Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie

Forum de discussion sur la spiritualité pour la rencontre et le partage dans l'éveil spirituel de la conscience, bouddhisme zen, lithothérapie meditation et citation.
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 3 Avr 2016 - 1:23

Rappel du premier message :

Vendredi soir je parlais avec des amis de mon envie de faire un jeûne de quelques jours (7 dans l'idéal) et j'exposais la difficulté de caler une période entre les contraintes sociales, le fait de sentir le bon moment et bien sur tout un tas d'obligation qui font que je reporte toujours.

Bien que je proclame toujours haut et fort qu'on ne fait pas un jeûne dans le seul but de perdre du poids, car un jeûne n'est pas un régime mais une réflexion sur soi même corps et esprit.

Bien ça n'a pas loupé ce matin je me suis pesé est au désespoir 71,6 kg
Bon bien sur vous ne pouvez pas comprendre, mais disons que depuis 1 mois ce n'est pas ça et je fais on va dire n'importe quoi d'un point de vue alimentaire... la sanction est tombée... et bien sur ce n'est pas qu'alimentaire mais plutôt un ensemble de soucis déséquilibrant.

Donc ce samedi matin (bon d'accord j'écris un dimanche à 1h du mat mais faites comme si c'était samedi) j'ai décidé de commencer ce jeûne aussi brusquement que possible, mais bon quand on est ascendant bélier c'est comme ça (les astrologues comprendront).

Et oarce qu'il se passe toujours plein de choses lors d'un jeûne, et parce que c'est difficile ou facile ( impossible à prévoir) je me suis dit que j'allais raconter ces quelques jours de jeûne avec son lot de remise en question.

J'en suis déjà à 24h, c'est un bon début
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 11:53

Oui c'est ce que j'ai vu aussi, 3 jours c'est le temps qu'il faut au système digestif pour se renouveler. Ne me sentant pas de faire un jeûne, j'ai commencé par une monodiète dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 9296
Masculin
Capricorne Rat
Age : 45
Ville : Agéographique.

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 14:16

C'est tout à fait exact Shani-Ys. De plus, l'entreprise d'une monodiète s'avère beaucoup difficile à gérer qu'un jeûne sur le long terme. Ceci dit, le jeûne sur trois semaines, voire davantage, exige un accompagnement, prudence.

P.S La peur est compréhensible lorsque l'on jeûne puisque nous touchons-là à un besoin archaïque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 14:23

@Figaro a écrit:
[color=#ffcc00]C'est tout à fait exact Shani-Ys. De plus, l'entreprise d'une monodiète s'avère beaucoup difficile à gérer qu'un jeûne sur le long terme.

Pourquoi Figaro ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 9296
Masculin
Capricorne Rat
Age : 45
Ville : Agéographique.

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 15:46

Ila,

Lors d'un jeûne long, les effets "secondaires", tels que vertiges, sensation de faim, céphalées, le manque d'énergie, le blues, etc. disparaissent complètement. Je te souhaite une bonne fin de diète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Dim 15 Avr 2018 - 16:57

Ok merci pour les précisions. J'essayerai un jeûne pas à pas, quand j'aurai quelques jours de tranquille.
J'ai eu de la chance, aucun maux de tête jusqu'ici. L'état fébrile vient puis repart, je ne me suis pas pour autant laissée aller sur le canapé. Demain je pense continuer la 3ème journée et emmener au cas où une banane, un supplément dans mon sac si jamais ça ne va pas, une secrétaire médicale qui fait un malaise ça fait moyen ^^
En tout cas, je suis contente d'avoir fait 48h, je ne m'en pensais pas capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 2:07

@Ila a écrit:
Merci pour ton partage Loryan.
J'ai commencé une monodiète depuis 24h à base de pommes, non pas pour maigrir étant plutôt menue mais pour désencrasser l'organisme.
Je n'ai jamais fait de jeûne, et il m'est impossible de sauter un repas, cela me rend "malade" tout de suite. Alors j'ai opté pour une monodiète à base de pommes.
Au bout de 24h je ressens clairement la sensation de faim, mon corps n'étant pas du tout habituer à ne pas manger. Jusqu'à la fin de journée c'était par "montées" mais là c'est sans intermittence.
J'avais la forme tout l'après-midi et puis là, je ressens de la faiblesse et parfois des vertiges.
Mon objectif est de tenir 3 jours mais je ne suis pas sûre d'y arriver vu que lundi je travaille, et je ne pense pas être capable de pouvoir travailler dans un état aussi faible.
En tout cas lire une personne qui partage son expérience du jeûne m'a aidée dans le sens où ça rassure un peu.

J'avais une question, tu dis en avoir fait plusieurs, à quelle fréquence dans l'année tu les fais ? Tous les combien par mois, an, peut on détoxifier son organisme de cette façon ?

Coucou je n'avais pas vu ce message (faut pas hésiter à me tagger, j'ai tendance à tout parcourir et louper les détails si je m'arrête pas)

Alors comment reprendre la discussion avec ce qui a été répondu (que j'ai lu hein ! )

Tout d'abord je pense qu'un jeûne est personnel, il n'y a donc pas de recette toute faite.
Le corps dans son ensemble (mental compris) va réagir selon ses mémoires et sa santé actuelle.
Certaines réactions peuvent être problématiques et ils ne faut pas les négliger.
Il y a un équilibre à trouver entre vaincre un "j'en suis pas capable" qui appartient à de mauvaises programmations, et écouter un message corporel inscrit dans un souci d'équilibre de la machine biologique, émotionnelle et mentale.
La première chose à observer est que tu ressens le besoin de faire un jeûne, à priori pour te "dépolluer".
La raison t'appartient, elle peut même appartenir à des parties plus ou moins conscientes de toi. Il te faut donc t'écouter et quelque part chercher une sorte de consensus entre les différentes partie de toi même qui vont avancer différents arguments.
Un exemple pour paraître plus clair, j'échoue régulièrement à commencer un jeûne. Alors que j'ai une forte capacité à résister à l'absence de nourriture (je peux nager 1.5km au 7ème jour sans aucune problématique) parfois au premier jour j'ai des mots de têtes, des vertiges, des palpitation cardiaques... bon je prend ça comme "mauvais timing, mon corps me dit que c'est pas le moment (remarque c'était en hivers, il a du se dire que j'étais un peu cinglé vu la saison).
Là j'essaye de débuter un jeûne depuis 1 mois, mais je ne trouve pas un créneau social (j'ai toujours une invitation à dîner dans la semaine que je peux difficilement refuser) et en plus mon corps réclame du gras.. bon en même temps j'ai eu une forte carence de vitamine D cet hivers....
En gros faut être prêt, et se laisser le temps de l'être.
Aujourd'hui par exemple je sais que je peux, dès que j'aurais 7 jours de libre, parce que mon corps ne réclame plus de manger beaucoup le soir, il se suffit d'une soupe ce qui n'était pas arrivé depuis des mois.

Je pense vraiment qu'il faut dialoguer avec son corps en essayant d'être le plus sincère possible. Le corps est à la fois un étranger doué de sa propre conscience de fonctionnement, et soi-même.

Sinon je ne fais un jeûne que 1 fois par an, mais rien d'obligatoire. Il faut que je ressente le besoin de faire le ménage dans mon corps, mes émotions et mon mental.
Certains disent que les équinoxes sont une bonne période. De mon avis "oui", mais la date importe plus pour l'intention que la réalisation fonctionnelle.

Je suis revenu sur "le jeûne n'est pas un régime", en fait oui et non.
Déjà un régime c'est une discipline alimentaire et en aucun cas une perte de poids. Il s'avère juste que la tendance à l'embonpoint à connoté le mot.
Maintenant si une personne éprouve le besoin de perdre du poids, c'est qu'elle se sans mal dans son corps.... mais faut pas oublier les corps émotionnels et mentaux. On peut être très maigre ou très équilibré de corps physique et ressentir un besoin de s’alléger niveau émotionnel ou mental.

Mon tout premier jeûne était un jeûne qui s'ignorait, plus exactement diète car je mangeais un peu (genre 1 sandwich par jour en ne gardant qu'un repas).
Mais à cette époque j'étais dans un trouble émotionnel très fort, un peu comme obèse d'émotion que je n'arrivaient plus à gérer. L'idée inconsciente que j'ai formulée plus tard était qu'il fallait que je prive l'ensemble de mes corps de l'énergie émotionnelle qui me débordait. Cela a duré 6 mois environ, mais l'affaiblissement progressif de l'énergie de mon corps a épuisé mes ressentis douloureux et mes pensées qui tournaient en boucle. Le corps va toujours a l'essentiel.
Durant ces 6 mois j'ai expérimenté 1 jour 2 jours et je suis allé jusque 4, du coup j'ai su que je pouvais le faire facilement. J'ai juste rompu le 4ème jour parce que je devais faire 60 km en voiture pour aller voir mes parents et que dans l'inconnu je n'ai pas jugé raisonnable de le faire sans rien dans le ventre.

Je suis sorti de tout ça plus fort et tout revigoré d'un travail personnel.

Sinon oui au niveau du corps il est préférable d'atteindre 3 jours.
C'est un palier à la fois physique et mental.
Physique parce que c'est au bout de 3 jours que le corps bascule réellement dans la combustion des graisses et autres encombrants. Avant cela il le fait quand même, mais il puisent d'abord dans les sucres disponibles (il va vider les réserves des muscles et du foie).
Si tu écoute ton corps tu sentiras les paliers par des changements de rythme, et de fatigues temporaires.
Mental parce que tes programmations vont tourner dans le vide, et qu'il faudra un certain temps pour qu'il s'arrête (donc environ 3 jours, car lui aussi va détecter le changement biologique)... mais ça revient régulièrement devant une odeur de nourriture, ou une image.
Je n'ai jamais continué au delà de 7-8 jours, donc je ne sais pas ce qu'il y a derrière, mais je me souviens qu'au 7ème jour je n'avais pas envie de manger et que je me sentais tout léger de partout... j'aurais pu voler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suara
Membre
avatar

Date d'inscription : 04/10/2017
Nombre de messages : 475
Féminin
Verseau Singe
Age : 62
Ville : Saint Hilaire Saint Mesmin

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 2:42

Ca n'a rien à voir mais en fait si, dans une période faste, mon corps s'est mis à jeûner tout seul, nourriture frugale mais surtout amaigrissement et élimination spectaculaire, comme ça sans raison. 20 kg pas moins. Mon médecin est intervenu et là, KT. Jamais plus, madame!

Je dis ça parce que peut-être là depuis 48 heures ça recommence. Croisons les doigts!

Maintenant dans notre monde il vaudrait mieux avoir peur du trop que du trop peu.

Perso je déconseillerais l'abus de sucre (donc fruits) et le manque d'eau .

La diète ne me fait pas peur, de plus en plus de chercheurs s'aperçoivent que les centenaires n'emplissent pas leurs estomac.

Bon faut pas abuser mais manger peu rajeunit de 10 ans. Enfin pour moi. Dès que je mange trop j'ai 10 ans de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Membre
avatar

Date d'inscription : 03/01/2016
Nombre de messages : 2081
Féminin
Vierge Cochon
Age : 34
Ville : Vie

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 7:41

C'est drôle cette floraison de jeûnes en ce moment, moi aussi j'en ressens le besoin depuis environ 1 semaine, ça doit être l'effet du printemps et le corps réclame à se défaire des toxines accumulées pendant l'hiver. Seulement je n'arrive pas à m'y mettre malgré des essais de plusieurs demi journées. En ce moment je souffre un peu de compulsions alimentaires alors pour le jeûne c'est mal parti :/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 13:50

@Loryan a écrit:

Il y a un équilibre à trouver entre vaincre un "j'en suis pas capable" qui appartient à de mauvaises programmations, et écouter un message corporel inscrit dans un souci d'équilibre de la machine biologique, émotionnelle et mentale.
La première chose à observer est que tu ressens le besoin de faire un jeûne, à priori pour te "dépolluer".
La raison t'appartient, elle peut même appartenir à des parties plus ou moins conscientes de toi. Il te faut donc t'écouter et quelque part chercher une sorte de consensus entre les différentes partie de toi même qui vont avancer différents arguments.
Un exemple pour paraître plus clair, j'échoue régulièrement à commencer un jeûne. Alors que j'ai une forte capacité à résister à l'absence de nourriture (je peux nager 1.5km au 7ème jour sans aucune problématique) parfois au premier jour j'ai des mots de têtes, des vertiges, des palpitation cardiaques... bon je prend ça comme "mauvais timing, mon corps me dit que c'est pas le moment (remarque c'était en hivers, il a du se dire que j'étais un peu cinglé vu la saison) ...

... Il faut que je ressente le besoin de faire le ménage dans mon corps, mes émotions et mon mental.


Oui c'est vrai qu'il y a de ça, j'ai peur de rater le coche et de devoir recommencer dans 6 mois, c'est maintenant, je n'avais pas planifié. Et je trouverais ça dommage d'avoir tenu 2js et ne pas finir le dernier.
C'est vrai aussi quand tu dis que c'est une envie de décrasser mon organisme mais je sens un appel plus général avec mon avancée actuelle. Je change des choses en ce moment dans ma vie, ou plutôt je dis "au-revoir" donc sans faire exprès, le jeûne est dans la même énergie, se débarrasser afin d'entamer une nouvelle page vierge avec des bases + saines et solides.


@Loryan a écrit:
Si tu écoute ton corps tu sentiras les paliers par des changements de rythme, et de fatigues temporaires.
Mental parce que tes programmations vont tourner dans le vide, et qu'il faudra un certain temps pour qu'il s'arrête (donc environ 3 jours, car lui aussi va détecter le changement biologique)... mais ça revient régulièrement devant une odeur de nourriture, ou une image.
Je n'ai jamais continué au delà de 7-8 jours, donc je ne sais pas ce qu'il y a derrière, mais je me souviens qu'au 7ème jour je n'avais pas envie de manger et que je me sentais tout léger de partout... j'aurais pu voler.

Hier j'ai moins ressenti la sensation de faim, moins de vertiges, juste un peu fatiguée mais les nuits doivent jouer parce que je bois tellement que je me lève plusieurs fois la nuit aux toilettes du coup. Ce que j'ai remarqué le 2ème jour c'est surtout que j'étais beaucoup calme, au ralenti, mais pas dans le sens négatif, comme posée, alors qu'en temps normal je suis une personne très speed.

J'ai pu aller au travail et tenir bon Smile J'avais emmené au cas où des bananes, quelques vertiges mais dans l'ensemble ça a été. D'ailleurs on voit à quel point le mental joue beaucoup parce qu'à un moment une collègue était là et on discutait d'une dame âgée très malade dont les enfants ne s'occupent pas et se reposent sur nous. Alors j'ai remarqué que j'ai eu assez d'énergie pour "râler" et n'ai pas ressenti à cet instant quelconque fatigue, alors que là oui, coup de mou et fatigue ++.
Par contre je ne ressens pas de différence au niveau digestif, peut-être après.

C'est vrai comme tu l'as écris, on ressent une certaine satisfaction, jamais je n'aurai pensé pouvoir faire ça et aller jusqu'au bout.
Mais vivement demain matin quand même pour le petit déjeuner ^^

Par contre je me pose une question, quand on est menue, sur un jeûne et non une monodiète, on perds forcément plus de poids, donc pour les personnes minces on arrive vite à un poids critique, ça n'est pas dangereux ?
Comme pour les donneurs de sang, il y a un poids minimum à avoir sinon c'est interdit.

Merci @Loryan d'avoir partagé ton expérience, c'est mieux d'avoir des retours comme ça que sur les sites, on ne sait pas ce qui est vrai ou exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 16:22

@Elea a écrit:
C'est drôle cette floraison de jeûnes en ce moment, moi aussi j'en ressens le besoin depuis environ 1 semaine, ça doit être l'effet du printemps et le corps réclame à se défaire des toxines accumulées pendant l'hiver. Seulement je n'arrive pas à m'y mettre malgré des essais de plusieurs demi journées. En ce moment je souffre un peu de compulsions alimentaires alors pour le jeûne c'est mal parti :/.

Tu en as déjà fait auparavant Elea ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 20:17

@Ila n'étant pas médecin je ne peux pas te dire si c'est dangereux ou non de faire un jeûne quand on est menue.
Il faut se surveiller, mais normalement le poids que tu perds est fonction de ta corpulence et de ce qu'il y a à "nettoyer".
Tant que tu ne connais pas ton corps, garde sur toi des sucres au cas où et évite les activités physiques trop intenses (par contre il faut bouger, c'est à dire marcher).
Fait très attention à tout effort en hauteur (genre monter sur un tabouret), il faut observer la réaction de ton corps, car si en soi un petit vertige du à une action trop rapide ou intense n'est pas dangereux, il est préférable de ne pas tomber de haut. (je te dis ça parce qu'une fois ça m'est arrivé, comme un grand nigaud je me suis lancé dans le nettoyage du haut des meubles en mode bourrin sur le tabouret et.. j'ai eu un tournis de 3 secondes).
Il faut accepter que pendant un jeûne il y a une légère perte de "courant" dans l’intensité disponible. Il y a de l'énergie, mais le flux est plus lent. Ce qui est d'ailleurs un intérêt du jeûne, puisque les courants de type stress, énervement, panique, remue-méninge, etc...diminuent, voir disparaissent faute d'être alimenté par une énergie mal canalisée ou vampirisée par ceux-là même.

L'état d'équilibre de l'usage de l’énergie qui s'installe aide fortement à prendre conscience de l'essentiel.
Par analogie c'est un peu comme faire le bilan énergétique de son habitation.
Quand on chauffe à bloc, on ne se rend compte de rien, sauf de la facture douloureuse à la fin du mois.
Le jeûne produit un état de rationalisation et on se rend compte de tous les endroits de notre être qui puisent de l'énergie abusivement, de tous les trous par lesquels s'échappent la force vitale, de tous les programmes parasites qui fonctionnent en arrière plan et qui bouffent toute la bande passante énergétique à notre insu et sans réelle utilité
On se rend aussi compte de tout les trucs non voulus qui se mettent en route avec une décision, parce que la volonté de soi a primauté sur les états parasites qui eux ne savent plus où trouver l'énergie nécessaire, et donc font un peu flop
Du coup un travail devient possible pour nettoyer et rééquilibrer tout ça
On peut le commencer pendant le jeûne, et profiter ainsi de la prise de conscience ou de la vision claire qui s'obtient ainsi
mais bon je parle trop :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 21:08

Merci pour les explications. Je testerais progressivement un jeûne en commençant déjà par une journée pour voir comment réagis mon corps, ça me fait un peu peur parce que j'ai eu un épisode dans ma vie où je ne pouvais presque plus m'alimenter, ça n'était pas voulu, tellement affaiblie que j'ai dû être en arrêt et me nourrir des bouteilles hyper-protéiné des pharmacies. J'étais pleine de vertiges et on devait m'emmener aux rdv médicaux car je faisais des malaises.

Mais je me rends compte que les 3 jours de mono-diète m'ont aussi donné un déclic alimentaire, même si je faisais attention à bien manger, j'avais de la marge encore pour faire mieux. Là je me dis que les 3 jours à galérer ne doivent pas avoir servis à rien et ça me donne réellement envie de prendre soin de mon alimentation et donc de mon corps.
Ca m'a apporté au niveau physique (même si pour l'instant je ne sens pas de différence) et au niveau psychologique aussi, et ça, jamais j'aurai pensé.
Ah oui, et je pensais que les pommes à hautes doses me rendaient malade, ben je découvre que cuites non, comme quoi.

Pourquoi marcher absolument ?
Hier matin je me suis occupée en douceur de mon jardin pendant 1h pour prendre l'air mais je ne me sentais pas la force, ni l'envie d'aller marcher durant ces 3 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Lun 16 Avr 2018 - 23:27

Marcher pendant le jeûne offre plusieurs avantages.
- entretien de la masse musculaire par une activité douce, car si tu n'as pas d'activité tes muscles vont un peu fondre. C'est le principe de brûler ce qui ne sert pas, c'est une activité complète qui fait bouger a peu près tout les muscles (penser à rentrer le ventre). Cardio doux.
- cela permet de s'oxygéner facilement, il ne faut pas oublier que nous tirons l'énergie de l'oxygène, à cela je rajouterai ce qui concerne le prana (la marche dans la nature)
- la marche (et balancer les bras) participe au nettoyage du corps, entre entre en mettant en fonctionnement le système lymphatique, mais aussi le système sanguin (le talon est une petite pompe qui aide le coeur à remonter le sang). En gros c'est la stimulation des flux du corps humains ce qui facilite et améliore toutes les fonctions de circulation et de drainage. Tout ce qui est stagnant n'est pas très bon en nettoyage.
- le temps, les pensées, les paysages... quand on jeûne on peut vite s'ennuyer, par le simple fait que tu dégages subitement un temps libre que tu ne sais pas remplir dans l'immédiat. La marche devient alors un compagnon du jeûne à la manière d'une retraite.. c'est une bonne synergie pour nettoyer les pensées et les ressentis.
- et quand tu marches, tu n'as pas faim  Very Happy , bien pratique pendant les moments un peu dur.

Et bien sur.... boire beaucoup (entre 2 et 3 litres d'eau). Une eau de source peu minéralisée a ma préférence. "l'eau est plus importante parc ce qu'elle enlève que par ce qu'elle apporte".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/12/2015
Nombre de messages : 1111
Féminin
Taureau Buffle
Age : 44
Ville : À Dieu

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 14:22

Merci beaucoup Ila, d'avoir relancé le sujet et merci à toi Loryan, pour ces informations supplémentaires.

J'ai adoré ton analogie avec le bilan énergétique ... et la facture !
Smile

Un petit ennui avec mon système digestif fait en sorte que je jeune actuellement, un peu malgré moi.
Drôle de sychronicité donc, de voir ce topic relancé juste à ce moment !

Je m'inquiétais à savoir si les effets collatéraux du jeune que j'observe pourraient être des symptômes d'un état plus grave.  
Me voilà rassurée !
Le flux d'énergie ralenti est normal !
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 16:14

Ok Loryan , je bois de l'eau du robinet mais qui a été purifier par des bâtonnets de charbon 6, 7h avant.
J'ai lu ton message ce matin mais je n'avais pas eu le temps de répondre, tout à l'heure en allant faire mes courses, je pensais aux bras et discrètement je les balançais un peu ^^

Aurora, heureuse que les informations de Loryan t'aident aussi alors Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryan
Modérateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2009
Nombre de messages : 4190
Masculin
Vierge Chien
Age : 47
Ville : Lorraine

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 16:23

Bah paradoxalement ça m'aide aussi car vous m'aidez à formuler des choses plus clairement et à être plus attentif sur mes expériences et mes souvenirs.
Souvent je sais pas pourquoi je faits ou je pense certaines choses, et vos interventions m'oblige à être moins inconscient, moins robot et surtout à repenser la véracité ou non de mes opinions.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 20:46

Vous finissez par me tenter grave...

Pour moi, compte tenu de mon histoire qui fait que je ne supporte pas du tout la faim, se serait un exploit personnel.
Après tout si on veut progresser il faut se confronter à nos blocages.

Je vais y réfléchir sérieusement

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:03

Azaël, mes proches pourraient te dire que la phrase qui revient souvent, au travail ou dans l'intimité, le matin au réveil, quand l'autre demande si tu vas bien, si tu as bien dormi, il y a toujours ce : "j'ai faim" , pas une faim de gourmandise mais une vraie faim qui te donne des crampes d'estomac. Je ne sais pas pourquoi j'ai tout le temps faim et supporte mal d'avoir faim, ça me fait mal physiquement et me donne des nausées mais apparemment tu parles d'autre chose non ?

J'étais motivée pour la monodiète, mais dès 14h je me suis dis que je n'allais pas tenir jusqu'au soir et que j'avais visée trop haut tellement la faim se faisait sentir, et pourtant. Je suis la première surprise, alors peut être que tu serais surpris également Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:07

Je ne supporte pas le sentiment de faim car j'en ai souffert nourrisson (même au niveau étymologique ça pose problème faim/nourrisson enfin bref...)
Du coup il m'est très difficile de sauter un repas par exemple.
Mais du coup si je veux progresser...
En plus l'idée des trois jours permettant d'éliminer les mauvaises choses en soi me tente bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eumolpe
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 700
Masculin
Gémeaux Coq
Age : 36
Ville : Petite

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:17

Progresser en t'affamant ? C'est une belle progression dans la bêtise. Faudra leur dire quand tu te réveilleras à l'hosto, vont se marrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ila
Membre
avatar

Date d'inscription : 17/09/2017
Nombre de messages : 2241
Féminin
Capricorne Cheval
Age : 39
Ville : Nowhere/Now-here

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:17

Je suis comme toi, impossible de sauter un repas, et j'ai même des encas pour la matinée et dans l'aprem car mon estomac réclame. Du coup je me demande si je n'aurais pas aussi manqué dans l'enfance.
En tout cas, quand tu sais que c'est pour une detox ça aide c'est sûr et je peux te dire qu'aujourd'hui, après avoir mangé uniquement des pommes, ça décuple les saveurs sur les autres aliments et ça donne un autre rapport à l'alimentation, tant au niveau physique que psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:25

@Eumolpe a écrit:
Progresser en t'affamant ? C'est une belle progression dans la bêtise. Faudra leur dire quand tu te réveilleras à l'hosto, vont se marrer.

En fait pour supporter la faim il faut beaucoup méditer sur elle je pense et sur le manque.
C'est une expérience très spirituelle en fait.
Peut-être arriverais-je à dépasser ce blocage et donc a être plus libre ?
Exemple : Jésus qui part 40 jours dans le désert et qui y subit les tentations
Un jeûne de trois jours quand on sait qu'un homme peut tenir environ 1 mois...

Merci de me traiter d'idiot au passage

:171878[1]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Membre
avatar

Date d'inscription : 28/02/2016
Nombre de messages : 9296
Masculin
Capricorne Rat
Age : 45
Ville : Agéographique.

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:29

@Azaël a écrit:
Je ne supporte pas le sentiment de faim car j'en ai souffert nourrisson (même au niveau étymologique ça pose problème faim/nourrisson enfin bref...)
Du coup il m'est très difficile de sauter un repas par exemple.
Mais du coup si je veux progresser...
En plus l'idée des trois jours permettant d'éliminer les mauvaises choses en soi me tente bien.

Pourquoi ne diminuerais-tu pas la quantité. Manger moins autrement dit. Car, quoi que l'on puisse en dire, le jeûne est une forme d'auto-agression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eumolpe
Membre
avatar

Date d'inscription : 02/03/2017
Nombre de messages : 700
Masculin
Gémeaux Coq
Age : 36
Ville : Petite

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:32

Lol de rien Jésus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaël
Membre
avatar

Date d'inscription : 01/10/2017
Nombre de messages : 2000
Masculin
Scorpion Rat
Age : 45
Ville : Nosso Lar

MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   Mar 17 Avr 2018 - 21:33

@Eumolpe a écrit:
Lol de rien Jésus !

Je ne suis pas digne de lasser ses sandales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit Journal d'un jeûne sur quelques jours.
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de partage sur la spiritualité, l'éveil de l'âme conscience et harmonie :: Forum spiritualité et forum ésotérisme sur le partage de l'éveil :: Psychologie et développement personnel-
Sauter vers:  
Spirit Partage - Forum spiritualité de rencontre Montpellier et autre ville
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit