Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aloah
ModérateurChatBox
avatar

Date d'inscription : 01/11/2014
Nombre de messages : 4303
Féminin
Bélier Chat
Age : 78
Ville : De passage sur Terre

MessageSujet: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Ven 20 Jan 2017 - 14:29

La CNV
Marshall Rosenberg a été publié tard en France, près de 40 ans après avoir développé aux Etats-Unis le processus de communication non-violente. Dans Les mots sont des fenêtres ou bien ils sont des murs (Syros), ce docteur en psychologie clinique, ancien élève de Carl Rogers et fondateur du Center for Nonviolent Communication, exposait les principes de la « résolution pacifique des conflits » qu’il a enseignés dans une trentaine de pays avant de s'éteindre le 7 février 2015.

Sa théorie : « Les jugements que nous portons sur les autres sont l’expression tragique de nos besoins non satisfaits. » C’est en prenant le temps de les écouter et de les formuler que notre interlocuteur pourra identifier le message et y répondre à son tour.

L'entretien
Psychologies : Qu’est-ce que la communication non violente ?
Marshall Rosenberg : Ce processus permet à chacun d’entrer en contact avec ses besoins profonds pour mieux communiquer, en laissant libre cours à sa bienveillance naturelle. Son but : transformer les conflits potentiels en dialogues paisibles, et désamorcer les disputes. Son outil : le langage du cœur.

Comment parler ce “langage du cœur” ?
Marshall Rosenberg : Il y a quatre points simples mais essentiels à suivre. D’abord, j’observe ce qui se passe réellement dans une situation donnée : qu’est-ce qui, dans les paroles ou les actes de mon interlocuteur, contribue à mon bien(mal)-être? Ensuite,j’exprime ce que je ressens en présence de ces faits : suis-je triste, joyeux, inquiet, fâché ? Puis je précise les besoins à l’origine de ces sentiments.

Ainsi, la mère d’un adolescent pourrait-elle exprimer ces trois points en disant à son fils : « Lorsque tu laisses tes vêtements dans le salon au lieu de les emporter[observation], je suis de mauvaise humeur [expression] car j’ai besoin de plus d’ordre dans les pièces que nous partageons[besoin précisé]. »

Dernière composante : une demande précise et concrète. « Pourrais-tu, s’il te plaît, prendre tes affaires et les mettre dans ta chambre. » En utilisant ces quatre points et en aidant l’autre à faire de même, nous établissons un courant de communication qui débouche naturellement sur la bienveillance. Et cela, aussi bien dans son couple ou avec ses enfants qu’au travail. Chaque année, nous formons des policiers, des enseignants, des infirmières. Mais aussi des militants pour la paix, dans des régions touchées par la guerre comme le Rwanda, l’Irlande, la Palestine ou Israël.

Un exemple ?
Marshall Rosenberg : Un jour, je présentais ma méthode devant cent soixante-dix musulmans palestiniens réunis dans un camp de réfugiés, à Bethléem. Une rumeur a parcouru l’assistance qui s’est mise à m’insulter : « Ils disent que vous êtes un Américain, donc un tueur d’enfants », m’a expliqué mon interprète. Je savais que les réfugiés en voulaient aux Etats-Unis qui fournissaient des armes à Israël. Je me suis adressé à celui qui venait de me traiter d’assassin : «Vous êtes en colère, car vous aimeriez que mon pays utilise ses ressources autrement ? Vous aimeriez que l’on vous aide à améliorer vos conditions de vie? »

« Exactement, m’a-t-il rétorqué.
Vos enfants vont-ils à l’école ? Ont-ils des terrains de jeu? Parce que le mien, lorsqu’il joue, c’est dans les égouts ! »

Mon interlocuteur a exprimé sa souffrance pendant vingt minutes. Cherchant à repérer les sentiments et les besoins implicites dans chacune de ses déclarations, je me suis contenté de recevoir ses paroles. Non comme des attaques, mais comme le don d’un semblable qui cherche à faire partager ses rancœurs et son sentiment de vulnérabilité. Il s’est senti compris, respecté, écouté et a été à même de m’écouter, à son tour, exposer les raisons de ma visite : les bienfaits de la CNV.

Pourquoi cette démarche ?
Marshall Rosenberg : Je me suis interrogé très tôt sur la nature humaine. Enfant, j’ai vécu à Détroit, dans le Michigan. Le racisme y était très vif. A l’école, mon nom de famille m’a valu insultes et coups. Plus tard, persuadé que la nature profonde de l’homme le conduit à donner et à recevoir dans un esprit de bienveillance, je me suis posé deux questions : pourquoi nous coupons- nous de notre bonté naturelle au point d’adopter des comportements agressifs ? Comment, inversement, certains individus parviennent-ils à rester en contact avec elle,même dans les pires situations ?

J’ai cherché des réponses dans les textes religieux. Puis j’ai étudié la psychologie clinique à l’université. Mais j’ai vite été déçu, entendre mes confrères ne parler qu’en terme de « pathologie » me semblait rétrograde et réducteur.
Après mon doctorat, j’ai décidé d’entreprendre mes propres recherches.A cette époque, j’ai rencontré le professeur Carl Rogers et ses travaux m’ont été précieux. « Pour dépasser la souffrance,disait-il, il est nécessaire d’avoir une écoute empathique et de l’authenticité.» Le rôle déterminant de l’usage que l’on fait des mots m’a toujours frappé. Notre relation au langage, de par notre éducation, pousse la plupart d’entre nous à étiqueter autrui et à exiger plutôt qu’à prendre conscience de nos sentiments, de nos envies et de nos responsabilités. J’ai donc encouragé les gens à dépasser cette communication aliénante pour qu’ils apprennent à exprimer leurs véritables désirs, à entendre la demande derrière le message exprimé et essayer d’y répondre.

Que faire face à une personne silencieuse ?
Marshall Rosenberg : J’ai reçu une patiente qui n’avait pas ouvert la bouche depuis longtemps. J’ai commencé à lui dire comment moi je me sentais : « Je suis tendu parce que j’aimerais pouvoir établir une communication avec vous et je ne sais pas comment m’y prendre. » Faute de réponse, j’ai parlé de moi pendant trois quarts d’heure. Le lendemain: toujours la même souffrance exprimée à travers le silence. Et moi, je faisais tout mon possible pour établir un lien en lui parlant de mon impuissance.

Au cinquième jour, enfin, elle a communiqué : détournant son visage de moi, elle a mis son poing près de ma figure. J’ai ouvert ses doigts crispés, un à un. Ils maintenaient un papier sur lequel était inscrit : « S’il vous plaît, aidez-moi à dire ce qu’il y a à l’intérieur.»

Parlez-vous non-violent ?
A l’instar de Gandhi ou Martin Luther King, parlez-vous couramment la langue de la non-violence, que Marshall Rosenberg appelle aussi le “langage du cœur”, garant de sérénité et de respect ? Pour le savoir, voici quatre exercices relatifs aux quatre composantes de la CNV.

Observer sans juger
Cochez les phrases qui, selon vous, ne comportent aucun jugement :
   Sylvia travaille trop.
   Arnaud est un homme généreux.
   Jean-Louis ne m’a pas demandé mon avis pendant la réunion.

Observation
- 1 « Trop » est une opinion. Pour ne pas juger, on aurait pu dire : « Aujourd’hui, Sylvia a passé douze heures au bureau. »
- 2 « Généreux » est une évaluation. Pour l’éviter, on aurait pu dire : « Depuis vingt ans, Arnaud donne un dixième de son salaire à une oeuvre de charité. »
- 3 Il s’agit bien là d’une observation sans évaluation.

Exprimer clairement ses sentiments
Cochez les phrases où, selon vous, des sentiments sont nommés :
-1 J’ai le sentiment que tu ne m’aimes pas.
-2 J’ai peur quand tu dis cela.
-3 Je me sens incompris(e).

Expression
   « Tu ne m’aimes pas » ne dit pas les sentiments de la personne qui parle, mais
   décrit ceux qu’elle attribue à l’autre.
   Ici, un sentiment est spécifiquement exprimé.
   « Incompris(e) » n’est pas un sentiment. On aurait pu dire : « Je suis déçu(e)…»

Identifier ses besoins
Cochez les phrases où, selon vous, la personne qui parle prend la responsabilité de ce qu’elle ressent :
1- Il arrive que les gens fassent de petites réflexions qui me blessent.
2- Je suis mécontent(e) quand tu es en retard.
3- Je suis fâché(e) quand tu dis cela, car j’ai besoin de respect et j’entends tes paroles comme une insulte.

Identification des besoins
1- Pour préciser vraiment les besoins qui sont à l’origine de ses sentiments, cette personne aurait du dire : « Parfois, quand les gens me font des réflexions, je me sens blessé(e), car j’aimerai être apprécié(e). »
2- Pour exprimer véritablement ses besoins, il aurait fallu dire : « Je suis contrarié que tu arrives en retard, car j’espérais passer la soirée avec toi. »
3- Ici, la personne assume pleinement la responsabilité de ses sentiments.

Savoir formuler une demande
Cochez les phrases où, selon vous, une action concrète est demandée :
   Je veux que tu me comprennes.
   Je veux que tu arrêtes de boire.
   J’aimerais que tu ne dépasses pas la limite de vitesse.

Formulation
   « Que tu me comprennes » n’exprime pas clairement une demande concrète.
   On ne dit pas ici ce que l’on veut, mais ce que l’on ne veut pas.
   Ici, la demande est claire et concrète.

Source :
Les mots sont des fenêtres ou bien ils sont des murs de Marshall Rosenberg, Syros, 1999.
Via : http://www.psychologies.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pongo
Admin du forum SP
avatar

Date d'inscription : 02/04/2007
Nombre de messages : 6134
Masculin
Verseau Singe
Age : 49
Ville : Montpellier (Herault)

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Ven 20 Jan 2017 - 20:24

Je suis assez de la CNV Razz Merci pour ce post sunny

_________________
L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir. (B. Werber)
http://www.spiritpartage.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spiritpartage.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Sam 21 Jan 2017 - 5:22

Namasté Namasté,

Le sujet se veut bienveillant, cependant il ne correspond en rien à la réalité du langage usité par le genre humain...

Hypocrisie, mensonge, non-dit... sont derrière la communication mielleuse établie par les médias, les responsables religieux, les leaders politiques, les commerçants et tout ceux qui ont quelque chose à vendre/faire passer à tout prix. Les dirigeants s'inscrivent à des cours de maintien et de communication comme celui-ci pour mieux nous bluffer...
Encore une noble cause détournée...
Revenir en haut Aller en bas
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10758
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Sam 21 Jan 2017 - 9:33

Hum , bientôt faudra-t'il un diplôme pour communiquer entre nous , dans le but d'éradiquer la violence il sera interdit de se parler si on à pas ce diplôme , la communication sera réservé aux psychologues , ce qui fait la violence de nos société c'est pas la peine qu'on s'y arrête , c'est vrai après tout nos gouvernements s'évertuent à nous rendre heureux d'où pourrait venir cette violence , la violence verbale n'est qu'une conséquence de cette violence , qui n'en est qu'une expression , le conditionnement , le formatage rend l'être humain violent , et si nous étudions plus avant l'histoire de la littérature et de la poésie à bien des égares cette communication est violente , chacun a à gérer cette violence personnelle , ses émotions , ses comportements , son discours , on y arrive tant que l'autre supporte pour un peu cette violence qu'on peut déceler dans le langage , si l'on me parle avec violence je vais essayer de comprendre ce qui motive cette violence verbale , si je comprend cette motivation cela ne la justifie pas , mais je vais pas rejeter l'autre sous prétexte que sa communication me déplais , parfois même la violence est dans le sens du propos , bien qu'il soit exprimé avec courtoisie et gentillesse , enfin surement que la violence à détroit dans le Michigan est différente qu'à Avezy les Oules , dans un pays où l'on vous fait un procès pour n'importe quoi je suppose qu'il faut surveiller son langage , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1720
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 7:35

Nous devrions tous prendre un peu de temps pour regarder ce que sont vraiment les principes de la communication non violente.

On peut améliorer notre communication à peu de frais et cela par un déconditionnement.
Diminuer "la violence" de nos échanges et faire en sorte que tout le monde puisse participer en se sentant respecté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1720
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 7:38

Pour ceux qui voudront aller plus loin :

Playlist Youtube
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gondalfe
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/05/2017
Nombre de messages : 74
Masculin
Scorpion Cochon
Age : 34
Ville : ile de france

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 8:39

Je trouve ça très bon.
De plus c'est axé vraiment sur la pratique,facile d’accès dans la compréhension.
Un système accessible à tous que ce soit à l'école,entreprise,parents etc...
Ca peut être une belle porte d’accès à tous et cela peut être expliqué à n'importe qui sans qu'il se ferme.
Après bien-sur rien n'est parfait et tout peut être critiquable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 10758
Masculin
Capricorne Singe
Age : 49
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 10:56

Hum , toute relation entre être humain s'établit sur trois modes , physique , verbale et émotionnelle , nous pouvons approcher une personne et notre corps à du mal à communiquer avec celui de l'autre , il ne " s entendent pas " , on à beau être aimant et sympathique dans notre expression on peut ressentir cette incompatibilité instinctive , et c'est pareil pour la structure émotionnelle et morale de chaque individus , elles ne sont pas forcément compatible on aura beau être cordiale on ne pourra jamais s'entendre si une trop grand différence sépare deux individus dans leur conscience morale , la communication non violente est nécessaire mais l'idée de la violence comme elle nous est exposée dans cette vidéo et son origine me semble étroite dans son concept et son application qui sous entend comme dans toute méthode psychologique une certaine présence à soi-même , l'idée alors c'est comment générer en nous cette présence à soi-même qui fait que l'on puisse contrôler notre communication avec l'autre par la conscience que nous en avons et que nous avons de nous-mêmes , sinon on est condamné à se dire à posteriori : j'aurais du être , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 742
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 11:05

Et bien, déjà, nourrir activement l'intention de ne plus alimenter compulsivement la violence verbale est un excellent exercice pour faire diminuer la pression intra crânienne et donc accéder plus souvent et naturellement, au long de la journée, à une détente intérieure propice à une présence à soi-même et à l'autre.
La première des confusions qui incline à la violence verbale est peut-être bien de se croire en communication quand on émet ou réceptionne un simple communiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 1720
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente   Lun 22 Jan 2018 - 11:53

Comme pour toutes les méthodes on peut toujours critiquer tel ou tel point.
Par contre on ne peut lui enlever une certaine pertinence.
Pour ma part je vais essayer de mettre en application du mieux que je pourrais certains principes car j'ai l'impression que cela me fera évoluer dans le bon sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suara
Membre


Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 376
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 13:22

Merci pour le sujet. J'aime beaucoup.

Cependant nous avons tous, je pense, croisé des gens qui profitent du temps que nous prenons pour les comprendre pour nous entraver avec leurs grosses ficelles .

Les psychologues travaillent dans un milieu protégé, dans la vraie vie ce n'est pas obligatoirement le cas, souvent je remarque qu'utiliser ces précautions suppose que la personne vous aime déjà, prend soin de vous ou au moins essaye sincèrement.

Sinon il faut bidouiller avec des choses plus drastiques, techniques de "conspirateur" de "manipulateur".... pour ne pas déclencher la violence.

L'exemple avec l'ado est typique si on a déjà un ado qui ne supporte même plus de vous entendre toute la pièce aura valsé avant la fin de l'échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 742
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 14:19

Pour l'ado tout dépend. Si nous désengageons sur les formes de ses préférences et aversions tout en maintenant le cap sur les pré requis relationnels, la non violence verbale est alors grandement facilitée. Bien entendu, les choses se compliquent si l'on croit que l'éducation commence à 14 ans et/ou que les enfant qui nous sont confiés sont là pour être conformes à nos attentes voire réparer nos propres manquements et échecs personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suara
Membre


Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 376
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 19:33

Les enfants sont loin d'être à nous, ils sont sous la tutelle d'un système puis de l'entourage, les parents ne sont pas libres même s'ils ne s'en rendent pas compte.

Et là je parle des situations compliquées, celles dont je ne vois pas comment les mères pourraient se retrouver.

Une étude, tiens au besoin je la rechercherai, a montré que les enfants vivant dans des zones violentes cités connues pour leurs difficultés avaient autant de symptômes de stress post traumatique que les vétérans, donc là, la communication ça doit être du sport.

Alors en relativisant, bien sûr, critiquer l'éducation des parents, bon, faut voir, souvent on ne sait pas tout ce que l'enfant vit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 742
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 19:53

Ce qui ne dépend pas des parents ne leur est pas imputable. Cela ne saurait cependant pas être un passe droit les dispensant de ce qui dépend d'eux.
J'ai grandi dans les cités de Trappes et de Mantes la Jolie. Je sais de quoi tu parles et également de quoi je parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2598
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 20:37

Citation :
Cependant nous avons tous, je pense, croisé des gens qui profitent du temps que nous prenons pour les comprendre pour nous entraver avec leurs grosses ficelles .
sauf que la CNV ça fonctionne dans les deux sens,
ce n'est pas une méthode pour bêtement apprendre à comprendre l'autre c'est tout un jeu relationnel, et déjà avec soi même

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
gondalfe
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/05/2017
Nombre de messages : 74
Masculin
Scorpion Cochon
Age : 34
Ville : ile de france

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 22:21

Après,la CNV;c'est des années de pratique pour en connaitre vraiment le sens,la profondeur et le faire,le comprendre correctement mais jamais parfaitement,c'est toujours améliorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 16935
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Lun 22 Jan 2018 - 23:02

CNV avec des terroristes programmés depuis l'enfance (j'avais un reportage là dessus) est ce possible?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 0:24

Non juste avec des gens de bonne volonté. Pas avec des fous furieux.
Faut ce qu'il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akalan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 16/11/2013
Nombre de messages : 2598
Masculin
Taureau Rat
Age : 33
Ville : 54

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 6:03

donc la logique du truc c'est que ça ne s'applique qu'à ceux qui en ont pas besoin ?
j'ai du louper un chapitre

en guise d'introduction au sujet :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritpartage.forumactif.com/search?search_id=egosearch
Suara
Membre


Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 376
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 8:52

Si j'ai bien compris c'est un principe. Après il faut adapter à des gens qui ne gagnent pas 5000 euros par mois, qui n'ont pas une nounou choyée qui ne revendique rien parce qu'elle n'a rien à revendiquer, qui n'ont pas une école avec des instits bourrés, qui n'ont aucun copain qui cognent, dont les parents n'ont pas d'horaires imprévisibles genre de 6 h à minuit . Jusqu'à présent je n'ai trouvé aucun psy qui explique comment faire avec un enfant qui est confronté à ça même sans problème de misère sociale, même sans parents compliqués ou un peu colériques, juste le métier qui tue. Donc les parents culpabilisent parce que ces magnifiques livres, même en rêve, sont inapplicables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 742
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 8:59

Une méthode n'est pas une baguette magique où un gavage mais un fil d'Ariane qui accompagne un intense désir de changement. Bref pour les victimes et les adeptes de la pensée magique, circulez y'a rien à voir.
Ici c'est la pratique, les seaux de transpiration, le prix du changement quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gondalfe
Membre
avatar

Date d'inscription : 25/05/2017
Nombre de messages : 74
Masculin
Scorpion Cochon
Age : 34
Ville : ile de france

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 9:07

@Totem a écrit:
CNV avec des terroristes programmés depuis l'enfance (j'avais un reportage là dessus) est ce possible?


J'en suis convaincu par contre il faut des intervenants particulièrement évolués et compétents.

Personnellement,je m'y essaye et je vois toutes mes lacunes,mes jugements etc... quand c'est plus ardu.
Je manque beaucoup de pratique,conscience etc... pour le moment en tout cas.
Faut accepter de voir ses limites parce-que si on essaye un peu,que ça fonctionne pas et qu'on dit de suite c'est nul comme système ça marche pas.

On est formés la dessus au travail.
Certains essayent le système 2,3 fois de façon pas très convaincue et maladroite,n'ayant pas saisi vraiment l'essence et attachés à leurs croyances en matière de communication.
Ils lâchent très vite ce système en disant que ça marche pas.

Dans les vidéos d'Isabelle Padovani,la participants font part des fois ou ils ont essayé et ou ça n'a pas marché.
Isabelle reprend par la suite ce qui a cloché et on voit toute la finesse du système.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 1653
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 9:09

@lan'N'noir a écrit:
Pour l'ado tout dépend. Si nous désengageons sur les formes de ses préférences et aversions tout en maintenant le cap sur les pré requis relationnels, la non violence verbale est alors grandement facilitée. Bien entendu, les choses se compliquent si l'on croit que l'éducation commence à 14 ans et/ou que les enfant qui nous sont confiés sont là pour être conformes à nos attentes voire réparer nos propres manquements et échecs personnels.

:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auria
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/10/2016
Nombre de messages : 514
Féminin
Capricorne Dragon
Age : 53
Ville : Les Abymes

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 10:15

Citation :

la CNV avec des terroristes programmés depuis l'enfance (j'avais un reportage là dessus) est ce possible?


Un terroriste programmé n'est pas un terroriste dans l'âme. Ce n'est pas une machine. Il y a donc une expression de lui-même qui a été enfouie. L'écoute étant la base de la CNV, je pense que quand on a le courage d'écouter tout ce qui doit être vomi avant (y compris celui qui écoute), ce qui est enfoui peut alors avoir une chance de s'exprimer. Ce n'est jamais gagné, mais cela vaut le coup d'essayer. Car ceux-là qui ont été écoutés, peuvent devenir des écoutants extraordinaires car ils auront vécus le terrorisme de l'intérieur et en seront sortis...

Citation :

Pour l'ado tout dépend. Si nous désengageons sur les formes de ses préférences et aversions tout en maintenant le cap sur les pré requis relationnels, la non violence verbale est alors grandement facilitée


Les pré-requis relationnels doivent en effet être mis en avant et définis afin que chacun sache de quoi il retourne, comme le respect de la personne.
Un jour, voyant la colère rentrée de notre fils, je l'ai invité à s'exprimer. Il m'a répondu ne pas pouvoir sans me/nous manquer de respect. Ayant été invité à poursuivre librement malgré cela, il m'a dit : "Vous êtes des cons" (je pense qu'il avait modéré ses mots !).
Ceci étant dit, sans chercher à me/nous défendre, je lui ai juste demandé de poursuivre et de développer sa pensée pour justifier ces premiers mots.
L'échange fut très fructueux. Depuis, il sait que même si cela est difficile, il peut dire et que même si cela est difficile, nous pouvons entendre...
C'est un jeune adulte, aujourd'hui, et la CNV lui serait sans doute profitable pour continuer à grandir...

Citation :

Une méthode n'est pas une baguette magique où un gavage mais un fil d'Ariane qui accompagne un intense désir de changement.


:jap:
Ayant vécu avec une personne élevée dans la violence et donc elle-même violente, la CNV a été ce fil d'Ariane.
Première constatation : l'autre est responsable de ce qu'il entend, mais s'il l'entend c'est que quelque part cela a été émis, inconsciemment et souvent à contrario de ce qu'on voulait dire.
Si je souhaite émettre un sentiment, dire un fait, et que l'autre ne m'entends pas, c'est que l'état dans lequel il se trouve brouille toute réception. Il vaut mieux attendre un ciel plus clair sans préjuger du temps que cela prendra.

Pour celui qui marche sur une voie spirituelle la CNV  " c'est tout un jeu relationnel, et déjà avec soi même "  ::800770
Avec le temps, cela devient une pratique au même titre que le yoga, la méditation, la marche... D'ailleurs, c'est une marche, vers Soi et donc vers l'Autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/
Shani-Ys
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 5827
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 38
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   Mar 23 Jan 2018 - 10:42

Citation :
Ayant vécu avec une personne élevée dans la violence et donc elle-même violente, la CNV a été ce fil d'Ariane.
Aux personnes de bonnes volontés et décidés d'avancer, le miracle est possible tu as raison.
Al contrario j'ai connu une personne élevée dans un foyer riche et aimant, qui n'a connu ni les coups, ni les humiliations, ni les privations et qui est devenue un adulte méchant, pervers, narcissique, manipulateur et vicieux (au sens figuré) sans jamais aucun désir de sortir de l'ornière ou de se remettre en question.

Heureusement que les conditions dans lesquelles on est élevé ne préjugent pas à elles seules de l'avenir de l'individu même si elles représentent quand même un sacré handicap...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marshall Rosenberg : La Communication non violente - CNV
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com