Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le disciple.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 5141
Masculin
Vierge Serpent
Age : 53
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Le disciple.   Jeu 14 Avr 2016 - 7:40

Rappel du premier message :


scratch

scratch  study  scratch  

C'est quoi être un disciple ?

Like a Star @ heaven
Like a Star @ heaven
Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Totem
Membre
avatar

Date d'inscription : 06/03/2013
Nombre de messages : 17491
Féminin
Bélier Chèvre
Age : 63
Ville : la voie lactée

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 15 Avr 2016 - 15:39

@luminescence a écrit:
Pour moi être disciple, c'est non seulement suivre sa voie, mais surtout apprendre d'elle.

il y'a autant de chemin que d'êtres, mais combien apprennent vraiment de la vie ?

être disciple, c'est saisir chaque occasions d'apprendre, d'avancer. c'est se rappeler avant tout quand on se casse la gueule, que c'est comme ça qu'on apprend, et en tirer une force.

Pour moi être disciple, c'est avoir foi en la vie, où qu'elle nous mène.
être disciple, c'est ressentir l'appel de son âme, et y répondre.

:jap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 5141
Masculin
Vierge Serpent
Age : 53
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 15 Avr 2016 - 16:04

@luminescence a écrit:
être disciple, c'est ressentir l'appel de son âme, et y répondre.

Bien dit.
Etre son propre maitre est a la mode.
Mais qu'est ce que cela donne si on oublie d'être aussi le disciple de soi même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 15 Avr 2016 - 18:17

Fol a écrit:
A une époque de ma vie, j'ai trouvé des gens qui pouvaient être selon moi, enseignés.

J'ai donc fais deux groupes de trois; dans le premier je les ais exortés à ne pas me considérer comme un Mentor, mais comme un simple étudiant avec lequel ils partageraient un savoir.

Le second groupe, je l'ai enseigné d'une façon plus stricte en donnant un enseignement de façon classique, comme moi je l'avais été.

Dans le premier groupe: beaucoup de bla-bla et peu d'enseignements en ressortais; alors que dans le second: j'avais "parole d'évangile" et les disciples travaillaient dur.

En moins de deux ans, le premier groupe fut dissous. Le second existe toujours et à fondé une école d'ésotérisme.

Je ne dirais qu'une chose: à bon Maitre: bon Disciple..!

Il n'y a pas de démocratie dans l'enseignement d'un Art difficile.


Fol le Fou.

LOL

Prof a écrit:
Hum, tu t'es trompé de topic , c'est pas celui sur le maître , mais je suis impressionner par ton expérience dans cette maîtrise , love .

+ 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 15 Avr 2016 - 18:32

T'en rates pas une Lux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 15 Avr 2016 - 18:40

Mort de rire !



Fol.
Revenir en haut Aller en bas
erell
Membre
avatar

Date d'inscription : 29/09/2014
Nombre de messages : 9286
Féminin
Sagittaire Dragon
Age : 41
Ville : en chemin

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 15 Avr 2016 - 22:00

@luminescence a écrit:
Pour moi être disciple, c'est non seulement suivre sa voie, mais surtout apprendre d'elle.

il y'a autant de chemin que d'êtres, mais combien apprennent vraiment de la vie ?

être disciple, c'est saisir chaque occasions d'apprendre, d'avancer. c'est se rappeler avant tout quand on se casse la gueule, que c'est comme ça qu'on apprend, et en tirer une force.

Pour moi être disciple, c'est avoir foi en la vie, où qu'elle nous mène.
être disciple, c'est ressentir l'appel de son âme, et y répondre.

:jap: I love you ... oui Lumi, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
did
Membre
avatar

Date d'inscription : 11/01/2014
Nombre de messages : 5141
Masculin
Vierge Serpent
Age : 53
Ville : Planéte Terre

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 6:17

Evol a écrit : " Question ? ça préoccupe qui les faux gourous ? "

Ceux qui croient savoir qui est "le vrai" et présenteraient le syndrome du sauveur, qui se doit d'enseigner les ignorants qu'il voit partout dans le miroir du monde.

Perso j'ai plutôt l'impression qu'on a chacun le maitre qui nous convient étant donné là ou on est, puisque c'est toujours nous qui le choisissons - du fait d'un libre arbitre déterminé.

Mais revenons au sujet de ce topic :   scratch  Savoir ce qu'est un maitre fait-il partie du travail du disciple, de celui du maitre ou de personne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 7:22

C' est ça. Dans le monde manifesté , il n' y a rien d' objectif,  il n' y a pas de maître , il y a celui que je reconnais comme tel. On parle par raccourci d' un maître quand un certain nombre d' individus lui reconnaissent cette qualité : la foule fait autorité faute de faire objectivité.
Il en est de même du disciple qui n' existe que par la reconnaissance du maître.
Cela éclairera peut être les colères piquées sur le forum dès qu' une personne prétendant détenir d' elle même une vérité ou un titre ne reçoit pas des autres l' écho escompté, ceci parce que c' est toujours là reconnaissance du titre qui le valide.
Revenir en haut Aller en bas
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 583
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 8:59

Pour la petite histoire j'ai failli ouvrir un post sur le même sujet suite à un récent post de pulsar où il mentionnait ce terme de disciple.

Petit résumé

Les réponses de Figaro et Professeur X me semblent les plus pertinentes
Figaro a écrit:
Est disciple celui ou celle qui observe les préceptes d'un Maître.

@Professeur X a écrit:
Hum , celui qui s'applique à une discipline , ce terme n'est pas forcément lié à la spiritualité , la discipline est généralement lié à une méthode et à un enseignement , on peut soit suivre seul cette discipline en en suivant aussi fidèlement qu'on peut l'enseignement y attenant , soit se faire aider du concours d'un enseignant qui maîtrise cette discipline , love .

sachant que professeur X précise que la présence physique d'un maitre vivant n'est pas forcément nécessaire. Mais si il n'est pas présent physiquement, des traces (livres ...) de ses enseignements doivent subsister.

Ou pas ?
Dans certaines traditions on considère que le lien de maitre à disciple est essentiel et qu'il permet "certains trucs" ; il m'apparait clairement qu'en effet le maitre cernera rapidement la psychée de son élève et pourra apporter bien plus efficacement les enseignements appropriés.


Et un adepte c'est quoi ?
Et un initié c'est quoi ?

Donc qui dit disciple dit maitre ... et ce serait plutôt au disciple de trouver son maitre non ?
Mais comment ça se passe ? Pour la deuxième petite histoire, ça fait 2 fois en quelques temps qu'on me recommande de trouver un maitre, sauf que ca fait 17 ans que je chemine seul de grotte en grotte, avec mon bâton et ma lanterne (hem) ... en 17 ans j'ai eu le temps d'acquérir si ce n'est la sagesse au moins le discernement, celui qui me permet de voir en quoi les personnes se trompent et se leurrent ... et on est en France, pas en Inde, la perfection et la sagesse ne courent pas les rues.
Le maitre doit-il être parfait ? ou on prends n'importe quel péquin ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 9:22

Tu dois prendre le péquin qui piquera suffisamment ton intérêt pour tester si tu peux d' abord accepter intellectuellement ce qu' il transmet. Si intellectuellement c' est raccord, on entre ensuite dans la phase de la rencontre pour tester le corps, s' il n'y a pas de résistance "épidermique". Si c' est OK, alors s' ouvre le grand volet, celui des affects, des noeuds infantiles avec leur jeu de casseroles émotionnelles. C' est là que se joue toute la scène de la confiance, de la capacité à s' engager, ne machons pas les mots, à se soumettre à une autorité reconnue comme bienveillante et mieux à même que nous de nous conduire à ce moment-là.
Qu' est-ce qui se joue entre maître et disciple ? L' activation du lien d' amour inconditionnel entre deux, c' est à dire coopération, loyauté, gratitude réciproques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 9:26

Et pourquoi te recommande-t-on de trouver un maître, l'ermite ?
Revenir en haut Aller en bas
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 583
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:08

Merci pour ces précisions pulsar

@Figaro ; je ne sais pas ... ça fait 2 fois qu'on me le dit, c'est tout Smile pourtant j'ai bel et bien trouvé une voie qui me permet de progresser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:16

Une voie avec un maître ?
Revenir en haut Aller en bas
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 583
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:20

Non pas vraiment ... plutôt un ensemble de techniques relativement communes à diverses traditions (introspection, attention ...) c'est d'ailleurs un Suisse (comme toi Smile ), Ellan Sarro qui a provoqué un certain déclic ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:25

Une belle rencontre, à t'entendre ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
evol
Membre
avatar

Date d'inscription : 14/03/2011
Nombre de messages : 4525
Masculin
Vierge Chien
Age : 48
Ville : paris

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:34

Les disciples sont des moutons qui suivent un maître de maniére disciplinée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:37

pulsar a écrit:
Tu dois prendre le péquin qui piquera suffisamment ton intérêt pour tester si tu peux d' abord accepter intellectuellement ce qu' il transmet. Si intellectuellement c' est raccord, on entre ensuite dans la phase de la rencontre pour tester le corps, s' il n'y a pas de résistance "épidermique". Si c' est OK, alors s' ouvre le grand volet, celui des affects, des noeuds infantiles avec leur jeu de casseroles émotionnelles. C' est là que se joue toute la scène de la confiance, de la capacité à s' engager, ne machons pas les mots, à se soumettre à une autorité reconnue comme bienveillante et mieux à même que nous de nous conduire à ce moment-là.
Qu' est-ce qui se joue entre maître et disciple ? L' activation du lien d' amour inconditionnel entre deux, c' est à dire coopération, loyauté, gratitude réciproques.
Bien sur, dois-je le préciser, ce lien d' amour inconditionnel est à la fois l' ultime accomplissement et le successeur du lien se sujétion initial. D' un certain point de vue, il n' y a pas rupture, et pourtant tout a changé : il n' y a plus dépendance mais communion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:46

@evol a écrit:
Les disciples sont des moutons qui suivent un maître de maniére disciplinée ^^
La discipline n' est pas mise ici au service du maître , mais de la conscientisation par le disciple de sa condition de mouton et de ce que cela implique. Un mouton conscient de l' être n' en est déjà plus tout à fait un, alors qu' un libéré autoproclamé est à coup sur un mouton qui s' ignore.^^
Revenir en haut Aller en bas
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 583
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:46

@Figaro : oui, même si cette rencontre a eu lieu par l'intermédiaire de youtube Wink

pulsar a écrit:
Tu dois prendre le péquin qui piquera suffisamment ton intérêt pour tester si tu peux d' abord accepter intellectuellement ce qu' il transmet. Si intellectuellement c' est raccord, on entre ensuite dans la phase de la rencontre pour tester le corps, s' il n'y a pas de résistance "épidermique". Si c' est OK, alors s' ouvre le grand volet, celui des affects, des noeuds infantiles avec leur jeu de casseroles émotionnelles. C' est là que se joue toute la scène de la confiance, de la capacité à s' engager, ne machons pas les mots, à se soumettre à une autorité reconnue comme bienveillante et mieux à même que nous de nous conduire à ce moment-là.
Pulsar,

Tel que je te lis ... j'ai l'impression que cette relation n'a pour seul but que la dissolution des "engrammes" ou "cristallisations émotionnelles", afin que le disciple tende vers la pureté et la liberté. Il convient aussi de rectifier le mental. Est-ce le cas ? Si oui alors il existe des voies qui répondent au même but sans qu'un maitre ne soit nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcande
Membre
avatar

Date d'inscription : 19/06/2011
Nombre de messages : 4956
Féminin
Capricorne Buffle
Age : 56
Ville : Abondance

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:49

Pour moi , suivre un Maître , être en sa présence , dans son rayonnement , c'est accepter le bras sur lequel tu pourras t'appuyer dans le noir plutôt que de répondre à cette aide divine et précieuse
.. "Non non merci je trouverai mon chemin tout seul ... pas de problème ! " Haaarf ! et de mettre des jours , des années à parcourir ce chemin ...
Bon après peut-être que .. des textes , des écrits .. guideront tes pas et que tu trouveras une bougie pour les décrypter  dans le noir ..
Il y a des Maîtres qui rayonnent et avec ceux_là tu peux ranger ta frontale l'Ermite ..
Peut-être est-ce de ceux là que les gens te parlent ?
Autrement rien , jamais rien ne t'oblige à tenir compte de ces avis ...
:BJR004:
Je ne suis pas une disciple en ce qui me concerne et ne me suis jamais considérée comme telle !
Je suis une Fidèle .C'est dans mon coeur que ça se passe ; Mon coeur est fidèle et reconnaissant pour toujours !
As-tu lu "Autobiographie d'un Yogi " ? je l'ai lu cet été (je croyais l'avoir déjà lu quelle erreur enfin réparée !!)
Comme pour le bon vin je faisais rouler chaque phrase dans ma bouche pour en goûter toutes les saveurs .. je ne voulais pas que le livre se termine et rester avec ces êtres splendides et ce beau Yogananda si aimant , si fidèle , si généreux , si .. rafraichissant ..
Un magnifique récit de "disciple" !!!
C'est grâce à vous encore cette lecture indispensable ... MERCI

:bisous)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:53

pulsar a écrit:
@evol a écrit:
Les disciples sont des moutons qui suivent un maître de maniére disciplinée ^^


La discipline n' est pas mise ici au service du maître , mais de la conscientisation par le disciple de sa condition de mouton et de ce que cela implique. Un mouton conscient de l' être n' en est déjà plus tout à fait un, alors qu' un libéré autoproclamé est à coup sur un mouton qui s' ignore.^^

...j'aime bien ce que tu dis Pulsar !

sunny

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 10:56

@L'ermite a écrit:
@Figaro : oui, même si cette rencontre a eu lieu par l'intermédiaire de youtube Wink

pulsar a écrit:
Tu dois prendre le péquin qui piquera suffisamment ton intérêt pour tester si tu peux d' abord accepter intellectuellement ce qu' il transmet. Si intellectuellement c' est raccord, on entre ensuite dans la phase de la rencontre pour tester le corps, s' il n'y a pas de résistance "épidermique". Si c' est OK, alors s' ouvre le grand volet, celui des affects, des noeuds infantiles avec leur jeu de casseroles émotionnelles. C' est là que se joue toute la scène de la confiance, de la capacité à s' engager, ne machons pas les mots, à se soumettre à une autorité reconnue comme bienveillante et mieux à même que nous de nous conduire à ce moment-là.
Pulsar,

Tel que je te lis ... j'ai l'impression que cette relation n'a pour seul but que la dissolution des "engrammes" ou "cristallisations émotionnelles", afin que le disciple tende vers la pureté et la liberté. Il convient aussi de rectifier le mental. Est-ce le cas ? Si oui alors il existe des voies qui répondent au même but sans qu'un maitre ne soit nécessaire.
C' est le début du chemin , l' aspect psychologique qu' il est devenu nécessaire de régler pour les humain contemporains de cette époque.
Celui qui voit croit voir la situation mais ne peut agir en conséquence ,la pense encore trop. La relation, à proprement parler, avec le maître ne commence qu' après. Chaque chose en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
L'ermite
Membre


Date d'inscription : 06/04/2016
Nombre de messages : 583
Masculin
Bélier Buffle
Age : 45
Ville : Paris

MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 11:06

@pulsar

Quand est-ce qu'un maitre devient nécessaire ?

@Samarcande,
Oui.
"Autobiographie d'un yogi", oui je l'ai lu il y a quelques années. Livre très intéressant, prises de conscience importantes, mais pas fondamentales non plus ... peut-être je devrais le relire ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 11:16

@Samarcande a écrit:

Je ne suis pas une disciple en ce qui me concerne et ne me suis jamais considérée comme telle !


et pour moi, c'est l'inverse, je me sens "disciple" de chacun et de tout  Wink

je pense qu'en tant qu’être hunain  nous oscillons constamment
entre maître et disciple, les changements sont constants,
personnellement, chaque jour, je remarque un changement
au niveau physique ou psychologique, et spirituel, mes croyances changent…  
pas une journée n’apporte son lot de petites ou grandes
découvertes qui transforment mon monde !

en tant que "disciple" je suis  toujours là, ouvert à l’inconnu,
disponible pour de nouvelles expériences, et le maître, le guide
intérieur est toujours là aussi pour accompagner avec bienveillance
le disciple en croissance que je suis chaque jour;



mais sinon, je pense aussi que le maître et le disciple
ne sont pas deux entités distinctes, ils sont la même chose,
vue de deux points de vue, en revanche, le maitre est celui qui sait,
il est la connaissance, et le disciple est celui qui interroge le maître,
mais aussi, le maître a besoin d’un disciple pour s’expérimenter
sur terre et le disciple a besoin de la sagesse du maître pour grandir Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le disciple.   Ven 23 Sep 2016 - 11:31

@L'ermite a écrit:
@pulsar

Quand est-ce qu'un maitre devient nécessaire ?

...quand le disciple est prêt Wink

selon moi, quand le disciple n'arrive plus à répondre à ses propres questionnements,
quand il sent qu'il se perd en chemin, qu'il n'avance plus, ou mal
sur sa voie spirituelle, que sa vie c'est pas ça..qu'il ressent un appel
d'autre chose, tout dépend de ses aspirations Like a Star @ heaven

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le disciple.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le disciple.
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Méditation, relaxation, massage, affirmation positive, visualisation, sophrologie...-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit