Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23
AuteurMessage
LION
Membre


Date d'inscription : 08/03/2015
Nombre de messages : 91
Masculin
Lion Buffle
Age : 56
Ville : LYON

MessageSujet: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Sam 18 Mar 2017 - 22:35

Rappel du premier message :

Lien vers première partie (Du 30/01/16 au 1/10/16)

Lien vers la seconde partie (Du 1/10/16 au 18/03/17)

@vertgandazert a écrit:
C'est une question qui me semble centrale.
En effet, nous pouvons penser et même constater, que la matière s'organise toujours plus jusqu'à devenir vivante et de plus en plus consciente,mais nous ne pouvons que faire des hypothèses, sur les modalités de cette organisation.
Au point que beaucoup de biologistes, aujourd’hui, pour rester logiques disent qu'il n'y a pas de différence entre la matière vivante et la matière inanimée.
Cela leur évite d'avoir à définir la vie, c'est astucieux et pratique, mais alors pourquoi ne s'appellent ils pas mécaniciens et surtout matérialistes.
Comme Guillaume Lecointre directeur du muséum d'histoire naturelle  et qui se défini matérialiste, parce qu'il étudie la matière des fossiles.
Voilà qui a le mérite d'être simple et clair.

Mais justement, la vie ce n'est pas simple, c'est même très complexe, la moindre cellule, la moindre moisissure est infiniment plus complexe, que les plus grosses molécules organiques.

Alors comment passe t on des briques du vivant au vivant?

Pour l'instant seul le vivant "accouche du vivant", c'est tout ce qui est démontré....

A suivre Cool



Jean-Baptiste Lamarck


Like a Star @ heaven


Cher Evol
les Maitres les plus abouti son l'univers lui même et en connaissent toutes les composantes et ses lois.
Montrer ces lois c'est des Siddhis voie de garage dans l'évolution spirituelle,
et donner trois bricoles à des êtres sans sagesse il en font une bombe atomique par exemple,
alors qu'est le bénéfice/gain pour l'humanité?
être en adéquation avec le but de la conscience universelle n'est elle pas la plus grande science qui fait vivre la vie avec esprit dans la matière.
Et que l'univers n'a pas à prouver quoi que se soit à qui que soit.(Smileys)


Dernière édition par Alaka le Dim 2 Avr 2017 - 12:25, édité 1 fois (Raison : Scission du topic)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Sam 29 Juil 2017 - 20:27

pèlerin, il devrait y avoir effectivement un autre chemin, que celui passant par la matière, surtout comme vous le rappelez si l'on considère les différents états de cette matière.
Mais nous savons aussi que ces états sont fonction de l'espace temps qui contient cette matière.
Alors comme je suis persuadé que le commun des mortels, n'a accès qu'à un seul espace temps à la fois, je dirai que dans l'espace temps habituel de la conscience, la vie et la conscience, ne peuvent emprunter que le chemin que matériel que nous leur connaissons.
Mais cela n répond à aucune des questions fondamentales:" pourquoi, comment ....?
Evidemment dans un autre espace temps, le chemin de la vie et de la conscience sera certainement différent, il est permis de penser sans l'enveloppe matérielle que nous connaissons ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Sam 5 Aoû 2017 - 11:19

Les découvertes de la physique depuis Einstein en particulier, remettent en cause, la conception de la matière atomique, tout le monde s'accorde aujourdhui pour constater et dire que la matière y compris au niveau atomique est essentiellement constituée de vide.
C'est bien un espace apparemment vide qui l'occupe à environ 99.99999%.
Mais ce vide n'est pas vide, il contient de l'information, qui s'exprime sous forme dénergie, d'ondes.
Ce que l'on a longtemps appelé l'éther, est nommé maintenant: "un champ" et notamment un champ quantique.
Ce champ contient de l'information, de l'énergie, il stocke aussi la mémoire de tout ce qui se produit.
C'est à partir de ce champ que la matière surgit sous forme de particules élémentaires.
Ces particules quantiques issues du champ quantique, par réduction de la fonction d'ondes selon l'équation de Schrödinger, s'organisent en atomes, puis en molécules toujours plus longues, jusqu'à celle d'ADN découverte il y a une cinquantaine d'années et qui semble bien être la signature de la vie, puisqu'on la retrouve chez tous les organismes vivants.
Voilà ce que l'on peut objectivement dire et confirmer ainsi que dans notre espace temps, la vie et la conscience semblent impérativement avoir besoin de la matière pour exister et se concrétiser.
Force est alors de constater que pour s'organiser ainsi du plus simple au plus complexe, la matière doit forcément obéir à un programme, porté par de l'information et de l'énergie.
Depuis la renaissance et le siècle des lumières en particulier, la science s'oppose en occident aux religions et à la catholique en particulier, c'est pourquoi elle refuse à priori d'envisager, l'existence d'une cause première et d'un programme à l'œuvre dans l'Univers.
C'est pourquoi elle fait appel au hasard, pour remplacer, cette cause, ce programme, afin que les religions ne les récupèrent pas en les appelant  "Dieu".
Je ne veux pas retomber dans ces querelles archaïques, je revendique le droit de penser librement en dehors des dogmes religieux ou scientistes matérialistes.
Je constate simplement que la matière se crée après le big bang à partir de l'énergie du champ quantique qui remplit tout l'espace, depuis elle s'organise, toujours, jusqu'à devenir vivante, cette vie évolue vers toujours plus de conscience.
Quels sont les moteurs de cette complexité, de cette conscience?
Certainement pas le hasard, c'est tout ce que je peux objectivement dire.
J'ajouterai que les matérialistes ont tort de ne vouloir voir que la matière, comme les idéalistes religieux ont tort de ne vouloir voir que les forces spirituelles, en effet je pense que les deux sont intimement liées, elles ont besoin l'une de l'autre pour exister.
Le meilleur poste de télévision, reste inutile s'il ne reçoit pas un programme et réciproquement.
A mon avis c'est la même chose, pour la vie, la matière et la conscience.

Cela me semble évident, trop peut être? flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pèlerin
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/02/2013
Nombre de messages : 296
Masculin
Vierge Singe
Age : 60
Ville : Montreal

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Sam 5 Aoû 2017 - 13:25

@vertgandazert a écrit:

Le meilleur poste de télévision, reste inutile s'il ne reçoit pas un programme et réciproquement.
A mon avis c'est la même chose, pour la vie, la matière et la conscience.

Cela me semble évident, trop peut être? flower

Oui vertgandazert ça me semble évident à mois aussi. Pratiquement toutes les cosmogonies à caractère ontologique posent comme base du monde manifesté une réalité essentiellement triple par nature. Par exemple les grecques de l'antiquité se représentaient la chose sous  la forme d'un Théos agissant sur le Chaos pour donner naissance au Kosmos. Transposé dans le monde de la science l'on pourrait simplement dire que tout phénomène dans la nature procède d'une cause agissant dans un milieu et produisant un effet, effet qui sera déterminé et circonscrit par les propriétés de la la cause et du milieu. La cause et le milieu sont assimilables respectivement à l'esprit et à la matière et la dynamique née de leur rencontre en représente la synthèse en développement, le fils né de l'union du père et de la mère, lancé sur le chemin du devenir.

@vertgandazert a écrit:

C'est bien un espace apparemment vide qui l'occupe à environ 99.99999%.
Mais ce vide n'est pas vide, il contient de l'information, qui s'exprime sous forme dénergie, d'ondes.
Ce que l'on a longtemps appelé l'éther, est nommé maintenant: "un champ" et notamment un champ quantique.
Ce champ contient de l'information, de l'énergie, il stocke aussi la mémoire de tout ce qui se produit.

Voilà ce qu'en disait Mme Blavatsky dans la Doctrine Secrète:

L'Espace, que, dans leur ignorance et avec leur tendance iconoclaste à détruire toutes les conceptions philosophiques de jadis, les savants modernes prétendent être "une idée abstraite" et un vide, est, en réalité, le Contenant et le corps de l'Univers dans ses sept principes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Dim 6 Aoû 2017 - 11:04

Bonjour,

pèlerin, vous avez raison de rappeler, les savoirs anciens, certains matérialistes rationalistes comme par exemple les sceptiques de votre belle province, ont bien trop tendance à croire que l'homme ne réfléchit qu'avec les moyens de la science dite moderne, ils sont aveuglés par leur anticléricalisme, mais passons, je reconnais que la plupart des religions, justifie à bon compte, leur rationalisme logique.
L'homme étant le produit de ses gènes et de sa culture il a besoin de croire pour se rassurer, c'est ainsi que déçu par les dogmes manifestement faux des religions, au lieu de les prendre au second degré comme des allégories, bien des esprits "forts" se sont précipités dans le scientisme athée, en croyant se libérer du joug des religions, ils sont tombés dans l'aliénation matérialiste absurde.
Je crois de plus en plus qu'un peu de science et de philosophie éloigne de Dieu, mais que beaucoup rapproche de dieu.
Mais ce n'est pas le même, il n'a plus besoin de majuscule, pour être distingué.
Nous pouvons l'appeler "l'esprit de l'Univers", c'est bien la cause de tout, c'est l'énergie et le programme initial, ses desseins sont à sa mesure, complexes.
C'est peut être le sens de la vie d'essayer d'y accéder.
Peut être qu'une vie ne suffit pas, c'est pourquoi les anciens grecs et avant eux les égyptiens, croyaient en l'immortalité de l'âme.
C'est l'âme qui me semble être le programme du vivant, c'est elle qui informe la matière et la rend vivante, elle est immatérielle, intemporelle, éternelle, elle se nourrit d'amour.
Bon dimanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(Con)Science
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/11/2015
Nombre de messages : 683
Masculin
Verseau Cheval
Age : 27
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Lun 7 Aoû 2017 - 15:07

Bonjour à tous,
Jute pour information, un article publié "récemment" concernant un monde invisible insoupçonné des scientifiques (juste pour un changement de lentilles...).

http://www.thunder-energies.com/docs/ITE-paper-12-15-15.pdf

C'est en anglais malheureusement. Mais Google est votre ami.


De plus, vertgandazert j'ai lu un article sur un scientifique du dernier siècle, d'Arcy Thompson, qui a écrit un bouquin nommé "Forme et croissance". Ce chercheur ne croyait plus en la seule idée du Darwinisme pour expliqué l'évolution.

Je ne sais pas si vous connaissez ?

Si dessous l'article qui "résume" un peu son domaine de recherche :


"Symétrie, courbes, ovoïdes... la diversité des formes de la nature n'est pas qu'une question de biologie ! c'est ce qu'a démontré en 1917 le zoologue écossais D'Arcy Thompson, par son célèbre ouvrage Forme et croissance.


Pourquoi les coquilles de mollusques dessinent-elles de si belles spirales logarithmiques ? En ce printemps 1917, D'Arcy Thompson, professeur de zoologie à l'University College de Dundee, en Ecosse, apporte enfin une réponse aux questions qui le hantent. Elle prend la forme d'un livre qu'il vient de publier, Forme et croissance (On Growth and Form). Ecrit comme une longue dissertation, truffé de citations latines et grecques, de références philosophiques et théologiques, l'ouvrage est inclassable. S'agit-il de biologie ? De mathématiques ?

Cela fait tant d'années que d'Arcy Thompson, 57 ans, mijote sa théorie... Ou plutôt qu'il ne croit plus à une autre grande idée : que la sélection darwinienne, ce mélange de mutations aléatoires et de survie des plus aptes, soit la seule force qui oriente l'évolution des formes des espèces.

En observant la symétrie d'une méduse ou les travées d'un os, D'Arcy Thompson s'est convaincu que d'autres principes impérieux sont à l'œuvre. Ceux des mathématiques, dans lesquelles s'expriment les contraintes physiques auxquelles tout animal est soumis.

Un exemple ? Le réseau veiné, si complexe, d'une aile de libellule perd de son mystère - mais pas de sa beauté - si l'on réalise que les tensions physiques exercées sur les parois des cellules leur imposent de former entre elles des angles de 120°, constituant de proche en proche un délicat réseau hexagonal.

La géométrie du vivant expliquée

Cette alliance entre mathématiques, physique et biologie est inédite. Après des premiers travaux sur les foraminifères, des unicellulaires formant des coquilles en spirale, Thompson souhaite bâtir une géométrie du vivant. Malgré les réticences qu'il rencontre, il publie néanmoins, en 1908, un premier article dans la revue Nature : "La forme des œufs et les causes qui les déterminent", dans lequel il s'interroge sur les forces mécaniques qui façonnent ces ovoïdes. Quelques années plus tard, il résume ainsi sa pensée : "la forme d'un objet est un 'diagramme de forces', au sens où nous pouvons en juger ou en déduire les forces qui agissent ou ont agi sur lui". Ainsi en est-il du squelette des vertébrés."
(=> moi : je tiens à mettre en parallèle certaines recherche actuelle, prouvant que les œufs ont tels ou tels forme ovoïdales suivant comment vol l'oiseau, suivant les force impactant l'œuf.)

"Dessinez sur un film fin une espèce comme le diodon commun ou hérisson de mer, et étirez le film de plus en plus à mesure que vous vous approchez de la queue, de façon à opérer un changement de coordonnées hyperbolique. Vous obtenez Orthagoriscus mola, ou poisson-lune. La théorie des transformations apparaît clairement : les deux espèces, a priori sans rapport, sont liées par une transformation géométrique, résultat de contraintes physiques exercées différemment durant leur développement.

La forme est une question de maths ; la croissance, de physique

Son ouvrage Forme et croissance, paru en 1917, démontre que pour les cellules, tissus, coquilles ou squelettes, composés de particules matérielles soumises aux lois physiques, "les problèmes de forme sont en premier lieu des problèmes mathématiques ; les problèmes de croissance, essentiellement des problèmes physiques". De la formation des bulles de savon à celle des cellules, il y a une continuité profonde, un même jeu de contraintes à résoudre.

La réponse biologique aux contraintes physiques et mécaniques est aujourd'hui un sujet brûlant de recherche. Mais Darwin et Thompson se sont réconciliés. D'abord avec la découverte des gènes architectes (1994), qui dictent le plan de construction d'un organisme en poussant les cellules à croître, à se différencier ou à disparaître. Puis des gènes géomètres (2011), dont les variations d'expression transforment la silhouette.

Un lien se crée entre les transformations géométriques dessinées par D'Arcy et les mécanismes génétiques darwiniens sous-jacents. Ecrit il y a cent ans dans la solitude des terres écossaises, Forme et croissance impose plus que jamais son insolente modernité."


Je trouve cette approche assez géniale.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Mar 8 Aoû 2017 - 10:55

Bonjour,

Merci (Con)Science, pour ces infos actualisées très intéressantes.
Oui les physiciens se rendent de plu en plus comptent que l'essence de notre univers c'est de l'énergie et de l'information.
Beaucoup, beaucoup d'énergie et de l'information qui en fait émerger de la matière sous ses différentes formes: matière visible environ 5% du total, matière noire,anti matière?
J' y associe la matière vivante, qui pour moi, obéit à un programme particulier qui la rend bien plus informée.
Contrairement à ce que prétend la biologie matérialiste, ce programme du vivant n'est pas contenu dans les génomes portés par l'adn, d'ailleurs les biologistes le savent et ce n'est pas exactement ce qu'ils disent, par contre les journalistes eux le disent.
En effet les génes portés par l'adn, ne servent qu'à fabriquer les protéines qui sont les principaux matériaux du vivant, c'est important, mais ils ne contiennent pas le plan de montage des êtres vivants.
D'ailleurs personne ne sait ou se trouve ce plan et beaucoup, nient carrément son existence.
Quand l'on sait qu'un être humain c'est environ 100000 milliards de cellules qui contiennent chacune 100000 milliards d'atomes, croire que tout cela s'est formé par hasard sans plan et que cela fonctionne, relève du miracle.
Moi la seule question que je me pose encore, c'est comment et pourquoi le darwinisme et surtout la philosophie matérialiste qui le sous tend, reste crédible et la seule théorie officielle académique, en matière de science en général et de biologie en particulier?
C'est évidemment pour des raisons strictement idéologiques, il s'agit de combattre les dogmes créationnistes religieux, c'est tout.
C'est triste et bien pauvre sur les plans intellectuel et spirituel.
Vous avez raison de rappeler ce cher D'Arcy Thompsom , je le connais un peu, bien d'autres ont également recherché, le plan de montage des êtres vivants, puisque le darwinisme n'en dit rien, ne démontre rien, il se contente de constater deux  évidences, à savoir que le vivant s'adapte au milieu en interagissant avec lui, puis que ce sont les plus adaptés qui survivent le mieux.
Ce raisonnement tautologique véritable sophisme, n'explique en rien comment l'on passe d'une espèce à une autre, encore moins comment la première cellule vivante s'est crée.
Mais elle est acceptée par toute la communauté scientifique car elle permet en attribuant à tort au hasard un rôle qu'il ne peut pas avoir, d'éliminer des causes externes, qui seraient forcément récupérer par les religions, pour leur propagande.
C'est ce conflit séculaire et archaïque qui a permis le succès du darwinisme et c'est plus d'actualité que jamais.
Des biologistes en marge mais de plus en plus nombreux continuent de chercher, ailleurs comme D'Arcy Thompson, il s'agit par exemple d'Anne d'Ambricourt Malassé chercheuse au muséeum d'histoire naturelle oû malgré la très grande hostilité de ses collègues, elle a trouvé et démontré l'émergence de notre espèce, qui s'est relevé grâce à la modification d'un petit os du rachis cervical, cette modification s'est faite sur de très nombreuses générations, sans changement du milieu, elle obéit donc à une logique interne et pas à un process darwinien.
Surtout, l'on connaît maintenant les communications intenses du vivant par le biais des biophotons et beaucoup pensent que l'adn joue le rôle d'une antenne, c'est ainsi qu'elle capterait le plan de montage des êtres vivants.
Voilà ce que je pense.
J'ai trouvé des informations très intéressantes concernant les recherches de Nassim Haramein, je vais les communiquer, voici des vidéos :http://consciencecosmique.e-monsite.com/pages/nassim-haramein

Bonne journée flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Mer 9 Aoû 2017 - 13:47

Bonjour,
(Conscience je vous réponds tardivemnt concernant votre remarque sur la génétique moléculaire et les thèses de d'Arcy Tompson:
Tout d'abord permettez moi un rappel sur les connaissances actuelles des gènes et leur support l'ADN:
"Le gène est l'unité fonctionnelle de base de l'information génétique.
C'est aussi un fragment de la molécule d' A.D.N.
Le génome de l'être humain contient environ 30 000 gènes.
Une grande partie de l' A.D.N. n'est pas codante c'est à dire qu'elle ne contient aucun gène.
L'ensemble des gènes d'un individu constitue son génotype. 
Les caractères " visibles " déterminés par les gènes constituent son phénotype.
Il existe des gènes de structure et des gènes de régulation.
Les gènes de structure contiennent l'information utilisable par la cellule pour fabriquer ses protéines.
Dans une première étape nommée transcription, qui se déroule dans le noyau, les cellules synthétisent une copie du gène de structure sous forme d' A.R.N.m.
Cet A.R.N.m. passe ensuite dans le cytoplasme où il va subir un processus nommé traduction au cours duquel il va être La modification d'une ou de plusieurs bases d'un gène est une mutation. 
Ces mutations accumulées sur des milliards d'années sont un des moteurs de l'évolution (l'autre étant la sélection naturelle).C'est la fameuse théorie darwinienne,qui finalement constate des évidences sans rien expliquer.
Si l' expression d'un gène agit sur plusieurs caractères, ce gène est pléiotrope.
Il faut souvent l'expression simultanée de plusieurs gènes  pour aboutir à un caractère phénotypique.
On peut actuellement réaliser des synthèses de portion de gène artificiellement avec des machines automatisées.
On peut déterminer la séquence des gènes à l'aide de séquenceur d'A.D.N.
Le transfert de gènes dans différentes cellules ou organismes s'appelle la transgénèse. 
Les organismes ou cellules modifiés par insertion d'un ou plusieurs gènes se nomment des transgènes. 
L'ensemble des savoirs et des techniques nécessaires à la transgénèse constitue le domaine du génie génétique. 
Il existe aussi dans l'A.D.N  des gènes répétés en un très grand nombre d'exemplaires (plusieurs milliers) qui ne sont pas traduit en protéines (gènes non codants) ainsi que des génes sauteurs comme les transposons qui se déplacent de manière aléatoire et saltatoire le long du génome."
Les gènes architectes ou homéotiques dont vous parlez (Con)Science ne servent apparemment qu'au transport des protéines, nous avons ainsi exactement les mêmes que ceux des mouches, c'est pourquoi il me semble très abusif de les appeler "gènes architectes".
C'est ce que font tous les biologistes darwiniens, ils savent très bien que l'identification des gènes ne suffit pas pour  comprendre la façon dont ils communiquent, pour finalement construire un organisme vivant.
Mais à la limite cela les arrange, en effet ils ne veulent pas entendre parler d'un plan du vivant qui serait forcément extérieur à l'organisme en question.
Comme toujours, ils font appel à leur joker le hasard, pour expliquer tout ce qu'ils ne comprennent pas, c'est à dire à peu près tout en génétique.
Par exemple, ils disent que 95% de l'ADN est de l'ADN poubelle, parce qu'ils n'ont pas identifié le rôle des gènes qu'elle contient.
Ce n'est pas une démarche objective et scientifique, il ferait mieux de dire:
" Nous sommes désolés, mais nous sommes aujourd'hui incapables de lire le langage des gènes, car en effet ce dernier est sous l'influence de trop de facteurs.
Par exemple un même gène va s'extérioriser de façon différente selon les autres gènes qui l'entourent et ou auxquels il est associé, selon le milieu ou l'organisme vit.
Et bien d'autres facteurs non élucidés, qui modifient l'expression finale des gènes, en reprenant l'image d'un langage, comment voulez vous lire, écrire et surtout comprendre une écriture dont les lettres se modifieraient l'une à la place de l'autre selon leur place par rapport à la page et au texte et dont les mots ainsi écrits auraient des significations différentes selon leur emplacement et les autres mots de la phrase?
Et bien c'est à peu près ce qui se passe avec les gènes, seuls 5% environ induisent souvent la même caractère, par exemple le gène des yeux bleus, à condition d'être associé dans deux allèles identiques.
Ce n'est donc que ces 5% aléatoires qui sont un peu décryptés,
c'est un chantier titanesque, c'est bien pourquoi il convient d'être si prudent avec les "OGM", si l'on veut corriger et réécrire un texte, il faut d'abord savoir le lire.
Aujourd'hui l'on a seulement identifié les gènes et leur position sur la chaine d'adn, un peu comme les lettres d'un alphabet, mais sans en comprendre exactement la lecture ni l'écriture, juste des brides dont nous captons la signification par hasard et par chance.
Excusez moi, pour ce développement un peu long.


Dernière édition par vertgandazert le Mer 9 Aoû 2017 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Mer 9 Aoû 2017 - 13:48

@vertgandazert a écrit:
Bonjour,
(Conscience je vous réponds tardivemnt concernant votre remarque sur la génétique moléculaire et les thèses de d'Arcy Tompson:
Tout d'abord permettez moi un rappel sur les connaissances actuelles des gènes et leur support l'ADN:
"Le gène est l'unité fonctionnelle de base de l'information génétique.
C'est aussi un fragment de la molécule d' A.D.N.
Le génome de l'être humain contient environ 30 000 gènes.
Une grande partie de l' A.D.N. n'est pas codante c'est à dire qu'elle ne contient aucun gène.
L'ensemble des gènes d'un individu constitue son génotype. 
Les caractères " visibles " déterminés par les gènes constituent son phénotype.
Il existe des gènes de structure et des gènes de régulation.
Les gènes de structure contiennent l'information utilisable par la cellule pour fabriquer ses protéines.
Dans une première étape nommée transcription, qui se déroule dans le noyau, les cellules synthétisent une copie du gène de structure sous forme d' A.R.N.m.
Cet A.R.N.m. passe ensuite dans le cytoplasme où il va subir un processus nommé traduction au cours duquel il va être La modification d'une ou de plusieurs bases d'un gène est une mutation. 
Ces mutations accumulées sur des milliards d'années sont un des moteurs de l'évolution (l'autre étant la sélection naturelle).C'est la fameuse théorie darwinienne,qui finalement constate des évidences sans rien expliquer.
Si l' expression d'un gène agit sur plusieurs caractères, ce gène est pléiotrope.
Il faut souvent l'expression simultanée de plusieurs gènes  pour aboutir à un caractère phénotypique.
On peut actuellement réaliser des synthèses de portion de gène artificiellement avec des machines automatisées.
On peut déterminer la séquence des gènes à l'aide de séquenceur d'A.D.N.
Le transfert de gènes dans différentes cellules ou organismes s'appelle la transgénèse. 
Les organismes ou cellules modifiés par insertion d'un ou plusieurs gènes se nomment des transgènes. 
L'ensemble des savoirs et des techniques nécessaires à la transgénèse constitue le domaine du génie génétique. 
Il existe aussi dans l'A.D.N  des gènes répétés en un très grand nombre d'exemplaires (plusieurs milliers) qui ne sont pas traduit en protéines (gènes non codants) ainsi que des génes sauteurs comme les transposons qui se déplacent de manière aléatoire et saltatoire le long du génome."
Les gènes architectes ou homéotiques dont vous parlez (Con)Science ne servent apparemment qu'au transport des protéines, nous avons ainsi exactement les mêmes que ceux des mouches, c'est pourquoi il me semble très abusif de les appeler "gènes architectes".
C'est ce que font tous les biologistes darwiniens, ils savent très bien que l'identification des gènes ne suffit pas pour  comprendre la façon dont ils communiquent, pour finalement construire un organisme vivant.
Mais à la limite cela les arrange, en effet ils ne veulent pas entendre parler d'un plan du vivant qui serait forcément extérieur à l'organisme en question.
Comme toujours, ils font appel à leur joker le hasard, pour expliquer tout ce qu'ils ne comprennent pas, c'est à dire à peu près tout en génétique.
Par exemple, ils disent que 95% de l'ADN est de l'ADN poubelle, parce qu'ils n'ont pas identifié le rôle des gènes qu'elle contient.
Ce n'est pas une démarche objective et scientifique, il ferait mieux de dire:
" Nous sommes désolés, mais nous sommes aujourd'hui incapables de lire le langage des gènes, car en effet ce dernier est sous l'influence de trop de facteurs.
Par exemple un même gène va s'extérioriser de façon différente selon les autres gènes qui l'entourent et ou auxquels il est associé, selon le milieu ou l'organisme vit.
Et bien d'autres facteurs non élucidés, qui modifient l'expression finale des gènes, en reprenant l'image d'un langage, comment voulez vous lire, écrire et surtout comprendre une écriture dont les lettres se modifieraient l'une à la place de l'autre selon leur place par rapport à la page et au texte et dont les mots ainsi écrits auraient des significations différentes selon leur emplacement et les autres mots de la phrase?
Et bien c'est à peu près ce qui se passe avec les gènes, seuls 5% environ induisent souvent la même caractère, par exemple le gène des  les yeux bleus, à condition d'être associé par deux allèles identiques.
Ce n'est donc que ces 5% aléatoires qui sont un peu décryptés,
c'est un chantier titanesque, c'est bien pourquoi il convient d'être si prudent avec les "OGM", si l'on veut corriger et réécrire un texte, il faut d'abord savoir le lire.
Excusez moi, pour ce développement un peu long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(Con)Science
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/11/2015
Nombre de messages : 683
Masculin
Verseau Cheval
Age : 27
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Mer 9 Aoû 2017 - 15:01

Bonjour Vertgandazert,
Merci pour le développement, je n'ai pas tout retenu, mais j'ai plutôt compris l'ensemble (je crois ^^).
Quand j'ai lu la "synthèse" de la théorie (ssynthèse entre guillemet car ce n'était que quelques lignes, j'imagine qu'il y a bien plus) d'Arcy Thompson, ce qui ma plus est ce rapport avec les mathématiques et la physique entre l'être et son environnement.
Cela montre bien que l'évolution elle même ne peut être lié qu'aux facteurs internes (cellule et tout le tintouin) mais aussi à tous l'environnement extérieur.

Je pensais à quelque chose.
En voyant votre "rage" envers les Darwinistes et le paradigme dans lequel "l'humanité" est "bloquée".
Pouvez vous, comme vous êtes calé en la matière, surtout en biologie, ne pourriez vous pas faire une sorte de "document" synthétisant toutes les idées ou pensées qui font évoluer la notion matérialiste ?
Associé toutes les recherches, essayer de les combiner, de les rejoindre ou je ne sais quels autres termes utiliser ?

Bien sur le travail est énorme, j'imagine, mais il pourrait être assez prégnant pour tout le monde.
Après peut être que cela existe déjà... Je ne sais pas.

C'est une proposition, moi-même je ne pourrais réaliser se travail tant en terme de connaissance que de patience. J'imagine que l'investissement doit être total.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau du paradis
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 444
Féminin
Bélier Cheval
Age : 63
Ville : Gatineau, Qc, Canada

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Mer 9 Aoû 2017 - 15:14

Ce serait génial en effet d'avoir pareille synthèse à portée de main. Enfin les grandes lignes de sorte que la majorité des lecteurs s'y retrouvent facilement.

Bonne journée tt' le monde. :sourire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Jeu 10 Aoû 2017 - 10:44

Bonjour, tout le monde,

Cela fait plaisir Oiseau du paradis de vous relire ici.
Vous me prêtez des capacités, que je n'ai pas ou plus en étant optimiste.
Cela fait toujours plaisir, je vous en remercie.
(Con)Science, j'ai appris le darwinisme, quand j'étais étudiant il y a bientôt 50 ans, je n'avais évidemment pas le choix, puisque c'était la théorie officielle académique et bien sûr la seule enseignée.
Déjà à l'époque, elle me paraissait très incomplète, voire fausse à bien des égards et en tout cas incapable d'expliquer l'origine de la vie ( ce que d'ailleurs Darwin n'a jamais dit ni prétendu).
Je m'étais donc promis d'y revenir plus tard, pour approfondir, ces mécanismes du vivant, si importants pour comprendre à mon avis le sens de la vie et de la sienne en particulier.
Ce n'est donc pas la rage anti-darwinienne qui me motive, mais le désir de comprendre.
En effet, j'ai assisté aux cérémonies du bicentenaire de la naissance de Darwin,  organisé dans le cadre du muséum d'histoire naturelle, j'ai été très déçu, par ce que j'y ai entendu, j'ai assisté en fait à des exposés idéologiques, d'athées dogmatiques, de véritables militants matérialistes parce que anti religieux.
Je n'ai strictement rien appris de nouveau et je m'en suis revenu en me disant qu'il était vraiment urgent d'essayer d'y voir plus clair.
Pourtant "Dieu" sait si la biologie a changé en cinquante ans, par exemple la molécule d'ADN en double hélice venait d'être découverte, aujourd'hui , l'on peut localiser les gènes sur un génome pour quelques milliers de dollars, Graig Wenter, l'américain qui le premier a décrypté le génome humain, a depuis créé artificiellement un génome de moisissure, qu'il a transféré dans une autre moisissure, cette dernière a pu vivre avec.
C'est un exploit extraordinaire, mais contrairement à ce qu'on publié les médias, ce n'est pas la création de la vie, c'est juste la greffe d'un adn  de synthèse.
Nous attendons tous beaucoup de la science biologique, il est donc bien  normal que ses réussites soient saluées triomphalement par les médias, mais hélas ils en rajoutent beaucoup.
Je n'ai pas envie de jouer les rabats joies d'ailleurs à quel titre le ferais je?
Je peux néanmoins vous dire que la biologie mécanique matérialiste, néo-darwinienne est contestée et depuis longtemps, pour mémoire, sans remonter à ses contemporains comme d'Arcy Thomson, Lamarque, à qui pourtant l'avenir a donné raison, le premier qui a fortement mis en doute le darwinisme est le grand physicien Erwin Schrödinger, avec son livre: " qu'est ce que le vivant", il y démontre très rigoureusement et très subtilement, que ce sont des informations de nature quantique, qui caractérise la matière vivante.
Le paléontologue Teilhard de Chardin, parlait lui de hasard guidé, pour désigner le moteur de la vie, qui selon lui, évoluait vers toujours plus de conscience, ce qu'il appelait le point oméga.
Plus récemment de grands biologistes, comme Rémy Chauvin, Rupert Sheldrake, ont osé dire et rappeler que le darwinisme n'était pas vraiment faux, mais qu'il n'expliquait rien, ce qui leur a valu beaucoup d'ennuis.
Mais ce que vous me suggérez de faire a déjà été fait, il s'agit d'un livre que je vous recommande:
" Au delà de Darwin de Jean Staune".
Inutile de vous dire qu'il est infiniment sali et critiqué par la bande des biologistes officiels français et étrangers qui gravitent autour du muséum d'histoire naturelle de Paris.
Pensez donc cet homme très instruit n'est même pas biologiste diplômé, du haut de leur mépris ils le traitent de "créationniste", ce qui  dispense ces beaux esprits de tout autre réponse.
Si cela vous intéresse, j'essaierai de trouver des passages de ce livre remarquable.
Bonne journée flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Sam 12 Aoû 2017 - 11:32

Bonjour,

Ce forum, intéressant, est consacré à la spiritualité, alors consacrer de longues pages à la science biologique forcément rébarbative au fur et à mesure que l'on veut entrer dans ses détails intimes, est ce le lieu?
Je me le demande de plus en plus, c'est d'ailleurs pourquoi j'ai ouvert un journal, mais je ne l'ai pas alimenté.
Si j'ai voulu dénoncer le darwinisme c'est surtout pour rappeler les conséquences, à mon avis graves, que la science actuelle nous fait courir, sur les plans suivants:
* Ethique et philosophique: il est quand même incroyable d'enseigner par tous les moyens officiels relayés par les médias, que la vie n'est qu'un arrangement d'atomes survenu par hasard dans une petite mare d'eau tiède il y a 4 milliards d'années.
C'est aussi faux et ridicule que de croire que les souris apparaissent spontanément dans les tas de chiffons empilés dans les greniers.
La probabilité qu'un tel phénomène se produise n'est pas faible elle est nulle, car il aurait fallu que toute une série de réactions biochimiques, infiniment improbables se produisent simultanément avec la bonne chronologie et au même endroit.
* les conséquences d'une telle ineptie sont redoutables pour l'espèce humaine, car sous prétexte de nous libérer du joug des dieux religieux avec leur catéchisme en peau de lapin, elle nous précipite dans un monde absurde, où rien ne justifie la présence du vivant, ainsi ravalé au rend d'accident.
C'est ainsi que si l'on veut pousser la logique du matérialisme, notre espèce, non seulement n'est plus l'un des buts de l'Univers, mais en devient un prédateur et forcément le pire, vu ses capacités.
C'est en effet la dernière trouvaille de la nouvelle religion matérialiste, celle qui adore la nature, pour mieux tuer l'homme.
D'ailleurs sur ce forum consacré à la spiritualité, cette religion naturaliste comble du matérialisme a de nombreux adeptes, n'est ce pas?
Je les comprends, sans doute sont ils découragés?
Il y a des raisons pour cela, mais adorer le décor, n'améliore rien, ni lui, ni ses occupants.
*Enfin, une biologie strictement matérialiste, va forcément écouter les sirènes du transhumanisme,  ne serait ce que pour obtenir des crédits de recherche.
C'est déjà bien avancé, je lisais récemment que des chercheurs américains se vantent d'avoir créer un nouvel alphabet du vivant.
En effet alors qu'ils ne savent pas lire l'alphabet naturel de l'ADN, composé de quatre bases, ils ont réussit l'exploit de lui en jouter deux, grâce à la complicité d'une bactérie" escherichia coli".
Vous pourrez lire ce travail digne du pire professeur "fol amour" dans la revue nature ou dans le  washington post.
Qui en bons larbins du politiquement correct de la religion naturaliste matérialiste, saluent bien sûr cette ignominie.
C'est à se demander s'ils comprennent ce qu'ils disent, excusez moi, j'en deviens pessimiste.
Pas pour moi, mais pour mes enfants et petits enfants Sad

Mais il ne faut pas avoir peur, cela ne sert à rien, sauf à se faire du mal, bonne journée sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Sam 12 Aoû 2017 - 11:57

cher vertgandazert, je partage votre opinion sur le sujet de l'absurdité de croire en "la force créatrice du hasard". Le hasard aurait permis à l'univers d'exister, il permet à l'évolution de se produire, c'est lui aussi qui a donné naissance à la vie : dieu Hasard, nous implorons ton aléatoire pardon ! Laughing

Ne vous en faites pas, nombreux sont celles et ceux qui comprennent qu'on ne peut pas concevoir l'origine de toutes choses comme étant un concept aussi magique. L'intelligence qui traverse l'univers traverse également de nombreux esprits qui s'en trouvent progressivement illuminés Wink

Comment passer de la matière, à l'esprit en passant par la vie ? Ou comment passer de l'esprit, à la vie en passant par la matière ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Sam 12 Aoû 2017 - 13:08

VeryGoodTruth, bonjour

Vous avez raison d'inverser l'ordre de passage, je pense effectivement que l'"Esprit" est premier dans tous les sens du terme...
Alors reste la question: "pourquoi passer par la matière?"
Ou pourquoi se matérialiser?
Les inconvénients semblent bien liés à cette foutue matière?
La vie c'est comme l'énergie, elle a besoin de la matière pour se manifester et exister.
Les physiciens sont maintenant à peu près d'accord pour penser et dire que l'Univers est issu d'une formidable énergie au moment du big bang et juste après en se transformant partiellement en matière.
Mais qu'est ce que l'énergie sans la matière?
Rien de tangible, rien de palpable, l'énergie sous ses différentes formes est toujours reliée à de la matière:" atomes, photons, électrons, masse des corps en mouvement".
Les matérialistes ne veulent voir que la matière, ils ont tort d'être si réductionnistes, mais ils ont raison d'accorder de l'importance à la matière, elle pèse lourd dans la balance, c'est évident. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Dim 13 Aoû 2017 - 11:33

Les biologistes reconnaissons le, essaient de répondre aux attentes du plus grand nombre et ils font ce qu'ils peuvent, la vie est courte, il y a donc toujours urgence pour la maintenir en état fonctionnel.
Alors ils parent au plus pressé et ils bricolent le support matériel de la vie.
Ils laissent à d'autres, les réflexions métaphysiques, ils font comme si la matière vivante était comme l'inerte, l'on pourrait leur faire remarquer que justement c'est exactement le contraire qu'on leur demande, à savoir retarder au maximum, le retour à l'état inerte, mais bon passons, l'on ne demande pas à un mécanicien de nous expliquer la mécanique des fluides.
A la lumière du vivant et de ses facultés adaptatives, j'ai souvent dit que la matière vivante devait être de la matière plus informée, en effet selon les lois de la physique, la matière s'organise et se structure selon l'information qu'elle reçoit, il n'y a pas de raison, pour que cela ne concerne pas la matière vivante, au contraire puisqu'elle est bien plus complexe, donc plus ordonnée, donc plus informée.
Alors forcément se pose la question des voies qu'emprunte cette information et bien sûr de son origine
Voyons ce que dit de cela, la science actuelle et en particulier la physique quantique:
"le corps visible se trouve être juste à l’endroit où la fonction d’onde de l’organisme est la plus dense. Des ondes quantiques invisibles se déploient à partir de chacun d’entre nous et pénètrent tous les autres organismes. Par conséquent, chacun reçoit simultanément les ondes de tous les autres organismes, qui se fondent avec sa propre composition… Nous participons donc au théâtre de la création, en permanente représentation. Nous sommes constamment en co-création et en re-création, nous-mêmes et les autres organismes de l’univers…" (Ho 1998, 116)
Cette information incroyable place en réalité chaque être vivant au sein d’un champ quantique non-local composé d’interférences d’ondes (où les corps s’emmêlent). Chez les systèmes vivants, c’est également la structure à cristaux liquides qui génère le champ électromagnétique de courant continu (C.C.) traversant le corps de tous les animaux. Il a également été remarqué que ce champ de courant continu possède un mode de semi-conduction bien plus rapide que le système nerveux (Becker 1988).
Si les systèmes biologiques vivants agissent au sein d’un champ d’intrication non-local d’énergie de résonance, alors peut-être est-il possible d’en voir la manifestation dans le comportement physique ?
Mae-Wan Ho décrit en quoi les excitations cohérentes de chaque système vivant fonctionnent de la même manière qu’une régate : "les rameurs doivent avancer par étape afin de créer une « phase de transition ».
Cela indique qu’il y a une tendance inhérente dans la nature, et dans les systèmes vivants, à résonner ensemble (« en synchronisation ») de façon à maintenir l’ordre et la cohérence. Ce type de comportement sert à appuyer la relation entre l’individu et le collectif qui auparavant été considérée comme aléatoire.
Cette découverte est importante car elle confère une certaine crédibilité au paradigme naissant d’un « cerveau planétaire » et d’une hausse de l’empathie planétaire.
Ervin Laslo, philosophe à système, définit l’intelligence collective comme étant « le réseau de traitement d’information et d’énergie quasi neuronales créé par les 6 milliards et demi d’humains sur la planète. Ces derniers interagissent de bien des façons, publiques ou privées ; à bien des niveaux, locaux et mondiaux » (Laszlo 2008 : intro).
Toujours au niveau physique, un bon nombre d’informations s’échangent déjà de plus en plus rapidement. Les principaux réseaux sociaux (tels que Facebook et MySpace) favorisent également l’empathie à distance entre les utilisateurs dans le monde entier. Dans ce cadre, une transformation des relations entre un nombre important de personnes dans le monde est déjà en cours.
La science exacte va encore plus loin et avance que non seulement les relations empathiques mais également l’intrication augmentent entre les individus. Cette vision a récemment été corroborée par les neurosciences et la découverte des « neurones miroirs ».
Un « neurone miroir » est activé lorsqu’un être vivant (humains et animaux comme les primates et les mammifères) observe l’action d’autrui. Autrement dit, si un individu en regarde un autre manger une pomme, alors les mêmes neurones seront activés chez l’observateur ; tout comme s’il exécutait lui-même l’action. Ce comportement neuronal a été observé chez l’Homme dans les cortex pariétal inférieur et prémoteur. Le phénomène des « neurones miroir » a premièrement été découvert par une équipe de chercheurs en Italie dans les années 1990 alors qu’ils étudiaient l’activité neuronale chez les macaques. Cela a conduit beaucoup de neuroscientifiques renommés à déclarer que les neurones miroirs jouent un rôle clé dans le processus d’apprentissage (imitation) comme d’acquisition du langage. Pour vulgariser, nous pourrions dire que cette capacité est ce qui lie une personne de façon sympathique et empathique aux circonstances d’une autre personne. Cela pourrait également expliquer pourquoi les gens deviennent si sensibles en voyant les événements diffusés à la télévision, et se mettent même à pleurer en réponse à une scène de larmes. C’est de cette façon que nous sommes émotionnellement pris par l’effet miroir de l’activation neuronale. Si nous considérons que nos corps sont intriqués dans un champ de biophotons électriques à résonance quantique, on peut expliquer comment nous sommes atteints par les autres – via une interférence ou une perturbation du champ. Cette information est de taille lorsque l’on envisage d’accroître l’empathie entre des personnes à distance (via les communications numériques) ainsi que le potentiel d’activation des futures  aptitudes pour la communication télépathique.
Les neurosciences, la biologie et la physique quantiques sont toutes en train de converger et de révéler que nos corps ne sont pas uniquement des systèmes biochimiques mais également un système de résonance quantique sophistiqué.
Cela nous aide à comprendre comment le corps peut être efficacement cohérent, et explique ce sentiment  « d’attraction » vers les autres, notamment les expressions : « bonnes vibrations », « bonnes énergies » et « être sur la même longueur d’onde ». Nos corps donc, tout comme nos cerveaux, s’avèrent fonctionner comme des récepteurs/décodeurs au sein d’un champ énergétique d’afflux d’informations. Cela justifie comment le corps humain est capable de stocker une vie entière de souvenirs et d’expériences ; étant donné la quantité de données pouvant être emmagasinée dans ce champ informationnel qui inclut le cerveau et le corps tout entier. Cette compréhension nouvelle du champ informationnel quantique chez l’Homme donne également une certaine crédibilité à l’existence des perceptions extra-sensorielles (PES) et des capacités qui en découlent.
La conscience humaine ne se résume pas à de l’empathie, à une relation d’interférences avec d’autres champs de l’esprit ; elle émet et reçoit constamment de l’information.
Pourtant, la science matérialiste de nos jours s’est principalement concentrée, jusqu’à récemment,  sur les preuves matérielles « solides » et se débat toujours avec les subtilités de la mécanique quantique. Comme Niels Bohr l’a très bien remarqué : « Si la mécanique quantique ne vous a pas profondément choqué, c’est que vous ne l’avez pas encore saisie ».
Voilà, les connaissances changent et c'est heureux, le jour est proche où la science va reconnaître ce que bien des hommes savent depuis toujours, la matière est un constituant essentiel de l'Univers et de tout ce qu'il contient, mais au delà l'important c'est le programme d'information qui l'a fait naitre sous forme de particules élémentaire et qui depuis l'a fait évoluer, vers toujours plus de complexité.
La vie, la conscience, font partie de ce processus commencé avec le big bang il 14.7 milliards d'années.
L'Univers était gros de la vie dès son origine et de nous avec.
C'est bien, mais cela nous impose des devoirs, soyons en conscients, prenons soin de nous en commençant par les autres sans oublier notre environnement.
Si nous voulons grandir, il est temps d'être propre, ainsi va la vie, mais nous ne sommes encore que des bébés, à l'échelle du calendrier cosmique qui ramène le temps de l'Univers à celui d'une journée ,nous sommes nés il y a quelques minutes seulement .
Nous avons toute la vie devant nous. C'est chouette :bisous) flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vertgandazert
Membre
avatar

Date d'inscription : 27/01/2016
Nombre de messages : 1247
Masculin
Poissons Buffle
Age : 68
Ville : Nantes

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Aujourd'hui à 10:46

Bonjour,

"invité", vous proposiez il y a une semaine de changer l'ordre des questions de ce fil, en suggérant :
"comment passer  de l'esprit à la vie, en passant par la matière?"
Je ne vous ai pas répondu, c'est bien pourtant la question essentielle, car existentielle.
En effet, si l'esprit est premier comme je veux le croire, ce que nous dit aussi la mécanique quantique, pourquoi a t il besoin de se matérialiser en passant par la vie organique telle que nous la vivons sur terre?
La question est d'importance, car cette forme de vie matérielle, présente bien des inconvénients.
Cette vie est en effet très fragile, très éphémère, souvent et facilement douloureuse, sa fin prévisible est angoissante.
Alors oui pourquoi l'esprit immatériel descend-t- il? dans cette matière, qui le bride, le brime.
C'est un peu comme si, vous quittiez vos beaux habits de fête, pour venir vous rouler dans la fange boueuse?
Je n'ai pas de réponse.
Je veux croire que l'Univers se livre à une expérimentation, peut être pour rendre la matière plus consciente et enrichir la conscience universelle, celle du champ quantique qui occupe ce qui apparaît faussement comme vide.
La matière vivante semble plus consciente que la matière inanimée, c'est grâce à l'esprit ou à l'âme qui l'habite.
C'est peut être cela le sens de la vie, rendre la matière plus consciente, en la rendant vivante.
La conscience a besoin de la vie et réciproquement, hélas tous les vivants n'en ont pas conscience, se rouler dans la boue fangeuse, suffit semble t il à leur bonheur. Embarassed

Bon dimanche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau du paradis
Membre
avatar

Date d'inscription : 09/06/2014
Nombre de messages : 444
Féminin
Bélier Cheval
Age : 63
Ville : Gatineau, Qc, Canada

MessageSujet: Re: Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?   Aujourd'hui à 19:50

Vu d'ici, je dirais que l'esprit est comparable au programme d'information et que la matière est son lieu d'immanence. Les deux sont intrinsèquement liés. Quant à notre évolution, c'est la conscience humaine qui la transcende qu'elle se traduise par la régression, la progression ou tout simplement la stagnation.

La question qui se pose quant à moi est comment nous émanciper au point de devenir des êtres affranchis de la souffrance et donc de la mort. Des créatures lucides dont la densité vibratoire serait telle que cet ici-bas deviendrait véritablement notre éden, ce lieu de délices et de plaisir tant promis par l'exégèse.

Bonne fin de journée tt' l' monde. :sourire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comment passer de la matière à l'esprit en passant par la vie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 23 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit