Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
pulsar
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/10/2015
Nombre de messages : 2544
Masculin
Lion Dragon
Age : 52
Ville : Noland

MessageSujet: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Sam 16 Juil 2016 - 19:41

Rappel du premier message :

"... En ce qui concerne votre désir... vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir de faire. Que votre désir ait été satisfait en tout ou partie est une autre question. Ce qui compte c' est ce que vous avez fait, et qu' en retour vous avez reçu ce qu' il vous était possible de recevoir. Vous ne pouviez pas obtenir plus. Cela n' était pas du tout en votre pouvoir. Alors la question se pose: Pourquoi n' êtes- vous pas satisfait? Pourquoi? Parce qu' un désir ne peut jamais être satisfait. Pourquoi? Parce que le désir vous appartient tandis que la satisfaction dépend de l' extérieur. Mais l' extérieur n' est pas vous. Cet objet, cette personne, cet événement est à l' extérieur, il n' est pas vous.Par conséquent, quand votre désir entre en relation avec l' objet,il dépend de l' objet. L' objet, cependant est séparé de vous. Comment alors le désir pourrait-il être satisfait? Il ne peut pas l' être. C' est un fait.
Comment pouvez-vous être sur qu' un désir ne peut jamais être satisfait?
Uniquement quand vous aurez fait tous les efforts possibles pour le satisfaire, quand vous n' aurez rien laissé de coté. Seulement à ce moment-là et pas avant. La voix qui dit " renonce à tout", est celle-la même qui vous trahit.
Voyez la différence entre le langage de la Bhagavad Gîtâ et celui des Upanisad. La Gîtâ dit:
Prajahâti yadâ kâmân sarvân pârtha manogatân
Atmany-eva-âtmânâ tustah sthita-prajnahsucyate( 2/55)
" Oh! Partha ( Arjuna), quand quelqu' un renonce à tous les désirs de son coeur et qu' il est satisfait en lui- même et par lui-même, alors on dit qu' il a l' esprit stable".
" Quand on abandonne tous ses désirs"... Celui qui parle ainsi se trompe lui-même. Celui qui abandonne ou renonce, à ses désirs ne peut jamais devenir âtmani âtmânâ [esprit stable]: " il ne peut jamais rentrer en lui-même" car la dualité demeure en lui.
Mais voyez quels mots sont employés par les Upanisad:
Yadâ sarve kâmah pramucyanteyesya hrdi sritâh
Atha martyo'mrto bhavaty-atra brahma samasnute
" Quand quelqu' un transcende tous les désirs qui s' agitent dans son coeur, un mortel devient alors immortel et atteint brahman" (Katha Upanisad 6.14)
" Quand quelqu' un transcende [ est libre]de tous les désirs qui s' agitent dans son coeur( on ne dit pas qu' il y a renoncé ou les a rejetés), le mortel devient alors immortel. Il atteind brahman( l' absolu), ici-même (atra)."
Comment? simplement en voyant qu' il est libre des désirs qui étaient en lui. Il est libre d' eux quand ils sont tombés. Cette formule est l' expression de la réalisation. L' autre est simplement une tromperie intellectuelle.
Il est dit aussi:
Tyâgena-ekena amrtatvam-âpnusuh :
" C' est seulement en se rendant libre que l' on peut atteindre l' immortalité".
Seulement par tyâga, par la disparition et non par tyaktvâ en y renonçant. Il ne s' agit pas de renoncer à ses désirs. Il faut simplement s' en rendre libre car, en renonçant, on crée une division, un jugement de valeur.
Qu' est-ce qui est le plus important? C' est la lucidité, l' attention à tout ce qui se passe, à tout ce qui arrive: " que se passe-t-il en moi? Quel est le critère pour en juger? Il n' y en a qu' un seul. Suis-je à l' aise? ou bien est-ce que je ressens une sorte de gène, une sorte de trouble, une émotion quelconque".
Si c' est le cas, c' est dû au jeu du mental. Que se passe-t-il? J' ai du créer quelque chose d' autre. J' ai du imaginer quelque chose d' autre dans cette situation. Je n' ai pas réussi à voir ce qui se passait réellement ici. Sinon comment pourrais-je être troublé? ...
Dialogues avec Swami Prajnanpad. Extrait de" l' expérience de l' unité " par Sumangal Prakash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Elea
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/01/2016
Nombre de messages : 1350
Féminin
Vierge Cochon
Age : 33
Ville : Vie

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Dim 24 Juil 2016 - 22:18

Coucou erell, je te rejoins sur le fond mais je me pose la question de la justesse du mot "désirs" lorsqu'ils "s'enracinent dans ce que nous sommes vraiment".
"Le désir est une tendance devenue consciente d'elle-même, qui s'accompagne de la représentation du but à atteindre et souvent d'une volonté de mettre en œuvre des moyens d'atteindre ce but. Le désir est similaire au besoin, car ils sont censés combler un manque."
Pour moi le désir est toujours secondaire, ce qui est essentiel est davantage de l'ordre de l'aspiration, qui tend au déploiement de l'être et non au fait de combler son manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4272
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Dim 24 Juil 2016 - 22:26

Un désir odieux ou que l'on jugerait soi-même odieux nous contenterait-il s'il était assouvi ?
Trouver à s'apaiser quant à ce désir serait-ce impossible ?
Le contenter serait-il heureux ?
Qui décide de ce qui est honteux et de ce qui ne l'est pas ?
Héhé Figaro d'habitude c'est toi qui pose les questions !
Ton affirmation plus haut est surprenante et .. courageuse I love you

Il est bien joli le texte d'Erell , suite d'A . Desjardins !! chouette et habile réponse !
Au passage Erell merci pour la chaleur ... c'est une part de la tienne que je prends pour modèle(vrai ::800770 )

Je vois en voulant poster que des messages ont été postés .. le mien fait suite à Figaro et Erell !
Suis trop lente ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7268
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Dim 24 Juil 2016 - 23:17

Héhé Figaro d'habitude c'est toi qui pose les questions !
Ton affirmation plus haut est surprenante et .. courageuse


Samarcande

Bien observé Samarcande. Il est vrai qu'à l'accoutumée je laisse derrière moi une question ouverte... Ne perdons donc pas les bonnes habitudes Razz Si l'on regarde en soi, on s'aperçoit que nous sommes loin d'être des êtres immaculés. Certains désirs sont difficilement acceptables, et pour soi et pour autrui. Satisfaire le désir de nuire à quelqu'un ou à soi par exemple... ou les désirs les plus inavouables, s'autorise-t-on seulement à les éprouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wb35
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/11/2012
Nombre de messages : 7402
Masculin
Sagittaire Chat
Age : 53
Ville : pas si loin

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Dim 24 Juil 2016 - 23:30

@Figaro a écrit:
Si l'on regarde en soi, on s'aperçoit que nous sommes loin d'être des êtres immaculés. Certains désirs sont difficilement acceptables, et pour soi et pour autrui. Satisfaire le désir de nuire à quelqu'un ou à soi par exemple... ou les désirs les plus inavouables, s'autorise-t-on seulement à les éprouver ?[/color]

J'ai beau regarder en moi je ne vois aucun désir inavouable, c'est grave docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4272
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Dim 24 Juil 2016 - 23:57

Si tu veux zigouiller ta belle mère .. il doit y avoir moyen de s'éloigner du problème .. pardon  Razz
S'autorise-t-on à les éprouver ? certainement très difficilement !
Accepter sereinement que son désir n'est pas partageable et être en paix avec soi-même désamorce un peu de l'inavouable .. ? s'aimer en fait , avec tout ce que l'on est capable de produire pour se rendre heureux ou malheureux ..
Les éprouver et les satisfaire ce n'est pas la même chose ..
Satisfaire un désir qui pourrait nuire à quiconque .. renoncer à ce désir serait-il mortel ? déchirant ?
Nous avons tous du un jour renoncer à réaliser des désirs parfois puissants .. par la force des choses et si nous regardons en arrière ce désir s'est éteint avec le temps et la perspective que le sens de notre vie est au delà de l'éphémère ( un désir est éphémère .. un autre le remplace déjà .. c'est vrai !)
Ou alors qu'est-ce nuire à quelqu'un ? Faut-il se nuire à soi-même durablement ?
Je ne sais Figaro ..
Observons où nos désirs nous mènent !

:BJR004:  sunny


Dernière édition par Samarcande le Lun 25 Juil 2016 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4272
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 25 Juil 2016 - 0:02


Wb tu as du oublier ta folle jeunesse ..

:BJR004:





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wb35
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/11/2012
Nombre de messages : 7402
Masculin
Sagittaire Chat
Age : 53
Ville : pas si loin

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 25 Juil 2016 - 14:54

@Samarcande a écrit:

Wb tu as du oublier ta folle jeunesse ..

:BJR004:






Samarcande je vis au présent ! Very Happy sunny flower :BJR004:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre


Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7268
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 25 Juil 2016 - 15:10

Bien sûr Wb, mais on n'écrit pas uniquement pour soi. Faire part de son expérience peut être bienfaiteur en certaines circonstances. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 8560
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 40
Ville : en chemin...

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 25 Juil 2016 - 20:17

@Elea a écrit:
Coucou erell, je te rejoins sur le fond mais je me pose la question de la justesse du mot "désirs" lorsqu'ils "s'enracinent dans ce que nous sommes vraiment".
"Le désir est une tendance devenue consciente d'elle-même, qui s'accompagne de la représentation du but à atteindre et souvent d'une volonté de mettre en œuvre des moyens d'atteindre ce but. Le désir est similaire au besoin, car ils sont censés combler un manque."
Pour moi le désir est toujours secondaire, ce qui est essentiel est davantage de l'ordre de l'aspiration, qui tend au déploiement de l'être et non au fait de combler son manque.

:jap: sunny

Coucou Elea,

Oui, je te rejoins tout à fait dans la définition que tu donnes du désir qui est accompagné d'une volonté de mettre en oeuvre des moyens d'action en vue d'atteindre un but... Et c'est vrai, tout comme le besoin, le désir est censé combler un manque. Mais alors que le besoin s'arrête lorsque la demande est satisfaite, un désir non satisfait ne s'arrête pas pour autant. Bien au contraire, la non satisfaction du désir peut provoquer l'envie de le réorienter, afin de toujours essayer d'atteindre un but réajusté toujours visé et bien vivant...
Nos désirs évoluent et sont le reflet de qui nous sommes et "avoir envie" c'est être "en vie" ! C'est mon point de vue en tous cas !

Pour l'aspiration dont tu parles, il me semble qu'elle rejoint le désir et vient  également combler un manque... Je donne un exemple : "je pars de mes manques et j'aspire à être ceci"... En aucun cas je pars d'une plénitude...

C'est pourquoi je disais dans un autre commentaire plus haut qu'on ne peut désirer que quelque chose qu'on n'a pas, l'absence créant le manque...

Pour finir, je ne saisis pas vraiment la différence entre les deux : "désir" et "aspiration"... Le désir serait-il plus subjectif alors qu'avec l'aspiration on serait davantage dans le réel et le concret ?  scratch  Smile

Merci à toi, Elea !   ::800770
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4272
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Mar 26 Juil 2016 - 0:27

Un bateau est fait pour aller sur l'eau mais l'eau ne doit pas pénétrer le bateau ..
De même nous "devons" être dans le monde mais le monde ne "doit pas" nous envahir ..
Eviter la surenchère , la compulsion .. l'esclavage est au bout de l'attache et non la libération !
Le désir nous consume .. heu .. nous consomme ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4272
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Jeu 28 Juil 2016 - 23:02


Je remonte le sujet qui pourrait être un des sujets principaux du forum !!!
Peut-être qu'il n'a pas la forme attendue ?
Les désirs ... à qui cela ne cause-t-il pas ?
Votre bonheur passe-t-il par la réalisation de vos désirs ? ou pas ?
Se rendre libre de ses désirs ..

Sujet remonté en hau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeddicus
Membre
avatar

Date d'inscription : 26/12/2015
Nombre de messages : 2060
Masculin
Capricorne Cochon
Age : 57
Ville : Entre Ciel & Terre

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Ven 29 Juil 2016 - 9:29

Oui Samarcande faudrait ouvrir un nouveau sujet sur le désir car celui-ci est empêtré dans des histoires bien complexes et tendancieuses qui ne servent pas l'approche éclairée de la question..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4456
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Ven 29 Juil 2016 - 15:00

@erell a écrit:


Pour finir, je ne saisis pas vraiment la différence entre les deux : "désir" et "aspiration"... Le désir serait-il plus subjectif alors qu'avec l'aspiration on serait davantage dans le réel et le concret ?  scratch  Smile

Voilà comment je ressens la chose:
Je vois l'aspiration comme quelque chose appartenant à notre nature profonde et colorée temporairement par l'expérience humaine.

Ces aspirations fondamentales ayant été refoulées et enfouies pour participer à l'existence éphémère dans la dualité, mais n'ayant pas pu être détruites, elles réémergent sous forme de désirs pluriels.

Les désirs sont des témoins et des indices, voilà pourquoi les satisfaire ne sert à rien, en revanche, les écouter, les observer, les analyser de plus en plus profondément peut apporter une réponse satisfaisante, peut permettre de retrouver la vague originelle.

Une aspiration fondamentale pourrait être par exemple: la réalisation de son potentiel, chacun étant incarnés avec attributs à faire éclore.

Cela peut prendre la forme des désirs de réussite sociale et d'ambition.

Je distingue 5 aspirations fondamentales qui pourraient justifier la présence de milliers de désirs :

_L'aspiration à connaitre et se connaitre
_L'aspiration à se réaliser, à exprimer ce qu'on est
_l'aspiration à retrouver le Lien (à Dieu, à la source de toute chose et donc à soi-même et aux autres)
_l'aspiration à exprimer l'Amour qui est notre nature
_l'aspiration à être libre et sans contingence

Au cours d'une incarnation selon qu'une aspiration se manifeste plus que les autres, cela fera surgir la multitudes des désirs qui lui sont associés.

Au final toutes les aspirations et les désirs qu'elles font naitre émanent d'une seule inclinaison propres à tous : Etre.
Dans le monde de la manifestation, Etre se manifeste par les aspirations.
Dans une monde dense de matière les aspirations se manifestent par des désirs qui s'expriment comme étant coupés de leur source.

Les désirs sont complexes car ils sont pluriels, colorés par le milieu ambiant et peuvent être associés à plusieurs aspirations...

Je ne mets pas pour ma part les désirs associés aux instincts dans le même sac que les autres désirs, car ils émane à la base du besoin de préservation de l'espèce qui est propre au corps et non élément de notre nature profonde.

Pourtant ils laissent de profonds samskraras en s'exprimant vigoureusement.

De plus les instincts du corps dans un monde très complexe et perverti favorisent l'émergence des fantasmes puissants, déviants, aliénants :
l'alcoolisme, la voracité, l'addiction sexuelle, la pulsion de viol, voire la pulsion criminelle.
Ce qui est complexe c'est que ces désirs émanant de pulsions primaires peuvent s'associer temporairement aux désirs de nature plus psychique voire atmique...
La voracité intellectuelle par ex est une association entre pulsion primaire d'accumulation préventive, peur instinctuelle de manquer, et du besoin de connaissance.
L'entité va alors accumuler du savoir comme elle pourrait accumuler des vivres pour se protéger de la disette se maintenir en vie et pour se rassurer.

Je connais bien ce problème personnellement...

Les instincts liés au corps s'expriment jusqu'à la mort du corps, voilà pourquoi les désirs qui leurs sont associés doivent être sublimés et rattachés à des courants plus "nobles" sans quoi, ils continuent de nous ligoter à la nécessité de l'expérimentation sensible (reprendre un corps pour els manifester) Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4272
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 55
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Sam 30 Juil 2016 - 14:39


Néhémyo j'ai relu trois fois ton message ... que dire d'autre et comment faire mieux ?!
La voracité intellectuelle au service des autres ... exprimée de manière dense et claire et ... juste ...
Chapeau !!! et merci :jap:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 781
Féminin
Taureau Buffle
Age : 44
Ville : Sainte-Sophie

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 1 Aoû 2016 - 17:50

Merci Néhémyo !  

Dans le topic sur la matrice, j'étais un peu restée sur mon appétit quand tu as parlé d'une hypothèse sur des constituants fondamentaux, sans vouloir l'exprimer.
(je souffre également de voracité intellectuelle !).

Est-ce que je me trompe ou est-ce que c'est un peu ça que tu est venue préciser ici ?

J'avoue que j'aime aussi ta vision des choses.  C'est plein de bon sens.
Et je comprends un peu mieux pourquoi tu semble avoir une tolérance limitée envers l'ignorance, compte-tenu que l'humain est, semble-t'il, doté d'une capacité intellectuelle et de tous les renseignements nécessaires pour s'extirper de cette ignorance.

Mais je suis étonnée par ton dernier smiley qui semble découragé de constater qu'on se réincarne encore et encore pour vivre l'expérience de la dualité.

Pourtant, si on continue à revenir ici, mon ressenti c'est qu'on l'a choisi.  
Tu ne crois pas ?

On peut aussi choisir autre chose, mais il faut aussi manifester ce choix haut et fort dans notre vie, avec assiduité.  

J'ai beau essayer, je rencontre encore bien des défis, ce qui me rappelle d'avoir de l'indulgence pour les autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4456
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 1 Aoû 2016 - 19:40

Citation :
Dans le topic sur la matrice, j'étais un peu restée sur mon appétit quand tu as parlé d'une hypothèse sur des constituants fondamentaux, sans vouloir l'exprimer.
(je souffre également de voracité intellectuelle !).

Est-ce que je me trompe ou est-ce que c'est un peu ça que tu est venue préciser ici ?
Non c'est autre chose dont il s'agit...

J'ai tjs été surprise de constater que certaines personnes vivaient très bien dans ce monde de cruauté et de compétition sans se poser la moindre question, et sans avoir le moindre scrupule à écraser leur voisin pour se faire une place et la plus grande possible, alors que d'autres souffrent vraiment de l'exacerbation prédatrice de ce monde. Même en dehors d'une démarche spirituelle...
Ca m'a amené longtemps à me poser des questions...

Et un jour je suis tombé sur un passage d'un ouvrage de Samaël Aun Weor où il citait la bible à propos d'une humanité adamique (d'origine divine) et d'une humanité pré-adamique.

En cherchant un peu plus loin, les écrits gnostiques (encore eux !) parlent de trois types d'humains:
pneumatiques
psychiques
hyliques.

En gros l'idée c'est qu'il existe des humains qui ont une composante matérielle à travers leur corps de chair et leurs corps subtils associés à une composante divine à travers l'atome christique contenu dans leur corps boudhique et atmique.

Et il existe des humains qui n'ont qu'une composante matérielle, donc pas de monade originelle, ni esprit, ni âme émanée de l'esprit, ni la possibilité de se développer en dehors de la matérialité.
Ces êtres uniquement "matériels" seraient doté d'une "âme" de synthèse psycho-émotionnelle raccordée à un égrégore commun, une sorte de réservoir astral qui permette aux corps de fonctionner normalement et conduise les grand mouvements grégaires et collectifs...

Je ne suis pas entièrement positionnée sur cette thèse, mais parfois je me dis que ça pourrait expliquer beaucoup de choses...

Je faisais allusion à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 1 Aoû 2016 - 19:48

@Néhémyo a écrit:
Et un jour je suis tombé sur un passage d'un ouvrage de Samaël Aun Weor où il citait la bible à propos d'une humanité adamique (d'origine divine) et d'une humanité pré-adamique.

En cherchant un peu plus loin, les écrits gnostiques (encore eux !) parlent de trois types d'humains:
pneumatiques
psychiques
hyliques.

En gros l'idée c'est qu'il existe des humains qui ont une composante matérielle à travers leur corps de chair et leurs corps subtils associés à une composante divine à travers l'atome christique contenu dans leur corps boudhique et atmique.

Je vois Néhémyo que nous avons fait les mêmes recherches. Wink
J'en ai déjà parlé mais ça n'a pas eu l'air d'intéresser alors j'ai arrêté d'en parler.....mais je cherche des infos pour ma propre gouverne et il me semble que le Nag Hammadi en parle, faudrait que je retrouve ça.
J'ai lu pas mal d'article là dessus, effectivement ça pourrait expliquer bien des choses mais en admettant que ce soit vrai depuis le temps que les êtres humains se reproduisent les deux races seraient plus que mélangées. Smile

Je mets un article de karmapolis sur le sujet au cas où ça pourrait intéresser.

http://www.karmapolis.be/pipeline/evangile_judas2.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4456
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 1 Aoû 2016 - 20:17

Oui les races sont mélangées dans le sens, elles ne sont plus distingables d'un point de vue génétique.
Dans une même famille tu pourrais par ex avoir les trois catégories...
Ceci dit, soit il y a le germe divin en l'individu, soit il n'y est pas et là c'est pas mélangé.
Sauf qu'on ne peut pas l'apprécier à moins d'avoir la vision au delà des apparences.

Je comprends moins ce qui se passe pour les psychiques, et quelle est leur nature réelle, là j'avoue c'est assez confus pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 1 Aoû 2016 - 20:34

@Néhémyo a écrit:
sse pour les psychiques, et quelle est leur nature réelle, là j'avoue c'est assez confus pour moi...

J'avais trouvé un site il y a longtemps avec le détail mais je n'ai plus le lien mais
cet article peut sans doute t'éclairer :

http://manicheism.free.fr/maniblog/3hommes.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4456
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 1 Aoû 2016 - 20:55

Dans cet article il avance l'idée que les trois types sont en chaque individu et que selon ce qu'il développe il s'orientera vers l'un ou l'autre.
Et cette façon de relier hylique/psychique/penumatique à Tamasique/rajasique/satvique, c'est limite osé, car le fait d'être tamasique ou rajasique pour les hindous est une question de réponse à un stimuli extérieur et non une constitution d'origine.
En gros on est le plus souvent tamasique, mais par les activités on devient rajasique et par les yogas divers on devient sattvique...

Alors que la gnose précise bien que tout est déjà prédestiné à l'avance. Un hylique ne pourra pas être chose.

Bon moi je me sens plutôt psychique mais comme je sais pas trop ce que le "ciel" leur réserve, je suis un peu emmerdée dans cette histoire Laughing


Dernière édition par Néhémyo le Lun 1 Aoû 2016 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14427
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Lun 1 Aoû 2016 - 21:09

@Néhémyo a écrit:

Alors que la gnose précise bien que tout est déjà prédestiné à l'avance. Un hylique ne pourra pas être chose.


Effectivement c'est ce que j'en ai lu aussi. Smile

L'idéal serait de réunir les maîtres de chaque visions et qu'ils démêlent l'écheveau. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9281
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Mar 2 Aoû 2016 - 10:31

@Néhémyo a écrit:
En cherchant un peu plus loin, les écrits gnostiques (encore eux !) parlent de trois types d'humains:
pneumatiques
psychiques
hyliques.

Hum , cela rejoint l'enseignement de la quatrième voie , qui définit l'homme comme " tri-centrique " , c'est à dire que son essence est composée de trois centres , corps , intellect , émotion , à travers lesquelles l'être que nous sommes perçoit le monde au moyen de sa conscience , la conscience de soi et du monde est bien différente selon qu'on les perçoit à travers tel ou tel " centre " ou " fonction " , des notre naissance cette conscience va chercher un centre de gravité à travers laquelle elle va se répandre dans toutes les fonctions , on peut donc définir trois types d'hommes ceux dont la conscience à pour centre de gravité , le corps , l'intellect ou bien l'émotion , ces trois types d'êtres humains ont beaucoup de mal à se comprendre et pour cause ils envisagent le monde et eux même d'une façon très différentes et souvent antagonique .

Cette division se retrouve dans la plupart des enseignements , cela ne signifie pas que selon son centre de gravité on n'utilise pas les autres fonctions , mais toutes les fonctions sont commandées à partir de ce centre de gravité de la conscience , voilà pour le développement naturel qui nous amène à un certain stade où nous pouvons prendre tant soit peu conscience de nous même , à partir de la c'est consciemment que nous devons prendre en main notre évolution personnel , développer nos autres fonctions que celle qui sert de centre de gravité à notre conscience , déplacer ce centre de gravité et percevoir le monde et soi-même autrement , ouvrir sa conscience à d'autres états , sans ce travail nécessaire , l'humanité reste tripartite , impossible à se comprendre et s'entendre , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludo le retour
Membre
avatar

Date d'inscription : 22/06/2016
Nombre de messages : 1187
Masculin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : Haute vallée de L'Aude

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Mar 2 Aoû 2016 - 11:38

Et toi, prof, dans quel centre as-tu ta "fixation"?
J'ai bien ma petite idée....... Wink
Cela remonte bien plus loin.
Les grecs (stoïciens) proposaient 3 disciplines (exercices), reliées aux 3 centres. On ne retient souvent que la "discipline de l'assentiment" (centre émotionnel). Distinguer ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous.....

http://www.philolog.fr/la-sagesse-stoicienne/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 781
Féminin
Taureau Buffle
Age : 44
Ville : Sainte-Sophie

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Mar 2 Aoû 2016 - 17:44

Je trouve ce topic absolument fascinant !

Ne sommes-nous pas une bande de voraces intellectuels, amenant leur discipline a un niveau inédit, dans un topic sur "aller au bout de soi pour se libérer du désir".

Désir d'expliquer les fondements de la nature humaine ?
Suspect

Laughing

Je dois dire que vous stimulez mes neurones hors du commun !
Je ne m'ennuie pas ici !


bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludo le retour
Membre
avatar

Date d'inscription : 22/06/2016
Nombre de messages : 1187
Masculin
Bélier Tigre
Age : 43
Ville : Haute vallée de L'Aude

MessageSujet: Re: Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad   Mar 2 Aoû 2016 - 19:33

Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aller au bout de soi pour se libérer du désir. Swami Prajnanpad: Bhagavad gîtâ versus Katha Upanisad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit