Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Aloah
ModérateurChatBox
avatar

Date d'inscription : 01/11/2014
Nombre de messages : 4448
Féminin
Bélier Chat
Age : 79
Ville : De passage sur Terre

MessageSujet: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Mer 21 Déc 2016 - 0:04

Rappel du premier message :

Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement
Publié par Le Nouveau Paradigme - 20 Décembre 2016

Le côté obscur des empathes
Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement
Les personnes qui ne sont pas empathes pourraient penser que cette capacité à pouvoir ressentir ce que l’autre ressent est un don, mais si vous pouvez convaincre un empathe de parler de son don, il vous dira probablement que ce n’est pas toujours simple. En fait, avoir ce don n’est pas du tout amusant.
En raison de leur don, beaucoup de gens comptent sur les empathes pour avoir du soutien. Les empathes sont toujours dignes de confiance étant donné qu’ils procurent généralement aux autres un sentiment de sécurité. Et bien que l’empathe soit capable de gérer les émotions des autres, il éprouve notamment beaucoup de stress à cause de cela.

Le côté obscur de l’empathie se présente sous la forme de deux voix discordantes dans votre tête qui rugissent constamment de façon aléatoire. Ressentant constamment à la fois le bien et le mal, le négatif et le positif, au point de vous sentir désemparé.

Les empathes sont plus sensibles aux énergies négatives de la vie. Leur capacité intense à ressentir les choses ne leur permet pas de faire obtrusion aux maux profondément enracinés dans le monde. Leur compréhension profonde de la conception du monde et de son fonctionnement suffit à les troubler et à les attrister. Ce qu’ils ne peuvent pas comprendre, c’est pourquoi ce type d’énergie existe initialement, vu qu’il fait souffrir tant de personnes.

Le côté obscur de l’empathie concerne la fatigue constante à cause de toutes les énergies absorbées. Mais cela est à peine perceptible. Car l’empathe n’ose habituellement jamais s’effondrer ou perdre son sang-froid. Il observe tranquillement, reconnaît et ressent.
Comme tout le monde, les empathes veulent être aimés et acceptés tels qu’ils sont. Mais il est fréquent de voir que, c’est leur générosité et leur gentillesse qui mettent à risque qu’on se serve d’eux, particulièrement par ceux qui ne savent que prendre, sans jamais donner en retour. Les empathes sont des vrais « généreux », ils sont prêts à tout moment à faire preuve de bonté envers les personnes dans le besoin.

Le côté obscur de l’empathie est de ne pas savoir que le fait d’être aussi désintéressé fait peser une lourde charge sur soi-même.
Même l’empathe qui reconnaît la nature pénible de son désintéressement choisit souvent de l’ignorer, étant donné que porter ce poids est plus significatif que de le laisser peser sur quelqu’un d’autre.

Le côté obscur d’être un empathe, c’est de savoir que vous négligez volontairement à la fois votre corps et votre esprit pour le bien des autres.
Une négligence qui prend de l’ampleur au fil du temps, provoquant finalement le besoin de se remettre en question une fois de plus – une chose que les gens mettent généralement en pratique que lorsqu’ils se sentent complètement perdus.

Le côté obscur de l’empathie est que même quand il s’agit de tomber amoureux, ils ne le sont jamais entièrement. Les empathes ne sont tout simplement pas capables de donner leur cœur entièrement à quelqu’un d’autre. Ils savent que s’ils étaient menés à le faire, l’intensité de cette passion serait très probablement trop dure à gérer.
C’est pourquoi ils gardent souvent un jardin secret caché du reste du monde. Ils restent toujours sur leurs gardes par nécessité, même s’ils aimeraient parfois lâcher-prise et succomber à un amour écrasant

Le côté obscur de l’empathie est une guerre constante qui se livre à l’intérieur. La guerre qu’ils mènent contre la tristesse, les ténèbres et le côté triste d’eux-mêmes tente toujours de se manifester et de les conduire à l’autodestruction.
La seule solution pour combattre cette tendance est d’apprendre à distinguer les émotions qui leur sont propres des énergies émotionnelles qui viennent de l’extérieur. Les empathes ont besoin de gens qui comprennent qui ils sont, des gens qui savent parler et qui savent aussi écouter.
Les empathes doivent être en mesure de laisser tomber le mur qu’ils ont construit autour de leurs sentiments afin de pouvoir laisser leur Moi empathique mener une bonne voie.
Sinon, les empathes seront à jamais destinés à combattre une guerre sans fin en eux-mêmes.

Le côté obscur des empathes: h/t The Minds Journal
Via : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Jeu 15 Fév 2018 - 18:20

Ok, et je suppose alors que plus la personne est proche de nous niveau émotionnel, + on risque de capter les énergies à distance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 619
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Jeu 15 Fév 2018 - 18:26

@Ila a écrit:
Ok, et je suppose alors que plus la personne est proche de nous niveau émotionnel, + on risque de capter les énergies à distance ?
On peut dire ça comme ça oui, sachant que "plus la personne est proche de nous" est pour moi directement proportionnel à l'intérêt que l'on manifeste pour la personne.
On peut être proche d'une personne et en avoir rien à fiche temporairement (ou pas) pour telle ou telle raison.
L'empathie est vraiment comment une antenne lancée, involontairement bien souvent, vers autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Jeu 15 Fév 2018 - 19:13

@L'ermite a écrit:
@Ila a écrit:
Ok, et je suppose alors que plus la personne est proche de nous niveau émotionnel, + on risque de capter les énergies à distance ?
On peut dire ça comme ça oui, sachant que "plus la personne est proche de nous" est pour moi directement proportionnel à l'intérêt que l'on manifeste pour la personne.
On peut être proche d'une personne et en avoir rien à fiche temporairement (ou pas) pour telle ou telle raison.
L'empathie est vraiment comment une antenne lancée, involontairement bien souvent, vers autrui.

Oui c'est dans le sens là que je l'entendais.
Des conseils, des choses que je devrais savoir à part la pierre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 619
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Jeu 15 Fév 2018 - 19:38

@Ila a écrit:

Oui c'est dans le sens là que je l'entendais.
Des conseils, des choses que je devrais savoir à part la pierre ?
Je ne saurais trop te conseiller des techniques d'ancrage (méditation de l'arbre) et de bouclier énergétique (bulle d'or)

... mais le principal, c'est le Gnothi Sauthon : connais toi ! Wink

Apprendre à reconnaître ce qui nous traverse, par l'introspection, facilite considérablement les choses. "Objectiver" les émotions (car l'empathie c'est ça, une communication d'émotions) avec un regard bienveillant permet de s'en détacher afin qu'elles ne nous fassent plus souffrir. C'est tout un programme hein, c'est loin d'être trivial.
L'attention à la respiration est aussi une aide considérable qui permet ce détachement.
Il est également toujours bon de s'interroger sur les causes de ce qu'on ressent : "pourquoi je ressens ça ?". Si pas de réponse, alors l'émotion ne nous appartient pas et il s'agit d'empathie.
Par tant, on peut venir en aide aux autres, par un travail de guérison comme je l'écrivais plus haut, mais aussi en instaurant un simple dialogue ("tu vas bien ? tu te sens comment ?") qui permet souvent à l'autre de déjà partiellement se décharger ... mais attention à ne pas servir de "poubelle énergétique", car certains se servent de cette attitude bienveillante : les vampires psychiques (pervers narcissiques) qui le font plus ou moins consciemment, mais aussi tout un tas de gens procèdent à de tels échanges énergétiques.
De ce point de vue, il est très important de faire respecter ses limites : s'interroger constamment "est-ce que je désire vraiment cela ?" et savoir dire non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Jeu 15 Fév 2018 - 19:53

Oui les vampires énergétiques j'ai connu, et j'ai compris la leçon maintenant Wink
Ce que je ne comprends pas, c'est quand on constate que l'émotion ne nous appartient pas, on ne peut pas savoir d'où, de qui elle provient, du coup, c'est délicat de ne pas s'identifier à elle, et c'est un malêtre que j'ai ressenti, pas de l'empathie. Peut-être parce que je ne savais pas ce qui se passait ?
Avant-hier quand c'est monté en moi, je n'ai pas du tout compris, alors je cherchais, cherchais mais ça n'avait pas de sens. Pourtant je connais les états anxieux etc Et c'est seulement hier que j'ai compris en parlant avec la personne concernée.

Merci beaucoup du partage de tes ressentis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 983
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 101
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Ven 16 Fév 2018 - 0:24

@Ila a écrit:
@Figaro a écrit:
@Ila a écrit:
Je remonte ce post pour avoir des conseils de la part de personnes empathes ou qui comprennent ce qui se passe.

Je ne sais pas si cela relève vraiment du fait d'être empathe ou autre chose. Je comparerais ça aux jumeaux, qui quand l'un se sent mal, l'autre aussi même à distance et sans savoir ce qui se passe, ni d'où vient ce malêtre.
Je suis très proche émotionnellement d'une personne, depuis 2 jours je me sentais mal à l'intérieur, sans raison, sans évènement déclencheur. La personne en question de qui je suis proche est en train de vivre un "pic" de malêtre depuis 2js également, alors je voulais savoir s'il existait des moyens pour se "protéger" des énergies négatives à distance, des choses à faire etc ...

Vous seriez, l'une et l'autre, envahies par des énergies négatives, les mêmes ? Comment se manifestent-elles intérieurement ?

Quand cette personne est mal, à distance je le ressens physiquement alors que je n'en sais rien. Je ne sais pas si nous ressentons les mêmes "symptômes" physiques par contre, mais quand je sens pointer en moi un état de malêtre intérieur, cela se passe quand l'autre est également mal intérieurement, alors que de mon côté tout va bien, et pourtant je ne suis pas au courant et nous ne nous voyions pas.
Après bien-sûr que j'ai des moments de downs qui me sont propres, et dont je connais l'origine ou les évènements déclencheurs.

C'est pour ça que je parlais des jumeaux, certains possèdent une sorte lien "télépathique" au niveau des émotions.

( @Mensahala voilà ce que je pense )



Je vois, qui est cette personne pour toi ?
Comment expliquerai tu ce lien.
Tu ne poserais pas la question si tu le savais..
Pourtant la réponse est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2016
Nombre de messages : 887
Masculin
Capricorne Coq
Age : 36
Ville : L'inconnu

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 11:18

@Ila a écrit:
Ok, et je suppose alors que plus la personne est proche de nous niveau émotionnel, + on risque de capter les énergies à distance ?

J'ai suivi ta conversation en tant que visiteur du forum et tu ma rappelé à un post que j'ai écrit sur ce forum :

http://spiritpartage.forumactif.com/t5282-l-ecriture-consciente?highlight=%C9criture+consciente

Aujourd'hui, ça ne ce manifeste plus uniquement à l'écrit, les conversations concernant ce sujet débouche uniquement à du positif quand le fait d'en discuter est vécu entre les personnes qui le vivent.

Bien qu'avec le recul, toute discussions concernant le fonctionnement, des avis et j'en passe sur ce sujet et à un but de compréhension ne mène pas à la destination.

Parlé cuisine, des ingrédients et j'en passe, reste une approche de la cuisine qui n'a rien à voir avec une discussion entre deux cuisiniers.

Une approche intellectuelle de la cuisine par exemple, ne fera pas un cuisinier, bien que la chimie puisse en faire une cuisine moléculaire.

L'empathe à un regard traditionnel de la cuisine qui est dans ces gènes, vouloir lui apprendre une technique intellectuel, voir moléculaire, ou autres sans avoir cette spécification à la base, reste une discussion qui ne peut aboutir car la discussion et en fait deux discussions qui ne parle pas de la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 11:56

Je crois, par expérience, que la bonne question à se poser est :
Est-ce utile ?
Si tu es en lien empathique avec quelqu'un et que tu éprouves toi même ses ressentis qu'en fais tu ?
J'ai connu des personnes qui étaient profondément perturbées par ce que je ressentais d'elles.
- Une pensait que je tentais de la mettre sous emprise... (elle a désespérément essayé de couper les liens d'attachement etc.) J'ai fini par mettre moi même un terme à mon lien empathique (question de maîtrise de soi vu que tu vas poser la question Ila Wink )
- Une pensait qu'elle n'arriverait plus a me cacher ses pensées (bonjour l'angoisse, le secret de notre conversation intérieure est fondamental à l'équilibre psychique). Idem, j'ai arrêter.
etc.
Ces expériences m'ont appris à maîtriser un peu cette capacité et surtout à me demander quoi en faire.
Il est très tentant d'utiliser cette capacité dans le cadre d'un lien d'amour car cela donne l'impression de le renforcer par une illusion de lien fusionnel. C'est le cas le plus problématique je crois. Attention au libre arbitre (la personne souhaite-t-elle que tu es accès à son ressentis ?). Si tu es autorisé à y avoir accès : pourquoi faire ?
Bonne réflexion Wink

Merci @Lux de m'avoir rappelé quelque chose d'essentiel : le partage d'expériences vécues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 22:23

@Azaël a écrit:
Je crois, par expérience, que la bonne question à se poser est :
Est-ce utile ?
Si tu es en lien empathique avec quelqu'un et que tu éprouves toi même ses ressentis qu'en fais tu ?
J'ai connu des personnes qui étaient profondément perturbées par ce que je ressentais d'elles.
- Une pensait que je tentais de la mettre sous emprise... (elle a désespérément essayé de couper les liens d'attachement etc.) J'ai fini par mettre moi même un terme à mon lien empathique (question de maîtrise de soi vu que tu vas poser la question Ila Wink )
- Une pensait qu'elle n'arriverait plus a me cacher ses pensées (bonjour l'angoisse, le secret de notre conversation intérieure est fondamental à l'équilibre psychique). Idem, j'ai arrêter.
etc.
Ces expériences m'ont appris à maîtriser un peu cette capacité et surtout à me demander quoi en faire.
Il est très tentant d'utiliser cette capacité dans le cadre d'un lien d'amour car cela donne l'impression de le renforcer par une illusion de lien fusionnel. C'est le cas le plus problématique je crois. Attention au libre arbitre (la personne souhaite-t-elle que tu es accès à son ressentis ?). Si tu es autorisé à y avoir accès : pourquoi faire ?
Bonne réflexion Wink

Merci @Lux de m'avoir rappelé quelque chose d'essentiel : le partage d'expériences vécues

A la question "est ce utile ?" , ça l'est si dans le sens où ça peut permettre une présence à l'autre, une écoute.
Après je n'ai pas du tout l'intention d'utiliser cette capacité (je précise que c'est seulement avec une personne que cela se passe pour l'instant, mais c'est vrai qu'à présent je me demande si cela n'est pas arrivé avec d'autres à mon insu), je le perçois pour l'instant + comme un désavantage vu que comme tu l'expliques, il faut une très bonne stabilité émotionnelle, or, pour le moment je n'ai pas atteint ce niveau. C'est pour ça que je demandais plutôt des conseils de "protection" en + du travail sur soi à faire cela va de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 22:37

@Lux a écrit:
@Ila a écrit:
Ok, et je suppose alors que plus la personne est proche de nous niveau émotionnel, + on risque de capter les énergies à distance ?

J'ai suivi ta conversation en tant que visiteur du forum et tu ma rappelé à un post que j'ai écrit sur ce forum :

http://spiritpartage.forumactif.com/t5282-l-ecriture-consciente?highlight=%C9criture+consciente

Aujourd'hui, ça ne ce manifeste plus uniquement à l'écrit, les conversations concernant ce sujet débouche uniquement à du positif quand le fait d'en discuter est vécu entre les personnes qui le vivent.

Bien qu'avec le recul, toute discussions concernant le fonctionnement, des avis et j'en passe sur ce sujet et à un but de compréhension ne mène pas à la destination.

Parlé cuisine, des ingrédients et j'en passe, reste une approche de la cuisine qui n'a rien à voir avec une discussion entre deux cuisiniers.

Une approche intellectuelle de la cuisine par exemple, ne fera pas un cuisinier, bien que la chimie puisse en faire une cuisine moléculaire.

L'empathe à un regard traditionnel de la cuisine qui est dans ces gènes, vouloir lui apprendre une technique intellectuel, voir moléculaire, ou autres sans avoir cette spécification à la base, reste une discussion qui ne peut aboutir car la discussion et en fait deux discussions qui ne parle pas de la même chose.

Tu veux dire qu'on ne peut échanger sur ce sujet qu'avec des personnes empathes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2016
Nombre de messages : 887
Masculin
Capricorne Coq
Age : 36
Ville : L'inconnu

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 22:49

Perso, discuté de quelques choses qui me tient à cœur avec des personnes qui s'en moquent n'a aucun intérêt, y a qu'a voir certains sujet.

La passion est ou n'est pas et perdre mon temps ne m'intéresse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luminescence
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2014
Nombre de messages : 1159
Masculin
Balance Singe
Age : 25
Ville : nowhere

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 23:08

@Azaël a écrit:

Ces expériences m'ont appris à maîtriser un peu cette capacité et surtout à me demander quoi en faire.
Il est très tentant d'utiliser cette capacité dans le cadre d'un lien d'amour car cela donne l'impression de le renforcer par une illusion de lien fusionnel. C'est le cas le plus problématique je crois. Attention au libre arbitre (la personne souhaite-t-elle que tu es accès à son ressentis ?). Si tu es autorisé à y avoir accès : pourquoi faire ?
Bonne réflexion Wink

Merci pour cette idée, il est vrai que peu de personnes se demandent si c'est moral ou non. Pour elles soit elles le subissent, soit étant donné que chez eux c'est naturel, ça ne pose aucun problème.

Plus j'avance, et moins mon ressenti est automatique. En fait, ce que je perçois deviens différent. Sans ressentir, ça se lis comme dans un livre, la position du corps, l'expression du visage, le regard, tout cela trahis ce qui se passe à l'intérieur, sauf que c'est la personne qui "parle".
Et pour ce qui est du choix dans le ressenti, donc lorsque je choisi de ressentir (déjà je le fais jamais parce que je n'en vois pas l'intérêt, ou alors quand on me le demande) ce que je perçois devient plus nuancé, plus subtil. En fait je comprend souvent sans pouvoir y mettre des mots.

La comme ça, après avoir écris ça, je m’aperçois que la seule application qui pourrait être valable, serais pour pouvoir être plus compréhensif avec la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2016
Nombre de messages : 887
Masculin
Capricorne Coq
Age : 36
Ville : L'inconnu

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 23:34

@Azaël a écrit:
Je crois, par expérience, que la bonne question à se poser est :
Est-ce utile ?
Si tu es en lien empathique avec quelqu'un et que tu éprouves toi même ses ressentis qu'en fais tu ?
J'ai connu des personnes qui étaient profondément perturbées par ce que je ressentais d'elles.
- Une pensait que je tentais de la mettre sous emprise... (elle a désespérément essayé de couper les liens d'attachement etc.) J'ai fini par mettre moi même un terme à mon lien empathique (question de maîtrise de soi vu que tu vas poser la question Ila Wink )
- Une pensait qu'elle n'arriverait plus a me cacher ses pensées (bonjour l'angoisse, le secret de notre conversation intérieure est fondamental à l'équilibre psychique). Idem, j'ai arrêter.
etc.
Ces expériences m'ont appris à maîtriser un peu cette capacité et surtout à me demander quoi en faire.
Il est très tentant d'utiliser cette capacité dans le cadre d'un lien d'amour car cela donne l'impression de le renforcer par une illusion de lien fusionnel. C'est le cas le plus problématique je crois. Attention au libre arbitre (la personne souhaite-t-elle que tu es accès à son ressentis ?). Si tu es autorisé à y avoir accès : pourquoi faire ?
Bonne réflexion Wink

Merci @Lux de m'avoir rappelé quelque chose d'essentiel : le partage d'expériences vécues

Utile dans le sens où certaines personnes aimerais en discutés mais ne le peuvent pas pour x raisons.

Par expérience, un pote à attendu 6 mois avant de discuter de quelques choses qui le tracasser.

Je l'es senti sauf que, je ne savais pas que ça venais de lui et du coup j'ai pensé à quelqu'un d'autre, ça à foutu la zizanie, quand il ma dit au bout de 6 mois ce qu'il voulais me dire mais qu'il n'a pas oser avant, peut te dire que j'étais remonté, j'en es encore discuté y a pas longtemps avec lui, car d'une y a eu de la zizanie et de deux d'un manque de confiance ou/et de transformation de paroles pour que çà connerie passe mieux.

J'ai horreur que ça traîne, soit c'est dit tout de suite, soit c'est l'oublie et basta qu'il ce prennes en main.

Deuxième point d'expérience, des ressentis fort de dépendance qui démontre un besoin d'aide, mais qui par peur de jugement et autres ne sont pas dites, dans ce laps de temps ça permet une compréhension de la dépendance pour facilité la compréhension de discussion futur, et preuve que ça fonctionne, changement de vie radicale et beaucoup plus sereine.

Les ressentis qui ne peuvent être "porté" et pour ne pas être atteint soi même demande de "coupé ce lien" avec cet personne, non pas pour une histoire de négativité de personne en question, mais plus pour une histoire de limite acceptable pour soi, ce qui peut être repoussé petit à petit avec la pratique et le dépassement de soi.

Y a pas d'autorisation ou non à un ressenti, c'est pas genre "tiens aujourd'hui je me connecte à", ça ce fait tout seul, par qu'elle moyen, aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luminescence
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/04/2014
Nombre de messages : 1159
Masculin
Balance Singe
Age : 25
Ville : nowhere

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Sam 17 Fév 2018 - 23:51

A mon avis, cette embrouille @Lux ce serait une erreur de l'imputer aux autre, a ton pote. Les gens couvent des choses, ils ne sont pas parfaits, ils sont torturés, influencé par de très nombreuses choses, et de leur vécu ils essayent de faire comme ils peuvent.

Tu as perçu quelque chose et ça c'est de ta responsabilité. Quand les empathes comprendrons qu'ils sont responsables de leur capacité...

En fait, lorsque tu ne sais pas que tu peux maitriser ces ressenti, alors tu ne peux pas le faire, mais lorsque tu sais que tu le sais déjà, alors tu peux le faire, la maitrise est livrée avec la capacité, il suffit d'avoir confiance, il suffit de ne pas se poser de question et d'agir en conséquence.

Je pense à un animal, on vas prendre un chien, coincé dehors devant la porte de la baie vitrée, tout triste, alors qu'en fait la porte est ouverte... s'il ne le sais pas, il attend, s'il le sait, il avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lux
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2016
Nombre de messages : 887
Masculin
Capricorne Coq
Age : 36
Ville : L'inconnu

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 1:00

Une erreur de l'imputer aux autres, il ce l'es imputé lui même dans le cas contraire en parlé ou non n'aurais pas était un problème, en prendre partie et approuvé est hors de question.

Je ne suis pas un confessionnal, n'y un prêtre, chacun son "taf".

Traversé des mers pour des personnes qui ne sauterais pas une flaque d'eau c'est terminé.

J'ai pas demandé à percevoir et comme c'est le cas c'est que j'en es les capacités, par contre filmé des gens qui ce font agressées plutôt d'agir ou encore des gens qui filment des gens qui filment quelqu'un qui ce fait agressé pour dire qu'ils ne font rien, c'est tout à fait normal que çà fasse le buzzz, j'hallucine.

Tu ne penses pas à un chien, tu imagines une scène, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 7:12

@luminescence a écrit:
@Azaël a écrit:

Ces expériences m'ont appris à maîtriser un peu cette capacité et surtout à me demander quoi en faire.
Il est très tentant d'utiliser cette capacité dans le cadre d'un lien d'amour car cela donne l'impression de le renforcer par une illusion de lien fusionnel. C'est le cas le plus problématique je crois. Attention au libre arbitre (la personne souhaite-t-elle que tu es accès à son ressentis ?). Si tu es autorisé à y avoir accès : pourquoi faire ?
Bonne réflexion Wink

Merci pour cette idée, il est vrai que peu de personnes se demandent si c'est moral ou non. Pour elles soit elles le subissent, soit étant donné que chez eux c'est naturel, ça ne pose aucun problème.

Plus j'avance, et moins mon ressenti est automatique. En fait, ce que je perçois deviens différent. Sans ressentir, ça se lis comme dans un livre, la position du corps, l'expression du visage, le regard, tout cela trahis ce qui se passe à l'intérieur, sauf que c'est la personne qui "parle".
Et pour ce qui est du choix dans le ressenti, donc lorsque je choisi de ressentir (déjà je le fais jamais parce que je n'en vois pas l'intérêt, ou alors quand on me le demande) ce que je perçois devient plus nuancé, plus subtil. En fait je comprend souvent sans pouvoir y mettre des mots.

La comme ça, après avoir écris ça, je m’aperçois que la seule application qui pourrait être valable, serais pour pouvoir être plus compréhensif avec la personne.

Lumi, tu parles de moralité et d automatisme à lire une personne, l exemple ici où je demande des conseils, n est pas pour une personne que je vois. Elle vit à une quarantaine de km de chez moi, ça se passe à distance, sans que je sois au courant qu'elle aIlle mal.
Donc comme le dit Lux , ca n'est pas un problème d autorisation, c edt tres différent d être face à une personne et de la décrypter selon son visage, micro expressions etc ... Là,  ça s imisse en moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mensahala
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/09/2015
Nombre de messages : 983
Masculin
Capricorne Dragon
Age : 101
Ville : Saint laurent du var

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 10:56

@luminescence a écrit:
A mon avis, cette embrouille @Lux ce serait une erreur de l'imputer aux autre, a ton pote. Les gens couvent des choses, ils ne sont pas parfaits, ils sont torturés, influencé par de très nombreuses choses, et de leur vécu ils essayent de faire comme ils peuvent.

Tu as perçu quelque chose et ça c'est de ta responsabilité. Quand les empathes comprendrons qu'ils sont responsables de leur capacité...

En fait, lorsque tu ne sais pas que tu peux maitriser ces ressenti, alors tu ne peux pas le faire, mais lorsque tu sais que tu le sais déjà, alors tu peux le faire, la maitrise est livrée avec la capacité, il suffit d'avoir confiance, il suffit de ne pas se poser de question et d'agir en conséquence.

Je pense à un animal, on vas prendre un chien, coincé dehors devant la porte de la baie vitrée, tout triste, alors qu'en fait la porte est ouverte... s'il ne le sais pas, il attend, s'il le sait, il avance.

Certains refusent d'aller bien parce que cela les reconnait.
Lorsque l'on cache la vérité, (honnêteté) c'est pour paraitre, obtenir. Ce n'est pas innocent. Cela ne l'est plus.

La responsabilité arrive avec le possible, percevoir l'autre en profondeur ne vient pas de la volonté. C'est le résultat de la sensibilité, on ne choisit pas cela.
Nous devenons responsable avec l'action.

Cette maitrise vient de l'occupation, effectivement l'effervescence occulte le reste.
Cependant, les choses rattrapent celui qui les porte.
Je dirais que la vie est profonde quand l'être est profond.
La réponse bienveillante est une solution.
Les émotions autour renvoie à leur origine en soi.

Tant que la personne croit que la corde est un serpent, celle ci le mord.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lan'N'noir
Membre
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Nombre de messages : 1000
Masculin
Lion Dragon
Age : 53
Ville : Coyote

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 11:22

Oui. Et les cordes prenables pour des serpents, il y en a une infinité, à chaque maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 619
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 13:16

@Azaël a écrit:
Je crois, par expérience, que la bonne question à se poser est :
Est-ce utile ?
Une autre façon de voir les choses serait de se demander : quelle utilité, quel sens, puis-je y donner ?

Ma signature sur ce forum fut pendant longtemps "la fonction crée l'organe. Si la fonction disparait, l'organe s'atrophie"

De fait, l'organe est présent ; dans ces conditions, quelle fonction allons-nous lui donner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 619
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 13:26

@Ila a écrit:
or, pour le moment je n'ai pas atteint ce niveau. C'est pour ça que je demandais plutôt des conseils de "protection" en + du travail sur soi à faire cela va de soi.
Le problème avec les protections, c'est qu'elles sous-tendent des peurs. Dans ces conditions, il vaudrait mieux travailler sur les peurs elles-mêmes, que sur les protections.
Car de fait, si tu cherches à te protéger de cette capacité, tu risques de la brider ... et ce serait de mon point de vue bien dommage. L'empathie c'est ce qui fait de nous des humains (bien que certains animaux en soient aussi capables)
Une autre idée serait de t'ouvrir à fond, de tout accepter pour apprendre à maitriser cette capacité.
Cela dit, bien malin celui qui se croit libéré de toutes ses peurs pour pouvoir se passer de protection.
Il y a donc un juste milieu à trouver, je pense, entre les protections à dresser/poser, le travail d'acceptation et de libération des peurs, et le travail d'acceptation de cette empathie.

@Ila a écrit:
je le perçois pour l'instant + comme un désavantage vu que comme tu l'expliques, il faut une très bonne stabilité émotionnelle
Sur la très bonne stabilité émotionnelle, je ne suis pas sûr.
S'il faut attendre d'être parfait pour faire les choses, on ne ferait jamais rien.
Je connais de nombreux empathes qui n'ont qu'une stabilité émotionnelle relative, et comme je le disais plus haut, ce n'est qu'en se confrontant aux choses qu'on apprends à les connaitre, les accepter et les maitriser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 13:33

@L'ermite a écrit:
@Ila a écrit:
or, pour le moment je n'ai pas atteint ce niveau. C'est pour ça que je demandais plutôt des conseils de "protection" en + du travail sur soi à faire cela va de soi.
Le problème avec les protections, c'est qu'elles sous-tendent des peurs. Dans ces conditions, il vaudrait mieux travailler sur les peurs elles-mêmes, que sur les protections.
Car de fait, si tu cherches à te protéger de cette capacité, tu risques de la brider ... et ce serait de mon point de vue bien dommage. L'empathie c'est ce qui fait de nous des humains (bien que certains animaux en soient aussi capables)
Une autre idée serait de t'ouvrir à fond, de tout accepter pour apprendre à maitriser cette capacité.
Cela dit, bien malin celui qui se croit libéré de toutes ses peurs pour pouvoir se passer de protection.
Il y a donc un juste milieu à trouver, je pense, entre les protections à dresser/poser, le travail d'acceptation et de libération des peurs, et le travail d'acceptation de cette empathie.

@Ila a écrit:
je le perçois pour l'instant + comme un désavantage vu que comme tu l'expliques, il faut une très bonne stabilité émotionnelle
Sur la très bonne stabilité émotionnelle, je ne suis pas sûr.
S'il faut attendre d'être parfait pour faire les choses, on ne ferait jamais rien.
Je connais de nombreux empathes qui n'ont qu'une stabilité émotionnelle relative, et comme je le disais plus haut, ce n'est qu'en se confrontant aux choses qu'on apprends à les connaitre, les accepter et les maitriser

Et bien je continue sur le travail sur moi, ça fait partie intégrante de ma vie, de différentes manières. Je ne veux pas une protection dans le but de fuir mais plus comme un complément de l'introspection que j'effectue en parallèle. Donc je pense qu'on est sur la même longueur d'onde sur ce point.
En fait, ce qui me dérange dans cette histoire, ce sont les ressentis physiques que j'ai éprouvé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 13:34

@L'ermite a écrit:
@Azaël a écrit:
Je crois, par expérience, que la bonne question à se poser est :
Est-ce utile ?
Une autre façon de voir les choses serait de se demander : quelle utilité, quel sens, puis-je y donner ?

Ma signature sur ce forum fut pendant longtemps "la fonction crée l'organe. Si la fonction disparait, l'organe s'atrophie"

De fait, l'organe est présent ; dans ces conditions, quelle fonction allons-nous lui donner ?

:jap:
Comme dans tout domaine, c'est le sens que nous lui donnons qui compte, le regard que l'on pose sur l'objet plutôt que l'objet en lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 619
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 14:37

@Ila a écrit:

Et bien je continue sur le travail sur moi, ça fait partie intégrante de ma vie, de différentes manières. Je ne veux pas une protection dans le but de fuir mais plus comme un complément de l'introspection que j'effectue en parallèle. Donc je pense qu'on est sur la même longueur d'onde sur ce point.
:jap:
@Ila a écrit:
En fait, ce qui me dérange dans cette histoire, ce sont les ressentis physiques que j'ai éprouvé.
J'ai rencontré récemment quelqu'un qui souffre de la même problématique que toi, car ces ressentis physiques peuvent aller très très loin, jusqu'au gout du sang dans la bouche de quelqu'un qui s'était suicidé (ressenti d'après une photo) (je ne sais pas si on peut encore parler d'empathie à ce niveau) donc je comprends très bien ce que tu exprimes. Cette personne n'a pas trouvé d'autres solutions, ou protections, que de refuser tout contact et toute relation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 14:47

@L'ermite a écrit:
@Ila a écrit:

Et bien je continue sur le travail sur moi, ça fait partie intégrante de ma vie, de différentes manières. Je ne veux pas une protection dans le but de fuir mais plus comme un complément de l'introspection que j'effectue en parallèle. Donc je pense qu'on est sur la même longueur d'onde sur ce point.
:jap:
@Ila a écrit:
En fait, ce qui me dérange dans cette histoire, ce sont les ressentis physiques que j'ai éprouvé.
J'ai rencontré récemment quelqu'un qui souffre de la même problématique que toi, car ces ressentis physiques peuvent aller très très loin, jusqu'au gout du sang dans la bouche de quelqu'un qui s'était suicidé (ressenti d'après une photo) (je ne sais pas si on peut encore parler d'empathie à ce niveau) donc je comprends très bien ce que tu exprimes. Cette personne n'a pas trouvé d'autres solutions, ou protections, que de refuser tout contact et toute relation.
C'est à dire ? Je ne comprends pas trop puisque cela se passe sans contact physique, tu veux dire couper le lien émotionnel ?
Si c'est ça, vu que c'est une personne qui a une très grande importance pour moi, elle restera dans mes pensées, donc pas certaine que ça soit efficace ...
(et je ne peux pas couper le lien qui nous unie, alors je suppose que je dois apprendre à faire avec)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   Dim 18 Fév 2018 - 14:48

Une situation où cela peut être utile : si la personne a perdu le contact avec la partie d'elle même qui est en souffrance...
Cela peut permettre de faire ressortir cette partie.
Effectivement, cette capacité peut aller jusqu'à une forme de "télépathie" et ce n'est plus seulement les ressentis qui passent mais toutes sortes d'informations.
Tu dois voir de quoi je parle Ila Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit