Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'être humain est-il seul dans la galaxie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant
AuteurMessage
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Lun 27 Juin 2016 - 18:31

Rappel du premier message :

Tawḥīd a écrit:


Alors partant de cette idée, soit la création est par nature mauvaise, soit la présence de ces "entités" est en dehors du plan divin et de sa création, ce qui l'une comme l'autre de propositions est absurde.

Le problème vient surtout que l'être humain se croit le seul dans la galaxie et que lui seul doit se reconnecter au divin, hors tout comme il y a plusieurs races sur notre globe il y en plusieurs autres sur d'autres globes qui comme les humains cheminent pour se reconnecter au divin, certain sont plus avancés que les humains d'autres moins, bref nous sommes au même titre que les autres entités et nous comportons sans doute comme d'autres entités de d'autres galaxie. Si nous sommes capable d'aller faire la guerre à nos propres frères pour le pouvoir et l'argent, d'autres le sont aussi à leur niveau. Il est clair que si l'être humain était capable d'aller dans d'autres galaxies avec l'esprit qu'il a actuellement il chercherait à dominer les races qu'il rencontrerait pour le pouvoir et l'or.
Bref il y a la guerre dans une portion de l'univers entre des mondes déconnectés du plan divin et nous faisons partie du lot.


Dernière édition par Pongo le Ven 11 Aoû 2017 - 8:59, édité 1 fois (Raison : Modif ajout d'un ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7503
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 16:34

Je séquestre les autres, Totem ? Eh bien, c'est me donner beaucoup de pouvoir. Je ne suis pas un extra-terrestre. Ton dernier commentaire est hors de propos. L'échange s'arrête là pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4788
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 16:43

Figaro a écrit:


Ce sont effectivement des choses atroces qui existent en ce monde. Cependant, de nombreuses personnes agissent dans l'ombre pour lutter contre ces monstruosités. Trop de lumière aveugle, c'est bien connu.

Entre ceux qui pratiquent les monstruosités à l'échelle industrielle, ceux qui les cautionnent en consommant cette nourriture industrielle et ceux qui refusent le système et se agissent pour prévenir, cela fait quoi dans les proportions ?

80 pour cents de cruauté en comptant l'inertie ignorante et 20 pour cent de travail conscient pour changer les choses.
Donc on est loin de ton assertion de départ: à savoir que dans la majorité les humains sont inoffensifs et bienveillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 3496
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 17:15

@Néhémyo
Un jour un être d'un Haut niveau m'a dit qu'en réalité les Humains devraient d'abord compter sur leur entre aide, car d’après lui seul un Humain aide vraiment un Humain
Il me disait que seul un ancien Humain devenu Maitre ou Dieux est plus apte a comprendre un Humain et son point de vue
Ce qui ne semble pas le cas des êtres qui n'ont pas eu d’incarnation Humaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néhémyo
Membre
avatar

Date d'inscription : 30/10/2013
Nombre de messages : 4788
Féminin
Scorpion Chèvre
Age : 37
Ville : Sud

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 17:30

C'est vrai...Je sais pas où tu as lu que j'ai dit le contraire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7503
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 17:44

Néhémyo a écrit:
Figaro a écrit:


Ce sont effectivement des choses atroces qui existent en ce monde. Cependant, de nombreuses personnes agissent dans l'ombre pour lutter contre ces monstruosités. Trop de lumière aveugle, c'est bien connu.

Entre ceux qui pratiquent les monstruosités à l'échelle industrielle, ceux qui les cautionnent en consommant cette nourriture industrielle et ceux qui refusent le système et se agissent pour prévenir, cela fait quoi dans les proportions ?

80 pour cents de cruauté en comptant l'inertie ignorante et 20 pour cent de travail conscient pour changer les choses.
Donc on est loin de ton assertion de départ: à savoir que dans la majorité les humains sont inoffensifs et bienveillants.

Bien entendu. Toutefois, il faut tenir compte de tous les paramètres. L'Homme se pacifie. Le changement n'est pas manifeste, je te l'accorde, mais il a bien lieu. Le vingtième siècle est le siècle le moins meurtrier de notre Histoire. Quant à la suite, c'est à nous, humains, de transmettre le meilleur. Nous pouvons aisément détruire notre monde, mais il est possible aussi d'y vivre en harmonie. Nous sommes seuls responsables du monde dans lequel nous vivons. Ce changement, comme tu l'observes fort bien, exige un effort, un travail sur soi, une plus grande conscience de notre environnement, des plus petites choses aux plus grandes. Ne pas abdiquer, "croire en et par l'impossible".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3970
Masculin
Lion Serpent
Age : 64
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 17:59

Professeur X a écrit:
porte a écrit:
Professeur X a écrit:
Hum , c'est toi qui sais mieux que moi ce que ce" toi " sait , et tu me demandes d'être sérieux , je te rappel que tu as entièrement le droit de croire à ce que tu veux sans chercher à me convaincre , love .


*RE: Il est surtout question que l'homme arrête de se prendre pour le nombril de l'univers simplement, et nie cette possibilité énorme qu'il n'est pas le seul être civilisé dans une telle immensité et arrête de railler les témoins de ces faits dont moi-même j'ai fait l'expérience avec quelques centaines d'autres personnes. Je trouve ce comportement malhonnête tout bonnement.

Fraternellement :petitcoeur)

Hum , penser qu'une flopée d'espèces extra-terrestres s'intéressent à la Terre et au sort de l'humanité c'est penser qu'on est le nombril de l'univers ,  personne ne nie la possibilité qu'il puisse exister d'autres vie que la notre dans cet univers nous n'en avons seulement pas la preuve objective aujourd'hui , ceux qui sont convaincu d'avoir eu des contacts avec les E.T ne me dérangent pas du tout , à part leur intime conviction personnelle ils n'apportent aucune preuve de cette réalité , on en revient donc à les croire ou non , et bin non je les crois tout simplement pas , non pas que je ne crois pas qu'ils est vu des choses mais que leur interprétation à la lumière des théories E.T me semble infondée .

Je sais que tu relates un intime contact avec le E.T et leurs drones d'observation , tu mêles une certaine mystique à cette rencontre qui déborde du cadre E.T pour flirter avec la spiritualité , qu'une civilisation extra-terrestre envoie un vaisseau juste pour te contacter et te donner une mission me parait plus correspondre à l'idée " d'être le nombril de l'univers " , soit on croit à tout tes récits de rencontre soit on est malhonnête , je ne trouve aucune malhonnêteté à suivre comme toi mon sentiment subjectif , et les récits qu'on nous narre parfois à ce sujet me semble tellement extravagant que j'en émet une critique , cela n'à rien à voir avec les êtres , tu aimerais bien que je veuille te blesser dans mes propos , surement si tu es identifié à toutes ces théories quant je les critiques cela te touche et tu l'exprime avec ferveur , love .


*RE: -Il en est de même pour toutes les croyances dites « spirituelles », avec le temps qui s’écoule, seulement un écho lointain perdure, et s’accrocher à cet écho, ressemble au radeau de la méduse qui dérive on ne sait où….tant que l’expérience ne nous conduit pas au lieu de ce qui l’a vécu, il y aura tous ces propos stériles et déformés.

-Je ne mêle rien du tout, (il y a une loi universelle qui dit que tout est interaction, c’est simple et précis) et tu utilises des éléments pour les faire coller, mais manque de discernement, ceci n’a aucun rapport avec la voie spirituelle que je suis et vis. Enfin…tu as essayé…continue l’enquête, les suppositions, ça te mènera certainement quelque part.

-N’importe quel être sensé arrive à discerner un minimum ce qui découle d’affabulation de ce qui trouve une logique pas forcément rassurante.

-A vrai dire, les ET m’intéressent bien moins que ce que tu cherches à me dire. C’est certes touchant, mais certains travers réapparaissent inexorablement de ce que ton esprit veut analyser en sachant si peu, créant tant une sorte de confusion exprimant une sorte de recherche de ce qui peut paraître une faiblesse, mais exprimé avec force d’être reconnu comme sagesse.

-En s’acharnant à vouloir croire on en arrive à attaquer. T’arrête quand tu veux, ça m’arrange.

-La voie du cœur te fait défaut (mais c’est en cours…) et c’est flagrant, tu te laisses « bouffer » par ton mental. C’est une simple, observation. Bon, ça va pas plaire, mais je ne passe pas pour plaire…

-Je ne m’identifie en rien à ces phénomènes monsieur le pseudo psy (peut-être le voudrais-tu pour en tirer des conclusions traumatiques dont toi-même serait adepte et une nourriture comme certaines théories où ces ET se nourrissent de ces énergies), je me contente de noter et de contempler le tableau, comme au cinéma. Tu vois ce que je veux dire. Pour faire court je n’en ai rien à cirer en fait, ça m’amuse.

Fraternellement :petitcoeur)

*NB: Si tu peux éviter de mettre "love" en bas de tes posts en t'adressant à porte, ça ressemblera plus à la sincérité dont tu fais preuve. Non mais... toi qui joue les Thomas, c'est franchement drôle. :ange10)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 18:26

Figaro a écrit:
Je séquestre les autres, Totem ? Eh bien, c'est me donner beaucoup de pouvoir. Je ne suis pas un extra-terrestre. Ton dernier commentaire est hors de propos. L'échange s'arrête là pour moi.

Je n'ai pas employé le mot "séquestrer", il vient de toi. J'ai dit "enfermer" mais j'aurais du préciser : dans la case "croyant", que tu as bien stipulé case qui d'ailleurs comme je te l'ai dit est prisée par les sceptiques concernant leurs interlocuteurs et dans laquelle il ne faut surtout pas les mettre sous peine de se faire rembarrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3970
Masculin
Lion Serpent
Age : 64
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 18:37

Totem a écrit:
Figaro a écrit:
Je séquestre les autres, Totem ? Eh bien, c'est me donner beaucoup de pouvoir. Je ne suis pas un extra-terrestre. Ton dernier commentaire est hors de propos. L'échange s'arrête là pour moi.

Je n'ai pas employé le mot "séquestrer", il vient de toi. J'ai dit "enfermer" mais j'aurais du préciser : dans la case "croyant", que tu as bien stipulé case qui d'ailleurs comme je te l'ai dit est prisée par les sceptiques concernant leurs interlocuteurs et dans laquelle il ne faut surtout pas les mettre sous peine de se faire rembarrer. Sinon pour l'échange tu peux continuer avec les autres il me semble.........



*RE: Ce qui est le plus inquiétant et gravissime à mes yeux, c'est le manque de solidarité entre humain face à de tels phénomènes qui demandent à fortiori de développer une fraternité d'une toute autre ampleur et un regard bienveillant.

-Ces événements sont loin d'être anodins et stigmatiser ceux qui les vivent est déplorable alors qu'ils ont besoin de notre aide expresse. Certes la peur en est une cause probable, celle de...l'inconnu.

-Il est notable que ce test d'humanité vers l'élévation est en cours et ce qui observe et nous guide (je ne parle pas ici des ETS)n'attend que notre bonne volonté pour y accéder.

Fraternellement :petitcoeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 7503
Masculin
Capricorne Rat
Age : 44
Ville : Chez toi

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 20:40

pulsar a écrit:
@ Figaro.Oui. C' est un aspect intéressant. Le besoin de reconnaissance insatisfait produit une souffrance, comme toute attente déçue. Mais, la production du scénario lui même, sous cette forme, n' est-elle pas un paravent à un besoin de reconnaissance antérieur déçu, qui lui ne peut s' exprimer , la cause première, et dont ce dont tu parles ne serait qu' un écho, parmi d' autres ?.
Je dis cela parce que, j' ai souvent observé, sur la scène judiciaire, que la reconnaissance de la victime, en tant que telle, si elle fait baisser la tension de celle -ci, laisse intact le point  névralgique créé par la cause première.
Qu' en penses-tu ?

Je pense qu'une personne victime d'un viol par exemple sera soulagée d'être reconnue dans sa souffrance, et entendue. Mais effectivement, le chemin qui mène à la renaissance sera sans doute long et douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Sam 17 Sep 2016 - 20:46

Figaro a écrit:

Je pense qu'une personne victime d'un viol par exemple sera soulagée d'être reconnue dans sa souffrance, et entendue. Mais effectivement, le chemin qui mène à la renaissance sera sans doute long et douloureux.

C'est valable pour toutes les formes de souffrances vécues par un être humain et je pense que tous les êtres humains dans leur vie passent par ce stade. Certains renaissent, d'autres jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 3496
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Dim 18 Sep 2016 - 1:18

Totem a écrit:
Figaro a écrit:

Je pense qu'une personne victime d'un viol par exemple sera soulagée d'être reconnue dans sa souffrance, et entendue. Mais effectivement, le chemin qui mène à la renaissance sera sans doute long et douloureux.

C'est valable pour toutes les formes de souffrances vécues par un être humain et je pense que tous les êtres humains dans leur vie passent par ce stade. Certains renaissent, d'autres jamais.

Quel rapport avec le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Dim 18 Sep 2016 - 1:30

evol a écrit:
Totem a écrit:
Figaro a écrit:

Je pense qu'une personne victime d'un viol par exemple sera soulagée d'être reconnue dans sa souffrance, et entendue. Mais effectivement, le chemin qui mène à la renaissance sera sans doute long et douloureux.

C'est valable pour toutes les formes de souffrances vécues par un être humain et je pense que tous les êtres humains dans leur vie passent par ce stade. Certains renaissent, d'autres jamais.

Quel rapport avec le sujet ?

Les abductions......et puis le problème de l'humanité et ses souffrances viennent peut être du refus de reconnaître qu'elle est sous le joug d'une puissance qu'elle ne sait nommer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Dim 18 Sep 2016 - 9:15

L' important est peut-être plus de reconnaître le fait présent de cette puissance que de se quereller sur le nom à lui donner. Il n' est d' autre joug pervers que celui de l' identification au nom et à la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Dim 18 Sep 2016 - 10:37

pulsar a écrit:
Il n' est d' autre joug pervers que celui de l' identification au nom et à la forme.

Ce n'est pas parce que l'on parle de quelque chose et que l'on donne son opinion que l'on est forcément identifié à cette chose. Bien sûr le meilleur moyen serait de ne pas participer au débat, dans ce cas le topic n'a plus lieu d'être Wink


Dernière édition par Totem le Dim 18 Sep 2016 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Dim 18 Sep 2016 - 10:53

Sacrée Totem.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Dim 18 Sep 2016 - 10:58

La reine du mégaphone ! Mais c' est comme ça qu' on l' aime notre Totem...
Revenir en haut Aller en bas
domi35
Membre
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Nombre de messages : 2418
Masculin
Poissons Coq
Age : 60
Ville : Saint Père

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Dim 18 Sep 2016 - 13:18

Au début " la conférence à Washington "

:coeur)  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kristall.pagesperso-orange.fr/
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Mar 20 Sep 2016 - 11:52

L’ego humain : seul dans l’univers

L’ego est probablement la partie de l’être humain qui lui est la plus chère et la plus nuisible à la fois… justement parce qu’elle lui est chère et qu’il ne s’en passerait pas pour tout l’or du monde.

Irrationnel partenariat entre le concept d’importance et le concept de soi, l’ego, au sens large, place le moi au centre, à tort plus qu’à raison, de la plus grande quantité de choses possible, voire de tout, comme s’il était impensable qu’il puisse en être autrement. Nous ne parlerons à toute fin pratique jamais dans ces termes : « Lorsque le soleil s’est levé, les oiseaux ont gazouillé. », mais bien de la façon suivante : « Lorsque je me suis réveillé, j’ai entendu les oiseaux gazouiller. », comme si la vie elle-même devait transiter par nous pour exister plutôt que l’inverse. Même lorsqu’il est question du sous-ensemble « nous », le « je » sera au centre de celui-ci : Mon équipe de hockey, ma famille, mon environnement de travail, etc. Ce faisant, nous nous approprions la création pour ainsi dire. C’est d’ailleurs ainsi que la Terre fut longtemps le centre de l’Univers. Ceci nous rend importants, nous place au premier plan. Nous aimons beaucoup trop être le centre de l’attention. Même dans le malheur, il faudra détenir le plus grand de ces malheurs. Écouter une conversation anodine ou quotidienne avec détachement, c’est écouter un combat de coqs. Chacun des interlocuteurs tentant de rapprocher le centre de l’attention de tous vers lui : « Devine ce que j’ai vu. », « Tu me croiras pas. », « Hier j’ai fait ça », « J’ai entendu dire que », « Pourquoi ça n’arrive qu’à moi? », etc.

Le classique « Dieu créa l’homme à son image » est probablement le plus monumental axiome égocentrique qu’il soit. Mais que nous sommes donc importants! L’Univers ne serait rien sans nous! Mais il faut se rendre à l’évidence, cette attitude est très pernicieuse, insidieuse et tout simplement fausse. Elle nous piège dans l’illusion d’un favoritisme de la part de la création et soudainement nous prenons le grain de sable pour la plage elle-même.

C’est cette particularité de l’être humain qui lui fait sans cesse se poser d’insensées questions telles que : « Sommes-nous seuls dans l’Univers?». Quelle preuve de cécité égocentrique : le gros bon sens n’oserait même pas se poser cette question! Il existe, à toutes fins pratiques, un nombre infini de galaxies elles-mêmes composées d’un nombre incalculable d’étoiles autour desquelles gravitent des planètes comme la nôtre. Oser s’imaginer qu’il puisse être possible que nous soyons « seuls » dans cette incommensurable immensité tient de la folie, tout au moins de l’ignorance couplée d’un manque de jugement impressionnant.

Quand je me ferme les yeux, je vois un homme, perdu dans ses pensées, qui par une nuit étoilée se balade dans un champ. Au même moment où il met le pied sur un nid de fourmis sans s’en rendre compte, il lève les yeux vers les étoiles et se demande : « Sommes-nous seuls dans l’Univers?». La réponse est pourtant sous ses pieds!

Comment concevoir qu’il n’y ait rien au-dessus de nous alors qu’il y a tant d’êtres vivants en dessous? D’innombrables entités vivantes qu’on ne considère à toutes fins pratiques jamais : insectes, protozoaires, l’herbe sous nos pieds, les bactéries sur notre peau, les virus dans l’air, etc. Ces êtres se posent-ils la même question? Se rendent-ils même compte de notre existence? Ne perdons pas de vue la maxime hermétique « Tout ce qui est en haut est comme tout ce qui est en bas », car elle nous sera utile tout au long de cette réflexion.

Le gros bon sens nous indique qu’il y a un nombre impressionnant de formes de vie, plus ou moins complexes, qui vivent en sociétés, en groupes et en familles tout comme nous, les êtres humains. Tous terriens : éléphants, girafes, hippopotames, zèbres, lions, ours, serpents, chats, chiens, oiseaux, poissons, fleurs, arbres, insectes, bactéries et virus. Tous vivant aux côtés les uns des autres sur une minuscule sphère parmi un nombre incalculable de sphères semblables… la vie est partout! Et elle n’est pas uniquement latérale, c’est-à-dire des êtres vivant côte à côte, mais bien inclusive : des formes de vie à l’intérieur d’autres formes de vie. Prenons un mammifère et regardons de plus près : nombre de parasites, de bactéries et de virus y vivent. Prenons la bactérie et regardons-la de plus près : nombre de cellules vivantes y vivent. Cellules à l’intérieur de bactéries à l’intérieur d’un mammifère à l’intérieur de… Mais bien plus qu’être l’intérieur de quelque chose, le plus petit est unité constituante d’un tout plus grand. Les cellules forment les bactéries et leurs colonies, de pair avec d’autres cellules, forment le mammifère.

De la même façon qu’il y a un certain temps nous n’étions pas en mesure de « voir » les quarks dans les particules dites élémentaires, nous regarderions l’Univers entier avec une puissante loupe que nous ne serions même pas en mesure d’y localiser la Terre, encore moins un être humain. Devant une si vaste représentation des choses, comment faire pour même se poser la question : « Sommes-nous seuls dans l’Univers »?

Les fourmis peuvent nous enseigner beaucoup à ce sujet. Entités sociales organisées très semblables à nous-mêmes, ont-elles seulement conscience de la présence humaine? Bien sûr, elles en subissent les conséquences : soudaine destruction d’un nid par-ci, par-là, effondrement soudain d’une fourmilière entière ou simple disparition de quelques citoyens pour des raisons qui leur resteront obscures. Un pied, une pelle mécanique ou une pichenotte et le tour est joué. Mais pense-t-on qu’elles attribuent ces événements à des êtres vivants et intelligents qui sont simplement d’un ordre de grandeur différent?

Et l’être humain lui? Imbu de son Ego, il regarde habituellement l’Univers à travers sa lunette de rapprochement et déclare : « Ce n’est pratiquement que du vide ! C’est immense, mais aucun signe de vie extérieure.». Portant il voit bien dans les galaxies les mêmes spirales qu’il voit dans son évier à tous les jours, preuve d’une force intangible perméant tout ce qui lui est possible d’observer, tout ce qui est à l’intérieur de l’étendue de ses sens. Simple dissonance cognitive ou arrogance égocentrique?

Sur un plan plus concret, tout le phénomène ovni est majoritairement ridiculisé – quoique pris hautement au sérieux par l’armée et les services secrets de tous les pays de notre petit monde –, marginalisé, rabaissé et dénigré par les détracteurs. Pourtant, c’est LA preuve physique accessible à l’humanité de forme de vie autre que nous-mêmes dont l’intelligence nous dépasse (technologiquement tout au moins). Hallucinations collectives, démence, folie ou saine acceptation de ce que l’on perçoit?

Comparons-nous aux poissons de bas fond pour un moment, question de faire ressortir l’évidence. En groupes ou en famille, les poissons poissonnent leur quotidien au gré des courants marins. Comme toute créature vivante, ils vont à l’école de la vie, se courtisent, se reproduisent, mangent, évacuent et pensent dans les limites que leur nature leur a accordées. Dans cet Univers poissonneux, il arrive que des choses étranges se passent : un morceau de métal, des pièces de porcelaine, de verre et de charbon tombent sporadiquement sur leurs têtes ou passent simplement du haut vers le bas. Mais ces événements, considérant l’ensemble, sont très rares de sorte que lorsqu’un ami poisson ose parler de son expérience étrange, il est rarement pris au sérieux. Et pourtant, les navires humains ne cessent de tomber en panne, de se heurter les uns aux autres ou de simplement se détruire mutuellement. Et toutes ces épaves (quelle gigantesque incongru pour un poisson) coulent et pénètrent dans le monde aquatique comme des incongrus non invités. Doux – ou frappant – rappel qu’ils ne sont pas « seuls dans l’Univers »? Et que dire des sporadiques apparitions de vers de terre en suspension ? Alléchant repas gratuits desquels peu en reviennent afin de raconter leur expérience. Un enlèvement extra-aquatique?

Cette analogie remet en perspective les phénomènes dits inexpliqués, les enlèvements extra-terrestres, les objets incongrus tombants du ciel ou y étant simplement en suspension un moment pour disparaître aussitôt.

Si nous admettons simplement que c’est la nature qui suit son cours et qu’il y a perméation de mondes de densités différentes, la question que beaucoup se posent et qui sert trop souvent à démystifier le phénomène est la suivante : « Pourquoi les créatures d’autres mondes ne se manifesteraient-elles pas ouvertement? ».

Je laisse Charles Fort y répondre :

   Poser la question, c’est insinuer que nous sommes intéressants. Elles restent peut-être à distance pour des raisons d’ordre moral, ce qui n’exclut pas qu’il puisse exister parmi elles des êtres moins scrupuleux.

   Ou alors, des motifs de nature physique empêchent le contact.

   Lorsque nous entrons dans le vif du sujet, vous verrez que l’une de mes suppositions, ou incertitudes si vous préférez, est fondée sur l’idée qu’une approche matérielle de deux mondes pourrait causer une catastrophe. Les mondes navigateurs éviteraient donc toute proximité, préférant une orbite éloignée sécuritaire de par sa régularité, une régularité qui n’a toutefois rien de la précision chimérique des croyances populaires.

   Mais avouez qu’il est tentant de croire que nous sommes des créatures dignes d’intérêt. Insectes, bactéries et autres petites choses du genre, tout ça nous intéresse, parfois même beaucoup. [1]

Toujours ce désir d’importance qui guide nos pensées et qui aveugle notre jugement.

Et que dire du phénomène spirite? Autre preuve tangible – encore une fois hautement détractée – de l’« inclusivité » de formes de vie dans un ensemble, de sphères « plus hautes », c’est-à-dire moins denses que la matière, mais dont l’intelligence est une propriété indéniable. Serait-il possible que nous ne soyons qu’une infime parcelle d’un grand tout? Le bon sens nous l’indique pourtant clairement.

Qui plus est, nous savons pertinemment que nos sens ne captent qu’une partie du monde existant. Par exemple, nous ne ressentons pas le nombre grandissant d’ondes de toutes sortes qui nous traversent : stations radios par centaines, tours pour téléphones cellulaires par milliers, stations de télévision, satellite GPS, etc. Il y passe pourtant une communication « intelligente » en ce sens qu’elle véhicule des informations, et pourtant nous y sommes sourds, aveugles et insensibles.

Le pas à franchir vers la compréhension qu’il est impossible que nous soyons seuls dans l’Univers devient alors tout petit. À toutes fins pratiques, il est déjà franchi à partir du moment même où nous nous servons de notre jugement et des observations à notre disposition.


http://zone-7.net/articles/lego-humain-seul-dans-lunivers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
porte
Membre
avatar

Date d'inscription : 08/02/2014
Nombre de messages : 3970
Masculin
Lion Serpent
Age : 64
Ville : Pays de Loire

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Mar 20 Sep 2016 - 13:01

Totem a écrit:
L’ego humain : seul dans l’univers

L’ego est probablement la partie de l’être humain qui lui est la plus chère et la plus nuisible à la fois… justement parce qu’elle lui est chère et qu’il ne s’en passerait pas pour tout l’or du monde...etc...
....
Le pas à franchir vers la compréhension qu’il est impossible que nous soyons seuls dans l’Univers devient alors tout petit. À toutes fins pratiques, il est déjà franchi à partir du moment même où nous nous servons de notre jugement et des observations à notre disposition.


http://zone-7.net/articles/lego-humain-seul-dans-lunivers


*RE: Très bonne approche, tu as pécho un bon poisson Totem. :171878[1]

Fraternellement :petitcoeur)

*Je te prie de m'excuser, j'ai coupé le texte pour ne pas surcharger le topic. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Mar 20 Sep 2016 - 14:19

D'accord avec ce texte.
Mais alors si nous sommes si misérable pourquoi diable nous croyons nous donc immortels???
C'est le même mécanisme égocentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Mar 20 Sep 2016 - 14:44

L'être Humain est-il seul dans la galaxie... C'est aussi intelligent comme question que de se poser la suivante: "dans chaque trou noir, y-a*t'il un p'tit bonhomme à la recherche d'un commutateur électrique pour allumer celui-ci"...

(elle est pas de moi)


Fol
Revenir en haut Aller en bas
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 3496
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : paris

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Mar 20 Sep 2016 - 15:29

Ludo le retour a écrit:
D'accord avec ce texte.
Mais alors si nous sommes si misérable pourquoi diable nous croyons nous donc immortels???
C'est le même mécanisme égocentrique.

Le corps est mortel, L'Esprit est immortel
Tu ne penses pas que vu du ciel, les humains offrent un spectacle d'un comportement lamentable ?
Les ETs n'ont pas dit qu'on est misérable mais peu évolué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9711
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Jeu 22 Sep 2016 - 13:27

Hum , c'est clair que vu du ciel les êtres humains ont un comportement lamentable , certains sont là à regarder ce ciel et y voient plein d'engins spatiaux , imaginent toutes sortes de rapport avec des êtres extra-terrestres , inondent les médias de fakes et de canulars , faut certainement pas être très évoluer pour avoir transformer ce fatras en une croyance presque religieuse , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 14839
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 62
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Jeu 22 Sep 2016 - 13:49

Professeur X a écrit:
Hum , c'est clair que vu du ciel les êtres humains ont un comportement lamentable , certains sont là à regarder ce ciel et y voient plein d'engins spatiaux , imaginent toutes sortes de rapport avec des êtres extra-terrestres , inondent les médias de fakes et de canulars , faut certainement pas être très évoluer pour avoir transformer ce fatras en une croyance presque religieuse , love .

C'est vrai que les êtres évolués sont ceux qui ne croient pas en ces fatras...
C'est comme ça qu'il fallait le dire, ça fait nettement plus classe. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur X
Membre
avatar

Date d'inscription : 16/06/2010
Nombre de messages : 9711
Masculin
Capricorne Singe
Age : 48
Ville : système solaire

MessageSujet: Re: L'être humain est-il seul dans la galaxie ?   Jeu 22 Sep 2016 - 14:11

Hum , c'est vrai que dis comme ça je me sens évolué , merci Totem , love .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'être humain est-il seul dans la galaxie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 27 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Spiritualité et ésotérisme :: Spiritualité et science - Physique quantique-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit