poser cette autre question: à quoi bon exister si rien ni personne ne peut observer ou ressentir cette existence ? on sous-entendrait ici qu'une telle existence est possible et que la faculté d'auto-observation serait une propriété supplémentaire, or tel n'est pas le cas, car cette croyance en une existence indépendante de toute observation est "insensée" au sens propre: inconcevable + absence de "sens", c'est à dire de capteurs (sens) permettant d'objectiver cette croyance.
C'est une question de bon sens: soyons objectifs et cessons de rêver !
Ma conclusion: un univers qui n'aurait aucun observateur (et par extension aucun capteur, tous les sens étant à considérer) serait un univers qui s'évanouirait d'un seul coup, en même temps que le dernier "regard" porté sur lui: on peut alors penser que l'univers imploserait alors sur lui-même d'un seul coup en retournant au big-bang, comme s'il remontait le temps instantanément. Ce n'est pas une simple métaphore, car depuis peu, les physiciens découvrent que le temps n'existe pas, n'ayant aucune utilité pour la physique (voir mon blog sur le physicien Carlo Rovelli): on peut éliminer le paramètre temps de toutes les équations de la physique. Cela n'a rien d'étonnant, car le temps est lié à la conscience, à l'observation, or la physique n'a pas encore découvert la véritable nature de la conscience et encore moins ses propriétés. Sans la moindre conscience pour l'observer, mon point de vue est que l'univers retourne instantanément au néant, oui: instantanément, car sans conscience il n'y a plus de temps pour mesurer le temps de retour au big-bang: l'univers s'éteint instantanément. On comprend mieux, vu sous cet angle, les affirmations de Stephen Hawking:
nous créons la réalité par notre observation,
cette création est une sélection parmi toutes les réalités possibles,
toutes les réalités possibles sont créées automatiquement par l'univers,
l'histoire vécue se crée du présent vers le passé, et non du passé vers le présent,

Ainsi, si le temps que nous vivons se déroule progressivement pour la conscience dans le sens du futur, il se déroule instantanément pour la mécanique dans le sens inverse du temps. Peut-on en effet imaginer sérieusement que notre passé puisse se créer à partir de notre présent autrement que de façon instantanée ?

La mécanique quantique nous donne ainsi, pour peu que l'on médite ses enseignements, une magistrale leçon de bon sens: l'univers a besoin de nous non seulement pour s'observer lui-même mais aussi pour se créer lui-même. Étant donné que nous en sommes partie intégrante, on peut dire qu'il s'observe et se crée lui-même à travers nous. Il y a donc finalement un seul créateur. Si Dieu est ce créateur de l'univers, alors nous sommes tous des manifestations de Dieu, qui nous a ainsi confié, via notre conscience et son souffle divin (l'amour), la double capacité d'observateur et d'acteur de sa création.

PS: je n'ai pas dit que sans conscience et donc sans univers, il n'y aurait pas une sorte de mémoire morte de l'univers stockée quelque part (dans les dimensions supplémentaires ? dans un autre univers ? Là, ça me dépasse..."

Maintenant il y d'autres raisons objectives de penser que l'Univers a en quelque sorte préparé notre venue.
Mais bon je sais ce n'est plus à la mode, l'homme est vomi comme jamais il ne l'a été.
Conséquence sans doute de la nouvelle religion païenne, celle du culte de la nature.
Adorer le décor, quelle curieuse régression infantile.
C'est bien le meilleur moyen d'y aller encore plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 11169
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 11:33

Hum , serait'il possible que notre savoir soit une simulation encodée par le cinéma , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 13:05

@vertgandazert a écrit:
Figaro,je ne serai pas aussi catégorique, il reste beaucoup à connaitre et sans doute l'essentiel, mais l'homme s'est toujours interrogé sur lui et l'univers qui l'entoure.
Cela lui a donné quand même quelques connaissances.
En voici des versions communiquées par Phillippe Guillemant et d'autres physiciens:

"Qui sommes nous ? Où sommes nous ? Nous sommes apparemment plongés dans un univers qui existait bien avant nous (big-bang) et qui existera encore bien après nous (mort du soleil, fin du monde...). Qu'est-ce donc que ce prétendu univers qui nous précèderait, qui survivrait sans nous et qui nous donnerait la vie ?
Pour répondre à cette question, imaginons que cet univers ne contienne (plus) aucune entité douée de conscience lui permettant d'être observé. Que deviendrait un univers sans observateurs ? Voila la bonne question. Essayez de l'imaginer sans tricher. Pourquoi dis-je "sans tricher" ? Tout simplement parce que quelque soit la vision de l'univers - totalement dénué de tout observateur - que vous aurez, vous n'échapperez pas au paradoxe de simuler vous-mêmes un observateur, en l'occurence celui qui s'efforce de visualiser un univers vide d'observateurs (ou de le ressentir, ce qui revient au même). Or en visualisant un tel univers, vous l'observez bel et bien dans votre imagination, brisant de ce fait votre interdit d'observer un univers vide d'observateurs. Donc il est impossible de concevoir un univers non observable sans tomber dans une contradiction. Un univers non observable est donc un univers inconcevable.
Ma question est alors: un univers inconcevable peut-il exister ?
Autrement dit: sans la moindre conscience pour l'observer (ou le ressentir), l'univers peut-il encore exister ?
Celà va en effet beaucoup plus loin que de simplement poser cette autre question: à quoi bon exister si rien ni personne ne peut observer ou ressentir cette existence ? on sous-entendrait ici qu'une telle existence est possible et que la faculté d'auto-observation serait une propriété supplémentaire, or tel n'est pas le cas, car cette croyance en une existence indépendante de toute observation est "insensée" au sens propre: inconcevable + absence de "sens", c'est à dire de capteurs (sens) permettant d'objectiver cette croyance.
C'est une question de bon sens: soyons objectifs et cessons de rêver !
Ma conclusion: un univers qui n'aurait aucun observateur (et par extension aucun capteur, tous les sens étant à considérer) serait un univers qui s'évanouirait d'un seul coup, en même temps que le dernier "regard" porté sur lui: on peut alors penser que l'univers imploserait alors sur lui-même d'un seul coup en retournant au big-bang, comme s'il remontait le temps instantanément. Ce n'est pas une simple métaphore, car depuis peu, les physiciens découvrent que le temps n'existe pas, n'ayant aucune utilité pour la physique (voir mon blog sur le physicien Carlo Rovelli): on peut éliminer le paramètre temps de toutes les équations de la physique. Cela n'a rien d'étonnant, car le temps est lié à la conscience, à l'observation, or la physique n'a pas encore découvert la véritable nature de la conscience et encore moins ses propriétés. Sans la moindre conscience pour l'observer, mon point de vue est que l'univers retourne instantanément au néant, oui: instantanément, car sans conscience il n'y a plus de temps pour mesurer le temps de retour au big-bang: l'univers s'éteint instantanément. On comprend mieux, vu sous cet angle, les affirmations de Stephen Hawking:
nous créons la réalité par notre observation,
cette création est une sélection parmi toutes les réalités possibles,
toutes les réalités possibles sont créées automatiquement par l'univers,
l'histoire vécue se crée du présent vers le passé, et non du passé vers le présent,

Ainsi, si le temps que nous vivons se déroule progressivement pour la conscience dans le sens du futur, il se déroule instantanément pour la mécanique dans le sens inverse du temps. Peut-on en effet imaginer sérieusement que notre passé puisse se créer à partir de notre présent autrement que de façon instantanée ?

La mécanique quantique nous donne ainsi, pour peu que l'on médite ses enseignements, une magistrale leçon de bon sens: l'univers a besoin de nous non seulement pour s'observer lui-même mais aussi pour se créer lui-même. Étant donné que nous en sommes partie intégrante, on peut dire qu'il s'observe et se crée lui-même à travers nous. Il y a donc finalement un seul créateur. Si Dieu est ce créateur de l'univers, alors nous sommes tous des manifestations de Dieu, qui nous a ainsi confié, via notre conscience et son souffle divin (l'amour), la double capacité d'observateur et d'acteur de sa création.

PS: je n'ai pas dit que sans conscience et donc sans univers, il n'y aurait pas une sorte de mémoire morte de l'univers stockée quelque part (dans les dimensions supplémentaires ? dans un autre univers ? Là, ça me dépasse..."

Maintenant il y d'autres raisons objectives de penser que l'Univers a en quelque sorte préparé notre venue.
Mais bon je sais ce n'est plus à la mode, l'homme est vomi comme jamais il ne l'a été.
Conséquence sans doute de la nouvelle religion païenne, celle du culte de la nature.
Adorer le décor, quelle curieuse régression infantile.
C'est bien le meilleur moyen d'y aller encore plus vite...

Il est dans la nature de l'être humain d'essayer d'expliquer la réalité. Ce que j'essaie de vous dire, c'est que nous n'en savons pas grand-chose malgré les découvertes faites à ce jour dans tous les domaines confondus. Nous évoluons, nous vivons au sein de nombreuses inconnues...

Vous écrivez : "Le temps n'existe pas." Je dirais plutôt que ce dernier existe sous différentes formes, et qu'il existe en dehors de notre perception à l'instar de l'univers.

Enfin, pour être bref, je ne crois pas qu'on vomisse l'être humain. A contrario, c'est l'humain qui s'éloigne de plus en plus de la Nature, et en quelque sorte, de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1829
Masculin
Poissons Buffle
Age : 69
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 14:15

Je crois effectivement que nous ne savons pas grand chose, nous pouvons seulement faire des observations des constats en les recoupant par les différentes voies de la connaissance afin de les valider plus ou moins.
Par exemple je constate l'existence de l'Univers et ses changements permanents, alors j'essaie d'en savoir plus sur sa nature, ses origines, ses moteurs.
Ce n'est pas moi qui écrit que le temps n'existe pas, c'est P.Guillemant, j'ai du mal à comprendre sa conception du temps, ce qui me gêne c'est l'influence du futur sur le passé.
Je préfère croire que c'est la conscience qui crée le temps au moins au présent.

Nous avons déjà parlé de cet "homo bashing" que je ressens, je pense effectivement que c'est dû au fait que l'espèce humaine vit maintenant de plus en plus éloignée de la nature.
C'est comme si elle culpabilisait, alors elle surévalue la nature perdue qu'elle ne connait plus,en s'auto-accusant de tous les péchés, cela me rappelle la religion catholique, son péché originel et sa culpabilité.
Tous les hommes de pouvoir savent tout le profit qu'ils peuvent retirer d'une religion, la science et le matérialisme servent de religion depuis au moins un siècle, elle s'épuisent, alors ils en recherchent une nouvelle, à mon avis ils l'ont trouvée.
Vous verrez et vous n'allez pas être déçu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gil
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/04/2017
Nombre de messages : 350
Masculin
Capricorne Chat
Age : 54
Ville : hyères

MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   Jeu 1 Juin 2017 - 15:49

[quote="ayin"]alors c'est qui l'architecte de ce monde, comment ça fonctionne ?
c'est toi , moi , tout le monde , on nous a donné des outils pour construire qque chose qui existe déjà dans une autre dimension ,
un jour ton chemin se divisera en 2 , tu choisiras l'un ou l'autre , puis un jour (ou une nuit ?) tu arriveras de l'autre côté en t'apercevant que ce chemin était prévu d'avance ,
nous sommes comme don quichotte qui lu tellement de livres qu'il fini par se prendre pour un chevalier , nous rêvons notre vie au lieu de la vivre vraiment ,
si nous regardions tout comme déjà construit nous comprendrions que tout est utile , rien est hasard , rien est injuste puisque NOUS l'avons choisi ,
quand cesserons nous cette hystérie de vouloir TOUT changer , quand comprendrons nous que nous avons choisi le mal pour évoluer , vouloir supprimer le mal c'est vouloir supprimer le bien , l'un n'existe pas sans l'autre ici-bas ,
"on" cherche à nous névroser pour nous vendre encore plus d'anxiolytiques , et si nous étions simplement nous même ? si nous apprenions déjà à nous comprendre ,
si nous acceptions ce monde comme il est et non comme nous en rêvons , si nous l'acceptions comme une possibilité de progresser au lieu d'attaquer des moulins à vent ? cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serait-il possible que notre monde soit en fait une simulation encodée par les mathématiques ?
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: La symbolique - Science ou théorie des symboles-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit